Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Pourquoi tant de patients atteints du coronavirus sont-ils morts en Italie ?

Parce qu’E&R est toujours à la pointe de l’information et à la recherche de l’exactitude, comme on nous l’a appris, nous pourrions ajouter à ce bon résumé – en regrettant qu’il n’en parle pas – que la pollution est un facteur aggravant des maladies respiratoires, dont bien sûr le COVID-19.

Concernant l’Italie, il n’est donc pas étonnant que le nord du pays soit en proie à une épidémie virulente et mortelle :

Tout d’abord les particules fines transportent le virus, faisant office d’autoroute pour le virus comme le rappelle cet article de La Repubblica (en italien) et comme l’illustre cette animation satellite (en anglais) :

 

 

D’autre part elles fragilisent les poumons qui s’offrent ainsi sans résistance à l’attaque virale.

N’oublions pas non plus, en aparté, l’éventuelle relation avec la présence de paludisme en Italie du Nord, comme le rappelait l’article suivant.

Il semblait donc que cet élément devait être ajouté car la coïncidence entre les lieux épidémiques à forte mortalité et les zones à forte pollution est souvent retrouvée dans les études (que l’on pense à l’est de la France, par exemple).

 

La Rédaction E&R

 


 

La pandémie de coronavirus fait payer un lourd tribut à l’Italie, avec des hôpitaux débordés et un verrouillage national imposé. Mais les experts sont également préoccupés par un taux de mortalité apparemment élevé, le nombre de décès dépassent les chiffres signalés en Chine.

 

Sur les 63 927 personnes atteintes de coronavirus en Italie, 6 077 sont décédées à ce jour. En revanche, la Chine compte beaucoup plus de cas, 81 496, mais 3 274 décès.

En termes très bruts, cela signifie qu’environ 9 % des patients atteints de coronavirus confirmés sont morts en Italie, contre 4 % en Chine. Selon cette mesure, l’Allemagne, qui a jusqu’à présent recensé 28 865 cas et 118 décès, a un taux de mortalité de seulement 0,4 %.

Alors pourquoi cette disparité ?

Selon le professeur Walter Ricciardi, conseiller scientifique du ministre italien de la santé, le taux de mortalité du pays est bien plus élevé en raison de la démographie – le pays a la deuxième population la plus âgée au monde – et de la manière dont les hôpitaux enregistrent les décès.

« L’âge de nos patients dans les hôpitaux est nettement plus élevé – la moyenne est de 67 ans, alors qu’en Chine, elle était de 46 ans », explique le professeur Ricciardi. « La répartition par âge de nos patients est donc essentiellement réduite à un âge plus avancé, ce qui augmente considérablement la létalité ».

Une étude publiée cette semaine au JAMA [Journal of the American Medical Association, NDLR] a révélé que près de 40 % des infections et 87 % des décès dans le pays concernaient des patients de plus de 70 ans.

Et selon la modélisation de l’Imperial College de Londres, la majorité de ce groupe d’âge aura probablement besoin de soins hospitaliers critiques – y compris 80 % des octogénaires – ce qui met une pression immense sur le système de santé.

Mais le professeur Ricciardi a ajouté que le taux de mortalité en Italie peut également paraître élevé en raison de la façon dont les médecins enregistrent les décès. « La façon dont nous codons les décès dans notre pays est très généreuse dans le sens où toutes les personnes qui meurent dans les hôpitaux avec le coronavirus sont considérées comme mourant du coronavirus. » « Après réévaluation par l’Institut national de la santé, seuls 12 % des certificats de décès ont montré une causalité directe du coronavirus, tandis que 88 % des patients décédés ont au moins une prémorbidité – beaucoup en ont eu deux ou trois ».

Cela ne signifie pas que le Covid-19 n’a pas contribué à la mort d’un patient, mais plutôt que le nombre de décès en Italie a augmenté car une grande partie des patients ont des problèmes de santé sous-jacents. Les experts ont également mis en garde contre les comparaisons directes entre les pays en raison des divergences entre les tests.

Martin McKee, professeur de santé publique européenne à la London School of Hygiene and Tropical Medicine, affirme que les pays n’ont pas encore une bonne indication du nombre d’infections bénignes dont ils sont atteints.

Si des tests supplémentaires révèlent que davantage de cas asymptomatiques se propagent sans être détectés, le taux de mortalité diminuera.

Par ailleurs, l’Italie a fait le choix d’intégrer dans le nombre total de décès aussi bien les patients morts du Covid-19 que ceux, positifs au coronavirus, mais morts d’une autre pathologie, politique qui n’est pas forcément celle d’autres pays.

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

59 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le passage - un peu long - que je recopie résume à lui tout seul le manque de sérieux des informations diffusées sur cette épidémie :
    "La façon dont nous codons les décès dans notre pays est très généreuse dans le sens où toutes les personnes qui meurent dans les hôpitaux avec le coronavirus sont considérées comme mourant du coronavirus. » « Après réévaluation par l’Institut national de la santé, seuls 12 % des certificats de décès ont montré une causalité directe du coronavirus, tandis que 88 % des patients décédés ont au moins une prémorbidité – beaucoup en ont eu deux ou trois"
    Cela revient à dire que pour l’Italie, le nombre des victimes du coronavirus a été multiplié par 7... Qui annoncera cette bonne nouvelle aux confinés ?

     

    • Ceux d’Italie le savent et cela fait un moment d’ailleurs qu’il nous le rapportent.
      C’est en cela que la carte qui circule avec tous les points rouges grandissants peut s’avérer toxique si l’on tente la comparaison d’un lieu à l’autre, tant les procédures ne sont pas les mêmes.
      Ni même les ethnies et encore moins, comme le rappelle l’étude rapportée par E.R. la qualité pulmonaire des uns et des autres selon l’endroit où ils se trouvent, qu’il s’agisse de la qualité de l’air respiré ou de leur qualité de vie forgeant système immunitaire.


    • Je ne sais pas comment les comptes se font en France. Certains disent que des morts de Covid19 ne sont pas comptabilisés car le gouvernement cherche à cacher la crise sanitaire, d’autres au contraire disent qu’on prend tous les porteurs même s’ils ne sont pas nécessairement décédés du Covid19. Cette 2ème option quant à elle pour faire peur à la population, et pour les hopitaux de s’attribuer toutes les dotations qui suivront la crise. Qui croire ? Pourra t on revenir sur tous les cas (historique des dossiers médicaux, pathologies en cours au moment du décès, etc.) pour tendre vers l’exactitude. D’après les chiffres donnés par Raoult dans son établissement il y aurait moins de cas de décès par Covid19 qu’ailleurs où l’on ne meurt plus d’autres choses.


  • c’était exactement l’objet de la dernière vidéo de Cosette.


  • Alexis Cossette a déjà parlé de ça très intelligemment.


  • Les particules fines porteur de virus je n’y crois pas une seconde. Pour le reste, c’est logique.
    Rappel tout de même : nombre de morts de la grippe saisonnière en 2017 en Italie : 24000...
    Heureusement qu’on n’a pas des compteurs de morts chaque année sinon on passerait notre vie cloîtré entre 4 murs !

     

    • Comment expliquez vous qu’avec ces 24 000 les réanimations n’étaient pas débordés comme maintenant ?


    • @jay
      1 Toutes les réanimations ne sont pas pas débordées. Grand est et Lombardi. Ça n’a jamais été aussi calme ailleurs (à part des personnes appeurées qui à la moindre fièvre veulent se faire tester)
      2 les hôpitaux sont détruits toujours un peu plus chaque année par l’ultralibéralisme. Si le personnel hospitalier et les médecins étaient dans la rue AVANT l’épidémie ce n’est pas pour faire carnaval !!!
      Raoult a bien précisé que le virus tuait environ 1% de la population la plus à risque donc comme une grippe et qu’on avait plus de chance de mourir d’un accident de trottinette que de Covid-19. Je le crois au vu des chiffres. Et bizarrement cette année : https://www.ladepeche.fr/2020/03/05...
      Nous subissons une propagande de guerre savamment orchestrée par les mondialistes qui contraignent les dirigeants des nations à prendre des décisions contre la nation sous peine d’être déstabilisé/sanctionné par un peuple terrorisé (inaction du dirigeant face au nombre de morts). C’est diaboliquement efficace.


    • Tout à fait d’accord. Dans quel film les particules fines transporteraient le virus ? Pourquoi pas les pollens ou la poussière...

      Le reste est tout à fait cohérent et intéressant.


  • Le moindre groupe qui développe un symptôme commun est balancé à la presse. Il faut pas s’étonner des conséquences dans un monde où l’on peut gagner sa vie avec le nombre de vues. Ça a fonctionné en Italie, il est bien évident que les autres sont obligés de faire pareil. Tout ces histoires de masques de remède de morts etc sont des divertissements pour faire patienter le pekin médusé. Enfin je sais pas moi les gars hé ho ! Le cas Estrosi ça vous fait pas comprendre que c’est une farce ? Mais... au fait qu’est devenue celle qui a vu ou pas la fameuse vidéo du 14 juillet ? Saint Bernard qu’elle s’appelait je crois. Je vais sortir prendre l’air et je les emmerde.

     

  • Cette pandémie est une opération d ingenierie sociale à l échelle planétaire. Pour moi c est évident depuis le tout début. Avant même que la Chine prennent des mesures drastiques car déjà dans les médias le sujet tournait en boucle... en revanche difficile de deviner la suite des réjouissances pour l’instant.
    Ca serait bien que Raoult ou des confrères montent au créneau pour attaquer énergétiquement cette stratégie de confinement absurde. Absurde sur un plan sanitaire. Elle a sans doute un but autre...

     

    • Le hic, c’est que Raoult défend la stratégie sud-coréenne de dépistage massif, qui implique la réquisition de données personnelles par les pouvoirs publics (historique des contacts et des déplacements).
      Ça reste évidemment moins pire que le confinement.

      Dans l’idéal :
      - démontrer que le confinement n’a pas ou peu d’impact sur la propagation du virus
      - démontrer que ce virus n’est pas pire qu’une autre infection respiratoire, et que lorsqu’il l’est, c’est en tant que facteur aggravant d’une immunité dysfonctionnelle à cause d’environnements pollués

      C’est tout ce qu’il reste à faire afin de donner le coup de grâce à cette incarcération forcée, la victoire de la chloroquine ayant déjà fait la moitié du boulot, puisque tout un chacun sait désormais que cette maladie peut être traitée facilement par une solution éprouvée et peuchère.


  • Cela confirme ce que j’ai déjà dit en commentaires sur d’autres articles :
    1) La pollution environnementale est un facteur déterminant dans ce genre de maladie .
    2) Aucune personne en bonne santé ne mourra du coronavirus.
    3) Le coronavirus est simplement un facteur aggravant, qui va être soit le petit plus qui va faire déborder le vase, et provoquer la mort, soit précipiter la mort de personnes qui seraient mortes de toute façon très prochainement.
    Mourir en ayant le coronavirus, ne veut pas dire, mort du coronavirus .


  • Que pensez vous des " chemtrails ", dans le ciel depuis toutes ces années ?

     

    • Les chemtrails ! ben il y en a plus, mission accomplie, avec ttes les saloperies qu’on nous a balancées pendant des années, maintenant la populace peut crever en toute sérénité...


    • Pas grand-chose, le sujet étant tabou et les gens plus souvent la tête penchée sur leur portable que levée à scruter le ciel,
      si ce n’est qu’à mon sens, l’alibi qui serait de lutter contre le réchauffement climatique, là aussi cache un tout autre dessein : celui d’affaiblir considérablement nos capacités immunitaires.

      De là, une certaine "sélection naturelle" mortifère et eugéniste (ou eugénique ?), s’effectue dans le silence où ce sont les plus fragiles ou fragilisés qui en pâtissent les premiers !
      Ces chemical-trails participent certainement de cette pollution globale favorisant à terme Big Pharma !
      Forcément, ces couvertures chimiques préparent le terrain en vue d’agir directement sur nous et sur la nature, dont on se nourrit en partie, etc. C’est la mise en place d’un "nouveau système écologique".

      Bref, c’est de la merde et ça ne devrait pas exister.
      Le fait qu’il y ait silence radio total sur ce phénomène depuis son apparition en France (2001 en gros) de la part des institutions, est très très louche et anormal. Ils sont évidemment au courant, personne n’en parle, ni écolos, ni Ministère de la Santé, ni professionnels de la santé.
      Quelque part c’est aberrant, mais c’est peut-être aussi l’occasion justement de remettre le couvert, sans jeu de mots.
      Certains curieux travaillant dans les compagnies aériennes low-cost équipant ces avions se sont faits virés et menacés de mort s’ils en parlaient alors ils ont respecté la consigne...


    • La même chose que de la Terre plate.


    • Difficile de répondre sur ce sujet. Je note juste que l’auteure du livre "La guerre contre les peuples" a savoir Claire Severac est décédée récemment d’une maladie étrange, alors qu’elle n’avait pas encore 50 ans. Un bizarrerie de plus dans ce contexte troublé.
      Dans son ouvrage elle avait détaillé des aspects méconnus des Chemtrails justement....L’ouvrage est édité chez Kontre Kulture.


    • Pouet ... la terre plate ? tu es serieux ?

      Pour le chemtrails tu as quand même les documents déclassifiés qui prouvent leur existence, tu as aussi les brevets déposés, et aussi les accords passé entre les pays pour réglementer l’utilisation de ces nouvelles armes. (les accords stipulent qu’il est interdit d’utiliser les épandages et modification climatique en temps de guerre. Qu’il est donc autorisé de les utiliser sur sa propre population, de façon pacifique, ainsi que sur la population des pays alliés)

      lisez, recherchez, tout les documents officiels sont accessible bon Dieu ! quelle paresse intellectuelle ....

      faites vos recherches, ensuite osez revenir comparer les chemtrail à la théorie absurde de la terre plate ...


    • C’est de la paranoïa... je regarde le ciel depuis mon enfance et rien n’a changé si ce n’est une augmentation du trafic aérien. Les réacteurs ont toujours laissé des panaches de vapeur en passant dans les courants d’air humides... qui précèdent l’arrivée du mauvais temps... c’est un indice pas une cause
      Comme la pression atmosphérique qui chute.


    • Pareil que le reptiliens


    • Les Chimics-trails sont une vérité pour ceux qui s’informent...mais il y a aussi de nombreux additifs dans les carburants depuis 2002 environ pour noyer le poisson. On en utilise aussi dans le fuel rouge pour le engins agricole depuis cette date. Le kérosène en est bourré aussi.. Les reptiliens n’ont rien à voire avec les chemtrails. Mais bon, parler à des murs, c’est compliqué !


  • Connaissant les taux de mortalité de cette période dans les années précédentes, il faudrait voir cet année qu’elle est le taux de surmortalité. Car il ne faudrait pas déplacer les morts d’autres causes dans les morts par le virus, ce qui serait une arnaque.
    Qui va faire ce travail ?

     

    • Le 17 janvier, le conseiller pour le bien-être de la région de Lombardie, Giulio Gallera, déclarait : « Plus de 33 500 personnes ont été vaccinées en quelques semaines contre le Meningocco C, avec des pics de 70% de l’objectif attendu. Par conséquent, la première phase du plan d’action régional pourrait se terminer, avec la fin des activités de la plupart des 14 cliniques extraordinaires… Nous ne laisserons pas tomber notre garde et, à partir du lundi 20 janvier, il sera toujours possible de se faire vacciner gratuitement par les médecins généralistes et les pédiatres de libre choix dans leurs cabinets. De plus, les vaccinations programmées se poursuivront dans les écoles et les entreprises qui ont montré leur volonté de les accueillir selon le calendrier déjà défini ».

      Voici le communiqué officiel de la région de Lombardie : « En ce qui concerne les cas de méningite (méningococcie invasive C) survenus ces derniers jours dans la région du Bas-Sebino, région de Lombardie, les agences de protection de la santé (ATS) de Bergame et de Brescia en accord avec le ministère de la santé et l’Istituto Superiore di Sanità, ont décidé d’élargir l’offre de vaccination gratuite par une action de vaccination extraordinaire tant dans les communes principalement concernées (Villongo, Credaro, Sarnico, Predore, Paratico) que dans les communes voisines (Adrara San Martino, Adrara San Rocco, Castelli Calepio, Foresto Sparso, Gandosso, Grumello del Monte, Parzanica, Tavernola Bergamasca, Viadanica, Vigolo, Iseo, Capriolo.) ». [42]
      https://www.regione.lombardia.it/wp...


    • ce travail a deja ete fait mon biquet, mais personne ne veut le publier...
      De plus, on entend, dernièrement, des témoignages provenant d’Italie quant à la découverte, par des médecins de Lombardie, de formes bizarres de pneumonie nécessitant des analyses spéciales de scanner et autres – et datant d’octobre, novembre et décembre 2019. C’est ce qu’affirme, par exemple, le Professeur Giuseppe Remuzzi, Directeur de l’Institut Mario Negri de Recherches Pharmacologique de Milan. [60] Ne pourrait-on pas suspecter que ces nouvelles formes de pneumonie non habituelles soient, également, générées par la campagne de vaccination anti-méningite qui était, déjà, bien en cours durant l’automne 2019 ? [61] A savoir, bien avant cette campagne de vaccination systématique qui eut lieu durant les deux premières semaines de janvier 2020 dans la région de Bergama – et dont furent victimes 35 000 personnes (et selon d’autres sources locales, environ 45 000 personnes).

      https://youtu.be/RhoWUOayD6I


    • qui va faire ce travail ? comme je disais plus haut en m’emmelant les sujets, ce travail a ete fait par Dominique Guillet qui a compilé les chiffres de mortalité ici, avec TOUTES les sources (italiennes, ca va de soi). Qui fera ce travail en France ? :
      https://cutt.ly/stQ99au


  • Néanmoins, je pense fortement que la campagne de vaccination méningite C de janvier 2020 dans cette zone qui a le meilleur système de santé de l’Italie y est pour quelque chose.
    Le taux élevé d’anticorps sans cible spécifique provoqué par un vaccin qui court-circuite la première ligne de défense = les muqueuses et le systéme réticulo endothélial à pour effet d’inhiber les T4, cerveau de l’immunité et n’importe qu’elle virus corona pourra en profiter pour tout traverser et finir sa course dans le noyau des cellules pulmonaires car il n’y a plus de régulation.


  • C’est aussi et surtout la vaccination en Lombardie de 33 000 personnes contre le méningocoque ! La vaccination affaiblit le système immunitaire et laisse la place aux virus. Avec, cerise sur le gâteau, des essais de la 5G qui prive le corps d’oxygène car l’hémoglobine ne reconnait pas l’oxygène hyper- excité par les fréquences 5G en 60 Khz !

     

    • Stop avec la 5g, ca ne tiens pas la route..
      Les créateurs prendraient donc le risque de se suicider ??
      Une technologie a usage commercial pour tuer les consommateurs ??

      C’est de la fiction, on pourra y croire si le déploiement de la 5g est annulé.


    • Sauf que vous ne savez pas de quoi vous parlez , tout comme ceux dont vous répétez les délires : la réalité : LTE 5G, fréquence 600 MHz à 28 GHz... rien à voir avec 60khz...
      Pour l’instant je ne lis que des critiques débiles par des illuminés sur ce sujet.


    • @grandmechantloup



      Stop avec la 5g, ca ne tiens pas la route..
      Les créateurs prendraient donc le risque de se suicider ??
      Une technologie a usage commercial pour tuer les consommateurs ??



      Tu crois encore que les élites vivent de la même manière que toi ? Ah ah ah...

      Le cancer est le premier business opportunity de Big-Pharma, bien avant les vaccins.
      Il ne sagit pas de tuer, mais de rendre malade. (tuer à petit feu)

      - Vous êtes gentil...


    • #2418596
      le 27/03/2020 par Jean-Edouard Schmaltzberg - Bourgeois Gentilhomme Philanthrope & (...)
      Pourquoi tant de patients atteints du coronavirus sont-ils morts en Italie (...)

      Merci mon bon monsieur...

      J’ai pleuré grassement toutes les larmes de mon corps, l’intensité de l’émotion à l’écoute de ces quelques notes de guitare et les douces paroles de président des Etats-Unis d’Amériques m’ont ému au plus profond de mes entrailles...

      Que Dieu vous garde, comme il garde nos frères et sœurs du Nouveau Monde.
      Grace à Dieu, nous vaincrons la Haine et la Peur (...et les quelques aléas de la 5G)

      Medication First ! Amen !


  • En Italie, selon les statistiques officielles du Ministère Italien de la Santé, ce sont 2 400 000 personnes, dans ce pays, qui souffrent de Maladie Pulmonaire Obstructive Chronique – et de 20 à 40 % développent pleinement cette pathologie. Selon le Professeur Yoram Lass, ancien ministre de la Santé en Israël, « L’Italie est réputée pour son énorme morbidité en ce qui concerne les problèmes respiratoires, plus que trois plus que dans les autres pays Européens… De plus, chaque année, en Italie, ce sont 17 000 Italiens qui décèdent de la grippe ».

    Le Professeur Yoram Lass est, présentement, très critiqué, en Israël, pour avoir osé affirmer que le coronavirus est un virus avec des relations publiques, que la presse est hystérique et qu’il est criminel de confiner les gens car il y aura plus de décès par dépression que par coronavirose. [66]

    En Italie, de plus, la Lombardie et le nord du pays se caractérisent par une population très âgée, par une population de très gros fumeurs de tabac (à savoir de cigarettes chimiques toxiques) et par une extrême pollution atmosphérique.

    Selon les photographies satellitaires, c’est l’Italie du nord qui constitue la région la plus polluée d’Europe. Certains chercheurs ont, d’ailleurs, fait remarquer que le pic de cas, souffrant de détresse respiratoire, à Wuhan, en janvier 2020, fut concomittant d’une vague d’extrême pollution. [68] Wuhan fut le théâtre de mouvements de protestations, durant l’été 2019, à l’encontre de cette extrême pollution caractérisant la capitale de la province d’Hubei. [69]

    Rappelons, de nouveau, que la moyenne d’âge des décès, attribués à la coronavirose, en Italie, est de 79,5 ans : à savoir quasiment 90% des décédés ont plus de 70 ans et 10 % des décédés ont plus de 90 ans. Faut-il rappeler, de plus, que ce sont environ 633 000 décès qui ont été enregistrés en Italie, en 2018, à savoir 1735 par jour – de causes diverses et variées.
    https://en.globes.co.il/en/article-...


  • Selon le 20 ème Congrès, de l’automne 2019, de l’AIPO (Association Italienne des pneumologues hospitaliers), les maladies respiratoires constituent, ainsi, en Italie, la troisième cause de décès après les maladies cardiovasculaires et le cancer. Plus de 11 000 personnes décèdent, dans ce pays, par exemple, de bronco-pneumonie, chaque année.

    Se rappelle-t-on qu’en janvier 2018, suite à une mauvaise grippe, les hôpitaux de Lombardie étaient en panique à cause du manque de places disponibles dans les services de réanimation ? Cette problématique sévissait, alors, dans les hôpitaux de Policlinico, San Raffaele, San Gerardo de Monza et San Matteo de Pavie. Il n’était, alors, pas question de Covid… N’est-ce pas ? [71]

    Selon des statistiques officielles, portant sur l’année 2014 et concernant l’Italie, ce sont 20 234 personnes qui sont décédées de maladies des voies respiratoires et ce sont 33 386 personnes qui sont décédées de tumeurs et cancers de la trachée, des poumons et des bronches. Ce sont, ainsi, 54 000 personnes qui sont décédées de maladies respiratoires, en Italie, en 2014 – à savoir 147 par jour. [67] Pour une population de 60 millions.

    Ce chiffre est à rapprocher de celui, commenté plus bas, de 37 144 personnes décédées, en 2015, de Maladies Pulmonaires Obstructives Chroniques, dans la province d’Hubei, en Chine, une province de 70 millions d’habitants. A savoir 102 personnes par jour.

    Ce chiffre est à rapprocher, également, du nombre oficiel de personnes décédées en Espagne, de maladies pulmonaires, à savoir, 46 812 personnes, en 2016, pour une population de 47 millions d’habitants. [70] A savoir 128 personnes par jour.

    En France, selon les chiffres apportés par l’Inserm, ce sont environ 17 000 personnes qui meurent chaque année de bronchopneumopathie chronique obstructive – à savoir 47 décès par jour. En 2013, environ 145 000 personnes atteintes de formes sévères de cette pathologie ont bénéficié d’une oxygénothérapie de longue durée (associée ou non à un traitement par ventilation) – à savoir 400 personnes par jour. Pour une population de 67 millions d’habitants.

    De plus, en France, selon les statistiques officielles, ce sont environ 31 000 personnes qui décèdent du cancer des poumons, tous les ans – à savoir 85 décès par jour. Question : combien de ces personnes atteintes d’un cancer terminal des poumons sont accueillies, dans les hôpitaux, en service de réanimation oxygénée ?

     

    • Pourrais tu donner les références de tous ces chiffres en Italie, car balancés comme cela personne n’y croira.
      Super article sur globes de l’ex ministre de la santé.


    • references :
      Ce sont, ainsi, 54 000 personnes qui sont décédées de maladies respiratoires, en Italie, en 2014 – à savoir 147 par jour. [67] Pour une population de 60 millions.
      https://milano.corriere.it/notizie/...

      les hôpitaux de Lombardie étaient en panique à cause du manque de places disponibles dans les services de réanimation. Cette problématique sévissait, alors, dans les hôpitaux de Policlinico, San Raffaele, San Gerardo de Monza et San Matteo de Pavie. Il n’était, alors, pas question de Covid… N’est-ce pas ? [71]
      l-influenza-gia-48-malati-gravi-molte-operazioni-rinviate-c9dc43a6-f5d1-11e7-9b06-fe054c3be5b2.shtml

      Ce chiffre est à rapprocher, également, du nombre oficiel de personnes décédées en Espagne, de maladies pulmonaires, à savoir, 46 812 personnes, en 2016, pour une population de 47 millions d’habitants. [70] A savoir 128 personnes par jour.
      https://www.redaccionmedica.com/sec...

      En France, selon les chiffres apportés par l’Inserm, ce sont environ 17 000 personnes qui meurent chaque année de bronchopneumopathie chronique obstructive – à savoir 47 décès par jour. En 2013, environ 145 000 personnes atteintes de formes sévères de cette pathologie ont bénéficié d’une oxygénothérapie de longue durée (associée ou non à un traitement par ventilation) – à savoir 400 personnes par jour. Pour une population de 67 millions d’habitants.

      De plus, en France, selon les statistiques officielles, ce sont environ 31 000 personnes qui décèdent du cancer des poumons, tous les ans – à savoir 85 décès par jour. Question : combien de ces personnes atteintes d’un cancer terminal des poumons sont accueillies, dans les hôpitaux, en service de réanimation oxygénée ? De plus, rappelons que ce sont 150 000 personnes qui décèdent annuellement de cancers en France – et les cancers ne sont pas tombés du ciel.


    • Merci Mille Sabords.
      Ce que ce gouvernement oublie, c’est que, comme on est bloqué à la maison, ne pouvant même pas sortir se perdre dans le maquis ou la forêt à plus d’1 km ( gardes à cheval + hélicos), ne pouvant plus bosser (mon cas) on a tout le temps pour mener des investigations de grande envergure sur le NET pour savoir si on ne nous raconte pas des salades.
      MDR.


  • Transféré à partir de C****** :
    Le personnel qui travaille à l’hopital souhaite que ce message soit diffusé à tous ; A partir de demain, ne quittez pas la maison et pour le pain, si vous pouvez congeler car le pire commence : la date d’incubation est respectée et de nombreux positifs vont commencer à sortir et beaucoup de gens peuvent le contracter , il est donc très important de rester à la maison et ne pas interagir avec personne. Du 23 mars au 3 avril nous devons prendre soin de nous car nous serons au sommet du virus ; la période d incubation est de deux semaines, normalement durant ces deux semaines tous les infectés se déclarent , puis il y a deux semaines de calme et puis deux semaines où ils diminuent. NOUS SERONS EN STADE D’INFECTION MAXIMALE. Veuillez transmettre ce message à tous vos contacts.
    C’est la secrétaire de ****** qui envoie le message


  • On peut aussi ajouter qu’il existe en Italie une grande résistance aux antibiotiques de l’ordre de 26%, contre 0,5 % en Allemagne par ex. Puis les taux d’infections nosocomiales ( contractées au milieu hospitalier) y sont très élevés. Bref la dangerosité des hôpitaux italiens était déjà connue.


  • la carte parle d’elle même

    le centre et le sud exempte
    le nord submergé

    en France, cela est nettement moins tranché, si la région Est, est particulièrement touchée du fait de la pollution, la région nord devrait elle aussi, l’être dans les mêmes proportions

    il y a un ( ou des ) co facteur
    lequel ( lesquels ) ? mystere, la pollution n’expliquant pas tout

    depuis ce confinement je retrouve le ciel bleu de ma jeunesse, levez la tête et vous pourrez observer ce que j’écris
    plus de ciels laiteux, dont l’aviation à le secret

    en tout cas ce ne sont pas les 10 pekins qui , soutenant les mur aux pieds de leurs immeubles , sont responsables de tout cela


  • Ah les chiffres en début fin d’une épidémie/pandémie ou pas..
    Attendons, gardons en tète qu’un virus peut muter.. Aucun docteur/scientifique n’a démenti l’existence du virus, et de son potentiel..
    La seul chose que je constate c’est que les chiffres et infos sont différents d’un pays a l’autre, donc pas fiable.


  • 
    
    
    
    
    Un extrait de l’article : "Par ailleurs, l’Italie a fait le choix d’intégrer dans le nombre total de décès aussi bien les patients morts du Covid-19 que ceux, positifs au coronavirus, mais morts d’une autre pathologie, politique qui n’est pas forcément celle d’autres pays."
    D’autre part,les statistiques récentes concernant le nombre de décès dans le monde par la grippe saisonnière et le coronavirus sont comme suit : pour le coronavirus au niveau mondial,les statistiques récentes indiquent 22.000 décès. Quant à la grippe saisonnière,toujours au niveau mondial,le nombre de décès varie entre 250.000 et 500.000 décès. C’est-à-dire qu’on n’est même pas encore au dixième !...
    Rappelons simplement que le nombre de pandémies ces deux dernières décennies : H1N1, H5N1, sras,ebola,coronavirus,cela fait beaucoup pour une assez courte période.
    Les guerres n’en parlons pas : Irak,Libye,Afghanistan,Syrie...La crise économique enfantant le chômage endémique dans les"pays riches"font partie du lugubre paysage quotidien. Les violes,pédophilie,etc...viennent renforcer le"décor". Le trou d’ozone,co2,la fonte des calottes de glaces aux pôles font sonner les sirènes d’alarme presque au quotidien ...
    Alors,c’est quoi cette civilisation du"libéralisme"loué par les"sociétés avancées" ? Ça fuit de partout,non ?...
    À quand des lendemains plus sereins ?...


  • #sila5g (i li vaccins i la mal bouffe)
    plus sérieusement, un virus ne nuit pas ni tue. Ce qui tue c’est la défaillance du système immunitaire empoisonné par l’eau, l’air, la nourriture et les ondes magnétiques.
    la propagande anterieure contre la consommation de viande bovine, la destruction de l’élevage traditionnel, la généralisation de la mauvaise bouffe remplie d’antibiotiques, d’ogm, et de métaux, les carences répandues en vitamines, les vaccins qui affaiblissent le système immunitaire inné, la 5g qui est particulièrement bien installé en lombardie ..
    c’est ça qui tue

    ce n’est ni une incompétence ni une mauvaise gestion. C’est bel et bien un genocide sous faux drapeau pour passer à une nouvelle ère de tyrannie digitale.

     

    • ton explication ne tient pas la route, les grandes villes indiennes et celles du sud est asiatique sont hyper polluées et pourtant 6 morts en Inde et 3 en Thailande (et toujours des étrangers).
      Non c’est une question de gestion de la "crise" ; la pollution et l’état sanitaire des populations compte mais le fait de laisser crever les gens dehors et sans soins pour ne pas engorger les hôpitaux, le choix thérapeutique totalement délirant qui accélère le processus plutôt que de le réduire et le confinement anxiogène font le travail très bien ; et après il y a bien sûr le problème des fameux chiffres, du grand n’importe quoi.
      Il sera interessant de voir après coup comment s’en sont sorti certains pays.
      exemple : le Laos, ils font comme si le virus n’existait pas. les gens vivent et meurent normalement, aucun stress, tout est dans la norme (Laos pays touristique, frontière commune avec la Chine et de nombreux travailleurs chinois pour les chantiers de la route de la soie).


  • C’est du baratin.

    Il n’y a pas eu tous ces morts en Italie à cause d’un virus fantôme.

    C’est destiné à modeler les esprits et générer des réactions chez les populations.


  • L’Italie est très connu pour exploiter au maximum leurs données pour obtenir des subventions auprès des institutions supranationales. N’oubliez qu’après la Grèce, l Italie pourrait créé un séisme financier mondial. Il ne pouvait pas laissé cette fenêtre.


  • En hiver les vieux crèvent.

    C’est normal. Pas de quoi en faire un plat.

    En 2019 , en France, 60.000 personnes sont mortes d’infections pulmonaires.

    650.000 sont mortes en tout.

    Vous ne le saviez pas ?

    En hiver les hôpitaux sont surchargés. Les urgences sont surchargés toute l’année.

    Vous ne le saviez pas ?

    Vous regardez sans doute BFMWC.

     

    • Je suis de votre avis.
      Mais néanmoins, il semblerait que les salles de réanimation de Paris, Alsace sont surchargées par les problèmes respiratoires cette année, plus que les autres.
      - Est ce un fake ? Ils mentent, la réa n’est pas plus encombrée qu’avant. Cela me semble gros quand même.
      - Est-ce la décroissance du nombre de lits de réa par rapport à l’année dernière ?
      - Est-ce la panique et la peur qui fait que des gens qui normalement auraient dû être hospitalisés sans assistance, on en besoin, n’arrivant plus a respirer.
      - Est-ce le personnel hospitalier qui paniquant, envoie au premier signe en réa alors que les autres années ils ne l’auraient pas fait ?
      - Est que cette année la santé de la population s’est tellement dégradé que cette grippe les envoie en réa ?
      - Est-ce que cette grippe est plus méchante que les fois précédentes ?

      Curieux quand même qu’a Marseille la réa ne soit pas plus surchargé qu’avant.
      Le covid aurait il peur des Marseillais et du Pr Raoult ?

      Il faudrait avoir des témoins "honnêtes" travaillant régulièrement en réa qui puissent donner leur avis.


    • Jay.

      Je suis d’accord avec vous il faudrait que le personnel hospitalier fasse des statistiques pour vérifier les infos diffusées par les media.
      Je sais qu’à Strasbourg les cliniques privées sont en chômage partiel. Cela indique bien que cette affaire est amplifiée.

      Voici par exemple le message que j’ai reçu d’une infirmière libérale dont je connais l’identité




      - vous m’avez vu deux fois en réunion a la brulerie à meaux et peut-être vous rappelez-vous que je suis infirmière ; donc depuis le début de la semaine je tente de m’inscrire à la réserve sanitaire, entre l’absence de liens et les liens foireux ou les applis bordéliques, ce n’est que ce soir que j’ai enfin pu m’inscrire sur le site du ministère, mais entre temps comme je suis solidaire de mes collègues à donf et qu’avant d’être libérale j’ai écumé les hôpitaux aux urgences notament j’ai propose mes services à l’hôpital de meaux qui est à 10 minutes à pieds de chez moi comme aide soignante ou infirmiere peu importe l’essentiel étant de mettre les mains dans le cambouis et bien….la première fois on m’a raccroché au nez j’ai rappele et j’ai eu la DRH herself qui m’a pris de haut, je lui ai dit que je ne me mettrais pas à genou soit ils ont besoin soit ils ont assez de monde elle m’a donné son mail et m’a tout de même remercier d’avoir appelé ; j’ai donc envoyé mes coordonnées mon diplôme et mon attestation ARS depuis 4 jours pas de réponse !!!hihihi !!je suis de ces personnes qui ont toujours pense que nul n’est indispensable ils vont se faire foutre !!mais ça prouve l’état mental de toute cette engeance qui nous gouverne de tous ces gens qui occupent des postes à responsabilités juste pour remplir leur compte en banque mais qui n’ont aucune compétence pas d’anticipation pas d’organisation alors que la chine est l’italie sont dans la merde depuis deux mois et qu’on savait que ça arriverait ici !!!




      N’oubliez qu’une grande partie de la direction des hôpitaux travaille pour l’industrie pharmaceutique. Ce n’est pas eux qui vous donneront de l’information.


    • @Jay
      Hum, je penche plus pour le fake, ou tout du moins une sorte de prophétie auto-réalisatrice. Ce virus semble achever plus vite les personnes ayant des déficiences préalables. Il est dit que ses effets peuvent se révéler tardivement par rapport à l’état de lésion pulmonaire avancée. Ça peut donc surprendre des personnes jeunes qui ne se connaissent pas d’immunodéficience grave au moment de l’infection. Ils jouent sur ces cas isolés non diagnostiqués à temps et ne livrent le dossier médical qu’après coup, une fois que l’information tourne.
      Il serait intéressant de connaître le taux d’engorgement des services sur toute la période, ainsi que les motifs d’hospitalisation. Je prédis qu’au début la grande pandémie de psychose a jetté les 1/3 de français hypocondriaques dans la gueule du loup. Plus les gens devenus paranos en montant des tableaux excels de leur température pour suivre l’évolution de leur psychosomatisation, ça peut faire du monde ! Néanmoins les services d’urgences et d’opérations bénignes doivent souffler avec l’arrêt de l’activité économique. Vu la trouille du peuple et la saturation téléphonique je pense qu’ils ont également fermé le service de bobologie. Par contre mes amis libéraux en médecine spé ne sont toujours pas appelés sur le pont. Un seul hôpital de campagne à Mulhouse (+la tente ?) à ce que je sache. Je ne vois pas d’hélicos ou d’avions militaires comme dans les films. Seulement le défilé de 3 pauvres corbillards à la télé, présentés comme la preuve de l’apocalypse en cours.
      Mais ça n’est pas la même chose en Italie, que l’armée russe aide actuellement au risque de confrontations avec les US, pour éviter le papicide. En vrai il doit y avoir une conjonction de phénomènes : moins en moins de ressources accordées à la Santé / vague de babyboomer vaccinés comme des bestiaux / énième vague de pollution... Bam, on dit que c’est à cause d’un virus chinois et on en profite pour verrouiller tout le monde et déployer des forces américaines en Allemagne. Comme quoi malgré la défection de l’UE dans cette crise on voit la toute puissance des institutions du cran du dessus. Puis Raoult est venu mettre son écrou dans la berzingue et on risque de voir un soufflet qui dévoilera le roi nu une fois retombé. La grande inconnue sera de savoir ce que le professeur balancera sur Big Pharma, Buzyn, et ouvrira un débat sur la vaccination à outrance une fois le jour d’après. Après les menaces de mort, essayent-il de lui graisser la pâte ? Y arriveront-ils ?


  • Bien vu. Mais les autres ne font pas dans la valeur... Ils ne vont pas s’attaquer aux causes premières ! Un scientifique, salarié, c’est aussi une pute. Il a peur de perdre sa place et l’esprit philosophique chez lui, c’est quasi un 0/10. Il y a des exceptions dès qu’ils s’écartent, sans aller très loin : Ils se font attaquer par des astres de lumière, traités de fous...

    https://www.rtbf.be/info/societe/de...

    Tout d’abord les particules fines transportent le virus, faisant office d’autoroute pour le virus comme le rappelle cet article de La Repubblica (en italien) et comme l’illustre cette animation satellite (en anglais)

    J’ai regardé la région belge et on voit que la moitié nord, la Flandre, est très polluée.. Plus de gens contaminés par le coronavirus qu’en Wallonie, moitié sud de la Belgique. Le Hainaut, à l’est, francophone, où cela avait bien débuté avec de nombreux cas, pourrait amené à des réflexions complèmentaires. Région pauvre.
    La Lombardie, la région : la pollution stagne plus qu’ailleurs ! En tout cas, à Bruxelles, je respire beaucoup mieux ces derniers jours.

    La Flandre, par ses excellents hôpitaux - Gand (les collègues de Raoult !), Anvers et Hasselt - minimise les dégâts. Les Pays-Bas, très polluée, très près de leurs sous, qui rechignaient à confiner, et continuent avec des “oui mais” et des “non”, ont eu le culot d’aller demander à la Belgique de recevoir des patients à eux...

    Dans la ligne E&R : ce système qui ne profite qu’aux porcs, fait par des porcs et pour des porcs, doit disparaître ! Leur " économie ", j’en ai rien absolument rien à foutre... Un Iranien, dont je ne connais plus le nom, disait que si les responsables du Titanic - la typologie “ Astre de Lumière ”, voir Raoult Lebowski - avaient mis au courant plus tôt les gens du bateau, “ la populace ”, il y aurait eu beaucoup moins de morts : la débrouille ! Ils auraient bricolé des choses pour flotter sur l’eau... Prix : 0 euro !
    Je n’ai eu besoin du gouvernement pour rester chez moi, pour avoir l’idée de rester chez moi. Je m’organise comme moi je veux. Je sors tôt, masque [une proche est urgentiste et m’en a donné plusieurs], je fais mes achats et puis je rentre ! Je sais que je vais l’attraper (90% de chance) mais je fais tout pour que ce virus atteigne mon organisme dans un état de " Mike Tyson en coma éthylique ".


  • La vaccination serait à l’origine de l’hécatombe en Lombardie ("... la Lombardie a été le théâtre d’une grande campagne de vaccination contre les méningocoques."). Je vous invite à lire cet article d’Yves Rasir, journaliste indépendant : https://mailchi.mp/neosante/covid-1...[UNIQID&fbclid=IwAR2UdeKhuBtuv3Q0giVVB67yyDgySFyUniZCfiX1SmrMXrawX-rBl_ruMhA

    Je vous invite aussi à regarder cette vidéo de Jean-Jacques Crévecoeur, auteur, formateur et conférencier de réputation internationale depuis 1989 : “Peut-on croire encore en la vaccination ?” : https://www.youtube.com/watch?v=SXI...


  • Il y aussi une chose connue en Italie, les italiens du sud ont une plus forte immunité que ceux du nord, leurs fruits et leurs légumes sont de meilleurs qualités pratiquement tous leurs plats contiennent ail, oignons, huile d’olive, ils sont moins stressés vieillissent mieux et les taux de cancers sont moins élevés que ceux du nord à part les endroits de décharges sauvages de produits toxiques...


  • Ces italiens avec leur méthode de comptage à la con font tout pour affoler la planète ! C’est comme si un fumeur, mort de la grippe était comptabilisé comme mort du tabac ! On peut pas leur dire d’arrêter de déconner ou leur apprendre à compter correctement ?


  • savez vous que la fameuse épidémie de grippe espagnole (en fait US) n’a pratiquement pas plus tué que la grippe, 98% des morts liés à l’épidémie l’ont été de surinfections secondaires. Comment le sait on ? parce que des scientifiques ont déterré des centaines de corps un peu partout dans le monde et ont fait les analyses idoines.
    (cette étude épidémiologique a été effectuée fin XXème siècle et est racontée par Raoult dans une conférence assez ancienne :
    https://www.youtube.com/watch?v=tha....
    donc avec une population dont près de 20% a des lésions pulmonaires et des maladies respiratoires chroniques : c’est logique.


  • Il faut penser au 11 septembre pour New York.
    La pulverisation en poussière du WTC n’a pas arrangé les poumons des new yorkais.


  • Parce que ils parlent avec les mains ! :) :) :)


Commentaires suivants