Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Sur l’utilité (ou non) des polémiques : précision de Bruno Gollnisch

Dans un entretien à Valeurs Actuelles, Marine Le Pen, Présidente du Front National, expose que, lors de la campagne interne pour la Présidence du Front National où nous étions en compétition, j’aurais défendu l’idée d’une stratégie selon laquelle le FN progressait grâce à des polémiques, contrairement à elle, qui souhaitait les faire cesser.

Une lecture trop rapide pourrait laisser croire que je recherchais les « polémiques » pour elles-mêmes, de façon en quelque sorte provocante, ce qui n’est pas le cas.

J’ai toujours dit que la diabolisation que nous subissions était injuste, mais qu’elle était une arme de guerre psychologique de nos adversaires, à laquelle il ne fallait rien concéder.

J’ai dit et redit que la « dédiabolisation », que j’appelle aussi de mes vœux, ne résulterait pas de telles concessions, mais de la prise de conscience par les Français de la justesse de nos analyses et propositions, ce qui me paraît en bonne voie, grâce aux efforts des dirigeants, cadres et militants de l’ensemble du Front national.

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ce monsieur a toujours une justesse linguistique et intellectuelle qui m’épate à chaque fois... sans parler de sa finesse culturelle et historique même dans l’humour ! Plus fin encore que jmlp qui fait plus bourru parfois ! RESPECTS ! Un homme politique à l’ancienne avec un QI comme on en voit peu en 2014 malheureusement !

     

    • Exact chère camarade !

      Je me disais qu’il pouvait ajouter au succès du F.N, la dégringolade des parties de gouvernement UMPS qui je l’espère un jour sombreront à jamais, mais après réflexion c’est plutôt habile de sa part de ne pas l’avoir mentionné car c’est un angle d’attaque des adversaires du F.N.
      Ils répètent en boucle que le F.N surfe sur le mécontentement générale, dû entre autres au manque de réformes... Blablabla

      P.S : je ne vote pas mais reconnaît la qualité de certains cadres du F.N gollsnich, phillipot, le Pen père ; chacun dans son style. Merci à E.R


  • Clair, net et précis ! Merci M. Gollnisch, le dernier grand homme politique avec Jean-Marie ! Je vous engage à consulter régulièrement son blog, il est très intéressant et regorge de son humour fin et ironique : c’est autre chose que les interventions d’Alliot ou Collard...

     

  • Bruno et Jean-Marie, quel bon couple politique ces-deux là !


  • grâce aux efforts des dirigeants, cadres et militants de l’ensemble du Front national.
    oui,certainement.La situation économique et social a changé aussi.Et un petit signe envers E&R et Alain Soral m’aurait semblé approprié ,bien que non affilié au Front.

     

  • J’ai toujours pensé que la diabolisation etait préferable à la moquerie (comme pour Shivardi ou Cheminade) ou au silence total... On écoute toujours "le diable" (meme si c’est pour s’offusquer de ce qu’il dit) alors que les "guignols" (ou farfelus), on les ignore (au mieux) ou on se fout de leurs gueules... de ce point de vue, Golnisch est dans le vrai... comme souvent.
    Homme respectable en effet, erudit, clair, lyrique meme parfois... et surtout qui respecte ses adversaires, ce qui n’est pas le cas de la nouvelle caste du Fn (Marine, Alliot and co) qui s’exprime avec le meme mepris et la meme morgue que la bourgeoisie Umps.


  • Le plus court moyen de devenir célèbre, c’est de faire scandale ou d’avoir un procès . Céline savait gré à Robert Denoël "d’alimenter les connes polémiques, celles qui font vendre" . Et il déclara à une journaliste qui avait acheté "Voyage" qu’elle avait "acheté un scandale" . L’affaire montée de toutes pièces du "point de détail" a certes couté plus d’un million à Le Pen, mais elle lui a valu un regain de popularité . Et actuellement les bisbilles entre le père et la fille ne semblent pas nuire au FN .


  • je n’ai rien contre lui, mais pour moi il n’est pas assez "gauche du travail"


  • Même si le projet politique du FN est possiblement le mieux à même de rendre à la France sa souveraineté, il ne suffit pas d’accéder au pouvoir pour répondre aux exigences d’un si considérable défi.
    Marine Lepen devrait sommer les bonnes volontés au lieu de les confronter. Si elle sous estime les vrais stratèges et se contente de bricoler des sorties de crise à chaque fois qu’elle y est acculée, elle finira logiquement par s’essouffler.
    M. Gollnisch a raison de jouer la carte du peuple plutôt que la montre, ou que la boussole orientée toujours vers la même direcsion.


  • La diabolisation comme moyen de subversion c’était ça l’idée de Le Pen père non ?


  • Un vrai politique ! ....il rappelle que la dédiabolisation est nécessaire MAIS sans concession ( une petite ruade aux Marinistes ) , mais celle ci est en bonne voie grâce à l’équipe en place ( le bisou quand même ) .
    En gros continuez comme ça ,mais attention à maintenir la ligne ! Une façon de ne pas se mettre à dos ceux qui voudraient par leurs conceptions , ringardiser le canal historique dont il est le chef de file en exercice , contrairement à papa en pré- retraite , qui ne peut plus influer directement sur la ligne du parti .


  • il parle de " prise de conscience ", monsieur Gollnisch au moins respecte les français et les électeurs et refuse de les infantiliser, il mise aussi sur leur bon sens populaire et sait que l’indignité ne mène pas loin..ou pire !...sa vision est juste et morale et ne semble pas celle des instances actuelles, la politique " boutiquière " d’accession à tous prix au pouvoir se mariant toujours mal avec une certaine tenue, surtout dans le paradigme ultra-libéral actuel dénué de garde-fou...là est le hiatus actuel et le coeur à mon avis de cette " bataille " larvée entre les Anciens et les Modernes.


Afficher les commentaires suivants