Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Delamarche – Covid-19 : enrichissement des plus riches et paupérisation des plus pauvres

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les dirigeants français ne feront rien pour relancer l’économie réelle de la France, pour réindustrialiser.

    Donc on va devenir un pays du tiers-monde.

    On aura aussi le revenu universel.
    Probablement durant le second quinquennat de Macron.

    La France va chuter durement, implacablement, dans les prochaines années.
    - Les dirigeants français iront jusqu’au bout de la logique mondialiste.
    - Et la France sera probablement un des tout derniers pays à reprendre ses esprits et retrouver raison.
    - Et à ce moment, il n’y aura plus de compétences, un niveau général catastrophiquement bas, un système éducatif détruit, et un pays en état de fracturation sociale et culturelle qui empêchera toute cohésion, toute confiance, tout patriotisme, tout projet national.

    Nous n’aurons donc aucune chance de nous relever.

    Mais en fait c’est bien, c’est normal.
    La connerie, c’est normal que ça se paie.

    Bonne journée à tous !!

     

  • À l’évidence, le petit bonhomme de l’animation qui s’enrichit dans la vidéo, représente Louis de Funès. Lequel de Funès a joué dans Rabbi Jacob. D’où l’allusion toujours sous-jacente à l’anti$émitisme. Ha ha ! On ne me la fait pas, à moi... ;)

     

  • L’UE n’est pas l’architecture d’un système viable, mais bien destinée à s’effondrer en emportant avec elle l’Europe, Edom - pour en effet faire du vieux continent une sorte de souk géant tiers-mondiste avec les millions d’immigrés qui arrivent !

    Donc il faut quitter cette UE d’urgence, retrouver une souveraineté monétaire, territoriale etc., mais on n’en est pas là, les Français masqués n’ayant déjà pas compris qu’il faut s’unir contre cette république nauséabonde.

    Or la majorité a de quoi vivre ou pas de quoi se faire entendre pour les plus pauvres, donc cette union n’est pas pour demain, ce qui veut dire qu’il va falloir qu’on tombe beaucoup plus bas, avec un deuxième quinquennat Macron et encore plusieurs confinements s’ils le veulent !


  • En effet ! Que vaut une vie privée de sens, où vous êtes payé 700€ par mois à rien faire ? Pourquoi venir au monde dès lors ? Pourquoi se donner la peine d’enfanter des enfants qui finiront chômeurs perpétuels ?

     

    • Vous avez trop l’esprit travailleur : c’est actif qu’il faut demeurer, pas travailleur (exploité par le système).
      Une femme divorcée ou veuve au foyer qui élèverait ses gosses, comme il faut, tout en faisant du bénévolat le peu de temps de libre qui lui resterait le temps des cours, tout en touchant 1000 balles de la collectivité pour participer à sa manière de l’ensemble, serait, en ce sens, active, ce qui vaut mieux que d’aller faire la connasse de sous-caissiere dans la grande distribution qui feinte producteurs et impôts en vendant une part de merde, en laissant ses marmots livrés à eux-mêmes, pour gratter 1200 balles.
      De même que celui ou celle disposant d’un don pourrait le conjuguer au talent pour le bonheur de tous sans se soucier de se trouver à la rue. Ce qui n’empêcherait nullement aux plus affamés par l’oseille, d’aller se vendre pour quelques centaines de balles supplémentaires ou les audacieux entreprenants, de faire leur trou comme bon leur semble. Mais au moins, que la bête Kapital soit obligée de recracher à tous, et de cette manière universelle, les fruits de sa prédation, tel un minimum vital permettant aux sapiens de se réaliser en tant que tels.


  • Un peu d’économie :
    à 14euros / pièce le test PCR bidon :ce qui nous donne pour le mardi 2 mars : 22 857 "cas positif" représentent 7,3% des testés soit 313 110 tests que nous multiplions par 14eur soit
    4 383 534 euros de tests bidons dépensés pour la seule journée de mardi !
    Si on multiplie ce chiffre par 365 jours on obtient 1 599 989 999 euros !
    Chiffres d’affaires de KKR qui vend les tests bidons pour une année en France plus d’un milliard 500 millions d’euros ! et la marge elle est de combien ?
    Forcément KKR était déjà l’un des plus importants fonds de pension mondialiste alors imaginez le fric qu’ils se font sur une centaine de pays !


  • Le but des plans de relance n’est pas nécessairement d’enrichir les riches aux dépens des pauvres. Cet accroissement de richesse est très relatif étant donné qu’il s’agit d’une capitalisation de marché qui est sujette à de fortes variations, à la hausse comme à la baisse, qui sont entraînées par l’extension ou la contraction de monnaie électronique supportant les investissements sur les marchés. Surtout les pouvoirs publics, au niveau national ou international, utilisent la monnaie dette émise par les banques centrales comme force de frappe pour orienter les économies dans le sens voulu, Mme Lagarde distribue les aides Covid en fonctions des plans d’orientation décidés par la Commission européenne, notamment la transition écologique et les véhicule électrique, pour ne citer que ces deux exemples. D’ailleurs il ne s’agit pas de création de monnaie stricto sensu, mais plutôt d’échange de titres de dette contre de la monnaie primaire BCE, lors d’opérations d’open market avec les banques. La monnaie ainsi créée a vocation à être détruite lorsque les banques récupéreront leurs actifs. Donc il s’agit bien d’un choix de destruction ou de création d’activités par l’intermédiaire des banques qui acceptent de financer ou non des activités, en fonction des directives de la Commission relayées par les appareils d’Etats nationaux, et ce à l’insu de de la population qui ne peu que constater les dommages en termes de faillites et de destruction des revenus. En Allemagne des pans entiers de l’économie passe à la trappe, comme l’automobile, la Chimie, la sidérurgie ou même l’énergie, sans que personne ne puisse réagir contre la destruction massive de valeur précédant une reconfiguration générale fondée sur la décroissance et la paupérisation. Il s’agit donc bien d’une économie de guerre, dans la mesure où l’essentiel des ressources financières est orientée vers les principaux acteurs du changement qui n’ont pas en vue l’intérêt général, mais une vision du futur passant par une dépopulation massive qui permettra d’éliminer le crédit en trop, que les banques centrales étaient condamnées à refinancer indéfiniment. La monnaie digitale en cours de test finira le travail de transition, en conditionnant la rémunération au respect des contraintes sanitaires et sociales qui gouverneront le droit d’accès à tous les biens et services indispensables à la vie courante, comme le système déjà implémenté en Chine de crédit social qui sert de référence en la matière.


  • La destruction de la classe moyenne n’est que la première étape du Grand Reset, c’est l’un des objectifs principaux même (la preuve c’est qu’ils ont donné la priorité à la fermeture des commerces pour bien les mettres en faillites plutôt qu’au confinement qui est plus relié au passeport vaccinal).

    Rappelez-vous comment les Rothschild ont pris le contrôle de l’Angleterre, en faisant se cracher la bourse. C’est la même chose en ce moment pour l’Europe et le monde entier, mais cette fois il s’agit de ruiner tous les petits commerçants afin qu’ils soient obligés de faire racheter leur business par une franchise de multinationale (Amazon, Carrefour, Google Shop, etc.)

    Macron, le disciple des Rothschild et de Klaus Schwab, a bien commencé à brader la France et le covid a servi de prétexte pour plusieurs choses, la prioritaire était comme je l’ai dit de ruiner les petits commerçants au profit des ultra-riches, la seconde chose est d’imposer le passeport vaccinal et la puce, la troisième, le revenu universel associé au brevet crypto-récompense de Microsoft et la quatrième est la fin de la propriété privée, c’est à dire d’obliger les propriétaires à payer un loyer au gouvernement pour conserver leurs biens.
    Le but étant de nous rendre totalement dépendant de leur Nouvel Ordre Mondial transhumaniste.

    Mais on dirait que leur plan est en train de tomber à l’eau, grâce au travail acharné de la réinformation, des sites comme E&R que je félicite, d’Alain Soral, de Pierre Hillard, des inombrables soldats numériques qui se sont joint à la bataille récemment.

    La mayonnaise est en train de prendre, les gens prennent conscience petit à petit de cette grande manipulation, mais soyons sur nos gardes car cette oligarchie ne lâchera jamais prise, ils peuvent nous faire le coup d’un nouveau virus, d’un nouveau variant, mais à condition que le monde entier rentre dans cette psychose, mais il semble que la Russie, la Chine, l’Inde, le Japon et des centaines d’autre pays aient compris ce qui se jouait en coulisse...

    Ce sera très difficile pour l’oligarchie de nous refaire le même coup, ils vont devoir trouver autre chose.

    En attendant savourons notre demi-victoire, certes Trump a échoué et QAnon ne s’est avéré être qu’une PsyOp, certes l’oligarchie a repris le contrôle des USA et mène une politique aggressive et dangereuse contre les pays souverains, mais malgré tout nous sentons tous que cette crise artificielle du Covid arrive en bout de souffle grâce à nous tous !

     

    • La crise artificielle du Covid est très loin de sa fin. La preuve en est que révolte générale ne se concrétise absolument pas. Si réellement le peuple ne souffrait plus les restrictions, il devrait camper devant les institutions nuit et jour et sans masques, jusqu’à ce que les politiques renoncent complètement aux restrictions. Or ce ’est absolument pas le cas. Au contraire les résistants anti Covid mettent une application illogique à s’afficher publiquement affublés d’un masque, Si les mesures sanitaires sont parfois dénoncées comme absurdes, la mentalité elle n’est absolument pas remise en question, bien au contraire. Le citoyen français a été socialisé par les pédagogues de l’Education nationale dès son plus jeune âge, si bien qu’il n’arrive plus à se départir de mauvaises habitudes mentales, telles que le respect a priori du contrat social qui veut que la volonté générale prime sur la volonté individuelle et que la pensée doit être validée par l’Etat, avant d’acquérir une force effective dans la société, parce que reconnue comme « vertueuse », c’est—dire conforme à la loi. Ce sont ces fameux principes républicains rousseauistes qui font de l’appareil d’Etat un barrage incontournable à toute velléité de s’écarter de la droite ligne du parti unique, qui a envahi toutes les consciences rendues incapables de penser et d’agir hors de doxa socialiste révolutionnaire. L’Etat républicain incarne à la fois le changement et la révolution, puisqu’il représente l’Histoire en marche vers la réalisation ultime de l’idée du Progrès. Depuis que l’Etat de la révolution en marche incarne la Liberté et l’Egalité réalisées dans la société, les libertés individuelles ne sont concevables qu’à travers la moulinette de la volonté collective exprimée par la loi ; même si elle est absurde. Vous voilà donc définitivement pris aux pièges de vos contradictions.