Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Quand Juan Branco se prend pour Marlon Brando

Le gauchisme, c’est Apocalypse Now !

C’est la dernière livraison du génie de l’opposition contrôlée, l’employé indirect de la Banque – via les gauchistes attaliens – face à l’employé direct de la Banque, Macron. On voit que Juan fait des efforts de mise en scène afin de donner l’impression de profondeur de réflexion et de sérieux politique. Comme le solo de Brando dans Apocalypse Now.

 

 

C’est bien évidemment du cinéma, mais il y a deux sortes de cinéma : le bon et le mauvais, le prenant et le chiant. Le cinéma de Branco est chiant car il n’a pas (encore) l’envergure de son discours. Brando, lui, est un comédien, même s’il détestait ça. Il était tellement puissant sur scène puis en plateau qu’il imposait son jeu aux réalisateurs et écrasait les autres acteurs. Il en a usé comme de femmes et d’hommes, car Brando tapait des deux côtés de la barrière sexuelle. Brando ou l’esprit de conquête(s), car la puissance doit s’exprimer.

 

 

Quant au contenu du soliloque de Branco, on avoue n’avoir pas tout compris : pleurnicherie, tentative lyrique, confession intime comme dans une émission de télé-réalité où les candidats viennent réciter les conneries soufflées par la prod ? Un peu de tout ça, sans doute, tant la célébrité soudaine lui est montée à la tête. Juan n’est pas dérangé, il est perché sur le piédestal que les gauchistes en manque de représentation lui ont fait.

Car en définitive, de quoi se plaint-il ? D’une descente de police ? Un procès qui se profile ? Des dizaines de milliers d’euros d’amendes ? Une peine de prison ? N’est pas Julian Assange ou Alain Soral qui veut.

 

La gauche sans tête

Branco profite du vide à gauche : c’est pas Hollande ou Valls qui vont sauver la maison, et encore moins Brossat ou Hamon. Dans les périodes de recomposition, après l’explosion de 2017, n’importe qui est capable d’émerger en prenant les bons vents au bon moment, les vents ascendants. Branco a vécu une ascension fulgurante mais là, on sent qu’il a atteint son maximum. C’est le cas de tous les humains attirés par les sommets. Parfois, il faut savoir retoucher terre.

Il y a encore trois mois, quand Juan faisait le tour des radios pour raconter par le menu le fonctionnement réseautaire de l’oligarchie, on n’a rien trouvé à redire : quand l’info est bonne, on prend, quel que soit le coursier. Maintenant, l’ego a pris le dessus sur l’info, il n’y a plus rien à grailler, alors les vautours que nous sommes partent à la recherche d’une autre carcasse. On dirait que Branco a tout donné dans son livre. Quand un journaliste fait une enquête sérieuse, profonde, qu’il va au bout du truc, il a toujours un peu de mal à s’en remettre et à se remettre au boulot, sur un autre sujet, mais c’est la loi du genre. Branco, lui, fait du surplace depuis que Denis Robert en a fait le porte-drapeau de la nouvelle résistance gauchienne.

 

JPEG - 78.8 ko
Brando est Marc Antoine ou Marc Antoine est Brando ?

 

Un grand talent peut être menacé par l’ego, ou par la folie. Brando était donc un comédien surdoué, une force de frappe qui a révolutionné le métier. Il a modernisé le jeu en mêlant le rhétorique à l’organique, ce qui a donné plus de force à son jeu, un peu à la manière de Bruce Lee qui enseignait comment mettre tout le poids de son corps dans un coup de pied. Malheureusement, et Depardieu le confirme, c’est un métier destructeur pour les hommes, qui ont besoin de savoir qui ils sont, et un acteur n’est personne, ou tout le monde.

 

 

Un acteur est une cellule-souche, et les grands acteurs se détestent pour ça, détestent leur métier, même et surtout s’ils y excellent. Mais ce métier fait rêver, car pouvoir être n’importe qui et le rester définitivement dans l’esprit des autres fait chavirer les foules, chaque être humain rêvant de sortir de sa peau pour gagner les esprits, et se survivre. Une forme de vie éternelle...
Brando, qui était naturellement viril, ne supportait pas la féminisation forcée de l’acteur.

 

 

Malgré ses nombreuses conquêtes, Brando ne trouvera pas son identité chez les femmes. Il mourra seul, dans sa maison sur les collines de Los Angeles, au milieu d’un désastre familial, la télé allumée.

 

 

JPEG - 70.3 ko
Insatiable Brando

 

JPEG - 110 ko
Avec sa Tahitienne de 19 ans sur le tournage du Bounty

 

Juan Branco, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

81 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2250906
    le 01/08/2019 par Nicolas D.
    Quand Juan Branco se prend pour Marlon Brando

    Ce type représente la mégalomanie et le narcissisme du petit milieu parisien. A dégueuler.

     

  • #2250907

    Le mec nous fait un remake de la scène face caméra du film Projet Blair Witch :

    https://www.youtube.com/watch?v=Z66...


  • #2250908

    Acteur c’est là où on ressent le plus la prostitution j’imagine... comme rock star qui joue son rôle...
    Sauf si on peut rester naturel, comme Jean Gabin, et peut-être Marlon.

    Antonio Banderas a un peu le même charisme je trouve, mais pas le même caractère viril.

    Branco est une merde, je le classe à part, dans les entubeurs.


  • #2250909

    Mouais, dans le genre pervers narcissique, le Brando, il se posait là quand même. Quand on est se tient au centre de dix-sept (17 !) suicides avérés, c’est qu’il y a quelque chose qui pue la mort chez marlon branleux...

     

    • #2251040

      Oui, Brando habitait Laurel Canyon (il y est mort), et a fait partie de l’histoire des déjantés malsains (acteurs et musiciens) qui ont vécu et sont pour beaucoup morts là-bas.
      Mais lui a su durer, comme son voisin Nicholson ; entourés par les morts, comme l’a très bien décrit Dave McGowan.
      http://centerforaninformedamerica.c...


    • #2251059

      Brando considerait le travail d’acteur comme de la merde, pareil que gainsbourg qui disait que la musique etait un art mineur... y’avait une belle humilité chez ces 2 hommes


  • #2250923

    Sur la pointe de l’orgueil les qualités ne peuvent rester....

     

  • #2250924

    Il est dans le noir pour pas que l’on puisse voir Attali derrière qui lui souffle son texte !!


  • #2250929

    Mais que fait Copy-comix ?


  • #2250934
    le 01/08/2019 par "culs terreux"
    Quand Juan Branco se prend pour Marlon Brando

    Mais je croyais qu’il avait jeté l’éponge, y’a eu un bis, un rappel ?
    Quand j’étais jeunot, j’avais toujours une ou deux copines, qui me jouaient des mélodrames du genre ce soir je te quitte et le lendemain, dans le pieux, les cheveux en pétard, des cernes sous les yeux et le maquillage en vrac, elles me disaient huuum c’était trop boonn !
    Juan me fait pensé a ces cochonnes, que tous les ados de l’équipe du XV du village, connaissent a l’endroit, a l’envers, sur le coté, en plein air, sur une banquette de voiture ou dans les WC d’un bistrot, des pétasses qui se prennent pour des stars de cinéma, sauf que dans le patelin ,à la place de la croisette, on a des champs, au lieu des Roll Royce on a des tracteurs et aucun paparazzi juste des broutards , des laitières et des cochons
    En tout cas merci pour les souvenir, bon elles étaient pas toutes jolies , mais lui , ça fait beaucoup quand même
    Même après une victoire bien arrosé, le Juan je sais pas si il aurait du succès, vers chez moi


  • #2250939

    On dirait un petit nounours sur la vidéo. C’est une blague ce Juan Branco.


  • #2250945
    le 01/08/2019 par sérieuxilpensaitpasàBrando
    Quand Juan Branco se prend pour Marlon Brando

    Les photos de Brando, superbes !
    Mais, c’est pas nous aimer de mettre la vidéo, il est inregardable à te filer une tention de potozoaire, pourquoi il fait pas tourner un flingue dans sa main, ça aurait eu le mérite de nous rendre “bons voyeurs”, là, non, c’est juste pas possible... vous l’avez déjà bien vêtu il aura pas besoin des soldes d’hiver, je laisse filer alors... mais, quand même, il prend les gens pour des cons ce mec, non ?


  • #2250948
    le 01/08/2019 par Juan Branlot
    Quand Juan Branco se prend pour Marlon Brando

    Je savais pas qu’il avait fait aussi les Cours Florent bravo, bientôt on va apprendre qu’il sait cuisiner et jongler


  • #2250950

    mais il est dingo de faire des videos pareilles...ca rappelle le logo de sa boite...barre toi taré

     

  • #2250951

    Ah ! C’est malin, je l’avais déjà oublié...


  • #2250957
    le 01/08/2019 par Hassen Accident Domestique
    Quand Juan Branco se prend pour Marlon Brando

    Étienne Liebig sors de ce corps


  • #2250972

    (* les hommes, qui ont besoin de savoir qui ils sont.)
    J’ai eu très très longtemps ce point de vue. Et puis, un jour, je suis tombé sur cette phrase de Georges Bernanos : " Se connaître soi même, est la démangeaison des imbéciles."
    Il m’a semblé à ce moment là, que le Vieux avait mis le doigt sur quelque chose de fondamental ; peut-être le plus grand contre pied à notre modernité.

     

    • #2251109
      le 02/08/2019 par Igor meiev
      Quand Juan Branco se prend pour Marlon Brando

      Connaître Dieu est la démangeaison des sages


    • #2251287
      le 02/08/2019 par Las des imbéciles
      Quand Juan Branco se prend pour Marlon Brando

      Celui qui connait son âme connaît son Seigneur.

      Celui qui ne cherche à connaître ni l’un ni l’autre est un imbécile. Peu importe son nom.


    • #2251368

      Je suis d’accord avec vous Messieurs mais il me semble que Dieu ne se connaît pas lui-même. D’ailleurs sa réponse à Moïse est :" Je suis ce que je suis." Peut-être me trompe-je mais il ne m’apparaît pas qu’il y est une quelconque connaissance de soi là dedans. Et si Dieu ne se connaît pas, comment ferions nous, nous, pour le connaître ?
      Cordialement


    • #2251733

      En réponse à ac :

      Il ne se connait pas, et pour cause, il n’y a rien au dessus de lui ! Rien pour lui dire qui il est !
      Le mot que vous cherchez est : Omnipotent .
      Il est Dieu et omnipotent !


    • #2251880

      C’est vrai Fajs mais je ne crois pas que le mot Dieu recouvre quoi que ce soit. C’est à dire que même l’imagination la plus poussée a bien du mal à en dessiner les contours. Bien sûr c’est tout de même très bien de l’avoir, cela permets de nous entendre. Quant au mot omnipotent, J’ai regardé la définition et ce qui est drôle sur wikipédia c’est qu’il parle justement de la puissance divine qui, si elle est toute puissante, doit pouvoir si elle le souhaite, être impuissante.
      Tout ça pour dire, peut-être pas grand chose au final, mais que cela m’a fait penser à Maître Eckhart qui disait :" Je prie Dieu de me libérer de Dieu"

      Cordialement Fajs


    • #2251887

      @ac



      la puissance divine qui, si elle est toute puissante, doit pouvoir si elle le souhaite, être impuissante.




      La puissance est le contraire de l’impuissance. Il y a une contradiction logique dans ton affirmation, qui revient à affirmer que A = non A, ce qui est évidemment faux.


    • #2251908

      Oui, mais je n’affirme pas. C’est l’explication qu’en donne Wikipedia. Je ne pense pas qu’il parle de l’impuissance comme contraire de la puissance. Mais d’un choix que pourrait faire l’omnipotence puisqu’ elle peut tout même opter pour l’impuissance. Ce qui, vous avez raison nous pousse à la limite de l’entendement puisque si il y a bascule vers l’impuissance, il n’y a plus omnipotence. Mais cela nous amènerai vers un autre sujet à savoir ; est ce que la logique n’est pas taré par sa propre mécanique. Mais j’avoue que là j’arrive moi même au bout de mes propres capacités cognitives pour développer un tel sujet.

      Bien à vous Titus


    • #2251941

      @ac

      Non, par définition la puissance ne peut pas devenir son contraire, l’impuissance.
      La toute puissance a une limite : le respect du principe logique de non contradiction.


    • #2251969

      Oui, mais je trouve que la phrase : " La toute puissance a une limite " est illogique et contradictoire.

      Cordialement Titus


  • #2250975

    Mon Dieu, j’ai honte pour lui....


  • #2250982

    Juan Branco-gnole


  • #2250991
    le 01/08/2019 par rastapopoulos
    Quand Juan Branco se prend pour Marlon Brando

    Les "Heures les plus sombres".
    Avec en plus un petit côté révolutionnaire bolivarien faisant une vidéo lors d’une cyberattaque de l’alimentation électrique du pays.
    Merci Juan, tu m’as bien fait marrer.


  • #2251008

    Il fait une dépression ?

     

    • #2251118
      le 02/08/2019 par sabotage général
      Quand Juan Branco se prend pour Marlon Brando

      Non, il se fout de la gueule des gauchistes à mon avis, qui gobent tout ce qu’on leur présente.
      C’est l’avocat d’un autre crétin de premier ordre : Maxime Nicolle.
      Sauf que Branco il a pas le même salaire a priori qu’un Gilet Jaune, ses suiveurs pourraient se demander quelle légitimité il a, au lieu de se prendre pour un prophète, il n’est clairement pas dans le sérieux !


  • #2251009

    Putain, j’ai tenu trente secondes ! J’ai cru que le mec allait chialer d’emblée. Faut être à l’ouest total. Je trouve qu’il y a chez lui un côté « j’ai cramé mes vaisseaux et je ne sais plus trop sur quel rivage aborder », même si j’ai ma petite idée quant à son inclination profonde et à son tempérament, son habitus bourgeois. Son milieu d’origine lui pardonnera-t-il d’avoir craché dans la soupe ? Que lui faudra-t-il consentir ? On a l’impression que le pauvre petit bichon en tremble rien qu’à l’idée du baissage de froc. Pauvre petite chatte.


  • #2251010
    le 02/08/2019 par Valochesansbaloche
    Quand Juan Branco se prend pour Marlon Brando

    Ce mec était partout pendant deux trois semaines le système a vite compris qu internet l avait foutu à poil, il est donc cramés son destin au grand max un genre de besancenot, il sortira peut-etre un rap.
    C est ça l intêret d internet foutre à poil les demi molles, les tièdes ca dégage, il n y a plus que des bobos pour le regarder avec admiration , retourne faire l avocat et reste en là, ta pas l épaissuer pour esperer plus .


  • #2251022

    Le jeu d’un mauvais acteur est pathétique .
    Là, cela en deviens comique .
    [ je me souvient du théâtre de Guignol, lorsque j’avais 5 ans ]
    Guignol, guignol, guignol . ;; Gendarme. ;; ; gendarme...


  • #2251025
    le 02/08/2019 par The Médiavengers Zionist War
    Quand Juan Branco se prend pour Marlon Brando

    Patrick Sébastien et Jean-marie Bigard sont plus crédibles.


  • #2251027
    le 02/08/2019 par goy pride
    Quand Juan Branco se prend pour Marlon Brando

    Cela fait près d’un quart de siècle que je me suis débarrassé de la télévision et je vous garantie que cela vous aiguise le sens de l’observation et l’esprit ! En effet depuis je peux en l’espace de quelques secondes de visionnage d’une vidéo déterminer si une personne s’exprimant parle naturellement ou si elle joue un rôle. Or avec Branco dès la première bribe d’une de ses vidéos j’ai immédiatement identifié l’imposture ! La vidéo en question c’était quand il demandait à ses disciples s’il devait ou non aller chez Hanouna. Toute de suite les mimiques affectés, le jeu d’acteur...m’ont sautés aux yeux ! Tellement évident que c’est un très mauvais comédien ! Mais certaines personnes visionnant régulièrement des produits télévisés sont accoutumés à ces mimiques, à ces expressions faciales affectées qui font partie de leur quotidien...et ont perdu la faculté de les identifier.
    Toutefois avec Branco on atteint un tel niveau de "fake" que même les plus désensibiliser commencent à sentir qu’il y a anguille sous roche ! Branco prend vraiment les gens pour des cons pour penser que sa médiocre prestation peut berner les masses ! Cela dénote bien l’arrogance, le mépris et les préjugés de sa classe à l’égard des masses populaires ! Ce mec nous prend vraiment pour des abrutis complets alors que c’est lui l’idiot ! Car si il avait une once de perspicacité il aurait fait preuve d’un peu plus de respect pour l’intelligence du peuple et aurait éviter son jeu d’acteur grotesque pour paraître plus naturel et moins affecté. Mais peut être ne peut-il tout simplement pas paraître naturel car sachant qu’il trompe le peuple il faudrait alors qu’il feigne le naturel ! Or feindre le naturel quand on joue une comédie c’est un métier qui n’est pas à la portée du premier venu !

     

    • #2251065

      @ goy pride
      feindre le naturel quand on joue une comédie c’est un métier qui n’est pas à la portée du premier venu !
      Il y en a tellement qui devraient le comprendre, mais ils insistent alors évidemment ils passent pour des charlots forcement, et Branco est tombé dans le piège du ridicule parce que dans ce métier qui est loin d’être à sa portée l’effet est inversé .


  • #2251031

    Juan "Baphomet" Branco
    Il est cramé et il le sait mais on se retire pas du game comme ça il continuera a posté des vidéos tant que papattali le lui ordonneras mais on sent que lui même n’y crois plus ... mais connaissant les loustics qui tire ses ficelle ils nous sortiront un autre candidat potentiel pour mener la contestation légitime dans la voie de Garage qu’ils auront choisit


  • #2251037

    C’est un enfant prodige. Mais enfant quand-même...

     

  • #2251039
    le 02/08/2019 par François
    Quand Juan Branco se prend pour Marlon Brando

    Faut l’envoyé à l’asile le pauvre gars.

     

  • #2251047
    le 02/08/2019 par Lucky Larry
    Quand Juan Branco se prend pour Marlon Brando

    Merci pour la vidéo mais non, je ne vais décidément pas me taper 17 minutes 31 secondes de Juan Branco.
    Par contre Marlo, même 4 minutes, pas de problème.


  • #2251054
    le 02/08/2019 par JeSuisSoral
    Quand Juan Branco se prend pour Marlon Brando

    « Qu’est ce que vous faites quand vous êtes menacés par des services secrets étrangers , et en même temps opposé au pouvoir du pays qui est le vôtre . »
    La conclusion logique des ses propres mots , c’est que le pouvoir n’est pas en France , il est étranger , en fait il n’a pas vraiment de lieu , il est apatride .


  • #2251063

    Vers 5mn 30 le petit branquo parle des pressions dont il est victime depuis le début de l’année...ce qui serait la raison de son engagement ???c’est l’œuf qui a fait la poule ou la poule qui a fait l’œuf ? Avant ces pressions il n’était donc pas engagé ?
    En tous cas la mise en images est juste ridicule.


  • #2251087
    le 02/08/2019 par Loh Samouye
    Quand Juan Branco se prend pour Marlon Brando

    J’ai pas pu aller au delà de 18 secondes, à 08h30 c’est trop violent une vidéo pareille. Je me croyais plus fort mentalement.


  • #2251108
    le 02/08/2019 par ifuckcharlie
    Quand Juan Branco se prend pour Marlon Brando

    "Brando tapait des deux côtés de la barrière sexuelle. Brando ou l’esprit de conquête(s), car la puissance doit s’exprimer. " Oui mais enfin y a d’autres moyen que d’enculer les copains, quand même .


  • #2251159

    pauvre homme ...


  • #2251160

    Je pense que vous n’avez pas compris l’essence profonde de Juan Branco, c’est un esthète, un poète, un artiste, un vrai.

    Un amoureux des belles choses qui nous charme par son physique d’athlète grec, son charisme de tribun, et son art oratoire qui ferait pâlir Platon.

     

    • #2251255
      le 02/08/2019 par Faribole pour un massacre
      Quand Juan Branco se prend pour Marlon Brando

      @Bruno



      Un amoureux des belles choses qui nous charme par son physique d’athlète grec, son charisme de tribun, et son art oratoire qui ferait pâlir Platon.




      Un amoureux des belles choses qui nous charme par son physique d’ado pré-pubère, son charisme de chanteur a l’EuroviFion, et son art oratoire qui ferait pâlir Gilles Verdez.
      Société du spectacle
      Tout ce qui oublie la mise en scène et la maîtrise de l’illusion pour verser dans la simple hypothèse et maîtrise du réel tombe dans l’obscène. Le mode d’apparition de l’illusion est celui de la scène, le mode d’apparition du réel est celui de l’obscène.
      Jean Baudrillard.


  • #2251173

    Il est amusant d’apprendre que Marlon Brando (patronyme alsacien originel : Brandau, transformé en Brandeau, puis Brando) se fit à un âge tendre, comme Manu, séduire et propulser par sa prof de théâtre, qu’il devint bisexuel par la suite, défendit les "minorités" non blanches dans les années soixante, joua un rôle de pédophile dans un de ses derniers films, mena très généralement une vie de pacha polygame oriental, collectionnant les actrices, vit son fils aîné (après prise de drogue) condamné à la prison pour meurtre (mais pour secourir sa demi-sœur), et cette demi-sœur, fille de Brando, se suicider, après prise chronique de psychotropes.
    Une destinée hollywoodienne ou de poète maudit qui a fini en maladie et réclusion volontaire à Mulholland Drive, LA.
    Petit Branco, attention ! Derrière la lune, le côté noir, le grand vide astral et même parfois l’horreur.
    https://www.lepoint.fr/livres/la-ve...


  • #2251214
    le 02/08/2019 par Juan les pines
    Quand Juan Branco se prend pour Marlon Brando

    Ce branlo, avec son pote israélien, attaque toujours les états européens pour crime contre l’humanité pour ne pas accueillir suffisamment de migrants ?


  • #2251216
    le 02/08/2019 par le bonze de bilbao
    Quand Juan Branco se prend pour Marlon Brando

    le myho qui se ridiculise en parodie .
    révélateur du pauvre niveau des manges peignes qui suivent ces fourbes.


  • #2251231
    le 02/08/2019 par Periphery
    Quand Juan Branco se prend pour Marlon Brando

    Mais qu’est qu’il a l’air con.... ça en est gênant.

     

  • #2251240

    En fait son vrai nom c’est Branquignol.
    Ça doit être plus ou moins catalan
    Branco c’est un diminutif.
    C’est ça un diminutif..
    .


  • #2251254
    le 02/08/2019 par christian
    Quand Juan Branco se prend pour Marlon Brando

    Quel Héros, le don de soit personnifié.
    C’est juste ridicule.


  • #2251264

    Il est pas dans son état normal branquilou ou bien ? Bon j’avoue que 15 secondes de visionnage ne me donnent peut-être pas la réponse !


  • #2251288
    le 02/08/2019 par clandobranlo
    Quand Juan Branco se prend pour Marlon Brando

    branlo, il devrait faire les choses bien et arréter de faire le finot, balancer un "chase" de moroder pour qu’au moins on ne s’ennui pas . s’il veut faire son sombre gadgeot pour se donner un air troublant qu’il mette du son et n’hésite pas à monter le volume ( du son ) , au moins on ne s’ennuiera pas , parce que niveau parlotte c’est plutot de la jérémiade attalienne.

    branlo faire perdre du temps aux gens et en fait gagner au gouvernement.


  • #2251322

    Je me suis interrogé sur la sincérité du personnage, au fur et à mesure entaché de détails curieux dans sa carrière (courte) comme dans ses relations.
    Le simple fait de se mettre en scène de la sorte montre une fois encore le peu de consistance de ce Juan Branco.
    Il dénonce sans dénoncer, utilise le verbe à mauvais escient, comme l’avait fait Émile Zola dans son fameux article "j’accuse" au sujet d’une véritable affaire d’espionnage d’État (euh pardon, d’antisémitisme d’État), faisant abstraction des faits pour verser dans l’émotionnel.
    Il parle de répression politique, brandissant "Julian Assange" tel un étendard de moralité, tout en faisant le parallèle avec sa propre "mission" d’intérêt publique en pleine crise des "gilets jaunes".
    Il n’y a vraiment rien à attendre de ce genre d’égocentrique qui suinte la récupération politique à grand renfort de pseudo médias alternatifs.


  • #2251337

    pourquoi prend il cette voix de niais limite on dirait qu’il va chialer ?


  • #2251370

    Je me demande si ce mec, tout instruit, tout génie qu’il est, serait capable de faire la vidange des 20000 de sa bagnole ou de tout simplement changer sa roue après une crevaison.....à méditer

     

  • #2251372

    Avec la post-face de Crépuscule une nouvelle étape sera franchie... lol le marketing révolutionnaire à 2 balles .. le mec a écrit un bouquin, et s’imagine avoir fait trembler l’oligarchie...


  • #2251378
    le 02/08/2019 par Victor kao
    Quand Juan Branco se prend pour Marlon Brando

    Merde le ridicule ne tue pas...


  • #2251410

    Être aussi ringard à 29 ans c’est un vrai tour de force.

    Franchement faut avoir envie de suivre un type pareil.

     

  • #2251468

    TRÈS mauvais choix d’orientation pour l’éclairage.

    Vraiment zéro pointé.


  • #2251481
    le 02/08/2019 par sa majesté
    Quand Juan Branco se prend pour Marlon Brando

    Où est la scène avec le beurre ? Ne me dites pas qu’il se l’est appliqué lui-même ?


  • #2251506

    On dirait Belphegor !


  • #2251567

    Même ses maîtres doivent se dire : "miskin, il me fait de la peine la vérité"


  • #2251718
    le 03/08/2019 par Marmiedoise
    Quand Juan Branco se prend pour Marlon Brando

    Houla !!! Soit c est, avec un niveau tres eleve de probabilite, du pur foutage de tronche soit il est sincere et auquel cas va falloir intervenir tres vite sans quoi et a ce rythme dans moins d un an il aura mis fin a ses jours !
    Toujours est il qu avec tout juste une annee de presence dans les "hautes spheres" afficher a la fois autant de fragilite et de doutes couples a une mise en scene pitoyable devraient en laisser plus d un songeur sur le niveau de credibilite et la capacite a durer d un tel indivividu !
    Reste que le gauchisme que ce soit sur le plan ideologique ou humain ne produit que des choses inconsistantes !

     

  • #2251777
    le 03/08/2019 par L’Incorruptible
    Quand Juan Branco se prend pour Marlon Brando

    Pour paraphraser De Gaulle, "le gauchisme est un naufrage".


  • #2252040
    le 04/08/2019 par Juan BranCouilles
    Quand Juan Branco se prend pour Marlon Brando

    Bientôt en première partie de Pierre Fatus avec les effets spéciaux du Manège enchanté une production Télétubbies !!


  • #2252644

    l’Imposteur. Ras le bol de lui.


Commentaires suivants