Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’ex-ambassadeur Boris Boillon arrêté avec 350 000 euros en liquide

Boris Boillon est l’ancien conseiller diplomatique du président Nicolas Sarkozy, aujourd’hui âgé de 43 ans et reconverti dans le consulting.

L’ex-ambassadeur de France en Irak et en Tunisie, Boris Boillon, a été arrêté le 31 juillet en gare du Nord à Paris, en possession de 350 000 euros et 40 000 dollars en liquide, a-t-on appris vendredi de source judiciaire, confirmant une information de Mediapart. L’ancien conseiller diplomatique du président Nicolas Sarkozy, aujourd’hui âgé de 43 ans et reconverti dans le consulting, s’apprêtait à monter dans un train pour Bruxelles au moment où les douaniers l’ont intercepté.

Une enquête a été ouverte pour « manquement aux obligations déclaratives ». Le service national des douanes judiciaires (SNDJ) est saisi, selon la source judiciaire. Selon Mediapart, M. Boillon a expliqué lors de son audition que ces sommes provenaient de ses activités professionnelles en Irak. Il a également précisé que ses prestations étaient rémunérées en liquide, du fait des carences du système bancaire irakien.

Le code des douanes dispose que tout transfert international en liquide, à l’intérieur de l’Union européenne, doit faire l’objet d’une déclaration, sauf pour les sommes inférieures à 10 000 euros. La méconnaissance de cette règle est punie d’une amende égale au quart de la somme sur laquelle a porté l’infraction présumée.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Afficher les commentaires suivants