Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Pendant que l’UE se suicide, le Pentagone découpe le Proche-Orient

Pendant que les Européens et les Arabes sont absorbés par le coronavirus, les Anglo-Saxons changent l’ordre du monde. Sous commandement US, le Royaume-Uni a pris le contrôle de l’entrée de la mer Rouge ; les Émirats arabes unis se sont retournés contre l’Arabie saoudite et lui ont infligé une cuisante défaite au Yémen du Sud, tandis que les Houthis le faisaient au Yémen du Nord. Désormais, le Yémen est scindé en deux États distincts et l’intégrité territoriale de l’Arabie saoudite est menacée.

 

 

Le président Donald Trump poursuit sa politique de retrait militaire du « Moyen-Orient élargi ». Pour ce faire, il déplace progressivement ses troupes, signe des accords avec les forces contre lesquelles elles étaient déployées (par exemple avec les Talibans) et négocie la libération de ses prisonniers. Simultanément, le Pentagone fait appel au Royaume-Uni pour prendre la tête des opérations de la nouvelle Alliance atlantique-Moyen-Orient et superviser la suite de la « guerre sans fin » au « Moyen-Orient élargi ». La Syrie est considérée comme zone d’influence russe tandis que la stratégie Rumsfeld/Cebrowski se poursuit avec la division du Yémen en deux États distincts et la préparation du démembrement de l’Arabie saoudite.

 

Rapatriement des agents de la CIA détenus prisonniers

Les 18 et 19 mars 2020, un citoyen US, Michael White, détenu en Iran, a été transféré de sa prison à l’ambassade de Suisse à Téhéran ; un autre citoyen US, Amer Fakhoury, détenu au Liban, a été exfiltré par les troupes états-uniennes ; enfin le président Trump a demandé publiquement l’aide de la Syrie pour retrouver un troisième citoyen US, Austin Tice.

Ces opérations sont supervisées par le discret conseiller de sécurité nationale, Robert O’Brien, qui dispose d’une solide expérience en matière de libération de prisonniers.

- Michael White a servi 13 ans dans la Marine US. Il s’est rendu en Iran pour y retrouver sa fiancée. Il a été arrêté en 2018 et condamné à 13 ans de réclusion pour espionnage. D’autres citoyens US emprisonnés en Iran – dont Morad Tahbaz, Robert Levinson, Siamak et Baquer Namazee – ne semblent pas susciter le même intérêt de Washington. Michael White a été remis à l’ambassadeur suisse Markus Leitner pour « raison de santé ». Il n’est pas libre pour autant.

- Amer Fakhoury est un célèbre collaborateur des troupes d’occupation israéliennes au Liban. Il fut membre de l’Armée du Liban-Sud, directeur de la sinistre prison de Kiam et tortionnaire. Il s’est enfui du Liban lors du retrait israélien et y est revenu, pour une raison inconnue, en septembre 2019. Il a immédiatement été reconnu et arrêté. Il a été libéré au motif d’une prescription de ses crimes, ce qui est juridiquement faux, mais interdit de quitter le territoire. Il s’est alors précipité à la méga-ambassade US d’Awkar sous la protection de l’ambassadrice Dorothy Shea, d’où il a été exfiltré en hélicoptère par les Forces spéciales US vers Chypre.

- Austin Tice est un capitaine des Marines devenu journaliste indépendant. Il a pénétré illégalement en Syrie avec l’aide des services secrets turcs avant de disparaître, en 2012, à Daraya (banlieue de Damas). Eva Filipi, l’ambassadrice de Tchéquie qui représente les intérêts US en Syrie, avait affirmé qu’il serait détenu non pas par des jihadistes, mais par les autorités syriennes. Ce que Damas a toujours démenti.

Ces trois citoyens US sont très probablement des collaborateurs ou des agents de la CIA.

- Étrangement, les Émirats arabes unis ont brisé l’embargo US et apporté des médicaments en Iran.

- Chaque faction libanaise accuse l’autre d’avoir cédé aux pressions US. Le Hezbollah assure ne pas avoir trahi la Résistance et ne pas avoir négocié secrètement avec Washington, tandis que le président du Tribunal militaire (pro-Hezbollah) a démissionné.

- C’est la première fois depuis deux décennies qu’un président états-unien sollicite publiquement l’aide de la République arabe syrienne.

 

 

Transfert de l’encadrement militaire au Royaume-Uni

Le 5 mars, le secrétaire US à la Défense, Mark Esper, a reçu au Pentagone son homologue britannique Ben Wallace. Les deux hommes se sont partagés le commandement de la nouvelle Otan-MO [1].

Ben Wallace a ensuite prononcé un discours à l’Atlantic Council au cours duquel il a confirmé la solidité de l’alliance UK-USA et la disponibilité du Royaume-Uni. Il a également soutenu la nécessité de juger le « dictateur Bachar el-Assad » (sic), mais l’impossibilité de le faire compte tenu du soutien de l’« ours russe ». En d’autres termes, la Syrie reste un ennemi, mais on n’y touchera plus. La guerre sera déplacée [2].

 

 

Les 12 et 13 mars, Ben Wallace s’est rendu en Turquie et en Syrie occupée par les jihadistes. Il a inspecté les postes d’observation de l’armée turque à Idleb et fait parvenir 89 millions de £ de dons « humanitaires » aux familles des jihadistes. Ceux-ci ont alors commencé à attaquer les troupes turques censées les protéger, tuant plusieurs soldats turcs.

 

La fin du Yémen et le début de celle de l’Arabie saoudite

Poursuivant leur politique de retrait militaire et de transfert de cette fonction à des proxys, les États-Unis sont en train de transformer la guerre du Yémen.

Originellement, le Pentagone prévoyait de diviser ce pays en deux selon la ligne de partage qui existait jusqu’en 1990. Il avait encouragé l’Arabie saoudite et Israël à se lancer à l’assaut du pays pour en exploiter les ressources pétrolières de la région mitoyenne du « Quart vide » [3]. L’opération avait été conduite avec l’aviation israélienne, des mercenaires colombiens sous drapeau saoudien et des troupes émiraties. Elle avait été coordonnée par un État-Major tripartite (Arabie/USA/Israël) basé au Somaliland.

Cependant, le Pentagone s’appuyant sur les rivalités tribales parvint à complexifier la situation jusqu’à aboutir à un pays effectivement divisé en deux, mais aussi à une Coalition Arabie-soudite/Émirats également divisée. Il lui fallait alors – sans engager ses propres troupes – terminer la division du Yémen en deux États distincts avant de se lancer dans la division de l’ancien allié saoudien en cinq États distincts. Le Pacte du Quincy lui fait obligation de protéger le roi d’Arabie saoudite, mais ni son pays, ni son héritier [4].

 

 

Cette semaine, le Pentagone a dépêché un navire de guerre au large d’Aden. Il a installé des troupes britanniques sur l’ile de Socotra pour en faire une base militaire permanente avec les Émirats arabes unis et l’a armé avec des missiles Patriot. Simultanément, les Houthis du Nord soutenus par l’Iran ont attaqué victorieusement deux bases militaires saoudiennes et fait prisonniers plus de 700 soldats saoudiens, tandis que les tribus soutenues par les Émirats ont attaqué les tribus soutenues par l’Arabie saoudite à Aden. Le gouvernement d’Abdrabbo Mansour Hadi, seule autorité officiellement reconnue par l’ONU mais siégeant en exil à Riyad, a perdu le contrôle d’Aden.

Le prince héritier saoudien, Mohamed ben Salman, après avoir torturé son ami d’enfance trop brillant, après avoir assassiné ses rivaux, après avoir exécuté le chef chiite de son opposition, après avoir embastillé et dépouillé ses frères et oncles, après avoir fait découper à Istanbul un Frère musulman trop bavard, n’a plus personne pour le soutenir.

Les départements états-unien, britannique et émirati de la Défense ne communiquent pas sur ces batailles. Seuls les Houthis le font. En l’absence de communication officielle, la presse internationale est aveugle et muette.

Le Yémen du Sud est une ancienne colonie britannique et les Émirats arabes unis étaient intégrés dans l’Empire des Indes. Le Royaume-Uni, sous parapluie états-unien, reconquiert son influence dans le Golfe et en mer Rouge.

L’opposition Arabie saoudite/Axe de la Résistance n’existe plus, faute de combattants. Désormais, après l’Iran (1953-78), l’Iraq (1979-90) et l’Arabie saoudite (1991-2019), les Émirats arabes unis (2020-), sous parapluie de l’OTAN-MO, sont devenus les gendarmes de la région.

Ce retournement complet de situation correspond à notre analyse de la crise. Après leur échec en Syrie, les États-Unis poursuivent leur plan de 2001 et s’apprêtent à déstabiliser l’Arabie saoudite. Le président Trump a validé cette étape à la seule condition que les troupes US n’y participent pas directement, mais que les Émirats les représentent.

 

Le suicide de l’Union européenne

Pendant ce temps, l’Union européenne réagit de manière inadaptée à l’épidémie de coronavirus. Au lieu de lutter contre la maladie (tests généralisés, traitement des personnes infectées à la chloroquine, soins d’urgence aux malades avec respiration artificielle et interféron Alfa 2B recombiné), elle prévient l’engorgement de ses hôpitaux (assignation à résidence de la population saine) [5]. Son économie s’est arrêtée et la Banque centrale européenne annonce une récession de 5 % si cette situation se prolonge deux semaines, mais ce sera probablement six.

Lorsque le pic de l’épidémie sera passé, elle ne sera plus une grande puissance économique et le monde sera organisé d’une manière nouvelle, sans elle.

Thierry Meyssan

Notes

[1] « NATO Go Home ! », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 18 février 2020.

[2] « Quelle cible après la Syrie ? », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 10 mars 2020.

[3] « Exclusif : Les projets secrets d’Israël et de l’Arabie saoudite », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 22 juin 2015.

[4] « Le Pacte du Quincy ne protège que le roi d’Arabie, pas son héritier », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 23 octobre 2018.

[5] « Covid-19 : propagande et manipulation », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 20 mars 2020.

En lien, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.


  • elle ne sera plus une grande puissance économique et le monde sera organisé d’une manière nouvelle, sans elle.



    Tant mieux ! Plus les gens seront dans la merde, plus ils voteront populistes et plus cela hâtera la fin de cette ignoble pantomime qu’est l’UE. C’est très gratifiant de savoir que l’on vie un moment historique, les jours à partir desquels les austéritarées ne peuvent plus que reculer.
    Déjà, avec la veste que Macron s’est pris aux municipales, qu’il devait pourtant gagner sans aucune difficulté, nous voilà avec un beau signe annonciateur des défaites qu’il pourrait se manger bientôt.

    La start-up nation est en train de faire la même chose que les start-up à la suite de la crise sur le nasdaq au début des années 2000 : BOOM !

     

    • Si on a le droit de voter


    • #2417327

      Mon dieu , rien ne changera jamais , 2020 "voter populiste" la blague voter Marine ? tu as entendu parler des mignons du RN ? tu penses que c est un private joke ? non c est la putain de vérité, ton espoir c est le RN ? tu es sérieux, c est presque marrant de penser aux mecs comme Ryssen , Soral, tout les mecs qui en ont pris plein la tête tout çà pour ça ? sans plaisanter , le vote populiste ? le vote populiste , c est le vote de la demi molle, voter salvini, le pen, wow le système va trembler, salvini ce st fait dégager comme la dernière des putes après que le client est décharger, la fille le pen son taf son gagne pain c est d arriver au second tour pour que le système gagne haut la main et si la fille le pen chope sur un gros malentendu le pouvoir un jour, ils vont faire quoi ? ce parti ultra pro lgbt ? la blague, le pays serait paralisé et je donne pas 3 mois a ce parti de clubber pour demissionner. La solution n est pas politique , appeler a voter le pen en 2020 c est faire de la haute trahison envers sa nation... en 2022, les memes conneries, 2027 ca va être bardella ? marion marechal , connerie. Vous faites chier les vrais patriotes avec votre parti de crasseux ,"populiste" novlangue du système.


    • "Valochesansbaloche" a tout résumé ! Il y a des gens qui croient encore au suffrage universel et et au RN. Pfffff.
      Je crois que c’est Coluche qui disait : "si voter servait à quelque chose, il y a longtemps que cela aurait été supprimé".


    • De toute manière l’UE n’aurait jamais pu être une grande puissance politique. Il faut regarder la conférence d’Asselineau comprendre pourquoi l’UE ne peut pas fonctionner ! Comme l’UE n’a pas d’autorités centrales constituées réelles et ne peut pas en avoir parce que chaque état constituant l’UE a ses propres intérêts géo-stratégiques, économiques...l’UE ne peut pas mener de grands projets politiques cohérents.


    • @ valochesanbaloche

      Mon Dieu, les dissidents 2.0 ne changeront jamais !

      2020 "voter populiste"...le RN ?

      L’impulsivité est une preuve de bêtise crasse. Je n’ai pas écrit R.N. dans mon commentaire précédent.

      tu es sérieux ... tout çà pour ça ?

      Il est capital que Macron perde les prochaines élections, quel que soit son/sa remplaçant(e) car il ne doit pas rester impuni après tout ce qu’il a fait.

      le vote populiste ? le vote populiste , c est le vote de la demi molle,

      Va dire ça à ceux qui ont voté Trump ou Bojo...que proposes-tu, sinon ?

      voter salvini, le pen, wow...putes

      Et sinon, tu proposes quoi ? Critiquer c’est bien, proposer, c’est mieux.

      1) Salvini n’est pas Lepen.
      2) Avec la catastrophe qui se passe en Italie, il a un pont d’or devant lui.

      après que le client est décharger...c est d arriver...ils vont faire quoi ?

      Soit elle fait une politique un peu populiste (ce qui a peu de chance de se faire, je te l’accorde) soit elle se fait bloquer et reste 5 ans (ou moins) sans possibilité d’action ... et je préfère un pays bloqué à un pays gouverné "à la macron".

      ce parti ultra pro lgbt ?...serait paralisé...parti de clubber pour demissionner.

      1) Tant mieux, il vaut mieux que le pays soit paralysé.
      2) Si le RN est discrédité, ce sera une bonne chose pour les vrais populistes comme Dupont-Aignan, Asselineau ou d’autres...ou bien peut-on avoir un Trump aussi, un illustre inconnu qui n’a jamais fait de politique jusque là.

      La solution n est pas politique...a voter...c est faire de la haute trahison envers sa nation...

      ET TU PROPOSES QUOI, ALORS ???

      en 2022, les memes...ca va...Vous faites chier les vrais patriotes avec votre parti de crasseux ,"populiste" novlangue du système.

      Tiens, ça me rappelle ceux qui préfèraient critiquer les GJ plutôt que les rejoindre.


    • @ fab

      "Valochesansbaloche" a tout résumé !

      Non, il a juste posté un commentaire énervé et bourré de fautes d’orthographes en pensant que je faisais de la pub pour le R.N.
      Relis un peu avant de commenter les textes des autres. Merci !

      Il y a des gens qui croient encore au suffrage universel et et au RN. Pfffff.

      Il y a encore des gens qui critiquent, qui critiquent, qui critiquent, qui postent sur internet...mais qui font ZERO proposition intéressante.
      Quand on n’a rien à proposer, le mieux, c’est de se taire, non ?

      Je crois que c’est Coluche qui disait : "si voter servait à quelque chose, il y a longtemps que cela aurait été supprimé".

      Et Coluche disait quoi à propos de Macron ? De LREM ? Des Gilets Jaunes ? Ha ! Il ne les a pas connu ? Donc on est d’accord pour dire que sortir sans cesse les mêmes réflexions issus d’une autre époque, c’est tout sauf intéressant pour trouver une solution aux problèmes actuels.

      Je serai Macron et je serai sur le point de perdre comme il a perdu les dernières municipales, je dirais la même chose : voter ne sert à rien. Si les gens votent peu, seuls mes fanatiques se déplaceront ou bien pourra-t-on demander à annuler le vote pour manque de participants.

      L’argument du "c’est déjà perdu, ça ne sert à rien, on se couche, etc." ce sont des arguments de losers ! Qu’est-ce que les dissidents 2.0 ont fait de bien pour faire avancer les choses ? RIEN !


    • La faille du système électoral réside dans le mode du scrutin. Si, au lieu de glisser des petits bouts de papier dans les urnes, chacun pouvait coller une mandale au candidat qui lui déplaît le plus, le gagnant serait celui qui a fait moins de conneries que les autres et survécu au scrutin. Darwinisme à l’oeuvre, rien de tel pour éliminer les incapables.


    • Le problème c’est que l’UE, instrument de domination des USA sur les peuples d’Europe, va finir de détruire les États nations par le biais des "euro regions".


    • #2417718

      @sherlock le scrutin ne durerait pas très longtemps dans ce cas. Et pas sur qu’il y ait un vainqueur à la fin :)


    • @Bayamongole
      MDR ! Que Macron paie ?
      Comme Sarkozy a payé ? PTDR !!!


    • @ Vengeur13

      @Bayamongole

      Étant un homme : mongol s’écrit sans "e" ... tout le monde fait des fautes d’orthographes, mais rater ainsi ce qui devait être le fantastique calembours qui était sensé m’humilier ... j’en ai un peu mal pour toi. (humour et finesse)

      MDR ! Que Macron paie ?
      Comme Sarkozy a payé ? PTDR !!

      Qu’il paie électoralement.
      Sarkozy a payé quelque part : il est toujours pourchassé par les juges, sera condamné s’il essaie de se rapprocher de nouveau du pouvoir et, tôt ou tard, finira par tomber à moins qu’il ne fasse comme Chirac, simuler Alzeihmer pour éviter le procès (bien piètre fin et bien piètre image à laisser dans la mémoire collective quand on a été président d’un pays encore un peu puissant ... certes, on est plus sous De Gaulle en matière de puissance, mais on est pas (encore) le Zimbabwe non-plus).
      Donc oui, Sarkozy, quelque part, a payé...pas comme on peut l’espérer quand on a une vision du monde simpliste et au raz des pâquerettes, comme le sont tous les simplistes drogués au manichéisme hollywoodien, mais du point de vue d’un ambitieux comme Sarko ou consort, vivre une vie sans possibilité d’assouvir ses ambitions, même riche et entouré de putes et de coke à plus savoir qu’en foutre, c’est une petite mort intérieur si on se place du point de vue des gens de cette hyper-classe.
      Quelqu’un d’en bas comme toi ou moi pourraient se contenter d’un centième de la fortune de ces gens-là pour nous mettre nous et nos familles à l’abri pour des décennies entières ... mais pour ce genre de personne, les notions d’échec & de victoire sont complètement différentes.
      Arrivé à un certain point, qu’importent les milliards quand un simple échec électoral et une incapacité à se représenter peut vous ruiner moralement (pourquoi crois-tu qu’ils sont ainsi accros à la drogue dans ces milieux-là ? On est au-delà du simple récréatif).


  • Ceux qui avaient perdu 50% le 16 mars n’en ont plus perdu que 30% aujourd’hui : les Bourses remontent aussi vite qu’elles ont descendu, la Chine redémarre : l"usine Peugeot de Wuhan se remet à tourner . La Chine va sortir le reste du monde de l’ornière... en travaillant .


  • et pendant qu’on focalise sur le virus, en catimini, je cite : " « Votre avenir est dans l’UE », s’est félicité Oliver Varhelyi, commissaire européen à l’élargissement mardi 24 mars à l’adresse de la Macédoine du Nord et de l’Albanie, après que les pays de l’Union européenne sont finalement tombés d’accord sur le principe de l’ouverture de négociations d’adhésion avec ces deux petits États des Balkans qui frappent de longue date à la porte de l’UE." Donc une mafia s’il en est, va rejoindre le bordel déjà ambiant. Et la France va encore un peu plus dégringoler.


  • Notre avenir est bien sombre... Si on reste en confinement encore 6 semaines, la France est économiquement à genoux... Et Macron est cuit politiquement... mais il aura quand même fait le boulot dicté par ses commanditaires...

     

    • #2417334

      Faux sa cote est au plus haut jamais après 3 ans de presidence un president sous la 5° n avait eu un aussi gros soutient de sa population , alors oui les sondages sont bidonnés, mais Macron a déjà la victoire en poche en 2022 ,je vois même pas pourquoi on organise l election, y a que des pompes en face, le pen, melenchon, wauquier ? la blague.
      Ne sous estimer pas la connerie des Français, Mitterrand a était élue deux fois, chirac aussi...


    • @ Valochesansbaloche

      Faux sa cote est au plus haut jamais après 3 ans de presidence un president sous la 5°

      Surtout d’après BFM TV : je rappelle que Hollande & Valls aussi ont fait des bonds dans les sondages après les attentats du Bataclan...on sait comment ça s’est terminé pour eux.

      n avait eu un aussi gros soutient de sa population

      Le problème de cette épidémie et du confinement c’est qu’ils encouragent les dissidents 2.0 à sortir encore moins qu’ils ne sortaient avant ... informe-toi mieux, tout le monde en a ras-le-bol de ce gouvernement ...

      , alors oui les sondages sont bidonnés, mais Macron a déjà la victoire en poche en 2022

      Et tu expliques comment la veste que Macron s’est prise aux municipales ?

      ,je vois même pas pourquoi on organise l election, y a que des pompes en face, le pen, melenchon, wauquier ? la blague.

      Je serai macronnien, je dirais la même chose : ne votez pas, laissez notre leader suprême continuer (ironie).

      Ne sous estimer pas la connerie des Français

      Ni celle des dissidents 2.0 qui croient avoir vu la vérité parce qu’ils ont vu 2 vidéos sur internet.

      , Mitterrand a était élue deux fois, chirac aussi...

      Le contexte n’est pas le même, il n’y avait pas encore les cures d’austérité, le virus chinois, le Brexit, etc.

      De toute façon si tout est foutu : t’as qu’à te suicider.


    • "économiquement"... quel sens ça à aujourd’hui ?
      il n’y a même plus d’economie, si on tenait compte des couts réels, (ou qu’on devait retribuer chacun selon un barême international neutre) on se rendrait vite compte de l’injustice et de la naiveté du bazar.


  • MBS (Moshé Ben Salomon) va devoir laisser son territoire pour la "réalise à Sion" du grand Israël. Rien de nouveau sous le soleil puisque cela était prévu depuis belle lurette. Le pèlerinage avec des fidèles en kappa, ça va être chaud patate.....


  • Il critique la « dictature » chinoise. Mais lors de la pandémie la Chine n’a mis au confinement que les points critiques (province du Hubei), alors qu’en Europe c’est confinement totale. J’ai oui dire que même les pigeons en nous observant voulait changer de nom.


  • Si nous devons basculer vers l’Asie, espérons que nous profitions de leur pragmatisme, leur diplomatie, leur intuition, leur calme. Je ne connais qu’une personne ayant ses qualités et parlant japonais, c’est M. Asselineau.

     

  • Toujours à dégoter les importantes informations croustillantes dont personne ne parle, ce petit Meyssan.
    Division de l’Arabie Saoudite, effondrement de l’Union Européenne, Tsunami financier, notre période pourrait ne pas être que la fin d’un temps.

     

  • Tant que le mode de production capitaliste est là, rien ne changera ! C’est le mode de production qui induit tout. Mettez-nous le communisme, Staline et vous n’aurez plus ni proxénètes, ni banlieues de drogués. Les hôpitaux seront de véritables havres sanitaires, les transports et les bibliothèques quasi-gratuits, etc. C’est facile de redresser un pays riche matériellement et humainement comme la France, quand on fait le bon choix ! Macron ne sera pas réélu, car Attali va nous sortir un autre de ses poulains, un peu plus nationaliste de visage mais aussi néo-libéral ...


  • Autrement dit, cela va être plus difficile pour nous Français, de continuer à faire les poches de tous ces enturbannés en leur fourguant toutes sortes de "gourmandises"(luxe,militaria,alcool, sexe...) Perdre cette rente, après celle de la France/Afrique...dur,dur


  • Le Pentagone veut modifier les frontières au Proche Orient, tracées par les francos-anglais après 1918, afin qu’elles correspondent avec les peuples, et il a raison ne vous en déplaise . " Un peuple, un Etat ", c’est la sagesse . Mais évidemment ces juifs ne créeront pas d’Etat palestinien .


  • Europe fédérale en vue pour palier à l’incompétence des PIGS (+la france) au niveau sanitaire ?

     

  • Ils ont vraiment une guerre de retard, c’est pas le Moyen-Orient ou la Russie qu’il faut privilégier mais bien la Chine, et uniquement la Chine ! Car il n’y a qu’elle qui peut disputer le leadership mondial aux USA. Si l’OTAN n’attaque pas immédiatement et massivement la Chine, dans quelques années ils en auront plus les moyens et s’en mordront les doigts pour mille ans, car quand les chinois seront numéro un dans tous les domaines ou presque, ils lâcheront plus le morceau et seront sans pitié contre les non-chinois (regardez ce qui ont fait au Tibet), surtout les occidentaux par pur esprit de vengeance (ils n’ont pas oubliés le palais d’été ou l’expédition punitive de 1900 a Pékin, ni la guerre de l’opium). A méditer

     

  • Dommage qu’ils se désistent pour la Turquie car j’aurais préféré qu’ils petent la gueule au pacha mErdoğan encore plus qu’a MBS. A moins qu’ils prévoit l’un et l’autre.


Commentaires suivants