Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Paris : pourquoi des symboles du IIIe Reich et un buste d’Hitler se trouvaient-ils au Sénat ?

Une enquête du journal Le Monde a mené à l’exhumation par la chambre haute du Parlement d’artefacts du IIIe Reich qui sont restés enfouis pendant 75 ans, de la libération de Paris à aujourd’hui. Le Sénat dans l’embarras ?

 

L’occupation de la France par l’Allemagne nazie entre 1940 et 1944 aura laissé des stigmates jusque dans les plus hautes institutions de la République. Dans une enquête publiée le 3 septembre, Le Monde révèle que le Palais du Luxembourg renferme, dans ses sous-sols, un véritable « trésor nazi » datant de la Seconde Guerre mondiale parmi lesquels un buste d’Adolf Hitler et un drapeau nazi du IIIe Reich.

Un des secrets les mieux gardés du pays puisque, interrogés par le quotidien, ni Vincent Capo-Canellas (UDI), questeur depuis 2017, ni ses deux anciens collègues au même poste, Jean-Marc Pastor et Gérard Miquel, n’étaient au courant de la présence de tels objets. « C’est une découverte pour beaucoup de gens, tout le monde tombe de haut », explique finalement le service de communication de la chambre haute, toujours au Monde, après avoir contesté leur existence.

Loin de désarmer, le journal assène et joue le mystère dans son article : « Qui sait qu’un buste d’Adolf Hitler de 35 centimètres de haut est caché au sous-sol, sans être répertorié ? Qu’un drapeau nazi de deux mètres sur trois y est conservé depuis la Seconde Guerre mondiale ? Que le personnel du Sénat aurait travaillé jusqu’à récemment sur des bureaux ornés de l’aigle du IIIe Reich ? Une poignée d’initiés, pas plus. »

Le quotidien apporte même plusieurs clichés, fournis par un Sénat acculé, sur lesquels on peut effectivement observer un buste en métal de 35 cm représentant le Führer mais également un drapeau rouge et blanc de plusieurs mètres orné d’une croix gammée et d’une croix de fer. Si personne ne connait l’origine précise de ces objets, il est probable que l’occupation par l’armée de l’air allemande, la Lutwaffe, du Palais du Luxembourg, n’y soit pas étrangère.

 

Le buste en métal d’Adolf Hitler, caché dans une réserve du Sénat

 

Après la fin de la guerre, Emmanuel Robichon, directeur du service du personnel intérieur et du matériel, est chargé de faire l’inventaire complet des biens retrouvés dans le palais. Il rend son rapport le 4 février 1949, écrivant avoir été « tellement surmené et déprimé » par la quantité de meubles à consigner « que [sa] santé en a été gravement altérée ». Mais aucune mention d’un quelconque buste du dirigeant allemand dans le document de 18 pages.

« C’était tellement le chaos, je ne pense pas qu’il y ait eu un inventaire précis des casques », essaye de justifier une source sénatoriale, toujours auprès du Monde. « Le buste devait être dans un bureau de l’occupant. Il est toujours resté en réserve, il n’en est jamais sorti. Personne ne s’en est occupé, je ne vois pas ce qu’on peut en faire », déclare quant à lui Damien Déchelette, architecte en chef du Sénat, au quotidien. Il semblait au courant de l’existence de tels objets.

Contacté à de nombreuses reprises par le quotidien vespéral, le palais du Luxembourg tente alors de jouer cartes sur table après une valse hésitation manifeste. Si aucune précision n’est apportée à propos de la provenance du mobilier, le Sénat précise que « les archives comportent notamment des dossiers de correspondance avec les autorités allemandes en français et en allemand, voire bilingues, ainsi que des plans des abris et du palais établis par l’occupant » et révèle que des ouvrages estampillés « Luftflotte West » et « Luftkreiskommando » sont conservés tout comme un appareil respiratoire allemand et une lampe à gaz.

Le Sénat avance également que du mobilier, comportant notamment des chaises, gravé de l’aigle du IIIe Reich, est stocké dans ses réserves. « De temps en temps, on peut se rendre compte qu’il y a une estampille [nazie], ce n’est pas du mobilier qui est en circulation », confirme le service de communication au Monde. Dans les colonnes du quotidien, Jean-Marc Todeschini, ministre de François Hollande, assure qu’il « n’y a pas un culte d’Hitler au Sénat ». Roger Karoutchi, sénateur LR, s’emporte auprès du Monde : « On ne garde pas un buste d’Hitler au Sénat, c’est insensé ! »

 

Le drapeau nazi, caché dans le sous-sol du palais du Luxembourg

 

Cependant, le Sénat s’est plié à l’exercice de vérité et les photographies fournies par la direction de la communication de la chambre haute du Parlement s’étalent dans Le Monde. Si les journalistes espéraient initialement trouver les reliques de guerre dans le bunker enfoui sous le jardin du Palais du Luxembourg (au-dessus duquel les nazis avaient eu le temps de planter un potager), ils n’y trouveront que quelques objets sans importance liés à l’occupation, mais ils n’auront jamais eu accès au lieu même où se trouvait le buste représentant Adolf Hitler : « La relative transparence du Sénat s’est arrêtée en haut des marches de son sous-sol. »

Faute de réponses complètes, Le Monde cherche une explication à la conservation de ces objets historiques et propose ses propres inférences, éclairées par des historiens. À propos du buste, l’historienne spécialiste de l’occupation de Paris, Cécile Desprairies, relève : « C’est étonnant qu’il n’ait pas été détruit. Il ne doit pas y avoir 36 bustes d’Hitler à Paris, c’est peut-être même le seul… » Et elle avance : « Les drapeaux nazis étaient pris comme trophées. Les lieux étaient pillés, saccagés, les libérateurs emportaient un petit morceau de l’occupant, ça a été la foire d’empoigne. Ça circulait ensuite au marché noir, et ça circule toujours. Il n’y a pas eu de politique de destruction ou de police de contrôle. Les vainqueurs font ce qu’ils veulent. »

Un sénateur ou un employé du Palais a-t-il voulu garder des souvenirs ? « Est-ce que quelqu’un n’aurait pas voulu s’en faire un cabinet de curiosités ? », se demande même un salarié actuel du Sénat. Pour ce qui est en tout cas de l’intérêt historique de la chose, Le Monde questionne les motivations : « Pourquoi les cacher et ne pas faire œuvre de pédagogie en les montrant au grand public dans le cadre d’une exposition ? »

L’explication ne viendra peut-être jamais, mais un ancien administrateur du Sénat a son avis : « C’est choquant. Soit on détruit cet objet le 26 août 1944, au lendemain de la Libération, soit on le garde, mais dans un sens historique, aux Invalides ou dans un musée de la déportation. Le cacher et, semble-t-il, le protéger, je ne comprends pas… C’est sans doute une négligence, des petites guéguerres internes. »

 

Tous les chemins mènent à Adolf, sur E&R :

Une polémique qui aurait pu surgir plus tôt, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

71 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Pour dominer l’Europe en 15 jours, il faut au moins un drapeau aussi stylé que celui-là.
    A côté, le fade drapeau républicain n’a aucune singularité. Tout au plus on se dit que c’est un drapeau à se faire envahir par des millions de non-européens...

     

    • Si dominer l’Europe ça signifie flinguer 25 millions de Russes et nier la souveraineté des autres pays européens, alors oui, on peut le dire : c’est un drapeau de m... qui n’a, d’autant plus, rien d’historiquement cohérent mais qui n’est qu’une création ex-nihilo à des fins partisanes. Déjà, on a pris le rouge parce que ça attirait l’œil et parce que les communistes faisaient un bon score, à ce moment-là, en Autriche et en Allemagne. Ensuite, la croix gammée historique en Europe n’a que peu à voir avec celle du nazisme (qui se réfère à celle l’Asie, donc où est le rapport ?) La croix gammée celte est faite de demi-cercles, celle des slaves et des païens pointait, elle, vers la gauche.
      La plupart des croix gammées issues du folklore indo-européen n’étaient ni dextrogyres, ni tournées à 45° comme la croix de Saint-André. A dire vrai, même, du point de vu d’un pratiquant d’un culte païen, ce symbole-là serait comme la croix retournée pour un chrétien, un symbole satanique et anti-chrétien. Après, quand on sait qui étaient les véritables soutiens financiers du nazisme (voir Wall Street et l’ascension d’Hitler d’Anthony C. Sutton) pourquoi s’en étonner ? Après tout, c’est leur habitude de corrompre les symboles existant.


    • Dès que ça parle d’Allemagne, les petits trolls nazillons sortent de leur trou à rats tout émoustillés des prodiges de la Wehrmacht dans le massacre de populations parfois plus nordiques que la leur, très cohérent pour un régime qui se réclame de la supériorité aryenne de mes deux auquel ils ont vainement essayé de lier avec la pensée nordiciste, n’est-ce-pas ?


    • @ Chat noir

      Regardez la video d’Hellstorm, et vous constaterez qu’en matière de barbarie et de crimes de guerre, les anglo-américains et les communistes étaient très très loin devant la Wehrmacht et la SS.

      Oradour-sur-Glane, 642 victimes, c’est mal, mais c’est quand même très peu de chose par exemple par rapport au bombardement du Cap Acorna,... à l’écrasement sous des milliers de bombes incendiaires des centre-ville d’Évreux, de Rouen,... de Hambourg, de Dresde,.. d’Hiroshima et de Nagasaki,..

      Oradour-sur-Glane, 642 victimes, c’est mal, mais c’est quand même très peu de chose par exemple par rapport aux 200 000 civils assassinés et souvent violés et torturés de façon sadique, par les maquis gaullo-communiste pendant l’Épuration.


    • @Bayinnaung @Chat noir
      Rappeler nous le contexte de l’époque ? Une Allemagne fraîchement libéré de la (((république de Weimar))) qui était en train de transformer l’Allemagne en bordel à ciel ouvert le tout contrôlé par les mêmes qui tiennent la France aujourd’hui !
      Avec les innombrables groupes communistes et terroristes rouges qui frappaient partout en Europe, ils ont même réussit à prendre la Hongrie pendant 3 mois avant d’être repoussé, je cite1919 : le Parti socialiste hongrois, sous la direction de Bela Kun, prend le pouvoir et crée une « République des conseils », qui dure à peine trois mois, renversée par une intervention roumaine. L’amiral Horty est proclamé régent et met en place un régime dictatorial. Le même Bela Kun qui par la suite à fuit en URSS et s’y fait offrir un poste dans le gouvernement bolchevique où il participe aux massacres et l’asservissement des russes....

      Avec bien sûre l’Angleterre et les US complètements parasités par les mêmes + la Sainte Russie tombé aux mains de ces ignobles bolcheviques, encore les mêmes !Bref une Allemagne enfin libéré de cette engeance mais assiégé et encerclé de toute parts !

      Et là vous parler de massacres LOL avant même que l’Allemagne n’envahisse la Pologne, ça faisait déjà des décennies que des massacres de masses en tout genre avaient lieux en Espagne, Russie/URSS, Chine(l’ignoble guerre civile entre communistes et nationalistes) etc... etc... le tout à peine 20 ans après la première grande boucherie mondiale..
      On vous à tellement gavé le cerveau de propagande qu’au final vous ne savez rien du Troisième Reich et des nazis , il y à tellement de mensonges tous plus gros les un que les autres !
      Sans compter qu’en politique étrangère les nazis étaient tr ;es copains avec les perses ainsi qu’amicaux avec les pays arabo-musulmans ainsi qu’avec l’Inde et les hindoux mais aussi avec les japonais et les asiatiques nationalistes ainsi que les nations sud-américaines !
      Bref en vérité les nazis étaient hostiles uniquement envers les nations tenus par (((on sait qui))), URSS, UK/US et leurs larbins ! Ah oui j’oubliais les communautés allemandes complètements opprimés par les polonais dans les années 30s... ah oui un autre truc qu’on ne vous apprend pas dans l’histoire (((officielle))).
      Les vainqueurs ont vraiment écrit l’Histoire et ça marché de toute évidence !


    • Chacun son tour pleurnicheur de couard de blanc bec, la France ne t’appartient pas pov’ type, lolll.l’autre il se croit dépositaire de ce pays mais rêve dugenou, vous serez envahi et vous la fermerez comme sous les allemands


    • @ PL

      Les maquis "Gaullo-Communistes" n’ont fait que s’en prendre aux macronniens de l’époque. Les pro-allemands d’hier et ceux d’aujourd’hui sont toujours les mêmes.


    • @Chat noir
      Ici, on ne croit plus à la version des gentils contre les méchants.

      @Hiro
      Brave esclave satisfait de son statut de déraciné au service de la société marchande. Ni d’ici, ni de là-bas, prouesse de l’individu hors-sol célébrant son vide identitaire. Attali est fier de toi.

      @Bayinnaung
      Merkel et Macron c’est Weimar 2.0 ou L’Europe de Coudenhove-Kalergi : métissage et sans-frontièrisme. Pas vraiment le projet du Reich et des pro-allemands d’hier.


    • @ Hiro



      vous serez envahi et vous la fermerez comme sous les allemands



      A cause de l’Allemagne, encore une fois, puisque c’est Merkel qui nous impose ces migrants.

      @ Pierre Loup

      Sans ces "méchants bolchéviques", tu parlerais encore allemand, ou pire : l’empire américain aurait commencé ses méfaits dès les années 40.

      Tu parles des massacres en Allemagne, Espagne, etc. ... Et les 25 millions de Russes tués, ça n’existe pas ? A mais oui, c’est vrai. Ce ne sont que des Russes !
      Comme quoi, que ce soit face à Staline, à l’époque (je rappelle : les procès de Moscou, la mise à l’écart des vrais assassins du Tsar (qui n’étaient pas tous catholiques) c’était lui) ou face à Poutine aujourd’hui ; l’ethnocentrisme occidental reste toujours le même.



      On vous à tellement gavé le cerveau de propagande qu’au final vous ne savez rien du Troisième Reich et des nazis



      Je sais juste qu’ils ont imposé à la France ce que celle-ci n’a pas eu la cruauté d’infliger à l’Allemagne avec un traité de Versailles qui n’a jamais été réellement appliqué...et que ce traitement de faveur : les Grecs le reçoivent aujourd’hui.



      les nazis étaient tr ;es copains avec les perses...



      Et alors ? Ils étaient ennemis de la France.



      Bref en vérité les nazis étaient hostiles uniquement envers les nations tenus par (((on sait qui))),



      Raison pour laquelle ils ont été financés par "on sait qui" et qu’ils ont noué des accords commerciaux avec les colonies de "on sait qui" en Palestine ...

      @ Ezra

      Désolé mais l’abolition des frontières, la réduction en esclavage des peuples non-aryens au seul bénéfice de l’Allemagne : c’était un projet du Grand Reich et c’est ce que l’on voit se produire à l’heure actuelle en Europe du sud.


    • @Bayinnaung
      Si les allemands n’avaient pas contenu Staline qui rêvait de bouffer l’Europe, tu serais dans un goulag en Sibérie et ta grand-mère aurait été violée comme toutes les allemandes en 1945 !


    • @ Greta



      Si les allemands n’avaient pas contenu Staline



      Fantasme anti-communiste primaire. C’était Trotsky & Lénine (des internationalistes) qui rêvaient d’exporter leur révolution. Staline, lui, a reconstruit son pays (suffisamment bien pour tenir tête à l’Allemagne nazie).



      qui rêvait de bouffer l’Europe,



      Faux, je te laisse lire cela :

      Alors que le gouvernement polonais demande, trois quart de siècles plus tard, des dommages de guerre à l’Allemagne, la presse internationale souligne la responsabilité soviétique dans la Seconde Guerre mondiale. C’est oublier que durant six ans, l’URSS essaya de former une alliance contre le nazisme et ne trouva aucun soutien. C’est oublier qu’en 1938, l’alliance de la Grande-Bretagne, de la France et de la Pologne avec l’Allemagne nazie et l’Italie fasciste lors des accords de Munich dépeça la Tchécoslovaquie au profit de l’Allemagne et de la Pologne. En réalité, l’accord germano-soviétique de 1939, qui partagea la Pologne, n’est que la conséquence de l’anti-soviétisme européen.

      Et ce n’était pas la seule calamité diplomatique qu’aient commis la France & l’Angleterre à l’époque. Mussolini (le Salvini de l’époque...au sens où, lui aussi, a dénoncé la dette frauduleuse qui pesait sur l’Italie) avait toutes les raisons de combattre Hitler (dont il avait fait échouer la première Anschluss sur l’Autriche) ; mais comme on a pas supporté qu’il se taille, comme nous, un empire colonial en Afrique, on l’a mis au ban des nations ce qui l’a poussé dans les bras de l’Allemagne.

      Preuve que la Russie était bien sur la défensive et ne représentait certainement pas une menace. La Pologne avait déjà battu l’armée rouge en 1920, comme la Finlande plus tard ... donc faire de la Russie une menace était non-seulement faux d’un point de vue historique, mais n’était compatible qu’avec le discours pro-hitlérlien et même pro-capitaliste (Wall-Street n’avait pas apprécié les procès de Moscou).



      tu serais dans un goulag en Sibérie



      Tiens, on dit la même chose sur Poutine. Comme quoi, la propagande anti-Russe n’a pas changé d’un iota en un siècle !



      et ta grand-mère aurait été violée comme toutes les allemandes en 1945 !



      Bla ! Bla ! Bla ! Ma grand-mère t’em*erde toi et tout ceux qui font parler les morts pour eux. Ce genre de pleurniche me semble très digne des "ni-tout-à-fait-catholiques-ni-complètement-musulmans".


  • Le festival permanent de l’antisémitisme néant bat toujours son plein en Hexagonie !
    Moix, Hitler, au suivant !
    Vive l’histoire écorchée et sa mémoire vive, jusqu’au Sénat !
    Les putes des merdias n’ont du flair qu’au bon moment.
    Et que découvrent-elles d’Hexagonie dans la bourrasque de merde Epstein ?


  • Peut être que ça fait partie du matériel des ceromonies partouzesques avec Epstein ?
    Ou alors pour ne pas oublier d’où ils viennent...

     

  • Ces objets ont été oubliés dans les réserves du Sénat qui doivent regorger de choses diverses et variées devenues inutiles, c’est un peu comme dans le grenier d’une vieille maison, on y va que rarement... Pour moi, ce sont des souvenirs historiques car la France a été occupée par l’Allemagne et ces objets devraient être déposés dans un musée, détruire le buste d’Hitler n’effacera pas ce qui s’est passé. Voici une nouvelle polémique qui s’ajoute à l’affaire Moix...


  • Simple question : cela pourrait resservir ?

     

  • Ce drapeau, c’est vraiment la classe esthétiquement parlant !

     

  • Je le trouve beau le drapeau. Quoi qu’en disent les bien-pensants !


  • Pourquoi des symboles du IIIe Reich et un buste d’Hitler se trouvaient-ils au Sénat ? Ils ont été offerts par Yann Moix.


  • Ça fait partie du patrimoine (quelque part).
    Alors, comme la mode est à saigner, dilapider, pourquoi pas une vente aux enchères ? On n’est plus à ça près ( et, autant y rajouter l’œuvre originale de Moix). Y’a moyen de se faire du fric là.


  • " il est probable que l’occupation par l’armée de l’air allemande, la Lutwaffe, du Palais du Luxembourg, n’y soit pas étrangère. "

    Voilà une hypothèse qui est très hardie.


  • #2271091

    "Jean-Marc Pastor et Gérard Miquel, n’étaient au courant de la présence de tels objets. « C’est une découverte pour beaucoup de gens, tout le monde tombe de haut », explique finalement le service de communication de la chambre haute, toujours au Monde, après avoir contesté leur existence."

    Comment tu peux contester l’existence, si t’es pas au courant de la présence ?

    Si y’a rien, y’a rien à nier...
    Et alors, pourquoi les avoir contestés ?
    Pourquoi prouver une existence en la niant ?

    Encore des champions...


  • Je regrette, mais cela fait partie de l’histoire de la France .Il y a aujourd’hui des choses bien plus grave, qu’un malheureux buste est un drapeau. S’étendre en permanence sur la Deuxième Guerre mondiale depuis plus de 70 ans commence à être très rasoir .S’il y a aujourd’hui des choses à découvrir, il n’y a pas mal de sujets qui font frémir, mais que personne ne parle parce que trop dérangeant et qui éclabousserait certainement du beau monde, alors parler d’une statue et d’un drapeau au sénat permet de détourner le regard pour éviter de d’autres sujets choses afin d’occulter des sujets beaucoup plus croustillants, qui n’ont pas plus de 70 ans, c’est aujourd’hui .


  • Il est plus facile de s’attaquer à ces objets - qui ont une valeur historique - que de lutter contre le totalitarisme qui s’installe dabs notre pays.

     

  • ...je ne vois pas ce qu’on peut en faire »
    Damien apporte-le à la famille des banquiers qui ont contribué au déclenchement de la GM2, la "création" & le financement d’Adolf et du IIIème Reich !

     

  • Au lieu de se scandaliser de la traitrise d’une loi comme celle de janvier 73 qui rackette le pays au profit des banques, voilà un énième épisode de la série "antisémitisme-Hitler-plus_jamais_ça" (et donc vive israel)... C’est ce qui s’appelle avoir le sens des priorités pour se préoccuper de quelques vestiges de l’occupation au fond d’une cave, pendant que l’immigration est incontrôlée, les hôpitaux publics saturent (les prisons aussi), le niveau moyen des élèves ne cesse de chuter, l’institution judiciaire est une mascarade, le chômage le nombres de dépressions de divorces de suicides augmentent, on bouffe de la merde...
    De toute façon, si ce n’est pas ça, c’est un couplet sur le vivre ensemble (mais avec qui ???) ou les joies des LGBTXYZ_et_mon-cul-sur_la_commode.
    Nous vivons vraiment une période d’effondrement.


  • « C’est sans doute une négligence, des petites guéguerres internes. »

    Mon cul ! Plutôt des objets cultes lors de messes noires dans le sous-sol du Senat pour que les vieux maîtres s’excitent dessus en compagnie de leurs jeunes otages !


  • « C’est choquant. Soit on détruit cet objet le 26 août 1944, au lendemain de la Libération, soit on le garde, mais dans un sens historique, aux Invalides ou dans un musée de la déportation. Le cacher et, semble-t-il, le protéger, je ne comprends pas… C’est sans doute une négligence, des petites guéguerres internes. » Curieuse réponse d’un ancien administrateur du Sénat. Une statue de bronze et un drapeau à la c.. ! Ca fait vite polémique ! Mais il s’agit peut-être l’oeuvre d’un ancien admirateur du IIIème Reich. De là à croire qu’il y a des réunions secrètes des nostalgiques de Adolf Hitler dans les sous sols du Sénat, il n’y a qu’un pas. Le journal "Le Monde" tient là un scoop bien plus important que l’ampleur de la décadence généralisée dans le vrai Monde ! Pitoyable...


  • J’offre 100euros pour le buste !
    100euros, une fois !, 100euros deux fois,...

     

  • Il y a bien des restes de Simone Weil au Panthéon.

     

    • Avec un V s’il te plait. Avec un W nous sommes à une autre hauteur spirituelle, intellectuelle. Simone Weil est un grand être de notre histoire contemporaine.

      Puisque j’en parle. La chaine " Guerre de classe" qui diffuse Francis Cousin a mis des livres audio en ligne et dont Simone Weil.

      Bien à vous


  • Pour faire tomber des sénateurs qui pourraient poser trop de questions durant la prochaine affaire Benalla ?

     

  • Simples trophées de guerre parmi tant d’autres. Ils ont leurs place au musée de l’armée. Il n’y a pas de quoi polémiquer là dessus, à conserver précieusement, pour l’histoire. Les guerres laissent des traces, que l’on oublie parfois parce qu’il y a trop de rangements à faire... pourquoi "le Monde" fait moins de "chichi" lorsqu’un brave poilu ou un petit de la "hitlerjugend" remonte des entrailles de la terre, en Champagne ou en Normandie par exemple ?

     

  • Le 3ème Reich ayant servi d’agent provocateur pour le sionisme, il n’est guère étonnant de voir les thuriféraires de ce mouvement conserver ces objets comme des reliques plus de 70 ans après les faits !

     

  • #2271181

    Ils vont en faire quoi, sinon... ? Les mettre aux enchères ou sur Ebay... ?
    Je demande ça comme ça, c’est pour un copain.

     

  • Coup de bol, c’est pas un buste de Philippe Pétain. Là ça va se tasser, tranquille...


  • Au Sénat ils sont trop bien payé pour faire correctement leur boulot ...


  • je le trouve comme neuf ce drapeau après plus de 70 ans ...On dirait qu’il sort de l’usine...Photoshopé ???

     

  • Pas qu’au Sénat, un ami qui travaillait dans une administration a eu des chaises estampillées 3ième reich avec l’aigle nazi dessous dans sa salle de réunion jusqu’à qu’elles partent à la poubelle au début des années 2000 quand ils ont (enfin !) renouvelé le mobilier. Le bâtiment où il travaillait avait été utilisé par la milice pendant la guerre.


  • Ouh la la, vin diou, quelle affaire d’état.
    Ca les occupe un peu au sénat, ils ont de quoi parler.
    Pendant ce temps, la dette grimpe, la pauvreté aussi, les suicides des éleveurs, mais c’est moins grave.


  • Hitler faisait partie de la machination !


  • Yann Moix est acheteur


  • Hahaha, j’étais sur la route ce matin lorsque "France" "Infos" nous a lâché le scoop du siècle... Quid des caisses noires du Sénat ? Quid de ces magouilles à n’en plus finir par des "représentants" des territoires gavés jusqu’à la moelle ? Il aurait mieux fallu que je bascule sur NRJ. Pour mes nerfs...


  • En voilà une belle attaque sous faux drapeau !

    Ceux qui l’ont découvert sont ceux-là même qui l’ont placé là pour ça... bravo aux Sherlock Holmes du journal du petit marquis Béchamel qui savaient dans quelle poche de leur sac ils devaient chercher.

    Cette farce tourne au grotesque et va finir par se dénoncer elle-même à force d’en faire des tonnes. Alors surtout, continuez ! Tenez voici un tuyau : du côté de l’Elysée, il se murmure qu’il y a un mec assis sur un casque à pointe...

    L’objectif reste le même : créer un événement "shoatique" pour maintenir une intimidation permanente dont le but est de nous accabler et nous soumettre par la repentance. Et plus généralement, nous focaliser sur des conneries pour nous détourner de l’essentiel, là où sont les vrais enjeux...

    Fuck you !


  • Je sais.
    C’est Yann Moix qui a demandé a son père de tout cache tout ça.
    Sauf qu’une fois née, il n’a pas été sage, donc son père ne lui a pas indiqué la cachette.


  • Mince :
    - GODF (soit disant) vs CRIF mais qui annonce comme deuxième enjeu le voyage à Auschwitz pour la commémoration de l’année prochaine comme il en fut de précédente,
    - Moix qui finit par demander pardon,
    - Le Hezbollah en riposte à Israël,
    - Et maintenant buste et drapeau...

    Il s’en passe des choses couillons...


  • Mes parents ont toujours un plat de table avec l’estampille, et ma table de chevet d’enfant l’a aussi (ils l’ont toujours).

    Héritage de grands-parents dont la maison avait servi d’hôpital de campagne, et qui se sont servis en compensation.


  • Ils sont à la cave, où est le scandale ? Dans les journaux, où sévissent les tartuffes.
    Ca demande "pourquoi ne pas faire oeuvre de pédagogie dans le cadre d’une exposition" mais ils colporteraient l’indignation si elle s’organisait.
    On reste à la surface des choses avec cet air sévère et incrédule, si facile à produire et reproduire. Une étude poussée du best seller de Hitler semble inévitable, pour qui prétend à la pédagogie, les journaux font-ils ce travail ? L’omniprésente idéologie s’accomode bien du noyau vide, de l’impensable.
    Il ne s’agit pas de dire que M.Kampf renferme l’indicible vérité, plutôt que la moraline est portée par des nuls.


  • Je conseille vivement au Sénat de dépoussiérer ces reliques et de les remettre en place, car il ne fait que valider les lois liberticides et anti-peuples édictées par les traîtres de l’Assemblée Nationale suite aux décrets de la Commission Européenne (vraie IVe Reich) qui nous gouverne à travers son petit représentant Macron larbin de la grosse Angela.

    L’autre avantage c’est que ça évitera à ces "représentants" de piller les dépôts des mobiliers nationaux comme ils ont souvent pris l’habitude de partir avec le mobilier précieux emprunté après leur onéreuse, dispendieuse et parasitaire, inutile législature.


  • C’est historique et ça se respecte l’Histoire, quel que soit le prisme par lequel elle est perçue, enseignée, imposée, diffusée, proposée, disponible.
    C’est un buste, ce n’est pas contagieux.

    Ces pudibonderies tardives sont, à dessein, infantilisantes.


  • En ressortant ces reliques des locaux oubliés du Sénat français de la France d’août 1944 dans la « moixeur » de la rentrée, probablement pour faire bonne diversion sur le social-Gilets jaune, n’est-ce pas nous signifier implicitement :

    - que la mentalité française est toujours perçue, dite et pointée : « pétainiste, d’extrême-droite, populiste » par le pouvoir occulte des fausses-élites d’Occupation ?
    - qu’ils se débarrassent en apparence des traces de l’Allemagne, du Hitler ayant redonné sa place à la nation allemande tant économique que politique comme Khadafi pour son pays la Libye ?
    - comme pour nous dire, débarrassez-vous aussi de cette idée, celle d’un retour à la Nation.
    - on vous ressort ces reliques en août/septembre 2019 soit 75 ans après pour nous signifier que « l’hainemi » occupe bel et bien le Sénat, purifié du nazisme, en réalité son enfant chéri, puisque sa garantie-caution éternelle en prébendes ...
    - qu’en réalité ils incarnent LE fascisme, le vrai, tous les fascismes y compris et surtout celui de la Pensée puisque tout est sous contrôle.
    - qu’il se prépare peut-être à un autre Paris brûle-t-il ?

    Qui au Sénat a décidé maintenant d’exhumer ces reliques ? Sur quel ordre ? de la Kommandantur ?

    Le pot-aux-roses bien que scellé par une loi inique, sort quand même des vérités qui font leur chemin ....

    Je sais, je « complotise » :) Ich denke in Begriffen von "Verschwörung"


  • Quand on considère les qualités de la politique actuelle en Europe, il normal de voir apparaître les signe du Deus Ex Machina....

    Je crois que c’est plutôt positif, oui c’est très positif !


  • Moi qui pensais que la 2ème guerre mondiale était terminée depuis longtemps et que nous vivions en paix....
    Apparement c’est toujours en cours.... ils reviennent en kit .... hhoouu.....

     

  • Surprenant de prime abord, mais en fait cela n’a rien d’étonnant quand on comprend que le Pouvoir était, et reste, à l’avant-garde de la barbarie nazi. Ces sénateurs payés à glander sont des putains de nervis néonazis.
    Sinon ce Pouvoir ne ferait pas sans cesse mille courbettes pour s’en dédouaner. Il ne dévierait pas sans cesse la suspicion vers le peuple, défouloir habituel du Pouvoir, magistrature comprise. Il ne cirerait pas les pompes du pouvoir juif. Il ne s’acharnerait pas à ce point et depuis un demi-siècle contre le Front National, leur bonne excuse à qui faire porter le chapeau du vice de tout ce milieu politique mafieux français et européen : « c’est pas nous c’est eux ! C’est eux les nazis : peuple et FN ! Faut les culpabiliser de nos méfaits ! Lâcher du leste si on veut continuer de profiter de notre situation confortable : livrons les sans-dents en pâture à la vindicte juive puisque nous sommes sans coeur ni honneur ! »
    Les vraies ordures nazies ne roulent pas en twingo mais en limousine et lambo. D’où leur obsession de proclamer le contraire depuis 75 ans.

    MagnaVeritas


Commentaires suivants