Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pourquoi le lobby LGBT ne vient-il pas à la rescousse de Jeremstar ?

On a connu le lobby LGBT plus solidaire : son petit poulain préféré – « je huuurle » – se débat dans les affres des accusations les plus viles et les pleureuses du lobby ne lèvent pas le petit doigt ? Mais où est passée la légendaire solidarité des gays ? Et les lesbiennes, que disent-elles ? Les Femen ? Pourquoi une Femen ne vient-elle pas pisser sur les accusateurs de Jerem ? Où est l’agit-prop des marginaux du sexe persécutés par les hétéros insensibles ?

 

Dans la communauté gay, on se tait, on laisse Jerem couler doucement, hurler son innocence dans le silence intersidéral. Jeremstar est la première star gay de télé-réalité qui va mourir seule, abandonnée. On n’attend même plus Trudeau et son troupeau de folles, la fête est finie. Il est vrai que le dossier Jerem s’alourdit de jour en jour, quand on tire sur la queue de l’affaire... Il y aurait une affaire dans l’affaire que ça ne nous étonnerait pas.

Déjà, la connexion Jerem-Babybel, puis Babybel-Babar, puis Babar-Alapetite, puis Alapetite... nous voilà en pleine affaire Doucé ! Ce pasteur qui bénissait les pédophiles de France et de Navarre et qui a fini éliminé par une officine très proche du renseignement... Il est vrai que Doucé connaissait tous les pédophiles de la place de Paris, des moins aux plus connus, des moins aux plus puissants. Le monde politique a peut-être éliminé un témoin trop gênant, trop glauque aussi puisque Doucé testait l’homosexualité des garçons qui venaient le voir...

Le carnet du pasteur avec ses centaines de noms a malheureusement disparu, et son corps a été retrouvé en forêt, à moitié dévoré par les bêtes. Jerem, Babybel, Babar et Alapetite n’en sont pas là, pas encore. Tout dépend de ce qu’il y a derrière : gros ou petit réseau ? Rien du tout ? Pourtant, c’est grâce à ce genre de réseau que les pédophiles protégés font remonter des garçons. Il y en a dans la justice, dans la politique, dans les médias, certains noms sont connus comme le loup blanc.

Il faut bien qu’ils bouffent, ces ogres ! Mais ils doivent bouffer avec d’infinies précautions. La proie doit passer par un certain tunnel de façon à ce qu’elle soit formée et surtout à ce qu’elle ne balance pas. Et quoi de mieux qu’une petite vidéo pour exercer un chantage sur un garçon de 14-15 ans qui a mis le doigt dans l’engrenage ? On est sûr qu’il ne parlera pas, sinon sa vie sociale est foutue. Le suicide de certains jeunes s’explique de la sorte.

Bref, le lobby LGBT, qui avait pourtant le vent en poupe dernièrement, est silencieux. Et ça ne présage rien de bon : chez les homos, on sait. Mais on la ferme, et là on retrouve la bonne vieille solidarité d’antan – celle des réprouvés – qui a longtemps mélangé gays et pédophiles. On les croyait définitivement séparés depuis les années 80, il n’en est rien. Ouh ouh les gays, des pédocriminels en votre sein, ça fait tache, non ? Allo ?

Ça a raccroché.

- La Rédaction d’E&R -

 


 

La starlette ds réseaux sociaux aux 2 millions d’abonnés Twitter (dont près de 60% sont des faux comptes soit dit en passant) a été récemment accusée de complicité de pédophilie ainsi que son compère Pascal Cardonna (alias Babybel qui lui profiterait de la notorité du premier pour abuser de jeunes groupies). Dans un article, tout deux ont formellement nié ce qui leur est reproché.

 

Le jeune homme a publié un long communiqué, dans lequel il se dit « abasourdi par les accusations dont [il] fait l’objet ». « L’idée que des jeunes gens, parce qu’ils ont de l’affection pour mon personnage public, puissent se trouver confrontés à des actes de prédation sexuelle m’horrifie », explique-t-il, concernant les accusations à l’encontre de Pascal Cardonna. « Je tiens à préciser que je n’ai absolument rien à voir avec sa vie intime. » Il nie ensuite tous les faits qui lui sont imputés sur les réseaux sociaux.

« On m’accuse d’être à la tête d’un réseau de prostitution de mineurs. Je nie. (...) La répétition en ligne de ces monstruosités infondées est une autre forme de cyberharcèlement qu’il m’est extrêmement difficile de supporter. »

« Si j’ai longtemps entretenu une relation amicale avec Pascal Cardonna, je tiens à préciser que je n’ai absolument rien à voir avec sa vie intime et que je suis totalement étranger aux imputations dont il fait l’objet, à supposer qu’elles soient démontrées »

De son côté, Pascal Cardonna a publié un communiqué, mercredi [24 janvier 2018, NDLR], dénonçant des attaques « diffamatoires et mensongères ». Il conteste les faits et annonce avoir déposé plainte « pour diffamation et atteinte à la vie privée » auprès du procureur de la République de Nîmes. « Ma vie privée n’a rien à voir avec mon personnage (Babybel) sur les réseaux sociaux », souligne-t-il.

« Il ne faut pas confondre homosexualité et pédophilie ! Derrière cet amalgame ignoble, il y a des relents nauséabonds voués a assurer du sensationnel et du buzz ! »

Manque de chance pour eux, Internet a des yeux et des oreilles partout et n’oublie rien.

Jeremstar et Babybel invitent un mineur de 15 ans à leur soirée aux allusions sans équivoque :

[...]

[...]

Cyril Legann a co-réalisé deux films avec Bernard Alapetite, animateur d’un réseau pédophile multi-récidiviste qui étonnemment (ou pas avec la justice française...) n’a écopé que de 3 ans de prison ferme après plusieurs condamnation de sursis.

Lire l’article entier sur fawkes-news.com

Le « JeremstarGate », sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 






Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Je n’ai pas la TV et n’écoute plus la radio.
    Pitoyable et c’est la France.....
    Tu m’étonnes qu’Alain Soral, Dieudonné et quelques autres soient diabolisés.
    C’est la dernière fois que je visionne des vidéos de ces malades.
    E&R super article comme toujours.

     

    Répondre à ce message

  • Hahaha, fût un temps tu te mangeais un taquet de papa si tu avais dépassé les 22h01 un samedi (seul soir de relâche hebdomadaire...). Aujourd’hui c’est le père qui se mange une gifle judiciaire s’il n’est pas assez progressiste ! Mais jusqu’où allons-nous descendre encore. Les fabricants de tractopelles ont de beaux jours devant eux...

     

    Répondre à ce message

  • Et visiblement les « jeremstarlettes beurs avec une grosse brindille » sont activement recherchés.De la discrimination positive, c’est ça ? Ce qui est rare est cher ?
    Ben alors les extrêmistes laïcards et autres chiennes de garde de la féminisation LGBTXY , vous ne dites rien ? hein, quoi ? Ah il aurait fallu qu’il remplace beur par juif c’est ça ????

    La France est foutue vraiment foutue, et visiblement même si ya moins de dallpé rebeux (d’ailleurs celui qui l’a dénoncé est un jeune beur visiblement), il en reste pas moins qu’ils ont d’autres défauts qui ne font absolument pas remonter le niveau, bien au contraire.

     

    Répondre à ce message

  • Une histoire qui sent le foutre, la merde et la vaseline.
    Je vous laisse, je vais vomir.

     

    Répondre à ce message

  • Je connais pas ces types et je ne m’en porte pas plus mal. Aucun intérêt. Je comprends pas que des gamins de 15 ans soient fières d’aller a des soirées chez ces types. En faite je ne comprends pas ce monde gay, c’est à mille lieux de mes valeurs, de mon système de pensée. Ce tyoe à l’a Complètement débile et le vieux con qui l’accompagne A une tête de pervers. Je serais les parents des gamins j’attendrai pas un procès, j’irais régler le problème moi-même.

     

    Répondre à ce message

    • #1891934

      Pascal Cardonna est propriétaire des Villégiales du Golf de Vacquerolles. Il travaille à France bleu Azur et est Coordinateur Numérique du Groupe Radio France depuis 1990.
      Envoyez leur un petit message pour leur demander si ils soutiennent le comportement de leur collègue.

       
  • #1891961

    Dites-moi, la prochaine fois, y’en aura pour eux aussi ?

     

    Répondre à ce message

  • #1892112

    Oups... J’ai oublié mon sac à vomi..

     

    Répondre à ce message

  • #1892917

    Je vais répondre en partie à Victor Arnould et donner mon avis sur tout cela...
    Je suis pas trop au fait de cette affaire, sinistre, mais j’ai l’impression que ce Jeremstar (quel "nom de plume" débile...) va en quelque sorte servir de fusible, lui et ses comparses, pour qu’on ne remonte pas jusqu’en haut. Dormez bien braves gens les prédateurs sexuels et les pédophiles n’ont pas de réseau, penser autrement c’est du complotisme homophobe. Pensez-vous ils n’ont pas internet, et doivent vivre dans des caves en haute montagne...
    Tout comme on ne devrait pas faire l’amalgame ( je sais, je sais : padamalgam) entre les Juifs du quotidien et les sionistes, on ne devrait pas non plus en faire entre les homosexuels du quotidien et le lobby LGBT : dans les deux cas on ne songe pas tous à écraser la contestation par la culpabilisation et à violer des gosses... En fait la plupart veulent simplement vivre leur vie c’est tout... Comme le dit bien Alain Soral,il n’y ni persécution des Juifs en France, ni de "police des braguettes".
    Cependant il faut bien reconnaître que nous ne nous aidons pas et que nous serviront de faire-valoir à nos "élites" communautaires et au besoin de chair à canon par le biais d’un réflexe de caste. Combien de Juifs dans le monde défendent ou minimisent les actes d’un Weinstein d’un Strauss-Khan et d’autres que j’oublie ou moins connus ? Combien de "gays" défendent un Bryan Singer (violeur pédophile !), ou gardent un silence gêné (Spacey).
    Pire encore, et plus paradoxal, nous accusons les uns et les autres d’être "homophobes" ou "antisémites", mais nous affichons le communautarisme le plus débridé à la première occasion... Les Juifs sont accusés de monopoliser entre autres la finance et les médias, ce qu’il est interdit de dire sous peine d’excomunication shoahtique, de diriger la politiques des Etats, mais un W. Allen parle d’Hollywood comme étant de la plus grande fête juive, combien de politiques israeliens ont très clairement menacé les Etats soupçonnés de tiédeur pro-sioniste (n’oublions pas la critique d’Israël perçue et montrée comme une forme d’antisémitisme). Le lobby "gay" taxe d’homophobie quiconque critique la moindre personnalité "gaie" (critiquer Caroline Fourest est homophobe !), ne se plie pas au moindre de leurs délires psychotiques (si j’ai envie de me présenter comme une femme noire transsexuelle obèse, pardon, avec des formes magnifiques, vous n’avez pas le droit de dire qu’en réalité je suis un petit blanc chétif d’un 1 m 60)

     

    Répondre à ce message

  • #1892918

    suite de mon message précédent :
    il faut quand même aussi remarquer un paradoxe qui serait presque comique si c’était sans conséquences : la communauté gaie, l’autre communauté organisée, ne trouve rien de mieux que d’exhiber les comportement sexuels les plus déviants (par rapport à la norme) même aux sein de la communauté gaie une fois par an via la "marche des fiertés"... A cet égard le sketch de Dieudonné est très réaliste, hélas !
    Le "JeremstarGate" (trouvaille encore débile, très française bien entendu...) n’est pas un phénomène isolé (Morandini), ni un point final, mais un révélateur de la pourriture de ce milieu et de son caractère à la fois de métastase et son sens de l’organisation...
    Certes, on ne peut pas dire que tout les Juifs sont sionistes et soutiennent la dissolution des nations, pourtant une majorité d’entre eux soutiennent une minorité agissante, applaudissent au bombardements de la Palestine par Tsahal, et se renferment sur leurs communauté au plus grands bénéfice de leurs élites. Au vrai, en fin de compte, les Juifs sont aussi les victimes de leurs élites, s’il se réveillaient le monde irait mieux.
    De même on ne peut pas dire que tout les homosexuels ressemblent à la caricature outrancière paradée lors des "Gay Pride", ni ne sont d’accord avec leur travail de sape de la société, puisqu’ils en font partie après tout... Pourtant nous continuons à donner à ces fous un véritable chèque en blanc qui risque de rendre très compliqué le "padamlgam" même dans une société aussi historiquement tolérante que la notre.

     

    Répondre à ce message

  • Situation délicate pour le type... ça sent le caca pour ce Jéremstar.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents