Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Défendre les Français d’abord

Se déroulait hier la passation de pouvoir entre François Hollande et Emmanuel Macron. La cérémonie d’investiture en présence de 300 invités a été suivie par la remontée des Champs-Élysées, avec tout l’apparat républicain, du nouveau président-chef des armées, qui a déposé une gerbe sur la tombe du soldat inconnu. Paris a beau avoir voté à 90 % pour le candidat d’En Marche ! le 7 mai, les trottoirs étaient quasi vides, la foule était très, très maigrelette pour le saluer sur la plus belle avenue du monde.

 

Dans son discours d’investiture, Macron s’est adressé à « la France qui doute d’elle-même »… à l’évidence, beaucoup de nos compatriotes se sentent plus proches de cette remarque de Gilles-William Goldnadel : « Moi je fais partie de la France qui doute de lui »… Un qui ne doute de rien, avec un culot en acier trempé, c’est bien François Hollande qui s’exprimait hier midi depuis le siège du Parti socialiste, rue de Solferino après son passage de témoin. Devant Jean-Christophe Cambadélis et ses amis, l’ex-chef de l’État a ainsi exprimé sa « satisfaction » d’avoir laissé la France « dans un état bien meilleur que celui (qu’il a) trouvé » !

Un plaidoyer pro domo assez ahurissant alors que toute une frange de la population française a basculé dans la pauvreté (peu ou prou huit millions de pauvres dans notre pays) et que toute une autre vit dans la crainte légitime du déclassement dans une France ouverte sans protections ni frontières à tous les mauvais vents de la mondialisation. Floris de Bonneville notait sur Boulevard Voltaire il y a quinze jours que 501 personnes vivant dans la rue, dites sans domicile fixe, sont mortes sur les trottoirs de la capitale en 2016. « Pour cette année 2017, déjà, ce sont 84 corps qui ont été retrouvés sur le macadam, dont Christina, âgée de 45 jours, et Christian, un pauvre hère abandonné de 72 ans. ». Des Français « surtout morts de notre insensibilité. De la lâcheté endémique de notre société et de ses gouvernants. »

C’est dans ce contexte que la République vient de racheter à Accor 62 hôtels Formule 1 pour y loger, non pas des Français, mais une dizaine de milliers de migrants ? En effet, la SNI, filiale de la Caisse des dépôts qui vient de remporter l’appel d’offres du gouvernement afin de créer des logements d’urgence, a donc acquis, dans un premier temps (ce qui veut dire que les achats d’hôtels vont se poursuivre), 62 hôtels économiques dont les chambres vont être réhabilitées et leur gestion confiée à Adoma.

Dans la même veine, était organisée ce samedi par la Mairie de Paris, dans les locaux du Crédit Municipal, la vente aux enchères des « cadenas d’amour du Pont des Arts » accrochés par les touristes et enlevés dernièrement pour des raisons de sécurité. 250 000 euros ont été collectés…au profit de « l’action associative » en faveur des immigrés clandestins, rebaptisés « migrants » en novlangue . Une vente provocatrice qui a été perturbée par des militants identitaires « pour dénoncer la politique d’Anne Hidalgo et exiger que l’argent de cette vente bénéficie aux Parisiens plutôt qu’aux clandestins. »

La volonté de défendre la France et les Français D’ABORD, l’idée de priorité nationale, sera au centre des préoccupations des députés frontistes que nos compatriotes enverront idéalement siéger à l’assemblée au mois de juin. Dans un entretien au Figaro, le Secrétaire général du FN et directeur de campagne des législatives, Nicolas Bay indiquait ainsi que « la défense de la liberté de la France sera bien au cœur de cette bataille ». Défense des libertés françaises face aux oukases de la Commission européenne dont notre assemblée dite nationale est devenue très largement une simple chambre d’enregistrement. Libertés françaises également menacées affirme Bruno Gollnisch par le désengagement de l’État dans une France périphérique largement abandonnée par les services publics, mais aussi, et ô combien !, par l’extension des territoires perdus de la République, des zones de non-droit, par le communautarisme, la montée de l‘insécurité et la poursuite de l’immigration sauvage.

Autant de thèmes sur lesquels nos compatriotes entendent que le FN donne de la voix et puisse les défendre ; élus qui devront autant que faire se peut stopper, enrayer, ou à tout le moins les alerter sur les visées d’un gouvernement dont tout laisse à craindre qu’il amplifiera la politique sous influence mondialiste menée depuis des décennies. Le sondage BVA décryptant le vote des Français au second tour indique en tout cas que les trois sujets ayant le plus impacté le vote en faveur de Marine le 7 mai sont dans l’ordre : l’immigration, qui arrive largement en tête (70 %), la lutte contre le terrorisme (52 %) , puis la sécurité, la lutte contre la délinquance (36 %).

Bruno Gollnisch, sur E&R :

La réconciliation nationale, chez Kontre Kulture :

La seule ligne politique d’avenir pour les patriotes :
réconciliation nationale !

 
 






Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1728301
    Le 15 mai à 19:30 par driir
    Défendre les Français d’abord

    Laisser la France « dans un état meilleur que celui où on l’a trouvé » me fait toujours penser à des chiottes pour lesquels on demande aux gens qui passent pour faire leurs besoins de ne pas dégueulasser...

     

    Répondre à ce message

    • #1728369
      Le 15 mai à 21:13 par Tatiebaba
      Défendre les Français d’abord

      ah j’ai posté un commentaire idem avant de lire le votre...Synthèse de la décadence !

       
    • #1728374
      Le 15 mai à 21:17 par louise
      Défendre les Français d’abord

      Veuillez laisser l’Etat dans les wc où vous l’avez trouvé en entrant .

       
  • #1728350
    Le 15 mai à 20:40 par labelette
    Défendre les Français d’abord

    Avec 70% des français inquiets de l’immigration, je ne comprends vraiment pas que Marine Le Pen ait zappé ce sujet.
    A croire qu’elle n’avait pas vraiment envie de gagner...
    Raison de plus pour faire le ménage.

     

    Répondre à ce message

    • #1728351
      Le 15 mai à 20:43 par Le Pen, vite !
      Défendre les Français d’abord

      Moi ce que je en comprends pas, c’est qu’avec 70 % des Français inquiets de l’immigration, Marine n’ait pas été élue avec 70 % des voix au premier tour.

       
    • #1728445
      Le 15 mai à 22:30 par adile111
      Défendre les Français d’abord

      @Le Pen, vite !
      Je suis persuadé que les élections ( le système de comptage ) sont truquées.
      mettre des chiffres sur ordinateur ....comment se passe la vérification des données réelles du départ à l’arrivée.....qui contrôle REELLEMENT ?...SUJET TABOU...Techniquement ça doit être très facile de falsifier ....C’est sûrement "l’intégrité" des transmetteurs de données qui rassure le peuple sur l’impossibilité d’une fraude ....Dans ce monde pourri je ne peux croire qu’il y ai quelque chose d’honnête....

       
    • #1728667
      Le 16 mai à 09:38 par Gargan
      Défendre les Français d’abord

      Les russes n’ont rien piraté, du coup.

       
  • #1728366
    Le 15 mai à 21:09 par Tatiebaba
    Défendre les Français d’abord

    ’ex-chef de l’État a ainsi exprimé sa « satisfaction » d’avoir laissé la France « dans un état bien meilleur que celui (qu’il a) trouvé » !

    Le genre d’affichette que l’on trouve dans les wc de cafés.... Pauv’nous comme dirait les Québécois....

     

    Répondre à ce message

  • #1728375
    Le 15 mai à 21:17 par Jean Le Chevalier
    Défendre les Français d’abord

    Bien sûr que la France doit s’occuper prioritairement des Français, cela coule de source sauf pour les traîtres trotskystes qui ont pollué notre société depuis une quarantaine d’années. Les Français doivent réagir et retrouver leur honneur, leur fierté et leur joie d’appartenir à notre beau pays...Il faut se défendre contre l’entreprise de destruction menée par la Finance, le patronat, l’extrême gauche et l’islamisme. Vaste programme...

     

    Répondre à ce message

  • #1728429
    Le 15 mai à 22:20 par calal
    Défendre les Français d’abord

    le plus important amha c’est de remporter assez de deputes souverainistes pour assurer une minorite de blocage au parlement. il semble que macron veut s’assurer d’avoir 66% des deputes dans sa poche pour pouvoir faire voter une reforme constitutionnelle qui permette la mise en oeuvre d’une europe federale:genre les armes nucleaires francaises donnees a l’ue et a un commandement otan ou ue,toutes les regles du marche du travail les memes pour tous les pays de l’ue etc...il faut que les souverainistes aient 30 % des deputes sinon on va se manger un traite de lisbonne puissance 10 signe par umps dans les dents.
    rester mobiliser jusqu’aux elections des deputes...ils veulent nous decourager pour nous empecher d’avoir cette minorite de blocage.

     

    Répondre à ce message

  • #1728459
    Le 15 mai à 22:43 par Roland
    Défendre les Français d’abord

    Depuis 1945 le mot d’ordre mondial est : " défendre le peuple d’Israël d’abord" , afin bien sûr qu’Auschwitz ne puisse se reproduire .

     

    Répondre à ce message

    • #1728710
      Le 16 mai à 10:55 par Alice
      Défendre les Français d’abord

      Bravo tu as dit l’essentiel, le reste n’est que du théâtre et de la mise en scène !!

       
  • #1728491
    Le 15 mai à 23:21 par Olivier
    Défendre les Français d’abord

    Le FN doit lacher l’idée de sortir de l’euro, ce n’est pas du tout une question prioritaire, et revenir sur les fondamentaux.

     

    Répondre à ce message

    • #1728566
      Le 16 mai à 01:39 par Frank
      Défendre les Français d’abord

      Vous plaisantez j’espère ?!

      La souveraineté monétaire est essentielle !
      Renseignez-vous !

      La VRAIE souveraineté nécessite le contrôle de sa monnaie ! Il faut sortir de la zone euro.

      Remettre en question l’immigration imposée par Bruxelles, c’est bien ;
      mais s’y soumettre sournoisement sans vouloir quitter l’UE, c’est juste de l’enculage !

      Marine est coupable de sa défaite !
      Tournez-vous vers de Vrais Bonhommes, couillus qui osent dire ça haut et fort !..

       
    • #1728768
      Le 16 mai à 13:19 par Olivier
      Défendre les Français d’abord

      L’Europe, c’est une variation de l’histoire de France. Les Francs sont un peuple germanique. Il y a 100 fois plus de similitudes entre la France actuelle et l’Allemagne actuelle qu’entre la France actuelle (et passée) et la France multiculturelle que l’on nous promet.
      Vous ne voyez pas grand chose du monde qui vient. Dans celui-là, il faudra des alliances et l’Europe est celle naturelle de la France.
      Que la souveraineté monétaire soit à Francfort dans les mains de techniciens, ou à Paris dans les mains d’un incapable, cela ne m’émeut guère. La France n’a jamais brillé par sa gestion monétaire.
      En revanche, que l’on impose un changement radical de ce qu’est le pays, son histoire, son peuple, sa culture, ses valeurs, ça c’est un problème largement plus important.

       
  • #1728577
    Le 16 mai à 02:27 par horizons lumineux
    Défendre les Français d’abord

    Quelqu’un a vu un président … ? Quelqu’un a vu la France ? Tout le monde sent bien que tout est "fake" dans cette prise de pouvoir fabriquée et dans les images qui en sont données.

     

    Répondre à ce message

  • #1728623
    Le 16 mai à 07:57 par touriste75
    Défendre les Français d’abord

    Je me demande toujours pourquoi Bruno Gollnisch n’est jamais sité comme probable président du FN.
    Il est cultivé, calme, il a de la repartie.
    Trop français pour les "castors français" du second tour ?

     

    Répondre à ce message

    • #1728696
      Le 16 mai à 10:34 par Henri
      Défendre les Français d’abord

      C’est clair qu’il est d’un autre niveau que MLP !! Mais bon, si tu l’avais oublié, il avait lui aussi été candidat à la succession de JMLP...qui bien évidemment avait fait campagne pour sa fille. Probablement LA pire faute politique de toute sa vie. Et la suite tu la connais : avec l’appui du menhir et le nom de famille qui va bien, la fille a été élue à la tête du FN. Avec les conséquences qu’on sait (dédiabolisation perdante...).

      Le FN serait peut-être au pouvoir aujourd’hui si quelqu’un d’aussi brillant que Gollnisch en avait pris la tête. Son intelligence, sa finesse et sa bonhommie auraient sûrement fait du petit bois de Micron lors du débat où MLP s’est misérablement vautrée.

       
  • #1728702
    Le 16 mai à 10:47 par Henri
    Défendre les Français d’abord

    Bien souvent, la vérité dépend du point de vue...

    Quand le flan dit qu’il laisse la France dans un bien meilleur état que celui où il l’a trouvée, il est clair que ce n’est PAS du point du vue du peuple, des sans-dents, des gueux que nous sommes ! Qu’on soit clairs : notre point de vue, il s’en fout complètement...

    Par contre, du point de vue de l’élite mondialiste, dont il a scrupuleusement exécuté le programme, et qui tire les marrons du feu de la situation, c’est incontestable que la France est "mieux" maintenant : encore appauvrie, plus endettée, plus de délocalisations, plus de pression fiscale, plus d’IMmigrants pour favoriser le dumping social, plus de divisions dans la population, plus de gender, etc.

    Bref, même si c’est bien entendu à notre détriment, l’oligarchie est effectivement dans une situation bien plus favorable pour elle maintenant qu’au début du quinquennat du flan. Donc en fait quand il a dit ça, il ne faisait pas preuve d’un déni de réalité - car notre réalité n’est évidemment pas la sienne - mais bel et bien d’un incroyable cynisme, car il se permet, au nez et à la barbe des Français, de les ignorer purement et simplement, et de ne parler qu’à ses commanditaires, comme si la France ne se réduisait qu’à ces derniers, alors qu’ils représentent tout au plus 1% de la société.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents