Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Macron évoque "un Gaulois réfractaire au changement"

Belloubet : "Le peuple gaulois n’existe plus depuis longtemps"

En sport, avant un grand match, on dit souvent qu’il ne faut pas humilier l’adversaire. Avant la demi-finale de l’Euro 2016 qui a opposé la France à l’Allemagne, la presse d’outre-Rhin et certains joueurs allemands avaient pris les Bleus de haut en évoquant leur faiblesse de caractère et leur manque d’esprit combatif, tout en montrant une confiance inébranlable dans les qualités de la Mannschaft. Résultat : 2 à 0 pour la France. Les Germains s’étaient vu défaits par des Bleus surprenants remontés à bloc.

 

Deux ans plus tard, la paire Macron-Belloubet récidive, dans un autre domaine, tout aussi sensible : la politique nationale. En visite au Danmark pour vanter le modèle « luthérien » et réformiste des Scandinaves, le président français, un libéral anglo-saxonnisé de bonne facture, en a profité pour fustiger le « modèle gaulois ». Et quel serait le modèle gaulois ? Quelque chose de foncièrement « réfractaire au changement ».

 

 

Dans la bouche de l’ex-employé de Rothschild, on sait ce que le changement veut dire : casse sociale, victoire absolue du Capital sur le Travail. Chômage de masse pour contrôler le peuple, travail rare et sous-payé pour la masse, jobs de luxe refilés entre famille et amis pour l’élite.

Ce que dit Macron est pourtant historiquement faux : c’est justement le Gaulois réfractaire au changement qui a apporté pas mal d’idées nouvelles au monde, avec un sens de l’humanité qui est loin du modèle anglo-saxon. Le modèle anglo-saxon, pour résumer, c’est le commerce au-dessus de l’humanité, la marchandise et le profit au-dessus de l’homme et de ses besoins. Tant mieux si certains profitent de la marchandise, tant pis pour les autres.

La France, au cours de son histoire, a élaboré un modèle mixte fait d’avancées économiques freinées par des avancées sociales, ce qui n’a pas été le souci des Britanniques, par exemple. Aujourd’hui, il est vrai que les pays scandinaves ont un modèle social plutôt avancé et un niveau de vie élevé, mais au prix de la fameuse flexi-sécurité, que les banquiers-politiques français aimeraient bien voir appliquer chez nous.

On remarque qu’au cours de notre histoire récente, après la parenthèse indépendantiste gaullienne, les présidents ou gouvernements ont tous érigé en modèle un pays étranger, au détriment de leur propre pays : l’Angleterre thatchérienne pour Mitterrand 2, celui du gouvernement Fabius, l’Amérique de Bush pour Sarkozy, et l’Allemagne de Merkel ou de ses prédécesseurs pour les autres.

 

Petite polémique, grande symbolique

Où l’on voit que notre élite n’a plus confiance dans le logiciel national, pour parler comme un éditorialiste à la con. Ou comme un ministre de la Justice, qui essaye de rattraper la bourde du banquier-président et qui ne fait qu’envenimer les choses :

 

 

Pour info, le Gaulois qui est en nous n’est pas réfractaire au changement, quand ce changement bénéficie au plus grand nombre, par exemple (sans parler des révolutions successives du XIXe siècle) quand le CNR a pondu cette union entre gaullistes et communistes qui a permis la paix sociale et un grand développement économique de la France pendant 30 ans. Ensuite, les Anglo-Saxons et leurs larbins sont arrivés avec leur Nouvel Ordre mondial, histoire de mettre un terme à une expérience unique au monde. On sait aujourd’hui pourquoi.

 

Laurent Wauquiez, l’« opposant » de droite (libérale) au macronisme (libéral) a réagi sur Europe 1. Pour lui, comparer les Français aux Gaulois est une « caricature », ce qui prouve que lui non plus n’a pas vraiment compris le sens de l’histoire de France, sauf quand il évoque « Astérix ». Quant à la « journaliste », on préfère rester polis...

« Il l’avait fait en Roumanie. En Grèce, il avait qualifié les Français de “fainéants” et maintenant, devant la reine du Danemark, il nous caricature en “Gaulois réfractaires”. Ça n’est pas à la hauteur du rôle d’un président de la République. »

 

Cette petite polémique de rentrée aura eu au moins un effet bénéfique : celui de faire comprendre au peuple français la trahison de « ses » élites – politiques ou médiatiques – anglo-saxonnisées jusqu’à l’os.

Contre le modèle anglo-saxon et la domination de l’Empire,
lire sur Kontre Kulture

 

Le modèle social français à l’épreuve, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

143 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2033239

    Ce sont plutôt les globalistes qui n’arrivent pas à se dire qu’on n’est plus en 1945 et que le monde a changé.

     

  • #2033240
    le 30/08/2018 par Identité effacée
    Macron évoque "un Gaulois réfractaire au changement"

    Pour une fois je suis tout à fait d’accord avec lui. Oui nous sommes des Gaulois, et mieux que ça, on est de plus en plus réfractaires au changement....de population !

    Dans l’avenir proche on nous appellera les "résistants" .


  • #2033241

    Ces politiciens Hors-Sol finiront Hors-Service


  • Merci Emmanuel pour remettre en vogue le joli mot réfractaire, tout plein d’héroïques réminiscences, et de tragédie vendéenne.
    Les céramiques réfractaires sont des matériaux qui résistent aux hautes températures. Elles sont essentiellement utilisées dans les « industries du feu ». L’importance économique et stratégique de ces céramiques est considérable… Le choix des céramiques réfractaires doit être réalisé en fonction de l’environnement agressif qu’elles subissent.
    Merci aussi pour le mot Gaulois. Si c’est ainsi que tu vois la France et les Français : des Gaulois réfractaires, bravo. Nous redressons nos têtes oubliées et amères de fiers Sicambres.
    Tu parles de nous comme d’un peuple étranger, comme Jules César parlerait de Vercingétorix. Tu les aimes beaucoup, dis-tu, ces barbares cabochards. Mais tu ne les fréquenterais pas, quelle idée.
    Bon, comme tu es plus Jules que César, Vercingétorix a ses chances, cette fois-ci.
    Et re-merci, ça nous change du sarko et de ses métissages des troupeaux. Bande de tarés génétiques, qu’il nous disait, ce nabot.

     

  • #2033253

    Où est le village des irréductibles Gaulois ? On cherche Astérix et Obélix, on a du boulot pour eux.

     

  • #2033257

    On le savait méconnaitre notre Histoire,mais vanter le modèle luthérien pour un président français...

     

    • #2033318

      Surtout qu’il s’agit ici plutôt d’un modèle nordique que luthérien.... l’Allemagne ou le Benelux pourrait aussi se voir rattaché à ce modèle pourtant ces pays ne sont pas spécialement luthérien ni même protestants (beaucoup de catholiques en Allemagne, aux Pays-Bas et en Belgique).


    • #2033610

      Cela fait très longtemps que les élèves de sciences-po nous serinent avec leur "culture hanséatique", leurs catholiques contre protestants, leurs cigales catholiques et leurs fourmis protestantes. C’est d’un banal ! D’un clicheton l’autre. Et pour toujours conclure que tout ce qui n’est pas français est toujours mieux.

      Le monde protestant est en fait extraordinairement chiant. Vivre à Stockholm ou à Amsterdam, c’est périr d’ennui. Les catholiques ont des défauts mais ils sont rigolos. Et les français ont certainement été jusqu’à la révolution "le peuple le plus aimable de la terre" (Voltaire). Les émigrés français ont d’ailleurs éblouis l’Europe par leur savoir vivre et leur style.Mais évidemment, ce n’étaient pas des comptables.

      Le savoir vivre, ce n’est pas rien.


  • #2033258

    A côté de celà, de Corbières fait l’éloge des Gaulois dans l’histoire (on croit rêver de la part d’un gauchiste) et demande si Macron veut pas changer de peuple. C’est bien, dugenou, tu commences à « comprendre »...

     

    • #2033384

      Pour les républicains de gauche et athées, les Gaulois sont le vrai peuple français par opposition au Francs nobles et catholiques.
      Le problème c’est que notre pays s’appelle la France et non la Gaule ou la Wallonie (Pays gaulois).


  • #2033259

    La Cinquième République a depuis sa naissance une culture de mépris des français. "C’est beau, c’est grand, c’est généreux, La France .. !". Les petits sciences-po psittacisent depuis cinquante ans sur cela : "avoir une certaine idée de la France" et avoir la plus profond mépris des français.

    II faut reconnaître que De Gaulle le "Père Fondateur" avait reçu pas mal de coups de pied au cul de la part des français, comme son valet Debré, incapable de se faire élire dans le Loir et Cher, le dernier coup de pied au cul étant le "non" à son grotesque référendum de 1969.

    Car contrairement à ce que disent les journalistes de cour aujourd’hui, De Gaulle n’a jamais été aimé des français et a toujours été impopulaire. Il n’a été appelé par eux que lorsqu’il y avait besoin d’ordre (1958 et 1968). Macron est dans la tradition d’un régime haineux à l’égard des citoyens.

    Il avait personnellement une rancune terrible contre le peuple français qui ne l’a jamais reconnu comme un général vainqueur. Il a toujours été battu militairement. (Dakar, la Syrie)

    Il s’est débondé en Roumanie où il se trouvait en 1968 pendant les "événements" : "Là (chez Ceaucescu !) les étudiants étudient, les travailleurs travaillent". De l’ordre donc ! Un banal petit dictateur borné.

    Pour comprendre Macron, ce n’est pas difficile : il faut avoir entendu dégoiser en privé les affreux bourgeois du régime. Tout Macron est là dedans mais cet imbécile les prend au pieds de la lettre et ne comprend pas que certaines choses, qui peuvent se dire dans les soupers en ville, ne se disent pas "officiellement". Là une limite est franchie. On lui demande pas d’être sincère en quoique ce soit puisqu’il n’a aucune sincérité tout comme les Chirac, Mitterrand, Sarkozy et Hollande. Aucun n’a un sentiment à l’égard des populations françaises abandonnées depuis des décennies.

    Les français ont seuls le droit de pester contre les français, mais lui non ! Et en public, et à l’étranger !

     

    • #2033583

      Pour aller dans votre sens, il n’est pas impossible que sa passion (De Gaulle) de la France, sa vision, grandiose, de la France, ne soit que la vision personnelle qu’il se faisait de lui même...Contrairement à Philippe Pétain qui se sacrifia réellement en endossant l’habit, au combien misérable, du traître pour temporiser face à l’occupant...


    • #2034324

      Je pense personnellement que le mépris de De Gaulle pour les français a pour cause ses échecs militaires cuisants devant l’armée de Vichy. Aussi paradoxal que cela puisse apparaître, Vichy a remporté des victoires contre les gaullistes et les "anglo saxons" devant Dakar, en 1941, où un ralliement à la cause de la France libre a échoué complètement, et en Syrie. Ce sont ces événements qui expliquent le caractère dépressif du personnage, en fait humilié militairement par .. les français. De Gaulle n’a jamais été un général victorieux et s’est rattrapé dans la "communication". Là, il était très fort. Mais ce sont les français lassés du bonhomme qui ont eu le dernier mot lors du référendum de 1969


  • #2033265

    Si Macron veut voir un pays qui ne change pas fondamentalement depuis sa fondation, il peut se tourner vers les Etats-Unis. La Constitution américaine est restée figée depuis 1775.

    La France elle a transformé dix fois son régime et encore davantage de constitutions Il y a eu huit réformes de la constitution de la cinquième depuis sa fondation.

    Alors de quoi parle Macron exactement. De l’abolition du droit du travail et de l’instauration de l’esclavage ? . Ça c’est de la réforme !

    Et les français vont devenir "luthériens", peut-être ? Con arrogant et pédant en plus. Il n’y a pas un français sur mille qui comprend ce que veut dire le mot "luthérien". Et moi non plus d’ailleurs.

     

  • #2033268

    Rien de neuf sous le soleil. Il nous avait déjà dit durant la campagne qu’il ne savait pas ce qu’était la culture française, entre autres. Je ne vais pas me lancer dans un récapitulatif de toutes ses frasques, retenons simplement que la France a accompli cette performance d’élire un président qui méprise cordialement son pays et son peuple, ce qui est à mon avis unique au monde...


  • #2033274

    Il est anti français ça n’est pas nouveau ...

     

  • #2033278
    le 30/08/2018 par aux chiottes Macron !
    Macron évoque "un Gaulois réfractaire au changement"

    Les Gaulois de Villetaneuse, ceux de Seine-Saint-Denis, ou les néo-Gaulois venus d’Afrique ?!


  • #2033283

    Sous l’occupation allemande c’est exactement ce que disaient les collaborateurs : les résistants étaient des "réfractaires au changement".

    Les fameux "gaulois indisciplinés", clicheton fatiguant, (ce qui est faux pour les français, le peuple le plus discipliné de l’histoire et le plus amoureux de l’ordre). Ils ajoutaient que les allemands mettraient des siècles à inculquer aux français les règles de l’ordre et la discipline etc.. Il faut remarquer sinistrement que les propos de Macron font penser aux propos tenus en France sous l’occupation, que nos parents rapportent.

    Ils disaient aussi des anglais "qu’ils étaient tellement bêtes qu’ils n’avaient pas compris qu’ils étaient vaincus". Ah ! Ah ! (gros rire teuton). Churchill a répondu finement : "notre bêtise fait notre force". Répondons à Macron, notre "réfraction au changement" fait notre force.

    Mais à quoi bon répliquer. Tout le monde a compris que Macron était un petit pédant assez limité. Laissons-le dégoiser.


  • Macron ou est le coffre ?

     

  • Oui, bien sûr que le gaulois est réfractaire au changement qui va dans le mauvais sens .Lorsqu’on veut changer pour avoir le pire, alors oui, le Gaulois est réfractaire, c’est aussi simple que ça .
    C’est quoi le changement pour "Jupiter 1er" ?? c’est les taxes à en plus finir, c’est la désindustrialisation, le chômage en augmentation, les ventes du patrimoine Français, il y aurait-il besoin de faire la liste ? c’est la hausse du carburant, la loi Chiappa, le LGBtisme ,les pissotières de rue à Paris, les sans papiers qui rentrent comme dans un moulin...etc. etc. etc .
    Il lui faut un dessin à "Jupiter" ? ou alors serait-il débile ?


  • #2033291

    Nos ancêtres les gaulois.

    Leurs descendants .... les "golmons" .... sans oublier les "celtes noirs".
    Pauvre "Fwonce"...


  • #2033292

    Belloubet aurait dit : "Le peuple gaulois n’existe plus depuis longtemps"

    Quelle sotte, par Toutatis !

    Les hébreux aussi n’existent plus depuis longtemps ! C’était déjà un vieux souvenir du temps des macchabées. Cela n’empêche pas les journalistes "français" de parler de "l’Etat Hébreux" à longueur d’émission.

    Au fond, il est interdit de parler des gaulois et d’avoir de l’affection pour eux ! Mais quand donc se débarrassera-t-on de ce régime de cons et de connes ?


  • #2033298
    le 30/08/2018 par Combattre l’Empire
    Macron évoque "un Gaulois réfractaire au changement"

    Mais y’a toujours les Romains,
    pas si fous qu’on veut bien le dire.


  • #2033303

    Quoi ? "Le peuple gaulois n’existe plus depuis longtemps" !

    De la cervoise ! Un crâne ! (et sans faux col .. )


  • #2033304

    Gaulois et fier de l’être.
    Vive un bon roti de porc avec une bonne outre de pinard ! Une fête avec de vraies chansons bien de chez nous et de jeunes et jolies bergères. Rien à voir avec ce que tu nous as fait à l’Elysée, étranger.

     

    • #2033365

      Et pour parachever la fête, il faudrait infliger le sort du barde Assurancetourix au coquelet trop bruyant de l’Elysée...
      Quelqu’un pour nous faire un dessin de la semaine ?


  • #2033308

    Il a décidé de rabattre son caquet au Gaulois.
    https://www.youtube.com/watch?v=ra7...
    Taré !


  • C’est vraiment le message qu’ils essaient de passer depuis toujours... Hollande avant lui, et Sarko encore avant... Les français seraient allergiques au changement. Ben tiens. Moi au contraire, je trouve les français plutôt bien gentils et bien conciliants ! Il n’y a qu’à voir comment ils se sont soustrait à l’obligation de trier ses poubelles (et ce malgré des consignes à la noix qui diffèrent qui plus est d’une région à une autre)... Alors que des géants comme McDo qui brassent des tonnes d’ordures par jour continuent de ne proposer qu’une seule poubelle unique pour tout jeter. Bref, rien ne change, c’est toujours aux mêmes qu’on en demande le plus, et c’est encore de leur faute...
    PS : salauds de gaulois ! Heureusement que des gaulois pur souche, on n’en croise plus beaucoup... Merci à tous les immigrés ouverts aux changements !


  • La France a une histoire, Macron lui, n’en a pas, il est né dans la soie, pète dans la soie, crèvera dans la soie, il ne peut donc pas comprendre le peuple français.
    Le peuple français s’est battu pour défendre son indépendance et son honneur en faisant face aux plus grands dangers, Macron lui, fait face aux plus fragiles et aux plus démunis socialement en exhibant son sourire provocateur de tarlouze.
    Sainte Jeanne d’Arc a sauvé la monarchie française en passe de tomber dans l’escarcelle des rosbifs vétéro-testamentaires, adeptes sans scrupules de l’usure, du racialisme le plus abject et du sionisme le plus débridé, Macron lui, achève de vendre la France aux fils de p... de la City et de Wall Street.
    Un seul mot d’ordre : à bas Macron ! aux chiottes Macron !

     

    • #2033383

      J’ose : ainsi soie-t-il !


    • #2033767

      Là vous prenez le fossé emporté par votre enthousiasme. Pendant la guerre de Cent Ans, une des grandes fiertés du royaume d’Angleterre était d’être le plus "Judenrein" de l’Europe d’alors. Juste avant le début de cette longue guerre le roi d’Angleterre (1290) expulsa solennellement tous les juifs de son royaume (16 000 usuriers et changeurs essentiellement, sans compter leurs très nombreuses familles) et c’est le royaume de France qui malgré le durcissement qu’il opérait lui aussi en réaction à l’endettement de tous les états d’alors par la finance du temps allait leur offrir un espace de tolérance beaucoup plus sûr en consentant à ce qu’ils quittassent les villes pour se concentrer dans certaines régions et ghettos (car même si le peuple les détestait la Cour de France, contrairement à l’anglo-normande qui les proscrivait tous, comptait sur plusieurs d’entre eux pour ses opérations financières les plus retorses), et à partir de Louis XI jusqu’à François 1er la France allait décidément aligner sa diplomatie et sa gestion de l’impôt sur les intérêts juifs. La bonne réputation anti-juive de l’Angleterre allait se maintenir et se rehausser pendant toute l’histoire très violente de ce pays jusqu’à Cromwell : même la réforme à ses débuts avait à sa base un surcroît de détestation populaire des juifs autant que des catholiques, supposés alliés dans leurs manigances (ce qui était vrai pour Venise, cité italienne avec laquelle l’élite anglaise entretenait le plus de relations). Il fallut la Révolution Anglaise de Cromwell, prise du pouvoir par les Calvinistes, pour inverser complètement la position de ce pays par rapport à la question juive, lever l’interdit d’Édouard Premier et convier les riches familles juives d’Amsterdam à prendre pied sur le sol britannique pour en développer l’économie marchande, car auparavant l’Angleterre s’était contentée d’exporter sa matière première, laine surtout, vers les Pays-Bas et la Flandre. Cette révolution anglaise de Cromwell transforma le pays en son image miroir inverse tout comme allaient le faire la Révolution française avec les Rothschild et l’invention de la République, puis la Révolution Russe.


  • #2033327
    le 30/08/2018 par dans les nuages
    Macron évoque "un Gaulois réfractaire au changement"

    Excellente rétrospective de la manière dont Macron voit la France :
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_we...


  • #2033330

    Il y avait l’antisémitisme. On avait l’antigaullisme. Voilà l’anti-gauloisisme. Un racisme virulent visant a priori des morts et les enfonçant dans le néant. Courageux. Avec ces gens là, on a intérêt à exister pour être respecté.

    Si l’on réfléchit dans le cadre des paradigmes historiques actuels, les gaulois doivent être traités avec le plus grand respect car "force est de constater" (comme disent les snobs), qu’ils ont été les victimes absolument avérées d’un génocide de grande ampleur et systématique.

    La population de la gaule semble avoir diminué des trois quarts après le passage des armées romaines. L’inverse n’a pas été vrai puisque lorsque les gaulois ont pris Rome (Brenus) ils se sont comporté de manière relativement gentille, s’étant contentés de tirer quelques barbes de vieillards récalcitrants selon Tite Live..

    Ce qui est caractéristique des gaulois, c’est la "gentillesse" et le goût pour les arts et l’insouciance (pas trop stressés, les mecs). C’est pourquoi le monde actuel dominé par les atroces "luthériens" qui investissent tout ce qu’ils gagnent dans les tulipes, ne les comprend pas et que la franco-saxonne Belloubet les méprise.

    Il faut aussi ajouter que César, l’auteur direct du génocide des gaulois, était entouré de conseillers juifs. Pof ! C’est dit ! Le système a donc intérêt a dire que les gaulois ont disparu car ils pourraient, s’ils existaient, demander des comptes aux usuriers et levantins filandreux qui tournaient autour du sanguinaire César.

    Mais ne sommes justement pas les héritiers légitimes des Gaulois ? Tiens Tiens.. Je téléphone à mon avocat pour envisager les choses.. ..

    ,

     

    • Il y a beaucoup d’exagération dans les récits anciens, à fortiori lorsque leurs auteurs sont parties prenantes. Ces récits n’ont pas, à l’origine, pour but de rapporter les événements de manière historique comme pourrait le faire un historien moderne mais ont tout d’abord une valeur de propagande avec un but politique non avoué.
      Soit sûr que César n’a pas exterminé les 2/3 des Gaulois, et que les Français modernes en descendent largement avec quelques influences latines et germaniques notamment.

      Soyons donc fiers de nos ancêtres les Gaulois, (Oui, A partir du moment où quelqu’un naît en France, ses ancêtres deviennent rétrospectivement des Gaulois, dixit Sarko :D :D)


  • #2033337

    Il parait que cette sortie serait ironique ,mais "L’ironie est une insulte masquée par un sourire "
    tout le monde le sait .
    Mister Macron -Noguès parle au nom des Gaulois , ceux ci peuvent ils se permettre de parler au nom d’Israèl ?.
    Un bon changement serait le remplacement de ces imposteurs par de vrais représentants du peuple Gaulois justement.
    la Scandinavie est plutôt mal choisie comme modèle , en ce moment les extrêmes- -ultra -archi -Maxi -droites font un tabac partout , Danemark , en téte .
    Bientôt les élections en Suède, on va pouvoir se marrer !

     

    • #2033469

      @Kalmar
      Le discours de Macron n’est pas ironique.
      L’ironie consiste à plaider en apparence le contraire de ce qu’on pense.
      Ex : "J’ai grand espoir dans notre Président, il est le Poutine français".
      Cette phrase met bien évidemment en valeur la figure du Président russe, au détriment de l’autre.

      La litote consiste à dire le moins pour faire entendre le plus.
      Ex : "Macron ne nous a pas donné toutes les preuves d’un intense amour de son pays."
      Cette phrase laisse transparaître, en dehors des formes, notre mépris pour le personnage. Et cette litote se double ici d’ironie.

      L’euphémisme consiste à adoucir une expression qui avait toutes les chances d’être forte, crue, voire vulgaire.
      Ex : "Cet employé zélé des Rotschild poursuit fidèlement l’action de rattachement de la France à l’Europe". [trad : Ce larbin de la Banque est en train de nous enculer, avec zèle]
      L’euphémisme peut être mise au service de l’ironie, comme ici.

      Si je dis : "Cet agent zélé détaché des Rotschild poursuit fidèlement l’action de rattachement de la France à l’Europe", j’accentue, mais discrètement par un jeu de mots, le sens ironique de l’euphémisme.

      L’hyperbole consiste à exagérer une expression.
      Ex : "Macron est notre président Jupiter, le Maître des Horloges".
      Si je dis :"Macron est notre président Jupiter, le Maître des Hors-loges", je reprends l’hyperbole
      et détourne son sens, tout en l’enrichissant, par jeu de mots ou calembour.

      La richesse du langage se manifeste par ses tours et détours. Et j’ai bien peur ici, à propos de ce discours de Macron, que chacun veuille y mettre ce qu’il veut. Il s’agit d’une simple raillerie, du genre “Kwassa Kwassa”.
      En tout cas, il n’y a là vraiment rien de pernicieux. Le mec se déboutonne un peu, à l’instar de
      son voyage en Australie, où il adresse à la femme du Président ce beau compliment :”You are delicious !”
      L’élégance non récalcitrante du gaulois du Touquet, perçant sous le start-uper-nation.


  • faire comprendre au peuple français la trahison de ses élites... On peut rêver ; mais je ne partage pas votre optimisme. Un demi siècle de contre education libertaire a transforme le bon sens basique en gros bazar dans la tronche des amibes portant passeport français... Et les amibes tu peux leur cracher a la gueule elles réagirons pas. Faut pas croire que macron est courageux ; juste qu il sait qu il n y aura pas de révolte de la part des charlie... sans parler de STRATÉGIE de défense concrète.
    pardon pour les fautes d accent : clavier pas bon


  • #2033344

    Réfractaire ? Réfractionnsisme ? Antiréfractionnsime ? Avec Macron, la politique française se renouvelle à grand vitesse, du moins dans les mots qui échappent maintenant à tout contrôle..

    Réfractaires ? « Réfraction » ? Pourquoi pas un "parti de la réfraction". "La voix de la Réfraction Française ne s’éteindra pas" . La Réfraction Française vaincra !

    Et un Ordre de la Réfraction Française et une médaille accordée à ceux qui peuvent justifier d’acte de réfraction pendant l’occupation franco-saxonne sous le règne de Macron et Belloubet.


  • #2033345

    Macron travaille sans se cacher pour l’alliance Judéo-protestante.

     

    • #2033406
      le 30/08/2018 par Francois Desvignes
      Macron évoque "un Gaulois réfractaire au changement"

      l’Alliance talmudo protestaante.

      La République, en somme : l’Anti France !

      Oui, la France est réfractaire à la république, son Ennemie !

      Et plus la République se dévoile, plus Marianne est nue, plus le pays fuit !

      C’est cela qu’il faut reprocher à Marianne : on n’a pas encore foutu ce monstre suffisamment à poil : les Gaulois n’ont pas tout vu , ni le plus important, ni le plus dégueulasse.

      Ce monstre talmudique est pour la France, (chouchou de Dieu), l’incarnation d’un monstre des enfers.

      Et alors, regardez ses servants si vous ne voulez pas peser ses intention homicides : tous les membres de notre gouvernement provoqueraient un arrêt cardiaque instantané du nourrisson s’ils se penchaient sur le berceau du nouveau né.


  • 20 millions d’immigrés en 40 ans, on a connu pire comme réfractaire au changement !


  • #2033374

    Malgré sa chevelure de bimbo, ses manières et sa diction précieuses, madame Belloubet ne peut cacher sa sécheresse anguleuse, encore moins détourner l’attention de son appendice nasal sur lequel il manquerait juste la verrue de la fée Carabosse ; ainsi, je vois bien Madame sur un vieux balai de riz, siurvolant le pays les soirs de pleine lune, à maudire ces sales gueux de gaulois qui ne veulent décidemment rien comprendre.

     

    • #2033412

      A yasmine,

      Comme vous parlez bien de la fée ou sorcière
      Belloubet .L’amour du Gaulois ,elle en manque
      et a du en souffrir énormément .
      De là à nier l’existence des Gaulois,c’est la frustration
      qui l’a fait délirer .
      Quant à Macron ,Brigitte sait bien qu’il n’a rien d’un Gaulois
      Bref la paire Macron Belloubet peut fonctionner .


    • #2034081
      le 31/08/2018 par sylvie une française
      Macron évoque "un Gaulois réfractaire au changement"

      Vous avez réussi à me faire rire, tout est bien décrit, il n’y rien à jeter et elle est autant dangereuse et malsaine que Macron.


  • #2033386

    Je suis Gaulois et un peu wisigoth par mon père

     

    • #2033579

      Les Wisigoths ont laissé pas mal de vieux grimoires de droit. Ecouter à leur sujet la conférence de Bruno Dumézil sur you Tube. Passionnant. Sujet peu fréquenté. En Espagne ils avaient un prestige énorme (ils avaient précédé les arabes).

      Les rois wisigoth ne faisaient pas de vieux os sur le trône. Ils se trucidaient. Le "mal goth", c’était cela : le tyrannicide permanent.


  • #2033387

    La seule chose que son ironie révèle, c’est son mepris de caste . Sale type vraiment , mais a voir son parcours , a quoi s’attendre de la part de ce paltoquet . En tôle il ferait le café et les pipes .


  • #2033389

    C’est bien car dans l’inconscient de beaucoup, le terme "gaulois" est indubitablement associé au terme "irréductibles"...
    "Belloubet ? C’est quoi ça, Belloubet ?"

     

  • #2033392

    Pauvres Gaulois ... Il y en a plus beaucoup dans les rues ... Le Gaulois devrait être une espèce protégée . Peut être finiront ils dans des réserves comme les Amérindiens . Et l’autre macron qui les ensultes à la face du monde .

     

  • #2033414

    Jupiter est à côté de la plaque. Mais totalement ! Je le mets au défi d’organiser une consultation populaire, en posant l’unique question : "FRANÇAIS, SOUHAITEZ-VOUS QUE JE DÉGAGE ?" Répondre par oui ou par non.

    Il verrait alors qu’il est loin d’imaginer à quel point il s’est gourré sur la... réfraction des Gaulois...


  • #2033420

    Wauqiez reste courtois, ce qui est tout à son honneur.
    Ce qu’il ne dit pas ouvertement, c’est que Macron, en insultant les français de la sorte et en léchant les bottes du "modèle exemplaire" d’autres pays européens, ne se comporte évidemment pas comme le représentant de la France, mais bien celui d’une Europe fédérale.

     

    • #2033470

      Oui, mais WAUQUIEZ ne peut pas s’aventurer sur ce terrain là , puisqu’il se veut europhile , il est obligé de suivre macron , la droite en restant europhile ne comprend pas ce qui se passe ailleurs, et se condamne à l’échec .La France est un pays majoritairement favorable à une droite nationale et identitaire , et les partis de droite ne le comprennent pas le deuxième tour des présidentielles l’a prouvé .Au diable l’europe des merkel, junker, macron !


  • Après un coup d’état électoral, comment voulez vous qu’ils le soient ?


  • T’inquetes pas manu, le gaulois refractaire va se faire un plaisir de te deboiter le caisson aux prochaines elections, je te jure ca va etre un vrai plaisir !

     

    • #2033525

      Le vrai plaisir ça sera toujours pour eux !!!
      Quant à ceux qui comptent sur les élections pour changer le monde se sont des.....rêveurs. D’ailleurs si on ouvrait de temps en temps les yeux on verrait que chaque président qui s’installe nous fait presque regretter le précédent...Et je ne vois pas pourquoi le prochain serait une exception à la règle . Ils ont encore beaucoup de quenelles à nous enfiler et soyons honnêtes : Nos quenelles à nous sont des amuses-gueules par rapport aux leurs.....


  • #2033440

    Gaulois Réfractaire,

    Soyez fiers,Gaulois d’être réfractaire,
    Comme les prêtres réfractaires
    N’abjurez pas ni votre foi ,ni vos traditions,
    Les freluquets donneurs de leçon,
    pâtiront de leur langue de vipère,
    Gaulois Debout et ne pliez plus !

     

    • #2033531

      Bien parlé !


    • Joli et bien vu !


    • #2033619

      C’est cela : debout !
      Car lorsque le gaulois converge vers une forme d’érection, il l’a : la Gaule.
      Et tous ceux qui lui cherchent des salades sont bons comme la romaine.
      D’ailleurs, dès l’ère Sarkozy ces gaulois auraient dû lui rappeler que, lorsque Sénon, c’est non et qu’alors, même les romains font leur Allia : au point que des gaillards qui s’expliquent à XV pour le championnat de France ont fait du bouclier du héros de cette épique époque, un trophée.
      Debout donc et prêts à s’en mêler.
      Mais peut-être cette nation manque-t-elle de druides ?


  • #2033447

    En attendant qui sont les plus refractaires à la fléxi-sécurité ? (puisque c’est un aspect du discours).

    Que de paperasses et de justifications (justificatifs) pour travailler la moitié de l’année...et se faire indemniser l’autre... Je sais pas qui n’a pas la même mentalité que ces "modèles" scandinaves... les services dits publics ou le peuple.

    On doit la subir la flexi-chose, où on a le droit d’en droit d’en profiter ?
    Et les logements,les loyers, crédits ? Vous bougez vos fesses un jour ? Le peuple y est moins refractaire que les rentiers de toutes sortes !!! que diable !!


  • #2033450
    le 30/08/2018 par The Médiavengers Zionist War
    Macron évoque "un Gaulois réfractaire au changement"

    Je n’avais plus l’intention de voter, mais chacune de ses déclarations me pousse à aller à l’urinoir en 2022 pour éjecter ce pantin pathétique.
    C’est tout ce qu’il nous reste : le rejet. A priori, je voterai FN (d’avance merci de vous abstenir du couplet sur les élections, ça ne sert plus qu’à exprimer son rejet), mais je suis même prêt à voter Mélenchon. Tant que ça emmerde une partie des cons...

     

    • @ The Médiavengers Zionist War

      Vous rigolez j’espère ?!

      Macron est le meilleur président que l’on puisse avoir, il a mis à terre à "lui tout seul" les trois plus grands partis politiques (l’UMP/LR, le PS et le FN/RN), il est entrain de signer l’arrêt de mort de la république, s’il n’y arrive pas d’içi la fin de son premier mandat, j’espère qu’il y arrivera au second.


  • #2033458

    Le gaulois existe encore, j’en ai connu un, il y a quelques décennies , dans les Baronnies .Il s’appelait de Mevouillon , et était cantonnier , dernier rejeton de ces barons batailleurs qui pendant des siècles se sont épuisés dans des guerres intestines sur cette terre des Baronnies .Les Mevouillon descendaient des chefs gaulois de la tribu locale des MELLOVAQUES....Ils avaient traversé 25 siècles , en portant leur nom à peine modifié .Les mellovaques avaient , plusieurs siècles avant JC. participé à l’expédition de Brennus qui fit trembler Rome . Ces gaulois là , à leur tete avaient des lions, ce n’est plus le cas des contemporains qui n’ont que des freluquets .

     

    • #2033574

      En Auvergne encore au 18ème siècle, certaines populations parlaient un patois incompréhensible qui était sans doute du gaulois.


    • #2033582

      Le problème en France, c’est qu’il ne faut pas trop approfondir la question des origines car cela ferait apparaître qu’au fond, les francs n’étaient que des boches ... Aïe !

      Alors on parle de "gaulois" qui n’ont été revendiqués que par le tiers états à la révolution pour contrer la noblesse qui prétendait descendre des francs. Et ensuite, pour contrer la kulturkampf.

      Donc Macron dit une plate connerie parce que justement les français n’ont jamais revendiqué tellement une origine autochtone gauloise. Pas si bêtes.

      Ce sont des propos de comptoirs de café du commerce. ce type est inculte.


    • #2033798


      Le problème en France, c’est qu’il ne faut pas trop approfondir la question des origines car cela ferait apparaître qu’au fond, les francs n’étaient que des boches ... Aïe !



      En outre il faut rappeler que même les Celtes ont dominé la Gaule et imposé leur langue, ils étaient trop peu nombreux pour se substituer à la population d’origine. Génétiquement parlant, le fond de la population en Gaule est sans doute resté ibéro-ligure.


    • #2034196

      Sans oublier que les gaulois n’étaient pas tout à fait les premiers arrivés, et qu’il étaient des envahisseurs relativement récent aux yeux des temps protohistoriques. Avant eux, il y avait les "préceltiques" qui ont laissé d’une part beaucoup de traces dans la toponymie (comme "challe", "chaillot",Chelles, et le mot châlet qui a pour racine "pierre") et peut être les mégalithes et la civilisation mégalithique qui n’est pas celtique, n’en déplaise aux amateurs d’Astérix..

      Nous aussi nous avons eu des sortes d’indiens. Macron n’en parle pas de ceux là.


  • Je n’ai pas une once de sang gaulois, plutôt romain et je suis réfractaire à tous les changements effectués depuis le larbin Pompidou. Bizzarement je suis heureuse de ne pas être une serpillère comme ce gouvernement dans son entier. Même les socialistes n’ont pas fait les réformes nécessaires : les nationalisations prévues dans le programme commun de la gauche, ils ont privatisé les secteurs qui devraient appartenir au peuple français et pas à des actionnaires.


  • Faut croire qu’il n’y a que des Gaulois en ex-France pour relever la tête, celle décapitée du Roi ?

    Dans le contexte que nous vivons être réfractaire est un compliment. Rappel de la définition du terme dans Le Robert  :

    - qui résiste, refuse d’obéir, de se soumettre
    - qui est insensible (par ext.) notamment aux influences
    - sens d’insoumission comme un prêtre, un conscrit qui refuse de se soumettre à la loi du recrutement ou de prêter serment à un clergé de type civile par exemple. Comme le furent aussi les réfractaires et les déserteurs qui refusaient le travail en Allemagne pendant l’occupation allemande.
    - pour un matériau qui résiste à une très haute température ou pour les haricots qui restent durs malgré une longue cuisson.
    - aussi, quand on ne réagit pas à certains stimuli ou une maladie imperméable à tout traitement

    Faut croire que le Gaulois n’est pas très bon réfracteur des Lumières !

    - J’suis pas Charlie
    - J’suis réfractaire à la réforme du Code du Travail (loi Macron)
    - J’suis devenu insoumis à votre anti-France ripouxclicaine, à vos lois, à votre Constitution et vos élections factices.
    - Oui, je résiste car malgré l’élévation constante à petits pas de la température, la grenouille résiste et ne ramollit pas d’la viande !
    - Oui, je ne réagis plus aux stimuli médiatiques et publicitaires de vos marchands qui me vendent des pantalons à une jambe à savoir de la merde.
    - Oui, je résiste car je décode votre ingénierie sociale à haute dose et me réinforme sauf et surtout pas dans vos BFM.
    - oui, je produis mes propres anticorps pour résister à votre Mal à pognon

    Votre discours est stigmatisant voire ethnoacial à l’égard des Celtes et donc Gaulois.

    Mais nous savons depuis longtemps pour qui vous roulez !

    Gaulois réfractaire ? Un compliment, un encouragement, une congratulation, un hommage presque !

     

    • #2033581

      Magnifique votre message ! Soyons réfractaires et surtout fièrs de l’être !


    • #2033633

      Ca ne sert à rien de s’opposer aux faits !
      Ce qui est, est.

      A quoi ca sert d’opposer une réalité voulue à la réalite réele ?
      Autant epargner son temps et son energie pour agir directement sur le réel, sur ce qui est ; non ?

      Nous sommes déjà dans ce capitalisme mondialisé, virtualisé, cette economie de services... il n’y a plus d’idéologie à combattre "intellectuellement"...elle s’applique chaque jour,
      c est tout a votre honneur de faire ceci ou cela comme acte de resistance...mais l’acte de creation, il est où ?


  • #2033495

    Je ne suis pas du tout réfractaire à ton changement MACRON et à toute ton équipe de nazes, bien au contraire !


  • #2033508

    “Gaulois” est un euphémisme pour dire “blanc “ car “Français” n’est pas assez précis pour son message

     

    • #2033611

      Pas bête. Cela doit être cela. On ne peut plus dire du mal des français car il y a pas mal de noirs. Alors on parle des "gaulois" en ricanant grassement.


    • Bien vu ! Encore une crotte de nez jetée à la figure du cis-blanc hétéro réac… Quand je pense qu’il existe des gaulois fiers d’aller se prendre en selfies avec ce types qui les déteste plus que tout je me dit que ceux là sont perdus à tout jamais !


  • #2033523

    Bon, le mot "gaulois" fait un peu rappeur de seconde zone mais il n’a pas tort sur le fond, le Français aime rouspéter à chaque réforme. Par contre :
    - Pourquoi n’aurait-on pas le droit d’être réfractaire au changement après tout ?
    - Et surtout de quel changement parle-t-on ? Celui qu’il nous vend ? On n’a pas le droit d’en douter ?


  • #2033541
    le 30/08/2018 par sylvie une française
    Macron évoque "un Gaulois réfractaire au changement"

    Macron se permet de dénigrer les Français à l’étranger !
    Bien sûr que je fais partie des réfractaires au regard de ce que Macron propose. Il propose quoi d’ailleurs ?
    Des baisses de salaire,
    Le chômage qui ne diminue pas,
    Des augmentations du coût de la vie, etc.
    Et il faudrait de plus accepter ses sarcasmes ?
    J’ai rarement entendu un Président de la République Française prendre les citoyens pour des arriérés ou c’était dit en catimini.
    Ses sourires dédaigneux m’insupportent au plus haut point.


  • Emmanuel à toi Emmanuel mon grand chef je te livre mes louanges,

    J’ai fait un rêve en écoutant tes propos mon bon Emmanuel d’un coq debout sur son tas de fumier au milieu de notre village la France, toi seul assis sur ton trône à côté observant tes congénères assoiffés de paix et de prospérité.
    Une douce percée de soleil vient alors éclairé ton visage pour nous raconter cette histoire : " Oyé oyé peuple gaulois le sang de l’abondance à sonner demain je vous le promet vous le verrez en me suivant, gaulois je vous le dit en marche à l’aube"
    Pétrifié sur cette place par tes propos et ta conviction nous avons comme à notre habitude tranquille seulement écouté notre coeur pour mieux t’applaudir pour ta bravoure que visiblement nous n’avons pas.
    Le lendemain croyant partir faire bataille tu as de nouveau dû t’assoir sur ton trône pris d’une sciatique aiguë nous t’ avons encore mis à l’honneur à t’écouter nous sermonner vent debout m’avait dit le marin.
    Quelle tristesse ai-je prononcé de devoir toujours lui pardonner de prendre le bâton de chef sans pouvoir prendre l’épée.
    A vouloir sans pouvoir nous ne savions plus à t’écouter qui nous étions alors nous avons attendu le dernier jour de cette cinquième année pour ne plus t’entendre crier à côté du tas de fumier pour des conquêtes édulcorées par ta passion de notre Histoire.


  • Avec Asterixoral et Dieudobelix...


  • #2033557

    Macaron essaie de reprendre l’espace merdiatique à son compte comme Flamby il est cramé au bout d’une année, Macaron ce n’est pas grand-chose, quelques petites phrases, pathétique.


  • #2033571

    Personne jusqu’à présent n’a utilisé ce mot. Mais ne serait-ce pas tout simplement du "racisme" ?

    Prendre des airs narquois sur les "auvergnats", sur les bretons, Les gaulois justement c’est vieux et ils n’ont pas d’association de défense. Il resterait dans le gènes des français de traces d’un atavisme de récalcitrance.


  • Il serait splendide que Macron ne finisse pas son mandat. Puisse les forces de la nature remettre les choses en ordre.

     

  • #2033580

    Il y a quelque chose de nouveau depuis 45 ?


  • #2033590

    Personne pour relever qu’en réalité, notre bourdon butineur de pissenlits fanées a été élu par la catégorie de français la moins encline au changement : les baby-boomers et les seniors détenteurs d’une épargne largement accumulée durant les 30 glorieuses.

    Dominant numériquement le corps électoral (pyramide des âges oblige), ils deviennent verts de trouille à la seule évocation d’une aventure populiste "de droite" (FN) ou "de gauche" (LFI), redoutant comme la peste l’effet d’une dévalution sur leur chère épargne.

    En conséquence ils ont été les premiers à se précipiter, souvent dès le premier tour, sur les bulletins à l’effigie du blanc bec. Réfractaire toi-même Manu !

     

    • #2033782

      Historiquement, l’idée de "révolution" (la "réforme", au fond c’est la même chose) contenait un gros problème :qui est trop rarement mis en lumière : la "révolution" certes ! Mais doit-elle venir d’en haut ou venir d’en bas ? .

      Tout l’effort de la bourgeoisie française a porté sur cela : la révolution c’est nous. On est en haut on s’y est mis et on y reste. Et on est plus intelligent que tout le monde. Pas question qu’elle vienne d’en bas. Du peuple. Qu’elle nous échappe. C’est ce que Lénine avait bien vu en étudiant la commune de Paris.

      L’horreur du "populisme" a cette origine : c’est "gens là" sont en bas et qu’ils y restent. C’est à moi, Macron, de diriger la révolution (les "réformes", cela fait moins peur).

      Le macronisme est un donc" joséphisme" pour les riches bourgeois parisiens d’aujourd’hui.


    • #2034311

      @Jean C
      "Personne pour relever" car pour beaucoup sur ce site, ce type n’a jamais été "élu" puisque le 1er tour, ses irrégularités et ses résultats sont plus que douteux et largement contestés. Il n’a été "élu" pour reprendre votre propos que par les deux tiers inscrits qui croyaient faire barrage au totalitarisme fasciste des heures les plus sombres, en bons castors formatés à souhait qu’ils étaient.


  • #2033602

    Cette petite polémique de rentrée aura eu au moins un effet bénéfique : celui de faire comprendre au peuple français la trahison de « ses » élites



    Laissez moi rire. Tout ce qui les interesse, c’est leurs allocs de rentrée, les horaires de la cantine et s’ils peuvent se garer en double file devant l’école...


  • #2033622

    Il ne faudrait pas que Mme Belloubet oublie que les gaulois sont un peuple bagareurs.

    Un gaulois d’Armorique


  • #2033624

    C’était une idée assez sotte de la part de Luther de vouloir "réformer" la religion. Il a échoué dans sa tentative et a sauvé en passant l’Eglise catholique. Attention aux "réformes". Réforme, le mot le plus agaçant et exaspérant de la langue française.

    Réformer quoi ? En quoi ? Contre quel modèle et selon quel modèle ? Et quelle est la loi qui anime la force réformatrice qui serait alors la loi de Dieu et qui n’est elle pas réformable puisqu’on réforme tout sauf la réforme. ?

    Réformateur, réforme-toi toi-même, hypocrite ! Arrête tes préchi-prêchas ! Ne cherche pas à réformer les autres et les choses que tu ne connais pas. .


  • #2033629

    Remercions Macron qui a trouvé la formule : "Je suis un gaulois réfractaire" Mais oui, j’en suis ! Kontre Kulture sort un tee shirt et une casquette "GAULOIS REFRACTAIRE" J’achète et je diffuse à mon entourage. Chiche ?


  • #2033631

    Macron est ambien, je suis ségusiave, nos deux tribus ont connu bien des changements depuis Vercingétorix jusqu’à Hollande (Le changement c’est maintenant).


  • #2033659
    le 30/08/2018 par Ça devient chaud !
    Macron évoque "un Gaulois réfractaire au changement"

    Ce que dit Macron au fond c’est que le français blanc de souche est réfractaire aux changement lire réfractaire à l’enc*lade généralisée qu’ils subissent depuis plusieurs décennies par leurs élites traîtres.

    Sinon il est quand même vraie d’admettre que les ’’gaulois’’ ça n’existe plus en partie depuis très longtemps, les origines ethniques de la très large majorité des français blancs étant latins/germaniques et non celtes exceptés une partie de la Bretagne et certaines zones rurales et même là pour la Bretagne c’est dû aux celtes d’outre-manche qui ont fuis les invasions germaniques(angles, saxons, jutes, norvégiens, danois etc..) pour s’y réfugier/installer et non les celtes gaulois d’origines.

     

    • #2033737

      Ah bon ? Regardez donc la statue "le gaulois mourant". Elle a 1800 ans et nous éclaire plus que nombre de discours ethniques.


    • #2033738

      il est vrai que les gaulois de Gaule ne sont plus d’actualité et cela depuis belle lurette déjà mais ça Astérix et Obélix l’ont remarqué depuis longtemps déjà aussi mais par contre ce qui est encore et toujours d’actualité c’est l’extinction des Français blancs de souche comme vous dites si bien , la disparition programmée du Français de/en France par leurs élites Maçonniques traitresses comme vous le précisez justement dans votre commentaire ce qui est véridique également et ça aussi Astérix et Obélix l’avaient compris depuis des lustres déjà .


    • #2033850

      Regardez une carte du monde celte... c’est bien plus vaste que la simple Bretagne ou les îles britanniques. L’origine des celtes se trouve en Europe centrale (zone qu’on appelle le "Hallstatt"). La presque totalité de la France d’aujourd’hui (à part une fine bande longeant la méditerranée jusqu’au pyrénéens ), une partie de l’Espagne, le Portugal, l’Italie du nord, et une bonne partie de la Germanie du sud étaient celtes également. Les Gaulois ne se sont jamais appelés eux-mêmes comme cela, ce sont les Romains qui les ont désignés ainsi, ils étaient celtes de culture, ethniquement européens, et attachés surtout à leurs tribus respectives (c’est à dire à leur famille élargie). Pour l’anecdote, les Grecques actuels nous voient toujours comme des "Gaulois" : la France se dit Γαλλία "Gallia", "Gaule".


    • #2033907

      @ Ça devient chaud !

      Mais c’est FAUX d’écrire ca ! Les Gaulois ont arrêté de faire des enfants au 5e siècle ? Bien sur que non. Il y a continuité ethnique entre l’Antiquité et le 20e siècle. Lisez Histoire de la population française, de feu et très regretté Jacques Dupaquier.
      latins/germaniques : allez dire ca aux Corses et aux Basques....


    • #2034155
      le 31/08/2018 par Ça devient chaud
      Macron évoque "un Gaulois réfractaire au changement"

      Je ne parle pas de l’Irlande mais de la France et ce que je dit c’est que la France a subit des invasions/remplacement de populations plusieurs fois pendant plus d’un millénaire.
      Oui il y a encore des français qui sont d’origines celtiques mais ils sont surtout dans les milieux ruraux éparpillés un peu partout en France et en Bretagne mais dans ce cas ci non-gaulois car originaires en grande partie de Grande-Bretagne.
      Ce que je dit c’est qu’ils sont minoritaires parmi les français blancs eux mêmes pas qu’ils n’existent plus...
      C’est comme le Royaume-Unis actuel, à l’origine 100% celte et aujourd’hui majoritairement germanique.


    • #2034207

      @ Ça devient chaud ! La France n’a jamais connu de "remplacement de population", comme vous dites.. Jacques Dupâquier, éminence de l’étude démographique française, explique bien que la France n’a pas connu de migrations de peuplement significatives jusqu’à la fin du XIXème siècle (et encore, rien à voir à l’époque avec les flux d’aujourd’hui, c’étaient des populations européennes qui se "diluaient" au bout de peu de temps dans le reste du peuple). Les Romains ont imposés leur culture, mais il y eut très peu de mélange maritale. Pareil pour les Francs, qui ont constitué la noblesse, mais n’ont aucunement transformé la population dans son fond celte. Pour le reste je réitère : le terme "gaulois" est d’origine romaine et désignait les celtes de l’actuelle France et de l’actuelle Belgique grosso-modo, mais eux ne se voyaient pas comme gaulois, rien n’était unifié à leur époque, seul l’appartenance à une tribu établissait la différence, l’antagonisme, car de culture ils étaient tous semblables, et de race aussi -entre un celte de gaule, et un celte de Germanie ou des îles Britanniques par exemple- ces dernières, soit dit en passant, étant habitées à cette époque par des populations celtes de belgique (dans le sud-est surtout semble t-il). Il faut comprendre que le concept moderne de nation n’existait évidement pas, et donc les notions d’"étranger", de "mélange", de "mixité" ne sont pas à penser en terme moderne, c’était des temps (jusqu’au XIXe siècle) où l’homogénéité ethnico-culturelle (avec des spécificités et des nuances bien-sûr, mais comme dans tout pays actuel) était réel. L’on vivait dans des "pays" (pagus en latin, racine étymologique d’où vient le terme "paganisme") où "l’étranger" (même s’il pouvait exister des principes de solidarité entre-eux) pouvait être l’habitant du village à 5 kilomètres au-delà des monts, au loin... donc vous voyez, le mélange et l’affadissement/occultation de l’origine gauloise (celtique) de la France est un phénomène récent, et en grande partie citadin c’est vrai ; mais vous n’êtes pas sans savoir que la France est un pays rural...


  • @ Axelle #2033633

    « c’est tout a votre honneur de faire ceci ou cela comme acte de résistance...mais l’acte de création, il est où ? »

    La création est achevée car tout est accompli. Le « Fils de l’Homme » est présent à savoir son oeuvre, ses oeuvres en Bien, en Mal, en utile comme en inutile.

    Le Créateur procède désormais grâce à son armée de satanistes à la séparation du bon grain de l’ivraie. C’est pour ça qu’elle se livre une guerre spirituelle atroce dont nous vivons les effets, les conséquences néfastes. Ça ne va pas durer éternellement même s’ils sont liés éternellement à “leurre” messie : il tarde quand même à arriver. Non ?

    La création se situe donc actuellement dans la pensée créatrice du Créateur pour l’aider sur Terre à faire le ménage ....

    Chacun a sa manière balaie donc devant sa porte et nettoie ou pas (?) ses écuries ...d’Augias donc la merde qu’il a dans les yeux et/ou le ciboulot !

    Si vous êtes sur E&R vous devez en savoir quelque chose à moins que trolleuse vous soyiez côté manche du balai du sérail.  ?

    Très réconfortant, sécurisant d’être enfourché sur la branche d’un vieux chêne qu’on croit solide mais malade.

    Ça l’est pas du tout de l’être sur le flanc ténu d’un roseau encore jeune pousse mais qui tient bon malgré la tempête qui fait rage.

     

    • suite de ma réponse :

      Votre perception de la réalité est tronquée. Allez donc voir du côté de la physique quantique.

      Y’en a qui persiste à vouloir jouer la partie de poker truquée avec les tricheurs éternellement liés, soudés qui nous disent, menteurs, qu’il n’y a pas de trucs alors qu’ils opèrent par la ruse et la magie incluant l’ingénierie sociale et les religions.

      Les Gaulois ont encore leurs Druides pour les alerter, leurs veilleurs depuis la haute tour celtique de l’échiquier ….


  • Plus on veut me faire aller à gauche et plus j’ai envie d’aller à droite... C’est ça un gaulois réfractaire ?
    Et puis, un luthérien, ne serait-ce pas un catholique judaïsé ?


  • Il est fini le temps où je m’émouvais de ce genre de propos de notre faisant office président, ce type est tout simplement un hurluberlu... Je pense pas qu’il finisse son mandat à ce rythme là. Peut-il même tenir un an encore ?


  • #2033770

    Encore un mot bouteille, de quel/s changement/s est-il question ? Ces profils psychocomportementaux inscrits dans le service de la névrose de domination doivent faire comme s’ils réussissaient pour perdurer, bien que 6 décénies de marasme ont données à leur innombrables victimes toutes les raisons de les discréditer. Celui-là ne fait à l’évidence pas exception et n’est qu’un des relais supplémentaire de l’Inadmissible. Les faits démontrent à l’envie qu’il sert des intérêts particuliers au détriment de l’intérêt général, qu’il entérine et conforte la tyrannie par l’hypercontrainte pour parvenir à ses fins.


  • #2033775

    Francs plutôt ! La France est le pays du peuple des Francs me semble-t-il. Gaulois se rapportent à une peuplade ayant vécu sur ces mêmes terres et ayant été absorbée par le peuple des Francs, ou me trompé-je ?

    Que les érudits d’histoire me corrigent sans retenir, je ne suis pas du tout expert. Mais je dois avouer préférer entendre sonner ce nom de Franc, qui nous lie directement à France, bien entendu. De plus, le caractère germanique des Francs n’est pas pour déplaire au Français alsacien que je suis.

    Macron n’est ni gaulois, ni franc ni français. Il est le produit désincarné de la fornication infernale attalo-rothschildienne, voilà tout. C’est donc bien normal qu’il ne saisisse rien de notre peuple, et qu’il cherche tant à le détruire.

    Le véritable peuple français est bon et de cœur immense. Et c’est bien là sa faiblesse la plus attristante. Il est temps que les Français se rappellent que si une main peut être tendue -parfois- pour aide à nécessiteux, l’autre main doit -toujours- tenir haut la lame intimidante et, le cas échéant, tranchante.

    Dieu sait que je tente d’éveiller autour de moi les esprits mais que c’est difficile ! A voir ces gens autour de moi, je me dis que les Français, par lassitude gardent une main tendue -que l’on contraint actuellement à tendre, mieux dit-, bien que lacérée sans cesse par les vils prétendants à l’aide. Tandis que l’autre main, plutôt que lever et lancer le sabre pour évincer malins et regagner santé, en enfonce lentement mais sans faillir la pointe vers son propre cœur.


  • #2033790

    Cette histoire de Gaulois ne tient pas la route : le peuple fondateur de la France, c’est il me semble le peuple Franc, celui sans l’action militaire et politique duquel, et surtout sans la conversion solennelle duquel par Clovis au Christianisme en remplacement explicite en tant que nouveau peuple élu de l’Israël déchu, l’entité politique du nom de France ne serait jamais apparue sur la carte de l’Europe, ni non plus la langue française qui est la plus germanique des langues d’étymologie latine. La France était alors un collage de provinces décidément germaniques depuis longtemps au Nord de la Loire, et décidément Latines au sud, et plus purement romaines de sang que Rome même. En effet le centre de gravité et de plus grande densité du peuplement gaulois d’alors était la Gaule cisalpine, c’est à dire le Nord de l’Italie actuelle. La Gaule transalpine était beaucoup plus clairsemée pour des raisons d’agriculture.

    Beaucoup plus que César le facteur déterminant de la conquête romaine fut l’implantation de l’agriculture de type méditerranéen avec vignobles et vergers partout où le climat le permettait, les gaulois invités à se métisser contribuant par leur art de la fabrication des tonneaux.

    Au Nord le facteur déterminant ne fut pas le déferlement des hordes germaniques mais tout simplement la lente installation de colons germains invités à s’établir dans le territoire impérial dès le premier siècle tout simplement par ce que c’étaient les seules populations maîtrisant l’art des labourages profonds en sol argileux de climat froid ainsi que la fabrication des fromages raffinés.

    Les seuls endroits où on trouve des celtes majoritaires c’est surtout la Bretagne, or ces celtes sont venus de Grande-Bretagne bien après Clovis, et çà et là dans le massif central : pour le reste, ils ont laissé des traces génétiques, linguistiques et plus clairsemées que les Amérindiens au sein des populations anglo-saxonnes de l’Amérique actuelle, même si traces il y a bel et bien dans les deux cas.

    Premier mythe qui a la vie dure : le Gaulois sensuel, humaniste et insouciant : ce caractère qu’on leur impute est entièrement latin en fait même si ce n’est pas celui des légionnaires romains : Rome répandait malgré sa dureté de gouvernement une civilisation qui se voulait plaisante avant tout. Le mythe gaulois fut répandu au moment où la bourgeoisie du 19ème siècle voulant détrôner la seule fondatrice qui fut l’Église dut trouver un facteur unificateur de rechange à la nation.

     

  • Réfractaire à l’enfumage venu de Washington ou de Jérusalem certainement oui... Pauvre Manu, victime de maman Brigitte et habitué à être « le chouchou de la maîtresse » toute sa vie, même si la maîtresse c’est trump ou Soros ou attali ou Rothschild...


  • #2033799

    Mais pourquoi hésite-t-il à mettre en place le prélèvement à la source, serait-il réfractaire au changement ?


  • #2033903

    Ah, ce fameux gaulois, sûr de lui même et dominateur ?

     

    • #2034031

      Les gaulois, "ce peuple de proie, dominateur, sûr de lui" et "qui sont partout" comme "les bretons" qui sont "une mafia" (cela est dit devant le Pape !)

      Avec ce Macron qui débloque grave, on ne va pas s’ennuyer. C’est surtout quand il croit faire de l’humour qu’il fait des dégâts. Il est entouré en plus de courtisans qui esquissent des sourires forcés.

      Macron, le dernier en date des comiques pas drôles.


  • #2033905

    Espérons que ces propos ouvriront les yeux à certains, en attendant le cerveau... Oui je suis très dur envers mes "compatriotes" (?) qui ont voté pour ca !

     

  • #2033984

    Idées nouvelles mon œil ! Il n’y a pas une télésérie anglo-saxonne où l’on ne nous rabâche pas les oreilles avec Shakespeare, ou Arthur Conan Doyle comme si ces "grand ouvert sur le monde" à la dentition par ailleurs affreuse, n’avaient lus que Sherlock Holmes et Hamlet de toute leur vie.

    Les Français détiennent le record des plus grands et influents écrivains de tous les temps sans compter les poètes et philosophes. Des scientifiques aux musiciens, ils n’ont certes pas de leçons à recevoir de ces parleurs de langage binaire aux 800 mots . Certains singes bonobos connaissent plus de mots que l’américain moyen,et ils osent se prendre pour des génies.

    Blaise Pascal, Poincaré, Montgolfier, Pasteur, Debussy, Berlioz, Satie, Ravel...Sans oublier tous ces peintres qui n’étaient aussi que de vulgaires Gaulois j’imagine. Merci à eux pour leurs idées nouvelles et géniales qui sont à la base de ma culture.

    Au Canada, il n’y a pas une journée qui passe sans qu’un article soit publié dans les journaux anglophones calomniant le Québec et ses francophones "fermés sur eux-mêmes, xénophobes, ethno-nationalistes, racistes et antisémites". Tout cela parce qu’au Québec, nous exigeons que la langue normale d’affichage et d’usage soit le français et que nous refusons le modèle anglo-saxon du multiculturalisme.

    Nous préférons l’approche assimilationniste française où le devoir d’intégration revient à l’immigrant. Dans le modèle canadien, c’est la société d’accueil qui doit s’adapter aux lubies des communautés immigrantes aussi absurdes ou barbares soit-elles. Les Anglos méprisent tous ceux qui leur résistent et leur haine anti-française est bien ancrée, même pour les larbins à la Sarko ou Macron. Ils les méprisent doublement pour cause de tapinnage avec l’ennemi, c’est `dire eux.

    D’ailleurs, je leur dis chaque fois que je le peux : "Go fuck yourself" !

     

    • #2034375

      Bravo ! Que dieu "bless" les english ..

      Le problème en France sont moins les anglo-saxons que les abominables franco-saxons ! Déjà Jeanne d’Arc s’était prise de bec avec eux. Cela ne cessera jamais.


  • #2034128

    "Ce modèle danois nous inspire beaucoup".

    Et le modèle du Saint Royaume de France ???
    Le modèle de la Grande Nation ???
    Le modèle de la Fille aînée de l’Église ???

    Y en a marre, Virez Macron et rendez-nous Saint Louis !!!

     

    • #2034194

      A un moment on entendait même parler du modèle finlandais.

      Curieusement, il y a un pays en Europe qui est un vrai modèle de prospérité et de bonne gouvernance, c’est la Suisse. Mais pas de "modèle Suisse" à l’horizon. Chut sur le modèle Suisse. Pourquoi ? Curieux.


  • #2034130

    Réfractaires à quoi ? à la sodomisation bancaire et capitaliste ? Evidemment !


  • #2034171
    le 31/08/2018 par la main visible
    Macron évoque "un Gaulois réfractaire au changement"

    Belloubet c’est Pirates des Caraïbes.

     

    • #2034378
      le 01/09/2018 par jean christophe
      Macron évoque "un Gaulois réfractaire au changement"

      et cette poule mouillée travestie en coquelet déplumé de Macron qui se veut etre le modèle du coq gaulois fier et combattif pour la prochaine réplique statufiée de Marianne ! quelle imposture éhontée et quelle injure faite à notre BB nationale !


  • #2034206

    Quand est-ce qu’on récupère notre fierté et les manettes de notre destin ? ...

    Perso je n’en peux plus d’attendre, et je pense qu’on est beaucoup dans ce cas.

    Par où commence-t-on pour mettre tous ces salopards échec et mat ?
    Quelle est la feuille de route ?

    C’est pas par les urnes.
    C’est pas en descendant dans la rue.
    C’est pas en écrivant une constitution.
    ...
    Mais c’est comment alors ?

    Un putain de connard de l’hyper-classe esquisserait un sourire narquois en lisant ces lignes et répondrait sans doute : "on a toutes les manettes bande de cloportes : c’est vous peuple de cons qui êtes échec et mar, et depuis longtemps !! Hahahaha !! ...".

    Pourtant il y a forcément une solution.

    Et il faut absolument que ces gens perdent la partie et quittent notre pays.


  • #2034519

    Déambulant sur le net avec précaution, las de tourner en rond, je découvre le site égalitéetréconciliation.
    Vulgarisation, exacerbation, vocifération, exaspération, déception, pas de canonisation, pour le président ça tourne pas rond, et pour le retardataire il ne reste que les flonflons. Donc un président Français en déplacement à l’étranger, cédant à un coup de blues évoqua ses compatriotes les Gaulois. Nous les savions indisciplinés, querelleurs, les saviez-vous réfractaires au changement ! Qu’ils l’aient été ne relève pas du mystère pour des individus très terre à terre, se méfiant d’une part du délétère et, d’autre part de l’instigateur son somnifère. Cependant s’adresser aux Gaulois à partir d’un pays jadis Viking, est-ce Franc. Si l’on songe que le Viking avait ceci de commun avec le Romain, autre temps autre moeurs dit-on, c’est évidemment faux, soit un irrésistible désir de Gauloise blonde, concernant le Romain les signaux de fumée aperçus l’attesteraient, concernant le Viking les preuves découvertes pourraient jeter un froid,,il y avait là matière, à raviver des rivalités. Celtes - pardon veuillez lire certes - rivalités anciennes mais sait-on jamais, surtout en cas de changement qui par définition reste imprévisible. Avec les Vikings/Danois, c’est froid mais cordial, avec les Romains/Italiens c’est chaud et jovial, enfin ça l’était car il semblerait que le Gaulois subisse au quotidien et ce depuis peu une salve, y nie l’Italien/Romain, mais le président n’est pas dupe, vous allez voir ça va changer.


  • #2035136

    Des gaulois réfractaires... Il a été élu par qui ? Il représente une majorité réfractaire à ses idées de merde ?
    C’est quoi si c’est pas un aveu d’illégitimité ?


  • #2035425

    L’oligarchie rampe,à la façon des serpents,pour se faire élire par le
    peuple. Mais une fois aux commandes,cette oligarchie se précipite pour monter la garde devant les coffres forts de leurs maîtres.
    Il n’y a plus rien à expliquer. Tout est clair comme l’eau d’égout. Le peuple doit balayer les réfractaires à la fidélité à la nation.
    Che Guevara a dit : celui qui se résigne à l’humiliation,perd à terme son humanité.


Commentaires suivants