Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Gazoduc explosif en Méditerranée

La guerre qui débute en Méditerranée doit établir qui aura le droit d’exploiter les gisements de gaz et qui pourra les transporter. Contrairement à une idée reçue, la Turquie ne fait pas qu’abuser militairement de ses voisins, mais revendique des droits qui n’ont jamais été définis mais ne représentaient aucun enjeu majeur jusqu’ici.

 

En Méditerranée orientale, dans les fonds de laquelle ont été découverts de grands gisements offshore de gaz naturel, est en cours un âpre contentieux pour la définition des zones économiques exclusives, à l’intérieur desquelles (jusqu’à 200 milles de la côte) chacun des pays riverains a les droits d’exploitation des gisements. Les pays directement impliqués sont la Grèce, la Turquie, Chypre, la Syrie, le Liban, Israël et la Palestine (dont les gisements, dans les eaux de Gaza, sont aux mains d’Israël), l’Égypte et la Libye. La confrontation entre la Grèce et la Turquie, toutes deux membres de l’OTAN, est particulièrement tendue,

La mise en jeu n’est pas seulement économique. La véritable partie qui se joue en Méditerranée orientale est géopolitique et géostratégique, et implique les plus grandes puissances mondiales. C’est dans ce cadre que s’insère l’EastMed, la conduite qui amènera dans l’UE une grande partie du gaz de cette aire. Sa réalisation a été décidée au sommet qui s’est déroulé à Jérusalem le 20 mars 2019, entre le Premier ministre israélien Netanyahou, son homologue grec Tsipras et le président chypriote Anastasiadès. Netanyahou a souligné que « le gazoduc s’étendra d’Israël à l’Europe travers Chypre et la Grèce » et Israël deviendra ainsi une « puissance énergétique » (qui contrôlera le couloir énergétique vers l’Europe) ; Tsipras a souligné que « la coopération entre Israël, la Grèce et Chypre, opérée au sixième sommet, est devenue stratégique ». Ce que confirme le pacte militaire stipulé par le gouvernement Tsipras avec Israël il y a cinq ans [1]. Le secrétaire d’État états-unien Mike Pompeo a participé au sommet de Jérusalem (dont les actes sont publiés par l’ambassade des USA à Chypre) en soulignant que le projet EastMed lancé par Israël, la Grèce et Chypre, « partenaires fondamentaux des USA pour la sécurité », est «  incroyablement opportun » parce que « la Russie, la Chine et l’Iran sont en train de tenter de mettre pied en Orient et en Occident ».

La stratégie US est déclarée : réduire et enfin bloquer les exportations russes de gaz en Europe, en les remplaçant avec du gaz fourni ou en tous cas contrôlé par les USA. En 2014, ils ont bloqué le SouthStream, qui à travers la mer Noire aurait apporté en Italie le gaz russe à des prix compétitifs, et ils tentent de faire la même chose avec le TurkStream qui, à travers la mer Noire, apporte le gaz russe dans la partie européenne de la Turquie pour le faire arriver en Europe.

En même temps les USA essaient de bloquer la nouvelle route de la soie, le réseau d’infrastructures projeté pour relier la Chine à la Méditerranée et à l’Europe. Au Moyen-Orient, les USA ont bloqué avec la guerre le couloir énergétique qui, sur la base d’un accord stipulé en 2011, aurait transporté, à travers l’Irak et la Syrie, du gaz iranien jusque en Méditerranée et en Europe.

Bien en rang dans cette stratégie s’est placée l’Italie où (dans les Pouilles) arrivera l’EastMed qui apportera le gaz aussi dans d’autres pays européens. Le ministre Stefano Patuanelli (Mouvement 5 étoiles), a défini le gazoduc, approuvé par l’UE, comme un des « projets européens d’intérêt commun », et la sous-secrétaire Alessandra Todde (également M5S) a porté l’adhésion de l’Italie à l’East Med Gaz Forum, siège de « dialogue et de coopération » sur le gaz de la Méditerranée orientale, auquel participent – outre Israël, la Grèce et Chypre – l’Égypte et l’Autorité palestinienne. En fait aussi partie la Jordanie, qui n’a pas de gisements offshore de gaz puisque elle n’a pas de façade sur la Méditerranée, mais l’importe d’Israël. Sont par contre exclus du Forum le Liban, la Syrie et la Libye, à qui revient une partie du gaz de la Méditerranée orientale. Les États-Unis, la France et l’UE ont pré-annoncé leur adhésion. La Turquie n’y participe pas à cause du contentieux avec la Grèce, que l’OTAN cependant s’emploie à résoudre : des « délégations militaires » des deux pays se sont rencontrées déjà six fois au quartier général de l’Alliance de Bruxelles.

Pendant ce temps, en Méditerranée orientale et dans la mer Noire limitrophe, un croissant déploiement des Forces navales US en Europe, dont le quartier général est à Naples Capodichino, est en cours. Leur « mission » est de « défendre les intérêts US et Alliés, et de décourager l’agression ». Même « mission » pour les bombardiers stratégiques USA B-52, qui volent sur la Méditerranée orientale flanqués par des chasseurs grecs et italiens.

Manlio Dinucci

 

Notes

[1] « Pacte militaire Grèce-Israël », par Manlio Dinucci, Traduction Marie-Ange Patrizio, Il Manifesto (Italie) , Réseau Voltaire, 29 juillet 2015.

Voir aussi, sur E&R :

 
 






Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2562779
    Le 7 octobre à 10:45 par Système
    Gazoduc explosif en Méditerranée

    Drôle d’article ! La Turquie a évidemment le droit à forer et extraire le gaz en Méditerranée orientale ; la Grèce a de la chance de compter sur l’OTAN car seule, elle pèse que dalle ! Je comprends de moins en moins les articles et le parti pris de Meyssan...

     

    Répondre à ce message

    • #2562849
      Le 7 octobre à 12:41 par Anonyme
      Gazoduc explosif en Méditerranée

      C’est un article de Manlio Dinucci ! Je ne comprends pas votre remarque. On le voit bien avec ce conflit, le gaz est indispensable à l’économie et à la vie. La Méditerranée appartient à tous les peuples du pourtour méditerranéen c’est complexe cette histoire. Il y a aussi le conflit au Karabagh tout est fait pour déclencher une trosième guerre mondiale.

       
    • #2562928
      Le 7 octobre à 13:58 par Bobi
      Gazoduc explosif en Méditerranée

      Quels droits ? Les Turcs sont issus de tribus qui ont envahi la terre des autres, terre greque arméniene kurde. Toute la façade ouest de la Turquie est greque. Chaque fois que des archéologues font des fouilles ils y trouvent des vestiges helléniques.

       
    • #2562966
      Le 7 octobre à 14:55 par le joueur de go
      Gazoduc explosif en Méditerranée

      Nous ce qu’on comprend,c’est que la Turquie occupe une moitié de Chypre,vole le pétrole syrien,fourni des mercenaires,occupe le nord de l’Irak,va en guerre en Libye,en Arménie,menace la Grèce,les bateaux français en Méditerranée et quasiment tous ses voisins,ne veut pas quitter le nord de la Syrie,bref est un pays peu recommandable

       
    • #2563081
      Le 7 octobre à 17:56 par Yasin
      Gazoduc explosif en Méditerranée

      Bobi
      Faut s’actualiser et ce mettre à jour.
      Y’a de l’eau qui sont passé sous les ponts depuis.
      Les turcs sont venus, ils ont vu, ils ont vaincus.
      On comprend votre anti turc primaire mais calmez vous !

       
    • #2563083
      Le 7 octobre à 18:00 par Yasin
      Gazoduc explosif en Méditerranée

      le joueur de go
      BHL c’est votre père ?

       
    • #2563093
      Le 7 octobre à 18:23 par Système
      Gazoduc explosif en Méditerranée

      Bobi,,,
      A ce compte, il faut rendre l’Australie et la Nouvelle Zélande aux Aborigènes, la Floride aux indiens Seminoles ( s’il en reste), l’Alsace aux Allemands, le Texas au Mexique etc, tu es toujours partant ? Et que reproche t on aux Turcs ? D’avoir gagné leurs guerres ?

       
    • #2563098
      Le 7 octobre à 18:27 par Système
      Gazoduc explosif en Méditerranée

      Joueur de go...
      La Grèce est le boulet de l’Europe, c’est si vrai que l’Allemagne est alliée quasi inconditionnelle de la Turquie, qui, elle, a un immense marché intérieur et se trouve être la porte d’entrée vers l’Asie et le proche orient...

       
    • #2563102
      Le 7 octobre à 18:31 par Kolibri
      Gazoduc explosif en Méditerranée

      @le joueur de go

      - faut lire pour comprendre pourquoi la Turquie est a Chypre, elle a pas décider du jour au lendemain d’y aller.
      - vole du pétrole oui peut être mais qui ne le fait pas ici ou ailleurs ?
      - mercenaire oui et alors ? La Russie fait pareille, j’ai pas vue vos critiques la dessus.
      - elle occupe le nord de l’Irak c’est Fake.
      - elle va aider le régime légitime Libyen contrairement au autre qui on signer a l’ONU mais qui son dans le camp d’en face.
      - concernant l’Arménie on attend tjs les preuves de l’implication turc et même si c’était le cas c’est quoi le problème ? La France a vendue des avions et tous le monde applaudit.
      - la menace envers la frégate Française c’est Fake aussi
      - concernant la Grèce, oui oui la Turquie devrait laisser tous le territoire pour la Grèce, c’est beau de rêver.
      - menace tous ses voisins ? On attend vos explications.
      - très recommandable, des millions de touristes étrangers.

       
    • #2563307
      Le 7 octobre à 22:33 par Frédéric Marie Boussard
      Gazoduc explosif en Méditerranée

      La Turquie a le droit de forer comme nous avons le droit de dégager les turcs de France, on est chez nous.

       
  • #2562945
    Le 7 octobre à 14:21 par Snayche
    Gazoduc explosif en Méditerranée

    Etats-Unis, Union Européenne, possible indépendance gazière par rapport à la Russie, France, Turquie, Chypre, Grèce, Israël, Jordanie, Egypte, d’un ou de plusieurs côtés, et d’un autre côté Syrie, Liban, Libye, ça commence à faire du monde et un gros bordel autour du pactole gazier méditerranéen...

     

    Répondre à ce message

    • #2563101
      Le 7 octobre à 18:29 par Système
      Gazoduc explosif en Méditerranée

      Bordel sans doute initié par les Ricains pour empêcher les Européens d’accéder à une indépendance énergétique qui leur donnerait les moyens de s’affranchir de la tutelle américaine.....

       
  • #2563074
    Le 7 octobre à 17:47 par Capodichino
    Gazoduc explosif en Méditerranée

    On comprend mieux pourquoi l italie a bénéficié des avantages de l’aide européenne.

     

    Répondre à ce message

  • #2563076
    Le 7 octobre à 17:50 par Yasin
    Gazoduc explosif en Méditerranée

    Que dire de la Grèce.
    Comment passer de pro Palestine à pro Israël pour du biff.
    Comme on donne à une prostitué de l’argent pour la pénétré.
    C’est une nation rêvé pour Manuel Valls.

     

    Répondre à ce message