Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Péages : "Les sociétés d’autoroute font des profits colossaux sur le dos des automobilistes"

Les tarifs des péages autoroutiers augmentent de 1,8% à 1,9% au 1er février. Hervé Maurey, sénateur centriste de l’Eure, a vivement dénoncé cette hausse, vendredi soir sur Europe 1.

 

« Les sociétés d’autoroute font des profits absolument colossaux et se versent des dividendes de grande ampleur sur le dos des automobilistes », s’est insurgé le sénateur, auteur d’un rapport sur les infrastructures routières et autoroutières.

« L’activité autoroutière représente 15% des activités de Vinci, mais 60% de leur profit. Le chiffre d’affaire des sociétés d’autoroute est de 10 milliards d’euros, et elles dégagent une marge brute de 73%. Ça n’a fait que s’aggraver au fur et à mesure des années. C’est scandaleux », a poursuivi Hervé Maurey.

 

 

« Les accords sont largement favorables aux sociétés d’autoroute »

Le sénateur, auteur d’un rapport sur les infrastructures routières et autoroutières publié en 2017, estime que l’État a capitulé face aux sociétés d’autoroute.

« Les accords conclus sont très déséquilibrés et favorables aux sociétés d’autoroute, et tout cela dans l’opacité la plus totale. En 2015, j’ai demandé en tant que président de la commission compétente au Sénat d’avoir la communication de ces nouveaux accords. Mais nous n’avons jamais pu les avoir. Si c’est opaque à ce point, c’est qu’il y a des choses à cacher. S’il n’y avait rien à cacher, on nous aurait transmis ces contrats », a accusé Hervé Maurey.

Lire l’article entier sur europe1.fr

Le pacte de corruption entre les tenants de l’État et les multinationales du racket autoroutier, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

35 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • En Suisse, l’utilisation des autoroutes (modernes et très bien entretenues) coûte CHF 40.- par année (env. 35 euros).

    En France, entre les péages et les radars, c’est du racket des automobilistes organisé avec la complicité des gouvernements successifs, le comble pour des infrastructures qui ont été financées par les contribuables.

     

    • " c’est du racket des automobilistes organisé avec la complicité des gouvernements successifs, le comble pour des infrastructures qui ont été financées par les contribuables. " ... et ce racket revient à des sociétés privées ! ... on peut étendre ce racket d’état pour le compte des privés à de nombreux pans de l’économie ... cad la republique au service des nantis avec l’argent des contribuables ! ...c’est l’essence même de ce mode de gouvernance , créée il y a 250 ans , sous l’influence de la " communauté " pour la " communauté " ! ( qui laissent les miettes à leurs kapos de service : les dirigeants du système qui cadrent habilement le peuple , certains dirigeants économiques qui s’y retrouvent , le reste de la population servant docilement la " machine infernale " pour survivre , et dont les membres sont conditionnés du " berceau au tombeau " par des idéologies mensongères prônant ainsi le culte des inversions .


    • En Allemagne les autoroutes sont devenues payantes... pour les étrangers . "Les Allemands sont de vrais européens" .


  • Ce sont les Français qui ont payé les autoroutes . Or quand ils eurent fini de les payer, ces autoroutes qui leur appartenaient ont été... privatisées ! Ils ne devraient payer qu’un péage dérisoire alors qu’il est de plus en plus onéreux . J’aurai préféré que Villepin soit un peu moins éloquent à l’ONU en 2003, refusant que la France participe à la destruction de l’Irak, et qu’il ne brade pas NOS autoroutes .


  • En 2004 les centristes avaient voté la privatisations des autoroutes par le gouvernement de Villepin donc pourquoi ce baltringue la ramène t-il 15 ans plus tard ?


  • Pas beaucoup de changement depuis Alphonse Toussenel...
    https://www.kontrekulture.com/auteu...


  • Quand on aura récupéré le pouvoir et mis ces pourris au frais, il sera temps de récupérer notre patrimoine !


  • Privatisation des gains et mutualisation des pertes !

    Bienvenue dans l’ultra-liberalisme...


  • Symptomatique de la façon de fonctionner de la presse française. Lors de la "vente" des autoroutes au privé en 2005 (De Villepin), ce fut le silence des pantoufles. Quelques journalistes spécialisés (presse automobile ou moto) lancèrent l’alerte - attention mauvaise affaire pour l’Etat français, le contribuable est encore pigeonné, le privé va encore se gaver sur le dos des motorisés, et le pire est à venir le tarif des péages va flamber etc. - mais les articles ne furent pas repris. Aujourd’hui nous sommes 13 ans plus tard, et notre "grande presse" sort des articles scandalisés. Mais trop tard, la machine est lancée, et les contrats signés empêchent toute marche arrière. Bref nos "grands médias" brassent de l’air en faisant mine d’être pro-Gilets jaunes...


  • Selon la Cour des Comptes (chiffres de l’époque 2005/2010) : Les autoroutes ont été vendues (par décret, donc sans passer devant les parlementaires) 11 milliards soit 10 milliards au-dessous de leur valeur. Et 70% des sommes réclamées aux péages sont indues. Elles vont direct dans les poches des sociétés d’autoroutes.


  • Il serait intéressant que ER fasse une émission dédiée aux sociétés d’autoroutes/péages :
    - genèse de leur création
    - histoire de la privatisation (avec les acteurs ayant joué un rôle décisif)
    - conséquences sur le contribuable
    - explication du processus de renationalisation
    - etc...

    A moins que quelqu’un ait un lien ou un ouvrage sur ce thème à me faire découvrir.

    Cdt.

     

    • Très bonne idée, idem à propos des concessions pour les aéroports, parkings, etc

      Automobilistes, boycottons autant que possible les autoroutes, jusqu’à règlement du problème. C’est plus facile de nos jours grâce au GPS.

      Les autoroutes, en plus d’être chères, contraignent à consommer plus chères (le carburant, le café, les repas, etc.) et à bien d’autres choses.


  • Rappelez-moi, pour quelle somme l’état a cédé les autoroutes

    au prétexte que ça coutait cher de les entretenir ?

    Quand on voit la manne financère que ça rapporte ça sent les rétros

    commissions pour les partis dit "répoublicains" .


  • Petite analyse :
    On voit sur la photo des gens du Front de Gauche et du PCF demander la renationalisation des autoroutes. C’est logique et très bien.
    D’autres comme Asselineau le proposent aussi, somme toute, c’est une proposition normale.
    Sauf que... Lui pourra le mettre en œuvre.
    Or ces messieurs du FDG et du PCF refusent de sortir de L’UE, donc ils seront dans l’interdiction une fois qu’ils seront au pouvoir de renationaliser. Car L’UE impose les privatisations par ses GOPE.
    Cqfd

     

    • Lors de la braderie des autoroutes au privé en 2005, les seuls hommes politiques d’envergure à avoir protesté furent : François Bayrou, Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan.
      Bayrou avait même porté l’affaire en justice mais il fut débouté au motif que les autoroutes n’appartenaient pas aux Français ; en effet, des actions avaient été déjà vendues aux privés bien avant la vente définitive (un leasing sur 100 ans en fait)...


  • Il serait urgent de penser à faire mordre la poussière à ces sociétés privées, directement issues d’un capitalisme de connivence hautement mafieux.
    (que les salariés de ces sociètés se rassurent, elles seront toutes réembauchées par les régies locales qui en auront la gestion)

    Un mot d’ordre, peut-être "borné" mais qui a le mérite d’être simple et peut s’installer sur la durée :
    - démontage systèmatique de tous les péages du pays.

    Je dis bien démontage et non vandalisation : Barrières, caméras, neutralisation des monnayeurs et lecteurs de cartes....

    Autre avantage : décentraliser au maximum le mouvement, faire tourner la maréchaussée en bourrique...

    Et maintenant, à nos caisses à outils et nos vidéos bricolages pédagogiques !
    (les grandes échelles seraient un plus)

     

    • Si un collabo tombe sur votre commentaire vous pouvez vous retrouver au Tribunal pour incitation à la dégradation...
      Mais ce que vous dites reste pertinent. Les radars ont une vie courte en ce moment et je ne vois pas le retour de ce racket revenir : le pli est pris de les détruire.
      Il est facile de bloquer totalement 90 % des villes pour une matinée et de recommencer le lendemain... Mais cela reste du travail de groupes de Résistants de style 1942/1945. Pas de le crier pour se faire mousser dans les médias.
      Et là n’importe quel Président cèdera... Comme j’avais 20 ans mai 68 je peux vous confirmer que c’est parce que la France était presque à l’arrêt ; faute de carburant, que le régime a cédé...
      Les Gilets jaune sont devenus inoffensifs par dilution.


  • Etonnant, parce que comme chacun le sait il est reconnu que les groupes privés achètent des entreprises publiques pourries, non rentable et incapables de faire du profit !
    Entre parenthèses, l’annonce récent de la volonté de vendre à des intérêts privés la Française des Jeux est la preuve définitive du complot anti-France consistant à piller et vendre à l’encan à des intérêts privés l’intégralité de notre patrimoine national. En effet la Française des Jeux étant largement bénéficiaire elle rapporte annuellement plus de 100 millions d’euros à l’état, donc l’argument lui même bancal que l’on se débarrasserait d’un fardeau non rentable qui ferait perdre de l’argent à l’état ne tient plus ! Donc pourquoi vendre une société rentable, rapportant de l’argent à un état endetté si ce n’est pour appliquer une politique délibérée de destruction de la France ?

     

    • Pour faire plaisir aux copains tiens ! Ce n’est pas la destruction qui est visée, c’est la mise en esclavage de tout et de tous plutot. C’est bien plus rentable !
      On ne tue pas la poule aux oeufs d’or, surtout quand on n’a pas fini de la faire pondre.


    • Ce sont les entreprises publiques les plus profitables qui ont été vendues, en général en les scindant d’abord en deux pour conserver la partie la moins rentable.

      Par exemple les PTT ont été divisées pour vendre la partie téléphone qui rapportait énormément d’argent, et conserver la Poste qui n’est pas rentable.

      Les entreprises publiques qui ont une caisse de retraite interne de répartition, voient cette dette transférée au système général pour augmenter la profitabilité de l’entreprise privatisée.

      Les premières entreprises pubiques nationalisées ont été Total, Elf, les banques, Gaz de France,


  • Empruntant tous les axes français, ce que le type souligne moins et qui est un réel scandale c’est que, de premier réseau autoroutier du monde (en terme de qualité d’infrastucture), la France est passée dans le même temps au 7ème rang (quand bien même il reste l’un des meilleurs d’Europe, mais à quel prix !).
    Le con_tribuable et l’usager vont-t-ils les payer cent fois ?

    Re-nationalisation du bazar une fois le RIC en poche : ça oui ! Tu vas voir que le peuple n’est pas aussi con que cela, pour comprendre, lorsque l’on parle de son oseille.


  • Le chiffre d’affaire des sociétés d’autoroute est de 10 milliards d’euros, les pauvres, j’espere qu’ils sont Gilets Jaunes !!

     

  • Tu parles de ce qu’ils ne veulent pas lâcher le morceau , avec une marge brute de 73%%, c’est plus des marges, c’est un holdup .Et mine de rien , c’est 73% qui engraisse une société privée, sur le dos du contribuable qui a payé ces autoroutes, et qui pour finir ne rentre plus dans les caisses de l’État .Sans compter les PV comme pour boire, pour que l’État vienne chercher son manque à gagner, sa "petite" contribution en faveur de la sécurité .
    Le piège est refermé sur le pauvre automobiliste qui emprunte ces autoroutes en mettant la première roue, sans oublier la station-service" ou la "panne" qui vienne vous en mettre une petite ponction supplémentaire .
    Après on nous dira que nous sommes dans un pays libre, et démocrate .Oui, avec une carte bleue bien graissée .


  • 1,8 à 1,9% d’augmentation ?
    Moi, j’ai vu le péage que je prends tous les jours passer de 1,20 à 1,30 le 1er février. Si mes calculs sont bons, il s’agit plutôt de 8 ou 9% !


  • Ça aussi faudra que ça change...


  • Biensûr que c’est de l’arnaque. Un exemple : en Suisse, un des pays les plus chers au monde, pour rouler sur les autoroutes pendant 1 année, c’est 35 euros.
    En Allemagne, tout le réseau autoroutier, c’est gratuit.
    En France, faire un trajet sur autoroute de 540 km (Genève — Le Perthus) c’est 58 Euros. Une véritable pompe à fric à en dégouter plus d’un.

     

    • Je vote pour le modèle suisse !


    • Sans compter les tarifs majorés des stations essences sur ces autoroutes. Et puis, le gonflage des pneus payant, à pas à moins d’1 euro, alors que c’est un élément de sécurité routière. Les chiottes restent gratuites, pour le moment...


    • Salut à vous,

      Petit ajout concernant la Suisse car vous faîtes fausse route ! :
      - 40chf de vignette annuelle c’est vrai
      - mais rajoutez à cela une taxe automobile qui je crois n’existe pas en France, dépendante de votre cylindrée. Par ex pour un moteur 3l c’est env 800chf par an, pour une polo 1.4L, c’est tout de même 450chf !
      - n’oubliez pas non plus l’assurance obligatoire, toujours pour une polo c’est 430chf/an (juste la responsabilité civile hein, pas de casco complète..)
      - enfin, je vous mets au défi de faire 10000kms sans vous prendre une prune sur les routes hélvètes ! (Et 30km/h au dessus de la limite sur autoroute ce n’est pas 90euros d’amende, c’est retrait de permis pour 6 mois et minimum 2000chf d’amende !)

      Alors, à votre avis qui se fait le plus baiser sur les routes ?
      En revanche, les suisses n’ont pas encore privatisé leur réseau, ni routier, ni ferré, ce qui leur permet effectivement un contrôle et un asservissement total...

      C’est devenu un calvaire de conduire en europe, sauf en Allemagne, sur autoroute uniquement.

      Voilà, je voulais un peu casser le "mythe" suisse, j’entends beaucoup de personnes louer ce pays en ce moment (ex de démocratie, pas de chomage..blablabla)
      Oui il ya des choses à prendre ici mais c’est bien le même systême que vous boufferez ici : travaille, consomme, mange du lgbt et ferme là !

      10 ans que je suis planqué ici, alors maintenant ça suffit, je rentre pour me battre ! l’apatride que je suis me rend malade. Je suis attristé quand je vois autant de départ en expat’. On a besoin de vous en france les gars ! Moi je compte bien rendre des comptes à mes enfants en tout cas !!

      Merci e&r


    • ben oui bien sur
      mais les 80 km/h sur les nationales c’est pour ca... qu’on soit obligé de prendre le péage.

      l’argument des vies humaines sauvées est honteux.. sinon pourquoi on mettrait pas les nationales a 60 km/h pour sauver encore plus de vie..

      comme disait coluche "c’est la lutte du pot de terre contre le pot de vin"...


  • Voilà encore la concomitance entre ces gens qui gouvernent pour l’oligarchie... La malhonnêteté à son paroxysme.... Et ils s’étonne de ces ces révoltes qui espérons le changera réellement la donne....


  • Il ne faut pas exagérer. Il y a 1 million de km de routes revêtues en France. Les autoroutes concédées représentent 10 000 km soit 1 %. En fait les sociétés privées réalisent ce que l’état a refusé de faire, à savoir être un bon gestionnaire. La vraie mesure d’équité eut été de voter l’ecotaxe qui aurait permis de financer l’agence spécialisée dans l’affectation des fonds d’entretien et qui aurait fait participer les transporteurs étrangers.
    Les entreprises de BTP réalisent des activités en France qui par nature ne sont pas délocalisables.A l’heure de la désindustrialisation il faut y penser. C’ est l’état le coupable, avec à sa tête les politiques qui prennent des mesures contre le peuple. L’augmentation des péages est réalisée en concertation avec les services de ce dernier.
    La France est un beau pays, à condition de ne pas être français. Montaigne avait déjà fait ce constat il y a 500 ans...


  • Comme le précise Charles Gave, la forme de capitalisme développée par la France est un capitalisme de rente ce qui explique la collusion forte entre l état et les entreprises privées.


Commentaires suivants