Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Patrick Sébastien : retour sur son lynchage médiatique

À voir également sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

111 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #861546

    Le 68tard crasseux dans toute sa splendeur, ce type est une honte pour la France authentique.

     

    • C’est quoi la France authentique ? Toi peut-être ? T’as fait quoi dans ta vie ? T’as apporté quoi ? T’as produit quoi ? C’est fatiguant, y’a vraiment de plus en plus de petits branleurs qui se permettent de juger tout et n’importe quoi du haut de leur "culture".
      Reste à ta place un peu.


    • Je pense que vous vous trompez sur Patrick Sébastien. On peut le taxer d’être franchouillard mais pas un bobo soixante-huitard.
      Il partage avec Dieudonné plusieurs points :
      * profondément antiraciste, tombé dans l’anti-Le Pen étant jeune, mais revenu depuis ;
      * méprisé par l’élite dont il se méfie en retour, s’en prend régulièrement plein la gueule ;
      * se réfère à l’amour chrétien.


    • Y’a bien pire... Ce que je retiens surtout de sa condamnation, c’est que du coup, quand il en parle, il est prophète malgré lui, et annonçait déjà sans le savoir le lynchage qu’allait subir Dieudo...


    • Patrick Sébastien, c’est un peu le nomade patriote ancienne génération. Il n’a jamais été un dissident mais revendique sa liberté. Il est beaucoup plus représentatif de la France que beaucoup ici.
      Par contre, on peut remarquer déjà à l’époque l’arrogance des putes d’Anal+, Carpa-Gaccio en tête, OSER jouer les donneurs de leçons, eux qui se sont rouler dans le pipi-caca et le porno depuis le début. Qu’en pense les dissidents de 2014, vingt ans plus tard ? Rien n’a changé !


    • Ca ne ressort pas d’une manière évidente de ce reportage.


    • Patrick Sébastien n est pas un 68tar mais plutôt un beauf sans moustache du sud ouest


    • #861696

      Non sérieux... vous parlez de Sébastien là ? Personnellement, même si je ne raffolle pas du personnage, il faut bien reconnaître que son lynchage était totalement débile et que dans l’histoire, c’est Le Pen et lui qui avec le recul paraissent aujourd’hui à peu près sains d’esprit, avec évidemment aucune intention raciste ni pour l’un ni pour l’autre.

      Gaccio a vraiment l’air ridicule d’un gamin donneur de leçons...


  • ce qui est drôle c’est qu’aujourd’hui Gaccio est plutôt ouvert a la dissidence... voir ses propos dans "la barge" lui qui vient de canal etc..

    et Patrick Sebastien qui peut être à le mérite de venir d’en bas, de province avec toute la culture populaire que cela comporte,
    pour moi tapine pour le système voir également ses propos récents
    "...hollande c’est peut être pas si mal...." tout grande gueule naïve qu’il est !


  • Ce qui est amusant c’est que Gaccio (comme Dieudonné) ont condamné à l’époque Sebastien....Étrange et paradoxale non ?.

     

    • Gaccio avait tout faux à une certaine époque où il aimait se moquer des rugbymen. Il faisait l’amalgame Sébastien = rugbyman = gros con.

      Gaccio avait changé ses opinions petit à petit. D’une part il avait rencontré les joueurs de l’équipe de France de rugby qui lui avaient remis son horloge à l’heure et d’autre part un bobo ne vit pas en couple avec la fille du Professeur Choron sans que ça ne lui change les idées sur la société et le monde.


  • Comme quoi il ne suffisait pas de cracher sur Le Pen pour être adoubé. Il est vrai que la condamnation est débile, et on prend encore une fois les français pour des cons. Mais bon je ne vais pas le plaindre non plus, tel fut prit qui croyait prendre.

    Sinon je constate que ce sont les sionistes qui ne comprennent pas le deuxième degré, les français n’ont jamais eu de mal avec, l’ironie est d’ailleurs la forme la plus courante de l’humour populaire français.

    Mais le fond de l’histoire c’est que Le Pen leur a mit une belle quenelle en se marrant. C’est ce qui a certainement valu la condamnation de Sébastien, montrer l’image d’un Le Pen humain plein d’autodérision.

    PS : Il est bien connu qu’en général les élites non pas d’humour, humour populaire est donc une lapalissade. Les élites ne savent que rire du malheur des autres, en faite ils en jouissent, ce qui n’est pas de l’humour, même pas noir. L’humour noir c’est quant on rit de son propre malheur ou celui des autres mais par transitivité, avec compassion, un rire qui pousse à la réflexion.

    Par exemple j’ai toujours trouvé qu’Élie de ne faisait pas de l’humour, il ne fait que se foutre de la gueule des gens, c’est à dire des faibles. En plus de manière très hautaine.

     

  • Patrick Sebastien s’est fait lynché pour 2 raisons : 1) Le Pen a rit du sketch, 2) Le Pen lui a répondu du tac-o-tac avec ses employés noirs.

    Naulleau a fait la meme chose 20 ans plus tard et se retrouve un peu dans la situation de Sebastien, il a parlé avec la bete immonde Soral (en tentant le caricaturer, débattre avec lui) mais Soral a gagné par KO.

     

  • Il l’a mérité après autant aboyé avec la meute sur Jean Marie (en étant ni drôle, ni pertinent pour un sou).
    Encore un qui se plaint, ou geint, mais qui se couche toujours à la fin.
    Même si je reconnais qu’il est humainement l’un des moins pires à la TV, je n’ai aucune estime pour ce crétin qui n’évolue jamais.


  • #861595

    Tiens donc, Bruel, encore lui serait donc une espèce d’écueil où s’échouent les esquifs de la liberté d’expression franchouillarde, un récif crevant en traître la coque des derniers marins tricolores pour les précipiter dans le cercueil.

    Celui par qui indirectement le scandale opportun arrive... Le Pen-Bruel en alternance pour museler les esprits, on ne change pas une équipe qui gagne. Et toujours les mêmes à la manoeuvre, plus de 20 ans que ça dure, il serait peut être temps de siffler la fin de la récré pour ces licrasseux, vous ne croyez pas ?

    Nausée en 1995 pour Libération... Nausée pour Bruel en 2014 et ses produits dérivables à tous les vents, nauséabond, nauséabond, nauséabond, a du copier 100 fois le petit Besancennot parce qu’il avait collé son chewingum sous le banc d’un camarade, car il a très bien appris la leçon en forme de punition... Combien ça coûte ?


  • #861598

    Gascio se regardait-il dans le miroir en citant Audiard ?
    Et devinez qui a le moins de haine à revendre dans cette séquence (un indice : je crois qu’il est breton)

     

    • Jean Marie est l’homme le plus respectable dans cette vidéo (je dirais même dans ce foutu pays).
      On lui crache à la gueule et il prend ça avec ironie en rétorquant que les personnes à la peau noire qu’il côtoie ne seraient pas du même avis que ces bourgeois blancs haineux qui se paient sa gueule, tel un défouloir à bobos qui se croient fins alors qu’ils sont misérables (cela transpire dans leur minable intellect, leur piètre sens de l’humour, leur mauvaise manière de se comporter, ect.).


  • #861601

    Je le trouve sympathique ce patrick sébastien. il a surement du raconter son lot de conneries comme tous les autres, mais je l’ai toujours trouvé sincère ....

     

  • Oh putain, qu’est ce que j’ai rigolé. Je suis trop jeune pour m’en souvenir, mais je vais me rattraper et bien partager ça, merci E & R !


  • Et pour finir on a ce connard de Gaccio qui la ramène. Dans la vidéo ceux qui la ramènent en bavant sont du peuple du néant, celui qui n’a jamais existé, n’existe pas et n’existera jamais, alors pourquoi ne voit-on ..... queue, parce ce sont des églandés et que visiblement ils ne s’en sont jamais remis ces misérables de leur ablation prépucielle et qu’ils doivent compenser cette infirmité à tout prix en secouant leur caboche vide dans tous les sens comme une poupée de chiffon qui vient de faire dépiauter par une jeune LGBTée en fleur.
    Il avait raison Sébastien de dire que ça ferait jurisprudence, on a vu avec Dieudo que le même Gaccio a fait mine de soutenir afin d’attendrir la bête avant de la déchiqueter. Mais une quenelle est passée par là ............... sismique et dévastatrice à tous les étages !

     

    • Dieudonné aussi tenait ce discours un jour. Et alors ? t’as pas changer depuis tes vingt berges ?

       

      • Gaccio a toujours 20 ans ?

        Hier sur metaTV Soral a parlé des hommes qu’on peut véritablement juger qu’après avoir passé la quarantaine, C’est apparemment à ce moment que sa vie se stabilise, devient plus stable et cohérente, et surtout, qu’on choisi son camp (dont celui de se conformer pleinement au Système, et combien même à 20 ans on a pu être un révolutionnaire de mes deux, à 40 ans ça n’empêche pas d’être la pire des putains).


    • Punaise le degré de soumission au lobby des fionistes, c’est gravos !
      Toutes ces putes qui aiment se la faire mettre bien profond, c’est à gerber.
      J’ai infiniment plus de respect pour les prostituées que pour ces choses sans cervelle, sans âme ?...

      Belle quenelle de JM Le Pen et aussi de Patrick Sébastien, finalement je l’aime bien ce Patrick, c’est vraiment un brave type, vivement qu’il rejoigne la dissidence.


    • Intéressant de revoir cette affaire presque 20 ans après. À l’ époque je devais avoir 16 ans et moi aussi comme tant d’ autres je me suis dit "quel facho ce Sebastien".

      Il a fallut que je quitte la France et son conditionnement de la pensée par les médias pour que je me rende compte du ridicule de l’ affaire. Maintenant je vois ça et je comprends dans quel climat de pensée unique on était et on continue à être en France.


    • #861627

      Quel pisseux ce bruno gaccio, vivement que canal- mettre la clef sous la porte et qu’ils aillent tous faire la queue à pôle emploi ou se faire des queues au bois de boulogne


    • Gaccio est devenu moins con en vieillissant mais il partait de loin.


    • #861646

      Patrick Sebastien sera le 21 Juin 2014 a Montpelier pour la fête de la musique qui sera diffuser en direct sur France 2 avec Patrick Bruel, Yannick Noah et tenez vous bien... Conchita Wurst.
      http://www.rtl.fr/culture/arts-spec...

       

      • parce que Patrick Sébastien s’il veut continuer à bosser, il lui faut rouler avec les Bruel, Noah, Conchita & Cie ! .... car "qui finance, décide" !

        Retrouver notre indépendance, notre véritable patrimoine et "ce qui engendre nation" pose un préalable : retrouver notre souveraineté monétaire, donc quitter l’U.E.


    • Pistes de réflections sur le rire : Rire au Moyen Age, Jacques Le Goff


    • #861656
      le 17/06/2014 par l’oracle a dit...
      Patrick Sébastien : retour sur son lynchage médiatique

      même si je n’ai rien contre lui, je crois que Sébastien aura abaissé le niveau culturel et moral de la France...de même que Coluche, par exemple, et son côté beauf...
      toute cette période année 70-80 aura fini par avoir la peau des classes populaires françaises, en écornant leur image et en les faisant passer pour des pochtrons et des cons réacs -merci aussi à Cabu !
      le cinéma de Carné et de Clouzot ( pour ne citer qu’eux...), la musique de Brel, Mouloudji, Brassens (j’en oublie certainement)- tout cela a élevé l’âme de la France et des Français : c’est essentiel qu’un peuple ait une image valorisante de lui-même !!!


    • C’est hallucinant, on revient plus de 20 ans en arrière et retrouve les mêmes gueules qu’aujourd’hui.

      Il n’y a aucun renouvellement de la classe politico-médiatique en France. Aucun.

      Ce n’est absolument pas le cas à l’étranger, que ce soit aux USA, en Belgique, en Angleterre, en Allemagne, en Hollande etc. C’est typiquement français. C’est un des symptômes qui montrent que la France va très mal.


    • Patrick Sébastien est un professionnel de l’animation très grand public, l’un des derniers polyvalents de la Variété sinon le seul avec beaucoup de talent !

      Qu’est-ce qu’on vient l’emmerder ? Il n’est qu’un saltimbanque ! Il a surtout fait le boulot du Politique en disant des vérités, alors que le véritable personnel dit "politique" acheté par élections et vendu par cooptation, copinage, sans mérite donc, ces lâches aux pouvoirs, se la jouait au "moi-je", depuis des décennies !

      Maintenant, c’est d’la faute au peuple-qui-n’a-rien-compris dès lors qu’il aura voté et votera sur sa droite nationale et non pas dite "extrême" .... terme dont il faudra qu’on nous explique quand même ce qu’elle est, cette droite dite "extrême" ! Insultant, extrême-droite ! Par contre, extrême-gauche, ça passe ! .... Comme toujours l’accusateur inverse les rôles, il ne reconnaît pas ses erreurs voire plutôt ses stratégies de fuite en avant !

      Oui, Monsieur Patrick Sébastien sait mieux que vous remplir une salle, apporter du rêve, de l’émotion à un très large public lequel se reconnaît en lui car il respire La France avec ses tripes. Ses cachets ne sont pas payés par nos impôts comme vos émoluments et privilèges de députés, sénateurs et autres conseillers du prince.... mais par son seul talent et travail.

      Tandis que vous, goâuche caviardeuse, vous n’en faite plus partie de La France ! Vous méprisez le peuple, la population : vous l’avez mis de côté, abandonnée.

      Le peuple est en cavale, orphelin, il cherche le père de sa Nation.

      Oui, M. Le Pen a su tenir bon face à cette secte FM immonde !

      Cette gauche caviar bobo apatride ne sachant même pas danser la valse, n’appréciant pas l’accordéon, n’aime pas le cinéma populaire, les Louis de Funès, les Gabin, les Audiard, Michel Simon, les Depardieu et ... Dieudonné !

      Cette gauche laïcarde nauséabonde qui ne sait que discourir, critiquer les français toujours en retard par rapport aux autres pays ! Qu’a-t-elle produit depuis une trentaine d’années ? Bilan ? Des jeunes décervelés ! Du foutage de gueule, de l’enfumage à gogo ! C’est tout !

      Oui, qu’a-t-elle produit ? Où en sommes-nous arrivés ?

      Le réveil du peuple, de la population est dans la dissidence !

      Sache que "si tu ne sais pas où tu vas, rappelle-toi d’où tu viens" !


    • Moi je pense que ce gars là est un antiraciste honnête, ce qui peut aussi être une bonne chose.
      Les associations officielles ont du être énervées de se faire voler leur fond de commerce.
      La chanson est marrante et antiraciste mais balance aussi des trucs apparemment.

      J’ai l’impression qu’en france le premier truc qui a été fait ça a été de réduire au silence les humouristes charismatiques et des figures pour les français. C’est vrai ce sont ces mecs là qui ont finalement le plus de poids pour faire évoluer les mentalités et la réflexion des français. Donc la chose la plus dangereuse pour un système bien huilé. Il n’y a qu’à voir tout le rififi autour de Dieudonné.


    • le personnage à la fin, un peu hautain, m’a fait penser à Nicolas Bedos.


    • Les chiens mangent les chiens.


    • #861685
      le 17/06/2014 par Jacques Beauregard
      Patrick Sébastien : retour sur son lynchage médiatique

      C’est pas le sketch qui est condamné, c’est de montrer que JMLP a de l’humour et donc le rendre sympathique (même si ça fait un peu chef de plantation de dire que ses majordomes et femmes de ménages sont "des" noirs).

      En fait Leeb peut faire son sketch bien pire du singe-noir chez Drucker mais deux goys qui font la même chose c’est nauséabond. Le Pen / Drucker / Désir / Gaccio, c’était déjà le même théatre qui se jouait, aucun n’a changé en fait.


    • #861690

      Un sketch de merde, un "humoriste" de merde, des pleureuses à foison.
      Reste plus qu’à tirer la chasse.


    • Il faut "rire Juif" avec Semoun , Elmaleh, ou la larve Dany Boon, etc, ou ne plus rire du tout .


    • Délit : rire de et avec Le Pen à la face de la France entière !
      Insoutenable délit, car ça rend Le Pen humain et plein de mansuétude


    • #861734
      le 17/06/2014 par Substance2004 chante Shoahnanas
      Patrick Sébastien : retour sur son lynchage médiatique

      En 1995, Patrick Sébastien, déjà un vieux routier dans la guignolade, était le meilleur représentant de l’humour grivois, malheureusement considéré comme vulgaire car trop prolo.

      Derrière la "responsabilité" de Patrick Sébastien, Harlem Désir ne dit pas qu’il aurait pu objectivement rire du sketch que le Pen regarde. La représentation de Gaccio ou de Karl Zéro de ce dernier n’était pas non plus des plus tendres.
      Seulement, un fossé béant séparait le public populaire de TF1 regardant Jean-Pierre Foucault et Patrick Sabatier, et Canal+ qui commençait ouvertement à se moquer de la France profonde, trop ignare, avec les Deschiens, mis en scène par ce bourgeois (il le reconnaît lui même) de Jérôme Deschamps.

      Certainement, il n’était pas permis de penser que les plus hostiles au FN dans les classes populaires considéraient plus Jean-Marie Le Pen, à l’époque où le PCF était littéralement en déclin, comme le joueur de flûte de Hamelin par son discours. Le physique importe peu quand on s’intéresse vraiment au fond.
      Mais de quoi riait le Pen ? Certainement de cette mauvaise caricature qui n’avait pas compris le discours et se bornait à représenter un homme hideux, là où d’autres se seraient mis en colère ou auraient été gênés.

      Il était encore moins permis de poser de questions aux téléspectateurs : seule les vaches sacrées du moment savent ce qui est bon pour eux.

      Contrairement à ce que prétendait à l’époque les Guignols, ce n’est pas la naissance d’une France au racisme décomplexée, mais avec le prononcé du jugement disant atrocement que les Français ne comprenaient pas le second degré, c’est l’émergence une France que l’on a infantilisée et où les associations communautaires comme le MRAP ou la Licra (toujours les mêmes) allaient désormais jouer le rôle de tuteurs.

      En somme, c’est bien ce qui se passe actuellement, de Dieudonné à Anne Roumanoff...


    • comme quoi la dictature du politiquement correct ne date pas d’hier... JMLP montre qu’il a de l’humour, lui ! et l’autre faux-cul de canaille plus, il s’est pourtant pas privé de se poser en défenseur de la liberté d’expression par la suite hein...(à moins qu’avec l’âge, il ait pris en maturité, cela reste possible, ne soyons pas mauvaise langue...).


    • Faut’ qu’en même s’arrêter 2 min sur les paroles, dites moi si je m’égare mais pour moi c’est : "prenez et mangez en tous !"

      Pour mémoire, Intro (pas dans la vidéo) :
      « (...) J’peux plus croire tout ce qui est écrit sur les murs (...) J’suis pas là pour leur fabriquer un pays, M’en veux pas, si ce soir j’ai envie d’casser du Noir »

      Ensuite, c’est succession de quenelles sauce grand veneur ; je mets entre [crochets] mes commentaires :
      « Les bronzés, les marrons qu’on tolère et qui restent Qui vous prennent pour des cons et puis qui vous détestent, Les magasins brûlés à la moindre colère entre des jeunes usés et des vieux qui laissent faire, [je trouve le texte plutôt nuancé, c’est pas une caricature d’un LePen racialiste]

      Et ces flashes qui aveuglent à la télé chaque jour, [quenelle une, pour les journaleux]
      Et ces salauds qui beuglent la couleur de l’amour, [quenelle deux, pour les SOS le racisme et compagnie]
      Et les journaux qui traînent dans la boue mes amis, [deuxième service de quenelle pour les journaleux]
      Ça m’fout tellement la haine que ça m’réveille la nuit [en tout cas il y fout ses tripes le Sébastien, on peut comprendre la justice : il aurait pas mieux fait l’avocat de Le Pen...]

      En passant, Olivier de Kersauson a toujours été un Grand ; et Gaccio... ben comme quoi on peut ouvrir les yeux ;)

       

    • Les français comprennent le second degré !
      Ce sont les journalistes qui ne le comprennent pas.
      Enfin certains journalistes... Ceux qui veulent garder leur emploi quoi.

      Le racisme c’est d’interdire de vanner les noirs parce qu’ils sont noirs.

      Il serait temps que les déportés bottent le cul à leurs descendants...

      Au même titre qu’il serait temps que les féministes de la première heure baffent les jeunes femelles misandriques et toutes-puissantes qu’elles ont produites...

      Si Jean-Marie La Pen n’avait pas été blond, la face de la France en eu peut-être été changée...

      Quand on est blond comme Le Pen et judéo-critique, on est aryen donc nazi.
      Quand on est noir comme Dieudonné et judéo-critique, on est fou donc nazi.
      Quand on a le crâne rasé comme Soral et judéo-critique, on est antisémite donc nazi.
      Et quand on est juif comme Gilad Atzmon et judéo-critique, on est quoi alors ?!

      On reconnait les cons parce qu’ils osent effectivement tout et surtout parce qu’ils ne comprennent pas l’humour fédérateur.

      J’espère que la génération Le Peno-Dieudo-Soralienne qui va bientôt prendre le pouvoir saura gérer ses cons. Les judéo-centrés ont raté l’occasion de montrer la grandeur de leur peuple.
      Et maintenant c’est trop tard car tout le monde le sait.


    • Audiard, Kersauson, Le Pen, Patrick Sébastien sont des Français aimant la France et l’humour français. Au fond c’est ça que les sionistes leur reprochent. Ils leur reprochent d’être encore Français en France.


    • Les lois Pleven de 1972 et Fabius-Gayssot de 1990 ont une conséquence pour les comiques : ils n’ont plus que le droit de "RIRE JUIF", le rire "goy", "français", "gaulois", "blanc", "aryen" (horreur des horreurs) est absolument INTERDIT . On a le droit de rire "raciste juif" et puis c’est tout . Ce que font à ravir les deux merdes Bedos ( "à coté desquels, ma chère Esther, un Molière prend quand meme un sacré coup de vieux" ) .

       

      • #861898

        Je ne suis pas complètement d’accord avec toi , car dans le film goyim-ophobe : " La vérité si je ment 1 " , les non juifs sont traités de Goy et de patos de façon péjorative 20 fois dans le même film . A l’époque , j’ai été le voir aux champs Elysées et la salle qui était à majorité Juive a applaudi à la fin, alors que je m’étais senti insulté . Je peu donc comprendre aussi que les sktechs de Dieudo ne plaisent pas à tout le monde , par contre j’irais pas lui interdire de faire ses spectacles parcequ’il compare les blancs à des méduses .


    • Patrick Sébastien n’a jamais été ma tasse de thé et j’avais trouvé ce sketch débile et sans substance. Mais il est évident que depuis cette époque l’objectif est clair : tuer l’humour et la gouaillerie française. Le but est presque atteint. On s’aperçoit souvent que lorsqu’on veut plaisanter, même gentiment, sur une situation ou sur quelqu’un on a de plus en plus souvent en face des gens qui soit ne pigent pas soit restent coincés devant vos paroles.

       

    • Malaise...
      En fait, c’est de la "merde".
      Il aurait dit "casser du blanc" çà aurait été un flop. Il aurait dit "casser du gnoul", c’était déjà dangereux à l’époque. En revanche "casser du noir", c’était passable. Il aurait pu dire "casser du Youp", mais bon, çà aurait fait mauvais genre aussi... Mauvais sujet quoi... Il aurait du se limiter à faire tourner les serviettes, fussent-elles hygiéniques, là c’était le succès..
      Ceci dit, je ne comprends pas bien pourquoi ce vieux sketch repasse ici, enfin quel est le but ? Nous annoncer que JMLP à des employés noirs qu’il affectionne ? (il y a des blacks blancs beurs dans son parti et il parraine Plume). Nous réveiller quant à la beaufitude de certains comiques ?
      Enfin, comme çà ne me semble pas un sketch antisémite, c’est quoi le sujet ?

       

    • Avec tout ce que l’on sait sur la façon de fonctionner des élites, la seule question qui me vient à l’esprit, c’est : qu’est-ce que cache ce scandale ?


    • #861791

      Il semble que le second degré passait mieux il y a 40 ans...

      En 1968 sortait en salles "Les Producteurs".
      Écrit, produit, dirigé et interprété par des Juifs, ce film caricature deux producteurs Juifs véreux de Broadway qui complotent pour arnaquer leurs investisseurs en intriguant dans leur propre comptabilité.
      Pour ce faire, ils ont besoin de produire une pièce qui doit faire un "flop" complet et qui ferait fuire les foules de spectateurs.
      Ceci décide donc ces producteurs malhonnêtes a écrire une oeuvre qui doit choquer tout le monde : une comédie musicale mettant en scène Hitler et l’Allemagne nazie...

      La bienpensance américaine de l’époque (New York Times, etc...) trouva le film d’un goût très douteux mais de nos jours, il est classé dans le top 10 des meilleures comédies de l’histoire du cinéma américain.

      Un petit extrait vous éclairera sur le ton du film : http://www.youtube.com/watch?v=kHmY...


    • Maintenant, on peut être condamné parceque le type d’en face n’apprécie pas vos paroles. Qu’importe si vous avez objectivement raison ou tort. C’est le moi intérieur subjectiviste de votre interlocuteur qui décide. Avec l’appui de l’Etat policier totalitaire et arbitraire.

       

      • #862081

        Oui, c’est tout le problème de ces lois de criminalisation de la pensée.
        Exactement pareil que la lex fabius-gayssot : la vérité n’a aucune importance, il faut juste ne pas froisser la communauté des élus.


    • Sébastien, c’est le mec qui se couche facilement devant ses maîtres, exemple avec "le Dard" (Droit Au Respect et à la Dignité), un mouvement citoyen créé fin mars 2010, et dissous 3 mois plus tard sans réelles explications, suite à des "pressions", lesquelles, de qui ?.

      http://www.europe1.fr/Tele/Patrick-...

      http://www.slate.fr/story/23171/pat...

       

    • #861800

      Ahahah les blaireaux !! Sebastien se moque de Le Pen et de l’électorat FN (cf son public), mais... et là ça part en sucette... Le Pen rit !! Alors là ça n’est pas possible, le petit monde politico-médiatique nous fait son cinéma. Petit problème, c’est que Le Pen n’a jamais "cassé du noir". En revanche, Manul El Blanco, oui, c’est même devenu son passe temps favori avec Dieudonné. Comme quoi, l’ironie de l’histoire...


    • Tiens, ça me fait penser à Benoît XVI "je te vomirai de ma bouche" Apocalypse 3:16 de St Jean" qui est le 111ème et avant dernier pape (le dernier étant l’actuel, dernier car après, la 3ème guerre mondiale les copains (Pierre Jovanovic en parle)

      Je m’explique, une pute parfaite du système ayant voulu faire le buzz sur la bête immonde JM L, qui a retourné la situation et l’a piégé, bref, l’arroseur arrosé, le goy de service n’a pas fait long feu face à certains susceptibles, et oui mon gars, pour faire du 2ème, 3ème degré et plus, faut avoir le bon CV : Shoah-business...

      Vomi (signifiant de l’intérieur), de l’intérieur d’un système qui l’a gavé un certain temps (on le nourrit encore un peu d’ailleurs) lui qui aime se pavaner avec tout le gratin du show-biz devant les pitreries de bouffons de service sur la scène de son cabaret... pour ceux devant leur écran, tout juste bon à occuper avec de la télé poubelle, pendant ce temps, ils ne s’égarent pas sur les vrais problèmes et bosseront le cœur léger pour les banquiers le lendemain...

      Le Gaccio est du même acabit que Mamère, un virtuose pour avoir le cul sur deux chaises, doté d’une langue de vipère... aussi doué pour lécher que pour cracher...

      Sébastien, reste dans le léchage de culs comme tu sais si bien le faire, cracher, c’est pas trop ton truc...


    • Il a tourné en dérision le racisme en a fait un sketch (drôle ou pas) qui à mon sens rendait lepen plutôt sympathique d’ailleurs il s’est bien marré lui aussi... de toute façon dès que ces gens montent au créneau c’est pour faire chier les gens normaux...


    • La fameuse terreur antiraciste, une idéologie mise en place par le peuple élu et mondialiste (mrap, crif, cran, sos machin) pour que les populations indigènes ne se révoltent pas face à l’immigration invasion génocidaire. Et dans les autres pays idem (mrax en Belgique)...


    • #861911

      Patrick sebastien est un des piliers de l’abrutissement de masse, il en est conscient, "fier" et grassement entretenu. Néanmoins, le problème est effectivement la jurisprudence qui en découle : on ne peut plus faire de l’humour car le public n’en aurait pas. Le système oligarchique apatride et putride qui nous domine cherche à faire taire la moindre critique et s’attaque donc aux humoristes qui avaient licence de pouvoir utiliser la liberté d’expression. Le syndrome Dieudonné les a touché au vif et ils doivent s’enfoncer un peu plus dans la dictature totalitaire, qui n’est jamais que la violence d’un système pour faire taire ses opposants.


    • Il faudrait rappeler, pour être objectif, qu’un des plus virulents contre Sébastien, à l’époque, fût un jeune humoriste débutant en duo. Un certain Dieudonné. Qui avait déclaré : "Sébastien, faudrait le finir au lance-flamme". Ironie de l’histoire !

       

      • EH oui mon ami , mais il faut que tu saches que dieudo , moi et des centaines de milliers ,voir quelques millions de Français dont les parents ne sont pas des FDS , ont a été lobotomisés à la culture "sauvons le racisme", et qui quelque années plus tard , pour l’un a demandé à JMLP d’etre le parrain de sa fille et pour d’autres (dont je fais partie ) vote depuis 2002 le front national .


      • OUI mais a l’epoque Dieudo militait a SOS racisme avant de se retirer et d’y comprendre les vrais intêrets qu’il condamnent aujourd’hui !


      • #862183

        @soralien

        bravo belle réponse


      • @ Soralien : Si aucun de vos parents n’est Français, alors vous n’êtes ne l’êtes pas. Sinon c’est comme naître garçon et ce croire fille. Ceux qui vous on fait venir vivre ici, sont les mêmes contre qui Soral et Dieudo luttent et nous informes. Donc s’ils vous disent une chose, gardez vous bien d’y croire. Oui je sais c’est pas agréable à lire, mais la vérité c’est que 2 + 2 n’égale pas 5.


      • #862661

        @GregM

        C’est quoi ce commentaire débile ? Tu ne connais pas le droit du sol ? Selon ta définition 60% des français ne sont pas français car descendants de portuguais, espagnols, hollandais, allemands, anglais, italiens etc etc


    • Il faut vraiment être dérangé, lobotomisé à la sauce casher "SOS racismes" pour ne pas voir le deuxième degré dans ce sketch de Patrick Sébastien qui, moi, me fait marrer surtout le passage "çà me fout tellement la haine que çà m’réveille la nuit, casser du noiiiiir". Je trouve Jean-Marie attachant dans cette séquence face à la journalope et aux vrais racistes qui l’interpellent. Par contre, la même horde médiatique ne trouve rien à redire lorsque le piètre humoriste Michel Leeb associe l’image de l’africain à celui du singe !


    • Ce qu’on ne lui a pas pardonné dans cet extrait c’est "d’humaniser" Le Pen. Ça va complètement à l’encontre de la stratégie de l’époque (lors de laquelle il était à mon avis bien plus compliqué de s’afficher nationaliste). Inconcevable pour l’époque.
      Par exemple, les guignols n’avaient même pas de marionette pour Le Pen il me semble. C’était la stratégie de l’extrême diabolisation et de l’édredon cumulée.

      Bref il ne paye pas du tout son sketch.

       

    • #862072

      Je sais pas s’il faut rire ou pleurer d’cette séquence. Elle est étrange à tous points de vue.

      Il est arrivé quoi au dénommé malnuit ? son physique est très bizarre.
      Et pourquoi Le Pen a reçu chez lui l’autre vieux poisson pourri loup de mer ?

      Sinon bah patrick sébastien c’est le roi des beaufs. Un partouzard débile qui a sans doute eu son poste à la cuisse. Il avait failli chialer chez ruquier, il se plaignait de la méchanceté des gens sur internet. Il voulait faire de la politique, je crois. C’était à pisser de rire de voir autant de connerie chez un magnat du showbiz.
      Je ne sais pas si vous avez bien compris que cet enculé compare Le Pen à hitler. C’est vraiment un pauvre type et on l’a pas beaucoup entendu se positionner contre la lex antiracista sionista.

      La clique des sionards et autres bienpensants, c’est toujours pareil. Avec harlem et sa tête à claques, gaccio le donneur de leçons à deux balles, etc.


    • alors pour ceux qui ne comprennent pas pourquoi le site a mis cette vidéo en ligne :
      1/ on y voit Sébastien se comparer à Chaplin et le pen à Hitler

      2/ on y voit Sébastien ne pas condamner ses bourreaux : pas ouvertement tout du moins.

      3/ on y voit JMLP se comporter avec un grand panache devant une vidéo où des propos qu’on lui fait tenir sont abjectes et surtout où on voit en insert des militants fn tenir des briquets au refrain de casser du n... : bref ici, le père Sébastien, qui se veut super honnête ne reconnait même pas que le seul qui aurait dû lui faire un procès c’est JMLP : pour diffamation et insultes.

      4/ enfin on y voit comme toujours JMLP rester droit et ne pas enfoncer un type qui a la tête sous l’eau, car croyez moi jean marie aurait pu l’attaquer en justice et il aurait gagné !


    • Dans la même série, et à peu près à la même époque, Patrick Sébastien avait aussi parodié les Juifs avec une chanson de Georges Guétary : "On m’appelle rabbin des bois". Il avait eu chaud aux fesses également.


    • Sébastien est l’archétype du Gaulois entrepreneur ayant un don pour faire des affaires et du fric. Quand ce genre de personnage évolue dans une société globalement saine cela donne de bons patrons...mais quand leur talent s’exprime dans la putréfaction de cette époque décadente cela donne Patrick Sébastien, un brave type au service de Satan qui bien que connaissant des moments de rébellion il succombe toujours à l’attrait du fric et à la peur de la marginalisation et de ce fait finit toujours par faire sa téchouva afin de retrouver les bonnes grâces de ses maîtres.
      Dans un registre similaire nous avons Bigard...


    • Pour moi Sebastien souhaite clairement réhabiliter JMLP, et c’est pour ça qu’il s’est fait lyncher !

      1) il choisit le plus traditionaliste de nos marins, de Kersauson, (un ami notoire de JMLP) comme intermédiaire : j’adore la présentation du sketch qu’il fait à JMLP...

      2) la caricature que fait Sebastien du discours de JMLP ne correspond pas du tout à la caricature néo-nazi des journaleux.

      Sebastien fait dire à le Pen :
      "Les magasins brûlés à la moindre colère entre des jeunes usés et des vieux qui laissent faire",
      "Et ces flashes qui aveuglent à la télé chaque jour", [quenelle une, pour les journaleux]
      "Et ces salauds qui beuglent la couleur de l’amour", [quenelle deux, pour les SOS le racisme et compagnie]
      Et les journaux qui traînent dans la boue mes amis, Ça m’fout tellement la haine que ça m’réveille la nuit

      Cette dernière phrase, quand Sébastien la chante, on pourrait presque penser qu’il a des amis en commun avec JMLP.....


    • #862261

      Ca montre que les méthodes de lynchage médiatiques violentes, injustes ne datent pas d’hier et qu’ils font de l’anodin du cataclysme à des fins matérielles et politiques.


    • #862264

      Aymeric Caron, Laurent Ruquier, Frédéric Taddei, et maintenant Patrick Sébastien, la liste des "antisémites" suspects, pourtant couchés et dociles depuis des années, subissant des lynchages médiatiques notoires, s’allonge et ne cessera de s’allonger. C’est le signe que ce "lobbie qui n’existe pas" (dixit Taddei) est en train de paniquer et de tirer dans le tas au risque de blesser voire de tuer ses propres lèches-bottes éternels. À force de hurler dans tous les sens, au sommet du pouvoir mais au paroxysme de la paranoia aussi (car ils savent ce que leurs mains font), ils vont créer leur propre perte. La fins est proches les rentiers !!

       

      • Le pouvoir sioniste resserre l’ordre dans ses propres rangs, en commençant par mettre la pression sur ses larbins qui “n’en font pas assez pour la cause”.
        La peur change de camp, ils deviennent de plus en plus nerveux, ne sachant pas comment faire taire définitivement leurs opposants, ce qui débouchera soit complètement sur une dictature de type soviétique (si on les laisse faire), soit sur un départ précipité et rendre à la France sa liberté (qui se gagne par la force).


      • La peur ?
        Quelle peur ?
        Ils ont tous les pouvoirs.
        Ce qui les chagrine, c’est qu’ils n’ont plus de paravents derrière lesquels s’abriter...
        Les masques tombent.
        Ils sont donc condamnés à pratiquer la violence eux-mêmes contre les français, et je ricane en songeant à une intifada de Gaulois... J’attends ce jour avec impatience ! Car quand la fureur gauloise s’orientera enfin contre ces esclavagistes, ça va donner !


      • #862981

        @Capitaine - Ces idiots pourraient avoir le contrôle de la terre entière, que dis-je de l’univers entier, et tous les pouvoirs qui vont avec, mais ils auraient toujours peur. Si on n’a peur de rien on n’a surtout pas peur de mourir, au contraire de cette brochette de planqués qui se cache des gens et qui se cache surtout de Dieu. Outre le peuple et les petites gens, ils ont une peur viscérale de la mort, car ils savent que c’est le moment fatidique de leur rencontre avec Dieu, lequel ils adorent berner, un peu comme Christian vous voyez...


      • Déjà le "Il ne faut pas désinhibé les francais". Reflechissez bien a ca.


    • Reste à voir, si ce qui a déplu souverainement dans cette prestation, n’est pas du au fait que les paroles sont prononcées sur l’air d’une chanson de Môrisse Benguiguîîî.

      En tout cas, bien fait pour la g*** du pitre !


    • On retrouve les inoxydables crétins Gaccio , Desir et leur clique , cette époque était finalement à gerber car les gens les croyaient

       

    • En lisant ces commentaires, il me semble que l’essentiel est oublié. Je lis "Sébastien çi .....", "Le Pen ça .....", "Gaccio çi ......", "Désir ça ....." ; Il me semble pourtant que le plus grave est ailleurs. Réécoutez les termes du jugement qui a condamné Sébastien car tout est là : les juges ont dit qu’il était blanc comme neige mais le condamnent quand même parce que les français sont incapables de comprendre l’humour. Nous voilà tous traités d’abrutis par ces nôôôôtables juristes. Il y a là l’acte de naissance du jugement du conseil d’état contre Dieudonné et la confirmation de la fin de la liberté d’expression et de la liberté de chacun à évaluer un dire ou une action.
      Ce sont, désormais les juges et le ministère de l’intérieur (ou Matignon) qui nous dictent comment comprendre la vie. Ce que nous nous en pensons, ou la manière dont nous la percevons, ces gens là s’en foutent complètement. Nous ne sommes à leur yeux que des néandertals arriérés et analphabètes. Dormez tranquilles, ils pensent et agissent pour nous (ou pour leurs comptes en banque, ce qui est kif-kif, car nous sommes leurs comptes en banque !).

       

      • AB-SO-LU-MENT d’accord...

        Ne crachez pas trop sur le clown, il n’est pas que gentil, il fait son métier d’amuseur avec ses excès. Le dernier reportage sur lui, montre bien qu’il est très "peuple" et qu’il ne considère pas son public comme des demeurés, contrairement au juge qui ose l’invraisemblable déshonneur (je vous rappelle qu’il rend la justice "au nom du peuple") de traiter son propre patron d’inculte, grincheux et pisse-froid.
        Le rire de JMLP et son second degré montrent bien que nous vivons sur deux planètes qui ne se touchent pas, malheureusement pour eux : nous sommes les plus nombreux et, qui sait ?, peut-être plus intelligents.


      • @Solaman



        qu’il ne considère pas son public comme des demeurés




        Qu’est-ce qu’on est serré au fond de cette boîte ...
        Et on fait touner les serviettes ...
        Ah si tu pouvais fermer ta gueule ...

        T’es vraiment sûr Solaman qu’il ne nous prend pas pour des cons !


    • #862408

      j’avais jamais vu ce sketch, mais c’est super drôle !! Comme quoi, la liberté d’expression était déjà bien meurtrie en 95


    • #862455
      le 18/06/2014 par Sa Sainteté Sainte Quenelle
      Patrick Sébastien : retour sur son lynchage médiatique

      Bruno Gatio...monumentale baltringue, et quel discours subversif !


    • La France protège la liberté d’expression...
      Mais seuls les ..., les ....., les ..... et les ..... ont le droit d’avoir un avis et de l’exprimer ! Ah, j’oubliais aussi les ...., j’espère que vous excuserez ce regrettable oubli imputable à l’émotion !
      Pardon pour la franchise de ce propos, je sais qu’il peut heurter les âmes sensibles et que toute vérité n’est pas bonne à dire, mais il fallait le dire.


    • La dictature c’est maintenant !!!! Bravo Patrick


    • Je suis noir et ça m’a fait rire. Suis-je Raciste ?

       

      • Oui vous êtes raciste, envers vous même d’ailleurs (ce qui est très grave - syndrome du bounty) je vous conseille vivement d’appeler Harlem Désir sur le champ pour une consultation rédemptrice ;) ;)

        Vive Patrick il votera FN j’en suis persuadé.


    • Patrick Sebastien et ses chansons taillées pour Hanouna et les fiestas de pochtrons.

      Rien à battre de ce gars là, il ne m’a jamais amusé ou alors à peine à l’époque de ses caméras cachées. C’est un égocentrique pervers sur les bords (voir sa propagande sur le libertinage - en gros, c’est un partouzeur - un petit DSK) .

      Le problème ce n’est pas qu’il baise ou qu’il échange dans des clubs. Le problème c’est qu’il en fait la promotion. C’est toujours pareil, chacun ses mœurs tant que ça reste dans la chambre à coucher.

      Pour son histoire avec Le Pen, je m’en souviens. Mais de là a en faire un dissident ou un des premiers qui s’est coltiné le lobby tout puissant ... je ne vois pas trop l’idée de parler de ça ici en fait.

       

      • Bien vu camarade , en total accord avec ton intervention , d’ailleurs il est toujours , sur la 2 , chaque Samedi ( ou presque ) !


      • #870441

        Globalement d accord avec toi mais peut etre que la presence de cet article sert aussi a demontrer pour ceux qui en douterait encore a quel point la mise au pas est rapide et brutale et ce meme a l encontre d animateurs "populaires" qui n ont rien de subversifs !
        Un moyen comme un autre pour la nomenclatura de limiter la casse en rappelant bien que la condition pour exister independamment de la popularite est de ne pas franchir certaines lignes... Celles de la bien-pensance et du dictact ideologique ! Un message a ete envoye a toute la profession, "faites les malins autant que vous voulez mais restez dans les clous ou gard ! Un de vos collègues va regler la note en guise de demonstration !"
        Sébastien en a donc fait les frais et ce fut surement un moyen efficace pour museler d autres tentatives qui auraient pu aller plus loin et pour l intelligencia l occasion de verifier sa main mise sur le paysage mediatique ! Une forme d avertissement explicite pour tout un tas de petits tapins comme Gaccio qui sur ce coups la a bien fait acte de larbinat en aboyant avec la meute...


    • Ben moi ça me fait bien marrer. Le coup qu’il comptait faire à Le Pen lui est retourné dans la gueule. Mais bon, quand on voit aujourd’hui ce que pense Patoche, ça ne lui a pas beaucoup servi de leçon.


    • - Premièrement son sketch n’a pas été validé avant par l’autorité compétente en matière de racisme : LICRA
      - Il a parlé de noirs mais pas de juifs : oubli fâcheux. Ceci dit si il en avait parlé...
      - Double second degré : Patrick Sébastien ne cautionne pas les propos qu’il a prêté à Le Pen, mais parodie en même temps Le Pen : Il renvoie l’image que les media ont façonné. Je pense que c’est cela qui a rendu le système hystérique.


    • #863659

      C’est du troisième degrés, je trouve ce sketch excellent, au niveau de dieudonné.

      Première partie, il décris le ressenti général.

      Puis lorsqu’il lance "Cassez du noir" :

      - Soit il pense que c’est la solution majeure que préconise JMLP
      - Soit il se fout de ceux qui le pense, puisque la ligne anti-immigration était plus subtil.
      Perso à l’époque la ligne libéral du FN me repoussais.

      Je dégueule le libéralisme plus que le communisme.

       

    • 1 pierre 2 coups ça mange pas de pain et comme dirait Voltaire calomniez il en restera toujours quelque chose :
      1 je discrédite Le Pen
      2 je fais le père la morale
      le rasoir 2 lames

      Les guignons sont d’un con, pas de clairvoyance, du ricannement sur de l’info court terme.

      A 2’58 se foutre de la gueule des putes, des pédés, ça aussi c’est un procédé sophistique avec un soupçon de père la morale.

      A 3’37, ça fait jusriprudence, c’est chaud en effet, Chaplin antisémite !

      Pour finir comment ? une espèce d’aristo médiatique aux ordres, dont la seule vue est de continuer les partouzes à la Capitale.
      Aux ordres, si bien qu’hier fête de la musique en zappant vite fait, j’ai vu qu’il avait invité :
      Colchita Wurtz, avec des écoutez qu’elle/il a une belle voix.


    • #868417

      Personnellement, il ne m’a jamais fait rire.
      J’ai toujours trouvé ses émissions grotesques et le personnage insignifiants.
      En tout cas, à cette époque, il a fait beaucoup de pub à Jean Marie le Pen.
      Tant mieux, d’ailleurs.


  • Afficher les commentaires suivants