Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Quand les Monty Python prophétisent les revendications LGBT

Marre des revendications vengeresses de Marlène Schiappa, des hommes-chiens et des non-genrés non-racisés ? Remontez à la genèse avec les Monty Python (extrait du film Life of Brian réalisé en 1979).

 

 

Derrière le « progressisme », lire chez Kontre Kulture :

 






Alerter

40 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1997940

    Lutte contre la réalité...tout est dit !

     

    Répondre à ce message

  • #1997943

    LGBT
    LGBTQRST
    LGBTQAI
    LGBTD
    ...

    Camarade, toi aussi tu veux te rappeler de toutes ces initiales complexes ?
    Voici une astuce mnémotechnique :

    La Grosse Bite Dans Ton Q Rasé, Sans Talc, Avec Insistance !

    Quoiqu’un peu vulgaire cela reste pédagogique et explicatif, sachant qu’à côté de ce qui se passe autour de La Crampe à l’Élysée on est, ici, dans la bienséance totale !

     

    Répondre à ce message

  • #1997959

    Les Monty Python sont fabuleux !
    Comme tant d’autres choses (Desproges, Coluche, La Cage aux Folles, Rabi Jacob, etc., etc.), cela serait absolument impossible aujourd’hui. Censure et procès assurés, de la part de toutes les associations communautaires, au nom de Je suis Charlie.

     

    Répondre à ce message

  • #1998041

    Un peu de légèreté dans ce monde de "brutes et de syphonés " !!!

    https://www.youtube.com/watch?v=ZNO...

     

    Répondre à ce message

  • #1998103
    Le 3 juillet à 17:12 par gallier2
    Quand les Monty Python prophétisent les revendications LGBT

    Oui, la vie de Brian est un film génial. D’ailleurs, c’est un film qui a été censuré aussi par qui vous savez. Cette scène qui introduisait Otto le juif-nazi chef des commandos suicides
    https://www.youtube.com/watch?v=Of4...
    avait été enlevé du film original, ce qui rendait leur apparition pendant la scène de crucifixion un peu étrange. Observez bien le symbole sur le casque d’Otto, c’est une étoile de David gammée assez réussie.

     

    Répondre à ce message

  • #1998199

    Et oui, les anglos-américains ont toujours 20 ans d’avance sur la... connerie et la décadence. Il suffit d’observer ce qu’ils imposent aujourd’hui, en matière de lois "sociétales" et autres aberrations, pour savoir à quoi ressemblera les loques européennes dans 20 ans... sauf, si les peuples de l’ouest se décident enfin à rejoindre l’Italie, la Hongrie, la Pologne...

     

    Répondre à ce message

  • #1998350
    Le 3 juillet à 23:59 par STEF de MARS
    Quand les Monty Python prophétisent les revendications LGBT

    Ce qui n’était que de l’humour absurde est devenu réalité.

     

    Répondre à ce message

  • #1998384

    Je ne crois pas qu’ils aient eu une imagination prémonitoire.
    Je crois plutôt qu’ils ont simplement reproduit quelque chose qui pouvait déjà être observé à l’époque de la création du scenario du film.
    Si on regarde bien (par exemple toutes les cinq minutes dans le début de Sacré Graal, c’est un de leur gag favori de se moquer, en les caricaturant, voire juste en les recopiant, des gens qui sont enfermés dans un discours hors-sol.

    Rien qu’au début de "Sacré Grall"
    - ça commence par les gardes du chateau-fort qui sont complètement dans leurs bulles et ne sont préoccupés que par la question technique des conditions auxquelles une hirondelle peut transporter une noix de coco
    - ça enchaine sur le paysan marxiste qui explique au roi qu’il ne peut tenir sa légitimité que la volonté des masses telle qu’elle peut être exprimée par un Comité du Peuple dument élu.
    - le gardien du passage, qui perd tous ses membres dans le combat, mais se croit toujours apte à ordonner au roi l’interdiction de passer.
    - la bande qui prétend avoir démasqué une sorcière et qui, face à tous les indices de son délire/mensonge, préfère s’enfermer dans une logique délirante.

    On voit assez facilement le genre de personnages ou de situations réels qui ont pu servir de modèle dans ces séquences.
    Donc le plus vraisemblable est qu’ils ont copié les LGBT de cette séquence de "la vie de brian" sur des personnages réels qui existaient déjà en Angleterre, l’année de la création du film.

     

    Répondre à ce message

    • #1999352
      Le 5 juillet à 15:00 par lincredule2
      Quand les Monty Python prophétisent les revendications LGBT

      En effet, et je ne suis pas loin de penser comme vous.

      J’ajouterai peut-être que, comme tout ce qui touche au cinéma n’est pas loin du ciel, pour paraphraser un artiste, il est bien possible que notre présent actuel était en cours de "réalisation", réalisation à laquelle les Monty Python ont apporté leur concours, peut-être en toute "ingénuité".
      Il y a d’ailleurs tant de films de science fiction, comme l’on disait d’antan, qui voient aujourd’hui leur
      concrétisation dans les faits, que le mot avertissement serait, à mon sens, plus pertinent que prophètisation.

       
    • #1999518
      Le 5 juillet à 20:31 par Rusty James
      Quand les Monty Python prophétisent les revendications LGBT

      Et Graham Chapman etait ouvertement Gay avec defenses des droits de Gays. En effet, ce n’est pas tant premonitoire mais certainement tourner en derision ce que Chapman devait entendre dans son petit milieu gay.

       
  • #1998974

    Si ça se trouve, les Monty Pythons n’ont rien prophétisé : ces délires là existaient, nés dans les méandres de mai 68. Seulement, l’emergence d’internet et des réseaux sociaux a donné une caisse de raisonnance disproportionnée à des lubies marginales et groupusculalres !

     

    Répondre à ce message

    • #1999321

      Oui, très bien formulé, c’est un des gros problèmes d’internet. Les marginaux peuvent se regrouper, se valider entre eux et devenir une minorité. Y’a chez les jeunes gauchistes américains, une apologie de la maladie mentale. On peut trouver des vidéos ou on voit ce qui aurait été des malades mentaux il y’a quelques années, comme par exemple une fille obèse, déguisée en sorcière/drag queen, qui danse, court et crie dans un centre commercial. Son nom est "Emilia Fart". Quelle poésie. Sur sa chaine, elle explique qu’elle a toujours été différente, qu’elle est mentalement malade, mais qu’il faut l’aimer comme elle est et qu’il faut se foutre de ce pensent les gens (quelle profondeur !). Des milliers de jeunes crétins s’extasient dans les commentaires. Pour eux, elle est poétique, c’est un modèle de courage, un génie : https://www.youtube.com/watch?v=AI1...
      On en est là.... des malades mentaux sont érigés en idoles.

       
  • #2002810
    Le 11 juillet à 03:43 par Michelly58
    Quand les Monty Python prophétisent les revendications LGBT

    Je me demandais quand ER allait parler de se film, je l’ai vu il y a deux ans sur Arte qu’est-ce que j’ai rigolée, je recommande les autres Monty Python qui dénonçaient déjà les dérives de la société occidentale décadente.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents