Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

PokerStars devient le partenaire officiel de l’Olympique lyonnais

AteliER
Article initialement publié dans l'atelier E&R

Si les pays occidentaux font face depuis plusieurs décennies à une morosité industrielle, le secteur tertiaire connaît une agitation constante, par exemple à travers les activités liées à l’événementiel et aux loisirs.

Dans ces nouveaux marchés, il arrive fréquemment que deux courbes ascendantes se rencontrent : c’est ainsi que le numéro un mondial du poker en ligne, PokerStars, devient le partenaire officiel de l’Olympique lyonnais, sept fois champion de France de football depuis 2002 [1].

PokerStars possède une structure à l’image de la globalisation économique contemporaine. Initialement « costaricaine », la société est aujourd’hui domiciliée sur l’Île de Man, au Royaume-Uni. Elle fait partie d’un groupe dirigé par Mark Scheinberg, qui a placé récemment à sa tête un gros bonnet du secteur du jeu d’argent : Rafi Ashkenazi, l’ancien dirigeant de Playtech. Au niveau France, c’est un Balkany, fils du célèbre député-maire de Levallois-Perret, qui gère les activités de PokerStars [2].

Si la compagnie a pu fuir les fiscalités nationales, elle n’a pas su en fuir les lois : en 2011, PokerStars, sa filiale Full Tilt Poker et leurs managements ont été inquiétés dans un colossal procès pour violation de la loi américaine relative aux jeux d’argent sur l’Internet, fraude bancaire, et blanchiment d’argent [3].

Ce procès révolutionna le milieu du poker en ligne. L’arrêt momentané des activités du groupe aux USA a eu de lourdes conséquences pour de nombreux joueurs et les tournois de poker que PokerStars sponsorisait [4]. Si en juillet 2012 un accord a été trouvé pour les compagnies avec le département américain de la Justice, des poursuites pénales restent en cours pour un certain nombre de dirigeants.

Le partenariat avec l’Olympique lyonnais ne se limitera pas à de la figuration passive de logo : des événements feront vivre le sponsorship. PokerStars organisera des tournois de poker qui permettront aux vainqueurs de gagner des produits de merchandising à l’effigie du groupe ou des places pour des matchs.

Voila donc une belle occasion pour les fans de football d’allier deux loisirs certainement distrayants. Comme pour les arts, on peut cependant regretter l’invasion continue et multidimensionnelle du marché et de sa logique méconnaissant toute morale, qui vient ici par exemple, au travers d’une activité éthiquement médiocre et gérée par une compagnie à la probité douteuse, fusionner avec le monde du sport grand public.

Parallèlement au sponsorship polymorphe, la bête mercantile, dans sa nouvelle mue de finance mondialisée, s’est aussi intéressée au secteur sous d’autres angles. En 1983, un premier club anglais, Tottenham Hotspur, entre en bourse [5]. Depuis, les appels de fonds sur le marché sont devenus une vraie norme, parfois sur des places boursières à l’autre bout du monde.

Certains richissimes acquéreurs prennent des parts conséquentes dans des clubs, avec des intentions assurément philanthropiques, comme le Qatar avec le PSG ou George Soros avec Manchester United [6].

Bien que portant toujours des noms de ville ou de région, les clubs sportifs sont aujourd’hui de grandes structures rationalisées et financiarisées, soumises à des impératifs de Return On Equity imposés par les opérations de LBO [7]. En football, les équipes sont composées de joueurs venant des quatre coins du monde. Ils sont d’ailleurs tellement mobiles que la cocasse proposition de Hollande des 75 % d’impôts a dû immédiatement s’automutiler d’une exception, pour ne pas affecter la « compétitivité » et « l’attractivité » du championnat français… On se croirait dans les colonnes des Échos Entreprises & Marchés.

De nombreux fans diront que c’est le prix évident d’un beau spectacle. Quelle opportunité ratée, pourtant, de véhiculer des valeurs nobles ! Que restera-t-il au final de l’esprit sportif et de son authenticité au sein du sport grand public ? Certainement rien. De sombres histoires de dettes , de rachats, de positionnement produit, de compétitivité coût... Étrangement, ces termes rappellent la ruine de notre savoir-faire industriel...

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • En avant vers une corruption passive, sachant avec pertinence que le coté d’addiction du jeu est une sorte de gangrène mise en place sournoisement destinée à notre jeunesse, histoire de l’enfoncer définitivement dans un esclavage aliénné, pathogène ...

    Pauvre France, nous sommes du bétail (goy), du bétail en laboratoire ....

     

    • Salut,
      Je pense qu ’il ne fait pas tout diaboliser.

      Au poker on trouve :
      1- Des gens qui jouent pour le fun. Ils perdent de l’argent globalement mais ça peut divertir comme un autre jeu vidéo le ferait...
      2- Des gens qui en vivent ou des gens qui arrondissent leur fin de mois avec. (comme moi)
      3- Quelques joueurs compulsifs qui perdent, n’ont aucune stratégie et pensent qu’ils vont se refaire.
      S’ils ont de l’argent, ça permet de redistribuer aux joueurs sérieux. S’ils n’ont pas d’argent, c’est triste pour eux...

      Après, gagner de l’argent au poker est quelque chose de proche du sport de haut niveau et je sais de quoi je parle. Pokerstars n’a jamais été impliqué dans aucune arnaque et a même remboursé les joueurs de Fulltilt, victimes du Ponzi.

      Alors après, on pourra toujours dire que les patrons de pokerstars ont un peu des noms de dentistes, il en reste que ce site est extrêmement honnête vis a vis de ses joueurs.

      A+


  • "en 2011, PokerStars, sa filiale Full Tilt Poker"
    Je ne crois pas que Full Tilt Poker était une filiale de PokerStars en 2011. Le rachat s’est fait ultérieurement.

    Pour bien expliquer ce qui s’est passé à ceux qui ne connaissent pas l’affaire :

    Full tilt Poker a été bloquée du jour au lendemain en 2011, plus d’accès au site, pas un courrier d’explication, rien. Alors que l’autorité de régulation des jeux en ligne (ARJEL), l’Etat, avait autorisé cette salle.

    _L’ARJEL n’a RIEN pu faire pour aider les joueurs a récupérer les fonds qu’ils avaient dans cette salle, absolument rien. Donc l’état instaure une taxe mais sans offrir aucune garantie sur la sécurité des fonds en retour. Cela n’étonnera pas les habitués d’E&R mais les joueurs ont lourdement protesté croyant leurs fonds en sécurité. L’affaire a évidemment été très peu médiatisée.

    Les joueurs ont eu la possibilité d’être remboursés seulement il y a quelques mois à la stricte condition d’ouvrir un compte sur pokerstars qui a racheté full tilt poker (et donc aussi sa base de données de clients.

    « Full Tilt n’était pas une entreprise de poker en ligne, c’était une pyramide de Ponzi. » Ce n’est pas de moi, c’est la justice américaine qui a dit cela.

     

    • Votre remarque est juste concernant FTP, bien entendu, puisque l’accord en question avec le Departement de Justice était lié d’ailleurs avec ce rachat par PS, en juillet dernier. Nous ne voulions pas faire comprendre que les deux entités etaient une seule et unique structure à l’epoque, merci donc d’avoir eclairci notre propos.

      Par ailleurs, merci aussi pour votre apport en commentaire des precisions sur l’affaire, qui meriterait effectivement à elle seul un dossier de présentation complet, tant le cas est rocambolesque.

      cldt,

      LSQ


  • où est passé le temps où une équipe de football était sponsorisé par je ne sais pas moi ,un producteur local de volailles ...au moins cela avait du sens ! maintenant c’est la zombification totale comme dirait Lpp ! vive le mondialisme !

     

    • Eh bien paradoxalement, les clubs de football en France ont de tels problème de sponsoring que depuis 2008 il sont allez cherché les partenariats un peu ou il pouvais.

      Aujourd’hui beaucoup se font sponsorisé par des petites entreprises ou des coopératives locales. le problème étant la laideur notoire des nouveaux maillots qui ressemble très clairement panneau publicitaire porté par des hommes sandwich (à cause du nombre de logo sur le maillot et les shorts).
      Les exemples les plus criant en ligue 1 à mon sens étant Brest (dont Breizh Cola est l’un des sponsors) et Ajaccio.

      Enfin pour en revenir a votre souhait du producteur de poulet, sachez que Le Mans a longtemps été sponsorisé par les poulet Loué justement et c’étais pas y a 50 ans


  • Je vais faire mon chieur - c’est mon côté adepte de la géographie politique qui parle -, mais l’Ile de Man n’est pas située "au" Royaume-Uni, pas plus qu’elle n’en fait partie.

    Il s’agit d’une dépendance de la Couronne britannique, au même titre que les bailliages de Jersey et Guernesey. Concrètement, leur superficies respectives ne sont pas comptabilisées dans le calcul de la superficie du Royaume-Uni.

    Accessoirement, je suis un supporter (pas fanatique) de l’OL, ce qui est logique puisque je suis né et réside à Montreuil, en région parisienne. D’où une certaine délectation à lire l’article, doublée de résignation il est vrai (s’il en est !).

    Bonne journée à tous.


  • Télé bien, la télé du bien, vous explique le foot : http://telebien.com/quest-ce-que-ce...


  • Le terme « costaricaine » n’existe pas dans la langue de Molière.

    On dit "Costaricienne". ;-)


  • Les clubs de foot sont devenus des multinationales qui n’ont plus rien à voir avec leur terre d’origine ni même l’histoire du club.

    Les Bulgares soutiennent Manchester ou Les pleins de jambon (Fulham), les Français soutiennent Barcelone ou Arsenal etc.
    Ils sont devenus des fanatiques girouettes qui change et de club au gré des effets de mode.
    On crache sur la fidélité de sa terre.


  • Poker stars et une escroquerie ,jouer sur ce site qui est Français et qui a son adresse a Malte et déjà assez louche, une vraie pyramide de Ponzy cette société .elle vient maintenant se faire sa pub racoleuse sur des sportifs et pas que dans le foot ,,
    pourquoi pas sponsoriser par une marque de cigarette aussi,ce site la est un cancer qui plombe ces joueurs à petit feu......renseignez-vous..
    Tout est fait pour crée l’ addiction et vous plumer..
    ...à lire ,les milliers de forums,blogs et autres.
    Alain Soral à raison de dire que melanger le sport est le showbiz c est déjà malsain et voir incompatible ,il y a le diable derrière ,,,c est plus que décadent ,quand on voit Bruel sur Winamax et Nadal (le joueur de tennis )qui fait la pub de pokerstar ont voit bien qu’il avait raison .....(encore Bruel,lui c est une fouine à pognon,c est pas étonnent ....) mais Nadal ????

    ps :Je suis ni fan de tennis et encore moins de cette sioniste au gosier roque qui me pollue les oreilles sur les radios encore dites françaises.

    Brueland de Joker

     


    • Tout est fait pour crée l’ addiction et vous plumer..
      ...à lire ,les milliers de forums,blogs et autres.



      Ayant jouer un moment sur cette room et suivant les foras spécialisés je confirme...

      Quant au soldat benguigui qui palpe des millions grace aux RSIstes..., petit shoot de rappel...



      http://www.egaliteetreconciliation....



    • En quoi PS manipule-t’il ses joueurs plus qu’une autre room ? Que je sache, c’est chaque individu qui est responsable de son addiction, PS ne fait que l’exploiter plus ou moins bien ... comme partout ailleurs, même domaine ou autre.

      A moins que derrière ça vous parliez du mythe comme quoi PS est "rigged" (les tirages de carte sont pipés). Pas que je veuille pas le croire, mais j’attends les preuves ... qu’on ne pourra certes jamais avoir. Mais dans ce cas là, si vous avez un doute c’est pas dur, arrêtez de jouer sur cette room. On en revient à la responsabilité de chacun.

      En revanche si vous avez des sources fiables sur des manipulations avérées je suis preneur par curiosité.


  • Vivement qu’on arrive au dernier STADE de décomposition, qu’on puisse enfin JOUER.


  • symboliquement et idéologiquement , le message est assez glauque ,
    pervers , mais malheureusement c’est pas du tout surprenant .
    le Poker est indissociable du jeu d’argent , il en est l’ultime symbole .
    en s’associant avec le Foot de manière ultra visible , il s’adresse directement
    aux supporter de Foot en se donnant une image saine , Sportive ...alors n’ayez pas peur des Jeux d’Argent , c’est pas sale ! , vous aussi soyez sportif ,
    le sport c’est la vie et la vie un jeu d’argent .

     

    • D’accord avec toi,les jeux d argent ok,il n y a pas à les critiquer ,c est du libre choix.
      le Poker, à évoluer depuis internet et n est plus le poker clandestins des années 50.ils a ces adeptes et son histoire.
      democratiser ce jeux la ,c est le rendre populaire pour un jeux qui ne l ai pas a la base.normaliser tous dans ce monde comme ont cherche à tous commercialiser même ce qui était des plus subversifs.mais c est normal.
      ce lobby à l aide des bruel est autres ont changer les lois françaises sur le droit du poker en ligne en France .
      question ? Pourquoi pokerstars étais le premiers site FR avant le pokerstars .com ?????
      il sont interdit au état unis pour escroquerie,oui,le sport c est la vie et la vie un jeu d argent.
      donc une escroquerie à accepter ???????si,ont fait une partie de poker et que j ai 4 As et que tu as 1 As aussi,c est normal ????

      pose toi la question ,pokerstars est un ordinateur programmer pour que tu perd ,tu ne joue pas avec des amis.
      je ne vous pas ce qu il fait sur les maillots d une équipe populaire comme L OL.voila


  • Retour sur la bataille parlementaire de 2010 au sujet des paris en ligne :

    "Le nouveau ministre du budget, François Baroin fait l’éloge du Poker, un jeu sensé être moins addictif que les jeux de casinos, avant que Gaëtan Gorce, député PS de la Nièvre, ne monte au créneau :
    "Nous allons débattre et voter sous la pression d’intérêts particuliers qui n’ont cessé de s’exprimer tout au long des mois qui se sont écoulés.
    Ces intérêts s’expriment avec une arrogance, une suffisance, qui devraient révolter tous ceux qui sur les bancs de cette assemblée, considèrent que la représentation nationale a tout de même autre chose à faire que régler dans l’urgence les intérêts de M. Aulas (Pdt de l’Olympique Lyonnais), de M. Courbit (Pdt de BetClic), et de tant d’autres."

    Mais au moment où les socialistes s’apprétent à ré-éditer l’exploit du rejet d’HADOPI, voilà que le président de séance Tony Dreyfus (PS) laisse sa place à Bernard Accoyer (UMP), ce qui permettra de rejeter in extremis la motion."

    http://archives-lepost.huffingtonpo...


  • "Le club de la capitale espagnole aurait transmis une offre de 45 millions d’euros à Tottenham. Une offre de taille, toutefois loin des exigences fixées par le président des Spurs, Daniel Levy, qui réclame 66 millions d’euros." :

    http://www.maxifoot.fr/football/art...


Afficher les commentaires suivants