Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Message de Charlie Hebdo, de la Kommandantur : "Sur VK, les réfugiés d’extrême droite se lâchent"

Ceux qui ont connu le Charlie d’avant Charlie se souviennent d’un canard libertaire, un peu foutraque mais talentueux et surtout formateur, où des inconnus s’essayaient à la plume (texte et dessins) sous l’égide de Wolinski, ce petit italo-youpin (voir le schémama) alors propulsé rédacteur en chef.

 

 

Pendant 10 bonnes années, de 1970 à 1981, le Charlie de Wolinski, patronné par l’inamovible paire de papas Choron-Cavanna (un couple homo avant l’heure ?), va trouver son public et son rythme de croisière dans la droite ligne d’Hara-Kiri. La victoire des socialistes et la sortie du nouveau Libération en 1981 auront raison de l’opposition libertaire : désormais, la gauche d’opposition devient une gauche de pouvoir, une gauche présentable, et les anarchistes ne sont pas les bienvenus chez Mitterrand, qui est alors cornaqué par le jeune Attali (qui garde un fer au feu avec Coluche). Choron montrera sa bite à Tonton et c’en sera fini des folles années 60-70, celles de la libération de la presse et des corps. Ensuite viendront le sida et la bien-pensance socialo-sioniste, dont nous souffrons toujours aujourd’hui (mais pas du sida, remplacé par le corona).

« Phagocyter : détruire progressivement quelqu’un, quelque chose en les privant de toute autonomie, en s’en rendant maître de l’intérieur » (Larousse)

Mais pas la peine de faire la bio ou la nécro de ce journal, qui s’est fait phagocyter en 1992 par le chanteur pour gauchistes et comédien pour enfants Philippe Val, qui extirpera la vermine anar du titre pour en faire un dépliant écolo-otanesque (pro-guerre en Serbie, pro-BHL). Comme quoi, et ça c’est pour les rêveurs d’aujourd’hui, l’écologie est bien compatible avec l’américano-sionisme !

 

 

Aujourd’hui, Charlie est devenu un des rouages mainstream de la censure, le cauchemar de ce qu’il était au départ, un espace de liberté et de talents. Il n’y a plus ni liberté ni talent dans cette officine de délation qui déverse sa haine sur la vraie dissidence, celle qui a du courage, de l’humour et qui affronte chaque jour les tempêtes du vrai pouvoir. Et que les survivants et nouveaux arrivants du nouveau Charlie ne nous jettent pas leur attentat au visage, cette attentat fabriqué n’avait rien à voir avec leur positionnement islamophobe. Le journal, ce faisant, a servi de bouc émissaire pour engager la France dans le national-sionisme. Les journalistes et dessinateurs du Charlie 2015 n’ont pas été abattus pour leur liberté de parole, qui n’intéressait plus grand-monde, mais pour choquer les esprits et renverser l’idéologie antiraciste.

Deux articles illustrent la déchéance à la fois idéologique et morale de ce titre, qui aurait dû changer de nom plutôt que d’insulter son aîné. Mondialisme Hebdo aurait été plus seyant... mais moins vendeur. Par deux fois ces derniers temps, les agents écolo-sionistes ont déversé leur haine sur la dissidence en général et sur Soral en particulier, montrant de la sorte, pour ceux qui en douteraient, toute la force de leur credo sioniste. Il y a d’abord eu Antonio Fischetti, en charge de la rubrique scientifique, qui a déversé son aigreur sur le Pr Raoult, à l’image des médias mainstream en ce moment. L’introduction montre le niveau :

« Le toubib marseillais, vaniteux à gerber, adore mépriser les journalistes tout en squattant à longueur de temps les plateaux télé. Mais il y a pire, ses travaux ne respectent pas toujours l’éthique scientifique. Didier Raoult serait-il un con ? Humainement parlant, pas de doute. »

On ne sait qui est à gerber, mais on sent très nettement un mélange dangereux de jalousie et de haine. S’il fallait choisir entre Fischetti et Raoult pour se soigner et s’informer, notre choix serait fait sur le champ.
Laissons là Fischetti et ses insultes, et passons à Laure Daussy. Inconnue au bataillon, elle vient de se faire un nom avec un article anti-VK, anti-dissidence et anti-Soral. Pourquoi pas, c’est le gagne-pain (bien maigre en vérité, et surtout idéologiquement figé) de ce journal. Personnellement, à E&R, on ne passe pas notre temps à taper sur les gauchistes, ou alors juste pour rigoler, de temps en temps, on montre une petite vidéo grotesque et on passe à autre chose, les choses sérieuses. Car le débat ne se situe plus à gauche, ni à droite d’ailleurs : il se situe en haut et en profondeur, là où Charlie ne va pas. Normal, c’est la vraie dominance, celle qui coupe les vivres et le micro.

 

Charlie , le flic de la pensée qui aimerait bien tabasser E&R

La petite Laure nous a sorti un texte qui pourrait figurer dans Causeur, Libé ou Marianne, au choix. Et ce n’est pas incompatible puisque tout le monde ou presque dans le tas déteste (ou craint) Soral et E&R. Là aussi, comme chez l’immense scientifique Fischetti, la haine et l’aigreur remplacent l’information et la déontologie. Il y a une différence, fondamentale, entre Charlie et nous : Charlie ne nous dérange pas, mais nous, nous dérangeons Charlie.
Charlie voudrait nous faire étouffer (we can’t breathe !) alors que de notre côté, le fait que Charlie existe ne nous pose aucun problème. C’est de l’ordre du pluralisme des opinions et ça ne se discute pas. Ou plutôt si, mais de manière polie et argumentée, comme nous le faisons. À les entendre, on croirait que c’est nous qui avons assassiné toute l’équipe !

Maintenant, écoutons Laure, qui marque un point avec un nauséabond.

« Ils tapent à longueur de journée sur les migrants mais ils le sont devenus eux-mêmes, tout du moins des migrants virtuels. Et sur VK, un réseau où il n’y a quasiment aucune modération, ils se lâchent, c’est la foire aux propos antisémites et racistes. Il faut y faire un tour en apnée, car on y découvre des propos nauséabonds qui théoriquement tombent sous le coup de la loi.

La Dilcrah (Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT) a d’ailleurs opéré plusieurs signalements auprès du procureur de la République. Et pour la première fois, Alain Soral – de son vrai nom Alain Bonnet – comparaît le 8 juillet devant la 17e chambre, poursuivi pour incitation à la haine, pour des propos tenus sur VK en 2019, – que l’on vous épargnera. »

Citer la DILCRAH, ça veut tout dire ! Charlie est bien un des petits bras armés de cette officine du pouvoir profond qui est devenue visible par l’opération du saint esprit – en minuscules s’il vous plaît –, quand Manuel-la-tremblote est devenu presque calife à la place du calife, en février 2014. Gros budget (100 millions !) et grosse mission : écraser Soral et Dieudonné. Six ans plus tard, Valls lèche le cul de Macron après avoir choisi l’exil et la risée des Espagnols plutôt que les crachats des Français. En France, malgré les attaques du Système, Soral & Dieudonné sont toujours aussi populaires...

Mais la sympathique Laure ne fait pas que citer obséquieusement la DILCRAH, elle cite aussi le très réseautique Tristan Mendès (on a retiré France, faut pas déconner non plus).

« En revanche, cela leur enlève un élément important pour eux : la provocation, estime Tristan Mendès France. En effet, ils se retrouvent entre eux, tous d’accord dans leur haine et leur délire. Mais cela peut aussi les entraîner dans une radicalité, une illusion qu’ils sont nombreux et qu’aucun propos n’est interdit, estime-t-il. “VK, c’est un espace où le surmoi est beaucoup plus faible”, raille Mendès France. »

On sent que la perdition du Reichstadt (dont chaque sortie déclenche une hola de rires sur la Toile) a poussé le Mendès à sortir de son obscurité. Plus sérieux, plus haineux, mais pas plus crédible, le petit-fils du socialo-sioniste des années 50 va tenter sa chance contre nous. Courage, Tristus ! Et courage aussi à Antonio & Laure, ces deux flicaillons au service du pouvoir profond, avec cette petite remarque que l’Amour produit de plus belles choses que la Haine : on fait de mauvais enfants et de mauvais articles avec la haine. Les enfants GPA de la DILCRAH, cette bête immonde, ne sont pas très beaux...

 

Post-scriptum

ET c’est un vrai post-scriptum : on vient de se rendre compte qu’il n’y avait pas le moindre gramme d’humour dans les articles de Fischetti et Daussy. Remboursez ! Rendez-nous le Charlie d’avant Valls, merde, Val, rendez-nous le Charlie de Wolinski, celui de l’Amour & de l’Humour, pas celui de la Haine & de la Délation !

 

Charlie et les mystères de sa transformation, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

60 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ça fait bien longtemps que ce sont des collabos de la pire espèce et de sales ordures. Des défenseurs de leur liberté et de leur expression, et rien d’autre.



  • La Dilcrah (Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT) a d’ailleurs opéré plusieurs signalements auprès du procureur de la République. Et pour la première fois, Alain Soral – de son vrai nom Alain Bonnet – comparaît le 8 juillet devant la 17e chambre, poursuivi pour incitation à la haine, pour des propos tenus sur VK en 2019, – que l’on vous épargnera



    il n’est pas possible de le poursuivre puisque vk est contrôlé par les Russes avec des serveurs, data centers basés en Russie.

     

  • CH & HK ne sont que deux fausses couches de la révolution beatnik puis hippie américaine des années 1960. Qui s’opposa (entre autres) à la guerre du Vietnam ou au capitalisme en brûlant de l’argent notamment et en prônant la vie en communautés à la campagne.
    Donc pour moi le changement si changement il y a est invisible, ça reste une officine de l’armée d’occupation. Mais sans le talent de ses maîtres amères loques.
    Ils ne proposent d’ailleurs RIEN. Sauf la continuation du monde actuel qu’ils ne critiquent JAMAIS.
    La collaboratrice que vous citez a fait une partie de ses "études" (que des sciences molles évidemment, c’est moins fatigant) chez les catholiques mais demeure anti-cléricale ( quel courage !) et alignée sur les désirs démocrates. On trouve son cv en ligne. Edifiant.
    Personnage fade qui récite des slogans du XXe siècle. Genre Etienne tiens.


  • Au delà de Vk, c’est la pertinence des réseaux sociaux qui interpelle. Certes, on peut s’y défouler mais à part faire du commentaire et de l’anecdote, ça ne pisse pas très loin. Beaucoup de tapage, de l’esclandre mais guère de politique, avec un P majuscule...

     

  • « Et pour la première fois, Alain Soral – de son vrai nom Alain Bonnet – comparaît le 8 juillet devant la 17e chambre, poursuivi pour incitation à la haine, pour des propos tenus sur VK en 2019 »

    Alain Soral sera certainement relaxé.


  • Charlie hebdo, un journal a lire dans les chiottes.


  • Le Triste Mendes estime que :
    " ILS (les soraliens et nazis d’extrême droite) se retrouvent entre eux, tous d’accord dans leur haine et leur délire. Mais cela peut aussi les entraîner dans une radicalité ..."

    Mais si ILS se retrouvent entre -eux, sans débat, et entrainés dans la radicalité (voire !), c’est assurément parce qu’ils ont été censurés du débat public par les copains du Triste Mendes !

     

  • Ce sont surtout les franc-maçons qui ont fini par infiltrer Charlie Hebdo et posséder ce journal, comme ils l’avaient fait pour le "Canard". Dès qu’ils arrivent, tout est foutu. On ne pense plus on ne rit plus. Le problème de ce journal proche de la pègre la plus pétée des fonds de bordels de Saïgon (Choron !), c’est qu’il a toujours été pourri. Ils puaient la merde et ils en étaient fiers mais étaient drôles par contraste seulement avec le sinistre Etat gaulliste. Et ils se sont finalement enfoncés comme toute la gauchiasse dans les slogans débiles et hors du temps et sont devenus bêtement opportunistes, mais très utiles au pouvoir. .

    Quand ils se sont fait mitrailler par des musulmans, les survivants ont continué dans les mots d’ordre "humains" style francs macs très occupés à détruire la France, genre "on est tous frères" "A bas le facisme" ! "A bas Hitler" donc, ni vrai ni drôle, ni courageux et chiants.

    Ils traitent tout le monde de cons. Mais les cons, c’est eux.

     

    • Charlie aurait eu son moment de vérité, ou de pertinence, quelques années, entre 70 et 80 ? A discuter .


    • Non. Absolument pas. Ils ont profité d’une situation d’oppression du pouvoir gaulliste et de crétinisation générale de l’université (Peyrefitte) et de l’absence d’une droite culturelle qui tienne la route, puisque l’action française était absente depuis l’épuration. Les petits mômes de la bourgeoisie étant orientés vers des études "scientifiques" et des fabriques à cons et avaient perdu tout esprit critique depuis la ruine des études classiques. .On voit ce que cela donne aujourd’hui, des "informaticiens". On est en plein dedans . Mais sa force de Charlie était e reprendre les techniques de destruction de l’adversaire d’hier (le fameux fascistes) dans le dessin outrancier, la caricature parfois géniale (Cabu) et l’injure. Cette technique était exactement celle des "fascistes" et des nationalistes de combat : s’attaquer à l’homme et à son physique et ricaner de tout ce qui était idéal et élevé, le nationalisme étant justement un idéal.. Mais fallait tout de même pas pisser sur le mur de la synagogue...


  • Personne ne me contredira sur point : il n’ont pas volé ce qui leur est arrivé !
    Les caisses sont à nouveau vides, est-ce qu’il veulent un remake pour touche encore du pognon !!!


  • on apprends dans leur article qu’il existe GAB un reseau social non censuré


  • bientôt ce sera le contraire !!!!!


  • #2496772

    Franchement, en 2020, à part quelques boomers séniles et incontinents, qui lit encore ce torche-cul de Charlie Hebdo ?

     

  • Bien fait.... ! Ils sentent leurs limites.

     

  • ARRETEZ de faire croire que " au départ " Charlie était ceci ou cela. C’est FAUX. C’était à l’époque un moyen de plaire et de se faire une place pour détruire de l’intérieur toutes nos valeurs de raison chez les jeunes. Cavanna et Choron avaient des vies dissolues, leur propre famille en a souffert. Rien de glorieux, n’en faites pas des héros.

     

  • Antonio Fischetti et Laure Daussy : Quel crédit accorder à ces deux salopes ?
    Reprenons :
    D’un côté nous avons le professeur Raoult. La moitié de la planète le connaît car elle se soigne grâce à son protocole. L’autre moitié le connaît aussi car si elle ne se soigne pas encore avec son protocole, elle en a entendu parler, suivi les débats et apprécié le niveau des ses contradicteurs rémunérés par les puissants laboratoires pharmaceutiques. Donc, la planète entière le connaît, Trump, les chinois, les russes, l’Afrique, et Macron, le président de la république lui a rendu visite. Il fait aussi partie des personnalités invitées à éclairer la situation dans des commissions parlementaires pour son savoir et son savoir-faire. Et le plus important, il a sauvé des vies.
    Alain Soral et son association ER qu’on ne présente plus. Réfugiés d’extrême droite suivis tout de même par des millions ! Chef, de la dissidence, auteur, éditeur, maître du concept que tout le monde attaque en son absence, fondateur du site de ré-information le plus formateur et le plus craint de tous.
    Et enfin, nos deux salopes, connus par les quelques lecteurs de leurs articles et grâce à ER aujourd’hui, connus un peu plus : par nous.
    Quel crédit leur accorder ?

     

    • #2497076

      Ce n’est pas "son" protocole. Il l’explique, les chinois et les saoudiens l’utilisaient déjà...


    • Oui, merci.
      Par « son » protocole, je voulais bien dire que c’est lui qui l’a fait connaître en France et un peu partout ailleurs.


    • @Palikao On sent bien à ses pamphlets enragés qu’ils sont complexés envers Soral et Raoult, Raoult est une sommité scientifique. Toi mon petit FistingChiertti qu’est-ce que t’a fais de ta vie à par écrire pour un journal de merde que plus personne n’achète depuis belle lurette ? Faut savoir s’écraser devant plus intelligent que soit dans la vie.

      Quand à la petite Daussy ou Docile, elle a pondue de quoi de concluant à part un article débile sur Soral juste pour engranger des shekels ? Plus bas de plafond que Charlot Hebdo il y a pas.


  • j’adore VK. On s’y sent à l’aise. Cela fleure bon la zone libre !


  • Les réseaux sociaux sont le cancer des temps présents car même si ça permet, dans un premier temps, de relier les hommes entre eux et d’échanger des informations souvent utiles, ils finissent par conduire eux aussi à une uniformisation de la pensée et à la recherche de l’unanimité ; les voix discordantes y sont combattues ; il ne s’agit plus de chercher la vérité mais de ressasser des slogans...
    Twitter, Facebook et cie finissent à la fin des fins par atomiser les individus, à restreindre la pensée, et à tuer l’idée même de révolte puisque la conformité y est la règle...fuyez les Réseaux sociaux et retrouvez les plaisirs simples et pas chers ( du vélo ou des randonnées en forêt, des jeux de société etc,), c’est cent fois plus efficace et plus politique que les réseaux (a)sociaux, afin de créer du lien ...

     

    • Discours typique et donc parfaitement raccord que peuvent tenir beaucoup d’hommes politiques pour lesquels nous serions des sortes de tumeurs ou de métastases à éradiquer. D’où les lois contre la haine et toutes sortes d’inventions ad hoc. Bref, lamentable et d’autant plus absurde (pour ne pas dire plus) venant de gens qui y barbotent quotidiennement.


  • Une chose est sûre : ER est le Charlie de hier avec une conscience évoluée, élargie, et d’aujourd’hui. Ce qui fait que la notion de clivage droite/gauche a été degagée : une illusion historique débusquée en moins ; le mal n’est plus dirigé vers le "Front", car en définitive ailleurs et en profondeur ; et la lutte contre deux mots inventés où il est question de race, de isme, d’anti et de sémites, a cessé en partie de hanter, et de voler au-dessus de nos têtes, en partie je répète. ER n’est dupe de rien ou de pas grand chose car lucide. Lucide dans le constat, dans l’analyse et dans la prospective. Il y a des entités qui vieillissent bien !!! Heureusement.


  • Mendes « France »..... comment sa famille de Bordeaux a-t-elle fait sa fortune.... ?
    Il me semble que ça reposait sur une sorte de trafic d’être humain.....

    Et donc cet individu qui n’a jamais rejeté son héritage veut donner des leçons....mais à qui ?


  • Marrant, c’est la première fois qu’on me traite de réfugié.

     

  • Franchement...
    re-publier ce dessin, c’est rejeter l’opprobre sur Carali,
    ce qui est moche, très moche..surtout quand on connait le parcours du gars.
    notre génération était (aussi) abonnée au "psyko" garanti sans pub et indépendant..


  • Je lisais régulièrement Charlie Hebdo il y a une vingtaine d années( j étais très mal dans ma tête a l époque ????????????).
    Ils étaient déjà de sacrés donneurs de leçons hautains a l époque, pas très drôle d ailleurs, ils savaient surtout cracher sur les gens qui les dérangent.
    C était val le rédacteur en chef.
    Quand j’ ai arrêté que boire, je me suis rendu compte comme ils étaient malsains et malhonnêtes, ce que je ne voulais pas voir avant


  • J’ai bien connu Hara-Kiri et le Charlie d’avant et en lisant les extraits cités je me faisais la réflexion du post-scriptum.
    J’avoue, j’ai même écouté font&val...


  • Il leur faut peut-être une deuxième visite pour comprendre.


  • Regardez l’article complet, la journalope ment en disant que Soral n’aurait que 500 abonnés après 2 ans sur VK, pareil pour Benedetti, etc. Alors qu’en fait elle confond les amis (environ 8500) et les abonnés (500). Ce qui veut dire que Soral est suivi par 9000 personnes environ et pas 500, et que Benedetti est suivi par 1800 personnes et pas 50... Soit elle ment ouvertement, soit elle est stupide. Lisez un peu ses autres articles, où elle n’est pas capable d’écrire trois phrases sans traiter quelqu’un de "réac" ou de "facho". Et elle n’est pas marginale, elle a travaillé pour France TV, France Inter, Arte, Arrêt sur Images, etc. La preuve s’il en fallait une que les médias mainstream sont truffés d’extrémistes de gauche.

     

    • "/.../ les médias mainstream sont truffés d’extrémistes de gauche" ! C’est quoi l’extrême gauche pour toi ? Les sionistes se cachaient sous Staline -extrême gauche historique, si "extrême gauche" veut dire "communiste révolutionnaire"). Relis ton histoire ... Les sionistes n’ont rien de gauche, ils sont de droite. Demande à Benjamin et à tous les Israéliens s’il sont capitalistes ou communistes ! Il faut arrêter de faire dire n’importe quoi aux mots. Ce sont eux qui font le "logos" ...


    • Tu sembles confondre la gauchiasse et la gauche.
      C’est comme confondre antifas et Gilets-Jaunes.

      Un truc qui peut t’aider à comprendre qu’il y a probablement un biais dans ta pensée est la citation de A.SORAL :

      "Gauche du travail, droite des valeurs".

      Ce qui défini l’exact opposé du paradigme politique actuel. Ce dernier prônant la liberté des mœurs les plus infâmes et la toute puissance de l’actionnariat improductif et rentier.


  • La détestation est une manifestation de peur. Une peur existentielle intense et profonde

     

  • Combien de lecteurs pour ce journal, combien pour ER ?

     

    • I don’t know, mais si on parle du rapport qualité/médiocrité, on peut sans doute affirmer qu’E&R (notamment avec ses Dessins de la semaine) est l’antithèse de ce Charlie Hebdo seconde mouture.
      En attendant qu’une vraie culture franco-française puisse à nouveau s’exprimer sur tout le pays et dans tous les domaines (art, cinéma, politique...) sans peur de la censure et des représailles - c’est qu’on aura changé de régime !


  • Ne rêvez pas trop, chers Français. VK est aussi sioniste que tout le reste des médias occidentaux. Ce sont les oligarques russes qui contrôlent la Russie et Poutine est leur Macron. Les nationalistes russes sont au Parti communiste, contre lequel tous les autres partis se sont ligués pour qu’il ne revienne plus au pouvoir ! Poutine est de ceux-là. VK et autres médias "libres" ne font que contrôler la dissidence. Dobrodeev, Gusinsky et al. sont tous dépendants de Wall Street, de Hollywood, de l’AIPAC et finalement Tel Aviv ... Seul le Parti communiste libèrera la Russie de ceux qui ont gangréné la France et tous les pays occidentaux. Ne me croyez pas sur parole. Lisez et visionnez l’Histoire de la Russie depuis Yeltsine (traître dans la lignée de Khrouchtov) ...


  • La délation Charlie ça a commencé avec le "bon" Cavanna, Cavanna le sympa, le Rital de Nogent devenu écrivain avec son certif en poche. Celui qui a connu l’occupation et le STO et qui ne s’est jamais trop plaint des Allemands, à juste titre d’ailleurs. Cavanna est à l’origine d’une pétition pour l’interdiction du FN en 1990, pétition qu’il est allé déposé lui-même place Beauvau.. Hé oui c’est ça l’esprit Charlie..



  • On sent que la perdition du Reichstadt (dont chaque sortie déclenche une hola de rires sur la Toile) a poussé le Mendès à sortir de son obscurité. Plus sérieux, plus haineux, mais pas plus crédible, le petit-fils du socialo-sioniste des années 50



    Et arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-...petit-fils d’esclavagiste Nantais. Vous avez oublié ça, c’est dommage !


  • Le Professeur Soral, c’est l’addition du Professeur Choron et du Professeur Faurisson !


  • Charlie a introduit la vulgarité dans le journalisme. Nos écrivains français étaient bien plus subtils dans le genre grivois, et le traitaient de bien des manières, jamais vulgaires.
    Il a aussi introduit le dessin bâclé, qui permet aux faux artistes à sa suite de commettre n’importe quoi.
    Doué, il était malgré tout percutant, le Wolinski. Rien à voir en effet avec ses successeurs (logiques, à cause de la dangereuse vulgarité et de la paresse du crayon qui mène à tous les vices).


  • Le public de Dieudo est traité de cafard, le public de Cantat qui a assassiné une femme , continue de faire la une des journaux , et e faire trémousser un public toujours plus nombreux, c’est quoi ? Les lecteurs de Matzneff qui se délectent des récits de ses cochonneries sur mineures garçons et fille, c’est quoi ? Le public de Polansky : viol+ fuite, et ses soutiens du show biz et des medias c’est quoi ? Je précise que Cantat a au moins payé sa dette envers la société.

    Donc question, si les peines encourues ne servent plus à payer sa dette envers la société et que des prétendues associations sont capables sous couvert de pressions incroyables de faire justice privée en frappant d’ indignité qui elles veulent, réhabilitant qui les agrée ( coucou yan moix), à quoi servent nos tribunaux fantoches ?§


  • "Dieudonné supprimé de Youtube, Henry de Lesquen chassé de Facebook. Décidément, les temps sont durs pour les racistes et antisémites d’extrême-droite."

    On sent la frustration de quelqu’un qui n’arrive à inspirer personne malgré le tampon "axe du bien" floquée sur sa prose.
    Tu n’intéresses personne, Laure ! Mets une section "commentaires" sous tes articles "exclu web" et tu verras à quel point la liberté d’expresison te ramènera à la triste réalité de ton insipidité.


  • Charlie Hebdo, "ce journal qu’on lit d’une fesse distraite" comme l’a dit de Minute l’ignoble et non regretté Guy Bedos...


  • Désolé, mais pour moi "Charlie" a toujours été, est toujours, et restera toujours un vil torchon nihiliste, un étron répugnant complaisamment étalé dans les kiosques à journaux, agression aussi bien pour les yeux que pour l’esprit...

    Et pour enfoncer le clou, j’ajoute que lors de la disparition brutale de ses "caricaturistes", eh ben j’ai repris deux fois des nouilles dis donc ! (en hommage à Pierre Desproges)


  • Se torchon devrait plutôt Schlingue Hebdo, tellement tout se qu’il sort pue. Schlingue Hebdo est au journalisme se que Hanouna est au divertissement : de la merde intégrale ! Qu’ils publient leur torchon c’est une chose, mais avec les impôts des français s’en est une autre. Aussi je propose de couper tout les financements de Charlot Hebdo.


Commentaires suivants