Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Quand Claude François confessait qu’il aimait les "fruits verts"

Récemment, une ex-maîtresse de Claude François a confessé qu’elle avait eu un enfant de lui. Sa relation a commencé alors qu’elle avait 13 ans et lui 36 ans. Un an plus tard, elle était enceinte du chanteur populaire.

 

 

Claude François : les révélations explosives 40 ans après sa mort

« Quand j’avais 15 ans, ma mère m’a annoncé que j’étais le fils de Claude François. » L’homme qui se trouve en face de nous a les cheveux châtains, des yeux bleus et est chanteur, comme Cloclo, avec un timbre de voix similaire. Stéphane Ollivier connu aujourd’hui sous le nom de Sten Pittenger est né le 24 mai 1970. Neuf mois plus tôt, sa mère, Marie-Louise, rencontrait Claude François sur une plage de Toulon alors qu’elle dansait le flamenco avec une bande de Gitans.

 

Elle est l’une des 3.000 femmes avec lesquelles, selon une légende, l’interprète d’Alexandrie Alexandra aurait couché en seize ans de carrière. « Avec ma mère, ça a duré deux heures. Une histoire intense mais vite terminée », résume Stéphane.

[...]

Fabien Lecœuvre, qui gère le patrimoine de la star disparue le 11 mars 1978 pour le compte des deux héritiers légitimes, Claude Junior et Marc, a entendu parler de Stéphane, comme des autres.

« Depuis vingt-six ans, j’ai vu défiler huit personnes qui prétendent être les enfants de Cloclo. Une habite à Biarritz, une autre à Marseille, une autre en Alsace. S’il fallait accéder à chaque demande, on n’en sortirait pas. On a même vu débarquer une Isabelle avec ses deux gamins sous le bras, Rubis et Belinda, comme les chansons de Claude ! »

En janvier 1998, peu avant les vingt ans de la mort du chanteur, Voici révèle une première fois l’existence de la fille cachée : Julie Bocquet est née le 15 mai 1977 en Belgique. Sa mère, Fabienne, était une fan. Deux ans plus tôt, elle avait écrit à Claude Junior et Marc, sans réponse. En 2012, elle a pu faire un test ADN, manifestement grâce à un mégot de cigarette de Claude Junior transmis par un proche de la star.
En témoignant dans le documentaire Claude François, le dernier pharaon diffusé par Paris Première, la jeune femme apporte aussi un éclairage sur la chronologie du scandale. Sa mère, Fabienne, aurait rencontré le chanteur en 1974, à 13 ans. La relation se serait concrétisée deux ans plus tard. « Mais elle a menti sur son âge », plaide Fabien Lecœuvre.

Quoi qu’il en soit, cela choque, d’autant plus quand on visionne une interview donnée par Claude François à la RTBF en 1972, où il raconte tranquillement son attirance pour les jeunes filles :

« Je suis obsédé par les adolescentes. […] Je les aime jusqu’à 17-18 ans et après je commence à me méfier, parce qu’elles commencent à réfléchir, elles ne sont plus naturelles… »

« En ce moment, ce genre de propos est très sensible. C’est le tir aux pigeons, d’autant plus que Cloclo, c’est un gros business. Regardez Woody Allen », dit un ancien patron d’une maison de disques. En 2009, un groupe d’investisseurs mené par Xavier Niel a racheté Jeune Musique, la partie de catalogue de Claude François, qui comprend des tubes comme Alexandrie Alexandra, Magnolias for Ever et surtout Comme d’habitude (1967) qui, via sa version anglaise de Paul Anka (My Way), est l’un des titres les plus joués au monde, rapportant un million d’euros de royalties par an.

Lire l’article entier sur lejdd.fr

La très épineuse question de l’âge et de la sexualité,
lire sur Kontre Kulture

 

Le show-biz et l’amour, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

110 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Quoi de plus simple lorsqu’n est une vedette, il suffit de claquer des doigts et c’est la foire d’empoigne . Mais par contre après faut assumer, et là c’est autre chose .On veut la gloire, les paillettes, le fric et le cul gratis sans se soucier des conséquences, eh oui, on est une vedette, donc circulez, il n’y a rien à voir, la vedette elle est là pour faire rêver, pas pour raconter les saloperies qu’elle traine derrière elle, ça fait désordre .Il suffit de les dévoiler quelques années après, quand on est plus de ce monde, il y a moins de risques . Dans la vedette, il y a l’homme ou la femme, ce qu’elle est en tant que professionnelle , et ce qu’elle est dans la vie de tous les jours, en tant qu’être humain .On peut respecter l’artiste, mais quelques fois la personne peut-être tout a à faire différente de ce qu’elle voudrait incarner, autrement dit, l’inverse .

     

    • « Elle est l’une des 3.000 femmes avec lesquelles, selon une légende, l’interprète d’Alexandrie Alexandra aurait couché en seize ans de carrière…. » Boudiou ! Si ces 3 000 commencent à balancer le porc je pense que twitter instagram facebook vont devoir revoir leur architecture technique dans l’urgence : y‘a un risque fort d’effondrement !

      É-cou-te Ma-man est près de toi
      Il faut lui di-re Ma-man
      C’est quel-qu’un pour toi

      (Parlé)
      Ah ! C’est l’monsieur d’la dernière fois...

      Hummm diiiis-lui je t’en prie,
      Dis-lui c’est im-por-tant
      Mais il at-tend

      (Parlé)
      Dis, t’y as fait quelque chose à ma maman...

      Ra-cont’-moi Com-ment est ta mai-son
      Ap-prends-tu bien cha-que soir Tou-tes tes le-çons ?

      (Parlé)
      Oh oui ! Mais comme maman travaille...

      Diiis-lui que j’ai mal hummm,
      Si mal de-puis six ans
      Et c’est ton â-ge mon en-fant

      (Parlé)
      Ah non, moi j’ai cinq ans...

      Arghrrr le té-lé-pho-ne pleur’ quand ell’ ne vient pas
      Quand je lui crie je t’aim’
      les mots se meur’nt dans l’é-cou-teur
      Oui arghrrr le té-lé-pho-ne pleur’
      Ne rac-cro-che pas
      Je suis si près de toi
      A-vec la voix

      Vas-y chiale maintenant !


  • "Sa relation a commencé alors qu’elle avait 13 ans et lui 40 ans."

    Alors elle a dû sortir avec son fantôme sachant qu’il est décédé à l’âge de...........39 ans

     

  • Avec cette "confession" qui ne surprend personne mais qui confirme ce dont on se doutait depuis bien longtemps, on peut mesurer quels efforts prométhéens, pour ne pas dire surhumains, il faudra au peuple français pour seulement garder la tête hors de l’eau.


  • Tout cela a un petit côté Jean-Luc Lahaye......


  • Sans parler de toute la coke qu’il s’est envoyé, au fait personne ne trouve bizarre qu’une star meurt d’électrocution dans sa salle de bain ?
    Une overdose me parait beaucoup plus crédible.

     

  • Vous trouvez qu’il y a besoin de remuer la merde du passé ? Pas assez dans le présent ?

     

  • Parmi les fans de ce pédophile, il serait intéressant d’en connaître le nombre qui réclament le peloton d’exécution, pour Dutroux et consorts...

     

    • Bah Claude François n’a pas kidnappé ni violé des enfants,
      c’étaient des adolescentes consentantes, je comprends bien qu’il y ait des pères ici qui doivent flipper, mais vos filles elles commencent à avoir le feu au cul à 14-15 ans hein, faut revenir à la réalité ce ne sont plus des enfants à cet âge.


  • "..Je les aime jusqu’à 17-18 ans et après je commence à me méfier, parce qu’elles commencent à réfléchir, elles ne sont plus naturelles… » ça c’était les adolescentes d’avant 1968.. aujourd’hui ce serait ce serait "jusqu’à 12 ou 13 ans" au vu de l’émancipation des jeunes.. Il est vrai que l’innocence est une qualité en voie de délitement ; une destruction des plus saines valeurs orchestrée par les officines maçonniques et leurs pions savamment placés aux postes stratégiques de l’information , la publicité et l’éducation ..Le tout piloté par la Finance Mondialiste qui entend bien y trouver son compte.


  • Tous ces articles de juste indignation anti-pédophile mais qui parlent en réalité des jeunes filles -c’est à dire des êtres les plus sexués de la planète- sont grotesques. Les femmes ont leur summum d’attirance sexuelle *physique* vers 16 ans. Déjà à 20 ans il y a une grosse nuance, à 30 ans elles ne font plus le poids, à 40 on est dans la nécrologie (je répète : sur le plan de l’apparence physique).

    Pour un rapport sexuel intense, physique et émotionnel, il n’y a rien de mieux qu’une jeune fille qui bien sûr a au moins l’âge légal [15 ans en France, (et 13 en Espagne ce qui est franchement abusé à mon avis) donc à 1 an de son maximum d’attraction : faut vraiment être très très con pour parler de pédophilie, c’est pas pour rien que les "teens" représente le gros du trafic porno] et qui pense tout le temps à la bite.

     

  • Dommage je ne lis pas sur les lèvres , il aurait du être en taule pour détournement de mineur il me semble à l’époque .


  • Claude François est vraiment un sale type, un manipulateur de type psychopathe. Beaucoup de témoignages le confirment. J’ai toujours instinctivement senti quelque chose de malsain dans ce pesonnage et je suis carrément allergique à sa voix : c’est le seul chanteur qui me fait cet effet.

     

    • #1903788

      je suis d’accord avec vous, car moi aussi , sa voix, j’y suis allergique, depuis la premier fois que je l’ai entendu, bizarre, et je ne comprends toujours pas, pourquoi les gens aiment sa voix ? même si il a composé des chansons intéressante comme d’habitude


    • Il disait lui même à sa mère qu’il n’aimait pas sa voix qu’il surnommait "une voix de casserole". Moi aussi je n’aimais pas sa voix ainsi que celle de France Gall que je mettais en parallèle.


  • #1903771

    Drôle d’époque. On fait semblant de découvrir et de s’offusquer de comportements qui étaient parfaitement connus et admis. L’idole des jeunes, tout çà tout çà, ça veut bien dire ce que ça veut dire. Le public-cible du show-biz n’a jamais été les mamies de 70 ans. On est au minimum dans le rapport du simple au double (15-30).
    Elvis, Jagger, Lennon, Morrison étaient des saints ? Ils étaient idolâtrés parce qu’ils promouvait le respect des règles ? Justement non, personne ne voulaient plus respectés les règles. Alors quoi ?
    A quoi rime ce nouveau type de révisionnisme ? Encore un moyen de cracher sur ce qui reste du peu de gloire française ? Un contre-feu anachronique à chaque fois qu’un membre de la communauté de Lumière se fait serrer ?
    Drogues, sexe et rock’nroll, le slogan était pourtant clair. Le nouveau puritanisme explose chez nous, au moment où les nouveaux modèles qu’on nous présente sont des actrices de X. La tendance au porno-chic inonde les magazines féminins, devenant de fait le modèle à suivre.
    Bref, c’est quoi le projet ? Les Inrocks prônant l’abstinence ? L’interdiction de concert aux moins de 18 ans non accompagnés d’un commando du RAID ? Allons jusqu’au bout au moins.

     

    • Ma fille a été dans le privé, le shit se vendait à la sortie de l’école et des gens m’ont dis que lorsqu’ils étaient dans cette même école vingt auparavant, c’était déjà comme ça, maintenant c’est presque devenu normal, il y en a qui défende la consommation de shit, quand c’est des gamins qui commencent à 13/14 ans et à qui on fourgue n’importe quoi, on peut se poser des questions.


  • Claude François est très présent chez nous. J’ai grandi avec ses chansons et je les connais pratiquement toutes ! De toute évidence, on remarque surtout qu’il a profité de son statut de vedette de chansons de variétés (connu et reconnu), pour en profiter...

    Je sais que dans les derniers moments de sa vie, il était en couple avec une jeune américaine âgée d’une vingtaine d’années.... Et toutes les fois qu’il s’est mis en couple, il l’a toujours été avec des femmes et non avec des minettes de 13/15 ans !

    Il dit qu’il préfère les gamines parce qu’elles ne réfléchissent pas... à l’entendre, on croirait que les femmes lui font peur, eh oui ! Sinon, on peut aussi imaginer que la plupart de ses "fans" étaient des minettes âgées entre : 12/13/14/15 ans, pas plus et il en a juste profité, compte tenu de ce qu’il était. Aucune ne se refusait à lui !

    Je sais aussi que France Gall qui a été en couple avec lui, a vraiment souffert... Personnellement, , je ne le trouve pas beau du tout !


  • #1903778

    Pour rester dans la botanique :et les fruits et "primeurs" :

    La Fontaine disait : "après 17 ans, les femmes sont blettes."

    C’est cela qui me gêne avec Cloclo : un fruit est vert....dès sa naissance.....

    Tandis que la femme de la Fontaine n’est femme que lorsqu’elle n’est plus "verte".

     

    • #1904196

      La blette est aussi la bette (bette-rave) : était-ce un jeu de mot et sous-entendait-il « bête » ? Car c’est bien ce que dit C François (« ensuite les femmes se mettent à trop réfléchir »).
      Comme quoi la Belle peut aussi se changer en Bête... et objectivement c’est bien ce qu’il se passe.
      Alors que l’homme c’est le contraire, il est censé se bonifier avec le temps... comme le bon vin, devenir une belle âme.


  • Ça correspond à l évolution de la société , à la libération des moeurs. Il ne les a pas violées ces gamines et la plupart n étaient pas vierges après tout. La société trouve ça normal et même souhaitable qu elles couchent a 15 16 ans .Dans ces conditions lui ou un autre...

     

    • "Il ne les a pas violées ces gamines..."

      A 13 ans, peu importe qu’elles soient d’accord ou pas et peu importe qu’elles ne soient plus vierges : c’est un viol.

      Une gamine de cet âge est trop naïve pour pouvoir dire non à un manipulateur qui pourra la faire danser dans la paume de sa main en lui racontant exactement ce qu’elle veut entendre (c’est à dire n’importe quoi).


  • C’était lui même un enfant dans un milieu de contes de faits,l’artiste Michael Jackson avec sa maison disneyland "Neverland" comme Peter Pan, qui ne grandit jamais.

     

  • Un homme qui est attiré par une femme d’à peine 13/16 ans n’est certainement pas trés viril. Le mec a tellement peur d’une femme authentique qu’il préfère une gamine plus malléable... Il a en a pas assez dans le pantalon c’est le souci....

    Et le baratin qui consiste à dire que les femmes sont les plus attirantes quand elles sont jeunes c’est pour se donner bonne conscience. Comme si une femme de trente ans était forcément trop décrépie pour attirer un homme...

     

    • Toutes les femmes ne sont pas des Poison Ivy (femme fatale par excellence)... Et quant bien même, les hommes se méfient des femmes fatales (souvent après avoir reçu une gifle de réalisme)... ils leur préfèrent les femmes vitales, et moins prédatrices vis à vis de leur portefeuille...

      Or le problème est que la vitalité est souvent confondue avec l’immaturité et l’agitation des adolescentes. Et que cette vitalité attire les hommes (chez les grecs, le mariage était à 15 ans pour les filles, avec un homme de 30 ans [les hommes sont matures plus tard]).


    • Trop décrépie peut être pas, mais assurément grand-mère dans l’ Antiquité.


    • Désoler Amb, mais c’est la réalité. Les jeunes femmes de 15-20 ans sont infiniment plus attirantes que celles de 30-35 ans. c’est une question de fraîcheur. Si j’ai la possibilité de choisir entre 20 ou 30 ans, je vote 20 sans hésiter. l’attractivité d’une femme, c’est comme le filet américain, ça ne dure pas longtemps. L’immense majorité des femmes des plus de 30 ans, elles ne m’attirent pas. Mais un plan cul, je ne dirais pas non pour certaines.


    • c’est kif kif pour certaines femmes, ma fille quand un vioc lui courre après, elle lui dit tu as l’âge de mon père, va voir ailleurs si j’y suis...


  • #1903804

    Je considère un homme et une femme, dès la puberté.
    Car les organes génitaux ne sont plus ceux d’un enfant.

     

    • Hallucinant...


    • Non
      Une femme est mature bien plus tôt qu’un homme... et n’a pas besoin de rituels pour cela.

      Et dans l’échange "sexe contre ressources", elles comprennent très vite que coucher facilement c’est se dévaloriser, et à développer leur hypergamie.

      Et oui, les filles sont attirées par les hommes qui sortent du lot. Combien d’entre nous ont du se la mettre sur l’oreille pendant que mademoiselle se faisait "ken" par la racaille du bahut ?
      Le plus drôle est quand ces filles, arrivées à 25 ans, se font éjecter, et se plaignent d’avoir été maltraité voir plus (là aussi, du bien glauque... genre jolie blonde qui se maque avec un toxico... ça se termine en double viol : elle, et sa fille...) ... et se plaignent encore quand leurs anciens potes de lycée (ceux qui se la mettait sur l’oreille à leur rétorquent d’aller crever (et là, on touche la seconde tare des femmes : leur incapacité à se remettre en question, alors que nous, les hommes, n’avons pas le choix si nous voulons diriger nos vies dans le bon sens).


    • Une fille devient femme quand elle a ses règles - et peut donc devenir mère .


    • Il faut tout de même faire la différence entre la nature et la vie en société.

      "Un homme, ça s’empêche", comme dit l’autre...


  • Moi j’ai halluciné quand des jeunes des cités de la banlieue parisienne m’ont fait écouter Claude François, du matin au soir, j’ai découvert le rap à cette époque version Claude François.


  • Je préfère quand même les brigandes


  • Ce sous- homme atteint de Chorée sautillante et d’atteintes neurologiques tressautantes graves , aurait du consulter avant de prendre le reste de son traitement d’hormones de croissance qui semblait inadapté .
    L’électrochoc n’a pas fonctionné .


  • Je commence à mieux comprendre pourquoi je n’ai jamais pu en,cadrer ce type... En fin de compte on n’écoute jamais assez son instinct par peur du "qu’en dira-t’on" et du jugement de ses proches qui ne jurent que par ce genre d’idoles moisies et vérolées.


  • Très jeune, avant 10 ans, j’adorais ce chanteur. Puis ma mère m’a emmené à un de ses concerts. Quand je l’ai vu arracher sa chemise et la lancer au public, quand j’ai vu ce public se jeter immédiatement sur cette chemise comme des bêtes enragées, c’était fini. A 11 ans je suis définitivement venu à la musique classique.


  • Apparemment, le monde du showbiz est pourri depuis très très longtemps - mais pouvait-il en être autrement dans ce monde qui met au premier plan l’ego et l’apparence ?


  • " En 2012, elle a pu faire un test ADN, manifestement grâce à un mégot de cigarette de Claude Junior transmis par un proche de la star. "

    On gratte ... on gratte ...


  • Il aurais dû se faire martyre jihadiste , 1000 vierges ! Merde !

    Il a préféré réparer une ampoule... Chapeau l’ artiste...


  • #1903872

    13 ans comme l’âge de Flavie Flament qui, faut croire, a lancé la tendance ; comme la victime de Polanski...
    Décidément, ce chiffre 13 !
    C’est au-dessus de 14 que c’est dégueulasse, il faut bien un âge limite à la décence !


  • #1903875

    La famille d’Ornano, donna au héros Corse Sampierro Corsu, liberateur de l’ile au XVI siecle, la main de leur plus jeune fille de 15 ans quand celui-ci en avait 40. Rien que de très banale ici. Les ligues de vertu découvrent que les rock stars couchent avec leurs fans et vice-versa. Entre les barbus et les feminsites, quelle époque puritaine.


  • Ce genre d’article sur les affaires de mœurs, c’est comme avec les affaires de délinquance ethnique ; On se demande combien il en faudra pour faire intégrer au public (y compris sur E&R) que c’est la réalité, le naturel, et pas un cas marginal qu’il faudrait soit cacher, soit monter en épouvantail.
    Oui il y a un contexte qui prédispose à certaines attirances qu’il est inutile de promouvoir par ailleurs, et il ne s’agit pas de vouloir considérer que "tout homme est attiré par les très jeunes filles", mais de manière générale la jeune fille est faite pour être désirée, pour que les mâles aient envie de la lui mettre, et ça tombe bien parce qu’elle le veut généralement (à moins que la dame prétende avoir été violée ?) et que c’est comme ça que les générations se renouvellent : en ayant envie et besoin d’aller ensemble. Il y a des beautés ou des nubilités précoces, et des maturités qui peuvent la convoiter.
    Mais on va encore avoir le droit au couplet des pros de l’internet, peine à jouir, amateurs de pornos, et qui font péniblement un gosse à leur rombière (quand ils ne deviennent pas impuissants) pour nous dire ce qui doit être ou ne pas être.
    Ce qui doit être, c’est le renouvellement des générations. Ce qu’il faut par-dessus, c’est un cadre (mariage, famille...) mais décréter que la carte d’identité doit identifier le désir normal du paranormal, et légiférer là-dessus, c’est la même chose que cette histoire de nationalité par droit du sol, ou d’avortement facilité en pleine crise démographique : n’avoir pas la conscience du mal de l’époque. Le mal de l’époque, c’est pas qu’un type puisse avoir envie de se taper une jeune fille, c’est qu’un français doive aller chercher en Asie ou ailleurs ce qu’il ne trouve plus en France, c’est que l’équilibre des couples soit de plus en plus précaire, c’est le copinage garçon-fille (de 30 ans..) qui semble de plus en plus stérile dans tous les sens du terme, c’est la solitude et l’affadissement engendré du rapport égalitaire des sexes (dont l’âge est peut-être un des paramètres à ne pas négliger).
    Regardez ce qui s’est toujours fait, à des époques bien plus pieuses et ordonnées que la nôtre, et arrêtez de penser avec des œillères idéologiques !! Qui sait si une partie des paumés qui se découvrent PD à 25 piges ne sont pas les enfants de cette espèce de puritanisme new-age qui n’autorise l’érotisme élaboré qu’aux attirances déviantes, et ne propose qu’une espèce de fonctionnariat de l’amouuuur aux autres.

     

    • Merci, c’est la vérité. Parole de marié à une superbe et féminine jeune chinoise.


    • on verra quand ta gamine de 13 piges se fera engrosser par un vieux porc pleins d’oseille si t’auras le même discours ;)


    • Les filles de 16 ans sont désirables par les garçons garçons de 20 ans max et encore...
      Pour la petite histoire lorsque j’avais 18/19 ils m’ai arrive plusieurs fois que de TreS jolies sindy/Stephanie/Julie de me demander tranquillement de "m’occuper de leur 1ère fois".
      Toujours décliné, 16 piges s’étaient des gamines. Et ne me parlez pas de peine à jouir et blabla,à 24 ans, m’ennuyant à mourrir lors d’un examen que je surveillais j’ai sortit un papier et un stylo et j’ai pu recenser plus de 300 conquêtes concrètes (baissage de pantalon). J’ai Pour mon plus grand bonheur arrêté de compter définitivement car je venais de rencontrer mon épouse quelques jours plus tôt (décembre 2004).
      Cela m’aurai rabaisser à 20 ans, que dire des pauvres types dans votre genre... ah oui, "regarde ma chérie, si te tiens mal et que tu ne travail pas bien à l’école tu n’aura des demandes de marriage que par des gros porcs libidineux comme les monsieurs labas qui bavent devant toutes les cassos de 16 piges qui passent". Planquer vos gosses les amis nos compères pullulent, que Dieu nous aide.


    • @Mikutra
      Votre phrase est trop pleine de clichés, revenez-me voir quand vous aurez la maturité pour échanger sur ces questions, en ayant pesé la chose, notamment comment la situation caricaturale que vous décrivez pourrait se produire, quid du caractère/tempérament de la jeune fille, de sa précocité, de la responsabilité du père, etc. Ne vous chauffez pas trop la cervelle quand même, ce n’est pas forcément à votre portée.

      @Zacharie
      Même remarque, avec un supplément sur l’élocution, qui semble toucher jusqu’à votre écrit. Tout le monde se fiche de votre libido de chauffeur de taxi, vous êtes à côté de la question. Personne ici n’a fait mention de ses états de service ou de ses choix de vie, vous ne pouvez donc juger des miens. Il ne s’agit pas de se focaliser sur un âge, il s’agit de dire que la carte d’identité ne dicte pas le désir, et qu’on n’a pas découvert la lune car on sait que tous les poètes, tous les mythes, bref, tout ce qui sort de tranchant, d’affirmé (d’abyssal même) dans le désir masculin le porte depuis la nuit des temps vers la jeunesse, comme cela le porte vers la pureté. C’est plus ou moins prononcé, recherché, éduqué chez les uns ou les autres. Certains ont des sensibilités de buche, d’autres ont creusé un peu trop profond dans le raffinement de la chair, sans doute.

      Vous pourrez toujours nous balancer vos petites histoires passionnantes avec des ingénieures bâtiment, des géomètres ou des employées de la poste, ou bien nous expliquer que votre vice personnel c’est de renifler sous l’aisselle d’une directrice d’école ou de lécher en rêve la moustache de votre voisine de palier qui a divorcé deux fois et qui vous fait penser à Christine Lagarde. Mais vous n’allez pas convaincre grand monde de troquer les folies et les dangers d’Aphrodite contre votre érotisme de délégué syndical.

      Demandez à Verlaine, il ne faut pas moins que le Christ pour emporter la délicatesse de ces gens-là, sans la diminuer, sans la retenir dans les limites de la médiocrité civile. C’est le seul message qui vaille si l’on veut s’élever. Et puis la rengaine de la foule qui réclame le bûcher pour tout ce qui sort de son conformisme ne m’intéresse pas. Il y a bien souvent plus d’envie, de vengeance secrète, que de haute morale dans ce genre d’équipées vulgaires.


    • #1904812

      Un régal à lire Tétar 1er !


  • En gros, dès qu’elles avaient un cerveau un peu mature, le Cloclo se méfiait...ce personnage inspire la ...méfiance...


  • Quand tu es connu, et ce, quel que soit le domaine -ça variera de chanteur à serial killer- tu es sollicité en permanence par les filles. Sans arrêt.Même si tu es laid, que tu ne réclames rien, dès que tu es sous le feu des projecteurs, elles mouillent en choeur et n’ont de cesse de te harceler.
    Du reste, ce Claude François est venu se produire dans ma ville natale en 77 je crois. Pendant qu’il bouffait au restau chic du coin, les "clodettes" étaient sous les halles de la ville avec un casse-dalle.
    "C’est le même... casse-dalle... mais la différence c’est que tu le bouffe sous les halles"... ça devait être un bon dictateur narcissique ce type.


  • 3000 en seize ans,
    cela lui fait environ 4 minettes par semaine...
    Pas besoin de les courtiser, elles se jetaient dans ses bras !


  • Pour un peu nuancer les commentaires :)

    Il y a l’artiste Claude François, le Label Flèche, Cloclo, le musicien batteur, très doué, le créateur angoissé passionné par son métier, très pro excessivement pro, le chef d’entreprise (une centaine de salariés à payer en fin de mois ....), le personnage qu’il a créé était « le produit ».

    Toute son activité donc gravitait autour de son personnage Cloclo lequel faisait aussi graviter tel un soleil autour de lui, un ensemble d’activités artistiques (régisseur, paroliers, compositeurs, agents, danseuses, secrétariat, studio, etc ...). D’où son côté intransigeant.

    Tout reposait sur ses épaules. Au moindre accroc, extinction de voix, accident, santé, baisse vente disque ou hit-parade, ça pouvait se casser la gueule ....

    Claude Français reconnu comme très bon musicien par les gens du métier fut un autodidacte . Très fin connaisseur de bons vins. Mais aussi de la soul’music et tous les courants musicaux anglo-saxons ; Il écoutait beaucoup, il savait tout de suite la destinée d’une chanson.

    Ceci pour dire qu’il s’est construit lui-même avec et par les autres. Il bossait énormément. Il y a une qualité musicale, une alchimie, une french’ touch particulière de musicalité Claude François dans son répertoire c’est indéniable. Les professionnels le savent.

    Une vie réussie est un rêve d’enfant réalisé dans l’âge mûr ! Claude François l’aura réalisé égal à lui-même.

    Son énergie, son dynamisme, son magnétisme, il les recevait de son public jeune notamment jeunes filles qui lui communiquaient quasiment au sens physique cette énergie-informationnelle dont il s’inspirait pour la retransmettre sur scène et dans ses chansons. (textes, musique, arrangement).

    Gandhi dormait dans un grand lit avec petits garçons, filles, bébés sans aucune connotation ..... sexuelle car les sages yogis de l’Orient Vivent le Christ : venez à moi les petits enfants sans crainte aucune ;

    Vous n’avez rien ressenti lorsqu’un chat se pose sur vos genoux ?

    Claude François était en phase avec ses minettes. Leur idole était pour chacune d’entre elles leur prince charmant à savoir mélange d’innocent petit garçon, en son âme qu’il était encore et l’homme fort de la réussite.

    La personne honore la fonction et non l’inverse.

    Lorsque le fan et l’idole font valoir en priorité leurs personnes dans une relation sexuelle amoureuse ou pas, ils outrepassent leur rôle : vie privée et vie publique.

     

  • Je n’ai jamais pu encadrer ce type , taillé à coups de serpe dans un manche de sucette, une tete impossible à croire qu’il s’est pris des upercuts dans le menton pendant toute sa jeunesse, et une voix de crécelle haut perchée ...Et sur le plan humain tyranique avec son entourage, un minable . Et ce doute sur les circonstances de sa mort ...Qui peut etre assez gland pour bidouiller l’éclairage quand on a les fesses dans l’eau ? on nous cache quelque chose .

     

  • Ca me gene quand meme que l on use du meme mot PEDOPHILIE pour une personne qui viole des BÉBÉS et une autre qui couche avec des jeunes filles de 15-17 ans.

    Dans beaucoup de civilisation actuelles ou anterieur, l adolescence n existe pas, on est un enfant OU on est une femme, le passage se faisant aux premieres regles.
    On a inventé un stade intermediaire culturel pour laisser du temps aux diverses apprentissages de la vie de nos société complexe, le romantisme du XIXeme , les études de la femme épanoui du XXeme, le forgeage du caractere, tout ceci ervant a preparer le mariage et surtout l enfantement.
    En france il y a clairement une difference culturelle entre une gamine de 15 an et une de 21 ans, mais par exemple au bresil ou en afrique , il est souvent impossible de faire la difference par de simples marqueurs cuturels (ni souvent par les marqueurs physiques des lignées congoide comme dirrait l autre),

     

    • A la limite, le vrai problème est dans le fait que cet escroc se tape des gamines, les engrosse et se barre. A l’époque antisémite, raciste, homophobe, transophobe, obésophobe et zoophobe obscurantiste du Moyen-âge des heures les plus sombres de l’univers et des mondes parallèles, quand tu couchais avec quelqu’un et que tu la mettais en cloque, t’étais obligé de te marier avec et d’assumer. Mais bon, de nos jours, la dignité et l’honneur sont devenus des concepts ringards.


    • On ne peut accuser personne de pédophilie quand la victime a atteint l’âge de la majorité sexuelle.

      Je ne vous présenterai jamais ma fille, ni mes nièces, leurs amies, etc.

      -> Oh, et : n’en soyez pas gêné surtout : les lignées congoïdes sont apparemment une consolation pour vous "comme dirrait l autre".


  • Absolument pas d’accord avec ceux qui disent que les filles de 16 ans sont plus attirantes que les femmes de 30 ans.
    Les secondes, sont beaucoup moins connes, plus matures, douces, ont plus de classe et de tenue.
    A 16 ans, leur corps n’est pas pleinement fini, la poitrine par exemple est encore en développement et la tête aussi.

     

    • Elles n’ont simplement pas la même fonction :
      - la femme de 30 ans est l’épouse, la mère de tes enfants. Elle peut être aussi la meilleure amie, l’âme sœur, la complice...
      - la femme de 16 ans est la maitresse, celle chargée de te vider les c***lles.

      Notez que la préférence des hommes pour les femmes jeune est spécifique au genre homo, et est lié à l’échange sexe contre ressources. Les autres primates préfèrent les femelles plus âgées car :
      - elles ont l’oestrus : le mâle sait donc quand la femelle est chaude, et donc va tirer son coup sans trop se poser de questions, et n’a pas besoin d’élaborer des stratagèmes. Le genre homo a perdu l’oestrus en développant la bipédie (le mâle ne sait donc plus où donner de la tête, et demande l’accouplement tout le temps. En même temps, la bipédie et le gros cerveau rendent la femelle enceinte ou avec enfant en bas age vulnérable et incapable de se débrouiller seule).
      - elles sont expérimentées, et savent se débrouiller seules avec un enfant. Or les primates ne donnent pas des ressources à leurs femelles : elles se démerdent pour les trouver, eux se contentent de protéger le territoire. Une femelle jeune n’est pas assez compétente pour que l’enfant ait de bonnes chances de survivre (dans le cas de homo, c’est le mâle qui amène la compétence).


    • #1904194

      Exact Cap Falcon je ne comprends pas cet attrait pour les gamines, çà concerne les mecs puérils, qui n’arrivent pas à s’élever au-dessus de leurs bas instincts, et qui ne cherchent pas chez la femme d’autres qualités. Tout dépend de son niveau d’âme.


    • @ Cholérique
      .Ouh lala c’est de la bonne que tu t’es envoyé mister Fraud !
      .Ton baratin c’est bien beau ,mais faut -y encore que les jeunes filles de 16ans supportent de se faire troncher par des vieux de 3O ans pour autre chose que pour du fric !
      Quand aux femmes de 3O ans ,elles ont souvent d’autres rèves aujourd’hui que de supporter les vieux rogatons de leur age ,elles aspirent à de la jeunesse et se payent des snowboarders et des funboarders de 15 ans de moins qu’elles tu vois ?


    • @Choleric
      C’est spécifique au genre homo ? Beaucoup de comportements, pas seulement sexuels, que les hommes jugent "déviants" s’observent dans beaucoup de sphères du monde animal, donc, j’attends vos sources (infanticide, cannibalisme, homosexualité, etc.).
      Belle démonstration darwinienne ceci dit ; mais par contre, sur le choix des termes, en faisant mon délicat :
      - en fait, juste pour moi, je ne parle jamais de "femmes de 16 ans", mais de "jeunes filles de 16 ans".
      - Par exemple, me présenteriez-vous votre jeune femme ? (Entendons-nous : celle qui est votre fille, née de votre union avec une femme - de 16 ans aussi ?) ; dès qu’elle aura 16 ans ?
      C’est mon côté "homo", voyez.


  • 3.000... donc en moyenne, une tous les deux jours pendant 16 ans... tout en étant ou marié ou en couple... me paraît un tout petit peu exagéré... non ?

     

  • Toutes ces histoires de sexes, harcèlements, viols, attouchements existaient, existent et existeront jusqu’à la fin des temps. La seule chose qui change c’est notre point de vue, nos appréciations et nos canaux et techniques de diffusion : pierre, peau de chameau, papier, data 1-0, et leurs degré d’impact sur nous. Moins nous sommes intelligents et plus sera l’impact.


  • Le téléphone a dû pleurer souvent dans les chaumières....

     

  • Une chose est sur , on ne peut acheter du temps .


  • Un "random" connard narcissique, en somme. Et je ne vois pas où est la révélation ou le rappel, puisque c’était déjà de notoriété publique à l’époque.
    J’ai toujours trouvé qu’il avait une voix d’alarme de bagnole, une gueule de "Big Jim" (celui qui changeait de tête quand tu tournais son bras) sans le physique. Une sorte de LGBT avant l’époque, en somme....Mais attention si on se permettait de critiquer ce sadique en public.... Finalement, les époques et les tordus passent, mais rien ne change vraiment. Heureusement, parfois, ces tas de fientes ont un sèche-cheveux défectueux, une bagnole sans freins, ou un bon cancer de la prostate...

     

  • En lisant certains commentaires, j’ai parfois l’impression de me trouver sur un forum de jeunes immatures, de type jeuxvideos.com...

    La vision de certains hommes ici sur les femmes, certes exacerbée par des décennies de bêtise et de castration féministe, n’a finalement pas grand chose à envier à celle d’un Cohn-Bendit ou autre Weinstein. C’est une vision utilitariste (au dessus de tel âge, on jette), qui réduit la femme à une fonction de, je cite : "vide-couille" quand elle a 16 ans (vu ici dans un commentaire), ou productrice d’enfant quand elle est plus âgée. Quelle différence entre ce discours, et celui d’un Bergé, lorsqu’il réduit l’être humain féminin à un outil de production libéralisé ?

    De tels propos nous mènent bien loin de la droite des valeurs, et nous enferment au contraire dans l’éternelle logique de consommation matérialiste à l’excès, dans la manipulation par le désir, chéris par le Capital, la Finance et la communauté marionnettiste. Croyez-bien que le retour du "masculinisme" est déjà prévu par nos maîtres, car tout est récupérable et récupéré, et vous tomberez dans ce piège la tête la première si vous n’avez que la revanche en projet pour la gent féminine. La communauté de lumière vous servira la soupe que vous attendez, comme ils servent la soupe nationaliste israëlienne à ceux qui attendent un retour de la nation, et vous, qui n’avez pas le recul, l’expérience d’âge et la réflexion conceptuelle d’un Soral, l’absorberez goûlument en détournant une fois de plus les yeux de vos chaînes d’esclave.

    J’espère le retour de cette chrétienté médiévale, de complémentarité, virile et néanmoins respectueuse des femmes - par une lecture saine de l’évangile, leur laissant une place essentielle dans la société, dans des métiers extrêmement variés et parfois de haut grade. J’espère le retour d’une tripotée de petites Jeannes d’Arc à la tête bien remplie, pour botter un peu le cul de ceux qui confondent virilité et domination narcissique.

     

    • Merci pour ce commentaire qui donne de l’espoir.

      En tant que femme, je comprends bien que l’homme souffre, mais la femme aussi ... et ce n’est pas un jeu. Déjà divisés entre français, il faut se désolidariser de l’âme soeur ( hétéro binaire ) ? Certains mecs manquent de respect pour de multiples raisons et préfèrent faire des généralités sur la puterie des femmes qui sont mieux jeunes, je tiens à vous informer, la jeune fille a qui vous avez enlevé la virginité peut très bien avoir envie d’autres hommes ... pas que vous étiez un mauvais coup, juste que vous étiez à son service et que maintenant qu’elle est femme, le monde est là, à l’attendre. Et la boucle est bouclée : elle aime les nuances de gris et a décidé de faire du porno. Ah, mais non, nous ne sommes pas toutes comme ça.

      Et j’ose espérer pour l’humanité que vous non plus.

      Bien à vous.


    • mesdames, ou mesdemoiselles

      le sujet est la critique des propositions suivantes :
      - l’appellation anxiogène et fourre-tout de "pedophilie" au sujet du goût préférentiel (esthétique, platonique, ou autre.. ;) des hommes pour la jeunesse, la virginité, la fraîcheur (appelez ça comme vous voulez).
      - la confusion entre l’état de nature et l’état de culture. La culture vient encadrer la nature, mais il ne peut être question d’horreur ou d’abomination lorsque la simple culture est transgressée. Or ici il semblerait que bcp essaient de faire passer cette transgression culturelle (relative à une époque particulière) pour une transgression contre-nature ; C’est ce contre quoi s’emportent certains (dont moi) afin de ramener un peu de mesure, un peu de justesse.

      Il ne s’agit pas de prôner le goût absolu et intemporel des vierges, mais de rappeler l’état de nature, l’état de fait (plus ou moins prononcé/abyssal chez chaque individu) avant même d’espérer le transcender par le religieux ou l’ordre social.

      Personne ne demande à un guichetier de gare d’avoir le raffinement d’un poète ou la subtilité d’un cinéaste polonais (blague) mais s’il faut lui rappeler qu’il y a d’autres sensibilités que la sienne, on le fera, avant même de parler de légiférer sur le désir. Ici c’est la France, ou du moins ce l’était, mais le puritanisme vengeur est en train de tout emporter.


    • Les cultures où il est de bon ton d’engrosser les gamines de 13 ans hors mariage il n’y en a pas beaucoup je pense. Si les gens qui font ça sont traités de pédophiles, c’est vraiment trop triste pour eux.


    • Je pense que beaucoup d’hommes s’expriment ainsi pour montrer crûment une réalité instinctive et naturelle trop souvent niée. Il ne s’agit pas (enfin je l’espère, sinon on n’est pas sortis) de réduire l’essence des êtres à des considérations pulsionnelles, mais d’observer le réel des pulsions pour ne pas se mentir à soi-même ; et c’est d’ailleurs le meilleur moyen pour les transcender, si l’on recherche un peu d’élévation.


    • @huckel
      LE commentaire le plus intelligent de ce thread - et de loin. MERCI.
      Il démonte à lui seul les vulgaires gesticulations des pro "le dézinguage de gamines c’est normal parce que c’est la nature / Si tu me juge t’es un méchant puritain mal ba*sé" cf. un peu partout dans le thread.
      Ces mêmes qui pointent du doigt le féminisme, mais ne réalisent pas qu’ils adoptent les même comportements matérialistes et foncièrement utilitaristes destructeurs des relations hommes/femmes. La paille, la poutre, tout ça...



      J’espère le retour d’une tripotée de petites Jeannes d’Arc à la tête bien remplie, pour botter un peu le cul de ceux qui confondent virilité et domination narcissique.



      Pareillement. La virilité, je ne la vois certainement pas chez ceux qui se retrouvent ""naturellement""" attirés en priorité par les très jeunes FILLES (moins de 16ans). Que ce soit plus fréquent qu’on l’admette n’est pas le problème. Cela reste une déviance. L’agressivité -quasi hystérique- de certains défendant cette posture, tout en se drapant de la notion de "nature" (terme un peu fourre-tout donc très pratique) trahit cette faille de virilité. ..Ce qui n’est évidemment pas attirant pour les FEMMES. Qu’ils se rabattent sur des filles à peine sorties de l’enfance fait donc tristement sens.


  • #1904501
    le 20/02/2018 par Roger Populiste Français
    Quand Claude François confessait qu’il aimait les "fruits verts"

    Quand Claude François confessait qu’il aimait les "fruits verts" et les culs lisses & roses
    Ce sale type, porte sur sa face de fiotasse, toute sa dégueulasserie et suinte le vice et la merde
    D’un papa en colère de voir, toutes ces saloperies, à longueur de journée, dans son pays


  • "...jusqu’à 17-18 ans ..."
    C’est quoi la limite inférieure ? c’est flippant


  • Ce bonhomme, en partie révélé par sa mort, n’aimait pas les femmes. Son discours est éloquent.


  • C’est clair qu’en lisant une bonne partie des commentaires , J’ai l’impression que les lecteurs de l’express ou du monde ont été transférés ici . Entre ceux qui légitimisent le fait qu’une demi-fiotasse d’un autre temps fornique avec des gamines de 16 ans , que c’est dans la nature "animale" de l’homme (ah bon ?!!) ou d’autres qui disent qu’ils feraient pareil à sa place (où sont donc les principes de morale , d’éthique , de contrôle de soi si chers aux membres d’E&R et qui font de nous des êtres humains à part entière ?) . C’est assez démoralisant de constater que plus le temps passe , plus une bonne majorité de la population s’enlise dans la décadence matérielle et spirituelle ...


  • Un peu de nuances dans le flot ininterrompu de ces commentaires qui en manque cruellement me semble-t-il.

    Tout d’abord, comment aurait-il pu en être autrement à l’époque, dans le showbizz, avec une star telle que CloClo ?

    Ensuite, il me semble que pour lui, se faire des mineures s’était avant tout la garantie de garder un contrôle absolu sur son business : pas de pensions, pas de grossesses médiatisées, pas d’héritages, pas de scandales sur la place publique et encore moins de divorces ruineux.

    De plus, après une performance (artistique, intellectuelle, sportive...) le corps a besoin de récompenses c’est une manière de réguler le stress. En l’occurrence, Claude François avait devant lui lors de chacun de ces shows, un parterre de jeunes filles hystérique prêtent à tout pour assouvir les désirs de leur idole.

    Ce qu’il faut donc questionner ici, c’est le statut des stars dans nos sociétés marchandes et libérales. Véritables Dieux vivants, autoproduits par la société du spectacle, ils ne relèvent en rien du commun des mortels et échappent ainsi à nombre d’interdits qui pèsent sur le quidam lambda. En conséquence de quoi on crée des monstres et l’on s’étonne ensuite qu’ils aient de l’appétit ! C’est d’une hypocrisie monstre et tellement révélateur d’une époque dominée par le politiquement correct et brutalement frappée de cécité dès qu’il s’agit de produire la moindre auto-critique pertinente.

     

    • C’est sûr que justifier de se taper des gamines parce que c’est une star du showbiz "avec des besoins" c’est sacrément de la nuance.....
      Je rejoins votre critique de la société du spectacle, cela étant dit, je ne comprends pas l’idée de pointer du doigt tout le monde comme en étant responsable. Beaucoup de gens ici ont exprimé qu’à leur époque ils n’étaient déjà pas fan de ce type. Et puis ’faut pas oublier que tout le monde ici n’est pas de la même génération (je suis née près de 20 ans après son décès...) et n’ont pas vécu cette hystérie.
      J’abhorre les "idoles" d’aujourd’hui et n’en excuse absolument pas les excès ni leur concède quelconque droit (de cuissage). C’est justement ce type d’indulgence à double standard tordue qui valide et entretient cette société du spectacle puérile.


    • Je ne justifie rien et ne concède absolument aucun droit de cuissage. J’essaie de me positionner autrement qu’en fonction d’une lecture binaire du phénomène qui oscille ici entre puritanisme et libertarisme. La critique des dérives de NOTRE société du spectacle me semble plus pertinente pour appréhender le phénomène Claude François et ses nombreux excès et déviances.

      Par ailleurs, il ne s’agit pas d’une question de génération : De Charlie Chaplin à Jeremstar en passant par Chuck Berry (sweet little sixteen), nombreux sont les artistes ayant avoué avoir eux aussi un faible pour les "fruits verts".

      Fondamentalement, je crois que c’est le processus de starification qui créent ces monstres. Le sentiment de toute puissance, l’idolâtrie, et l’absence de limites tendant à affranchir le Dieu vivant des interdits. La nuance consiste donc à envisager ce qui relève de la responsabilité individuelle de l’artiste autant que ce qui relève de la responsabilité collective de la société dans laquelle il évolue et qui le porte aux nues.


    • On est toujours le "puritain" de quelqu’un d’autre. Pour certains, être contre l’éducation sexuelle sauce LGBT c’est être puritain, donc ce genre d’étiquettes un peu fourre tout ne me dérange absolument pas.

      Il y a en effet toujours eu un attrait chez ces personnes pour les légumes très verts et naïfs. Cela étant dit, je pense qu’on ne s’est pas compris sur l’idée de génération : je me plaçais du côté des fans des idoles (ces dernieres ayant effectivement toujours existé pour chaque gêneration) et non des idoles elle même. Les gens de mon âge ont du mal à concevoir l’idée de la popularité inter-generationelle de Cloclo. Aujourd’hui, tel des produits marketing, les stars ciblent des parts de marché. Une fan de Kim Kardashian ne sera pas du tout de la même démographie sociale qu’une de Taylor Swift.

      Tout le monde n’est pas responsable de cette starification d’individus ; si vous êtes sur ER, c’est que vous devez bien connaître le processus totalement artificiel de montage en épingle d’individus (pas forcément talentueux) portés aux nues par les médias et bien entendu une PARTIE de la population moutonnière. Mais il ne faudrait pas sous estimer la majorité silencieuse qui subit plus ce matraquage qu’autre chose. Si cela ne tenait qu’à moi, la moitié d’Hollywood sombrerait dans l’oubli, mais ça ne marche pas comme ça malheureusement...


  • 105 commentaires, tous plus critiques les uns que les autres sur l’attirance du chanteur mort pour les filles de quinze à dix-huit ans, et personne ne semble particulièrement intéressé par ce qu’il a vraiment dit. Le titre vous suffit donc comme information ? La vidéo est inintéressante, trop longue à voir, peut-être, il faut se lancer dans l’écriture du commentaire sans se donner la peine de la regarder en entier pour ne pas perdre 81 secondes de votre vie ? Parce qu’il y dit en substance que ce qu’il n’aime pas, c’est la tranche d’âge 18-30, et qu’il les aime en dessous et au-dessus de cette tranche. Alors après, on peut en penser des tas de choses, dire qu’il profitait des pétasses dont son public était constitué et que ça n’était pas bien, ça je le conçois (d’autant plus que comme beaucoup, je ne comprends pas qu’un homme adulte puisse vouloir assouvir ses pulsions avec une gamine immature), mais occulter ainsi la moitié des propos tenus me semble malhonnête de la part de beaucoup de commentateurs.


Commentaires suivants