Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pour répondre à quelques questions malhonnêtes et stupides

Cliquez sur l’affiche pour voir l’extrait de l’entretien donné par Alain Soral en septembre 2009 où il parle du financement des campagnes électorales.

(Attention ! Un extrait de cet entretien circule sur Facebook mais ne comporte pas le passage le plus important : celui sur le coût de la liste antisioniste aux élections européennes de 2009).

Pour ne pas quitter le site E&R, faites un clic droit et "ouvrir dans un nouvel onglet"

 

Pour voir la première partie de l’entretien en entier :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

40 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Merci Alain pour tout ce que tu fais


  • Mais vous ne devriez même pas vous défendre je trouve.
    Je ne comprend même oas ce qui est en cause.

    La façon dont à été financé cette campagne ou ce qui a été fait de l’argent ?

    De quoi on parle, de business, de gros sou.

    Sur la table, je pense qu’il y a vraiment des choses plus importante que la campagne de 2009.

    Qu’est se qu’on en a à fffff...aire.

    Pour moi, comme pour la plupart de ceux qui doivent les millions de l’iran, c’est pas un sujet.
    Et même si Alain à ouvert un compte en Suisse avec.

    Je crois qu’il est indispençable de traiter les choses dans un certains ordre de prioritée.

    Maintenant, si il y en a qui ont des révelations à faire qu’ils le fassent et chacun pourra en mesurer le poids.


  • J’accorde plus de crédit à ce que dit Soral qu’un Ahmed Moualek par exemple (d’ailleurs je n’ai pas tout compris). Quand même !


  • oui Alain parle bien de 300 000€.
    Et par contre le npa c’est 2 000 000€,pas mal pour des trotskistes remarque quand on voit julien dray avec ses montres a 200 000€/piece en cash...

    Ah dit donc la meute est là,la moindre erreur et c’est l’hysterie.
    Un tres bon signe ;la peur et la jalousie domine leurs sentiments !

    Donc si on fait une joint venture entre la finance et l’industrie,la finance et les partis politique,le RSI qui massacre les independants.
    Il n’y a aucun doute tout est fait par la finance pour etouffer notre pays et donc certainement les nations.


  • #508976

    Parfait : à faire découvrir à tous les sceptiques et/ou malhonnêtes !


  • #508985

    Très utile comme réponse : pas de crépages de chignons, juste un piqûre de rappel des avancés.


  • Evidemment que plus personne ne l’ouvre depuis 1986. Les gens veulent pas finir morts dans des accidents de moto ou d’hélicoptère ;) Le ménage s’est fait cette année-là, il me semble.

     

  • #509014

    Pour ceux qui n’ont pas le temps de tout réécouter, le passage précis est très court et tout y est. 23’32", Alain Soral :

    « Nous on a présenté une liste aux européennes. On nous a demandé d’où venait l’argent ; on a fait une seule liste parce que ça coûtait cher, c’était 300 000 €, on ne pouvait pas en faire plus. Ce qui veut dire d’ailleurs que - si on a eu la chance que l’Iran soit derrière nous - on en aurait fait sept... Mais on a bricolé, quoi. »

    PS : le reste est génial, mais seul ce passage parle du financement de la liste antisioniste.

     

    • #509111

      Ce qui veut dire d’ailleurs que - si on AVAIT eu la chance que l’Iran soit derrière nous - on en aurait fait sept


    • #509371

      Au temps pour moi, merci à toi je te dédiabolise. Le texte est :

      « Nous on a présenté une liste aux européennes. On nous a demandé d’où venait l’argent ; on a fait une seule liste parce que ça coûtait cher, c’était 300 000 €, on ne pouvait pas en faire plus. Ce qui veut dire d’ailleurs que si on avait eu la chance que l’Iran soit derrière nous on en aurait fait sept... Mais on a bricolé, quoi. »

      Je m’étais accroché sur le "a" sans entendre le "avait", et en avais conçu une explication tarabiscotée. Merci à l’équipe web de E&R de ne pas l’ avoir publiée.


  • Bon alors moi je ne comprends plus rien, qui a financé finalement la liste anti sioniste, ce sont les iraniens ou ce ne sont pas les iraniens ? Quand à la somme j’ai bien compris que ce n’est que 300000 euros et non 3 millions d’euros.

     

  • Moualek a été retourné par Tariq pour nuire à la dissidence : c’est évident ...

     

    • Mais non. Il s’est enervé parce qu’à l’époque, la banlieue s’exprime faisait un peu parler d’elle et semblait parrainer E&R. Maintenant tout le monde a oublié son site (je suppose qu’il a laissé partir en sucette pour problèmes persos, ça arrive). Il est aigri, il est jaloux et il est pas au niveau actuel alors il s’enerve tout seul comme une andouille. Il reproche à Alain Soral, en gros, d’avoir dit la verité aux gens sans le consulter, d’être un colérique (non ?!) et en sous texte on voit bien que les autres le traitait lui même comme un "cas" et on voit assez bien pourquoi dans la vidéo. Le soldat d’une cause qui fait ses états d’ames, on lui dit "attend c’est pas le moment là" et il s’en fout, c’est d’un égocentrisme misérable. Il dit tout de lui, beaucoup plus que de Soral, dans ses vidéos.


  • #509039

    Ceux qui comprennent cette histoire ont bien de la chance. On est d’accord que dans cet extrait AS dit qu’aucun financement n’est venu de l’Iran, d’où la présentation d’une seule liste anti sioniste.
    Mais dans la vidéo avec l’Italien (celle où il est question de 3 millions), AS dit que l’Iran a financé le PAS.
    Donc on ne sait toujours pas si l’Iran a financé ou non.
    Et d’ailleurs je m’en fouts un peu, c’est juste que tout ça manque de logique.

     

    • #509147

      La confusion tient à la subtilité de la langue française. (cf. mon message ci-dessus, 31 août à 10h32. AlainSoral dit : « Nous on a présenté une liste aux européennes. On nous a demandé d’où venait l’argent ; on a fait une seule liste parce que ça coûtait cher, c’était 300 000 €, on ne pouvait pas en faire plus. Ce qui veut dire d’ailleurs que - si on a eu la chance que l’Iran soit derrière nous - on en aurait fait sept... Mais on a bricolé, quoi. »)

      En fait il faut comprendre le « si » au sens d’une opposition (sens peu employé), comme dans “Si Paul a bien réussi ses études, il est pourtant toujours au chômage.”.
      L’extrait est donc à lire ainsi : « ... on a fait une seule liste parce que ça coûtait cher, c’était 300 000 €, on ne pouvait pas en faire plus. Ce qui veut dire d’ailleurs que - et encore (= si) on a eu la chance que l’Iran soit derrière nous - on en aurait fait sept... ». (sous entendu "on en aurait fait sept si on avait eu plus de moyens, pas : si l’Iran avait été avec nous").


    • #509452

      Mon explication est sans doute fausse, en fait (cf. ton commentaire de mon message précédent.)
      À réécouter, je crois bien qu’Alain Soral dit "avait" en mangeant la fin du mot.

      Donc au temps pour moi, que l’erreur soit d’un côté ou de l’autre. Je ne comprends pas bien le fin mot de l’histoire moi non plus si l’explication que j’avais envisagée est erronée. Mais c’est vrai que ce n’est pas très important.


    • #509453

      @faridominique
      C’est très subtil en effet... et même trop pour moi. La phrase de Soral n’est, à mon sens, vraiment pas claire.

      Si je suis ton explication , la liste antisioniste, bien qu’ayant l’Iran derrière elle, a "bricolé" et n’a pas pu faire plus que de présenter une seule liste à 300 mille euros ?
      L’Iran n’a pas dû pousser bien fort alors, ou ce sont ceux d’en face qui ont mis le paquet.


    • #509711

      @je te dédiabolise
      C’est vrai que mon explication sauve les meubles de manière un peu forcée. Elle donnerait en effet l’interprétation que tu proposes... l’Iran n’aurait donné que 300 000 € ce qui n’aurait pas permis autre chose qu’un "bricolage" d’une seule liste.
      Bon... je ne suis pas complètement convaincu par moi-même mais je ne comprends pas le truc sans ça. Car il me semble clair que la liste antisioniste a bel et bien bénéficié de ce soutien financier de l’Iran, sans quoi Alain Soral ne l’aurait pas dit lors de la soirée avec Gabriele Adinolfi.
      Bon en tout cas cet échange fut sympathique et merci à E&R de l’avoir autorisé dans les commentaires.


    • Dans la vidéo avec l’Italien (Gabriele Andolfi) Soral ne dit pas l’Iran mais les Iraniens, c’est tout à fait différent. Je viens juste d’écrire un commentaire détaillé à ce sujet.


  • attention à ne pas tomber dans le piège de la justification...


  • Ce qui est malheureux, c’est qu’encore une fois, ce problème vient de petits identitaires qui ont emmerdé Ahmed Moualek comme l’avait souligné une personne dans les commentaires de sa vidéo.
    "Quoi t’as touché de l’argent des iraniens ?"
    Il n’a pas su s’empêcher de répondre et de plus s’est ridiculisé et cela divise encore un peu plus les gens.Comme quoi le tribalisme c’est de la merde.
    Ce n’est pas pour rien que les sites pro-israéliens ont partagé ce fait divers.


  • Bon, Alain Soral a dit une connerie... Dire que la liste avait touché des Iraniens, c’était mal joué, car c’est interdit par la loi, quelque soit la somme.

    Mais Moualek n’est pas crédible quand il ressort ça presque 6 mois après... On voit très bien que son problème est ailleurs. Il est évident que c’est une querelle personnelle qu’il l’oppose à Soral. Rien à voir avec cette histoire, sinon, il l’aurait dénoncée dés la parution de la vidéo. Ou alors quoi ? Moualek a cru à cette histoire de 3 millions, et il a cherché pendant tout ce temps à toucher du pognon, et comme rien n’arrivait, il a piqué sa crise ? Bref, pas très glorieux tout ça !

     

    • Dire que la liste avait touché des Iraniens, c’était mal joué, car c’est interdit par la loi, quelque soit la somme.

      En théorie, mais est-tu sur que dans la pratique aucun candidat ne perçoit de l’argent étranger quelque soit la façon dans l’argent transite vers ses comptes ?

      En tout cas, je n’appelle pas ça une connerie, c’est de la franchise et du jeu honnête. Personnellement je ne comprend même pas pourquoi ça parle encore de cette histoire. Il n’y a rien que ceux qui était présent à l’époque ne connaissent pas.

      Si Moualek voulait faire dans les révélations, il a intérêt à sortir du gros poissons de son filet car c’est pas avec ça que je vais être rassasié !


    • Le timing de ce Moualek est d’ailleurs très louche. Comme par hasard lorsque Valls montre Soral du doigt… m’est d’avis que cela fait partie d’une stratégie du système de "retournement de cerveau" sur les éléments les plus fragiles et manipulables de la dissidence pour la diviser et la rendre moins opérante.

      Globalement le système fonctionne sur le triptyque argent-ego-sexe pour faire tourner les tête et corrompre. Moualek très clairement a vu rouge par l’argent. Son argumentation se résume à "Soral, elle est où ma part ?!". Il s’est mis de côté tout seul, tant pis pour lui. Son comportement de hurleur avec les loups et de vidage de sac par vidéo interposée prouve qu’il n’est pas digne de confiance. J’aimerais pas l’avoir dans mon dos sur le champ de bataille.
      Le mec ça fait des années qu’il combat les sionistes et il finit avec des applaudissements de Jssnews & co qui apprécient beaucoup sa p’tite vidéo… j’ai envie de dire, tout ça pour ça ? y’en a qui se donnent vraiment du mal avant de virer de bord.
      La seule façon pour lui d’être pardonné serait de faire amende honorable et de dire qui l’a poussé a cracher son fiel… et pour ça pas besoin de faire une vidéo Moualek, au moins ce coup-ci faites-le en face de Soral ou au moins en privé.


  • à la 1ére intervention de mr moualek je me suis dit =
    " bon ,ben vas y coco balance et prouve ,mais par pitié arréte de nous supplier de te croire simplement parceque tu as un GROS différent avec soral et que tu te prétend un pur".
    et quelques jours aprés avoir fait "péter son compteur youtube" il ne dit rien de "lourd" ,mais est tout content de demander de l’aide de valls .
    cette ambiance de suspens était déja bidon (genre moi un jour ,vous verrez ect) ,mais là il prouve qu’il éssaie de dresser les gens les uns contre les autres .
    c’est dommage et triste de sa part ... j’aurais pas cru.


  • Ici Soral dit qu’ils n’ont pas été financé par les iraniens, dans une autre vidéo, il dit qu’ils l’ont été. Qui peut m’expliquer ?

     

    • #509814

      Ils l’ont été un peu, 300.000 euros, sans dépasser la limite où ils n’auraient plus été maîtres de la situation. Alain Soral a toujours reconnu qu’une révolution, une opposition, ou une résistance, ont besoin de subsides qu’ils trouvent dans ceux qui ont un intérêt commun contre des ennemis communs, tout l’art résidant à maîtriser le processus de financement en conservant sa liberté.
      L’argent est le nerf de la guerre.


  • Merci Alain de nous avoir ouvert les yeux.
    Vive E&R !


  • Dans l’extrait vidéo que l’on entend sur la vidéo d’Ahmed Moualek, les propos de Soral sont les suivants :

    "Si on a pu faire la liste antisioniste, qui a coûté 3 millions d’euros, c’est parce qu’on a eu l’argent des Iraniens".

    Tout d’abord "Iraniens" ne signifie pas nécessairement l’Iran en tant que nation. Le code électoral précise qu’aucun candidat ne peut recevoir de financement d’un état étranger ou d’une personne morale (= une société ou un groupe industriel par exemple) de droit étranger, certes. Le site du CNCCFP précise donc en toute logique que "Seuls sont admis les dons des personnes physiques, sans condition de nationalité pour celles-ci...". Les dons supérieurs à 150€ ne peuvent être versés en espèces. Ce qui en fait donc des sommes difficiles à dissimuler.

    Ensuite, le contrôle et l’administration du financement des campagnes semblent très encadrés avec de nombreuses contraintes. Je ne dis pas qu’il n’est pas possible de faire des magouilles -la preuve avec l’affaire Woerth/Bettancourt, mais là c’est du très très haut niveau-, je vois donc mal la liste antisioniste, connaissant l’adversité qu’elle peut susciter, prendre de tels risques pour un résultat aux votes qu’ils savaient déjà probablement tous voué à l’échec. Cela n’a tout simplement aucun sens.

     

    • toute façon y’a prescription
      toute façon Dieudo AS et consorts ont accepté de se présenter soit par conviction, soit par humour, soit comme artefact artistique contre une élection où tous les autres partis sont en réalité de même saveur bancaire...


  • Quand on voit la grandeur des causes que défend Alain, on ne peut qu’être dégoutté que ses amis le lâchent pour des broutilles..
    Que les Iraniens l’aient financé, et alors ? A l’heure actuelle, et au rythme ou vont les choses, comment peut-on lui reprocher cela ? Une bonne cause peut être financée par n’importe qui , ça ne dénature en rien les causes qu’il défend.
    " La fin justifie les moyens " et d’ailleurs le père Soral a toujours fait preuve d’une grande retenue, et ce, malgré tous les bâtons lâchement tendus dans ses roues.. Certains auraient employés les pires méthodes pour répondre coup pour coups aux injustes attaques, déloyales, dont il est la cible ! Je sais que c’est un choix de vie, très combatif , mais je pense tous les jours à lui et je sais que ça doit vraiment être usant psychologiquement de vivre en étant constamment sur le qui vive ..Heureusement qu’il est entouré cela doit bien l’aider


  • Quel est l’auteur et le titre de la musique du début s’il vous plaît... ???
    Par avance merci... !!!


  • Je pense qu’Alain Soral est une personne honnête , la ou je m’intérroge c’est qu’il dit dans la vidéo que la Liste antisionniste n’a pas eu le soutien des iraniens (300 000 euros pour la liste) , dans une autre vidéo avec Aldonafi (si je ne dis pas de bétises) cette fois il confirme bel et bien que les iraniens ont apporter leur aide de 3.000.000 d’euros pour la Liste , Pourquoi ne pas l’avoir dis plus tôt et pourquoi cette différence au niveau du chiffre ? Bien que sa ne me dérange pas du tout , je m’intérroge juste de la démarche d’Alain Soral et c’est vrai que je serai curieux de savoir qui à financer. A bon entendeur et sans aucune démarche de piétiner Mr Soral que je respecte beaucoup :)


  • les vaccins contre la grippe peut en effet provoquer le cancer du système lymphatique très connu chez les jeunes sous le nom de "maladie de Hodgkin"


  • les vaccins contre la grippe provoque en effet le cancer du système lymphatique appelé aussi "cancer des jeunes" alias "la maladie de Hodgkin"


  • Il suffit de connaitre un peu le parcours d’Alain Soral pour comprendre que la quête de la vérité,du bien,sont les seules motivations qui guident sa démarche,ses actes. Nul besoin d’être bien intelligent pour comprendre que le chemin qu’il a choisi d’emprunter est le plus noble,le plus difficile mais le plus beau qui soit. Il est ainsi devenu le pèlerin,le guide,de centaines de milliers,de millions de partisans du combat pour la dignité. Preuve en est les épreuves qu’il doit surmonter pour mener à bien sa mission:réveiller les consciences et lever l’armée des insoumis à l’empire afin de lancer la longue marche forcée qui doit nous émanciper du mal. En conséquence,JE ME FOUS ROYALEMENT de toutes ces petites supputations concernant le financement de la dite campagne et je fais confiance,quoiqu’il arrive,à Alain Soral. Comment pourrait-il en être autrement ?


Afficher les commentaires suivants