Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Nantes : violences urbaines après la mort d’un conducteur lors d’un contrôle

Des violences urbaines ont éclaté à Nantes mardi 3 juillet dans la soirée, dans trois quartiers, après la mort d’un conducteur d’une voiture, a appris franceinfo de source policière.

 

Vers 20h30 ce mardi, les policiers ont effectué un contrôle routier, dans le quartier du Breil (nord-ouest de Nantes). Le chauffeur, âgé de 22 ans, « était un délinquant recherché, il faisait l’objet d’un mandat d’arrêt » a affirmé mercredi sur franceinfo Daniel Chomette, secrétaire général du syndicat Unité-SGP Police FO.

Le jeune homme a refusé d’obtempérer et a pris la fuite aussitôt, selon les autorités.

« Il y a eu un contrôle, diligenté par une patrouille de CRS. Il a été demandé à l’automobiliste de garer son véhicule et bien vouloir les suivre à l’hôtel de police », explique Jean-Christophe Bertrand, le directeur départemental de la Sécurité publique (DDSP). « À ce moment-là, le chauffeur a fait une marche arrière pour se soustraire au contrôle et a heurté un CRS. Ce qui a entraîné immédiatement une réplique d’un de ses collègues, qui était en sécurisation du contrôle et qui a utilisé son arme, blessant grièvement le chauffeur du véhicule », précise-t-il.

JPEG - 28.3 ko
Les violences ont éclaté dans trois quartiers de Nantes (Malakoff)

 

Le jeune est décédé un peu plus tard dans la soirée, aux alentours de 23 heures. Il a de la famille dans ce quartier du Breil, mais lui « serait plutôt originaire de région parisienne », selon Jean-Christophe Bertrand.

 

Jets de cocktails molotov

Dans la foulée, des affrontements ont démarré entre les forces de l’ordre et des jeunes, dans ce quartier du Breil. Ces derniers ont riposté avec des jets de cocktails molotov et ont monté des barricades, brûlant au passage plusieurs voitures et des poubelles.

[...]

[...]

« Naturellement, la justice, dans son indépendance la plus totale, devra faire rapidement la plus grande clarté, en toute transparence, sur ce qui s’est passé ce soir. » (Johanna Rolland, maire de Nantes)

Lire l’article entier sur francetvinfo.fr

 

Qui a intérêt à la guerre civile ? Des réponses chez Kontre Kulture :

 

Le pays des émeutes, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

132 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • « Naturellement, la justice, dans son indépendance la plus totale, devra faire rapidement la plus grande clarté, en toute transparence, sur ce qui s’est passé ce soir. » (Johanna Rolland, maire de Nantes)
    C’est pour "la caméra invisible" ?
    PS:désolé pour les plus jeunes, qui n’ont pas connu cette émission mythique de l’ORTF (années 60)


  • Les Nantais sont comme les Franciliens, ils subissent les mêmes violences urbaines commises par la racaille désœuvrée... Quand on crée des quartiers "ghetto" où les jeunes n’ont pas reçu une bonne éducation, aucune formation professionnelle valorisante et n’ayant pas d’avenir, forcément on favorise la délinquance... Et je pense que cette situation est voulue par nos "zèlites"... C’est dramatique.

     

    • Des "jeunes" bien turbulents...
      @Marie Claude "Quand on crée des quartiers "ghetto" où les jeunes n’ont pas reçu une bonne éducation..." > Franchement, vous n’êtes pas fatiguée de leur trouver des excuses ? Le problème, c’est que les flics ne rentrent jamais dans le tas et que la loi n’est pas appliquée depuis des années. Dites plutôt "quand la racaille d’en haut protège la racaille d’en bas..."


    • Nantes seulement ? mdr. Nîmes, Avignon, Montpellier, Béziers, Grenoble etc etc...


    • Ce sont les nantais, majoritairement socialo-bobo-immigrationnisto- bisounourso-donneurs de leçons qui l’ont voulu. Qu’ils se démerdent avec la racaille qu’ils ont protégé et encouragé pendant des années !
      De plus, ces crétins ont reconduit la même engeance en 2014. Et vu l’âge de leur maire, ils en ont encore pris pour au moins 30 ans !


    • La racaille désoeuvrée de la Creuse ne brûle rien.

      Elle réside dans des quartiers ghettos où les jeunes ne reçoivent aucune éducation (même mauvaise) ; où il n’ y a AUCUN équipement sportif, culturel, universitaire ou professionnel ; seulement Pole Emploi à gauche et la CAF à droite ; ils ne vont ni à droite ni à gauche ; à pole emploi parce qu’il n’y a pas de travail ; et à la CAF parce qu’ils pensent et savent n’avoir droit à rien : ils sont français.

      Aucune voiture n’a subitement brûlé dans la Creuse.

      Moralté : votre discours a l’âge de Victor Hugo, et les tremolots du romantisme de gare d’Eugène Sue.

      Moi je pense que c’est génétique : déjà saint Augustin s’en plaignait de cette race de vandales, sans foi ni loi que le feu, le sac et la piraterie.

      Aujourd’hui c’est un contrôle ; demain un mauvais regard ; après demain une crotte d’hirondelle sur le nez.

      Tout est bon chez les vandales (la génétique) pour faire ce qu’ils savent faire le mieux : le vandalisme.

      Vous devriez vous intéresser la pacification de l’Algérie : c’est ce vers quoi nous nous dirigeons.

      C’est dû aux masses électorales : la masse blanche ne vote pas comme la masse colored. Et la masse blanche s’unit progressivement là où la masse colored cultive de plus en plus ses riivalités internes, les assimilés étant francophiles et les non assimilés francophobes.

      Le PS est mort de ne pas avoir vu les points de bascule et les lames de fond de l’opinion, enfermé dans ses préjugés justement hugoliens et ses dogmes marxistes en 10 maximes.. Les medias meurent de faire semblant d’ ignorer ces mêmes évidences : les vandales sont nés avant nous.

      Quand ils seront tous morts (les politiques bien sûr) , les survivants en tireront les conclusions : ils seront du côté des plus nombreux.

      Ils "pacifieront" les colored.
      Pour ne pas mourir avec eux.


    • @ Francois Desvignes
      On leur parle de la mémoire cellulaires, de l’apport de l’inné et de l’acquis ?...autrement dit, du poids de l’hérédité biologique sur l’évolution des individus ?...


    • @Le Goy

      Au Brésil les bidonvilles/ghettos/favelas peu importe le nom sont 20 fois voir 30 fois plus violents et dégueulasses que les ’’cités’’ de France et comme par hasard au Brésil, la police militaire, elle fonce et tire dans le tas.... on voit le résultat !
      Et c’est idem dans tout les pays alentours, amérique centrale et du sud, incluant le Mexique.


    • @ Phiddipidès :

      Johanna Rolland (28e de liste de Ayraud en 2008...) s’est retrouvé miraculeusement 1ère adjointe du remplaçant technique de Ayraud (1er Ministre), Patrick Rimbert
      Quand vous dites que les bobos nantais ont reconduit la même engeance, ce n’est pas tout à fait juste.
      Tout d’abord parce que le maire intérimaire sortant ne s’est pas représenté et ensuite parce que JR a fait un score médiocre par rapport à son illustre prédécesseur : en 2008, Ayraut avait élu dès le 1er tour (comme la fois précédente) en trustant plus de 55 % des voix alors que Rolland a fait un petit 34 % (score dû aussi au fait que les Verts ont refusé la liste d’union avec le PS). Compte tenu de l’exaspération des nantais (et parmi eux des bobos !), je doute qu’elle soit réélue dans 2 ans...IL faut également noter qu’au second tour, elle a été élue par 28 % des inscrits.... Et ce ne sont pas les bobos qui l’ont élue mais plutôt les résidents des quartiers... Croyez moi ; je suis nantais, je travaille en centre-ville et j’ai des bons relais...


    • Je n’en peux plus de ce genre de pleurniche.

      "On" n’a pas créé de "ghetto", comme vous dites. Ces gens se sont "ghettoïsés" tout seul, par pur communautarisme. Ils ont reçus depuis plusieurs décennies, et continuent de recevoir plus d’aides de l’état, que n’importe quel autre pauvre bien trop français et bien trop blanc.

      Là où je vous rejoins, c’est que cette situation est voulue, effectivement.


    • @Francois Desvignes
      Les vandales sont un peuple germanique qui envahit l’Afrique du nord au Vème siècle, donc les gens dont se plaint Saint augustin l’algérien sont des gens qui probablement seraient vos semblables génétiques. Votre ignorance crasse de l’histoire n’a d’égale que vos supputations sur l’idée de l’existence d’un gène de la délinquance propre à certains peuples. Amusant que votre argumentation se retourne contre vos convictions préconçues.
      François Desvignes vous qui pensez, le gène de la stupidité vous en pensez quoi ?


    • @sambleu

      Personnelement, j’aurais simplement répondu que les vandales sont arrivés en 429 alors que Saint Augustin est mort en 430 : donc, il n’a pas eu vraiment le temps de faire connaissance.

      Ceci dit,

      Bien sûr que les Vandales sont un peuple germanique.

      Mais, si vous aviez lu les Confessions de Saint Augustin, il y explique bien pourquoi il dut partir à Rome et fuir sa ville natale : le vandalisme et l’incivisme avaient déjà contaminé toute la côte Nord de l’Afrique.(Ses élèves ne lui payaient pas ses cours ou réservaient et ne venaient pas !)

      Pardonnez-moi d’avoir donc accablé de tous les maux les Vandales vos protégés de défauts qui ont toujours appartenu (par génétique ?) aux populations d’Afrique du Nord qui n’avaient rien à leur envier.

      Mais enfin, sur le fond, qu’est-ce que ça change ?

      Est-ce que la génétique pourrait expliquer qu’ils nous exportent leur merde dont nous les avions sortis et dans laquelle ils retombent inexorablement ?

      Ça vous gêne , cette question ?

      Moi pas du tout : je trouve que ça les excuse.

      En fait, je pense que si la génétique a quelque chose à voir là-dedans, encore plus certainement la religion bonifie ou aggrave la génétique.


  • Entre les racailles ethniques et les antifa gauchistes, Nantes est vraiment dans la mouise.

    Une belle ville autrefois tranquille.

     

  • "Naturellement, la justice, dans son indépendance la plus totale, devra faire rapidement la plus grande clarté, en toute transparence [...]" : ça pour de l’humour (noir), c’en est du bon et qui décoiffe. En état de guerre civile, la "police" devrait pouvoir utiliser la loi martiale et des armes de guerre.
    Mais depuis 1981 c’est l’insécurité voulue.


  • "Naturellement, la justice, dans son indépendance la plus totale".....

    Mme ROLLAND devrait peut-être demander à Dieudo et AS ce qu’ils pensent de "l’indépendance" de notre justice.
    Quant au jeune, il a joué ce qu’il avait de plus cher, sa vie. En percutant un CRS pour prendre la fuite, il croyait que tout ça allait se terminer comme dans les contes pour enfants ?

     

    • Un des larbin de service de la radio de Radio-Canada faisant la lecture des textes composés par ses collègues de la rédaction vient de déclarer que :

      "Nuit d’émeute à Nantes, en France, après la mort d’un homme de 22 ans lors d’un contrôle routier. Des disaines de jeunes révoltés par les circonstances du drame ont jetés des cocktail molotovs sur les forces de l’ordre et incendiés plusieurs commerces et bâtiments administratifs. Selon les autorités l’homme aurait refusé d’obtempérer et il aurait légèrement percuté un policier en tentant de fuir ; il a ensuite été abattu. Plusieurs témoins réfutent cette version et affirment que la victime ne présentaient aucune menace pour les forces de l’ordre. Une enquête est en cours"


  • Ce n’est pas la première et fois et ne sera pas la dernière, vu le laxisme dont souffre la France et les Français au quotidien... ces jeunes en emeutes ont brulé leurs quartiers, leurs commerces et une bibliothèque... ce sont des actes criminels et punissables... c’est devenu une habitude à chaque contrôle y aura de la violence urbaine notamment des jeunes vivant aux aides de l’état et trafiqueurs de drogues qui descendent dans la rue et cassent et brules en s’en fichant de l’Etat. Tout policier au service a le droit d’utiliser son arme pour se défendre... il faut vraiment imposer la loi dans les quartiers et les cités oubliés et abandonnés pour la République...


  • Sur Europe 1 ils titrent "Un jeune tué par un Policier". C’est fou cette envie de nous les faire haïr, alors que c’est un CRS qui a tiré, et une policière a aidée un passant aux gestes de secours.

    Dans mon entourage très proche, il y a eu une sacrée affaire avec des CRS, ce sont des sauvages, ils etranglent jusqu’à perte de connaissance, ce genre de merde.

    Puis les commissaires divisionnaire n’en parlons pas ^^

     

  • Je travaille dans le quartier Breil (d’où j’écris) et effectivement ça sentait encore le cramé ce matin. Quartier pourri où les flics pourchassent souvent les dealers et autres copains, juste en bas de mon bureau.

    Comme je l’ai posté auparavant cette ville de Nantes que je découvre depuis 2 ans est une poubelle sans nom, visuellement et socialement. Le gauchisme y règne partout, dans une terre catholique pourtant. Les deux extrêmes s’y cotoient en effet. Vers Commerce vous voyez les deux populations (bourgeois cathos Vs punks à chiens/migrants/antifas) en même temps, entre la Cathédrale et l’Eglise Saint Nicolas. C’est une synthèse de la poudrière qui nous est préparée pour l’avenir. J’habitais près de Marseille avant et je n’étais pas aussi dégouté. Quelle ville de merde...


  • En pleine coupe du Monde de foot les télés osent relayer de telles infos ? C’est tétonnant..... Pourtant c’est le quotidien dans les quartiers, socialistes et surtout destructeurs, depuis 40 ans au moins. À croire qu’il y aura bientôt des élections......


  • Toujours ces réactions communautaires et sauvages de toute la tribu lorsque l’un des leurs est contrôlé ou interpellé par la police. Pourquoi être systématiquement solidaire des délinquants et des criminels ? C’est la question qu’il faudrait que les immigrés africains se posent, s’ils arrivent un jour à faire fonctionner ce qui leur sert de cerveau.

     

    • modération à priori
      Ce forum est modéré à priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

      Attention, nous appliquons ici volontairement une modération sévère.
      Notre idée n’est pas de vous offrir un espace pour exprimer votre enthousiasme ou vos déceptions, ni de vous encourager à polémiquer (la toile regorge déjà de forums dédiés à ce sport).
      Cet espace est réservé à la mise en perspective des articles et vidéos du site. Ne seront donc acceptés que les commentaires argumentés et constructifs rédigés dans un français correct.


  • La voiture peut devenir une arme et les policiers doivent répondre quand ils sont attaqués.
    D’ailleurs, des bouteilles remplit avec certains liquides aussi sont des armes...
    quand ça brule a tout va, faut dépêcher des policiers, et tirer sur ceux qui tirent ces bouteilles vers d’autres êtres humains.

    l’état doit adopter un comportement naturel en fait, comme ces fous dangereux sont une minorité, l’histoire devrait être vite réglé.

    on a jamais vu ça nulle part ailleurs qu’en France.
    appelez ça des purges, des répressions, ou des crimes contre l humanité, mais les français on besoin de justice maintenant, ainsi il n y aura pas besoin de milice d’ultra droite.

    "il faut de l’ état ou ça merdois" Charles de Gaulle


  • La seule chose importante c’est eviter un embrasement général des banlieues debut juillet qui pourrait durer 2 mois.
    Car bien sur, la seconde source du "populisme" après l’immigration c’est les emeutes de banlieues, et on a bien compris que LA SEULE CHOSE qui interesse macron et sa clique de commanditaires est bien de garder le pouvoir ?
    Aucun membre du gouvernement pour soutenir les policiers.
    Tout ca, le lendemain du rapport senatorial sur le malaise policier


  • Qu’est ce c’est que tous ces "quartiers " qui encerclent les villes de France ?

     

  • Le communautarisme tribaliste en Fronce occupée. La police, la gendarmerie et les tribunaux ne sont censés verbaliser et poursuivre que les blancs. Dans 10 ans c’est irrespirable, invivable : Fronçafric.

     

    • 1)
      Le tribalisme africain ici, et plus généralement le communautarisme ethnique, est un vecteur majeur de déstabilisation des sociétés humaines, on peut le dire. Outre qu’en filigrane derrière l’ethnie il y a toujours la culture. Quand bien même les conditions sociaux-économiques leur seraient plus favorables, ce phénomène existerait néanmoins à plus faible raison. Partout où l’on va c’est systémiquement le même scénario, les blancs s’en vont quand il y a trop de... Dernièrement en juin je suis allé au 24 heures du Mans, et j’ai halluciné quant à l’invasion de noirs africains dans le centre-ville (pour y aller voir la parade des pilotes, d’habitude je me cantonne au circuit). Ils sont exclusivement entre eux, à rien faire, en nombre et en vérité personne ne "vit ensemble", c’est d’une flagrance inouïe que le gauchiste névrosé refuse de voir, tant il vit dans la 4e dimension du bisounoursisme et du bourgeoisisme décadent. Je précise, ce n’est pas qualitatif, c’est quantitatif cette affaire. Si on pouvait donner un exemple clair, un noir un arabe un jaune dans une classe entièrement blanche, ces premiers n’auraient aucune influence négative, ce serait même positif, car on chercherait à les embrasser à notre peuple à notre culture. Les premières relations étaient bonnes aux débuts de l’immigration africaine. J’ai souvenir d’un reportage de l’INA montrant le joli parler et la joie de vie des premiers africains, un respect sûr et une volonté d’intégration… puis tout est parti en vrille avec les vagues incessantes que l’on a imposées par la force, par l’ingénierie sociale aux français ; celles-ci qui plus est combinées à leur démographie galopante... Si vous augmentez le nombre d’allochtones, une peur inconsciente surgit. Enfin si les allochtones sont supérieurs en nombre c’est la xénophobie inconsciente, le sauve-qui-peut à cause de la tension ethnoculturelle de remplacement. Aucun racisme dans cette affaire, c’est de l’inconscient humain profond de survie à travers les millénaires.


    • 2)
      Ce pourquoi les africains concentrés en grand nombre dans des zones ghettoisés, malgré qu’ils aient 10x plus d’équipement que les souchiens de campagnes totalement laissés pour compte, ne seront jamais assimilables tant ils sont nombreux (+ psychologie des foules) et dans une posture victimaire, comme aux USA à certains égards. Je me dis parfois qu’il vaudrait mieux qu’ils aillent faire les victimes dans leur pays d’origine où déjà les besoins basiques leur sont difficiles d’accès, la mort environnante, puis qu’ils aillent encore détruire le peu qu’ils ont là-haut qu’on rigole… ils se prendraient une torchée, des bien violentes et des bien mémorables encore, par les forces de l’ordre. Les forces de l’ordre "blanche" ne feront rien, car c’est "raciste" de mettre de l’ordre dans le désordre tribal africain ; ils ont déjà bien du mal avec l’ordre civil avancé (occidental) tout court, qui nécessite du civisme, de la retenue, de la contention, de capacités organisationnelles à grande projection géographique et temporelle, de respect à la japonaise, par le développement et la préservation de la chose publique (res publica), concepts qu’ils n’ont pas apparemment connus ni pratiqués à travers les âges de l’Afrique tribale où la seule immédiate survie de la tribu est en jeu. En vérité la France est d’un antiracisme insurpassable, aucun autre peuple n’eût put se payer sans broncher autant de "diversité agressive" dans la tronche en l’espace de 40 ans… inconcevable PARTOUT ailleurs. C’est la Fronce… Ajouté à cela la discrète domination des lobbies cosmopolites, dont l’une toute particulière qu’on ne saurait nommer… Vive la Fronce… dans 10-20 ans invivable comme vous dîtes, l’air est déjà si malsain.


    • @ GemzD

      Vos deux commentaires sont d’excellente qualité !


    • @ GemzD
      Nous sommes bien d’accord et la derniére note de lecture de Michel Drac + les analyses de Bernard Lugan, donnent peu d’espoir sur l’agonie programmée de la Fronce.
      Les Africains souffrent du syndrome du " primitif" en regard des civilisations occidentales :
      Technologie, médecine, sciences, culture, inventions et découvertes sont absentes de leur continent. Ils l’occultent mais le savent intuitivement, s’additionnent l’esclavagisme interne, le tribalisme et des pratiques épouvantables qu’ils occultent également.
      Il y a 100 ans, la plupart vivaient nus, s’entretuaient, étaient soumis aux rites initiatiques sanglants et à la magie. Tout n’a pas disparu.
      Ils étaient adaptés à leur continent, ils sont difficilement adaptable au notre.
      ( voir analyse de C Lévis Strauss sur les sociétés de stricte reproduction des modèles ancestraux)
      Quand bien même l’Afrique n’avait pas été colonisée, ils se précipiteraient de la même maniére vers la civilisation occidentale.


    • @ Georges
      Merci pour vos références Georges. J’ai omis une chose qui me semble première, c’est le lien de cause à effet entre l’homme et son biome. Sans rien excuser, je suis certain qu’une part de leur brutalité provient de leur habitat. Les hautes tours occluant la lumière, le béton le bitume à perte de vue, la grisaille monochrome, l’absence de végétal et d’humus les déracine absolument, les ensauvage plus encore. Ils n’ont ni terre, ni mère patrie, adonc leur humilité, leur humanité s’en ressentent.

      Humilité, de humble >> latin humilis, bas >> de humus « terre ».

      Mais quelle idée de se déplanter ainsi, sans la moindre possibilité de faire souche (à huit étages de quoi ? du béton !), sans possibilité de contribution, d’élévation par le travail ! Ne vaut-il pas mieux aimer et travailler sa terre humblement ? Ne serait-ce pas leur rendre service que de tracto-pelleter ces zones abominables, que de les reconduire chez eux aimablement, que de collaborer (s’ils le souhaitent, j’en doute un peu... méchant colon blanc... gentil chinois... ) à leur développement, de peuple à peuple, sans se regarder en chiens de faïence dans un même enclos ?


  • Je viens d’entendre à la télé, BFM ou Franceinfo je sais plus, que le gus avait un mandat d’arrêt émis sur sa personne.
    Et donc était recherché par la Police.

    "Bravo les "djeun’s" qui ont foutu le secteur en feu, y a pas à dire vous êtes des champions du monde !!!" (on s’est compris...)


  • Une racaille de moins ce n’est pas un grand malheur, sauf pour une merde de politicienne démago .


  • des provocateurs-nés ! tout est prétexte pour foutre la merde ! meme pour un match de foot , que ces racailles perdent ou gagnent ils vandalisent tout ! l’hyper violence gratuite et la haine raciale ! ca doit etre génétique chez ces tarés !


  • Le jeune homme n’avait pas d’arme à feu ni aucune autre sorte d’arme. Certes quand on a rien à se reprocher on accepte le contrôle. Mais on est dans un cas de délit de fuite sans mise en danger du CRS. Celui-ci a sorti son arme et lui a tiré une balle en direction de la tête (carotide touchée).
    Pourquoi avoir décidé de viser la tête de la personne au lieu de tirer dans les pneus de la voiture par exemple ?
    Si le conducteur avait sorti un flingue, je n’écrirai même pas ce message, et à la place du flic j’aurai riposté légitimement.
    Si vraiment il n’avait aucune arme et si le conducteur n’a pas cherché à écraser le CRS avec sa voiture, alors j’appelle ça une exécution !

     

    • Et alors ?

      Nous, ce qui nous intéresse c’est pas que le blétard se soit fait exploser : tout le monde s’en fout.

      Ce qui nous intéresse c’est que le flic a dégainé, a visé la tête , a fait mouche et ensuite a conclu son acte par cette reflexion sincère , son cri du coeur : " Connard !".

      Vous voyez, c’est cela le changement : une étape vient d’être franchie :

      - 1/ Les flics cognent sévère
      - 2/ Les racailles crament tout

      Les racailles, c’est pas nouveau.
      Les flics, si.

      Si on avait un conseil à donner au mur des cons, ce serait surtout de fermer leur gueule.
      Parce que s’ils obligent l’Exécutif à choisir entre eux et la police, l’Exécutif choisira la police.


    • "Pourquoi avoir décidé de viser la tête de la personne au lieu de tirer dans les pneus de la voiture par exemple ?"

      Quand on tire à l’arme à feu sur une cible en mouvement, ça ne touche pas forcément où on veut. Dans le feu de l’action on peut parfaitement viser les pneus et malencontreusement traverser le pare-brise... en touchant une carotide. Cela est parfaitement possible, et sans aucune mauvaise fois. Prétendre que c’est la tête qui était foncièrement visée c’est peut-être un peu trop précipité, il faudrait demander au policier en question.

      Puis de toute façon la seule chose à faire c’est se soumettre au sommations de l’autorité : point barre. Ras le bol de cette catégorie de population qui vit en marge de toute respectabilité et qui ensuite exige des garanties d’intégrité physique. Quedal : ils se choisissent des vies de voyous, alors s’ils finissent à la morgue... qu’ils assument.


    • Il faut voir le bon côté des choses : ca fait une racaille en moins. Puissent les policiers en prendre de la graine. Tout mon soutien à ce valeureux crs.


    • Une voiture est une arme par destination ....


    • "Si vraiment il n’avait aucune arme et si le conducteur n’a pas cherché à écraser le CRS avec sa voiture, alors j’appelle ça une exécution !"

      Avec des "si", Mimi Mathy pourrait être encore plus grande que Brigitte Nielsen et un clando devenir un nouveau "Montaigne"........
      Quant à votre histoire de crevaison de pneu, personnellement, si je refuse un contrôle et que je percute un CRS pour prendre la fuite, vous pouvez me crever le pneu que vous voulez, ça ne m’empêchera pas de percuter trois ou quatre de ses collègues en repartant. Et je suis loin d’être Michael Schumacher.
      Maintenant, le jeune avait une autre option, accepter le contrôle, vrai ou faux ?


    • @paconava
      Parceque quand tu tire dans un pneu d’une voiture tu peux tjs continuer à rouler et faire du dégât... Faut pas déconner avec les forces de l’ordre point. J’espère pas non plus avoir les mêmes cow boys qu’aux states mais si les flics tirent à balles réelles sur des voyous, je peux que les féliciter.


  • Fraternité/solidarité tribale - d’en bas cette fois.


  • Emeutes ethniques (ta mere), tribales, raciales et maffieuses (soutien a un dealer délinquant), ce sont ces gars là qui pourrissent les colleges et les lycées, protegés par le Défenseur des droits, sos racailles et tous les dits éducateurs gauchistes. Encore un effort camarades pour "éduquer" les bledistes maffieux !!!


  • Quoi qu’on en dise, fuir un contrôle de police ne mérite tout de même pas la mort. Suffit de prendre la plaque et de tirer dans les pneux ou la carlingue (histoire de baliser si la plaque est fausse). Je sais que les flics ont la vie dure et que le défunt était dans son tort mais tout de même, on est pas chez les cowboys.. Le CRS n’a même pas dû avoir de séquelles donc tirer à balle réelle c’est vraiment une bavure selon moi. Pis du coup le pouvoir est aux anges : la droite va défendre son flic et la gauche son martyre. Pendant ce temps là le pouvoir d’achat de la liberté d’expression baissent. Dormez braves gens, la coupe du monde c’est sur la une.

     

    • "on est pas chez les cowboys"

      Ben si, justement.

      Les cowboys sont aux États-Unis le mythe fondateur de l’établissement de la loi et l’ordre là où un territoire sauvage était en train d’être conquis à la civilisation.

      Chez nous, les cowboys c’est les anciens Grecs : il suffit de jeter un œil du côté des mythes grecs sur l’interdiction de l’anthropophagie, de l’irrespect des dieux, de l’inceste, etc. Et maintenant que nos mythes fondateurs à nous, nos interdits, ici en Europe, sont constamment remis en question, il est temps qu’on redeviennent ces cowboys que furent les Grecs des anciens temps et qu’on remette à l’ordre du jour le goût du respect de la loi et l’ordre.


    • Vous oubliez une partie du contexte.
      - Trafiquant de drogue
      - Membre d’un gang
      - Mandat d’arrêt et activement recherché
      - Tentative de forçage d’un barrage de police
      - Percute et détruit un mur en reculant et risque de blesser un policier


  • #1998647

    Nous observons de plus en plus de collisions des forces et des communautés dans notre pays, c’est la raison pour laquelle ça commence à s’enflammer.
    Lobby LGBT contre le lobby féministe, corps constitués attachés à certaines valeurs contre cette pleine puissance incarnée par une branche du lobby féministe mais visible par l’autre coté de la pièce en l’occurrence les islamo-racailles.
    D’où le contact, il faut pas être très intelligent pour comprendre que cela va continuer vers le pire. Ces islamo-racailles ne sont rien d’autres que des microbes pilotés par les féministes. On peut comprendre l’exaspération d’un policier qui est diplômé et assermenté observant un parasite se levant à 11 heure du matin tentant de reproduire son travail du quotidien.
    On ne devient pas policier en visitant le bon coin ou youtube.


  • Tout ce partage de richesses et de talents, cette ingéniosité à jouer avec les lois de la gravité en lançant des projectiles, ces petites accolades chaleureuses entre les différents protagonistes qui nous montrent la voie de la sagesse.

    C’est trop, beaucoup trop, le peuple rance et raciste que nous sommes ne méritons pas autant de bienfaits, nous qui avons tant colonisé (en apportant infrastructures, médecine et organisation) et mis en esclavage (puis abolit car business pas très chrétien).

    Remercions du mieux que nous pouvons ces jeunes gens qui font la richesse de la France...

     

    • Enfin un commentaire sensé !!!

      Il faut remarquer que ça ne devait pas être facile pour lui de trouver du travail en étant sous mandat d’arrêt et avec un caractère un peu impulsif. Et les gens devaient lui faire des remarques désobligeantes sur ses actes de délinquances, ce qui devait surement lui miner le moral.

      Il faudrait créer une bourse (au moins 500€ par mois non déductible des autres aides) pour tous ceux qui sont sous mandat d’arrêt. Ainsi, tous les jeunes de ces quartiers se sentiraient soutenus et compris. Et ils n’auraient qu’une envie : respecter la loi et vivre en paix avec leur concitoyens.


  • #1998655
    le 04/07/2018 par Dominique cottrez huiut infanticides, trois ans de prison.
    Nantes : violences urbaines après la mort d’un conducteur lors d’un (...)

    C’est pas un combat racial mais juste un combat entre le bien et le mal, ces voyous appliquent le mal en permanence et ils sont soutenu par tout le monde, très certainement parce qu’ils les aiment, peut-être leur cote sauvage.

     

    • En général, quand ils écrivent " Le jeune est décédé . . ." c’est parce que c’était une chance pour la Fronce, sans quoi, il aurait écrit " Eric Martin est décédé ..."

      Mensonge par omission = fake news ?

      Un jeune de 35 ans, c’est vrai ou faux ?


    • Tiens, j’ai envie de faire un commentaire qui semble n’avoir aucun rapport avec le sujet.

      Tout ça, ces émeutes, se sont passées la nuit, me semble-t-il. Tous les coupables ( entre 15 et 25 ans, en gros ), le lendemain à midi, étaient en train de dormir gentiment chez papa et maman. Alors ? Alors ils étaient en train de dormir à midi chez papa et maman. Et alors ? Alors les coupables étaient en train de dormir à midi chez papa et maman. Et alors ? Alors...


  • Oh ! inutile de développer l’info , ça doit-être un jeune intellectuel, philosophe, de la diversité, opprimé par notre pays et peuple de fachos, dont la police totalitaire , a du le tuer sans raison comme d’hab’
    J’espère que comme pour Théo , Zyed & Bouna, Adama , Maleck Oussekine et bien d’autres encore, notre presse libre et indépendante, va faire une enquête approfondis et dénoncer nos dérives et celles de notre police raciste
    J’espère aussi que Kery James fera un album pas intéressé juste pour la vérité
    J’ai bon ??????????

     

  • S’il avait obtempéré le délinquant serait encore en vie - et peut-être incarcéré .

     

    • A nos frais. Pour ressortir rapidement et nous faire***.


    • Effectivement, SUREMENT EN VIE et sécuritairement incarcéré !

      Le délabrement de la Ville de nantes date de l’arrivé du TGV et des bobos venant de paris .
      Une ville de prolo, déja fragilisé par la dés-industrialisation depuis les années "80" et où les loyers ont augmenter en flèche parce-que maintenant à deux heures de paris en TGV .
      [ les "punk" à chien ont suivi ]

      J’ai habité en 1990 près du CHU pour un prix décent .
      Et puis aussi devant l’île de versailles ( à quelques pas du commissariat central ) .

      Essayez aujourd’hui !
      Il y a une politique de la ville qui ressemble à celle de paris !


  • Certains quartiers de grandes villes sont en ébullition, au bord de l’explosion .Pour y mettre le feu il faut juste une petite étincelle, pas plus .Mais le jour ou toutes ces citées exploseront ce sera la débandade, et mettront les villes à feu et à sang , car ils n’ont rien à perdre . Tous ces gouvernements jusqu’à présent ont su faire entrer et régulariser ses gens, pour les laisser à leur propre sort dans la misère, vivant pour certains de la drogue et de la magouille .C’est la seule chose que la France a pu leur offrir .Attention au retour de bâton .Malheureusement, ils ne s’en prendront pas à ceux qui les ont trahis, mais à la population qui n’y est pour rien .C’est bien là le problème .Les deux camps visés n’y sont pour rien, mais bien tous ces gouvernants successifs.

     

  • Il faut désarmer la police...
    Je plaisante
    Mais le jeune a cumulé
    Fausse identité, trafic de drogue..
    Delit de fuite avec violence sur agent
    Non mais serieux quand des jeunes se revoltent pour la mort d’un délinquant
    c’est l’occasion de boucler toutes les racailles
    Au lieu de ca on joue l’apaisement en envoyant les boeufs carottes
    Les faits sont simples
    Un criminel essaie d’ecraser un policier, il est abattu
    Et la place des jeunes anes qui brulent des voitures c’est en taule pour quelques années...S’ils n’ont pas de parents qu’ils aient des matons...

     

    • Jeunes...22 ans. A cet âge mon grand-père était marie , père de deux enfants, s’etait engagé en 44 dans les troupes motocyclistes de l’armée de de Gaulle et travaillait.Ah oui il avait été abandonné par son père et élevé par sa mère..Voila un jeune c’est 13-17 ans, après on est un homme, on est majeur on est plus un jeune.Marre de ce novlangue .


    • @Jacques
      Oui mais ton grand-père était un fasciste non racisé-e-s, cis-genre, hétéro-centré, eux c’est des Montaigne des chounse pour le frounse
      Tu saisis la différence
      #Je-Suis-Mamoudou-Gassama


    • @ jacques
      Sans remonter si loin, comme beaucoup de jeunes, à 22 je travaillais depuis 4 ans et j’aidais mes parents financièrement depuis 10 ans avec des petits boulots.
      Rien à regretter en regard des innombrables jeunes livrés aux jeux vidéos, à ânouna et au bizness dans la cité.
      Le code du travail était plus permissif, le travail manuel et l’entre-aide valorisés. Les belles messes en latin, soutane et chants grégoriens enchantaient le repos dominical bien gagné.


  • Il faut tirer dans le tas , il y en a marre de ces connards ou alors on rafle, on nettoie les quartiers , et on les déporte avec les anti-fa en Sibérie . Il est ou l’ ordre dans ce pays ? ou est la sécurité ? la morale ? le civisme ? Une société d’ animaux a face humaine, dégénérés, pleins de vices , égoïstes et nuisibles , c’ est le progrès !

     

  • Robocop et l’inspecteur Harry pour nous débarrasser de tous ces vermines qui pourrissent de l’intérieur la France et qui pourrissent la vie des Français

     

  • Idée simple,efficace : pas de nationalité française à 13 ans,mais à 18 ans sur Demande:si casier judiciaire:walou,retour au pays d’origine,expulsion ;les taulards d’origine méchante idem ;plus d’alloc,d’aides à rien faire ;faire rembourser aux parents les dégâts causés par des mineurs délinquants ;si récidive,expulsion ;c’est le traitement le plus doux avant le grand carton ;la racaille,ce n’est pas avec des leçons de morale,mais avec un rapport de force qu’elle comprend.Le bon peuple commence à en mourir d’envie..mais je me trompe peut-être...


  • 30 ans de sos racisme : nous voyons le brillant résultat.
    On découvre ingénument que la paix sociale ne s’achète pas : elle s’impose (et dans les grandes largeurs, si besoin....).


  • Un flic dégomme une racaille, et ça fait scandale ?
    ’Faut qu’on m’explique...

     

  • C’est marrant, les seules solutions que les gens proposent pour gérer tout ce merdier c’est de mettre des pansements sur des jambes de bois en envoyant tout le monde en taule ou au bagne. Et après ça vient pleurnicher sur les mesures fascistes de l’union européenne... la répression est la seule solution que vous ayez à la bouche... envoyer ici ou là ;interdire ceci, cela ; contraindre à çi et ça... bref à force de ramper on obtient des réflexes de soumission comme disait l’autre et on finit immanquablement par acquérir les goûts et les habitudes de ses maitres... BREF gardez-vous bien de proposer des solutions. Sans parler de tous ces imbéciles qui n’ont que les mots races et immigrés à la bouche démontrant par là même leur incapacité à voir plus loin que le bout de leur nez.

     

    • Mettez votre vrai nom, vous ne vous appelez pas jean mais plutôt jean mohar, effectivement il faudra passer a l échelle supérieurs et fermement remigrer une partie de cette faune hostile a la France. Ils ont les papiers parce que l on leur a donné ? Et bien on les reprend. On est pas francais par des papiers mais par le sang sur plusieurs générations.


    • Il y a en effet un défaut d’education parentale
      Un defaut d’autorité de l’état
      Un defaut de justice

      Donc forcément on crée des délinquants qui se foutent de la police et des lois.
      Alors a un moment donné il faut penser a changer de système
      Meme si en fin de compte ceux qui vivent dans des quartiers sécurisés ou avec des gardes du corps
      S’en foutent un peu de la banlieue et de la misère qu’ils ont créé
      La misère baisse le cout de la main d’oeuvre et justifie la repression de la contestation
      Comme la guerre dans 1984 le chao a une fonction d’autoregulation en dissociant les acteurs de la lutte sociale. Tous ceux qui trafiquent sont desolidarises des travailleurs, les clandestins attisent les divisions ethniques, religieuses, culturelles et on en rajoute une couche avec les divisions de genre...et politiques. La lutte syndicale est corrompue et degeneree et surtout sectaire...
      L’union devrait être le maitre mot


    • Tu ne dois pas vivre dans le même monde.


  • Ca y est, les voisins témoignent en faveur du pauvre petit victime du racisme de la police francaise : apparemment ce jeune était hyper sympa, apprécié de sa communauté, il aidait les vieilles dames a traverser, sa maman l’a bien éduqué...

     

    • Écoutez la 1ère fois que j’ai lu un article sur ce meurtre je ne savais même pas de quelle origine est ce français j’ai même cru que c’était un français de "souche" un blanc si vous me permettez l’expression.
      Donc ARRÊTEZ cette hypocrisie.
      Un policier digne de ce nom est en mesure d’immobiliser physiquement un gamin désarmé ou viser une partie non vitale comme bras épaule jambe pas la tête et la CAROTIDE la 1ère chose qu’on apprend en art martial et en médicale section carotide = mort.
      Qu’a fait ce mec ce gamin ?!!! C’est pas Redouane Faïd qui lui sioniste appartenant à la mafia israélienne s’évade de manière rocambolesque avec le soutien des sionistes infiltrés dans l’appareil étatique donc complicité étatique pénitentiaire pourtant lui a commis un meurtre.


    • Il est trop tôt pour tirer des conclusions.
      Si le jeune homme refusant d’obtempérer était au volant de sa voiture, cette dernière peut-être considérée comme une arme.
      Le CRS a dû intervenir pensant la vie de son collègue en danger.
      A t’il fait le meilleur choix ?
      Quel angle de tir avait-il ?
      Et surtout pourquoi le jeune a t’il voulu se soustraire au contrôle ?

      Des policiers écrasés il y en a pas mal, ils ont peut-être des raisons de se sentir ciblés :

      https://www.francebleu.fr/infos/fai...
      https://www.20minutes.fr/lyon/20938...
      http://www.lavoixdunord.fr/401444/a...


    • @Stop Caricature, pourquoi aussi peu de gens considère la voiture comme une arme potentielle... ?

      nous avons 1tonne de ferraille qui passe de 0 a 100km/h en 3 ou 4 secondes.

      rappel de physique ; Énergie cinétique = 1/2 masse X vitesse au carré


    • Oui, rien de nouveau, comme d’habitude.

      Par contre, quand un policier est tué parce que policier, en service ou non, une femme âgée brutalisée pour son sac à main arraché par un "jeune" à mobylette, pardon à scooter, tellement que 15 jours plus tard elle en meurt car quand on est âgé on est beaucoup plus fragile, quand chaque jour des bandes de mineurs violent, que des enfants sont agressés à l’école à un point tel que certains ont un suivi psychologique, toujours pour de l’argent, on ne voit JAMAIS les gentils dans la rue...et vous savez pourquoi ? Parce que le Français a peur, tellement peur qu’il ne sort plus à pied de chez lui, mais en voiture, quand il en a encore une, qu’il évite certaines rues et quartiers quand ce n’est pas carrément certaines villes ! Ne parlons pas des grands médias qui, quand ils ne peuvent éviter tous ces sujets dans lesquels certaine communauté se distingue, les dévoient.
      Suis-je le seul à l’avoir remarqué ?

      Dire que la république française est née dans un bain de sang et que c’est la population qui voulait garder son Roi, partout dans le pays, qui lui a payé le plus lourd tribu, suivi de près par le clergé catholique, l’église protestante ayant bizarrement été épargnée, et tout ça pour en arriver au retour de la pire barbarie..."Tout ça pour ça", pour reprendre le titre d’un livre d’Anne Kling


  • la France est gangrénée jusque dans ses institutions régaliennes par la crapulerie et le banditisme implicitement soutenue par la gouvernance Occulte et sous-terraine .


  • Sinon madame Rolland, vous pouvez faire comme la république a fait pour les vendéens, les mariages républicains. Ceux qui gisent au fond de la Loire dans la ville de "Nantes la traîtresse" doivent bien se marrer de làs-haut aujourd’hui. Comme quoi il y a une justice divine...


  • Aucune indication sur l’origine ethnique de ce « jeune » !

    J’en déduis qu’il s’agit d’un blanc. En effet, si le pauvre garçon - paix à son âme - avait été black ou maghrébin n’aurions-nous pas eu les ligues antiracistes & antifas, le gouv.@theo.fr contre la Police avec tintamarre médiatique, réseaux sociaux et manipulation politique du drame ?

    Mais là, puisqu’il s’agit apparemment d’un blanc, il passe dans le registre « faits divers ». Né sous le gouvernement Juppé de la République française (7 novembre 1995 - 2 juin 1997) : jeune français de la laïcarde, sauvageon comme en produit chaque année la déséducation antinationale ...

    Ces violences urbaines suite à son décès sont le signe que le peuple de la rue, mis à la rue, au lieu du ban en fait, dispose encore d’une conscience politique de son oppression séculaire comme celle de la Terreur à Nantes, où nombre de prisons nantaises ont « fonctionné ».

    La population fait l’amalgame à juste titre entre les forces de l’ordre et le pouvoir politique. En attente de privatisation, elles ne sont plus là désormais pour protéger mais pour réprimer. Elles n’ont plus les moyens de protéger. Par contre pour réprimer, affirmatif.

    Les forces de sécurité de la république devenue mortifère ne sont là que pour protéger ses élus, dédiés à la communauté du sérail, sa secte et ses privilégiés du show-biz.

    Le peuple, ses colonisés français autochtones, et populations annexes ne l’intéressent que pour les dividendes des centres commerciaux : point barre !

    Sans connaître les circonstances précises de sa mort, le climat de déliquescence politique de notre pays y compris dans la Police, ne fait qu’aggraver le moindre acte de vandalisme et délit même banal. Jeunesse désemparée, abandonnée, livrée à elle-même. Sans projet, sans avenir...

    On peut toujours enfoncer le clou sur cette graine de voyou de 22 ans - bien encore jeune non (? - en fermant les yeux sur le reste et se dire ma foi, qu’il l’avait bien cherché en n’obtempérant pas aux injonctions des policiers, « pris en otage » d’une situation politique délétère et conditions de W dégradées.

    Notre pays n’est plus en paix avec lui-même. Chacun s’estime pris au piège, dans un étau. Sous surveillance, contrôle pour tout et n’importe quoi dans un environnement de dégradation des services publics, derniers remparts en peau de chagrin, d’un État concret ! Hélas, il ne fait plus que de la com’ autant dire du commerce. avec Thanathos

     

  • Et on dit que la jeunesse déprime...


  • Il faudra voir les résultats de l’enquête mais à la lumière de ce que l’on sait, le policier était en droit de tirer. Le type a volontairement percuté un policier et son collègue, sentant lui aussi sa vie menacée, n’aurait pu dû se défendre ? Mais on marche sur la tête ou quoi ?

    Ce garçon n’a pas cinq ans. S’il est assez vieux pour conduire une voiture, il doit être tenu responsable de ses actes. Dans n’importe quel pays, si on fonce sur un flic avec une voiture, on s’expose à une riposte mortelle.

    Que l’on ne me sorte pas le truc "Ouais mais il aurait pu viser les jambes ou les bras...". Allô la terre ! Dans leurs formations, les policiers sont formés pour tuer avec leur arme à feu tout simplement parce que quand leur vie est menacée, ils n’ont pas le temps de viser et ils doivent arrêter la menace.

    Rappelons simplement la fameuse règle des 7 mètres : " Cette règle énonce que les tests menés avec des personnes agiles/rapides montrent qu’à une distance plus courte que 6,40 mètres, un agresseur armé d’une arme blanche courant vers un policier n’ayant pas dégainé son arme à feu, arrivera à le toucher". Armé d’une voiture, on peut imaginer le pire.

    Je suis le premier à être critique du travail des policiers mais dans les cas où leur vie est clairement menacée, il faut leur donner le bénéfice du doute.


  • Aucun français ne veut se réconcilier avec ces gens là....Comme dirait Henri De Lesquen ; "ça fait du monde à réémigrer".
    A cause de la crise migratoire, on oublie le problème des premiers immigrés qui dans leur majorité sont totalement incompatible avec la France...


  • Il faut quand même préciser que le délit de fuite ou le refus d’obtempérer - en voiture, en moto ou en scooter - est en train de devenir une habitude dans nos quartiers "chauds". Tout le monde sait que l’usage de l’arme à feu par nos policiers est très limité, que le simple fait de dégainer son arme provoque moult tracasseries administratives etc. Tout le monde sait aussi que les flics n’ont pas le droit de poursuivre les "jeunes" en scooter ou moto (peur de l’accident etc.), donc bon. Les délinquants en profitent.
    Dans le cas de Nantes, Aboubakar F. le tué était un délinquant de 22 ans originaire de Garges-Les-Gonesses (95) recherché par la police (pour vol en bande organisée).
    Le CRS (un Brigadier-Chef de 50 ans) qui a ouvert le feu a été placé en garde à vue.


  • Le policier n’a fait que son devoir comme le devoir de ce délinquant de se soustraire a toute autorité.
    Si le policier était mort on en aurait moins parlé.... Les risques du métier...


  • de nantes metropole à nantes necropole, il n’y a qu’un pas

     

    • Effectivement c’est ballot !
      Ce jeune homme aurait du rester sagement à Paris plutôt que de venir mourir à Nantes .
      De Paris à Paris, il n’y a qu’un pas .
      " C’est curieux chez les crevards, cet amour de la Bretagne ! "
      [et, vive l’historique quai de la Fosse à Nantes ]
      _


  • Nous savons tous qu’un "jeune de quartier" est forcément un délinquant,que, si ne n’est lui, c’est forcément son frère .Que la police est ne commet jamais d’impair (cela se saurait) ,que se sont les citoyens malhonnêtes,pauvres de surcroit (donc dangereux !!!) qui perdent leur sang froid (ils ont tellement de choses à se reprocher) en allant se projeter ,sur les matraques,les chaussures ,les tasers et autres revolvers.
    Bref,les mourants ou futurs mourants halogènes n’ont qu’à bien se tenir même s’ils n’ont rien à se reprocher ,il y’ aura toujours quelqu’un qui lui reprochera.
    Il en va ainsi des quartiers populaires et des rapports avec les fonctionnaires de police très bien analysé par Mathieu Rigouste, sociologue
    https://youtu.be/iCu-zqidtPo


  • les citoyens Français doivent etre solidaires et soutenir leur Police , la Gendarmerie , l’Armée ! ce sont les seuls remparts dignes de confiance contre ces barbares , ces racailles , ces pilleurs qui ont la HAINE de la France et du Français !

     

  • Ne concernant que moi, je constate avec désolation qu’énormément de personnes tombent dans un piège. Je ne cautionne ni l’un ni l’autre mais je constate que le tir au pigeon est ouvert.
    Dans un avenir très très proche, qui sera déclaré "nuisible" et surtout par qui ?
    Quand ce petit nettoyage sera fini, car c’est le peuple qui le demande, y aura t-il des humanoïdes pour liquider les derniers à posséder des armes (et un uniforme) ?
    Demandons plus de sécurité mais elle est pour qui ? dans quel but ?


  • Heureusement que la police ne va presque plus dans les "quartiers difficiles", euphémisme pour désigner les quartiers où les gangs, parfois mineurs, font régner la loi, enfin la leur, qui est à l’exact opposé de celle qui règne dans tout pays civilisé.
    Il y aurait sans doute en France beaucoup plus de morts de "jeunes", chaque jour.
    Rien qu’en regardant les faits nouveaux tirés chaque jour des journaux locaux, publiés sur le site fdesouche, on voit bien que ceux repris par les médias sont ceux qui ne peuvent être cachés, les fumées et explosions étant perceptibles à quelques kilomètres du "drame", et ne représentent qu’une infime partie de la réalité de la vie dans notre pays, pour au moins dix millions de personnes si ce n’est plus (qui est en véritable sécurité à part une très petite minorité gardée jour et nuit ?).


  • la voiture de la maire Rolland a été incendiée devant chez elle ! voilà ce qui arrive lorsque que les pouvoirs publics mettent sur le meme pied d’égalité la racaille , les crapules avec les forces de l’ordre public ! ces traitres racailleux te poignardent dans le dos !


  • quand la Justice met sur sa balance le banditisme et la crapulerie anti-Français contre l’ordre public et la sécurité publique pro-Français ! quand ca penche du mauvais coté ! voilà le résultat ! c’est le cahot et l’anarchie la plus totale ! c’est la racaille qui prend le pouvoir !


  • Les racailles ont tellement l’habitude qu’on les laisse faire ce qu’ils veulent.... Un de moins, d’autres suivront, dans les deux camps c’est à dire chez les racailles ET les honnêtes..... La réconciliation nationale se fera sans les premiers cités, après les avoir boutés hors de chez nous ! Car ils s’imaginent chez eux. Faute grave, de penser qu’on arrivera à quelque chose de"bien"avec autant de déchets en liberté chez NOUS !


  • C’est consternant de voir que dans aucun commentaire il n’y a de la compassion pour ce jeune qui est mort. Parce que c’était une supposée "racaille" il avait moins le droit à la vie ? parce qu’il a refusé d’obtempérer cela donne droit à un policier de le tuer ?

    Redescendez un peu sur terre les mecs, arrêtez deux minutes vos pseudos analyses politiques, n’est pas Soral qui veut !

    Un pensée à ce jeune mort.

     

    • Un trafiquant de drogue (d’origine africaine), faisant partie d’un gang, sous mandat d’arrêt et activement recherché, qui force un barrage de police et percute un mur risquant de blesser un policier....
      Il doit assumer les risques.
      Aucune compassion.
      Il ne s’agit pas d’un délit de faciès que les médias essaient de nous faire croire.
      S’ensuivent des émeutes raciales, ethniques et religieuses.


    • Et si le flics était mort ? Et le jeune bambin échappé ?
      Maxime vous êtes contaminé dans votre approche qui tient plus du sentimentalisme que du raisonnement. Mais je vous rejoins, une mort ne doit pas susciter de joie : enfin de joie... de plaisir, ce qui est plus répandu. La joie c’est plutôt quand il ne se passe rien, là est encore plus admirable la vie, n’est-ce pas ?

      Vous voyez, un ami m’a raconté tout à l’heure une sombre histoire qui lui est arrivée il y a quelques jours : il prend deux autostoppeurs "gentiment" ( il est "très" gentil mon ami : "trop" en fait).
      Pour faire simple : clé de bras au cou par derrière à un feu rouge, "ferme ta gueule", prise en main du véhicule, grillage de tous les radars sur l’autoroute, presque plus d’essence, les types s’arrêtent entre deux villages paumés, mon pote reste calme, mais il m’avoue qu’il a pensé qu’il allait crever comme une merde... Après un moment immobile et silencieux, il ouvre la porte et se calte le plus vite possible. Les mecs le poursuivent, mon pote escalade un grillage de barbelés qui encercle un lac... Les types se lancent dans la même entreprise. Mon pote attend un peu... Et le franchit dans l’autre sens. Mais les types ne le lâchent pas, le rattrape en bagnole, le font tomber, le savate jusqu’à ce que deux bagnoles conduites par des gens lambda s’arrêtent. Mon pote a sauté dans l’une d’elle.
      La voiture de mon ami a été retrouvée par les flics brulée totalement.

      Plainte et tout le bazar, il s’en sort bien, des bleus et une putain de trouille qu’il n’oubliera jamais.
      Pourquoi tout ça ? Pff, Il en sait rien.

      TROP BON TROP CON

      En tout cas, s’il me dit demain que l’un d’eux s’est noyé dans un lac en faisant la même chose avec une autre type ou une nana, je pense que ma réaction serait de l’ordre de : "Ah..." ; Pas Aaaahhhh !!! Mais "Ah".

      Et vous vous diriez quoi ? C’est moche de mourir ? le pauvre ?..

      La question n’est pas de savoir si c’est triste ou heureux en psychologisant la scène après coup, spécialité moderne parmi d’autres, et qui ne sont justement que des spécialités, c’est à dire des analyses très étroites et bornées qui ne sont que des subjectivismes bon teint d’un psychologisme détaché de toute réalité vécue comme unique état de fait, puisque recomposée en une multitude de faits qui rendrait toute vérité impossible, attendu que déterminée par d’autres faits, possiblement interprétés. Ce serait se faire avocat de toutes les causes et d’aucune. Mais avocat, comme titre, ça claque !


    • Le truc n’est pas de savoir si votre ami est gentil ou non, mais s’il est bien conscient ou non de ses actes.
      Prendre en stop 2 mecs, c’est faire preuve quand même d’une bonne dose d’inconscience de mon point de vue.
      Et en ce qui me concerne, vous pouvez même reculer des siècles en arrière, changer le moyen de transport, changer de pays, tout ce que vous voudrez, prendre en charge 2 personnes c’est s’exposer à de mauvaises rencontres.
      Les bandits de grand chemins ne datent pas d’hier, c’est même pour eux qu’on a inventé l’expression.
      Ca reste bien insupportable cela dit, je ne dirais pas le contraire.



    • Parce que c’était une supposée "racaille" il avait moins le droit à la vie ?




      Oui. Ça s’appelle la justice. Chacun doit assumer les conséquences de ses actes, alors pourquoi lui en serait dispensé ?


    • @Reymans

      "Le truc n’est pas de savoir si votre ami est gentil ou non, mais s’il est bien conscient ou non de ses actes."

      Ah ! mais absolument Reymans !

      C’est quand on ne sait pas dire non ( refuser de juger ; ignorer la négation de la négation : incapacité de synthèse) que l’on se retrouve dans des situations impossibles ou à risque, savoir, par manque d’avoir su dire non à ses propres pulsions. Mais savoir dire non à ses pulsions qu’elles soient positives ou négatives, et lorsque la pulsion est considérée pour ce qu’elle est : c’est à dire une simple pulsion induite d’un conditionnement antérieur (hormonal).
      Aujourd’hui, la norme veut que la valeur la plus digne soit la tolérance.
      Mais la tolérance est par la même ce qu’il y a de plus f(l)ou. Dans la pensée moderne, ce sujet marque la fin de la conceptualisation, la limite impossible à dépasser : elle est la limite intérieure de l’humanisme, qui ne connait en dehors de lui que la mort. En effet, l’infini n’y existe pas mais est synonyme de peur et de mort. Il ne considère que bien mal Dieu (S) en dehors des signes, et en les confondant avec les symboles : il est idolâtre sans s’en rendre compte, mais nous ne détaillerons pas ce sujet qui nous éloignerait de trop.
      Dès lors, le oui et le non ayant disparu (puisque si le non disparait, le oui n’existe plus), seul demeure le Peut-être, non en tant que peut-être, mais en tant que certitude. Le doute est à l’honneur, c’est préférer le risque sans doute..., ce qui, pour une pensée traditionnelle est une monstruosité, une aberration, soit l’absurde. On pourrait dire que seul l’encrage dans la Tradition permet d’éviter de n’être qu’un être du doute, non-être induit du conditionnement qu’objective le milieu (Education industrielle, médias...) en l’Homme en influant sur le système nerveux de l’individu et en lui créant des situations qui sollicitent les réactions du système hormonal à priori. Une fois l’éducation non-traditionnelle effectuée, l’être n’est plus sûr que de ce que son cerveau lui re-commande : il est donc déconnecté de l’intellectualité véritable, et est l’objet des pulsions qui s’auto-génèrent en lui-même, puisqu’il les pense impossible à maitriser, et perçoit cet acte comme contre-nature. Il y a beaucoup à dire.

      Donc, l’absurde (!), dans la pensée moderne, le libre examen, prête à rire, puisqu’il est le mariage de l’humour et de l’hypocrisie manœuvré par la plus hautaine vulgarité, mais vécue comme la noblesse même : l’intellectualisme !.


  • désolé mais entre l’ordre et le désordre , le pouvoir et le contre-pouvoir ! No comment , il ni a pas photo ! c’est l’ordre intégral et le super pouvoir ! Viva Poutine !


  • en France il y a déjà des zones de non-droit et meme des agglomérats de non-droit et meme des califats de la crapulerie et de la racaillerie !


  • Fils 33 ! les citoyens Français aspirent a la paix et au droit d’etre en sécurité chez-eux ! et quand ce sont , les voyous , les crapules , quand ce ne sont pas les dealers et voleurs qui jouent aux gendarmes du califat et aux gardiens de la guerre pour sécuriser leur zone de non-droit tout en terrorisant la population locale et nationale ! ceci n’est pas de la science-fiction mais bien la réalité au quotidien de Monsieur et Madame Lambda ! c’est à dire vivre en l’Enfer au quotidien !


  • Maintenant le CRS dit qu’il a menti, que le tir était accidentel :

    https://fr.yahoo.com/m6info/jeune-t...


  • et pour le couple de policiers (hors service) qui ont été sauvagement assassinés par une crapule multi récidiviste et cette jeune femme policière lynchée par une horde de sauvages et les policiers que ces voyous ont voulu bruler dans leur voiture de fonction , etc . . . etc . . . Eux ! parce que ce sont des policiers ils n’auraient pas le droit de vivre .


  • Est-ce que c’est trop dur de reconnaitre sur ER que le CRS a menti, que la marche arrière à vive allure a plutôt était opérée par le CRS dans sa version, que la thèse de la légitime défense était une fake new, que désormais on est passé d’un tir de légitime défense à un tir accidentel commis par un CRS formé au maniement des armes ?

     

    • Est-ce que c’est trop dur de reconnaître que ce voyou sous mandat d’arrêt a d’abord répondu à un contrôle d’identité en se présentant sous une fausse identité ?

      Est-ce que c’est trop dur de reconnaître qu’après avoir été démasqué par l’autorité en uniforme, ce voyou sous mandat d’arrêt non seulement ne s’est pas rendu aux sommations mais qu’il a aggravé la situation par un délit de fuite ?


    • #2000364

      @ la main visible
      Je vois pas ce qui te dérange dans « une racaille multirécidiviste en cavale une balle » ??
      Tu joues tu perds point
      Si il avait fuit et renversé un gamin , on pleurnicherait pareil , si ce n’est plus
      Qu’y a-t-il de mal dans la répression criminelle
      Si t’as des gosses, une femme tu ne veux pas de voyous , de dealers, de criminels de proxénètes dans les rues , ça me parait normal
      Dès qu’un voyous prend une cartouche, on réfléchit
      « est-ce que le policier a crié halte, fait des sommations, est-ce que le voyou était polis , armé, » je m’en branle c’est un voyou
      Un innocent, un militant, je veux bien notre indignation
      Mais dealer je m’en branle, il avait cas travailler !
      Il vend de la mort , il deale, on le tue, accidentellement, volontairement, froidement, c’est pas mon problème
      Moi je veux être tranquille que mes gosses ma femme et moi on nous nuise pas
      Ça sert à ça l’ordre à la tranquillité
      Fallait pas jouer si on sait pas perdre


    • @Fiodor
      Parfait, vous mettez en mot ce que je pense.
      Et tant mieux si à ce "jeu" il a perdu.
      Aucune compassion pour ce type.


    • Cette mort qui vous ravie et vous excite, vous fait oublier tout un pan de l’ingénierie sociale. L’ordre républicain franc maçon vous offre une réjouissance. Remerciez le et redemandez en encore. Beaucoup jubilent, un autre nous déterre Massu, Bigeard et Aussaresses. On a dépassé l’indécence sur ce fil comme partout sur les autres sites d’informations mainstream. Vous ne sortirez jamais de l’auberge, vous êtes trop dans l’émotion. Je ne me réjouis pas de la mort de ce jeune délinquant et je plains le crs qui va vivre avec une mort sur la conscience. D’autant plus que cet accident grave est en même temps mineur puisqu’il ne va rien changer à notre quotidien. Ce n’est pas la première fois qu’un policier tue accidentellement ou intentionnellement un délinquant et les fois précédentes n’ont rien changé. Cette fois aussi rien ne changera. Le jeu du chat et de la sourie est mis en place par le pouvoir profond qui n’en a rien foutre des délinquants dont seul un très faible nombre est tué et des agents des forces de l’ordre que le suicide plombe en nombre trop important sans soucier l’employeur qui leur met la pression, diminue leurs moyens et relâche très rapidement les souries. Il n’y a pas de raison que ça change si on ne réfléchit pas autrement. Mais pour beaucoup c’est la formule « un de moins » qui prévaut, mais “on” s’en contente.


    • #2000763

      @la main visible
      Je me réjouis pas, (ça reste une âme perdu pour NSJC), je dis juste que je m’en branle
      Et que c’est la juste réponse , le retour du concret (en gros la justice immanente)
      Qui vit par l’épée périra par l’épée
      Je vais pas pleurer, parce-qu’un barbare ,un nuisible meurt sous les balles d’un policier
      Ingénierie ou pas, république ou pas
      On serait sous Saint Louis accompagné de Saint Thomas d’Aquin dans le royaume de France
      Ce serait pareil
      Un voyou, un parasite, reste un parasite, si mes gosses on des poux, je vais pas dire
      Les poux sont gentils , je crois même que c’est des poux bio ,non !! je vais leur passer la tête au vinaigre chaud , rincer le tout dans l’évier et basta, pas même une messe pour nos gentils poux bio
      Vous allez chercher midi à quatorze heures , un violeur, un assassin, un dealer sont des nuisibles au bien-être de la vie en société, je me branle de savoir, si c’est la république, le PS ou la faute à la télé, on a un libre arbitre, il en avait un aussi
      Moi par exemple je bosse comme un dingue pour élever mes enfants et loger ,nourir ma famille , parce-que vendre de la drogue , voler c’est mal
      Mais je peux comprendre que pour beaucoup ce soit trop dur, de se lever le matin
      Mais je ne risque pas de prendre une balle à 2 heures du mat dans un quartier chaud
      Parce-que je dors et que j’evite les quartier dit sensible et que je ne vend pas de drogue
      Mon espérance de vie, et mon risque de prendre une balle dans mon tout petit village perdu loin des villes et nettement diminué
      Mais je roule pas en BMW, j’ai pas une Rolex, ni des bijoux dans les naseaux et les tas de billets ne m’empêche pas de fermer mon porte feuille, vu que j’en ai rarement plus d’un
      Voilà j’espère t’avoir fait saisir mon point de vue
      Parfois l’ingénierie a bon dos


    • À la main visible, qui dit "Vous ne sortirez jamais de l’auberge, vous êtes trop dans l’émotion".

      Il ne faut pas oublier où nous sommes. Nous sommes sur le site internet d’un monsieur qui s’appelle Alain Soral. Et il faut se rappeler ce que proposait ce monsieur pour sortir de l’auberge : une main tendue mais ferme.

      Donc, la main visible... c’est peut-être vous qui êtes trop dans l’émotion... car votre main a beau être visible ce qui est surtout visible c’est qu’elle ne sera jamais suffisamment ferme pour sortir de l’auberge.


  • c’est l’hôpital qui se fout de la charité ! et la méthode barbecue des crapules pour se faire justice eux-memes c’est humain peut etre ! Arretez donc de faire les vierges effarouchées et de crier au scandale dès qu’il s’agit d’un dealer de merde qui joue de la provoc pour foutre la merde ! c’est vous memes qui le dites ce sont les règles du jeu du gendarme et du voleur ! et non pas des voleurs et des voleurs . arretez donc de faire la pleureuse ! avec vos larmes de crocodile . c’est pathétique et c’est pas crédible cet argumentaire de faussaire .


  • si tous les policiers faisaient comme ce policier à Nantes , il y aurait assurément moins de voyous et de crapules en France ! votre président Macron devrait le décoré pour acte de bravoure et bon service pour la France .


  • La police est l’organe de l’ordre pour les banquiers, elle n’est plus au service comme jadis des sans dents. Certaines personnes qui commentent sur ce site n’ont pas encore compris ce changement de mission de la police. Tout sans dent est une victime potentielle. Pour un noir, la police aurait tué une racaille, pour un arabe, la police aurait tué un terroriste et pour un blanc, la police aurait tué un déséquilibre mental

     

    • Exactement Africa. De plus, pour rendre ces meurtres acceptable auprès des sans dent, que les banquiers considèrent comme peu intelligents, on va déshumanisé grâce au langage utilisé le meurtre d’un homme par un autre homme en parlant de la police qui tué un délinquant, une racaille, un terroriste, un malade. Le meurtre est ainsi normalisé et justifié. Toute les dictatures et les pouvoirs oppresseurs dans l’histoire de l’humanité, ont procédé de cette manière.


Commentaires suivants