Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Levothyrox : le tribunal déboute une quarantaine de plaignants

Agnès Buzyn peut souffler : Me Jacques Lévy n’a rien pu faire

Le tribunal de Saint-Gaudens (Haute-Garonne) a débouté mardi une quarantaine de patients souhaitant obtenir du laboratoire Merck la livraison de l’ancienne formule de Levothyrox car ils souffrent d’effets secondaires de la nouvelle formule, a indiqué l’avocat des plaignants.

 

Le juge des référés, qui a également rejeté la demande d’indemnisation pour « préjudice d’angoisse », a basé sa décision sur plusieurs arguments : « absence de certificats médicaux » sur les effets néfastes du médicaments, « existence de substituts », « seulement 0,6 % soit 15 600 des 2,6 millions personnes traitées par Lévothyrox concernées par ce problème et mise sur le marché par le laboratoire de 218 080 boites », a expliqué Me Jacques Lévy.

La décision du tribunal de Saint-Gaudens va dans le sens opposé à celle du juge des référés de Toulouse, qui avait condamné le 14 novembre le laboratoire à fournir « par le biais des circuits de distribution et de commercialisation, sans délai » le produit ancienne formule aujourd’hui dénommé Euthyrox à 25 patients de la Haute-Garonne.

Merck a fait appel de la condamnation toulousaine, qui était assortie d’une astreinte de 10 000 euros par jour et par infraction constatée.

Me Lévy a dit qu’il interjetait appel de la décision de Saint-Gaudens.

Ce jugement « reprend les arguments de Merck sans tenir compte des nôtres », a déploré Me Lévy à l’AFP.

Il a assuré que les absences de certificats médicaux s’expliquent par « le refus des médecins d’en faire sur le conseil du Conseil du l’ordre » et que les chiffres donnés par le laboratoire ne représentent pas la réalité du terrain.

Lire la suite de l’article sur sciencesetavenir.fr

En lien, sur E&R :

S’informer sur la santé avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Maître Levy a raison de faire appel, car visiblement le laboratoire défend bec et ongle ses intérêts, au détriment de la santé des patients, qui ne sont pour lui que des moutons à tondre.

    L’argent pour certains est le nouveau Dieu, devant lequel ils sont en adoration, c’est déplorable.


  • La justice supérieure finit par s ’affaler devant les grands intérêts de l ’infime minorité d ’actionnaires .


  • Quel honte c’est puant

     

  • Encore une belle défaite des Etats modernes, qui acceptent la mise sur leur marché de médicaments sans garantie de durée.
    A quoi servent nos académies ?

    Toutes les belles formules
    S’appliquent à des pustules.
    Toutes nos grandes causes
    N’ont droit qu’à des nécroses.

    Thémistoclès


  • N’oubliez pas que les juges sont indépendants et que c’est précisément pour préserver cette "indépendance" qu’ils luttent avec la plus grande énergie pour continuer à exercer sans contrôle et en toute impunité (cf. l’arnaque du "recueil" déontologique de la magistrature et non pas d’un "code", comme les autres professions).

    Pourtant, la sanction est LE moyen qu’a l’institution judiciaire pour contenir les violations de la lois par les justiciables.

    Certes, mais un juge ne peut pas violer la loi puisque son statut est validé par un diplôme et une nomination du président de la république, garants de sa compétence et de de son honnêteté !

    Vous avez dit pensée magique ?

    Il est un constat universel que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser. Il faut que, par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir" Montesquieu, de l’esprit des lois.

    Le pouvoir des juges ne connait AUCUNE limite, dès lors que vous tombez entre leurs mains...il vous faut juste espérer que votre cas corresponde à leurs représentations / préjugés.

    Mais quels types de profils psychologiques peuvent donc être attiré par l’exercice d’un pouvoir aussi absolu et exercé sans contrôle réel ?

    Et si répondre à cette question pouvait expliquer la quasi totalité des dysfonctionnements judiciaires ? Et la vraie raison de leur lutte acharnée pour continuer à exercer sans contrôle au prétexte d’une indépendance qu’ils n’ont jamais eue face aux puissants ?


  • #1868450
    le 26/12/2017 par sylvie une française
    Levothyrox : le tribunal déboute une quarantaine de plaignants

    Pour info, le médecin généraliste d’une de mes connaissances lui a dit qu’il n’était pas informé et il a continué à lui prescrire le même médicament.
    Résultat, cette personne perd ses cheveux par poignées.
    Voila ce qu’est a présent la majorité des médecins généralistes.
    Ce serait bien qu’ils cessent de parler de burn-out, ils ne travaillent pas à l’usine et dès qu’il y a le moindre "petit problème" ils ne prennent plus aucune décision, il faut prendre rendez-vous chez un spécialiste. C’est fort bien ainsi mais ils ont de moins en moins de responsabilités et bon nombre d’entre eux pratiquent les horaires de bureau.

     

    • Celui que je vois prétend aussi n’avoir eu vent de rien.

      Pourtant l’ordre des médecin a envoyé une lettre à tous leur intimant de bien mettre dans leurs certificats que ce qu’ils relatent n’est que ce que déclare le patient, bien mettre des guillemets pour indiquer
      qu’eux n’ont rien noté dans leurs observations et qu’ils ne font que rapporter les dires du malade.
      Ainsi, devant une cour, le certificat ne vaut rien.
      Déjà que s’ils étaient honnêtes et décrivaient les symptômes sérieusement, ils ne peuvent les mettre directement en rapport avec la prise du "médicament", c’est au juge de le faire, autant dire que l’issue d’un procès est plus qu’aléatoire...
      Ce courrier, à lui seul, constitue l’aveu d’un réel problème.

      Que ce soient les magistrats ou les médecins, tous ces nantis qui fonctionnent en mafia n’ont de comptes à rendre à personne.
      Si un jour la populace retrouvait un peu de pouvoir, il faudrait faire un grand ménage dans ces castes.
      Ne pas les oublier surtout !


    • #1868678

      votre connaissance doit changer de medecin !


  • #1868452

    Toujours la même rengaine !
    Que ce soit pour l’amiante ou le Linky, et même la lutte contre l’antisémitisme, c’est toujours la honte de ces juges qui courbent l’échine et baissent la tête devant le plus fort ! Cette caste est la honte de la France.

     

    • Le Linky fournit des données si précises qu’il permettra à EDF de faire 15% d’économies d’électricité ; le Linky permet d’en faire au jour le jour pour les particuliers qui en la chance d’en avoir déjà un, via enedis.fr.
      Pourquoi ce bruit alors ? La polémique a semble-t-il pour origine un militant très particulier du nom de Stéphane Lhomme, ex-NPA viré de Sortir du Nucléaire, car complètement sourd aux arguments scientifiques fondés sur l’évidence. Très logiquement on le retrouve aussi en défense des bonnes femmes qui se disent victimes des ondes (alors que c’est seulement un effet nocebo dû aux reportages angoissants à ce sujet).


  • Oui c’est normal, tous les organes étatiques (judiciaire, exécutif, législatif) sont tenus par la maçonnerie, et vu que c’est "Un pour tous, tous pour un.", et bien ils se couvrent les uns les autres dans une ronde qui ne fini pas d’entuber les honnêtes gens.

     

    • Vous devez sans doute en connaître à foison.
      Pour ma part, celles et ceux que j’entrevois aux abords de mon cabinet de réflexion personnel et « qui en sont », comme le dit le bon sens populaire, s’en tiennent à une déontologie défiant toute éthique : et il n’est nulle question d’arrangement entre « potes » au détriment de l’ensemble.
      Ces gens-là n’oeuvrent que pour le bien commun et non pour l’oseille qu’ils pourraient se faire.
      Parce qu’elles et ils ont décidé de prendre au pied de la lettre le sens de « franc », à savoir d’être affranchi, soit le plus libre possible.
      Et n’allez pas dire qu’il ne soit pas quelques avocats, juges, médecins (ou autres) qui ne soient pas dissidents. Comme dirait Maître Folace : « Y’en a ».


  • #1868547

    Le problème principal est l’hystérie collective, pas le changement de formule.
    Certains ont eu besoin d’adapter leurs posologies, mais tout ça se fait très bien en dosant les hormones dans le sang. La médecine c’est pas de la magie : la même molécule reste la même. Et un excipient qui n’a jamais posé de problème dans aucune autre formulation n’en causera pas d’avantage ailleurs.

     

    • Ce que vous dites est faux !

      Troll ? Actionnaire de Merck ?


    • #1868978

      Je suis à l’écoute des médecins et des patients plutôt que des journalistes.
      Ettttt... non, je n’ai pas d’action chez Merck. Cessez de trouver des explications fantasques là où un peu de bon-sens vous remettrait les idées au clair !
      Avant d’accuser le monde d’un immense complot aussi absurde que l’empoisonnement des médicaments ou les chemtrails, appliquez le rasoir d’Okham ou cherchez au moins quel serait l’intérêt rapporté au coût pour un organisme d’organiser un complot comme ça.

      Il faut être fou pour croire qu’il n’y a aucun complot mais sacrément parano pour en voir partout comme ici...


    • Quand on ne connait rien a un sujet on évite de la ramener...
      @Castanietch
      Vous ne connaissez manifestement personne en souffrance
      Les symptomes sont apparus avant les plaintes et l’information
      et le reequilibrage du dosage ne reduit pas les effets secondaires
      Les molecules associees ne sont pas les memes ni les effets
      Un nouveau traitementmo testee 3 jours sur sujet sains
      est sensée etre meilleure qu une ancienne testée 20 ans sans plaintes
      Nouvelle formule juste avant la fin du brevet...
      Pourquoi interdire l ancienne vu que la nouvelle n a pas fait ses preuves
      Techniquement meme les stats du labo montrent une distribution des effets
      differente sur 3 jours...et quid des effets long terme du manitol...
      Si les victimes sont des hysteriques vous etes quoi vous ?


  • Le lévythirox, pardon, lévothyrox est en effet une goutte d’eau dans la mer des scandales sanitaires restés sous silence, et tous ceux qui s’engraissent à profusion autour. Malheureusement, les victimes sont là et se fichent bien d’être si peu nombreuse au vu de toutes les victimes...
    Dans ces scandales, on sait qui est derrière. Suffit d’aller les chercher. Et on sait qui les soutiennent

     

  • Pour un boulot que j’avais à faire j’ai extrait et dédoublé les données publiques de la CPAM quant à la consommation de médicaments en France. Sans surprise le premier médicament est le paracétamol, qui sous différentes formes occupe les 4 premières places des médicaments les plus remboursés par la sécu ; après traitements des données pour mon usage. La 5ème place, et donc en réalité la deuxième place des molécules et bien c’est le Levothyrox.

    Le Levothyrox est consommé beaucoup à cause des dégâts du nuage de Tchernobyl (qui n’est jamais passé au dessus de la France). Mais aussi et ça c’est gardé secret c’est le médicament miracle pour perdre du poids, en faite fondre littéralement. Mais le gros problème, dans tous les cas, c’est qu’il influe sur les hormones et est donc autant addictif qu’une drogue de type héroïne/opiacée, une addiction par déficit hormonale.

    Le levothyrox est donc une rente pour le laboratoire leader en France de sa distribution et est intégralement remboursé par la sécu. Si on vous le propose un jour, essayés de faire sans parce que vous serrez accroc et en bonne voie pour devenir malade d’autres choses.

     

    • @Mister X
      Mon Bon Monsieur,

      Depuis 15 ans j’ai la maladie d’Hashimoto, une hypothyroïdie auto-immune... On va pas rentrer dans les détails, mais ma glande thyroïde est totalement HS... Comment voudriez-vous que je survive sans hormone de substitution, pauvre cloche ? je n’ai d’ailleurs jamais pris du lévothyrox en comprimés, j’ai préféré la Lévo-thyroxine en gouttes... l’excipent c’est un mélange d’huile de ricin et d’alcool, au moins je sais où je vais.
      C’est sûr quand on m’a diagnostiquée, mon beauf qui est chirurgien spécialisé, chef de service dans un hosto, s’est renseigné auprès de confrères endocrinologues : j’aurais pu tenter une thérapie avec des immuno-dépresseurs, histoire de mettre mon système immunitaire en veilleuse... Mais j’ai bien réfléchis et je me suis dit qu’une maladie définitive, qu’on soignait pour moins de 10 euros par mois, c’était quand même mieux qu’une saloperie genre cancer qui pourrait s’installer et se développer tranquillement, le système immunitaire était mis hors services... Je n’avais pas envie, non plus, de servir de cobaye.
      Le traitement est imparfait, il y a des troubles liés à la maladie elle-même qui subsistent, mais il y a quinze ans, avec deux enfants en bas âge , je me suis fait une raison. .
      PS la thyroxine n’a jamais fait maigrir personne... en revanche ne pas en prendre quand on n’en fabrique plus, conduit à la mort.


    • #1869336
      le 28/12/2017 par envolées_des_incultes
      Levothyrox : le tribunal déboute une quarantaine de plaignants

      C’est faux. Le nuage n’y est pour rien. Voyez la carte des opérés de la thyroïde ... Elle ne coïncide absolument pas avec le passage du nuage sur notre territoire.
      Les régions fortement agricoles avec élevage ( Normandie, Bretagne ) figuraient aux premières places du podium.
      .
      De nombreux cas de pathologies thyroïdiennes sont dus à une infection froide. Les cellules épithéliales de la glande sont envahies et lésées, ce qui entraine un dysfonctionnement de la glande ( les bactéries et leurs métabolites interfèrent avec la chimie "normale" de l’organisme ) , voir sa destruction.
      .
      L’explosion du nombre de pb thyroïdien survient après un changement conséquent dans les protocoles de soin : 20 ans auparavant, on a décidé de ne plus donner d’antibactériens pour traiter les cooci gram+, type streptocoques alpha ...
      .
      Quand les glandes thyroïdiennes sont touchées, il est évident qu’en amont des flux sanguins, il y a aussi d’autres organes touchés.( foie, coeur ), car la gravité à elle seule ne permet pas d’expliquer la localisation de la pathologie au niveau de la glande. Désolé, mais fallait remettre un peu les choses au clair là ! Des prof. soignent avec succès des dysfonctionnement thyroïdiens en administrant 6 mois d’antibio ( doxycycline + rifampicine ) . Faut le savoir hein .. !


    • @ envolées des incultes

      Si les maladies auto-immunes se soignaient aux antibiotiques, cela se saurait...
      Le nuage n’y est pour rien ? alors là pas de chance : je suis sur la Côte d’Azur, j’ai travaillé 10 ans dans un labo où , entre autres , on mesurait la radio-activité de l’environnement... Il a fallu attendre 1994 pour que les champignons et le thym ramassés dans l’arrière pays immédiat n’irradient plus, et ce uniquement que parce que les particules radio-actives avaient fini par être drainées de la surface vers les profondeurs, par les eaux de pluie, en revanche dans la nappe phréatique... En revanche, dans le Mercantour, à certains endroits totalement imperméables, on trouve encore une radio-activité significative...
      J’ai la maladie de Hashimoto et un autre membre de ma fratrie a la maladie de Bäsedow... La comme pour toute la population du Comté de Nice d’ailleurs à laquelle nous sommes apparentées ( oui je sais les races n’existent pas, les ethnies, c’est culturel... sauf que pour les maladies ben...) Avoir cette prédisposition n’implique pas la maladie à coup sûr:ainsi, personne dans notre famille, avant nous, n’avait jamais souffert de ces maladies , j’ai fait des recherches... Il a fallu un incident environnemental pour que la maladie se déclenche.
      En discutant autour de moi, j’ai découvert que ces 2 maladies inconnues à la génération de mes parents, affectent énormément de mes concitoyens. Jusqu’au début des années 2000 on pouvait savoir combien de lévothyrox était vendu... la quantité avait été multipliée par 25 entre 85 et 2000.. Maintenant ces chiffres sont inaccessibles au grand public, à rapprocher de ce qu’ en 2005 , mon pharmacien de l’époque ’avait confié que chaque nouveau cas de Hashimoto ou de Bäsedow était déclaré en préfecture, à l’insu du malade. Si le nuage de Tchernobyl n’était pas responsable, pourquoi les autorités françaises s’efforcent-elles de dissimuler l’explosion des ventes de Thyroxine artificielle, pourquoi recense-t-on sans publicité les maladies déclarées ? pour le bien-être de la population ? ou pour étouffer au mieux la polémique sur les dangers des centrales nucléaires...


  • Quand la justice dérive à ce point , c’est que l’on n’est pas loin de la fin .Ce pays est corrompu à mort comme une gangrène, et le peuple regarde, tout en faisant, OLÉ !


  • Vraiment tous ces malades me font rire...Désolé d’être si cynique...

    Je ne sais pas si vous avez remarqué mais il n’y a qu’en France qu’on se plaint de cette nouvelle molécule pour le traitement de pathologies liées à un dysfonctionnement de la thyroïde.

    Aussi, rien n’empêche ces malades, vaches à lait parfaite pour bigpharma, de demander à un labo de fournir dès maintenant la version générique de cette molécule. En effet le brevet tombe fin 2018.
    Du coup on comprend mieux pourquoi Merk ne veut plus produire l’actuelle molécule car bientôt elle sera produite à moindre coût par des mastodontes du médicament générique, mais Merk veut conserver ses 2 millions de vaches avaleuses de cachetons thyroïdiques, elle lance donc une nouvelle molécule brevetée. Merk a le sens du timing : Par ici les vaches malades.

    Conclusion : On a vraiment un problème en France avec la maladie, la mort, en général.
    Moi ça me fait bcq réfléchir depuis que j’ai entendu récemment à la radio qu’à Hong Kong à partir d’un certain âge on ne traitait plus au frais de la princesse certaines maladies lourdes (cancers, etc) en prétextant l’âge du patient et donc qu’il avait assez vécu comme ça !!!!!
    Ne rigolez pas, on va y arriver en France, d’une manière moins directe certes, en y mettant les formes façon hypocrite bourgeois, mais on va aussi le faire (on le fait déjà plus ou moins avec les problèmes liés à l’euthanasie des personnes âgées ou des malades psychatriques, le suicide assisté en Belgique, etc)

     

    • Où est le bon-sens ? Je crois qu’au delà de la compassion, il y a des questions de bon-sens à se poser et l’idéologie occidentale qui veut de la vie à tous prix (sauvegarde à tous prix des mal-nés entre autre) est débile. La perte de croyance en l’au-delà n’a fait qu’empirer ce phénomène de la vie à tous prix. On pourrait aussi parler de vie de m***de qui laisse de l’espoir pour une vie meilleure ; celui qui a bien vécu n’a pas peur de mourir, moi personnellement la mort je m’en cogne j’ai bien vécu. Me taper une chimio infernal et sans but, je préfère laisser l’économie à mes enfants.


Commentaires suivants