Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les forces de l’ordre sont "au bord de la rupture" selon un rapport sénatorial

Selon le rapport, policiers et gendarmes travaillent avec des « moyens nettement insuffisants ». Il recense 21,82 millions d’heures supplémentaires non récupérées et non indemnisées.

 

Policiers et gendarmes sont « au bord de la rupture » et travaillent avec des « moyens nettement insuffisants », affirme mardi au Figaro le sénateur François Grosdidier (LR), rapporteur d’une commission d’enquête sur « l’état de la sécurité intérieure ». Le rapport sénatorial, cité par Le Figaro, décrit notamment des rythmes de travail « pénibles et déstructurants » : « Avec les cycles de travail actuels, un policier passe un week-end sur quatre ou sur cinq en famille ».

 

Un taux de suicide supérieur à la moyenne nationale

Le taux de suicide dans la police – de 36 % supérieur à la moyenne nationale – a été à l’origine de la création de cette commission, dont le président, le sénateur PS Michel Boutant, évoque « un épuisement moral, en particulier dans la police, qui présente un esprit de corps moins soudé que les gendarmes, protégés par leur statut militaire ».

Lire la suite de l’article sur europe1.fr

Les tirailleurs de la France macronienne, sur E&R :

Sur le démantèlement des forces constitutives de l’État-nation France,
lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

49 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il serait intéressant de savoir qui se suicide dans la police ?
    Aucune étude sur le sujet.
    Là encore, grand remplacement.

     

  • dans ce pays (la France) pour son plus grand malheur l On , (gouvernement officieux)embauche dans la crapulerie et le banditisme et On , (le gouvernement officiel) débauche dans les forces de l’ordre et la sécurité publique . résultat la balance de la Justice emblématique (aux yeux bandés) penche favorablement du coté de la voyoucratie .


  • Dernièrement est sorti la nouvelle que des policiers (ou gendarmes) roumains viendraient prêter main forte à la police (ou gendarmerie).
    Il devient de plus en plus clair qu’ayant conduit la police et la gendarmerie à la limite de ce qu’ils peuvent supporter, on va introduire progressivement des forces de l’ordre d’autre régions européennes. Tout cela pour aboutir finalement à mettre en place une police européenne (qui est prête déjà).
    Là nous nous trouverons devant des forces de sécurité qui n’ont plus rien à voir avec notre pays et qui seront sans pitié.
    La dictature européenne maçonnique est en marche.

     

  • des rythmes de travail « pénibles et déstructurants »

    et encore t’as même pas idée à quel point l’ami poulet...

     

  • La police a perdu le soutien de la nation quand elle a gazé les poussettes.

    Et l’État a perdu le soutien de la police quand elle l’a traitée moins bien que ses clandos.

    Une nation qui n’a plus d’État pour sa protection, tôt ou tard finira par le remplacer.

    Une police qui n’a plus d’État pour la soutenir, finira tôt ou tard par rejoindre la nation.

    L’État n’a plus les moyens de sa politique suicidaire : il s’y ruine moralement et financièrement..

    L’Etat a démontré qu’il n’avait pas non plus le ressort de changer de politique et donc de dogme en servant ceux qui le nourrissent et en payant sa police à protéger ceux qui le nourrissent.

    Il fait l’inverse : il ne dessert que ceux qui le nourrissent et ne paye même pas sa police qu’il charge de cette mission indigne.

    On est limite dans la haute trahison et l’intelligence avec des intérêts et des puissances étrangères.

    Donc, quand on nous parle de "police au bord de la rupture", il faut lire :

    - L’État est en cessation de paiement et en mort clinique idéologique.
    - La police est au bord de l’insurrection et n’attend plus de la nation qu’elle l’autorise à s"insurger.
    - Quand la nation l’aura compris en lisant E&R, ça pétera.

    Policiers, envoyez-nous un petit signal : gazez vos syndicalistes.

     

    • Salut François. Essentiellement tu dis la même chose que moi (mon commentaire est un peu plus bas). Nous sommes donc d’accord, je le pense.

      "On est limite dans la haute trahison et l’intelligence avec des intérêts et des puissances étrangères."

      Mais non, on est pas "LIMITE dans la haute trahison et l’intelligence avec des intérêts et des puissances étrangères"... on y est mais en plein dedans ! Les accords Blum-Byrnes c’est déjà loin, là nous sommes dans des étapes encore plus avancées.

      Nous ne pouvons qu’être d’accord...


    • #1998334

      C’est bien beau tout ça mais il faudrait savoir QUAND ça va partir en sucette. Vendredi j’ai piscine.


    • "C’est bien beau tout ça mais il faudrait savoir QUAND ça va partir en sucette. Vendredi j’ai piscine."

      Quand ? Ben ça a commencé il y a un bon moment déjà mon coco. La guillotine, tu sais, y a belle lurette que tu aurais peut-être dû commencer à t’en servir, au lieu de l’aiguiser sans savoir pourquoi. Tu ne t’en aperçois pas parce qu’il ne te reste aucun souvenir de la température de l’eau de la piscine d’il y a quelques années : ils sont suffisamment malins pour la faire augmenter graduellement, lentement mais surement.

      C’est l’un des traits de caractère qui le plus différencient les hommes : certains prennent régulièrement la température de l’eau de la piscine, d’autres pas.


  • Le futur du métier c’est les robots , pas d’âme pas de conscience , pas de revendication . Les bavures ? Ho juste une question de quota .


  • Et bien moi j’ai repris 2 fois des moules...


  • Ce sujet est l’un des plus importants car sans forces de l’intérieur dociles et obéissantes... aucun état ne tient longtemps.

    En 2018, François Grosdidier : "l’Etat doit réinvestir dans le régalien"

    En 1980, Coluche : https://www.youtube.com/watch?v=sER...

    Donc, on n’aurait pas besoin de RÉ-investir si on avait pas DÉS-investi. Ça fait 40 ans qu’on laisse la parole à tous les "ziva, nique la police, nique la France", avec les toubabs à la Coluche en tête, et autres ethnies que l’on a pas le droit de mentionner.

    Aussi, il est important de NE JAMAIS OUBLIER que ce qui fait que des policiers et des militaires obéissent une hiérarchie est un équilibre qui se situe entre deux extrêmes :

    1. Des ordres donnés que le policier (ou soldat) considère comme parfaitement justes et comme allant parfaitement dans le sens du bien commun... ordres qu’il exécute donc avec grande fierté, lui laissant en fin de journée la sensation qu’il est utile et que sa vie a un sens, qu’elle est une élévation.

    2. Des ordres donnés que le policier (ou soldat) considère comme foncièrement injustes... mais qu’il exécute quand même car il considère qu’il est tout de même tenu à la discipline et à l’état de droit.

    Lorsqu’il y a un trop grand cumul d’ordres donnés de ce deuxième type... le gars en uniforme risque de finir par lever les bras et dire "tabasser ces pauvres gens qui ne font que manifester ? allez-y vous-mêmes monsieur le ministre". Vivement qu’on atteigne une telle situation, cela voudra dire que les uniformes seront alors enfin et VRAIMENT de notre côté, du côté de la masse populaire, qu’ils ont toujours été censés servir.

    Cela dit, il n’y a pas très longtemps j’étais à Paris et par un pur hasard je me suis mis à papoter avec des pompiers que j’avais croisés dans la rue. "Ouai, les temps ont changé", "ouai, la situation n’est pas terrible"... et de fil en aiguille au bout d’un moment les langues se délient et j’apprends qu’ils sont tous des lecteurs du site É&R, des lecteurs de livres publiés chez Kontre Kulture, et en plus admirateurs d’Alain Soral. Je n’invente rien, c’est la vérité.

    Conclusion : la ripoublique finira tôt ou tard aux abois. Sa violence se retournera contre elle, il n’est question que de temps.


  • Ils ont oublié tous les avantages, dont les cycles de travail sur 6 jours au lieu de 7. Evidemment ca ne permet pas de passer tous ses WE en famille, mais bon 2 jours de repos sur 6 faut pas déconner non plus et arrêter la pleurniche.

    Sans compter sur les petits avantages comme le non respect du code de la route lorsqu’ils déplacent à titre privé. Je suis sorti avec une fliquette et j’ai bien vu la mentalité, donc je sais de quoi je parle. Maintenant j’ai rien contre les flics, mais faut pas charrier non plus. Ils pourraient faire la grêve des PV (les PV pas graves genre les stationnements payant pas payés, ou les petits excès de vitesse), au lieu de cela ils pleurnichent... pffff.

     

    • Cher Monsieur,

      Elle vous a plaqué la "Flicquette" que vous énoncez une telle mentalité ?

      Quant aux infractions au Code de la route commises sciemment, à titre professionnel pour des raisons de rapidité et d’efficacité, cela arrive, mais à titre privé, je n’aurais jamais toléré cela de mes subalternes, sachant qu’ils doivent montrer en ce domaine le bon exemple.

      Alors Cher Monsieur, soyez aimable de revoir un peu votre copie, et de la tempérer. Merci !


  • Juste une remarque comme ca : vous ne trouvez pas bizarre tout ces policiers qui se suicident ?

    Vous ne croyez pas plutôt qu’on « les suicides », parcequ’ils commencent à se rebeller, ou à trop en dire, ou à vouloir monter une petite sorte de révolution ??

    Moi perso je trouve bizarre que des policiers se tuent, pourquoi mettre fin à leur jours alors que la plupart d’entre eux ont femmes et enfants ?

     

  • Manque de moyens ? rythmes pénibles ? C’est tout ?
    Rien de ce qui fait le fond qualitatif...
    Les flics veulent bien continuer de faire leur (sale) boulot de milice du capital mais avec plus de confort...
    On aimerait que des policiers intègres osent remettre en question la substance même de leur fonction, celle des chevaliers de la vieille Europe chrétienne : défendre la Justice et la Paix, protéger la veuve et l’orphelin...
    Mais non ! c’est juste une question de moyens et d’horaires !
    Scandaleux !
    Comprenez, flics de France, que c’est la France et les Français que vous devez servir ! pas l’oligarchie !
    Commencez à envisager de vous mettre au service de la Résistance patriote plutôt que de chouiner pour que vos maîtres vous remplissent un peu plus la gamelle...

     

  • Je suis souvent confronté aux " forces de l’ordre " ( verbalemnt j’entends ), mon esprit rebelle...Pas l’impression du tout qu’ils soient dans le burn-out, plutôt dans le je m’en foutisme...


  • " Qu’ils démissionnent en masse, nous les remplacerons avantageusement par les racailles de banlieue qui , elles, nous obéissent " .


  • #1997989
    le 03/07/2018 par déprogrammeur Quantique Vérito-Véritas
    Les forces de l’ordre sont "au bord de la rupture" selon un rapport (...)

    la police politique des polices passe bcp plus de temps à surveiller les policiers et les gendarmes Français qui font leur job ! . . . et pendant ce temps Redoine le cavaleur-braqueur est en liberté non Surveillée , Lui !


  • Les envoyer se reposer en 5/8 dans les usines les détendraient... Plus sérieusement, on comprend aisément qu’étant donné ce qu’ils défendent ils soient démoralisés. Sévir dans une pseudodémocratie aux mains d’ennemis de la population n’est psychologiquement pas de tout repos. Servir de muraille de chine entre la domination à la manoeuvre et ses victimes est un ’’travail’ (ça n’est pas un vrai travail) salissant mais c’est ce qu’exige un état policier de ses larbins. Quand un régime ne se résume plus qu’à de la déception dans de la coercition, ceux qui sont impliqués ont à assumer des tâches à la hauteur du niveau d’ignominie indispensable pour perdurer.


  • Je pense qu’au delà des moyens, il y a la justice ridicule qui se prostitue face aux bandits en tout genre. Le laxisme et la bienpensance politique parachève le tableau. C’est devenu un cercle vicieux qui fait que la police n’est plus respectable non plus. Policier est un métier risqué partout mais il n’y a qu’en France que j’ai vu un tel laisser aller face à la délinquance et surtout une telle impuisance des polices. Il y a des pays où la police est totalement inefficace voir alliée aux trafiquants mais tout le monde le sait et les choses sont claires. Dans tous les cas, on ne bronche pas trop devant les flics à moins d’être dans un état second. Ici, même des merdeux de 10 ans font les fiers face aux autorités. Et ne parlons même pas des pompiers... la France, le seul pays au monde qui crache sur ces hommes exemplaires. Messieurs les policiers, lisez ER et vous saurez où chercher les responsables de le déliquescence de votre insitution.


  • Pour cultiver un état selon les désirs d’alain bauer, un manque de moyen sur la sécurité fera réclamer au peuple un big brother en puissance.
    A quand un printemps français pour renverser pacifiquement l’oligarchie bancaire ?
    Pour lutter contre un système, il faut commencer par ne plus l’alimenter, mais surtout, veiller à ce que le pouvoir précedemment aux manettes ne récupére jamais le contrôle sur l’Etat.
    Il est temps de mettre fin à la mascarade républicaine.
    Etienne Chouard est une piste didactique sérieuse.


  • quand il y aura un flic derrière chaque citoyen il faudra mettre un flic derrière chaque flic


  • Aaaahahaha !! ... depuis le temps qu’ils sont au bord de la rupture !!

    C’est n’importe quoi ces infos : ils continueront de bosser normalement, et rien ne se passera d’extraordinaire, ni rupture, ni quoi ou qu’est ce !!

     

  • les policiers attrapent les malfrats qui ecopent d’ une peine légère, grace a la justice, puis se perfectionnent en prison. Puis des qu’ils sortent ils font ce qu’ils savent le mieux faire : encore du banditisme. Et ca recommence... Il n y a pas assez de place dans les prisons pour les garder plus longtemps. A croire que le systeme rend service aux bandits. Quand tu regardes la taule de Oukacha Maroc, ca donne pas envie aux gens d y rester c’ est une bonne idée les prison degueulasse, comme ca les bandits ils ont le temps de croupir et de reflechir. Par contre si tu leur donne des prison avec la wifi internet la télé...les bons repas ils sont content d y aller voir leurs amis.

     

    • #1998159

      Les prisons dégueulasses, t’as éventuellement encore plus la haine, quand tu sors.
      Tandis que les prisons "confortables", ça ramollit.

      ’Faut pas oublier : Mesrine, il s’est évadé des QHS, hein...
      Les gens qui n’ont jamais connu l’incarcération, c’est difficile d’en parler.


  • Il faut arrêter avec l’excuse systématique du manque de moyens, on ne parle que ca des moyens pour excuser toute situation sans donner d’explication, et les moyens n’ont rien arrangé pour autant, donc le problème n’est pas un manque de moyens mais plutôt d’un fait qui vient d’en haut de la voyoucratie des racailles en cols blancs, qui détruisent et détournent les droits régaliens de France. Du coup nos policiers et gendarmes ne savent plus qui ils sont et au nom de qui de quoi il appliquent les ordres, mais certainement pas aux ordres d’une France souveraine et épanouie.

     

  • #1998034
    le 03/07/2018 par déprogrammeur Quantique Vérito-Véritas
    Les forces de l’ordre sont "au bord de la rupture" selon un rapport (...)

    la police politique des polices (BB&Bauer) passe bcp plus de temps à surveiller les policiers et les gendarmes Français qui font consciencieusement leur job Eux ! . . . et pendant ce temps Redoine le cavaleur-braqueur est en liberté non Surveillée , Lui !

     

  • Elémentaire mon cher Waston on ne peut pas "amputer le budget de l’état de 20 à

    30 milliards d’euros " à savoir : le coût annuel de l’immigration et simultanément pourvoir au budget des forces de l’ordre !!!

    Nos dirigeants ont choisi de verser des sommes folles aux immigrés au détriment des forcers de l’ordre ,et de bien d’autres choses !!!

    https://www.contribuables.org/tag/c...


  • #1998051

    "le ver est dans le fruit" et ce putain de serpent a bouffé la pomme jusqu’au trognon ! merci Mr Bauer .


  • Le gros problème de la Police Nationale et de la Gendarmerie, non moins Nationale, c’est qu’à l’origine leur mission était la défense des personnes et des biens, c’est à dire, d’être au service de la population dans son ensemble, ce qui faisait la noblesse de leur mission !

    Depuis que des puissances étrangères ont pris le contrôle de la France, avec la complicité active d’une oligarchie ultra corrompue, Police Nationale et Gendarmerie Nationale, ont été mis au service exclusif de cette oligarchie, et pour la défense de ses intérêts seulement.

    En conséquence, sachant que pour faire ce genre de métier, il faut croire à sa mission, et la remplir avec dévouement, parfois jusqu’à y laisser sa vie, dans le système actuel il y a belle lurette que Policiers et Gendarmes ont perdu foi en leur mission, en atteignant un abattement moral sans précédent dans l’histoire, avec toutes les conséquence présentes, et à venir, que cela induit.


  • Robocop et inspecteur Harry pour nous débarrasser de toute cette racaille invasive et nuisible aux travailleurs Français qui bossent dur pour ces parasites qui gerbent au quotidien sur la France .

     

  • Question cruciale. Un taux de suicide plus élevé que dans d’autres secteurs ? Rien d’étonnant, ceux qui veulent faire leur boulot, "on" les "suicident", une pensée pour les proches du commissaire Fredou...
    Quant aux authentiques cas, vu l’abjection des ordres, le détournement scandaleux de la fonction, la propagande subie avec comme mot d’ordre "Nique" la police"... Et oui, chez les rappeurs, "anti-flic" ne rime pas avec sens critique... Bref, je conçois aisément le malaise.
    Il serait intéressant que les lecteurs concernés témoignent de leur expérience, jai eu ouï-dire qu’au sein de la police en général, il y avait une résistance et des divisions, qu’en est-il ?

     

    • Ce que je peux vous dire, c’est que dans l’éducation, il y un nombre incroyable de professeurs et d’instituteurs qui sont en longue maladie, ce qui explique entre autre les classes surchargées, malgré un effectif global pléthorique, et tout ça bien sûr grâce à l’enrichissement, le seul que la république puisse revendiquer parce que pour le reste, c’est la paupérisation générale pour le pays, qui lui est dans le train vers la Tiers-Mondisation...


  • Entre le marteau et l’enclume...


  • Dans les années 90 des reportages courageux sur le terrain dénonçaient déjà les difficultés policières... Quand on revoit celui-çi on se dit mais comment à t’on pu en arriver là ?

    https://youtu.be/O1L68O7trNc


  • #1998597
    le 04/07/2018 par déprogrammeur Quantique vérito-véritas
    Les forces de l’ordre sont "au bord de la rupture" selon un rapport (...)

    si ce sont le Mossad et/ou des agents secrets impérialistes qui sont dans le coup concernant l’affaire Faid R la conclusion serait alors que ce monsieur serait un évaSioniste à la solde d’Israel ???


  • Si ils avaient un peu d’orgueil, de courage, et un esprit entrepreunariale (et non une mentalité de salarié sous prolétaire), ils prendraient le pouvoir et deviendraient patron. Ils n’ont qu’à suivre l’exemple de Poutine qui a redonné fiérté à son peuple.


  • Pour reequilibrer le taux de suicide, distribuer une arme de service a tous les dépressifs...
    Blague a part les policiers ressemble a des casques bleus.
    Pour resumer notre société semble concue par des psychopathes pour générer le plus de psychopathes possibles.
    Que vaut une education sans autorité ?
    Pitié même le nom de l’education nationale est une insulte a l’intelligence
    C’est au mieux de l’enseignement national
    Quel est le fumier qui a dit que ca devait s’appeler education ?
    C’est aux parents et a toute autre personne responsable d’eduquer
    Et ca passe par l’autorité et les limites.or la société de consommation a besoin de drogués immatures pour vendre des objets inutiles a credit.
    Les limites c’est le surmoi, c’est ce qui permet d’eviter l’émergence de cas pathologiques comme des Macrons ou des dealers en BMW violeurs d’enfant ou tueurs de mamies...
    Et après on laisse se demerder la police avec toute la lie du monde juste pour la brasser, meme pas la justice derriere pour separer les criminels des braves gens


Commentaires suivants