Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Chaos migratoire, chaos financier, chaos mondialiste

C’est aujourd’hui que le gouvernement effectue officiellement sa rentrée, période estivale qu’Emmanuel Macron a achevé par un nouveau couac, une nouvelle maladresse à l’issue de sa mini tournée (plutôt ratée) des pays du groupe de Visegrad (Hongrie, République tchèque, Slovaquie et Pologne).

Le président européiste entendait obtenir de ses interlocuteurs une réforme de la directive sur le travail détaché ; son arrogance de donneur de leçons, la fatuité de ses sentences sur les valeurs bruxelloises lui ont surtout valu de nombreuses moqueries et un sévère recadrage du Premier ministre polonais Beata Szydlo. En France, alors que la cote de popularité du chef de l’État a déjà dévissé de manière très brutale ces dernières semaines, les choses sérieuses commencent véritablement maintenant pour le tandem Macron-Philippe, tant les sujets (légitimes) de colère et d’inquiétude sur le front économique, social, sécuritaire, migratoire ne manquent pas en cette fin d’été. La droite républicaine au pouvoir entre 1995 et 2012 s’était signalée par un laxisme proprement dramatique dans sa gestion de l’immigration, Nicolas Sarkozy battant un triste record en matière d’accueil d’une immigration de peuplement planétaire. Mais quand celle-ci vient chatouiller les moustaches de l’électorat bourgeois des centre-villes, le ton monte. Le maire LR du XVe arrondissement de Paris, Philippe Goujon, s’émeut ainsi (à juste raison) de l’installation par l’État dans un gymnase universitaire, sans prévenir personne et avec la complicité de la catastrophique Anne Hidalgo, de 440 jeunes immigrés clandestins, les fameux migrants.

Une politique du fait accompli, de dispersion de l’immigration, que les riverains concernés du XVe ont accueilli avec colère. Interrogé par RT, Philippe Goujon s’est hissé à la hauteur des sentiments de ses administrés :

« Cela dénote un profond mépris de la part des autorités gouvernementales et du ministre de l’Intérieur, aussi bien des élus locaux et du maire que je suis, que des habitants qui ont aujourd’hui 500 migrants sous leurs fenêtres. »

« Je conteste l’absence de politique migratoire du gouvernement, qui est absolument la même, en tous cas je ne vois pas la différence entre celle d’Emmanuel Macron et celle de François Hollande, qui consiste à accueillir tous les migrants quels qu’ils soient (…). Parmi ces 500 migrants il y en a à peine 20 % qui sont éligibles au droit d’asile. Que fait-on des 80 % restants ? On va les expulser, évidemment, mais pourquoi les avoir accueillis sur notre territoire ? »

« Tout pays a le droit de protéger ses frontières et d’accueillir sur son sol ceux seulement qu’il veut accueillir. Cela n’est pas le cas en France car il n’y a pas de maîtrise de l’immigration. Cette politique amène à un désastre. »

Mieux vaut tard que jamais pour s’en rendre compte M. le maire.

D’un désastre l’autre, 100 000 manifestants ont défilé samedi à Barcelone pour réagir aux attentats revendiqués par l’État islamique et commis par six jeunes Marocains qui ont frappé la ville et la commune de Cambrils les 17 et 18 août. Les commentateurs ont noté que le roi d’Espagne présent dans le cortège avait été hué et sifflé par les indépendantistes catalans qui ont aussi conspué la politique étrangère espagnole, notamment les relations nouées avec l’Arabie saoudite. Nous relèverons surtout la niaiserie des slogans sur les banderoles qui n’avait rien à envier à ceux des bobos parisiens au lendemain des attentats du bataclan et des terrasses : « Je n’ai pas peur » , « non à l’islamophobie », «  l’immigration est une richesse », « vous n’aurez pas ma haine » , « la meilleure réponse : la paix »… Bref, pasdamalgam dans l’Europe des Bisounours.

Certes, nous n’avons jamais confondu, et Bruno Gollnisch le premier, les terroristes djihadistes décérébrés, manipulés, avec l’ensemble de la communauté musulmane, mais ce type de cérémonie expiatoire a aussi (surtout) pour but de légitimer dans les esprits la nécessité d’une poursuite de l’immigration non européenne. Il en va de même du sondage relayé par France soir sur l’intégration des immigrés de confession musulmane. Cette étude est-il écrit, « menée par la fondation allemande Bertelsmann, s’est intéressée à l’intégration des immigrés musulmans en Europe dans cinq pays différents (France, Suisse, Allemagne, Royaume-Uni et Autriche). Les résultats montrent de vrais progrès dans l’intégration des immigrés musulmans, malgré les obstacles dans l’éducation et l’accès à l’emploi, ainsi que face aux attitudes xénophobes » – xénophobie qui est l’apanage des méchants Européens et pas des gentils immigrés bien sûr…

« Au sujet de la xénophobie » est-il indiqué, « la France s’en sort mieux que ses voisins européens : ainsi, 14% des Français interrogés disent ne pas vouloir de voisins musulmans. Ils sont 21 % au Royaume-Uni, 19 % en Allemagne, 17 % en Suisse et 28% en Autriche. Les musulmans représentent environ 5% de la population en Europe de l’ouest, rappelle l’étude qui assure que les personnes peuvent cohabiter sans problème », insiste France soir au cas ou nous n’aurions pas bien compris le message.

Il nous paraît là aussi utile de préciser que l’Institut Bertelsmann à l’origine de cette étude est tout sauf un organisme impartial, neutre, mais au contraire un élément actif dans le dispositif de propagande et d’action en faveur des politiques mondialistes. L’immigration de peuplement, nous le savons, est un des instruments les plus redoutables, les plus mortifères, de destruction des identités et des souverainetés nationales, parmi ceux utilisés contre les peuples et les pays européens. C’est ce même institut qui, en 2015, arguant d’une baisse importante du nombre de travailleurs en Allemagne, indiquait qu’ « un demi-million d’immigrants seront nécessaires chaque année pendant 35 ans »…

Pierre Hillard a écrit un ouvrage très fouillé et documenté paru en 2009 sur cette Fondation-Institut Bertelsmann qui a été créée en 1977 (La Fondation Bertelsmann et la gouvernance mondiale, éditions Francois-Xavier de Guibert) dans lequel il a décrit ses objectifs : « La construction européenne, le renforcement du partenariat transatlantique, (l’élaboration d’une) politique au Proche-Orient subdivisée en deux parties ; Israël et le monde musulman. »

Il le résumait alors sur le site d‘E&R :

« Dans le cas européen, les efforts de la Fondation Bertelsmann sont probants puisqu’elle a joué un rôle décisif dans la relance du projet de constitution européenne après les non français et hollandais en 2005. En effet, un rapport a été adopté par le Parlement européen en janvier 2006 appelant à remettre sur les rails l’idée d’une constitution dotée de la personnalité juridique (droit accordé à l’Union européenne d’être un acteur reconnu sur la scène internationale). Malgré le non irlandais en juin 2008, le projet de constitution est maintenu. Or, les deux rapporteurs, les députés anglais et autrichien au Parlement européen, Andrew Duff et Johannes Voggenhuber, ont travaillé en liaison étroite avec la Fondation Bertelsmann. Celle-ci a bénéficié de relais au sein du Parlement européen comme les présidents des commissions des Affaires étrangères et constitutionnelles (Elmar Brok et Jo leinen) pour remettre en vigueur l’idéal politique de Valéry Giscard d’Estaing (…). Parallèlement à l’évolution de la politique européenne, la Fondation Bertelsmann s’active dans le renforcement des liens transatlantiques (…). »

« Ces ambitions ( d’une gouvernance mondiale politique, financière et monétaire) vont très loin, soulignait M. Hillard, puisqu’il est spécifié qu’une arène monétaire doit voit le jour de part et d’autre des rives de l’Atlantique. C’est l’annonce en filigrane d’une monnaie transatlantique », et la poursuite des efforts pour « la création d’un grand marché transatlantique » sur les conséquences duquel le FN alerte régulièrement nos compatriotes et qui fut au cœur de la campagne frontiste pour les élections européennes en 2014. N’en doutons pas, du chaos migratoire au chaos financier, toutes ces menaces-là restent d’une brûlante actualité et seront au cœur de ce quinquennat Macron.

Décrypter l’actualité avec Kontre Kulture :

Bruno Gollnisch sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1791409

    Chaos migratoire,chaos financier,chaos mondialiste,

    Bruno Gollnish analyse avec compétence et expérience
    le tragique chemin d’une France et d’une Europe colonisée .
    Le triple "chaos " qu’il décrit et que nous subissons tragiquement
    a malheureusement trouvé un avocat vigoureux et violent,mais
    pas inattendu (Rappelons ses propos après l’exécution du Père Hamel)
    en la personne du locataire du Vatican .
    Bref triple chaos ,et trahison de l’intérieur .
    Voilà le défi à relever .
    Nous avons besoin de l’expérience et de la solidité
    de Gollnish .


  • #1791414

    Article très clair. En revanche, la manière dont votent les élus européens FN, n’est pas très claire... En restant dans l’UE, le chaos va s’amplifier... Alors quand est-ce que le FN va t-il clairement afficher sa volonté d’en sortir ?

     

    • C’est la question qui fâche :-)


    • #1791463

      Mais quand comprendrez-vous que les veaux qui peuplent ce pays sont encore très majoritairement pro-UE ???!!!
      Si un référendum,comme le souhaite d’ailleurs MLP,n’en déplaise à tous les perroquets de l’UPR et autres (crypto)gauchistes de mauvaise foi sur ce forum,avait lieu aujourd’hui,le oui à l’euro l’emporterait avec 65 ou 70% des voix !!!
      L’électeur moyen français a entre 55 et 60 ans.
      40% des moins de 30 ans inscrits ne votent pas.
      20% des 18-26 ans ne sont mêmes pas inscrits sur les listes électorales.
      Par contre les retraités votent à plus de 90% !!!
      Le débat sur l’euro a surtout plombé la campagne du FN car les plus jeunes (qui n’ont jamais connu le franc) sont majoritairement pour l’€ et la plupart des vieux (surtout les séniors "baby-boomers" entre 55 et 70 ans) ne pensent qu’à leur pouvoir d’achat immédiat et leur retraite,le chômedu,la précarité généralisée des nouvelles générations et la perte du pouvoir d’achat des actifs ils s’en tapent !!!
      Et je ne vous parle même pas de notre oligarchie mondialiste,des loges,du MEDEF et de leurs relais politico-médiatiques:tous pro-euro et aucune propagande,fusse-elle la plus mensongère et putassière,ne les arrête lorsqu’il s’agit de berner et faire angoisser le crétin de base français !!!


  • #1791423
    le 28/08/2017 par le chouchou rebel
    Chaos migratoire, chaos financier, chaos mondialiste

    d’un coté dans toutes les villes ils ont une politique anti sdf ( séparations sur les bancs, pointes par ci par là etc...) pour qu’ils ne puissent s’allonger ( car ça fait pas bien pour les politiques) et puis maintenant ils balancent des centaines de gens par groupes dans les villes...
    hyppocrisie et cynisme de gens méprisants .
    ça sent le trafique d’humains , le chantage et le pourrissement volontaire de situation .


  • Je ne vois pas comment ce bonhomme que l’on a parachuté président de la République Française va pouvoir se dépatouiller de toute cette merde .Va falloir qu’il trouve d’autre argument que "penser printemps" cela a pu, peut-être, marcher pour un slogan de campagne électorale pour endormir les bobos ,mais pendant 5 ans, ça va peut-être un peu lasser ,et donc trouver un os à ronger ,s’il trouve un os .Et quand on est rendu à faire 40% de 25% dans les sondages au bout de 100 jours soit 6,25% ,il va falloir trouver un bel os .Tu es bien mal barré camarade ,et nous aussi par la même occasion.

     

    • #1791435

      Il ne va pas se dépatouiller, en effet. Il est juste là pour faire ce que lui disent ses maîtres américano-sionistes. Laisser couler le navire, en l’espèce (avec nous dedans)...


    • #1791904

      Il faut sauver chouchou 1er, je n’ai jamais vu un tel soutien avant les élections, pendant, entre le 1er et 2ème tour et maintenant une fois élu : « Rentrée sociale : Brigitte Macron appelle les Français à avoir "confiance" »
      http://www.bfmtv.com/politique/rent...
      Maman vient à la rescousse de chouchou !
      Tout cela est piloté par la boîte de comm d’En marche !


  • #1791444

    Le clone de Hollande. Je l’ai toujours dit ! Mais comme je ne suis pas devin, je ne peux prédire, s’il fera encore mieux... Enfin... en pire... Ça m’a toutefois l’air bien parti !

    Où sont les fêtards exubérants du Louvre ? Auront-ils le dernier fond d’humanité, de dignité d’admettre qu’ils sont limite mongoliens ?

     

    • #1791472

      Non Macron n’est pas Hollande,c’est Hollande en plus "progressif",franc-mac,sioniste,narcissique,mégalomane,méprisant envers le peuple et surtout les "petits blancs" qu’il ose traiter à tort ou à raison d’illettrés alors qu’il est lui même semi-inculte !!
      Macron c’est plus de soumission à l’UE,à la banque et aux lobbys,plus de mondialisme antifrançais,plus d’immigrationisme (au nom des droits de l’homme et de mes couilles sur la commode)une vision à court terme et manichéenne car ce con se prend pour un télé-évangéliste militant pour le "camp du bien" occidental et civilisé (au moins Hollande était un vrai cynique).
      La France après Macron ne sera plus jamais la même,on a connu le déclin économique,la crise de la finance folle,et la négation de l’identité française au profit du libéralisme roi et du multiculturalisme avec les cloportes Sarko et Hollande,avec le ver venimeux Macron on connaitra bientôt la catastrophe et peut-être même un début de guerre civile !!!


  • #1791449

    "Parmi ces 500 migrants il y en a à peine 20 % qui sont éligibles au droit d’asile. Que fait-on des 80 % restants ? On va les expulser, évidemment, mais pourquoi les avoir accueillis sur notre territoire ?"Philippe Goujon.
    Non cet élu enfume le populo (une spécialité LRPS) ceux qui sont déboutés ne PARTIRONS PAS ou alors vraiment très très à la marge (les criminels et les plus délinquants) car en moyenne 98% de nos immigrés clandestins finissent par être régularisé (y a bon la France pour les "sans-papiers") après avoir été aidés et protégés par moult assos antiracistes et mairies de gauche qui leurs feront les papiers pour toucher la CMU,le RSA,un logement social,la gratuité pour les transports et l’école si ils ont des gosses,etc...
    Bref,à moins de tuer quelqu’un,violer des personnes mineures (et encore) ou braquer une banque (là par contre ils risquent gros) ces gens-là seront TOUS ou presque régularisés d’ici dix ans !!!


  • #1791492

    Election municipale Paris 2014 15è arrondissement
    1er Philippe Goujon* dans la liste d’Union UMP-UDI-MODEM avec Nathalie Kosciusko-Morizet (bat Anne Hidalgo)

    Hidalgo élue maire de Paris.

    Election régionale 2017
    1er en marche.

    Bon on a ce pour quoi on vote. La routine.


  • #1791532
    le 28/08/2017 par Jean Le Chevalier
    Chaos migratoire, chaos financier, chaos mondialiste

    Le projet de dynamitage de l’Europe est en cours...Il faut la diviser, la vider de sa substance, la submerger d’extra européens musulmans afin qu’elle ne puisse pas être homogène et unie... Le bloc asiatique et nord américain pourra dormir tranquille et les élites anglo saxonnes continueront à dépecer la planète... Mais chut, les peuples somnolent, ne les réveillons pas trop tôt, le travail de destruction est en marche...


  • #1791751
    le 29/08/2017 par Francois Desvignes
    Chaos migratoire, chaos financier, chaos mondialiste

    Pour nous, petits Français anonymes et sans dents, (malgré tout contents de l’être) faire de la Politique c’est "distinguer".

    - Distinguer ce que veulent les mondialiste de ce que veut la Providence (Dieu).
    - Distinguer ce que veut la fille institutionnelle et la mère idéologique du mondialisme la république de ce que veut la France.
    - Distinguer ce que veut le pays légal et ses relais de propagande de ce que veut le pays reel, sans relais autre que sa franchise.

    A ce stade, nous allons nous apercevoir, que la France qui nous appartient appartient à Dieu . Que la France c’est Sa propriété avant d’être la nôtre. Pesez cela. Et demandez-vous combien de temps Il peut accepter de voir sa résidence secondaire squattée ?

    Et aussi et surtout que Dieu est de notre avis, ce qui devient franchement chaud pour les mondialistes, sa fille la République et leurs larbins du pays legal. Pesez cela aussi. Demandez-vous laquelle en dernier ressort de la Volonté de Dieu et de celle des Hommes prime ?

    Laquelle Loi reprend toujours ses droits, celle naturelle, fixée dans ses mécanismes et ses objectifs une fois pour toutes, ou celle, civile, dans ses mécanismes et ses objectifs essentiellement provisoire et contingente ?

    En ce sens, il valait mieux pour eux nous avoir comme ennemis plutôt que Dieu : puisqu’on n’a pas de dents.

    Et quoiqu’ils complotent, ils ne pourront jamais comploter contre Dieu et ses Lois naturelles.

    Il y aura toujours d’un côté leurs ambitions et de l’autre nous.

    C’est-à-dire Dieu avec nous, contre eux.

    Leurs lois provisoires et mensongères
    Et nos Lois antérieures et supérieures aux leurs, Elles éternelles.

    Nous, nous pouvons dire avec Dieu, "JE SUIS"
    Tandis qu’eux ne font que passer.

    Et nous prouvons cette vérité par le distinguo.
    Il y a en Politique QUE ce qu’ils veulent et TOUT ce que nous sommes.

    Gollnisch dit : "ils produisent le chaos"

    Non : ils se suicident et nous libèrent par leur suicide.
    C’est leur République qui est en chaos et il faut qu’elle le soit pour que la France se libère.
    Les bénéficiaires finaux de leur chaos, c’est nous pas eux.
    Même si leur chaos était préméditée, en tout cas maitrisé, Dieu maitrise mieux leur chaos qu’eux.
    Et Dieu c’est nous car Il est avec nous contre eux.
    Et nous avec Lui pour Lui.

    Sorry : ils l’ont dans le cul.


  • #1792039

    KO ! ( au 1er round )