Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pendant que les Macron sont en vacances (ou en fuite) à Saint-Tropez, Le Monde hitlérise le président

« Emmanuel et Brigitte Macron avaient jusque là tenu secret leur lieu de repos de fin d’année. Vendredi [28 décembre 2018] en fin d’après-midi, ils ont fait une courte apparition dans le centre de Saint-Tropez.

Le site internet de Var-Matin a publié une photo où l’on aperçoit le couple présidentiel au milieu de quelques personnes sur la Place des Lices. “La police municipale a vu (le président) dans l’après-midi” sur cette place, a confirmé Michel Perrault, conseiller municipal délégué à la sécurité.

“Il y a eu un petit attroupement, il a salué quelques personnes dans une ambiance bon enfant”, a précisé l’élu tropézien, ajoutant qu’il “n’y a pas eu manifestations d’hostilité à son encontre, bien au contraire”. » (Source : Le Parisien)

On se demande, en lisant les mots du conseiller municipal délégué à la sécurité, si les derniers pauvres de Saint-Tropez n’ont pas été déportés préventivement avant l’arrivée du président honni.

 

 

Ce président progressiste est le plus répressif que la France ait connu depuis des lustres. On peut comprendre qu’il y ait eu répression et campagne antiterroriste aux débuts de la Ve (1958-1962) lors de la guerre d’Algérie sur notre sol, mais dans la France de 2018 et lors de mouvements sociaux, la violence de la réponse policière décidée par la paire Macron-Philippe, inféodée on le sait au pouvoir profond, ne restera pas impunie. Les Français s’en souviendront.

Dire que l’image de la police était ressortie améliorée des épisodes terroristes tragiques de 2015-2016... Aujourd’hui, Macron entraîne son gouvernement et sa police dans sa chute. Et ce ne sont pas les vieilles techniques de communication qui vont arranger les affaires présidentielles, déjà dans le rouge vif.

 

 

Des petits malins ont même levé un joli lièvre sur la programmation de la date de la manif pro-Macron :

 

 

Même sous escorte policière dans ce village symbolique racheté par les milliardaires, Macron est en sécurité toute relative : Saint-Trop’ est à 40km du Fort de Brégançon, là où le couple présidentiel a fait construire une piscine à 150 000 euros par an, et que 40 Gilets jaunes ont tenté d’investir jeudi 27.

 

 

Commentaire du patron du PS, Olivier Faure :

« Il y a des symboles cruels. Il rabote encore les APL, et en même temps se fait construire une piscine au fort de Brégançon. Sa piscine sera hors-sol, comme sa politique. »

Toute la France attend les vœux du président des riches lundi 31 décembre.

 

 

Voici une réaction politique plutôt polie ((on a censuré les plus dures) au petit voyage présidentiel hors-sol :

 

 

Si la presse mainstream se fait globalement très respectueuse face aux ennuis de l’exécutif, Le Monde a envoyé un drôle de missile samedi 29, caché dans la couverture de son dernier magazine :

 

 

Les excuses du directeur des rédactions du Monde Luc Bronner n’y changeront rien : la chose a été faite sciemment et Haziza, le frotteur, a aussitôt réagi avec son point Godwin habituel (il ne lui reste plus que ça) :

 

 

Conclusion : le président hors-sol n’est pas seulement la cible des Gilets jaunes, mais aussi de la Pravda française, l’organe numéro un de transmission des ordres de l’oligarchie financière et autres.

On peut dire que le petit prince de la politique est pris en étau entre la France d’en bas et la France d’en haut.

Quant à l’image de la France à l’international...

 

 

Est-ce là la raison de la dérive autoritaire actuelle ?

Qui est Macron,
par Kontre Kulture

 

Macron en enfer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

45 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le système est-il entrain de lacher Macron ?

    En tout cas, il serait bien capable de la lui faire à la JFK.

     

    • Non Macron est entré dans l’œil du cyclone en juillet avec l’affaire Benalla. Alors que nous, nous ne connaissions pas encore les gilets jaunes.
      Le système n’est pas entrain de lâcher Macron, il est entrain d’en faire ce qui est prévu pour lui : le bouc-émissaire qui fera fusible pour que tout change sans que rien ne change.


  • Que Macron s’expatrie à St Trop, quoi de plus normal ?! Ne reste t’il pas qu’une poignée de riches résidents et seulement de riches touristes étrangers de passage à St Trop ?! Les dangers sont moindre de se faire lyncher par des GJ et de surcroît il est dans son élément, la France des riches. Raisonnablement, il devait bien revenir en France, et mis à part l’Elysée, c’est un des rares spots ou il pouvait se rendre en France en toute sécurité.

    Ce qui m’interpelle d’avantage c’est que le Monde, organe de propagande de l’état profond (Xavier Niel a été recruté par la DGSI il y a bien longtemps déjà) s’en prenne ouvertement à lui. je pense que les Banksters qui l’ont mis au pouvoir le savent déjà cramé pour mener à bien toutes les réformes de leur agenda du NWO. Ils ont déjà donc programmé l’arrivée au pouvoir de de Villiers le général de l’OTAN ou de Lagarde, la bankster mondialiste du FMI qui travaille depuis toujours pour l’état profond américain (ou elle fit l’essentiel de sa carrière). Ils tentent donc de précipiter sa chute, ce qui servira leurs intérêts puisque le chaos programmé sera d’autant plus violent, déstabilisera encore d’avantage l’Europe. En définitive les mesures liberticides,la loi martiale, les arrestations et l’appel aux forces de l’OTAN pour ramener le calme se fera ainsi d’autant plus naturellement. Avec ou sans Macron, le New World Order sera nous avait prévenu Sarko ! Cela promet un sacré bordel pour 2019, grèves, chaos social et terrorisme.

     

    • Sans vouloir chercher à vous froisser le nouvel ordre mondial (ou NOM) est, depuis la défaite de la coalition "internationale" (qui ne représente en fait que 8% de la population mondiale) en Syrie, définitivement mort et enterré.


    • @ Fref

      Mon cher Monsieur, nous sommes en plein dans le NOM, celui-ci est en phase d’aboutissement. Le gouvernement mondial aura bien lieu, il sera tricéphale :
      NOM dictature de ploutocrates financiers régnant sur un peuple d’esclaves Japon, Canada, USA, Union Européenne, Australie, UK. Puis la Syrie dont vous parlez fera partie du giron Russe avec Azerbaidjan, Kazakstan... c’est juste un petit accroc momentané dans l’agenda. puis la Chine avec le reste de l’Asie. Question de temps, Reagan avait dit en 1979 qu’ils se donnaient 100 ans pour le faire aboutir. Il est déjà bien avancé en Europe avec l’UE ne voyez-vous pas ? Le chaos règne et l’OTAN, la force armée qui permettra d’installer la dictature en UE est déjà en marche. Regardez, les tanks qui déblayent sur les Champs sont estampillés OTAN.


    • @culturovore Vous avez raison. Ceci dit tout est dans la définition du NOM. Le NOM cher à Attali (une gouvernance mondiale avec Jérusalem comme capitale- sic) n’est autre aujourd’hui qu’un délire de psychopathes.
      Car durant cette poignée d’années le monde a subit un bouleversement majeur : il est devenu multipolaire.

      Vous imaginez-vous les mastodontes (solidement alliés maintenant face à leur ennemi commun) que sont la Chine, la Russie ou même l’Inde qui a aujourd’hui définitivement choisi son camp, être soumis aux ordres des pleurnichards un jour ? Il est trop tard.

      Ceux qui jusqu’à peu jubilaient de soumettre l’Humanité entière devront maintenant et éternellement se battre ne serait-ce que pour seulement sauvegarder leur QG.


  • C’est quand la presse(le fameux contre-pouvoir) s’excuse d’etre offensante envers le pouvoir qu’on se rend compte a quel point la presse mainstream est tombé bien bas. Cela dit, la couverture est très réussi et commence a être assez fidèle a la réalité.
    _Si apres les evenements de mai 68 De Gaulle assuré les Français "que ce n’etait pas a 68 qu’il allait commencé une carrière dictateur", on commence en revanche à avoir des doutes sur l’avenir de la carrière de Macron...

     

    • C’est la faute à Poutine ! Une telle couverture est sans appel et le parallèle entre Hitler et Macron est indiscutable. La violence de cette couverture est à l’image du rejet viscéral des médias mainstream à l’encontre de la Russie et de Poutine en particulier.
      Macron, lui, est visiblement un peu trop neutre à leur goût vis-à-vis de Moscou. Et le journal le Monde de lui lancer cet avertissement. Attendez-vous à le voir débiter des ânerie sur la Russie et Poutine d’ici peu, voire dans l’urgence à expulser d’autres diplomates Russes.
      C’’est le même problème pour Trump : complètement ficelé.


  • Saint Tropez en décembre c’est plutôt sinistre, il n’y a personne à part quelques pauvres qui viennent visiter, en été c’est trop cher...

     

    • @ninon
      Détrompez-vous, la municipalité ne lésine pas sur les décos, la douceur propre au microclimat local, et un peu de fréquentation non négligeable de ceux qui ont les moyens ou carrément des résidences secondaires sur place et aux alentours, Saint-Tropez est très loin d’être "sinistre" en cette période. Bien moins que la plupart des villes sous la grisaille en cette même période.


  • Mais Hitler n’était il pas apprécié lui, par son peuple ?

     

  • Macron qui commence à se faire lyncher par les organes de propagandes, signe que ses maîtres (qui sont les nôtres aussi) on décidé de le lâcher. Comme écrit par la rédac : "Macron est pris en étau entre la France d’en bas et la France d’en haut"

    Je suis pas Madame Irma, mais j’ai du mal à croire qu’il finira l’année qui va bientôt commencer...


  • Sur la photo avec Adolf il eut mieux valu mettre la porte de Brandebourg, le très miteux et surfait Arc de Triomphe de Berlin . Il pourrait servir d’entrée à Angoulême, et il y serait peu remarqué...


  • Si le Macron-bashing prend des proportions outrancières il est possible que l’opinion se retourne en sa faveur .


  • D’après certaines rumeurs, Gerard Filoche aurait retweeter la couverture du magazine Le Monde...


  • Marche de soutien pour MACRON
    On ne conteste pas le résultat des urnes il a été élu démocratiquement ,les gilets jaunes ne respectent pas la parole du peuple .
    Du coup on réhabilite ADOLF qui a été élu démocratiquement pourquoi pas une marche parce que cela 80 ans que l’on conteste sa politique alors qu’il a été élu démocratiquement.

     

    • AH a été élu démocratiquement, c’est pour cette raison qu’on a condamné le peuple allemand au complet.....


    • « On ne conteste pas le résultat des urnes il a été élu démocratiquement ,les gilets jaunes ne respectent pas la parole du peuple. »

      Tout est question de perspective. Quand on sait que Macron a reçu 19% des suffrages exprimés, ça veut dire que 81% des français ne veulent pas de lui. Et encore, dans ces 19% il doit y en avoir 13 correspondant à un vote de barrage anti-FN et le dernier 6% pour LREM à proprement parler. On ne connaîtra jamais le véritable décompte mais s’il y en a qui pensent que la démocratie a un quelconque rapport avec cette ignominie, c’est leur problème. J’ai du mal à accepter qu’un groupe très minoritaire fasse main-basse sur la république en jouant avec des dés pipés et ne dois pas être le seul dans ce cas. Ce n’est pas l’idée que je me fais de la démocratie. On devrait plutôt parler de ploutocratie dans le cas présent.


  • Depuis 7 semaines , chaque samedi , le couple micron quitte l’Elysée pour la Belgique , l’Allemagne , l’argentine ,....dernièrement St trop ! si les gj continuent , il va faire le tour des capitales de la planète ! ( vous m’direz çà ne lui coûte pas trop cher contrairement à nous ) .


  • La raison de la dérive actuelle , c’est que le pouvoir profond de la France étant maintenant démasqué , il préfère jeter Macron , comme un os aux chiens de gilets jaunes et au reste du peuple en gagnant du temps pour trouver une solution , alors qu’il n’y en a pas 36 ! Le peuple veut et reprendra coûte que coûte les clés du camion France sans faire appel aux corrompus traîtres politiques de tous bords !

     

  • Il n’y a pas eu de manifestations d’hostilité à son encontre parce qu’il a eu la chance de ne pas me croiser !


  • Le nez ne va pas du tout ..


  • Traduction de la parodie allemande pour les non germanophones :
    Ouïe ! Si tu me frappes encore, demain tu pourras jouer au CRS pour tabasser du manifestant !

     

  • Excellent article.

    Il est vrai que le trio infernal : Macron, Philippe et Castaner alias "Rantanplan" et "Gaztamère", ont avili pour très longtemps l’image de la police et de la gendarmerie, qui ont été sommés d’emblée, d’user avec une violence extrême, de tous les moyens à disposition, sans respect des dispositions réglementaires, de la riposte graduée, sans respect pour le code de déontologie, et en infraction totale avec le code pénal, dans de nombreux domaines.

    Le plus marquant, est que la plupart des policiers et gendarmes de la nouvelle génération, sans doute recrutés et formatés en prévision de tels événements, et peut-être épaulés par quelques mercenaires à la Benalla sans scrupules, ont exécuté aveuglément les ordres les plus illégitimes, causant des blessures très graves à des manifestants pacifiques. On entend nettement sur certaines vidéos des ordres fuser pour "tirer dans la figure des gens !"

    Cette violence illégitime, si ce n’est justifiée par la peur de l’oligarchie corrompue au pouvoir, est ressentie comme une véritable honte, par de très nombreux anciens de ces corps, qui depuis 1968 étaient encore tant soit peu respectés et estimés.

    Jusqu’à quant va continuer cette violence outrancière illégitime, et jusqu’à quant policiers et gendarmes mobiles, vont-ils continuer à obéir à un pouvoir, dont la légitimité est de plus en plus remise en cause ?

     

  • J’aime bien le spécialiste en communication qui nous informe de l’image que peut donner le fait de se montrer à Saint-Tropez. C’est combien d’années d’études pour enfoncer des portes ouvertes ? J’en ai une bien bonne à l’adresse de notre gentil spécialiste : Et si le but de cette communication était justement de nous tendre sous le nez son majeur tourné vers le ciel pour nous dire « Voyez comme je vous emmerde ». Et « en même temps » d’envoyer un message à ses mandants pour les assurer de sa fermeté. N’oublions pas qu’au programme est entre autre prévu comme gros morceaux la « réforme » de l’indemnisation du chômage. Ils nous cherchent, il faut qu’ils nous trouvent ces enfoirés.


  • des commentaires très drôles pour cet article...bravo !

    hier, jf Khan de passage à LCI (qui curieusement, a décidé de redresser le tir, avec une émission 2000% anti GJ assez pathétique), était vraiment en manque d’ inspiration, et nous a pondu avec assez peu de conviction quand même :
    "les GJ c’est pas le peuple"...et de toute façon "le peuple, c’ est pas la démocratie"

    comment ? on nous aurait roulé dans la farine depuis le debut ? remboursez !!!


  • La vraie question c’est pourquoi est il lâché par les gens qu’il sert si bien ?
    Son commentaire sur Jérusalem ?
    Son soutien au maréchal Pétain ?
    Ou ces deux "faux pas" traduisent il son émancipation ?
    Ce serait bien qu’il s’explique, ça pourrait lui redonner de la popularité..


  • Le Monde ne prend pas ses lecteurs pour des cons, je pense plutôt que ce canard n’a pas du tout appréhendé l’effet miroir de son illustration. Comme quoi il faut toujours se méfier de l’effet boomerang...


  • Ce système politique ressemble surtout à un théâtre et où les metteurs en scène jouent avec la psychologie des français (comme n’importe quel metteur en scène).

    La popularité de Macron ce n’est pas une fin en soi. Ce qui compte si on se met à la place des milliardaires c’est de ne pas laisser les journaux perdre en crédibilité face aux français. Ce qu’il se passe aujourd’hui avec les français qui se retournent contre la presse ça ça doit vraiment les ennuyer.

    Le Monde n’a pas lâché Macron (qui n’est qu’un outil) Le Monde se met aux côtés du peuple face à Macron. Enfin c’est mon analyse.

     

    • Le mondialisme, pour ses petites affaires, déteste le nationalisme et ses frontières (pour lui avoir choisi, du 4 au 11 février 1945 à Yalta, le communisme - à défoncer ultérieurment)
      Le Monde (dont ses dirigeants) est plus vicelard que cela qu’il montre une foule dans la rue comme à l’instar du IIIème Reich sous la houlette du Führer.
      C’est une « image » subliminale pour foutre les foies au peuple (lui indiquant les heures sombres à venir) et l’on se fout ici que le Führer soit le guide pour les uns et Macron le déclencheur pour les autres... Seul compte le symbole qui peut rester dans les « mémoires » et qu’il convient de réactiver.
      Grâce à l’un (autrefois) et malgré l’autre (présentement), si l’on peut dire, émergent les nationalismes : voila ce qu’ils veulent faire entendre en renvoyant le lecteur au passé.
      Les autres médias faisant mine de s’offusquer de sorte à donner encore plus de visibilité au titre...
      Et l’on rajoute même des excuses pour faire durer et donner une dimension dramatique au sujet.
      Et l’on retrouve même l’ancienne photo d’Adolf, pour comparaison...
      Mouahaha.

      D’une pierre, deux coups, il mettent en même temps leur poulain au piquet.
      Je connais d’autres directeurs de publication qui leur diraient d’aller se...
      Cependant, cela ne prend plus et désormais tout le monde en rit et les insulte depuis la rue et les ronds-points.


  • S’ils ne le descendent pas avant , un jour il se vengera de ses mandants et il pourrait dévoiler quelques vérités au grand public


  • J’ai lu aussi que des policiers n’ont pas apprécié d’aller tabasser du GJ au risque de se prendre du pavé dans la gueule, pendant que le petit roi allait faire son bling bling à St Trop.
    J’imagine qu’un de nos porte avion ne devait pas être loin du port.


  • Le socle légalement tenable dans l’honneur ... en France ? Existe t il pour que « Le Monde » puisse présenter des excuses et surtout devant qui ... encore crédible en gouvernance pour les accepter ?
    En effet ? Les gens en postes élyséens sont ils et elles lésés par ce titre et numéro au vu de leurs associations avec des faits répréhensibles peut être et le peut être est de trop.
    La liberté de la presse renait elle en France ?
    De plus son déficit depuis bien trop longtemps provoque t il ça ? C’est à dire des cris d’orfraies pour pas bien grand-chose. Dans le fond. Un peu d’originalité et hop !
    L’anathème ou ?
    La peur de la vérité ?
    Pour ce qui est de ce débrayage présidentiel à Saint Tropez, les murs y sont ils étanches ou alors des fuites ... pour des recharges ailleurs ?
    En ce sens ? Les propriétés adjacentes sont elles amies pour des facilités immobilières et comptables peut être ?
    Ce besoin de retraite en des temps si durs cache t il autre chose ... ailleurs ??


  • Et c’est ce qu’on appelle un ’’événement’’ ici, le fait qu’on en parle en fait une ’’information’’, et propager cela lui donne de l’importance ? On se contente de peu. Quelle est l’avenir d’un pays dans lequel le Peuple et sa Nation sont rabaissés au rang purs et simples d’entité administrative et à rien les victimes qu’elle fait parmi ceux qui la contestent ? La vie n’y vaut plus rien et le Droit pas davantage ? La tyrannie peut y prendre ses aises et ses partisans sévir impunément, dont seules les existences priment sur celles de qui elles prennent en otages ? C’est ça leur ’’république’’ !? On s’y imagine probablement que ceux sur qui on sévit sont incapables de ’’viser la tête’’ aussi.. ?


  • Conclusion : le président hors-sol n’est pas seulement la cible des Gilets jaunes, mais aussi de la Pravda française, l’organe numéro un de transmission des ordres de l’oligarchie financière et autres.

    Preuve que tout cela n’est rien d’autre qu’une manipulation.


  • Ils lâchent Micron 1er pour éviter que la colère du peuple ne monte plus haut que le président....

    Ceux qui sont réellement aux commandes vont probablement l’utiliser en sa qualité de fusible.

    (et insidieusement, ils laissent l’imagerie imprimer l’idée que Macron serait le responsable en chef d’un nouvel antisemitisme... peut-être la raison qui le fera sauter...)


  • La réductio ad hitlerum habituelle aux analyses rudimentaires que mèment des ’’journalistes’’ jamais à la hauteur de leurs immenses prétentions. Le tyran minable (mais en est-il d’autres ?) dont il est question, n’arrive à la godasse ni d’un staline ni d’un hitler ; il n’est que le rejeton de la ’’république’’, qui n’est ni un régime communiste ni un régime fasciste, mais un mélange des deux par le bas. Un canevas qui a comme toile de fond le capitalisme cosmopolite à la manoeuvre dans ce qu’il a transformé en machine à cash avec la complicité des larbins qu’il stipendie sur l’impôt. Une ’’république’’ qui nous rejoue les Guerres de Vendée en quadrillant le territoire avec ses polices et son armée, pour une énième coercition/répression contre les victimes de ses mensonges, de ses abus, de ses trahisons, de son acharnement. Souvenons-nous de quelle manière cette monstruosité c’est imposée pour bien comprendre comment s’en débarrasser.


  • On ne peut pas omettre que tout cela, il le fait exprès. Que c’est calculé. Que la légitime colère de la plupart des gens sert les intérêts de ceux qui pilotent le système. Qu’ils préparent le-dit système à un nouveau saut qualitatif, comme en 68, mais sans sortie de crise type accords de Grenelle. On aura plutôt un désaccord de Quenelle. Un gouverne ment mon dial dans le fion. Une chance historique de jeter tout le château de carte par terre se dessine. Nous n’avons ni besoin d’eux, ni besoin du capital pour faire nos vies dans la dignité et le respect du vivant. Eux, ils nous proposent thanatos. Nous sommes éros et pour certains d’entre nous, des héros.


Commentaires suivants