Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Pierre Hillard – Covid-19 : l’étincelle avant le Grand Reset ?

Pierre Hillard est l’invité de Politique & Éco n° 271.

 

Retrouvez Pierre Hillard, sur E&R :

 






Alerter

83 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2567209

    Rare d’écouter un discours aussi captivant. Brillantissime !

     

    Répondre à ce message

  • #2567210

    Passionnant, comme d’habitude ...
    Ceci dit être informé est une chose, mais comment contrecarrer le "Grand Reset" que les élites préparent ? Désobéissance civile ou lutte armée ?

     

    Répondre à ce message

  • #2567310

    Dans la revue the economiste à 21:47 sous l’homme de vitruve, c’est pas un pangolin ?

     

    Répondre à ce message

    • #2568992

      Si si ! L’énigme à résoudre dans cette couv’ avait bien prévu l’histoire du pangolin.
      De plus, l’homme de Vitruve suggére une symétrie... Et qu’est-ce qu’on a de l’autre côté de la couv ? En opposition quoi... ... Artemisia Gentileschi... Peintre italienne du 17é siécle...
      L’artemisia est le nom scientifique de l’armoise, une plante qui produit de la chloroquine et qui est anti paludéen en tisane... ... ...

      On comprend toujours aprés les indices laissés dans The Economist. Sur les 40 derniéres années, on a du lourd pour clouer le bec à ceux qui nous traitent de complotistes, car les comploteurs qui écrivent le scénario nous disent en avance ce qui va se passer...

       
  • #2567347

    Pourquoi les oligarchies impliquées dans la destruction du monde chrétien ont-elles planqué de la nourriture dans certaines parties du monde où il n’y a pas d’humains ? Parce qu’elles prévoient de susciter des révoltes, des guerres civiles et amplifier ce chaos avec les famines.

     

    Répondre à ce message

  • #2567477
    Le 14 octobre à 09:28 par François de tramecourt
    Pierre Hillard – Covid-19 : l’étincelle avant le Grand Reset ?

    " la Messe est dite " , une fois de plus : Merci M. Hillard !
    Un seul point reste dans l’ombre : le comportement de la Chine ? ... qui fait partie intégrante du N.O.M tout en gardant une independance indéniable et des prérogatives avérées ( Afrique , Amérique du Sud , Europe , ... ) . Les chinois n’ont pas l’air de vouloir se coucher devant la communauté dirigeante ?!

     

    Répondre à ce message

  • #2567490

    Excellent rappel de la genèse continentale de l’idéologie mortifère, l’association d’intérêts entre les usuriers marranes d’Hollande et les manufacturiers puritains Anglais, initiateurs de 1789 via l’infiltration des loges françaises par les illuminés de Bavière, puis de l’anti Républicanisme Bonapartiste au nom de la couronne britannique et enfin de toutes les guerres au nom de la City, avant le basculement bancaire vers Wall Street post WWII, comprendre les guerres impérialistes de l’OTAN, un nouveau monde déjà FM par sa majorité (18) au sein des pères fondateurs (28) signataires de la déclaration d’indépendance des US de 1776.

    Toutefois, un intervenant, sous la vidéo, a soulevé une remarque tout à fait pertinente quant à l’impossibilité quasi ontologique qu’une minorité puisse s’entendre quant à diriger le monde, à partir de la psychologie de groupe consubstantielle à des leaders ou des influenceurs, donc à des divergences de vue inévitables et à des luttes d’intérêts.
    Sa remarque est tout à fait recevable tant que le matérialisme domine les motivations de cette minorité, mais elle devient caduque lorsque le religieux, ici le messianisme, en est le projet final.

    Qu’il puisse exister des divergences de méthodes quant à auto réaliser la prophétie d’Ezéchiel, cela ne fait aucun doute, mais la dictature de la minorité obéit à un projet transcendantal qui implique une obéissance au nouveau Sanhédrin (B’nai B’rith), ce dernier pilotant la FM mondiale (protestantisme Evangélique, puritanisme etc...).
    Nous sommes actuellement dans une phase charnière, parce que les mondialistes messianiques ont décidé qu’il fallait créer les conditions d’un chaos (Edom vs Ismaël), afin de précipiter les peuples dans les bras prétendument salvateurs du NOM et de la nécessité d’une gouvernance mondiale pour garantir la paix, solutions inéluctables aux chaos (guerres, pandémie, réchauffement climatique, effondrement économique, pauvreté etc...) provoqués par l’application du plan Kalergi dans les Etats-nations.

    Toutes les ingénieries sociétales actuelles sont pilotées depuis les loges protestantes et déistes et le sanhédrin moderne chapote le tout, l’objectif étant la reconstruction du Temple pour la venue du messie qui n’est pas J.C

    En d’autres termes, jamais le monde n’a été autant sous l’emprise du religieux que maintenant, malgré les discours autour de la laïcité et du scientisme-roi, le tout post lumières.

    C’est la marque de fabrique de l’occultisme.

     

    Répondre à ce message

  • #2567582
    Le 14 octobre à 12:31 par Notre-Dame 2019, le point zéro
    Pierre Hillard – Covid-19 : l’étincelle avant le Grand Reset ?

    Il faut suivre les travaux de Pierre Hillard...

     :)

     

    Répondre à ce message

  • #2568107

    Je n’ai rien à redire sur l’excellence du travail de Pierre Hillard mais j’aimerais toutefois l’entendre nous expliquer ce qu’il faudrait faire pour ne pas être mondialiste ?Parce que à l’entendre, même Trump est mondialiste ! Il faut faire quoi pour ne plus l’être ? Abolir toute relation internationale ? Interdire les échanges commerciaux ? Ne plus autoriser les gens de sortir de leur pays ? Faut-il rappeler que depuis toujours les hommes ont voyagé, ont entretenu des relations internationales/inter-tribales, ont échangé des technologies, ont commercé entre eux... ? Même durant la préhistoire l’archéologie peut retracer l’expansion d’une technologie, des échanges commerciaux sous forme de troc...
    On pourra rétorquer que Trump est mondialiste parce qu’il n’a pas retiré les USA de l’Onu, certes, mais faut-ils rappeler que Trump tout comme Poutine n’est pas Dieu le Père et qu’il a face à lui des puissances colossales et qu’il est contraint de composer. Il y a ce qu’on appelle le principe de réalité qui fait que l’on doit souvent tempérer ses idéaux, faire des compromis...quand on refuse dogmatiquement de se plier à ce qu’impose le monde réel il arrive toujours ce que Lénine désignait par "l’éternel retour du concret." Or le concret aujourd’hui c’est que l’on est face à des puissances colossales que l’on ne peut attaquer abruptement.

     

    Répondre à ce message

    • #2568263

      Je ne vous ferai pas l’injure de vous rappeler que mondialisme (néologisme de Coston) n’est pas équivalent à mondialisation, ce sont même des faux frères, même s’ils font référence à la même représentation spatiale unitaire.
      Les échanges, les interactions sociales et économiques, les guerres, les alliances, sont consubstantielles à l’histoire humaine.
      Il existe des raisons objectives à ces tropismes liés à l’être humain, c’est même plus un débat philosophique, voire métaphysique, qu’un débat historico-scientifique.

      Trump est un libéral conservateur, un capitaliste que l’on pourrait qualifier de raisonnable eu égard au néo-libéralisme qui est un libéralisme débridé, comprendre libertaire à la fois économiquement et "sociétalement".
      L’anti trumpisme est donc le symbole de la lutte intestine que se livrent deux visions du futur capitalistique, le productivisme enraciné dans la dialectique du patriotisme économique vs le spéculatif apatride sur la valeur ajoutée mondiale, comprendre le marché.
      Il est évident que Trump est un impérialiste, comme ses prédécesseurs, sauf qu’il est incompatible avec le libéral libertaire laïque-roi et le conteste même sur les thématiques de l’écologie (réchauffement climatique d’origine anthropique), sur le racialisme, sur le féminisme, sur le cosmopolitisme (multilatéralité) bref sur une vision mondialiste incompatible avec le sacré, un anti-chrématistique chrétienne s’opposant aux disciples de l’argent-roi, comme l’a superbement formalisé Patrick Buisson.

      Les forces colossales dont vous vous faites l’écho, sont incarnées par l’anti Trumpisme mondial et le sanhédrin moderne pilote et organise son opposition, ce qui implique qu’il existe également un schisme au sein de la diaspora entre les pro Netanyahou et les anti, à l’image du national-sionisme s’opposant au socialo-sionisme en République.

      Faute d’opposant doctrinaire, le capitalisme nous impose donc ses convulsions et ses crises et surtout son spectacle mortifère, d’un point de vie Debord s’entend.

       
  • #2568402

    Vraiment passionnant !

     

    Répondre à ce message

  • #2570447
    Le 17 octobre à 19:17 par the gate of bills
    Pierre Hillard – Covid-19 : l’étincelle avant le Grand Reset ?

    Interview tres interessante. Donc Mr Hillard confirme bien l’idee que la pandemie est la mis en oeuvre d’une colaboration chino-franco-juive(axe Veran, Phillipe, Buzyn-levy-INSERM-labo P3 P4).
    Il est aussi interessant de rectrouver l’ancien champion de taekwendo Pascal Gentil(diplome de l’influente ESSEC) parmis tout ce merdier. Il serait meme encore plus interessant SI ce dernier avait contribue a la creation du tournoi permetant la diffusion du virus.

    Merci Mr Hillard et merci ER.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents