Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Macron lance la fondation pour la mémoire de l’esclavage

La compétition peut commencer !

Vendredi [27 avril 2018], le chef de l’État a choisi l’écrin symbolique du Panthéon pour célébrer les 170 ans de l’abolition de l’esclavage.

 

 

C’est un rituel immuable. Chaque année, le chef de l’État commémore l’abolition de l’esclavage. Depuis 2007, la cérémonie se déroulait dans les jardins du Luxembourg à Paris, le 10 mai, date à laquelle, en 2001, le Sénat avait adopté la « loi Taubira » reconnaissant la traite et l’esclavage comme un crime contre l’humanité.

Mais comme Emmanuel Macron ne veux rien faire comme ses prédécesseurs, il a décidé de changer le lieu et la date de la commémoration. Cette année, la cérémonie s’est déroulée ce 27 avril, jour où la fin de l’esclavage a été promulguée en 1848. Quant au lieu, le chef de l’État a choisi l’écrin symbolique du Panthéon, où Victor Schoelcher, l’un des fervents défenseurs de l’abolition, est inhumé.

 

 

La parole du chef de l’État, qui avait marqué les esprits en qualifiant pendant la campagne présidentielle la colonisation de « crime contre l’humanité », était attendue. Pour autant, Emmanuel Macron n’a pas prononcé de discours ce vendredi.

[...]

La présidence de la fondation reviendra à l’ancien premier ministre Jean-Marc Ayrault, ex-maire de Nantes, qui fut l’une des villes centrales de la traite négrière entre le XVIIe et le XIXe siècle. « La fondation sera logée à l’Hôtel de la Marine où l’abolition de l’esclavage fut décrétée le 27 avril 1848. Elle sera dotée de moyens humains et financiers mais aussi scientifiques pour mener des missions d’éducation, de culture, de soutien à la recherche et aux projets locaux », a promis Emmanuel Macron.

Lire l’article entier sur lefigaro.fr

La politique africaine aux Africains, chez Kontre Kulture

 

L’exploitation politique de l’esclavage, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

56 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Petit rappel : les négriers judéos-français ne châtraient pas leurs esclaves, ce que faisaient les négriers judéos-arabes : il y eu des millions d’esclaves noirs déportés dans les pays arabos-musulmans, on n’y trouve aucun de leurs descendants, et pour cause . On ne créera jamais de "Fondation pour la mémoire de l’esclavage" dans les pays arabos-musulmans...

     

    • Pardonnez les pays musulmans de ne pas (encore) être des serpillières sur lesquels tout le monde peut cracher et réclamer réparations.


    • Dans le monde musulman, si les "forts" foutent parfois les j’tons ...Au moins on n’honore pas les faibles, les loosers, les perdants , ça c’est un comportement de chrétien qui tend la joue droite après en avoir pris un à gauche ! Il serait temps que l’occident se réveille , s’arme moralement , renoue avec son vrai passé, et arrete de demander pardon à qui ?...de Quoi ?


  • #1954046

    Il est vrai que nous ne devons pas oublier notre condition d’esclave !


  • Ce n’est pas demain que Freluquet 1er lancera la " Fondation pour l’Indépendance de la France asservie par Israël " .


  • Super. Il ne faudra pas oublier de citer les esclavagistes et indiquer leur religion.

     

  • La meilleure chose pour les noirs eux-même serait d’oublier toutes ces sombres histoires au contraire. En entretenant ce souvenir on les empêchent en réalité de s’émanciper.

    Imaginez une femme qui se serait faite violé, est-ce que vous trouveriez ça sain qu’on lui rappelle sans arrêt ce qui lui est arrivé ? Non bien sûr, vous diriez même que les gens qui font ça sont de sacrés salopards...

     

  • #1954058

    La "Mémoire" : un marché énoooooorme !
    On peut réécrire à volonté le passé et l’enrober d’expos à la con etc.
    Vive la République !
    Merci au Grand-Orient, il pense à tout !


  • Je serai curieux de connaitre le nom des futurs directeurs de cette fondation mémorielle financé avec nos impôts....Dieudo n’en sera pas,c’est certain mais, y trouver des descendants de trafiquants..ça,ce serait rigolo... !!

     

  • Je crois qu’on a fait le tour là, les LGBT, les femmes, l’antisémitisme, le racisme... il manque quoi encore à instrumentaliser pour camoufler les vraies luttes en cours qui sont économiques et sociales ?...


  • #1954072

    Quand le passé encombre le présent il ne peut y avoir d’avenir souriant .Ceci est vrai pour un individu comme pour une société. Qui peut vivre dans la culpabilité, le remord , les regrets et être joyeusement ouvert a la vie ? Cette autoflagellation permanente , cette volonté de faire peser sur des gens qui n’ont rien a voir le poids des faits passés c’est une façon de les affaiblir , d’en faire des hommes éteints dans la détestation d’eux même .

     

  • #1954077

    Il faut donner les noms des trafiquants de la traite transatlantique (on les connaît), transeuropéenne et transafricaine (on les connaît moins, car la traite est plus reculée dans le temps), puis s’adresser à leurs descendants pour les réparations. Ceci dans la logique de la culpabilité héréditaire, à laquelle les Européens de base ne souscrivent pas dans leur longue et passionnante histoire.
    Et puis les nations n’existent pas en république, non ? Si, de temps en temps ? Ah, juste pour payer ? Non, non, on ne marche plus.
    Le meilleur moyen d’être libre et de se considérer comme tel, c’est de se tourner vers l’avenir et d’agir en conséquence. Repartir en Afrique avec pour objectif d’y imposer l’Africain libre, c’est un beau et digne projet. Se triturer les affects sur un passé mythique collectif pour le déplorer et se voir et comporter comme une éternelle victime, c’est de la maladie mentale.
    Un malade mental n’est pas libre.
    Les Africains plus ou moins forcés-menés vers nos contrées n’ont rien à nous exiger : ils ne sont pas esclaves (du moins involontaires), ne descendent pas d’esclaves capturés par des Européens ou des apatrides. Sinon, ils seraient en Amérique. S’ils veulent aller en Amérique gémir avec les descendants métissés d’esclaves et d’esclavagistes (trente pour cent de sang non noir en moyenne dans le patrimoine génétique afro-américain), bon vent, et merci.
    Le Français de base n’a pas d’esclavagiste ni de trafiquant d’êtres humains dans le patrimoine génétique. Il s’activait, ce pauvre ancêtre, du matin au soir : deux mains, une tête, les siennes.


  • Fondation à la con pour un concept des plus fumeux :
    on parle volontiers de l’esclavage arabo-musulman et plus encore du commerce triangulaire, horrible certes, et qui fut l’apanage de dominants sur des dominés . Deux remarques :
    1) ce commerce n’a pu se faire et perdurer qu’avec la complicité directe de nombreux frères qui s’en allèrent capturer , à l’intérieur des terres, les éléments les plus jeunes et les appréciables, pour les revendre pieds et poings liés, aux « blancs »...
    2) les « blancs »et les Arabes étaient tout simplement les plus forts et au sein de sociétés fondées sur le commerce, l’esclavage représentait une activité comme une autre( condamnable aujourd’hui mais beaucoup moins alors)...
    3) si les Noirs ont asservi beaucoup moins que les autres, et presque jamais des Arabes et des Blancs, ce n’est pas parce qu’ils étaient plus moraux que les autres : c’est tout simplement parce que leur économie, rudimentaire, ne nécessitait pas d’esclaves... croyez bien que s’ils en avaient eu les moyens et le besoin, ils auraient fait comme les autres...

     

    • Votre explication est d’une logique implacable. Merci !


    • #1954510

      @Le king
      Ne te perds pas en conjonctures



      La vérité sur l’esclavage - Serge de Beketch



    • @Cirrhose en plaque
      Ne te perds pas en conjEctures.
      A part le ON, conseil tout à fait pertinent.
      "Et si les Noirs ont asservi beaucoup moins que les autres, et presque jamais des Arabes et des Blancs..."
      Les "Noirs" ont beaucoup asservi d’autres tribus, leurs propres femmes et enfants... Vers Château-Rouge à Paris, de jeunes Africaines tapinent souvent pour entretenir un vieux papa au village, qui les y encourage. Va-z-y ma fille, de ton corps.
      Les Noirs n’ont pu asservir les Arabes car ils ne se seraient pas aventurés dans le désert. Pourquoi faire ? Mourir de soif ? Les Arabes n’y survivaient qu’en s’y déplaçant, en trafiquant ce qu’ils trouvaient autour, ce qui évite d’inventer la poudre et le fil à couper le beurre.
      Les Noirs n’ont pu durablement asservir les Blancs (dans le passé) parce que leur économie, rudimentaire, qui nécessitait un travail très dur (chasser, cueillir) et une superbe musculature, les occupait à un tel point qu’ils ne s’arrêtaient jamais pour se fixer, s’associer entre tribus, développer une civilisation assez puissante pour s’armer correctement.
      Certains Noirs flemmards ont pu asservir les Blancs (et eux-mêmes), en Rhodésie par exemple, en les faisant travailler à leur bénéfice noir, puis en les volant quand le travail lui-même n’était plus possible ; et seulement par l’action d’une autre ethnie ni noire ni blanche qui pousse aux "révolutions" ni noires ni blanches. Certains Noirs flemmards ont pu asservir les Blancs et s’asservir eux-mêmes dans nos contrées (via la "redistribution" aux inactifs du salaire et des bénéfices) par l’action de cette même tribu nomadisante.
      Oui, quand on leur en fournit les moyens, ils font comme tout le monde, et ont toujours, en Afrique, tenté de faire travailler les catégories parmi eux les moins défendues.


  • Franchement, dans l’état où se trouve la France, notre Jupiter 1er n’a pas autre chose à faire que de s’occuper de l’esclavage pour tenter de redorer son blason .Parce que lancer des fondations c’est très joli, et ça occupe, mais il a des priorités .C’est de la repentance publicitaire, et puis pendant qu’on parle de ça, ça fait oublier le reste, on comble les manques .Heureusement qu’il n’y a pas 365 communautés, parce qu’il serait capable de nous pondre une fondation par jour .


  • A force de bouffer de l’aluminium (vaccins, casserole, chemtrails...), on est bien obligés d’ériger des monuments mémoriaux.


  • Elle sera dotée de moyens humains et financiers mais aussi scientifiques pour mener des missions d’éducation, de culture, de soutien à la recherche et aux projets locaux », a promis Emmanuel Macron.
    Et devinez qui paye ?
    Il y en a plus qu’assez de financer les lubies des hommes politiques


  • #1954151
    le 28/04/2018 par ProtégeonslaPalestine
    Macron lance la fondation pour la mémoire de l’esclavage

    Se souvenir des conquêtes morales du passé permet d’occulter l’impuissance à agir sur le présent.

    Notre réalité présente = chômage, mal logement, mensonges d’État sur la Syrie, collusion dînatoire communautariste donc anti-laïque, non indexation des salaires des fonctionnaires sur l’inflation, harcèlement moral et souffrance au travail, suicides massifs dans la Police Nationale et chez les agriculteurs, affaissement des connaissances en milieu scolaire...

    Leur stratégie de contournement : chasse aux spectres et autres fantômes (nazisme, fascisme, racisme, négationnisme, conspirationnisme...) et maintien du statu quo social inégalitaire (baisse des aides au logement, hausse de la contribution sociale généralisée, fin de l’impôt sur la fortune, démantèlement et privatisatisation de la SNCF, légalisation de la submersion migratoire...)

    Dans ce contexte de crise, oui, je confirme qu’un mémorial de plus sur l’holocauste et l’esclavage nous aidera à mieux manger et mieux vivre. Vive la république !

     

    • Une loi "mémorielle " devrait obliger chaque famille française , à posséder un monument commémoratif dans son jardin - pour ceux qui en seraient dépourvus , le salon tiendra lieu ! Ce monument se composera de deux parties : SHOAH et traite négrière , parfaitement visible , et dans un lieu adapté ( entrée , allée ...) les bouddhistes ont bien chez eux un autel des ancetres . Addendum : les ressortissants extérieurs à la communauté européenne ne sont pas assujettis .


  • #1954155

    C’est bien... On continue dans la trahison...


  • Finalement cette marionette n’a absolument rien d’innovant comme il osait le prétendre en lisant son texte de présentation l’an dernier. Ce n’est en fait qu’un simple répétiteur des mythes républicains les plus stupides. L’esclavage n’a pas été commis par tout un pays et encore moins sous un régime contrôlable par ses administrés ! Encore un problème supplémentaire dans cette colonie de la finance internationale.


  • L’éponge ripoublico-plouthocratique continue de suinter. Elle passe simultanément de l’hypercontrainte à l’hyperbienpensance polymorphe car cet exercice meuble le discours et détourne l’attention des inconvénients drastiques qu’elle engendre sur le plan socio-économique, là où elle sévit. Pendant qu’elle bat les estrades des stands de cette foire du Trône des ’’grands principes’’ et des ’’grands sentiments’’ virtuels, elle aménage une réalité qui n’a strictement rien de commun. C’est le syndrome de Janus. Côté Grimace elle met tout l’appareil d’état à son service pour préserver des intérêts qui n’ont rien à voir avec le discours de façade. Quel différence entre un esclave et un hypercontraint sur qui on prélève 7 jours de travail sur 10 ? Les 3 jours qui lui servent à pouvoir continuer à travailler.


  • Et si l’on allait d’abord regarder par qui auraient été faites ces fortunes, et surtout, qui en sont les détenteurs actuels...Car mon rapport à la colonisation, c’est d’avoir eu trois oncles qui ont combattu en Indochine, Maroc et Algérie, et qui en sont revenus par trop abîmés.
    A part des photos que plus personne regardent, et deux tapis, voila ma part du gâteau...Cela fait il de moi une personne qui doit se repentir ?
    En sachant que dans la famille, le métier principal était (heureusement, car l’espérance de vie y était très courte) celui de mineur de fond...commencé pour certain à 14 ans...


  • Complètement débiles, ces matérialistes..
    Le passé est mort ! Déjà que le présent est mort aussi, alors le reste... !

    Mais non, les lâches refoulent la réalité, ça fait trop peur : "maman, j’ai peur dans le noir, bouhouu...suis tout seul !", alors ils s’accrochent à des débilités illusoires : races, histoires, souffrances d’ancêtres qu’ils n’ont même pas connus, biens matériels, adoration du corps physique, fausse virilité uniquement physique, sexualité, fric, frime, position sociale, identification à sa personnalité illusoire, etc...
    Tout ça pour pouvoir chialer comme une merde à la moindre contrariété. Quel cirque de névrosés.

    De très nombreux religieux, l’immense majorité, ont fait pareil et font pareil, mais ce n’est pas de la vraie religion, mais de la merde matérialiste, et qu’on ne vienne pas me dire que je suis "gnostique", encore une de ces étiquettes débiles pour fuir la réalité.
    Il n’y a pas d’étiquette où mettre soi-même et les autres, pour se rassurer, la religion est de regarder la vie DE FACE, sans rajouter des constructions mentales, des croyances inventées de toutes pièces, des "je suis ceci, je suis cela" de lâches qui tentent de se rassurer avec des illusions.
    On n’a pas à faire son athée, son matérialiste, son faux religieux, sinon on ne fournira que des actes débiles en permanence.

    C’est à cause de la perte quasi totale de vraie spiritualité que l’on assiste à un cirque permament d’absurdités, qui sont autant de fuites de ladres, d’actes de pov’types.

    Il ne faut pas croire, le camp nationaliste n’est pas épargné du tout, il y a beaucoup de gens qui se raccrochent à des futilités, à des bobards, à des races, à des haines, à des égoismes pas du tout charitables, à des identifications forcenés au corps physique, à des virilités primaires et imaginaires, etc, et ces faiblesses de lâches font totalement partie du corpus philosophique matérialiste dans lequel s’insèrent ces chialeries communautaristes d’esclavage, de victimes de guerres, etc. ça se situe à un niveau différent, mais c’est le même cadre philosophique.
    Les blacks veulent chialer, pour chialer niaisement sur le passé, mais aussi par peur lâche du futur, car ils sentent bien qu’un nationalisme lâche est de retour, qui voudra les renvoyer on ne sait où.

    Dieu se rie des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes. Bossuet.

    Le vrai nationaliste droit est rare, très très rare, comme le vrai religieux, aussi rare.

     

  • #1954244

    Si les Noirs doivent percevoir de l’argent suite à l’esclavage, alors doivent payer ceux qui en faisaient le commerce, pas ceux qui les achetaient pour travailler la canne à sucre.

    Pourquoi ? Simplement parce que dans les pays où les Noirs étaient vendus l’esclavage était légal. Je suis d’accord sur le fait que légal ne signifie pas légitime. Bien sûr, posséder légalement des esclaves ne faisait pas du propriétaire un homme de bien. Néanmoins, l’intérêt du propriétaire était de conserver ses esclaves en état de travailler, pas de les martyriser, du moins de manière certaine en ce qui concerne les E-U.Par contre, ceux qui doivent payer sont ceux qui exécutaient des "razzias" dans les villes et villages africains pour les emmener en esclavage et les revendre ; qui dans la péninsule arabique (1ère "consommatrice" d’esclaves, et, où les hommes étaient castrés et les femmes et enfants servaient de "jouets sexuels"), qui aux E-U d’Amérique (où les hommes n’étaient pas castrés, mais parfois, il faut le dire aussi, femmes et enfants étaient abusés), qui en Afrique également, car il ne faut pas oublier que les Noirs faisaient eux-mêmes des razzias dans les villages ennemis aux fins de mise en esclavage (donc d’autres Noirs).

    D’ailleurs, l’esclavage s’est perpétué depuis des millénaires aux quatre coins du monde.
    On va donc arriver à la situation ubuesque suivante, à savoir que les 7 milliards d’humains d’aujourd’hui qui n’ont jamais pratiqué l’esclavage, vont devoir payer aux 7 milliards de descendants de plus ou moins loin d’esclaves, toujours d’aujourd’hui, et qui n’ont pas subi l’esclavage, des compensations financières !

    ER dit ce site. En ce qui me concerne, et c’est après avoir beaucoup lu, entre autres parfois prêtres et évêques, et d’autres fois des laïcs, mais toujours des contemporains des événements graves qui jalonnent l’Histoire des Hommes, que j’ai constaté que l’égalité n’était pas de ce monde (il y a toujours eu des humbles et des puissants, des pauvres et des riches, d’ailleurs pauvres qui étaient moins pauvres et riches qui étaient moins riches sous la Monarchie très Chrétienne que sous la République, malgré les belles promesses de 1789 à aujourd’hui).

    La réconciliation ne peut se produire qu’entre gens partageant les valeurs que Dieu nous demande de respecter:ne pas voler (y compris par le commerce !), ne pas tuer, ne pas convoiter la femme d’autrui, gagner son pain à la sueur de son front, et, SAVOIR PARDONNER

     

  • #1954261

    J’attends la fondation de la résistance à l’empire !

     

  • Ne vous fiez surtout pas à macron il est en pleine opération d’enfumage , pendant ce temps il continu a pondre des lois dont le but est de démonter toutes les lois qui permet de protéger les familles , il ne faut pas oublier que dans certains milieux il est connu pour être le plus grand menteur et dans l’art de faire passer ses victimes des ses arnaques pour des bourreaux .

     

    • Je savais que l’on finirait par regretter flanby ...Celui ci est un pervers, un psychopate , un sarko amélioré, plus intelligent , mais avec une intelligence orientée vers le mal , l’entourloupe, la tromperie, tant dans le privé que dans le domaine public. Tout est bidon , tout est communication , et il peut aller loin , les patrons de la presse mainstream lui mangent dans la main car ils ont besoin des subventions, et tous les médias le soutiennent de façon éhontée.


    • @ VORONINE

      La réincarnation de Pierre Bergé ?


  • QI 170 !? Plus ça va plus on se dit qu’il doit y avoir un zéro de trop ! 2022 une femme, 2027 un chimpanzé, 2032 un jambon, 2037 un bac à douche...La boucle sera bouclée parce que celui-là est déjà tellement creux qu’on pourrait prendre un bain de pied dedans, et il y en a qui ne se gênent pas.


  • Le monde entier devrait reconnaitre le génocide des pré-colombiens, l’esclavage et la spoliation de l’Australie et de la Nouvelle Zélande comme des crimes contre l’humanité.
    L’homme est héritier de l’histoire de tous les hommes, il est concerné par les actes de tous les hommes que ses ancêtres y aient participé ou non.

    Nous sommes les héritiers du bien et du moins bien, combien de sang faudra-t-il pour que l’on comprenne ?

     

  • Dans ce trafic, une poignée de grosses familles se sont enrichies mais pas l’ensemble des français donc niveau repentance ce n’est pas notre problème et on ne va pas payer la casse.


  • en tant que savoyard, chuis content : "souris, gentil ramoneur ! c’est bientot ton tour !"


  • Qu’on ne me demande pas un centime. Ca suffit toutes ses conneries. Il y a plein de misère à l’heure actuelle en France...Que l’on s’occupe de ceux qui sont vivants, et qui vivent leur pauvreté de façon direct et réel, et non de façon - non pas indirecte - mais inexistante, par substitution à travers le passé, sous je ne sais quel prétexte ethnique...

     

  • Je conseille à Micron de visionner cette vidéo de David Duke sur l’esclavage : https://rutube.ru/video/ed114d4ea1d...
    Cette vidéo parfaitement documentée est très instructive.

    Il conviendrait aussi de se poser la question à savoir si le salariat très mal rémunéré (comme en Asie du Sud Est) pratiqués par des multinationales possédées par les mêmes esclavagistes n’est pas pire encore que l’esclavage.
    Les esclaves, aussi terribles étaient leurs conditions, bénéficiaient néanmoins du gite, d’une nourriture minimale, de soins de santé et ne pouvaient pas être licenciés.

    Tant que ces deux aspects de l’esclavage ne seront pas abordés, ceux qui en commémorent son abolition ne sont que des rigolos, des tratuffes et des imposteurs.


  • #1954824

    Y parlera-t-on du livre « esclaves chrétiens, maîtres musulmans » de Robert C. Davis ??
    Est-ce que le thème y sera au moins abordé ??

     

  • #1954849

    Au sein de cette fondation Macron devra surtout ne pas "oublier" de faire apparaitre les noms des armateurs des bateaux négriers que l’on retrouve documentés dans les 4 volumes de Elizabeth Donnan. Ils peuvent être trouvés à la Librairie Nationale de Washington [1] et à la Librairie de l’Institut Technologique de Carnegie à Pittsburg [2]

    Liste des noms des bateaux et noms des propriétaires :...surtout, pas d’amalgame !!!!

    Abigail - Aaron Lopez, Moses Levy et Jacob Franks
    Crown - Isaac Levy and Natham Simpson
    Nassau - Moses Levy
    Four Sisters - Moses Levy
    Anne and Eliza - Justus Bosch et John Adams
    Prudent Betty - Henry Cruger et Jacob Phoenix
    Hester - Mordecai et Davdi Gomez
    Elizabeth - Mordecai et Davdi Gomez
    Antigua - Natham Marston et Abram Lyell
    Betsy - William De Woolf
    Polly - James De Woolf
    White Horse - Jan de Sweevts
    Expedition - John et Jacob Roosevelt
    Charlotte - Moses et Sam Levy ; Jacob Franks
    Caracoa - Moses et Sam Levy

    [1] National Library Washington, D.C.

    [2] Carnegie Institute of Technology Library, Pittsburgh, PA.

     

    • @Trianenculaire

      Oui c’est ça, et les responsables du trafique international de drogues ce sont les paysans colombiens et les banlieusards maghrébins, et ce sont les bédouins qui contrôlent le pétrole.... bien sûr ;-)

      Ces "juifs", ce qui reste à prouver considérant les conversions massives dans les Empires Chrétiens d’Occident et d’Orient, sont, à l’instar de Rothschild, des employés de la toute puissante oligarchie chrétienne qui asservit le monde depuis 2000ans, la vraie, celle qui se cache très bien aujourd’hui.

      Si ces "gens-là" avaient tout le pouvoir du monde, ils ne seraient pas 15 millions à tout casser et leur territoire national ne ferait pas 20 000 km².

      Sans parler de la réalité de l’économie et des monopoles mondiaux, faut vraiment pas être Einstein ou BHL pour le comprendre.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Colon...


    • #1955998

      @Ed
      Gregory Chelli sors du corps de Ed Lampel merde quand même !


Commentaires suivants