Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

"Multiplication du virus forte et exponentielle" : Delfraissy relance la psychose

Quels intérêts supérieurs représente cet homme, qui n’a pas l’air en bonne santé et qui donne le la en matière de santé à toute la France, alors qu’on ne lui a rien demandé et que son autorité est contestée par de brillants professeurs ?

 

 

Ce producteur de psychose, alors que l’augmentation des cas dits positifs n’est due qu’à la hausse du nombre de Français testés (qui se font tester par peur d’être infectés... par une propagande massive, unilatérale et ininterrompue), est capable, alors que le nombre de morts de cette grippe étrange s’est quasiment tari, de sortir ça :

« Et très clairement, l’enjeu de cette rentrée c’est, une fois de plus, comment s’inscrire dans la durée avec ce virus et comment vivre avec ce virus ? »

On sent que Delfraissy, qui fait partie de la grande chaîne humaniste Lévy-Buzyn-Salomon-Hirsch-Cymes-Lacombe, a besoin de faire vivre ce virus le plus longtemps possible. Pourquoi ? Pour qui ? Certains avancent qu’il y a un avantage politique pour le pouvoir (en perte de vitesse) à terroriser les Français, d’autres qu’il y a un avantage économique pour les grands labos et la médecine allopathique (en perte de vitesse), et enfin pour d’autres il s’agit tout simplement d’un avantage politico-économique pour le combo gouvernement-labos.
Sinon, les mots de cet homme visiblement en très mauvaise santé et qui représente le Conseil scientifique n’ont pas de sens.

 

 

Il faut entendre ça :

Et donc il faut qu’on apprenne à vivre avec ce virus, pour vivre avec ce virus il faut éviter qu’il y ait trop de multiplication de ce virus dans certaines régions.

Quel drôle de postulat que celui de devoir « vivre avec ce virus » ! Les Français, depuis le temps, vivent avec et 99,6 % d’entre eux s’en portent bien, malgré les morts du printemps, qui ne sont pas tous imputables, loin de là, à ce virus avec lequel il faudrait vivre, sous-entendu de manière éternelle.

Certains morts, notamment en Ehpad, sont dus aux conséquences de la politique de santé erratique du gouvernement et de ses sbires, dont le Conseil scientifique. D’autres ne sont tout simplement pas morts du coronavirus mais ont été inscrits comme tels dans les hôpitaux...
La manipulation statistique montre que le gouvernement, pour sa politique de terreur, avait besoin de falsifier et la quantité, et la qualité des morts.

 

Le virus doit vivre !

Les propos de Delfraissy sont non seulement tordus, mais indécents. Quand Sonia Mabrouk lui pose la question de la psychose, le président du Conseil scientifique est coincé : il ne peut qu’acquiescer.

Mabrouk  : « Mais dans quel climat, dans quel climat doit-on vivre Jean-François Delfraissy ? Est-ce que vous vous sentez une responsabilité, une part de responsabilité, dans le climat de peur et de confusion qui prévaut actuellement ? »

Delfraissy  : « Peut-être, puisque je fais le constat en effet que il y a une forme d’inquiétude de nos concitoyens... »

Une inquiétude gonflée à souhait par ses soins ! Et une relance assumée de la psychose coronavirussienne à 24 heures du retour des Gilets jaunes et des antimasques dans la rue, avouez que ça sent la très grosse coïncidence oligarchique.

On ne va pas ici faire la liste des aberrations de la politique sanitaire des grands intérêts qui se cachent derrière le triste Delfraissy, obligé d’exagérer la situation pour garder son poste, mais on peut tirer deux cartes au hasard :

 

 

 

 

Big Pharma un jour, Big Pharma toujours ?

Delfraissy a entamé une tournée pour faire taire les vilains complotistes qui ne croient pas à son discours douteux destiné à vendre son virus éternel aux Français. La veille de sa date de gala sur Europe 1, Jean-François avait un gala sur RTL. Pour nous rassurer, poussé dans ses retranchements par la méfiance croissante de l’opinion publique que les journalistes mainstream sont bien obligés de remonter, il a dû renier ses liens avec l’industrie pharmaceutique :

« Je n’ai aucun lien avec l’industrie pharmaceutique depuis maintenant de très nombreuses années »

 

 

L’interview complète est ici :

 

 


 

Bonus : la très massive deuxième vague

 

Comme il ne faut pas comparer des pommes et des carottes, il ne faut pas non plus mettre en balance les morts plus ou moins justement attribués au coronavirus (et pour partie plus ou moins la conséquence de la gestion sanitaire de cette « crise ») avec les cas positifs détectés ces derniers temps, alors que les tests se multiplient. Tous les épidémiologistes le disent, il faut comparer les morts. Alors comparons. Voici la courbe de la mortalité quotidienne toutes causes confondues que nous fournit l’INSEE, jusqu’au 24 août, date de la dernière mise à jour des données disponibles.

 

 

Permettre aux médias de surfer sur une telle vague, c’est assurément les laisser nous décrire une réalité qui n’a rien de commun avec ce qu’il en est réellement.

 

À ne pas manquer, sur E&R :

Comme prévu, sur E&R :

 






Alerter

65 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2544772
    Le 12 septembre à 06:36 par Bertrand Dudéclin
    "Multiplication du virus forte et exponentielle" : Delfraissy relance la (...)

    Non Delfessier ! On na pas plus envie de "vivre avec ce virus" que de vivre en supportant ta gueule tous les jours à dire des conneries !
    Je préfère vivre avec ce virus, ce qui est le cas de tous les organismes sains qui ont développés des anticorps contre les milliards de virus et bactéries qui nous entourent, que de vivre sous la dictature satanitaire de crétins !
    L’organisme n’a pas encore appris à fabriquer des anticorps contre les cons malfaisants !

     

    Répondre à ce message

  • #2544774
    Le 12 septembre à 06:45 par Lucie Fair et Sath Annick
    "Multiplication du virus forte et exponentielle" : Delfraissy relance la (...)

    Si t’es parano et malade, del fait chier, tu fais comme Attali, tu restes chez toi et tu nous refais le monde d’après en vidéo dans ton salon !

     

    Répondre à ce message

  • #2544779

    On pourrait nommer cette clique et ceux qui adhèrent :les "brice de Nice". Dans l’attente éternelle de la seconde vague qui ne peut arriver.

     

    Répondre à ce message

    • #2544961

      "seconde vague qui ne peut arriver".
      Si si elle va arriver, c’est écrit dans le scénario.
      Ils vont nous tortiller des chiffres , des courbes et des statistiques au point qu’un mort de plus qu’une de leurs moyennes deviendra un pic de mortalité.
      Bonne journée aux vigilants et bonne souffrance aux masqués.

       
  • Ok, bandes d’Enfoirés, par précaution de contaminations , je Boycotte tous les Merdias de masse dominantes, je Boycotte tous les "Amazone " " Facebook " " hyper marché " et compagnie ect....Parce que je constate que toute cette Merde s’enrichie de plus en plus sur le dos de la populace soumise à ces Dictateurs.

     

    Répondre à ce message

  • Gamine de 13 ans morte à cause du masque en Allemagne, c’est cela la réalité ! Et combien d’enfants traumatisés et avec de lourds maux de tête. J’ai vu dans ma ville des gosses faire du sport, du saut d’obstacles exactement avec le masque et après on s’étonne qu’une gamine est morte !

     

    Répondre à ce message

  • Ce bonhomme s’efforce à diffuser ça propagande Pour faire peur à tout le monde sans apporter la moindre preuve et en mettant un masque qui est absolument inutile , mais qui fait parti de son mauvais théâtre ridicule qui nous présente .
    Ces gens là passent leur temps à se mettre en scène pour affoler ma population par leur baratin comme un vulgaire marchand de soupe ,sans savoir même ce qu’il y a dans la soupe.cela fait plusieurs mois que ce genre de guignols fantaisistes parcours mes plateaux médiatiques a celui qui sortira le plus gros canular .car le but est de faire peur , un peu comme dans le train fantôme.la presse se ridiculise et se decridibilise en recevant des rigolos

     

    Répondre à ce message

  • #2544846
    Le 12 septembre à 10:42 par Bertrand Dudéclin
    "Multiplication du virus forte et exponentielle" : Delfraissy relance la (...)

    Comme disait Arletti : "Si je dois être hypocrite, je préfère me taire. A force de combiner, d’inventer des mensonges, on a le visage qui se déforme. Ceux qui combinent ont tôt ou tard la gueule de traviole." Arletti.

     

    Répondre à ce message

  • je dirais forte expansion exponentelle de la propagande des suceurs de subventions aux ordres des milliardaires progressistes sauveurs de planétes.
    bétise heureuse et palpeuse nombriliste qui casse tout trépigne avec son défilé d’idiotes et d’idiots télévisuels.

     

    Répondre à ce message

  • #2545661
    Le 13 septembre à 17:29 par On va tous mourrir c’est le vieux fou bronzé qui persiste
    "Multiplication du virus forte et exponentielle" : Delfraissy relance la (...)

    Incroyable.. Est-il vraiment médecin ? Personne ne peut croire ce vieux monsieur qui a perdu toute mesure, toute raison.. A-t-il un problème avec la Vérité.. Qu’a-t-il bien pu raconter à ses patients lorsqu’il exerçait ? Combien ont cru à ses diagnostics ? Et combien se voyaient déjà mourrir.. Vu son grand âge, il ne veut pas quitter cette terre tout seul.. Il persiste et signe pour que tout les Français soient ensevelis avec lui en sa dernière demeure..

    Merci au Professeur Claude Peronne d’avoir rétablie la Vérité avec son livre :
    « Y a-t-il une erreur qu’ils n’ont pas commise ? »

     

    Répondre à ce message

  • Avec sa tête de vieillard malade, ses cheveux mal coupés, sa mise débraillée, cet homme est tout juste bon à effrayer les oiseaux dans les vergers. Le régime a fait de cet épouvantail un perroquet :

    - « Répète, Jacquot : le virus est méchant »
    - « Viiirus ... méééchant .... »
    - « Confinement, urgent »
    - « Conononfin’ment ... urrrrrgent ..... »
    - « C’est bien, Jacquot »

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents