Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pour le Burkina Faso, la France est la "sixième équipe africaine" du Mondial  !

« Après l’élimination des équipes africaines de la Coupe du monde, la presse du Burkina Faso se réjouit des bons résultats de l’équipe française, composée “d’au moins 16 joueurs d’origine africaine”. Elle en profite pour tacler l’extrême droite française. »

Ceux qui écrivent ou qui pensent ça sont aussi cons que ceux qui disent que Mbappé n’est pas français parce qu’il est noir. Y a pas que les Blancs qui racisent, pour reprendre la terminologie des copines de l’agent afro-américain Rokhaya Diallo !

 

Quant au Courrier international qui se réjouit de cette sortie pseudo antiraciste, c’est dans la droite ligne de sa bien-pensance inspirée par les idéologues du groupe Le Monde.

Le degré de stupidité des antiracistes a dépassé celui des racistes ou des racialistes. Il faut renvoyer dos à dos ces deux espèces de bourrins. Lutter contre l’invasion migratoire en France n’est pas une réaction d’« extrême droite » raciste mais de bon sens : la France et sa spécificité dans le monde disparaîtront, pour le plus grand bonheur de la folie mondialiste qui tente de détruire toute résistance à son nouvel ordre.

Et n’en déplaise aux pays africains éliminés de la Coupe du monde, Kanté, Pogba et Matuidi sont bien français et la définition de la France c’est qu’on peut devenir français quelles que soient ses racines. Mais il faut s’élever pour cela... Les éditorialistes du Burkina, eux, au lieu de se réjouir du bon tour joué aux fascistes blancs, devraient plutôt regarder leur pays dans la glace, hein, avec les enfants vendus par milliers comme esclaves aux pays limitrophes, sans compter le tourisme sexuel... ah pardon, ce sont des Blancs ! Encore les Blancs ! Toujours les Blancs !

Le problème, c’est qu’on ne peut pas demander aux racistes et aux antiracistes de réfléchir plus loin que le bout de leur nez, qu’il soit pointu ou épaté : c’est au-delà de leurs forces.

 

Derrière le « brin d’ironie », la grosse charge racialiste !

Le quotidien burkinabé Aujourd’hui au Faso développe sa pensée en faisant de la statistique ethnique :

« Sur les 23 joueurs retenus par Didier Deschamps, pas moins de 16 joueurs sont originaires d’Afrique dont 2 du Maghreb (Adil Rami et Nabil Fekir). Sur l’ensemble des 34 joueurs (23+ 11 réservistes), on compte 23 Africains (20 noirs et 3 maghrébins), 7 Français et 4 personnes d’autres origines. En un mot comme en mille, l’Afrique est encore en compétition à cette Coupe du monde Russie 2018 via ses fils. De la Kabylie aux confins des forêts caféières occidentales ou centrales, en passant par le wasteland du Sahara, cette partie géographique de l’Afrique, liée à la France par le sang de la liberté et par l’ADN de la civilisation multiraciale, a vibré au rythme des courses folles de Mbappé, quand ce n’est pas sur la force de caractère de Blaise Matuidi. On peut affirmer avec un brin d’ironie, mais non sans légitime fierté, que la France “africaine”, a vengé l’Afrique, en éliminant l’Argentine, qui pensait avoir mis fin au rêve africain, en sortant le Nigeria…. Elle nous doit bien cela, cette France de nos ancêtres les Gaulois… »

 

Le Courrier international cite un autre journal de Ouagadougou, Le Pays :

« Certains placent leur espoir dans l’équipe de France, qualifiée par nombre d’Africains, avec un peu d’humour, sur les réseaux sociaux, de “6e équipe africaine” et cela à cause des origines de bon nombre de joueurs français. »

Et de rappeler les origines des Bleus noirs, ou plutôt des Noirs bleus : « Kylian Mbappé et Samuel Umtiti (d’origine camerounaise), N’Golo Kanté (d’origine malienne), Blaise Matuidi (d’origines angolaise et congolaise), Paul Pogba (guinéen d’origine), Nabil Fekir (d’origine algérienne) ».

Conclusion du Pays :

« Cette qualification des Bleus vient rappeler que la coloration “black, blanc et beur” n’est pas mauvaise en ce sens qu’elle peut apporter beaucoup à la France. Qui n’a pas encore en mémoire le sacre de la France lors de la Coupe du monde 1998  ? »

Mais le meilleur arrive :

« Autant d’exploits et de bonheur qui doivent appeler l’extrême droite française à plus d’humilité, de sagesse, parce qu’on n’est jamais fort tout seul. [...] Les partisans de l’extrême droite ne doivent pas oublier que ce sont les immigrés qu’ils traitent de tous les noms d’oiseau qui sont en train de faire de la France ce qu’elle est actuellement et sera encore plus demain dans ce Mondial. »

Bon OK les gars, si on gagne la Coupe du monde, on la refile aussi sec à l’Afrique car on lui a pillé tous ses grands joueurs comme ses matières premières. Au fait, si les matières premières volées ne peuvent pas prendre toutes seules le chemin de leur sous-sol originel, pourquoi Pogba, Matuidi, Mbappé et leurs 13 potes ne reviennent-ils pas en Afrique ? Hein ? Allo ? Le Pays ? Aujourd’hui au Faso ? Le Courrier international ? Le Monde ? Allo ? Merde, ça a coupé.
Mystères de l’Afrique...

 

Bonus : Mbappé par la bimbo de RT France

 

Mondial, racisme et politique, sur E&R :

 

Sortir du communautarisme victimaire avec Kontre Kulture :

 






Alerter

174 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • @mort de rire............je répondais à vos attaques ad hominem car battu aussi bien sur le terrain de la logique, du bon sens et de la morale, vous vous êtes mis en tête de nous pondre une tirade aussi faible, infatuée et pleine de cette mauvaise graisse mentale et morale que vous prêtez si facilement aux autres...visiblement la modération nous empêche de répondre et semble avoir choisi son parti, tant mieux pour vous car comme à chaque fois vous vous faisiez là aussi éparpiller façon puzzle !...pour votre gouverne, je ne suis pas plus sémite que vous n’êtes Français ( si vous fantasmez sur les sémites, les noirs et les maghrébins, il y a des sites qui pourraient correspondre à vos inclinations )......vous feriez bien de quitter vos postures pagano-satanistes et de revenir vers Christ ( étant charitable en tant que catholique baptisé, je vous laisse le crédit d’y avoir déjà été )...à moins que vous considériez notre Jésus par trop sémite...vous filez un bien mauvais coton...et cessez de fantasmer sur la vie de gens dont vous ignorez tout, sinon je m’amuserais à vous tailler un arbre généalogique ad hoc...

     

    Répondre à ce message

    • #2003452

      Puisqu’on parle du Christ, devenir chrétien m’a personnellement fait voir l’Histoire de France d’une autre manière, de la manière pré-républicaine, celle que les loges tentent absolument de nous cacher.

      Qu’est-ce que la France avant la révolution ?
      Une nation que l’on reçoit en héritage.
      Oui, en héritage, de ses parents et de ses ancêtres, une nation construite donc sur le lien du sang.
      Point de délire immigrationniste là-dedans, mais un désir d’ordre et de justice.
      De l’ordre, quand chaque personne doit honorer sa famille, ses ancêtres, son pays, et travaillait à la préservation et à la transmission de l’héritage qu’il a reçu pour pouvoir le transmettre à son tour à ses enfants.
      De la justice, car cet héritage là, constitué de tout ce qu’ont fait parents et grands parents et arrières grands parents, revenait de droit et en toute logique aux enfants, et non à des étrangers. Qui aujourd’hui déciderait de léguer sa maison à des étrangers plutôt qu’à ses enfants ? Voilà ce qu’était la France avant le lavage de cerveau maçonnique, une maison-nation pour tous ses enfants. Et les français avaient encore le droit de penser comme cela, de penser avant tout à leur famille, à leur pays futur, à leurs enfants et à leurs intérêts.

      Le catholicisme dont vous vous revendiquez omet de prendre en compte les notions d’ordre et de justice pour nous parler que d’amour et de charité. Mais l’amour et la charité ne naissent jamais des manipulations, ni des mensonges, et encore moins de la contrainte. Ce catholicisme là, qui oublie que Dieu est également justice, ordre et vérité, n’est qu’un énième visage qui sert à faire avancer le NOM. Une usurpation, une façade, un mensonge, qui perd les peuples et les conduit à adopter des conduites suicidaires ou hypocrites, tout en faisant naitre continuellement entre eux des tensions sans fin à cause de la multitude d’injustices et de situations chaotiques qu’il ne cesse de générer, au lien de les libérer. Ce catholicisme là est tout juste bon à former des esclaves, pas des hommes dignes et fiers de leurs racines et de leur pays.

       
    • @L’après Macron
      Le Christianisme identitaire que vous revendiquez est un contresens religieux, historique et politique.

      Qu’est-ce que la France avant la révolution ?
      Un Royaume dont le Roi est le premier lieutenant du Christ.
      En France, l’Eglise est au centre du village et le Roi doit rendre compte devant Dieu de ses actes.
      Au fil du temps et de nombreux sacrifices héroïques, le Royaume de France va s’agrandir et va intégrer différents peuples et constituer ainsi ce que Jacques Bainville appelle le génie Français.

      Votre idéologie nationale tire ses véritables racines dans la construction de la grande Allemagne au 19ème siècle.
      Les prussiens vont construire leur nation sur le sang à partir de la notion de Pangermanisme.
      Ce qui va contribuer à l’essor de la Grande Prusse (guerre de 1870) et ensuite donner naissance, au 20ème siècle, à la Grande Allemagne en s’appuyant sur la très fameuse théorie de "l’espace vital".
      Théorie de "l’espace vitale" qui, depuis, a trouvé de nouveaux zélateurs en plein cœur du Moyen Orient.

      Il faut encore souligner que la France a dû mener ses trois dernières guerres les plus destructrices (guerre de 1870, 1ère et 2ème guerre mondiale), contre l’idéologie nationale issue du Pangermanisme.

      Bibliographie :
      Jacques Bainville, "Histoire de deux peuples"
      Georges Blondel, "La Guerre européenne et la doctrine pangermaniste"
      Jacques Lorraine, "Les Allemands en France"

       
  • Ben quoi ? Ngolo Kanté ! C’est Français comme nom !
    Celui qui nie l’évidence est un comploto-granremplacionniste.

    La France est en finale donc peu importe la boisson, Française ou Africaine, pourvu qu’on ait l’ivresse sur les champs-élysées.
    Soirée garantie sans attentat "false flag" mais avec drapeaux Africains !

     

    Répondre à ce message

  • #2003409
    Le 12 juillet à 10:53 par Marcel et son maillot de corps
    Pour le Burkina Faso, la France est la "sixième équipe africaine" du Mondial  (...)

    Allez le blanc les bleus et un peu de rouge ! un Franco-Français !

     

    Répondre à ce message

  • @l’après macron...........le Christ est bien trop immense pour que j’essaie de m’en revendiquer...il est depuis le commencement des temps, le Seigneur et en même temps un maître, un père, un frère, un ami !...quelle vilaine expression et quel culot privatif et réducteur ce serait de se revendiquer de la Vérité...Vérité et Bien, c’est autrement plus essentiel que toutes les luttes sociales que vous pouvez imaginez, sans les renier pour autant, car c’est avant tout ce que signifie le Catholicisme pour moi...le Christ n’est pas un parti politique ( Dieu merci ) et il est venu pour tous, ce qui ne m’empêche pas de déplorer les manipulations mondialistes, l’immigration de masse actuelle, bien pire que ce que la France a jamais connu, mais çà c’est l’agenda siono-mondialiste, noachide nous dirait Pierre Hillard, et çà n’est pas en se recroquevillant dans notre coquille fissurée de l’intérieur que nous retarderons leur projet !...tout celà est déjà prophétisé dans l’Apocalypse...homme voulant se faire Dieu, code barre et nombre de la Bête, inversion des valeurs au niveau moeurs et autres...il faut prier , espérer pour que les gens qu’on a aimés et nous-mêmes nous retrouvions pour une Eternité de Félicité ( la Résurrection, c’est un " truc " de malade, dans le meilleur sens du terme ), et aussi pour le Salut du Monde, un clergé et une Eglise qui s’égarent et pour lesquels Marie nous exhortent à prier lors de ces apparitions, ...se garder de trop juger autrui tout en gardant sa lucidité, essayer de pratiquer les bonnes actions car elles ne sont jamais vaines aux yeux du Seigneur, et que de plus il s’agit du Bien, de la Vérité...cultiver l’humilité surtout car c’est la base, nous sommes tous si bouffis d’orgueil...je n’ai pas attendu les petits guerriers 2.0 pour combattre l’injustice, du moins essayer ( cf. par exemple, l’affaire Jacques Cheminade/Mister Haz en 2012 où E&R nous a défendu et protégé face à la machine siono-étatique qui cherchait à nous punir pour avoir défendu un patriote Français ! )...où étaient alors certains de ces petits aboyeurs du Net, si prompts à se lancer, virtuellement çà va sans dire, dans des chasses aux sorcières aussi fallacieuses que vaines, d’assainissement du Peuple par voie " conversannette " et " merkadette " sous injonction...nous n’avons pas réagit pendant des années et nous paierons collectivement, et croyez-le ou pas, le changement de nuances de white, de blancos ou de black, n’est pas ce qui nous arrivera de pire !!

     

    Répondre à ce message

  • Je supporterai la Croacie car je trouve que les sportifs qui la composent sont plus proches de moi culturellement. J’aurais aussi supporté l’Italie, l’Espagne, l’Allemagne...

     

    Répondre à ce message

    • Sauf que tu n"as rien à voir avec un croate un italien ou un espagnol à part peut etre ton taux de melanine et encore ! Tu m’as surtout l’air d’avoir de sérieux problème d’identité.
      Les identitaires racialiste sont definitivement des guignols je me demande ce que vous foutez sur ce site.

       
    • l’ instrumentalisation d’une victoire sportive n’est pas le fait des geux comme nous ( Qui ne faisont que réagir et subir cette instrumentalisation ) Nous autres, à part devenir l’espace d’un instant des " imbéciles heureux " n’avons strictement rien a gagner du tout, et même probablement plus à perdre en cas de victoire.
      En plus je trouve tellement paradoxale et ridicule que les anti-nation qui controlent l’opinion veuillent nous dicter jusqu’a nos sentiments de fierté nationale.

       
    • Avion à réaction, certes, mais je me sens plus européen qu’africain. Quant au fait que je n’ai rien à voir avoir avec un croate, un italien ou un espagnol, vous semblez oublier la confession de ces pays. Allez la Croatie !

       
  • @Aldebaran
    Le seul et véritable vainqueur de la finale de cette Coupe du Monde 2018, en Russie, sera l’amour du jeu et du Football.

    En France, l’instrumentalisation politique du football est une farce qui se termine toujours très mal : le 12 juillet 1998 (propagande « France 98 ») versus le 6 octobre 2001 (la Marseillaise est sifflée par une partie des spectateurs, et le terrain est envahi lors du match France/Algérie) et le 20 juin 2010 (grève des joueurs à Knysna).

    Je conseille vivement à ceux qui seraient tentés, une nouvelle fois, d’instrumentaliser une hypothétique victoire de l’équipe de France de football le 15 juillet 2018, d’y réfléchir à deux fois en faisant le bilan désastreux de l’opération de propagande « France 98 ».

    Je laisse chacun méditer sur la citation, ci-dessous, du Menhir :

    "Coupe du Monde : ne pas oublier qu’il s’agit d’un divertissement, mais qui exige de la part des joueurs des qualités exceptionnelles de courage, de dévouement, de volonté qui peuvent être de bons modèles pour la jeunesse. J’ai préféré le match Brésil/Belgique à France/Uruguay."

    Jean-Marie Le Pen, sur son fil Twitter, le 7 juillet 2018.

     

    Répondre à ce message

    • Pourtant si la France gagne, on va nous servir matin midi et soir :
      "la France a gagné grâce à l’immigration, alors que les pays fermés culturellement ont perdu"
      On va donc faire entrer encore plus d’africains en France et le français sera encore perdant.
      Supporter la Croatie, c’est donc aimer la France.
      Quelqu’un m’a déjà répondu que la Croatie et la France n’avait aucun point commun culturel... et les fondements catholiques ne comptent pour rien peut-être ?

       
  • Pourquoi faut-il supporter la Croatie pour la finale de la coupe du monde 2018 ?
    Coca ou pepsi, real ou barça, sucré ou salé, chacun est libre de choisir subjectivement entre A et B. Mais cette fois il ne s’agit ni de préférence, ni d’affinité ni de sympathie ou de haine mais du choix entre le football et le techno-libértarisme, le choix entre le romantisme et le pragmatisme calculateur froid, entre l’émotion et le bonheur et la rentabilité des sponsors. Bref il s’agit de choix entre le monde d’aujourd’hui (ou plutôt d’hier) , humain et le monde de demain qui est sans saveur et sans honneur. Ce match incarne à lui tout seul le combat entre the new world order et the old world order. Le victorieux de ce match annoncera la perpertuation d’une ère ou le début d’une nouvelle ère. De surcroît la France n’est pas une nation footbalistique, d’ailleurs leurs supporters ne dépassaient jamais 2000 personnes dans le stades ; ainsi lorsqu’ils sortent dans les rues, c’est plus pour s’auto convaincre de leur supériorité factice ou pour se rassurer par rapport à leurs diverses angoisses. Aussi l’équipe de France n’est pas une équipe représentant la nation française, mais une équipe de mercenaires africains, comme jadis l’armée coloniale. En revanche ce qu’ont réalisé les Croates est plus qu’une prouesse, c’est la splendeur de l’abnégation, du combat humain et surtout de l’idée que David peut toujours gagner contre Goliath. La plupart des vrais amateurs de foot, c’est-à-dire du jeu et de la vraie passion (non mercantile) penchent pour la Croatie, d’ailleurs mêmes certains chroniqueurs français l’avouent à demi-mot en disant que si la France gagne, ça ne les rendrait pas heureux. Bref vive la Croatie et last but not least vive sa présidente !

     

    Répondre à ce message

    • @l’ingénu
      Ta thèse politico-footbalistique est vraiment hilarante.

      Donc, l’avenir de la planète terre et de l’espèce humaine dépend du résultat de la finale de la Coupe du Monde de football 2018...
      What else ?

      Ton sketch est la parfaite illustration de ce qui a déjà été souligné sur le forum E&R : "l’instrumentalisation politique du football est une farce"

      CQFD

       
  • Entre l’Afrance qui n’est plus que l’ombre d’elle même (pour l’instant) , avec un patriotisme de pacotille toléré uniquement dans le sport, et la Croatie catholique fière de sa religion, de sa culture, et de ses racines, la seconde équipe me parle beaucoup plus...

     

    Répondre à ce message

  • en plus la Croatie est restée une équipe authentique et naturelle et fière de leur nation ! pas comme l’Afrance équipe artificiellement composée de mercenaires footballistique colorés naturellement !

     

    Répondre à ce message


  • Y a pas que les Blancs qui racisent




    Effectivement, dans la même veine que ces idiots au BF, on a monsieur "Le premier président NOIR des États-Unis" ( les journalistes de gauche dénoncent les racistes en disant peu importe la couleur blablabla, mais ils sont les premiers à mettre les couleurs en avant...), qui, en faisant l’éloge de l’équipe de France, lors de son discours hommage à Mandela, déclare : "Ils ne ressemblent pas tous à des gaulois..."

    Apparemment ils ne comprennent pas la loi d’action / réaction...ou peut-être que si ?!

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents