Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Mort du guitariste Eddie Van Halen

Les complotistes non versés dans la musique électrique à tendance hard-rock n’y verront que le nom de ceintures difficilement franchissables par une navette lunaire, mais Van Halen est aussi (et surtout, dirions-nous) le nom d’un guitariste historique de très grand renom et celui du groupe éponyme né au cours des années 70.

 

Eddie Van Halen, né le 26 janvier 1955 aux Pays-Bas, fonde avec son frère Alex, batteur, le groupe américain Van Halen dans le début des années 70. Mais c’est en 1978 que le premier album du groupe sort (nommé peu créativement Van Halen). Nos lecteurs seniors s’en rappellent encore, mais cet album nous mit à l’époque une sacrée claque aux oreilles. Aussi on évitera la nécrologie classique pour préférer se souvenir de l’oeuvre musicale.

Le premier morceau Runnin’ with the devil lance la face A de façon assez classique lorsque survient Eruption, petite introduction instrumentale de moins de 2 minutes. Pourtant assez simple à jouer rétrospectivement (le tapping étant souvent surtout de l’esbrouffe), les jeunes adolescents que nous étions n’en revenaient pas ! Une telle façon de jouer était assez méconnue, même si le tapping, qui consiste essentiellement à taper sur les cordes avec sa main droite, n’était pas nouveau. Mais sa mise à jour dans l’univers du hard-rock était novatrice et surtout, l’aisance d’Eddie Van Halen sur son manche de guitare, sa capacité à jouer à volonté de son vibrato pour détendre les cordes puis les tendre et faire hurler ainsi ses notes dans de grands glissandos rapides, doublés parfois d’harmoniques tonitruantes, achevèrent de lui donner un style unique. Un mythe était né.

 

Avec le recul et 40 années plus tard, on s’esbaudira d’avantage de l’écoute d’un I’m the One, le 5ème morceau de l’album, où Eddie Van Halen laisse jouer toute son énergie et son aisance dans des riffs en mouvement permanent sur la magnifique voix de David Lee Roth et durant des solos vraiment novateurs (nous ne sommes qu’en 1978 !) :

 

On ne peut passer sous silence la reprise des Kinks, You really got me, considéré par beaucoup comme un des premiers morceaux de hard-rock (on ne parlait surtout pas de metal à cet époque et pas avant la New Wave of British Heavy Metal des années 80’). Que l’on considère la version des Kinks puis l’energique et typiquement Van Hale-sque version d’Eddie :

The Kinks, la version originale

 

Van Halen, la version survoltée !

 

Le deuxième album, Van Halen II, sorti peu de temps après, n’innove pas particulièrement. On retiendra le morceau phare que tout quinqua aura entendu sur vinyle, sur une cassette à bande ou à la radio, même si le hard-rock y avait une place dérisoire dans les années 70 et 80.

 

Tout guitariste de l’époque se souviendra du court mais mémorable Spanish Fly, qui fut beaucoup appris, copié, et surtout massacré dans la joie et la bonne humeur (et quelques énervements et maux de doigts tout de même !) :

 

Les 3 albums suivants sont de qualité très inégales et retranscrivent assez bien l’ambiance exécrable qui régnait dans un groupe sous grande tension entre ses membres, auquel s’ajoutaient des problèmes de drogues et d’alcool. C’est avec le 6e album, 1984, que Van Halen renoue avec le succès, même si l’on pourra rester mitigé sur la direction plutôt synthétique du titre phare Jump, mais que l’on pardonnera rapidement dès que résonne la première note du solo (court, mais quelle entrée ! Typiquement Eddie) :

 

Deux titres connaîtront un succès important : Panama, et le très entraînant Hot for Teacher, deux morceaux renouant avec le meilleur du Van Halen de la première époque.

 

Le suite du groupe, avec le départ de David Lee Roth, le chanteur, est assez inintéressante à notre goût, avec parfois le pire du son des années 80 – d’ailleurs déjà présent en germe dans un Jump.

 

Pour la fine bouche et pour conclure de belle manière ce court article-hommage, on n’oubliera pas le mythique solo de Beat it, dont l’excellent riff de guitare était joué par Steve Lukather (du groupe Toto), ce qu’il convient de rappeler aussi.

Un solo de guitare d’Eddie Van Halen sur un morceau pop de Mickael Jackson était improbable. Nous n’aurions pas parié à l’époque un kopeck sur la cohérence des deux univers. Et pourtant l’improbable s’est réalisé, et probablement un des plus beaux solos de guitare (malgré sa toute petite durée) est né ainsi. L’exposition fut énorme en cette année 1983, en raison du succès interplanétaire du Roi de la pop. Depuis 40 ans on ne s’en est encore jamais lassé.

Les épisodes précédents sur E&R :

 

Les entretiens musicaux d’E&R

 






Alerter

132 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2563407
    Le 8 octobre à 05:42 par Majorité Silencieuse
    Mort du guitariste Eddie Van Halen

    Immense tristesse ! Jump au ciel Eddie !
    Merci E&R pour cet article.

     

    Répondre à ce message

  • #2563424
    Le 8 octobre à 07:17 par GERARD R.
    Mort du guitariste Eddie Van Halen

    Je vous envie presque, tous, d’avoir l’oreille si musicale. J’ai écouté un peu de votre VH, que je ne connaissais pas. Comme il m’arrive d’écouter de la musique sur You Tube, je dois avouer que j’ai du mal à distinguer la différence, entre ACDC, Aerosmith,Metallica et autres. Moi, l’ignare, je croyais que la guitare est un instrument de musique, et là, tous ces groupes s’en servent pour me briser les tympans. Comme le nullard que je suis, aime plus la mélodie que la fureur, je risque de vous faire hurler en vous apprenant, que je préfère et de loin... hum, hum... Dire Straits. (J’me casse...)

     

    Répondre à ce message

    • #2563921
      Le 8 octobre à 20:49 par Leo
      Mort du guitariste Eddie Van Halen

      C ’est bien Dire Straits ( vis a la baujoire à Nantes en 92 je crois ) .
      Pour la mélodie faut chercher du côté d ’Iron Maiden
      Puissant et mélodique .

       
    • #2564114
      Le 9 octobre à 02:47 par kmax
      Mort du guitariste Eddie Van Halen

      Alors fais toi tous les albums du grand J.J CALE

       
  • #2563461
    Le 8 octobre à 09:03 par Henri
    Mort du guitariste Eddie Van Halen

    Le niveau de connerie de certains commentaires...c’est consternant !!

    On peut ne pas aimer VH, car chacun ses goûts après tout, mais quoi qu’il en soit on ne peut que saluer l’immense talent musical d’Eddie : virtuosité, inventivité mais aussi feeling et sens du groove (on pense surtout à ses solos enflammés, mais ce serait faire injustice à tous ses riffs !).

    Le bonhomme a eu une influence énorme sur ses pairs et ça suffit à valider son talent. En outre il aura gravé quelques morceaux mémorables qui lui survivront très longtemps.

     

    Répondre à ce message

    • #2563485
      Le 8 octobre à 10:00 par Philippe
      Mort du guitariste Eddie Van Halen

      chacun ses goûts après tout




      Non, aujourd’hui, peu de gens ont du goût, de moins en moins, et les autres, la majorité de plus en plus grande, n’ont aucun goût. Pour avoir du goût, il faut être capable de juger, avec souveraineté, et de rejeter toutes les merdes. Il faut être capable de dire non à des milliers de merdes et de ratages qui sont produits par la société de consommation. Accepter les merdes du système, par soumission, par instinct moutonnier, ce n’est pas avoir un goût, c’est juste subir. Et si le système dit qu’en plus de bouffer la merde, il faut s’en réjouir, les moutons s’en réjouissent et affichent de grands sourires. Une personne capable de goûter est aussi capable de recracher, mais ceux qui ne recrachent jamais rien ne peuvent dire ni « mon goût » ni « mes goûts ».



      feeling




      C’est ce qu’écrivent toutes les clientes de Meetic dans la description de leurs attentes...



      ça suffit à valider son talent.




      Ça suffit juste à valider sa popularité chez les gens qui ont appelé leurs enfants Jordan et Jessica. Mais pour le talent, non, désolé, il faut être un peu lucide quand même.

       
    • #2563812
      Le 8 octobre à 18:50 par Henri
      Mort du guitariste Eddie Van Halen

      Merci Philippe d’illustrer parfaitement (et sûrement malgré toi...) mon propos initial, concernant la connerie de certains commentaires. Tu es une vraie synthèse ! :-)

       
    • #2563890
      Le 8 octobre à 20:24 par Eric
      Mort du guitariste Eddie Van Halen

      « Merci Philippe d’illustrer parfaitement (et sûrement malgré toi...) mon propos initial, concernant la connerie de certains commentaires. Tu es une vraie synthèse ! :-) »
      C’est clair ! Il n’est qu’à voir le niveau de sa conclusion (en un mot comme en deux).

       
    • #2563965
      Le 8 octobre à 21:47 par Paul82
      Mort du guitariste Eddie Van Halen

      Peut-être @Henri, mais faut reconnaitre qu’en matière de gout, ou du manque total de gout, @Philippe n’a pas tout à fait tort....

       
    • #2564687
      Le 9 octobre à 22:56 par Henri
      Mort du guitariste Eddie Van Halen

      @ Paul82 : à partir du moment où tu introduis des considérations sociales, sociétales ou économiques dans l’appréciation d’une oeuvre artistique, tu fais déjà complètement fausse route. Mais bon, pas étonnant de la part d’un demeuré comme lui...

       
  • #2563469
    Le 8 octobre à 09:12 par kemar
    Mort du guitariste Eddie Van Halen

    RIP. Je me souviens avoir fait saigner mes doigts pour maitriser le toucher si spécifique du solo de Beat It ....

     

    Répondre à ce message

    • #2563513
      Le 8 octobre à 10:53 par Arthur Beaudelaine
      Mort du guitariste Eddie Van Halen

      un guitariste qui a de la bouteille ne peut pas saigner des doigts, il a de la corne , y a que les bleus qui saigne sur stairway to heaven....

       
  • #2563479
    Le 8 octobre à 09:50 par respect Eddie !
    Mort du guitariste Eddie Van Halen

    C’est pas les inventeurs du hard rock, mais des contributeurs à ce qu’on appelle le "rock FM", avec synthés et leggings ou cuirs moulants (Def Leppard etc.)

    Le premier hard rock c’est 1969, Led Zep, Black Sabbath (écoutez, vous verrez que c’est bien plus radical), par opposition au rock de papa Elvis et compagnie,
    en même temps que les Stooges, inspirateurs du punk rock (d’après J. Rotten)

    Tous les genres post-modernes sont apparus vers 69, y compris le disco (Candido...), le funk existait déjà depuis 66 - en fait deux branches de la "soul music" (Motown, Stax...).

    Même le style parlé rap vient à la base de Jamaïque, des premiers DJ des sound-system à cette époque (style "early reggae" faisant suite au "rocksteady" 66-68).

    La question qui m’intéresse c’est pourquoi une telle soudaine profusion de talents et de diversité de genres ?

     

    Répondre à ce message

  • #2563503
    Le 8 octobre à 10:30 par Nicociko
    Mort du guitariste Eddie Van Halen

    Merci,van halen pour l heritage,que tu laisse..a tous ..
    A jamais dans mon cœur...
    Nico,simple prof de gratte...

     

    Répondre à ce message

    • #2563681
      Le 8 octobre à 15:59 par Lardenoy
      Mort du guitariste Eddie Van Halen

      @ Pierre-Marie et Henri : sur le fond entièrement d’accord avec vous...J’ai du mal à mettre en équation Guillaume de Machaut, Palestrina, Rameau, Bach et ce qui est pour moi (pardon pour les afficionados), bouillie de sons vulgaires stimulant l’utérus des ménagères américaines en balades erratiques dans les hypermarchés de ce monde où "tout se vaut"...RIP mais ce ne sont pas les accents qui accompagneront mes funérailles vers la Patrie de la paix et de l’harmonie !

       
    • #2564792
      Le 10 octobre à 04:31 par Juanito
      Mort du guitariste Eddie Van Halen

      @Lardenoy
      On s’en fout... t’es complètement hors sujet, là. Pourquoi comparer du hard rock à du classique ?
      Ou alors tu n’as écouté que le morceau "éruption" et tu crois que c’est représentatif de l’oeuvre... ?
      Totalement faux !

       
  • #2563592
    Le 8 octobre à 13:39 par Jean
    Mort du guitariste Eddie Van Halen

    Pour les amoureux de du tapping et d’ Ed Van Halen, je conseille l’écoute de grands guitaristes qui ont fait fructifier son héritage et donc lui rendent hommage dans leur jeu :
    - en jazz : Stanley Jordan (albums, clips YouTube)
    - en fusion jazz-rock Matteo Mancuso, Richard Daude ( clips YouTube)
    - en hard rock : Reb Beach , Josel Hoekstra, Steve Vai etc...
    - en rock mélodique : le cd de Bobby Kimbal (ex Toto) "we’re not in Kansas..."

     

    Répondre à ce message

    • #2563856
      Le 8 octobre à 19:49 par Jean
      Mort du guitariste Eddie Van Halen

      Un des très grands guitaristes actuels , le virtuose tous styles rock/prog/fusion (et qui joue avec tout le monde) , Guthrie Govan , a développé lui aussi un jeu en tapping étonnant qui prolonge les découvertes d’ Eddie Van Halen.

       
  • #2563646
    Le 8 octobre à 15:12 par cent noms
    Mort du guitariste Eddie Van Halen

    L’avatar artistique du progrès technologique capitaliste ou comment valider l’argent par l’esthétique, telle est la fonction objective de l’art.

    Si l’on y rélfechit bien les belles musiques, les belles peintures etc. ne sont la que pour justifier les ignominies du capital, un moyen de le magnifier. En ce sens, l’art contemporain est un dévoilement du capital, plus véridique en quelque sorte puisqu’il témoigne de son horreur et de son absurdité.

    A côté de ça, les jugements de goûts et autres appréciations esthétiques des uns et des autres sont tout à fait dérisoire.

     

    Répondre à ce message

    • #2564236
      Le 9 octobre à 09:47 par Philippe
      Mort du guitariste Eddie Van Halen

      @ cent noms

      Vous n’y réfléchissez pas du tout car « les belles musiques, les belles peintures » existent depuis bien longtemps avant l’apparition du capitalisme. Et il n’y pas pas d’art contemporain, cela n’existe pas, la mondialisation libérale n’a pas prévu de place pour l’artiste et son art dans son projet.

      Quant aux « jugements de goûts et autres appréciations esthétiques » ils sont un enjeu essentiel de la dissidence et de la révolution car il s’agit là de répondre à la question « Quelle forme prend la réalité ? ». Un révolutionnaire anti-mondialiste qui n’est pas capable de distinguer ce qu’est une forme française s’il est français ou une forme russe s’il est russe n’est pas un révolutionnaire, c’est juste un petit hypocrite. Macron affirme le projet mondialiste quand il dit que « Il n’y a pas de culture française » et « Il n’y a pas d’art français ». Comme Macron tu consens à l’informe : tu es mondialiste alors... c’est aussi simple et radical que cela.

      Quant au jugement, qu’il soit d’existence, synthétique, analytique, esthétique, pratique ou judiciaire, il repose sur la même souveraineté personnelle. Juger esthétiquement, c’est prendre une position souveraine vis-à-vis de la forme de la réalité. Mais l’effet de la mondialisation, c’est d’effacer toutes les formes, et l’effet du mondialisme, c’est de réduire le nombre ceux qui pourraient encore le voir. Le mondialisme te déshabille sans que tu le remarques... il te retire tout ce qui fait de toi une personne humaine, tes vêtements, ta culture, ta langue, ta maison, tes meubles, tes repas, ton baptême, ta religion, ton mariage et tes funérailles... et te dit que tu n’as rien perdu. Le type qui a consenti à tout cela, qui a consenti à se retrouver à poil et à ne pas le remarquer, qui feint de ne pas avoir été lésé, et qui se prétend aussi révolutionnaire, ce type-là c’est juste une misère... ;-)

      Si l’on ne comprends pas que la question de la forme est un enjeu politique qui est au coeur de notre temps et de ses combats, ce n’est même pas la peine de prononcer les mots de « révolution » ou de « dissidence ».

       
    • #2564388
      Le 9 octobre à 14:12 par Jean
      Mort du guitariste Eddie Van Halen

      Toutes ces réflexions très sérieuses que je lis dans les commentaires sur Van Halen me paraissent complètement inutiles car ce groupe était avant tout un groupe parodique . Ces réflexions sont déjà contenues dans la musique du groupe ,ses textes , sa présentation scénique.... Tout n ’était que parodie , autodérision . Eddie en interview ne parlait jamais de technique et seul le second degré régnait .
      Il faut regarder les clips de l’ époque du premier album ("you really goy me" etc...) , il est évident que le jeune groupe était une caricature, extrêmement talentueuse , de Led Zep : look / pauses du chanteur, solos-parodies sonnant comme des bandes accélérées de solos de J.Page. Le tout tout dans une franche rigolade qui rompait avec la pompe prétentieuse des dieux du hard rock des 70’s.
      Quand à la critique socio-économique du show-biz ( Van Halen n’a jamais prétendu faire de l "art ", de la musique ..juste du divertissement, du fric), tout était dit dès le premier album dans la chanson "I’ m the one " : look at all these little kids ,takin’ care of the music biz , don ’ t they take good care of me.
      Il ya eu beaucoup de groupes parodiques dans le rock mais souvent le but était de faire oublier le manque de talent musical. Van Halen était l’exception (avec Zappa) et c ’est ce qui en a fait un groupe unique : le cocktail talent monstrueux / autodérision qui est en fait le signe suprême de l’ intelligence.

       
  • #2564703
    Le 9 octobre à 23:14 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Mort du guitariste Eddie Van Halen

    j’écoute du heavy, du thrash, du death, du doom, etc...

    et là, je viens de découvrir Van Halen, dont je n’avais jamais entendu que le nom

    - le problème, qui fait que certains n’y trouvent pas leur compte, c’est que ça n’est pas du tout sombre, brutal, on n’a pas l’impression d’écouter quelque chose de damné

    bien au contraire, c’est joli, avec des solos (soli pour les puristes) chiadés dont je n’ai perso à peu près rien à foutre

    c’est comme au Cinéma, je raffole par exemple du film noir, genre, où ça commence mal, et ça finit pire :
    d’autres préfèrent les feel-good movies, ou cinoche antidépresseur

    éh bien, il en faut pour tous les goûts

    mais je tiens vraiment à préciser que dans le meilleur du blues, dont ces musiques sont aussi issues -c’est Jaunie qui l’a dit- il y a une part très, très sombre
    parfois même apocalyptique
    alors, faire des jolies musiques, c’est sympa,
    mais mon âme a besoin d’être déchirée, comme dans Hellraiser

     

    Répondre à ce message

    • #2565031
      Le 10 octobre à 14:09 par Jean
      Mort du guitariste Eddie Van Halen

      @palm beach
      C’est vrai que le" metal ", pour employer un terme global , s’est vraiment radicalisé en 50 ans .Le hard rock de Led Zeppelin du début des 70’s sonne plutôt comme du soft rock en 2020.
      Je me fais un petit hommage à Eddie en re-écoutant l’album Van Halen ll , en 2020 je trouve que ça sonne globalement plutôt comme de l’excellent de rock californien ( saupoudré de flamenco !) , très suave et gorgé de soleil . De toute façon Van Halen avait inventé un nom pour sa musique : le Big Rock, et refusait d’être catalogué comme un banal groupe de hard rock de leur époque. Alors les comparer avec du death, extreme, thrash ou fuck metal des années 2020 n’a aucun sens

       
    • #2565124
      Le 10 octobre à 17:15 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Mort du guitariste Eddie Van Halen

      "Alors les comparer avec du death, extreme, thrash ou fuck metal des années 2020 n’a aucun sens"
      faux procès :
      - Van Halen, de 1978 à 1998 le groupe a sorti douze albums
      - Slayer, formé en 1981
      - Cannibal Corpse, fondé en 1988

      jamais dans mon message je n’ai parlé de ce qui se fait actuellement
      et j’abhorre particulièrement qu’on me prête des propos que je n’ai pas tenus

      concernant pas mal d’expressions artistiques, y’a un "âge d’or", éventuellement
      pour ce que j’ai cité, c’est plutôt passé

      mais y’a un point positif dans ton message, matière à réflexion :
      le flamenco que tu cites,
      il y a sa forme archaïque (Terremoto de Jerez, Agujetas...)
      et les chanteurs pour restos touristiques

      probablement que dans chaque forme, il y a une face "positive", un peu écouillée
      et une "négative", davantage exploratrice de l’âme humaine

       
    • #2565188
      Le 10 octobre à 19:51 par Jean
      Mort du guitariste Eddie Van Halen

      Dès ses débuts Van Halen ne s ’est jamais considéré comme un groupe de hard rock /metal et refusait qu’on lui colle cette étiquette trop restrictive , même si cette musique était à la mode dans les 80 ’s (grande époque des Anthrax, Metallica, Judas Priest etc, etc...). Les seules influences qu ’EVH revendiquait étaient le Clapton des 60 ’s et le virtuose jazz fusion Alan Holdsworth .Donc voir du "heavy metal " (terme utilisé à cette époque préhistorique).

       
    • #2565228
      Le 10 octobre à 21:11 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Mort du guitariste Eddie Van Halen

      "groupe de hard rock /metal et refusait qu’on lui colle cette étiquette trop restrictive , même si cette musique était à la mode dans les 80 ’s "

      elle n’est pas "à la mode"

      lol, s’il y a bien un style musical qui encule les époques,
      tout en étant absolument pas partie prenante,
      mais largement au-delà, c’est bien le "hard rock", intemporel
      t’écoutes les premiers albums d’IronMaiden, aujourd’hui,
      tu kiffes ta race

      ton Van Halen, tu remballes :
      ils sont probablement de "grands musiciens", "experts" et tout ça
      remballe vite fait

      Cannibal Corpse,
      premier groupe de Death

       
    • #2565307
      Le 10 octobre à 23:54 par Jean
      Mort du guitariste Eddie Van Halen

      Les années 80 , je les ai vécues , je sais de quoi je parle. Au bahut, nous écoutions tous Maiden, Scorpions , ACDC, Van Halen au début des années 80. Ces groupes étaient en tête des ventes de disques, il y avait des émissions sur les chaînes télé /radio de grande écoute( RTL etc...) consacrées cette musique sous toutes ses formes ( thrash puis death , hard fm, hard rock...) . En 1987 Europe était en tête du top cinquante , puis Guns ’n Roses et toujours Maiden ,Judas Priest, puis Metallica.... Whitesnake était en tête de vente des albums aux USA , comme Def Leppard . Moi j’appelle ça une mode ! Remplacée par celles du grunge puis du rap, maintenant r’n’b, toutes lancées par les médias. Le phénomène de la disparition progressive des groupes de métal des classements des ventes est d’ailleurs plus général et concerne le rock en général . Aucun groupe de rock majeur (en terme de succès) n’ est apparu depuis U2 , ça commence à dater.
      PS : tu crois vraiment que les grands musiciens font du rock ou du métal ? C’est une blague ou quoi ?

       
    • #2565440
      Le 11 octobre à 10:33 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Mort du guitariste Eddie Van Halen

      @ Jean

      ton message pose des questions intéressantes, mais nous sommes toi et moi à une autre époque où on ne parle plus de vente de disques

      et les vieux albums, Maiden ou Slayer, les classiques déchirent tout

      "PS : tu crois vraiment que les grands musiciens font du rock ou du métal ? C’est une blague ou quoi ?" :
      lol, "les grands musiciens", ça veut rien dire

      si tu crois à ce genre de conneries, tu ne ressens aucune émotion

       
    • #2565687
      Le 11 octobre à 16:56 par jean
      Mort du guitariste Eddie Van Halen

      J ’ y crois car n ’importe quel musicien de jazz , même de niveau amateur, s ’ennuie dans le rock (les harmonies sont trop simples, ainsi que le rythme) . Ils peuvent apprécier le rock (ou variété, r,n,b etc...) un quart d ’heure ,après ils trouvent ce langage musical trop primaire, ils ont l’impression de tourner en rond.. Je parle même pas du classique dans lequel la pureté et la transparence du son sont des conditions primordiales (donc la distortion , les voix éraillées etc ... pas question).
      Mais comme toi j’adore les musiques classées "metal" ou hard rock (de Whitesnake et Maiden à Death ou Children of Bodom) car la guitare saturée alliée aux effets créés en studio permet de créer des paysages sonores fantasmagoriques uniques .
      Sur le sujet de l’article, pour comprendre l’émotion créée par la disparition d ’Ed Van Halen (même chez ceux qui appréciaient peu sa musique) et alors qu ’ ils ne faisait presque plus rien depuis 25 ans, il faut réaliser l’importance énorme qu ’il a eue dans l’ évolution du son , de la technique de guitare et du hard rock en général . Il y a clairement un avant et un aprés "van halen" ( l’ album de 1978) . Tous les groupes venus aprés lui doivent quelque chose. Seul Jimmy Hendrix a eu une influence comparable en créant le son hard/blues des 70 ’s ( c’est indéniable même si on peut, là aussi, détester sa musique). Ces deux guitaristes sont des "game changers " comme disent les Anglo-Saxons.

       
  • #2564708
    Le 9 octobre à 23:28 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Mort du guitariste Eddie Van Halen

    clin d’oeil amical à @ Pierre-Marie qui a foutu un peu le dawa dans les commentaires :

    les auditeurs de Van Halen -je n’ai pas dit "fans", qui serait une insulte- n’ont pas les mêmes préoccupations que toi, pas la même sensibilité

    peut-on tous se retrouver sur du Twisted Sister,
    ou même du Europe, grosse friandise proustienne

    je garde Pat Benatar pour le dessert,
    après ton cassoulet, @ Pierre-Marie

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents