Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Quand est-ce qu’on invite un célinien pour parler des pamphlets de Céline ?

Alors que Pascal Praud n’a pas encore fini son introduction, Élisabeth (qu’on ne présente plus) saute sur la parole et donne son avis sans que personne ne le lui ait encore demandé mais ça, c’est le privilège de la Lévy. Nous sommes sur CNews, le 5 janvier 2018, et Céline est au cœur du débat.

 

« Il me semble que les gens qui pourraient vouloir lire ces trucs, pour des mauvaises raisons, c’est-à-dire simplement pour ratiociner leur propre antisémitisme en boucle, ont déjà accès sur des sites négationnistes arabes etc. etc. à des PDF de ces pamphlets c’est comme ça que moi j’en ai pris connaissance... Donc je ne crois pas qu’on devienne nazi en lisant Mein Kampf, je ne crois pas qu’on devient antisémite en lisant ça, en revanche ce qui est intéressant c’est que si vous voulez on voit un antisémitisme à la fois qui annonce le génocide c’est-à-dire Céline est antisémite très tôt et pas à la façon des antisémites français si vous voulez qui dont beaucoup ont ensuite euh été résistants ou ont sauvé des juifs si vous voulez mais il est déjà génocidaire il est déjà pour le massacre ça c’est quand même fascinant, ça apporte quelque chose à la connaissance. »

C’est à 2’40 que Pascal (Preud), avec d’infinies précautions, reprend doucement la parole de son émission à son invitée. Tout le monde se tait, c’est le Grand Respect. Peu après l’intervention brillantissime mais quelque peu fougueuse de la Lévy, la parole passe à Clément Viktorovitch, qui est contre la réédition pour des questions littéraires :

 

« On ne doit pas pouvoir trouver de qualités littéraires à ce type de texte.... Mais ce sont aussi des documents historiques et je souscris totalement à ce que vient de dire Élisabeth Lévy. »

Bon OK, les contradicteurs sont restés à la porte du studio, le débat va dans le même sens... Y a pas un pilote célinien dans l’avion ? On se ferait moins chier, plutôt que d’entendre toujours les mêmes arguments dans la bouche des mêmes relais de la pensée dominante plus ou moins nuancée, plus ou moins argumentée.

Et là, on s’adresse directement à tonton Gallimard : publie les pamphlets, vire les notes polluantes des gardiens de la Morale Oligarchique qui fait braire tout le monde depuis la prise du pouvoir des Emmerdeurs qui nous bouffent le quotidien, rends hommage à Céline, allez, un peu de courage, qu’on rigole un bon coup !

 

 

On n’a pas regardé le reste de l’émission, une pub a surgi sur Dailymotion. Du coup on a loupé la sortie de Joffrin, dit Lolo le bafouilleur, qui connaît bien la collaboration, hin hin hin !
Il y a un pépé à côté de la Lévy qui souligne que l’éditeur québécois des Écrits polémiques est proche du Front national – quelle horreur – et une minette bronzée UV sortie d’on ne sait où mais qui s’appelle Frédérique Bedos nous fait la leçon en robe de femme de ménage : « le talent peut être au service de choses bonnes comme de choses mauvaises ».

 

 

Frédérique, nous dit Wiki, a été choisie par François Hollande « pour intégrer le comité de parrainage de “La France s’engage”, le chantier présidentiel consacré à l’innovation sociale jusqu’en 2017 ». Et puisqu’on s’ennuie un peu pendant le 243 000e débat sur « Céline le génie méchant », on a découvert que Frédérique avait fondé le Projet Imagine après avoir rencontré le beau François. Oh oh, qu’est-ce que c’est que le Projet Imagine qui lui vaut d’être invitée sur un débat Céline ?

Le Projet Imagine se décompose en deux piliers :

- les films Imagine ont pour mission d’informer, inspirer et pousser à l’action. Ils obéissent tous à la même ligne éditoriale : il s’agit de faire du journalisme avec espérance
- l’objectif des films consiste à lever un grand mouvement d’engagement populaire qui cherche à inventer une autre façon d’être au monde : c’est le mouvement Imagine.

Ah, d’accord. Bref, Céline aurait été encore de ce monde (pourri), il aurait conchié dans des termes que la morale réprouve toute cette petite assemblée qui exalte la liberté d’expression tout en voulant l’encadrer à mort.

Écoutez Pascal Praud à 7’04 :

« Mais vous avez tout lu ? Parce que c’est vraiment très ennuyeux. C’est répétitif, c’est toujours la même chose, c’est pas très intéressant, c’est pas très bien écrit, curieusement c’est pas très intéressant et c’est très répétitif. »

 

Diable, il tient vraiment à garder son émission !

Finalement, même après sa mort, Céline nous fait encore bien rire.

Céline, une œuvre de son temps, et des temps suivants,
lire sur Kontre Kulture

 

Louis-Ferdinand, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

51 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Tout ce cirque, tout ce petit monde, tout ce que la France devient. Je ne vois pas le bout de tout celà, et j’ai parfois du mal à rester optimiste.
    Merci à ER pour votre travail.

     

  • Ce livre est un chef-d’oeuvre absolu. Soit il est vrai et tout notre monde est faux, soit il est faux et tout notre monde est vrai.
    "Bagatelles pour un Massacre" signifie que peu à peu, de bagatelles en bagatelles, les français se laissaient pousser dans la guerre, dans le massacre. Et c’est exactement ce qui est arrivé.
    Le livre contient 3 thèmes principaux :
    - 1/3 de pur élan vital, anti-alcool, anti-ragot, anti-esprit bourgeois, anti-journalisme, anti-mauvaise littérature
    - 1/3 anti-chrétien et anti-judaïque
    - 1/3 de script de ballets dansés qui contrastent avec le reste du livre.

    Quelle que soit la page par où on prenne le livre on est étonné de la pertinence : les choses se sont passées comme c’était écrit dans le livre. Exemple récent : l’affaire weinstein, l’affaire polanski, l’affaire James Toback etc... toutes ces affaires sont décrites NOIR SUR BLANC dans un passage où l’auteur appelle les producteurs d’Hollywood les "Ben Cinéma" qui déjà à l’époque (années 20-30) "consommaient" sexuellement les jeunes postulantes actrices par centaines.


  • Céline n’a qu’a bien se tenir, apparemment le fils Netanyahu se serait distingué en partageant un dessin antisémite sur les réseaux sociaux ( http://www.lepoint.fr/monde/israel-... ) et aurait bien malgré lui, à l’occasion d’une soirée bien arrosée, balancé son 1er ministre de père qui visiblement été impliqué dans une histoire de favoritisme dans le cadre d’un contrat gazier ( http://www.lepoint.fr/monde/netanya... ) !!! On marche sur la tête, les êtres humains les plus moraux du monde qui se fourvoient dans de sordides histoires, où va le monde !!!


  • Mais le principal reste pour moi la réponse à la question que je pose à mon entourage :

    "Qui regarde C News ?"

    Réponse : Personne !!!!


  • Pour cette hystérique de Lévy : le massacre annoncé par Céline, c’est le massacre des goys, le massacre de la deuxième guerre mondiale et ses 50 millions de morts, après la première et ses 20 millions, pas le massacre des juifs fauteurs de guerres...
    Mais je sais bien que seuls eux compte, puisque seuls eux sont humains...
    AS.

     

  • E.R envisage t-il de publier le Talmud... ?


  • Les petits industrieux "fakeurs" de l’antisémitisme en meute !
    Seigneur Dieu, comment peuvent-ils être aussi malhonnêtes et orduriers ?
    dame pharisienne, de quel droit une sale gueule moralement dégueulasse traite-t-elle publiquement et paradoxalement le "grand écrivain" Céline de "saloperie" ?


  • Alain est un fin connaisseur, mais ils ne l’inviteront jamais !


  • ah qu’est-ce qu’ils sont pénibles ces "trop de" des médias, avec leur nostalgie de l’antisémitisme des années noires, qu’ils aimeraient bien faire re-naître aujourd’hui, pour faire appliquer "bagatelle pour un massacre" ou "le massacre programmé des goyim" que nous sommes, et factuellement c’est bien ce que Céline, visionnaire, à perçu et développé dans ses écrits, ce qui allait se passer aujourd’hui et que nous vivons, c’est à dire un génocide silencieux et programmé (cf talmud) des occidentaux non-juif que nous sommes, car Celine dénonce le massacre futur, non pas des juifs des camps de concentration qui surviennent un peu plus tard pendant la guerre, mais bien celle des non-juifs d’aujourd’hui qui subissent le Nouvel Ordre Mondial atlantico-sioniste déjà en oeuvre à l’époque, d’où l’antisémitisme classique (non génocidaire), évident voire même légitime des années 30 dans le contexte de l’époque qui ne doit en aucun cas être décontextualisé et comparé avec notre monde de 2018 car l’antisémitisme aujourd’hui est artificiellement généré par les sionistes eux-mêmes, ces fameux "trop de" des médias qui tentent chaque jour de faire ici dans notre chère France mal menée, faire passer le français pour un crétin docile, raciste et antisémite qui ne dit rien. Naturellement "il faut préciser" (obligation par la police de la pensée) que l’analyse de la vérité, ne valide pas les actes criminels des allemands pour avoir généré des concentrations, entre autres, des juifs d’Europe mais pas que et pas qu’eux, pendant la seconde guerre mondiale, qui furent parqués comme du bétail, morts en masse, en surnombre, dans l’insalubrité la plus abjecte, la maltraitance et les maladies infectieuses.
    Maintenant c’est le passé, il faut aller de l’avant, ça suffit les embrouilles par les générations qui n’ont jamais connu la seconde guerre mondiale et qui s’improvisent porte paroles de l’histoire réorganisée en événement permanent et intemporel.
    La vraie PAIX reviendra lorsque la France retrouvera toute sa splendeur et aura étouffées en second plan, toutes les religions secondaires et les communautés de tout et n’importe quoi au nom de la cohésion du peuple uni pour son pays, la France souveraine chrétienne et athée-chrétienne, celle qui appartient aux français qu’ils soient croyants ou non croyants, et de toute confession religieuse et politique.


  • Voir le débat animé par des communautaires et quelques goyim soumis, quelle ironie mais quelle ironie !...Céline en aurait il rit ou pleuré ? On est au delà du massacre dans la réalité des faits...un pays de soumises qui ne s occupe que du sort du 1 %le mieux loti...a croire que l’obsession du goy doit être de ne s’intéresser que au "malheur" des juifs...

    Ceci dit dans les "pamphlets " en question il y a au moins une position qui avec le recul me fait dire que Céline avait tort et était aveuglé.

    Je veux parler de la tirade contre Petain. On est en 1937 et Pétain prévenait la France qu elle n’était pas prête et qu elle courait un danger mortel... Quelle le veuille ou pas le danger était la... il nappelait pas a la guerre mais a se preparer au pire...il avait lu mein kampf, et il connaissait l allemagne...il appelait les francais a arrreter "d enculer les mouches" pour reprendre une expression tres celinienne...Et Céline lui est rentré dedans...ce n’est pas très méchant mais tout de même. .. C’est du niveau "papy, arrête de vouloir préparer la guerre contre l allemagne. On s’en occupe, vas te coucher"...

    Et bien non..c’est pétain qui avait raison et Céline tort. Ne pas avoir compris que hitler était un danger de l’extérieur aussi mortel que la communauté organisee est un danger interne n’est pas très malin. On veut son independance ou on ne l’a veut pas. Se desarmer unilateralement nest pas une tactique viable. Parier sur une alliance avec un type qui est literalement obsédé par une revanche sanglante...Sinon que faire ? geindre sur telle ou telle communauté...

    Il fallait évidemment écouter Pétain. ..Céline n’aurait pas eu tous ses problèmes quelques années plus tard et encore aujourd’hui...

     

    • Ah bon ?
      Hitler est mort
      et la communauté est toujours là

      alors, qui qu’avait raison ???
      c’était quoi la menace durable (éternelle) ?

      Comme vous dites, c’est pas faute de s’être montré imprévoyant face à l’Allemagne, et pourtant c’est quand même Hitler qui a disparu en premier. Qu’est-ce que ça aurait été si on avait été mieux préparé...


    • Fais pas semblant de pas comprendre. avant de mourir, hitler n a til pas écrasé la france comme un insecte ?. Et il aurait mieux valu le repousser voir l écraser nous même. Pour lui cela lui aurait fait aucune différence.

      Il y a des ennemis immédiats, des ennemis secondaires etc etc...

      Être le vassal du 3eme Reich ou du NWO, pour nous patriotes français c’est pareil...
      S’il s’agit de n’être agité que par son rejet de la communaute de lumière ce n’est pas un projet de société. Désolé mais sans moi...

      Et c’est mon message. Et mon petit doigt me dit que Céline a du y réfléchir.

      Même si on prend ton analyse, et bien Céline s’est justement gourré de cheval. On s’est non seulement bouffé de la botte allemande, mais depuis 70 ans on est passé a des tartines quotidiennes de cette merde de nouvel ordre mondial.

      L’intérêt de mon message est de montrer que même dans les milieux un peu traditionnels français d avant guerre, tout n’était pas uniforme. Et surtout que de tous les francais, pétain avait vu le plus loin, et était le moins soumis..c’était un vieux lion patriote...Cela va à l encontre de cette image du collabo vicieux...c’est tout l’inverse précisément. Alors que celine sur ce plan ne propose rien qu’une longue complainte...il y a un côté Chouinard sans issue à cause même de cette position mi figue mi raisin.

      La france est morte en 1918. Et ne renaîtra que lorsque l’on aura à nouveau la certitude que c’est notre intérêt que l’on doit défendre. La guerre c’est horrible et tout et tout. Mais c’est à travers elle que les civilisations survivent ou meurent. On ne se soumet pas à son ennemi, qui que ce soit.


    • @Zuleya

      à quel moment la France a-t-elle suivi Céline ? Jamais
      donc comment faire porter le chapeau à Céline de la situation qui nous échoit maintenant, et depuis longtemps ???
      C’est se tromper de procès. Vous avez le droit de contredire ce très perfectible "médecin", mais votre point n’est pas le bon.

      Par ailleurs, comparer Hitler au NWO... Le NWO c’est l’alliance de toutes les élites (satanistes, de près ou de loin, conscients ou pas) sur plusieurs générations, qui se renouvellent. Hitler, c’est un type (avec une vie limitée, hein), à la tête d’un pays, seul, isolé. ça ne dure pas, ça ne pèse pas. Et niveau génie + soutiens, c’est beaucoup moins que NApoléon. ça a tenu combien de tps, NApoléon déjà ?

      Quelle crainte pouvions-nous avoir ? L’Allemagne n’aurait jamais tenu l’Europe. La France se serait libéré tôt ou tard, comme elle l’a toujours fait, mais avec panache, et elle ne se serait pas laissée humiliée par la suite comme cela s’est produit. Elle n’aurait pas laissé rentré l’ex-colonisé après avoir chassé l’allemand, ou pas de cette façon.
      Là où Céline aurait été visionnaire, cela aurait été de nous dire que le pire pour nous, aurait été de se faire libérer par l’Amérique (l’Empire). Plus de fierté, de la honte et du cynisme pour des générations et des générations. La mentalité française actuelle, son absence de gaieté, sa haine de soi, son cynisme permanent, sa dérision ricanante, elle vient de là. Plan Marshall + aura de perdant . La culpabilisation peut marcher à pleins tubes.

      Hitler une menace ?? mais bon dieu, une bonne jeanne d’arc, ça te fait repartir un pays, et ça te remet peut-être même un roi sur le trône. Alors que l’officier de Londres... c’était pipé !!


    • Là où la france a suivi Céline ? dans le pacifisme mielleux sans aucun espoir, qui a été (et est toujours) la maladie française depuis 1918. Si la france avait fait face à son destin (qui était que l allemagne de Hitler voulait coûte que coûte une revanche,malheureusement) on aurait pas eu à se libérer tout court.La vision de Céline a été un cataclysme. Il a participé, à droite, à la démoralisation du pays avant guerre.

      Et il offre un antisemitisme rabbique, choquant les bonnes âmes, qui ne déplaît pas à la communauté de lumière. La preuve, ils nous ressortent cet épouvantail de façon régulière. Si Céline n’existait pas, le crif l’inventerait. Le personnage de Pétain gêne beaucoup plus le système et ce n’est pas pour rien.


    • Le français s’appauvrit tellement qu’il y a des mots que l’on n’ose plus employer sans un adjectif, et toujours le même. « pacifismemielleux », autant tout attacher. Céline, mielleux ? en 2 mots vous montrez à quel point votre pensée n’est pas sérieuse, qu’elle n’essaie pas de saisir la vérité, mais a juste envie de cracher SA sauce sur le réel.

      Céline n’était pas pacifiste, ses pamphlets sont plutôt hostiles. C’est un pamphlétaire, et comme Rebatet, qui n’était pas non plus un soldat, ses seules balles sont les mots… et il en use !
      Il s’est présenté comme un pacifiste pour se défendre, pour plaire à l’esprit du temps (qui n’avait déjà plus grand-chose de « français », mais passons). C’est un peu comme Soral se présentant comme le vrai antiraciste, le vrai démocrate, alors qu’à côté il avoue très bien que l’antiracisme est une arnaque et la démocratie un compromis déshonorant. C’est simplement pour ne pas être toujours inaudible, et faire adhérer petit à petit ceux qui sont encore trop loin de votre pensée. Lisez, et comprenez, mais n’écoutez pas les gens parler d’eux-mêmes, ils essaieront toujours de vous mystifier... surtout un Céline...

      Et puis c’est la France qui a déclaré la guerre à l’Allemagne, ne l’oubliez pas. Vous êtes encore trop dans le mythe, là encore.



      Et il offre un antisemitisme rabbique, choquant les bonnes âmes, qui ne déplaît pas à la communauté de lumière



      J’ai failli verser une larme. N’est-ce pas vous, le pacifistemielleux ??

      Bon. C’est un pamphlet, il a le style que cela exige. C’est violent, tranchant, viscéral, tout ce que vous voulez. Ce n’est ni pacifiste, ni mielleux. Si c’est trop lourd pour votre estomac, il vaut mieux passer votre chemin, car effectivement vous n’en retirerez que du mauvais.

      Mais alors il faut l’ignorer complètement, ne pas émettre des théories qui tendraient au contraire à montrer que ça vous intéresse d’explorer ce ventre et d’en sentir la couleur... alors que c’est au-dessus de vos forces !

      Céline voulait une guerre, mais pas celle-là. La guerre institutionnelle et la guerre esthétique ; Pas la guerre boucherie qui ne résout rien, et où l’on ne peut que perdre, à tous niveaux… preuve désormais historique, pour tous les européens (il ne s’agit pas que de la France ici) !

      Vous avez le droit de penser que la priorité était Hitler, comme certains peuvent penser que la priorité actuelle est la guerre civile, et non la guerre contre l’oligarchie...


  • vous allez nous faire chier longtemps avec ce type à tronche d’abruti aviné et ses livres imbuvables à la lecture des dix premières page on à envie de gerber tout obscurci on se croirait dans les couloirs sombres , glauque et gluants d’un asile d’aliéné ou tous parleraient des heures pour dire ce qui peut être dit en cinq minutes voila ce qu’il me fait ressentir votre idole de Céline

     

    • Pour répondre à votre question... pas du tout trop longue... et sans point d’interrogation : Oui !



    • "Couloirs sombres , glauque et gluants d’un asile d’aliéné ou tous parleraient des heures pour dire ce qui peut être dit en cinq minutes"



      Voilà Jacques, une parfaite description de notre époque et de ses journaux d’information.

      NON ?

      Thémistoclès


    • Je les laisse parler maintenant, on voit toute la décadence du monde moderne, snob, sans goût, ignorant et factice, à admirer n’importe quoi en disant que c’est du grand art.
      Le pire n’est pas l’évaluation littéraire en elle-même, non.
      Le plus débile est de dire que le gars était "visionnaire". Mais visionniaire pour qui ?? pour les crétins athées aveugles et sans discernement qui ont besoin de leurs anars au ras des paquerettes pour leur sortir 2 ou 3 évidences de temps en temps. Pourquoi croyez vous qu’un être authentiquement religieux vit en monastère ? rien que pour le silence ?? n’importe quoi ! Les moines de toutes religions se tirent de la société parce qu’elle ne vaut rien, est pourrie de haut jusqu’en bas, de droite jusqu’à gauche ! Tout est merdique, de l’école jusqu’aux médias, jusqu’aux comportements intimes et familiaux, TOUT ! Si on veut apurer l’âme, on est forcé de se mettre à l’écart du monde pour un temps. (et revenir pour aider, une fois que c’est ok).
      N’importe qui travaillant sur lui-même sait déjà ce qui est pourri, on n’a pas besoin de pseudo-visionnaires pour matérialistes primaires aveugles et cons.

      J’ai lu hier "les beaux draps" de Céline, l’un des pamphlets incriminés.
      Oui, il critique superbement l’école et l’éducation moderne, oui, c’est très juste sur ce point, oui, la verve littéraire est brillante (rien de transcendant, mais brillante quand même), ok.
      Qu’est ce que j’ai appris ? Rien. Et Céline ne m’a jamais rien appris.

      De sorte que je n’en veux pas à Céline sur ce point (sauf que son racialisme permament est plus que lourdingue : les inuits se sont accaparés son "antisémitisme" pour attirer l’attention sur eux, afin de pleurnicher en permanence, alors qu’en fait il est raciste à la base, tout simplement, et envers tout le monde : il insulte aussi les français du sud, par rapport à ceux du nord, il peut vous en dire autant sur les asiatiques, les noirs... Il ne met pas de limite au racisme).
      Ce racisme dénote un esprit matérialiste décadent. Or, le matérialisme est à la base de ce qu’il dénonce, du monde moderne, de la mauvaise éducation scolaire, etc, ainsi, il dénonce des conséquences dont il chérit les causes. Contradictoire et philosophiquement nul.

      Ainsi donc, j’en veux surtout, non pas à Céline, mais à tous les ignares qui le taxent de "visionnaire", preuve qu’ils n’ont AUCUN discernement. Sans ER, ils n’auraient aucune conscience politique, c’est évident. Ils ont besoin des anars pour s’éveiller un peu.. pfff...


    • Je les laisse parler maintenant, on voit toute la décadence du monde moderne, snob, sans goût, ignorant et factice, à admirer n’importe quoi en disant que c’est du grand art.
      Le pire n’est pas l’évaluation littéraire en elle-même, non.
      Le plus débile est de dire que le gars était "visionnaire". Mais visionniaire pour qui ?? pour les crétins athées aveugles et sans discernement qui ont besoin de leurs anars au ras des paquerettes pour leur sortir 2 ou 3 évidences de temps en temps. Pourquoi croyez vous qu’un être authentiquement religieux vit en monastère ? rien que pour le silence ?? n’importe quoi ! Les moines de toutes religions se tirent de la société parce qu’elle ne vaut rien, est pourrie de haut jusqu’en bas, de droite jusqu’à gauche ! Tout est merdique, de l’école jusqu’aux médias, jusqu’aux comportements intimes et familiaux, TOUT ! Si on veut apurer l’âme, on est forcé de se mettre à l’écart du monde pour un temps. (et revenir pour aider, une fois que c’est ok).
      N’importe qui travaillant sur lui-même sait déjà ce qui est pourri, on n’a pas besoin de pseudo-visionnaires pour matérialistes primaires aveugles et cons.

      J’ai lu hier "les beaux draps" de Céline, l’un des pamphlets incriminés.
      Oui, il critique superbement l’école et l’éducation moderne, oui, c’est très juste sur ce point, oui, la verve littéraire est brillante (rien de transcendant, mais brillante quand même), ok.
      Qu’est ce que j’ai appris ? Rien. Et Céline ne m’a jamais rien appris.

      De sorte que je n’en veux pas à Céline sur ce point (sauf que son racialisme permament est plus que lourdingue : les inuits se sont accaparés son "antisémitisme" pour attirer l’attention sur eux, afin de pleurnicher en permanence, alors qu’en fait il est raciste à la base, tout simplement, et envers tout le monde : il insulte aussi les français du sud, par rapport à ceux du nord, il peut vous en dire autant sur les asiatiques, les noirs... Il ne met pas de limite au racisme).
      Ce racisme dénote un esprit matérialiste décadent. Or, le matérialisme est à la base de ce qu’il dénonce, du monde moderne, de la mauvaise éducation scolaire, etc, ainsi, il dénonce des conséquences dont il chérit les causes. Contradictoire et philosophiquement nul.

      Ainsi donc, j’en veux surtout, non pas à Céline, mais à tous les ignares qui le taxent de "visionnaire", preuve qu’ils n’ont AUCUN discernement. Ils ont besoin des anars pour s’éveiller un peu.. pfff...


    • @alan
      merci de nous faire partager votre avis mais
      le racisme n’a rien à voir avec le matérialisme.

      Je veux bien être votre visionnaire, si vous avez besoin qu’on vous raconte pourquoi.
      Bonne soirée !


    • @ alan
      Tes propos radicaux retombent encore dans le prosélytisme le plus sectaire et intolérant quand tu traites les athées voire les agnostiques comme moi de crétins ....quand aux anars il y a aussi à boire et à manger en ce qui concerne la conception de l’anarchie ....anars gauchiasses abrutis dogmatiques et sectaires ou anars façon Brel, Brassens ou Ferré ?!...
      Si tous le monde vient sur ce site avec son petit panier pour vendre sa camelote ....la réconciliation nationale chère à Alain sera comme les "lendemains qui chantent ...." une utopie mais en attendant ni Messie, ni lendemains qui chantent pointent leur museau... et il serait peut être plus judicieux d’organiser nos maquis avec plus d’agrément en ce qui concerne nos différences religieuses, philosophiques ou politiques !!! ...
      Cordialement.


    • @ Tetar 1er,

      Si c’est pour intervenir pour dire n’importe quoi, tu pourrais t’abstenir, et aller apprendre un peu de logique, ainsi qu’un minimum de bagage de philo avant de prétendre pouvoir discuter avec autrui.

      Le racisme, surtout hystérique comme celui de Céline, est une composante essentielle du matérialisme philosophique, car c’est nier totalement la part du spirituel, c’est nier l’action fondamentale et supérieure de l’esprit et de l’âme (âme auquel le matérialiste ne croit pas), pour ne croire qu’aux déterminismes de la matière, du corps physique et de la "race" !
      C’est pour ça que vous ne verrez JAMAIS un être spirituel authentique, Jésus, Bouddha, Lao Tseu, Tchouang Tseu, Shankaracharya, Ramana Maharshi, etc, vous parler de race ! Au contraire, ils vous diront toujours que l’esprit transcende la matière, qu’il faut éveiller l’âme, et que seule cette action d’Eveil grandira l’homme et sa civilisation. Le reste, c’est de la merde matérialiste qui conduit à la décadence, par exemple, la nôtre.

      Quant aux racistes, ils sont fondamentalement matérialistes, athées, et bousillent la civilisation en permanence, car pratiquer un racisme hystérique conduit toujours, soit à une décadence directe, soit à l’anti-racisme et à notre monde actuel ! (ce qui revient au même).
      Même les pires racistes, comme aux USA et en Afrique du sud, se voient imposés maintenant du LGBT et toutes les conneries mondialistes, mélanges imposés, etc, car ne considérer que la matière et le corps, le sang, conduit à la déchéance et à l’impuissance (d’où les tapettes en surnombre).
      SEUL L ESPRIT APPORTE LA FORCE ET LA GRANDEUR !
      Putain, mais les mecs, qu’est ce qu’on vous a appris, quoi ?? Quelle éducation de merde vous avez reçue pour ne même pas savoir des choses aussi basiques !

      Céline attaque la chrétienté, Jésus, bêtement et stupidement, (notamment dans "voyage au bout de la nuit") il ne voit que la race, c’est son droit, mais il est alors en pleine contradiction de soutenir ça et de dénoncer les travers du monde moderne, puisque ce sont ses valeurs de base qui ont produit ce qu’il regrette.
      Et vous, bien piégé par le moderne, vous faites les mêmes erreurs absurdes.

      Bref....


    • 1/2
      Alain
      Tout d’abord calme-toi, on dirait moi.

      Ensuite, le racisme vois-tu, peut avoir une haute part spirituelle. Les vrais spiritualistes, ne séparent pas le corps et l’âme, l’un ayant besoin de l’autre. Il ne suffit pas de dire « j’aime l’âme », il faut savoir que le corps peut la faire sombrer, et qu’il est donc aussi important de le chérir, de le préserver (pas de virginité d’âme sans chasteté de corps, etc). Donc le concept de race, comme tout ce qui a trait à la science du corps, peut nous dire des choses aussi sur l’âme.

      Tu as l’air chrétien, tu as donc lu la Bible ; « peuple élu », ça te parle comment ? Tu ne crois pas aux races ? Dieu y croit, lui, c’est ballot. Il choisit un peuple (il s’en fout de l’antiracisme), il l’élève, à travers des prophètes, des saints. Tous ne sont pas saints (loin s’en faut) mais il fait une promesse à tous, et considère qu’il est lié à TOUS par cette promesse, quelque soient les mérites personnels instantanés des uns et des autres. Alors selon quoi ? ben selon la race (fils de). Marie et Joseph eux-mêmes sont justifiés par la race pour recevoir le dépôt divin, relisez votre évangile. Dieu n’allait pas s’incarner dans le premier vagabond enculeur de chèvres venu. La grâce opère selon certaines règles, contrairement à ce que voudraient nous faire croire nos prêtres modernes. Il a fallu une longue élévation, de la stabilité, de la piété constante, pour passer d’un peuple d’éleveur de moutons à la Sainte Vierge immaculée conception. C’est cela, la preuve du choix qu’a fait Dieu. De même il a fallu du temps de Clovis à Saint Louis.

      Il faut du temps, de la stabilité ; C’est cela, la race (le « type dur et stable » de Nietzsche) ; Ne pas croire aux races, c’est un fruit de l’esprit dérangé de notre temps, qui n’a en face des yeux que révolutions, changement, absence de transmission et d’héritage, rebattage des cartes à chaque génération. Evidemment qu’on n’y comprend plus rien ; Le mot race est avant tout une représentation esthétique et littéraire, il exprime un type cohérent qui s’est rencontré de façon suffisamment stable dans le temps, et qui est le fruit d’un destin commun, impliquant des besoins et désirs convergents, du mimétisme aussi. Comme tous les concepts, il nous aide à décoder le réel, et s’en affranchir ne fait que nous rendre ce réel moins lisible, y compris pour voir qui y a été subverti.


    • 2/2
      Céline est plus ancien que nous, il avait encore sous les yeux des vestiges (plus ou moins dégénérés) du temps passé, et il pouvait encore comparer. Je n’ai plus en tête exactement sa prose sur le sujet, mais dans mon souvenir il identifie très bien l’esprit juif, et c’est cela qu’il décrit (rien de matérialiste là-dedans, il croit simplement au « type dur et stable » des juifs, à travers les âges). Les descriptions physiques ne sont dues qu’à un effet de sa jactance pamphlétaire, mais aussi à une vieille croyance littéraire qui veut que l’on décrive précisément la physionomie des personnages pour exprimer d’eux quelque chose de leur âme, selon ce que l’on veut en montrer. Pas de quoi fouetter un chat !
      Ce n’est donc pas du matérialisme : croire aux races, c’est-à-dire aux goûts qui font race (comme le goût français par exemple), c’est croire au temps, à la vertu de la stabilité, de la patience et à l’humilité d’abord, contre l’orgueil Babélien. La constance, la modestie, face à la démesure mondialiste. A vous de choisir.
      Dieu a permis qu’il y ait des races. Tout faire pour l’ignorer ne nous fait pas plus sage. Céline pensait que l’esprit juif ne valait pas le vieil esprit français, et il ne comprenait pas que les français se laissent amadouer si facilement par le goût et les idées modernes, qu’il qualifiait de « juives ». Le reste, ce n’est que de l’art littéraire, à profusion. Cela ressemble à un intérieur rococo allemand. Ça peut sembler excessif, ennuyeux, écœurant même, mais ce n’est en aucun cas matérialiste, bien que ce dernier ait voulu passer pour un matérialiste (il ne faut pas toujours écouter les gens quand ils parlent d’eux, ils ne sont pas toujours très lucides… Bernanos le savait, c’est pour ça qu’il a essayé de récupérer Céline).
      Bref, comme vous dites.


    • Très bon commentaire @Teta 1er, que j’ai pris plaisir à lire car il est nuancé et instruit de son sujet. En espérant que le quelque peu brutal et grossier Alan, qui ô miracle semble calmé, réfléchira à l’intro de son dernier commentaire et se dira que s’y trouve sans doute beaucoup de sa propre personne.


  • « Et là, on s’adresse directement à tonton Gallimard : publie les pamphlets, vire les notes polluantes des gardiens de la Morale Oligarchique qui fait braire tout le monde depuis la prise du pouvoir des Emmerdeurs qui nous bouffent le quotidien, rends hommage à Céline, allez, un peu de courage, qu’on rigole un bon coup ! »
    Exactement la position que j’ai défendue ici même sur les articles précédents sur ce sujet. Rien de pire que le paternalisme et les analyses foireuses. Laissez les gens juger par eux-mêmes, foutez-nous la paix et envoyez la sauce ! Dieu fasse que Gallimard vous entende.

     

  • Bon, si je comprends bien tout, les arabes sont antisémites selon cette pouf hystérique...


  • Levy : " On peut les condamner pour crime contre l’humanité par la loi Gayssot si on veut "

    Même si les pamphlets sont antérieurs à la Shoah et au procès de Nuremberg ? ^^

     

    • Cette nullité ne sait donc pas que Céline n’a jamais été inquiété après la Libération pour Bagatelles et l’Ecole, car la loi interdisant les écrits racistes ou antisémites n’est pas rétroactive (pas plus qu’aucune autre, en principe, sauf la loi punissant le "crime contre l’humanité" qui est donc illégitime) .


  • J’ajoute que le complotisme a du bon parfois, hein Elisabeth ? Complotisme qui ressemble ici à un bon château de cartes bien foireux, avec des français antisémites qui auraient sauvé des juifs ! C’est nouveau, ça vient de sortir et il suffit de parler le plus vite possible en espérant que ça passe. Un genre d’antisémitisme philosémite, le truc cool quoi ! :-) Et le petit merki, on l’attend toujours !


  • Cette caste représentant moins de 1% de la population a peur. A-t-elle raison ?

    Si on considère qu´il suffirait que les gens lisent ces 3 livres pour se rendre compte de toute la réalité, des responsables des boucheries modernes, de 1914 comme celle d´aujourd´hui, sans parler de 1939-1945 ; oui ils doivent avoir peur.
    Si on regarde la réalité, la lobotomisation généralisée, TF1 pour tous, Arte pour les intellos lobotomisés, TéléStar pour les idiots, Télérama pour l´élite, France Inter à la radio ; il n´y a pas grand risque. Et Facebook pour le futur de l´information.

    Pourtant, tout ce que dit Céline, jusqu´à ce qu´on prouve le contraire, est vrai, car souvent recopié du Talmud ou des journaux juifs de l´époque, qui ne se cachaient déjà pas pour dire clairement ce qu ils voulaient.
    Quand aux écrits, le fond et la forme, n´importe quelle page du Voyage ou de Bagatelles surpasse les 500 livres de la rentrée littéraire, que les Charlies cultivés achètent.
    De facon synthétique, il y a tout chez Céline, sur les relations humaines, les sujets historiques, politiques. Je n´ai pour l´instant trouvé que deux oppositions à ces écrits.
    Tout d´abord, à la suite de Nietsche, il prétend que la religion catholique en tant que fille de la religion juive ne s´en sortira pas et est condamnée à souffrir. Mais Pierre Hillard nous rappelle que le catholicisme met de fait fin à la religion juive, qui crée une nouvelle religion, le talmudisme, écrit entre 100 et 500. Explication plus logique et salvatrice que d´accepter sempiternellement le sourire aux lèvres, la boucherie suivante.
    Puis, un intérêt pour Freud et la psychanalyse, mais pas facile en 1932 de comprendre la passionnant thème de l´inconscient que Freud, subventionné par les Rotschilds met à jour, et l´arnaque du freudisme, et ses théories de " l´enfant pervers polymorphe ", en droite ligne des travaux du Dr Kingsley, et de la légalisation de la pédophilie.

    Il faut diffuser la parole du grand homme pacifiste face aux éternels faiseurs de guerre et de mise en esclavage des nations et des hommes.

    Durant ce débat de Praud, remarquons qu´on invite plus Eugène Saccomano, le spécialiste de foot ayant écrit un très présentable livre sur le Goncourt 1932, ou Assouline, sioniste de combat mais connaisseur de Céline.
    En 2018, c´est Praud et Élysabeth Lévy. A-t-on raison de traiter les gens comme du bétail ?


  • Le binoclard bafouille, en substance, sur un rythme accéléré : ce Céline n’a aucune qualité littéraire, ne devrait avoir aucune qualité littéraire parce qu’il ne parle pas bien des pfuitt, et c’est un des grands écrivains français, donc on doit en parler au titre de la recherche historique.
    Faudrait savoir ! Littéraire, pas littéraire, petit, grand, célèbre, inexistant, au Panthéon ou à la fosse commune ?
    Elisabeth Levy parvient à rendre hommage à Céline, à sa façon brouillonne. Mais c’est vrai, on veut du célinien sur les plateaux !
    Et je comprends ceux que le style exalté de Céline fatigue. Il n’en est pas moins percutant.


  • Si on n’est pas antisémite il suffit de voir une foi la Lévy pour le devenir, cette bonne femme est absolument in-sup-por-table. Mais elle est loin d’être la seule dans la communauté, la Cabana par exemple est un autre caractère de grande qualité.


  • "On ne doit pas pouvoir trouver de qualités littéraires à ce type de texte...."
    Mais pour qui se prend viktor ???


  • Moi j’ai plutôt vu Lévy défendre Céline, avec certes des nuances mais le défendre quand même... Loin d’être hystérique à son propos, on pourrait même dire qu’elle a une fascination/répulsion envers lui.

     

  • "Ce sont les esprits pervers qui rendent la vie insupportable. Ils trouvent des intentions partout."
    Céline. L’école des cadavres.

    AHHHH AHHH.....


  • Céline serait-il plus ou moins antisémite aujourd’hui ? Qu’aurait-Il dit s’il avait pu être présent à cette émission ? Ce sont de bonnes questions, non ? Que Joffrin qui, jeune, passait toutes ses vacances chez les Le Pen, nous donne un avis.
    J’aime bien Lévy sur ce coup là. Elle coupe brillamment l’herbe sous le pied des clowns qui la côtoient.


  • C’est fascinant.

    D’une part on fait un débat sur un génie de la littérature française (et peut-être au-delà) car, il faut bien le dire, il y a l’avant et l’après "Voyage au bout de la nuit", et l’aboutissement stylistique est superbe ; d’autre part, on loue son talent mais pas l’expression de son talent. Ça leur fait mal.

    Soral, dans sa rubrique "l’antisémite du mois", démontre un rejet des talmudistes/yahwistes/sionistes de la part de beaucoup de figures historiques, de Voltaire à Kant, da Patton à Nixon, da Franklin à Nietzsche, da Proust à Audiard, j’en passe et des meilleurs, jusqu’à 1945, et depuis, c’est que de la pommade pour les Juifs. C’est comme si, d’un coup, en 2018, on ne pouvait parler des Chinois qu’en termes positifs, et jamais de leurs malversations et autres crimes.

    Surtout, c’est la liberté ici qu’on tente de bafouer ou de promouvoir : on peut chier sur le Christ, balancer sur les muslims, casser du bosch ou du rosbiff, du ruskoff, du ricain ou du rital, du nègre ou du bicot, de l’espingouin ou du niak, mais, oh, putain ! Cette liberté s’arrête nette si...

    Les deux camps s’en sortent bien par ailleurs ; les uns sont des libertaires, les autres des défenseurs d’innocents opprimés.

    Vérité. Libre arbitre. Liberté d’opinion. Liberté d’expression. Aujourd’hui, c’est le mensonge qui prévaut, le non choix, aucune liberté d’opinion et une liberté d’expression très encadrée. Ce débat en est l’illustration parfaite.


  • Gallimard semble avoir suspendu son projet de réédition des pamphlets de Céline. On se demande bien pourquoi... ( bah en fait, non.)
    Kontre Kulture va t’il les éditer ? Je l’espère en tous cas...

     

  • praud n’est plus un commentateur de foot ? Il fait dans le débat, voire se rend coupable de tentative de complicité d’information de la populasse comploto-populiste à rééduquer ? merde, voilà pourquoi ce sport est inintéressant.... et l’émission de C news, du groupe Anal+ aussi.... J’apprécie pourtant la météo, avec Alexandra Blanc ! çà nous change de de haas, autain, schiappa.....


  • Depuis pas mal d’années je me posais cette question "Quand Lucette Destouches disparaitrait, les romans antisémites de Céline seraient ils réédités ? Le seul possible était Bagatelles... publié le 1er, les 2 autres étant très mauvais et évidemment répétitifs.Cette question se posait pour les jeunes Français d’aujourd’hui (18-25 ans), qui ne pourraient avoir d’avis de cet antisémitisme que par le biais des critiques ou articles plus ou moins orientés. Il serait bon, pensais-je, qu’ils se fassent leur propre opinion en les lisant eux-mêmes.


Commentaires suivants