Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pascal Boniface démonte le chantage à l’antisémitisme dans son dernier livre

Le titre donne d’emblée le ton du livre : il sera cash et sans complexe. Antisémite de Pascal Boniface, qui sort aux éditions Max Milo ce jeudi 11 janvier 2018, est un ovni. Il fera date. Jamais auparavant, un livre n’avait permis de dévoiler avec autant d’intelligence et sans complotisme (des faits, rien que des faits !) les rouages du « chantage à l’antisémitisme » utilisés trop souvent pour disqualifier toutes celles et tous ceux qui osent dénoncer l’occupation israélienne en Palestine.

 

15 ans après Est-il permis de critiquer Israël ?, Pascal Boniface frappe donc ici un grand coup.

Le directeur de l’Institut de relations internationales et stratégiques (Iris) a décidé de tout dire. Voilà maintenant quinze ans que Pascal Boniface subit sans relâche les foudres du lobby pro-israélien qui l’accuse sans la moindre preuve d’être un antisémite.

« Pas une ligne, pas un mot, pas une phrase ne peuvent pourtant permettre de corroborer l’accusation d’antisémitisme. Aucune plainte pour ce motif devant aucun tribunal, alors que la législation française est certainement la plus sévère au monde », écrit d’emblée l’auteur pour lever toute ambiguïté.

Ces accusations d’antisémitisme portées contre lui ont un point de départ.

En 2001, délégué aux affaires stratégiques au sein du parti socialiste, Boniface adresse à Henri Nallet, secrétaire international et à François Hollande, alors premier secrétaire du PS, une note qui décrit les ravages de l’occupation israélienne. La note dénonce également la timidité des socialistes à condamner le gouvernement (pourtant très à droite) d’Ariel Sharon et exhorte donc le parti à durcir sa position.

Les partisans acharnés de la défense d’Israël au sein du PS sont en colère. Pour discréditer l’auteur, ils travestissent ses mots. Ils font croire que Pascal Boniface aurait demandé dans sa note aux responsables socialistes de critiquer davantage Israël parce que le PS pourrait en tirer un bénéfice électoral du fait que les musulmans en France sont bien plus nombreux que les Juifs.

[...]

Des menaces de mort vont être déposées dans sa boîte aux lettres. Certaines de ses conférences vont être annulées. Il sera aussi boycotté de plusieurs cérémonies, comme en novembre 2015, quand Mahmoud Abbas est fait citoyen d’honneur de la ville de Paris. Pascal Boniface sera enfin poussé à démissionner du PS.

Pour les soutiens indéfectibles d’Israël, il ne suffit pas de salir l’intellectuel, il faut également se débarrasser de l’Iris, son centre de recherche qu’il a créé en 1993.

En 2002, Roger Cukierman, alors président du CRIF, (Conseil représentatif des institutions juives de France) écrit aux ministres de la Défense et des Affaires étrangères pour qu’ils cessent leurs relations contractuelles et financières avec l’IRIS. « L’Iris a bien failli disparaître à ce moment », se souvient Boniface.

[...]

200 pages plus loin et autant d’autres exemples affligeants de menaces, d’intimidations et de mensonges, émanant de personnalités pro-israéliennes (BHL, Frédéric Encel, Malek Boutih, Patrick Klugman, Frédéric Haziza, Manuel Valls donc, etc.), on ne peut saluer que la constance et la droiture de Pascal Boniface qui a toujours préféré argumenter avec des faits que de céder aux sirènes du complotisme.

« De vrais antisémites m’entouraient de leur sollicitude. Je leur faisais immédiatement comprendre que je ne partageais pas leurs vues et que je refusais tout amalgame », rappelle dans son livre Boniface.

« Je pense que rien n’aurait fait davantage plaisir à certains de mes adversaires que je devienne antisémite. Qu’à force de prendre des coups de toutes parts et de façon injuste je surréagisse et me lance dans des déclarations incendiaires (...). Une telle dérive aurait justifié leurs accusations initiales et les aurait ravis.

Lire l’article entier sur lecourrierdelatlas.com

 

Première réaction d’une journaliste sioniste :

 

 

Ce que Boniface n’a pas le courage de dire,
chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les couilles repoussent apparemment !

     

    • Les couilles c’est au niveau de l’effet, de la conséquence... pas de la cause. On peut publier ce qu’autorise l’éditeur, après il faut encaisser le retour de boomerang, c’est là qu’on constate si couillu il y a.

      Alors Boniface : inconscient ? tête brûlée ? ou... permission accordée ?!


  • Il reste très soumis, ne sépare pas l’opposition au sionisme du racisme par exemple. Ou emploie à dessein sans doute les mêmes termes que ses détracteurs.
    Déjà pour être au PS, il faut être très atteint : bourgeois et social, ça ne va pas ensemble .

     

  • Le courrier de l’Atlas, on comprend. Mais il sera intéressant de voir s’il va passer à la télé ? Chez Elkrief peut-être ? Sur France Inter ? Chez Enthoven, par exemple, mmmh ? Une critique dans L’hibernation ? Dans L’immonde ?


  • Allez Pascal, passe la seconde et vise la soumission idéologique des Francs Maçons à l’idéologie libérale-libertaire donc à tous ces lobby communautaire dont celui qui t’attaque et que tu ne peux pas nommer.
    Le vers est dans la pomme (PS).


  • Le principal souci de P. Boniface est de se rendre présentable, comme s’il avait un passe-droit pour critiquer Israël et les autres non. Qu’il mette une cravate ne change à rien à l’affaire. Comme quoi, il n’a toujours rien compris et ne comprendra jamais les tenants et les aboutissants de cette histoire, alors qu’au moins, grâce à Alain Soral, on sait parfaitement à quoi s’en tenir, même si certains feront remarquer des outrances. Oui, et alors ? C’est comme ça que le message passe.
    Boniface, comme Collon, n’ont pas pas fait évoluer la situation d’un pouce depuis 15 ans. Mais ça n’a pas l’air de les faire se remettre en question.

     

    • Tout à fait d’accord. Il n’a strictement rien compris au film.


    • Un débat Collon / Boniface serait donc des plus ennuyeux... hum.


    • Tout comme M 0.92% au presidentielle, à savoir un certain Asselineau dont on entend plus du tout parler d’ailleurs.....


    • @francky
      On peut pas lui foutre un peu la paix à Asselineau ? (Sans aucune agressivité de ma part cher Francky)

      Oui je suis d’accord sur les 0,92, oui je suis d’accord qu’il ne tire pas sur la bobine jusqu’au bout, je suis aussi d’accord pour relever son charisme digne d’un préfet départemental des années 60 avec son air bonhomme..
      Et pourtant j’ai voté en conscience pour ce candidat là...
      Je suis E&R depuis maintenant 8ans et je suis entièrement d’accord à 100% avec la ligne du mouvement et essaie d’apporter ma contribution en "évangélisant" un maximum autour de moi et parfois à mes dépends.
      Mais comme pour l’UPR, j’estime que E&R, qui pour moi est la tête de pont du combat qui nous occupe, est la voie à suivre pour atteindre nos objectifs premiers.
      E&R rassemble dans ce combat les plus grands de nos objectifs bien entendu.
      L’UPR, lui, rassemble un de nos objectifs principaux à savoir la chute ou du moins la sortie de l’UE.
      Et si j’ai voté UPR c’est parce qu’il représente un moyen parmis d’autres pour tendre vers cet objectif.
      Demain, l’objectif atteint, chacun reprend ses billes et s’engagera alors un combat sur un ordre d’idées qui mettra inévitablement en confrontation UPR et E&R (cf : la bobine...). Et E&R en sortirait vraisemblablement vainqueur. Pourquoi ? Parce qu’hormis la sortie de l’UE, et bien pour l’après, force est de reconnaître qu’il n’y a pas gd chose chez Franz...
      Enfin, E&R comme l’UPR possèdent dans leurs rangs des hommes et des femmes de tous les horizons qui se rassemblent autours d’objectifs communs. Mais une fois ces objectifs atteints et la mise en place de nouveaux paragdimes, chacun défendra de nouvelles positions au sein d’une nouvelle société.
      Pour ma part je suis défenseur d’une restauration d’une monarchie de droit divin ou même pour la remigration.
      Il ne me semble pas que ce soit des idées majoritaires sur E&R... :)
      Mais plutôt que de me lancer tête baissée dans ces combats, il me semble qu’il est important d’avoir de la méthode et de la logique. Ainsi pour arriver un jour à pouvoir défendre ces idées, il faut d’abord que les idées d’E&R triomphent...
      Bref ! Je stoppe ! Je ne sais pas si j’ai été vraiment clair mais c’était juste pour dire qu’il ne fait de mal à personne le Franz et que le pire qu’on puisse lui souhaiter c’est de réussir. Et il a déjà fait un sacré boulot le bougre !!
      Et puis tant mieux s’il n’est pas soutenu par le président, au moins les mainstreams ne peuvent pas dire : ah vous avez vu, soutenu par AS... ;)


  • Un livre à envoyer à son camarade Filoche ! Moi j’ai lu Bernard Lazare çà m’suffit, mais avec celui-ci çà peut apporter une mise à jour peut-être...


  • Il me semble que Pascal Boniface s’en prend au "chantage à l’antisémitisme" parce qu’il en a été la cible à un certain moment..se serait il interessé à ce phénomène s’il avait été épargné ? Le chantage à l’antisémitisme" est l’ Arme de Destruction Massive du bon sens et du discernement, censée faire taire toute critique du sionisme et qui frappe à tous les niveaux de la société... grâce essentiellement au concours zélé des grands médias, des télés, radios et de leurs animateurs soigneusement triés sur le volet pour appliquer les consignes.. mais aussi malheureusement grâce à la contribution servile de tous les très nombreux gogos contaminés par la propagande, qui ne sont pas les derniers pour faire la leçon et dénoncer car empressés de satisfaire ceux qui se font passer pour les victimes qui ne sont en fait que des imposteurs et des manipulateurs.. inutile de les nommer ils se reconnaitront !


  • il faut monter un groupe de pression contre "le chantage à l’antisémitisme".
    Il faut tout simplement contre-accuser les comportements de haine et les fausses accusations de la part des commissaires d’israel représentés ici en France par le Crif, la Licra, la Ldj, la Dilcrah et quelques vip comme Bhl, Attali, Meyer Habib...qui procèdent systématiquement à du chantage à l’antisémitisme, sur toutes les têtes qui ne leur conviennent pas.

     

    • Excellente idée, à creuser d’urgence ! Si pour avoir des droits et les faire reconnaître dans la société actuelle, il faut se constituer en lobby, hé bien allons-y ! Ils ne cesseront jamais leurs pressions tant qu’ils se croiront à l’abri d’un retour de bâton...il faut donc leur montrer, très concrètement, que ce risque de retour de bâton existe bel et bien...


  • Pascal Boniface démonte le chantage dont il est l’objet. Accèdera-t-il à l’universel en démontant aussi les mêmes chantages dont d’autres que lui sont l’objet ?

    Là est le critère pour jauger de la rectitude intellectuelle du bonhomme...

     

    • Vous pouvez donc d’ores et déjà tirer vos conclusion car si ce monsieur Boniface « démonte l’antisémitisme », c’est précisément en alimentant cet antisémitisme (de pacotille donc)
      qu’il prétend combattre, puisqu’il pousse l’ignominie jusqu’à sous-entendre plus qu’explicitement qu’il y en a bien entendu de vrais (suivez mon regard) mais qu’il n’en n’est pas. Mentalité de pitoyable collabo donc. Sauf qu’en réalité sa défense vaut pour tous, ce qu’il devrait admettre s’il était honnête et courageux au lieu de se défausser lamentablement comme il le fait. Et Collon est peut-être encore un cran au-dessus.


    • On s’appel le lobby philosémite, contre ceux qui utilise la souffrance des autres pour leurs propres intérêts à eux !


    • @Eric,
      Pascal BONIFACE ne peut décrire correctement que ce qu’il a vécu personnellement. Il n’a donc pas voulu écrire une encyclopédie du "chantage à l’antisémitisme". Il est évident que ce qu’il dit sur son cas personnel vaut pour beaucoup d’autres.
      Il n’y a rien d’ignominieux à sous-entendre qu’il y a de vrais antisémites. C’est une évidence aveuglante pour tout le monde sauf pour vous. Vous êtes certainement incapable d’écrire un ouvrage intéressant sur le sujet.
      P. BONIFACE a fait partie du parti socialiste, ce qui n’est pas un bon point pour lui mais en salissant ses intentions et en faisant la contre-publicité de son travail, vous démontrez l’inexistence de votre objectivité et que vous faites partie à temps plein du "chantage à l’antisémitisme". Votre maîtrise du pilpoul est agaçante.


    • « Il n’y a rien d’ignominieux à sous-entendre qu’il y a de vrais antisémites. C’est une évidence aveuglante pour tout le monde sauf pour vous. »
      J’affirme et je maintiens donc au contraire qu’il est ignominieux de parler de « vrais antisémites » sans les nommer alors que beaucoup, pas vous apparemment, sait qui il vise sans avoir le courage de les nommer. Cela me parait à moins une évidence aveuglante (je ne dis pas pour tout le monde car je ne me prends pas pour « tout le monde »), mais pas à vous visiblement. Je ne commenterai pas la fin de votre commentaire qui est juste incompréhensible. Il vous en fait peu pour vous agacer, travaillez plutôt à ne pas vous agacer pour si peu au lieu de chercher la cause ailleurs. C’est votre droit d’apprécier et de défendre le bonhomme mais évitez de parler « d’objectivité », sérieusement !


    • « beaucoup savent », « cela me parait à moi », « il vous en faut peu ». J’en profite pour ajouter qu’à mes yeux il n’a de courage intellectuel que pour se défendre lui, ce qui ne poserait bien entendu aucun problème s’il ne le faisait sur le dos d’autrui. Visiblement, cela ne semble pas vous gêner, au contraire même. Soit, mais évitez-moi au moins en retour une morale parfaitement déplacée pour défendre quelqu’un qui a à peu près autant de sens éthique que le fameux et désormais disparu des écrans radars Aymeric Chauprade. J’ajoute que c’est tout ce que je disais, que la majorité des commentaires vont d’ailleurs dans ce sens, ce qui pour reprendre vos propos semble vous avoir échappé. il n’y avait donc aucune raison de partir aussi ridiculement en vrille pour si peu ou d’invoquer le « pilpoul ». Qu’est-ce que ça fout là ?! :-)
      Juste pour info : https://www.egaliteetreconciliation...


    • Le courage de P. BONIFACE est évident puisqu’il écrit sous son nom et en a payé le prix en exclusions, menaces de mort, etc. Il savait qu’il aurait à affronter les représailles de puissantes cabales, comme celles de broyeurs de vent insignifiants mais hystériques (vous).
      « Vous affirmez et vous maintenez » avec la solennité de véritables Bulles Papales, des propositions archi-fausses et en tout cas improuvables. Vous prêtez à Monsieur BONIFACE des intentions que vous inventez de toutes pièces, puisque vous n’êtes pas lui et que RIEN ne vous autorise à les lui attribuer. Il y a des centaines de millions (peut-être des milliards) d’antisémites véritables et il a peu de place et mieux à faire que de les énumérer. Si vous êtes jaloux de sa plume, essayez de l’attaquer en prenant des arguments valables et en commençant par respecter l’orthographe française (« beaucoup… sait qui »). Je ne connais pas du tout Pascal BONIFACE, et ne suis pas socialiste pour deux sous. Son ouvrage semble plaire à la rédaction d’E&R parce que pertinent, sans rapport avec vos déductions alambiquées au 4 ième degré. Comme la prose pour M. JOURDAIN de MOLIÈRE, vous faites du pilpoul sans le savoir. C’est merveilleux. Si mes commentaires vous sont incompréhensibles, ne les commentez pas. Par devoir chrétien, je ne vous éviterai aucune leçon de morale, pour le salut mon âme.


    • Je vous ai expliqué ce pour quoi votre commentaire était incompréhensible. Ce qui peut lui est reproché, c’est de se défendre en ayant la bassesse de se servir d’autres personnes comme de marche-pied. J’ajoute que je n’ai besoin de l’accord de quiconque pour m’autoriser à penser et à dire ce qui me chante. Vous êtes sur le terrain de l’enfantillage bilieux (jalouser la plume de Boniface comme si l’on parlait du style d’un roman, non mais vous en êtes où sérieux ?!) Pilpoul, vous disiez ? C’est-à-dire ? :-) Quelqu’un qui fait sa vierge effarouchée sur les soi-disant procès d’intention tout en affirmant qu’il y aurait peut-être « des milliards d’antisémites véritables » ???!!!, celle-là faut la faire encadrer ! Personnellement je dirais même des trilliards d’antisémites prouvés scientifiquement et sans le moindre procès d’intention ni excès :-) Plutôt que de jongler avec le pilpoul sans savoir de quoi vous parlez, essayez simplement de raisonner, ça vaudra mieux.
      P.S : De la même façon, avant de commenter, lisez réellement car vous relevez des fautes d’étourderie que j’ai corrigées dans le post qui a suivi. Vous n’avez rien de plus minable en magasin, rassurez-moi ! Quelle merveilleuse âme de chrétien !
      Cadeau pour vous : une énième preuve du « courage évident » de l’intéressé. Ça doit être du quatrième degré alambiqué et plaire à E&R. Ou alors E&R est moins naïf que vous, allez savoir. Lol.
      https://www.egaliteetreconciliation...


    • @Eric, bizarre mes efforts pour vous faire passer la définition officielle du pilpoul et l’usage fréquent du terme par extension, se sont perdus quelque part chez le modérateur.


    • C’était sûrement encore plus argumenté et intelligent que vos commentaires précédents, quel dommage vraiment !
      Par contre, moi j’ai une définition de ce genre de terme utilisé comme vous le faites. Mot-valise voire fourre-tout et y compris pour y mettre ce qui n’a rien à y voir. Usage et mode fréquents pour qui n’a aucun d’argument digne de ce nom à mettre en avant. Dit autrement, orgueil prédisposant aux piteuses techniques de diversion. Si je peux rendre service ! :-)


  • Que pense ce grand redresseur de torts de la "suspension" de la réédition des pamphlets céliniens ?... Le docteur Destouches est devenu la "pierre de touche" de ce qui est de bon aloi et de ce qui ne l’est pas .


  • Boniface double face, bonimenteur, une face pour les uns et une pour les autres il me rappelle un peu Tarik Ramadan.


  • La méthode Boniface c’est j’argumente pour pas être antisémite, et j’argumente pour montrer qui sont les antisémites. En résumé : j’me défends et j’accuse les autres. C’est pas moi c’est Soral, c’est pas moi c’est Dieudonné, c’est pas moi c’est Reynouard, c’est pas moi c’est Faurisson, c’est pas moi...

    Déjà il n’a rien compris : ce n’est pas par l’argumentation qu’on n’est pas antisémite. On est antisémite si on est sur la liste. Point. Et les raisons d’être sur la liste c’est pas le logos qui les choisit, mais le système en fonction de ses intérêts.

    Ne figurent pas sur la liste cellzéceux qui sont totalement soumis. Celui qui a trahi ne serait-ce qu’une fois par un propos hors du champ systemo-compatible est de facto sorti de la catégorie "soumis total", et sera à l’envie activé dans celle de "antisémite" pour destruction finale.


  • Pascal Boniface a-t-il jamais dénoncé le rôle d’Israël dans la destruction de l’Afghanistan, de l’Irak, de la Libye, de la Syrie ? Jamais . Il cause pour causer et son plaidoyer est strictement "pro domo" .


  • D’accord avec les commentaires postés, ce livre, que je suis en train de lire, renforce, même à son corps défendant, ce que dénonce E&R depuis des années et qui lui vaut les foudres que l’on sait..


  • Aux éditions Gallimard ?


  • visiblement, nos grands médias mainstream ne semblent pas avoir l’intention de parler de ce livre . On va suivre l’affaire, mais pour l’instant, seul Médiapart en parle . Boniface n’a pas son rond de serviette chez Ruquier, comme l’ont BHL et Finkielkraut.J’adorerais entendre Moix et Angot s’époumonner contre Boniface .

    Finalement, mieux vaut faire comme Soral et Dieudonné, dire les choses sans prendre de gants . Certes çà coûte cher en procès, mais au moins on parle de vous .


  • Le 17ème Correctionnel de Paris est le passage presque obligé des vrais combattants et résistants médiatiques à cette engeance tribale qu’on ne présente plus. Pascal Boniface en sera un vraiment une fois passé par cette étape "initiatique".


  • A l’heure où notre civilisation est menacée et l’avenir même de notre pays, je pense qu’il faut saluer tout ce qui va dans le bon sens. Car nul ne peut nier l’importance de la politique israélienne dans nos problèmes, ni que le chantage à l’antisémitisme a ouvert ke bal du politiquement correct qui fait taire tous les dissidents.
    Nos adversaires sont des manichéens qui ne tolèrent pas la moindre nuance par rapport à leur idéologie. Ne soyons pas comme eux et jugeons les propos d’un homme pour ce qu’ils sont et non en fonction de préjugés. Combien critiquent A. Soral sans avoir lu une ligne de lui ?

     

  • Boniface est devenu sioniste collabo, c’est pas la peine de tourner autour du pot !!!!
    ...faut bien financer son institut !!


  • C’est comme critiquer l’occupation israélienne de la France aux racines talmudo-chrétiennes....ah non merde quand même !antisémite !


  • Et Noémie Halioua est aussi sioniste que moi ! Je pense que la moindre des choses est de publier également sa réponse à Pascal Boniface dans ce cas pour montrer à quel point cette personne est pro-israelienne. La personne qui a alimentée cette page d’information a sans doute oublié son intervention télévisée dans le cadre de l’affaire Halimi, relayé même par ER au mois de juillet. Information complète s’il vous plaît... on mérite au moins ça !


Commentaires suivants