Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Macron à l’Élysée ? Petite question aux "anti-conspis"

Charles Robin identifie Emmanuel Macron comme l’enjeu principal de l’élection présidentielle de 2017 et place les « anti-conspirationnistes » face à leurs contradictions.

 

Pour comprendre la politique en France en 2017 :

 

C’est l’anniversaire de votre ami d’« extrême gauche » ?
Des idées cadeaux chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1691696

    Plusieurs perspectives : Macron et la chute finale avec comme avenir celui de l’Afrique du sud, Fillon et une agonie plus lente, Marine le Pen et la situation aux USA : une lutte à mort entre le nouveau gouvernement et l’état profond.

     

  • Il y a un moyen très simple de distinguer et de qualifier les anti-conspis. À chaque fois que j’en vois un pointer le bout de son museau, je lui dis que je n’apprécie pas les négationnistes et qu’il a intérêt à se ressaisir :-) Le tout bien entendu enrobé de quelques éléments factuels irréfutables, histoire de finir d’assommer l’animal et de le faire retourner promptement dans son terrier auprès de ses congénères.

     

    • Merci de partager tes arguments, je suis souvent désarmé quand on arrive au point goldwin...

       

    • Je crois "malheureusement" que c’est la meilleure méthode... sous-entendre en premier la référence au IIIè Reich à son interlocuteur, afin de bloquer toute tentative de discréditation. Il faut être le premier à y tendre, sous peine de se faire traiter de conspi. Mais j’espère que vous ne faites que des allusions, et non pas invoquer le fameux point godwin, car sinon vous ne pourrez pas déverser tous les arguments qui termineraient d’achever n’importe quel "anti-conspi".


    • #1692102

      Quelques ouvrages utiles à lire, afin de renvoyer tout anti-conspirationiste à sa propre ignorance, l’histoire du pouvoir étant une suite de conspirations :

      - Les Secrets de la Réserve fédérale - Eustace Mullins
      - Complot Mondial contre la Santé - Claire Sévérac
      - Wall Street et l’ascension de Hitler - Antony C. Sutton
      - La Conjuration antichrétienne - Henri Delassus

      C’est une petite sélection couvrant divers sujets et il y en a beaucoup d’autres, mais ceux-là sont assez inattaquables sur le plan des sources.


  • Bonne analyse ou réflexion ! Mais qui arrêtera cette machinerie infernale de l’oligarchie amorale, "sataniste", anti-humaine..... ???? Ce ne sera pas faute de ne pas avoir été prévenu.

     

  • La gauche est plurielle, mais la droite est divisée. L’extrême gauche est gauche avant d’être extrême, l’extrême droite est extrême avant d’être droite. Subtilités sémantiques !


  • #1691828

    Même exemple pour Obama, on devrait y revenir. Un "Chicago Boy" couvé bien au chaud dans les cercles autorisés, fabriqué de A à Z alors qu’il était un parfait inconnu du public même pas deux ans avant l’élection.


  • Je ne crois pas á l’élection de Macron. Je ne peux pas imaginer que l’on puisse tomber si bas. C/est pas possible. En même temps, si il est élu, on saura que cette fois on a vraiment touché le fond, on ne pourra plus descendre plus bas.


  • Non mais quelle naïveté...Qu’espérez vous ? Ils expliqueront simplement que Macron était le meilleur et que les Français ont bien voté...épicétou..

     

  • #1692486

    Macron est un très bon acteur, et le peuple est un très bon spectateur.
    Macron sera donc élu, et le peuple l’aura dans le cul.