Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Radiation d’un médecin qui avait menti sur les vaccins d’un enfant

Il n’avait manifestement pas injecté les vaccins obligatoires à un enfant mais avait inscrit des mentions mensongères sur son carnet de santé laissant penser le contraire. Radié pour ces faits à l’été 2015 par l’Ordre des médecins de Rhône-Alpes, ce praticien a vu sa sanction confirmée vendredi par le Conseil d’État.

 

Le médecin, dont le nom n’est pas cité, n’a pas respecté « les dispositions du code de la santé qui (...) lui interdisent de faire courir au patient un risque injustifié », a tranché le Conseil d’État. « Eu égard au caractère délibéré de ces actes et à la gravité des fautes commises, la sanction (...) est justifiée, a-t-il jugé.

Cette sanction rare avait déjà été confirmée en appel le 27 octobre 2016 par l’Ordre des médecins, l’incitant à saisir la juridiction suprême.

[...]

Cette décision intervient quelques jours avant le passage de trois à onze vaccins obligatoires pour les enfants, prévu le 1er janvier. Cette décision, contestée par les anti-vaccinations, est motivée selon le ministère de la Santé par la baisse du taux de couverture vaccinale pour des maladies comme la rougeole par exemple.

Lire l’article entier sur leparisien.fr

À ne pas manquer, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

Prendre soin de sa santé avec Kontre Kulture :

Sur la collusion entre le politique et les labos, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

57 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Faudra réfléchir à deux fois avant de vouloir faire, médecine, journalisme, enseignant...Bientôt il ne restera plus rien !

     

    • Il n’y a pas longtemps je regrettais de ne pas avoir fait medicine au lieu d’etudes d’ingenierie surtout pour des raison de securite de l’emploi, mais si j’avais ete medecin j’aurais été constraint de vendre mon ame au diable ... donc finalement pas de regret.


  • « les dispositions du code de la santé qui (...) lui interdisent de faire courir au patient un risque injustifié »... par contre courir les pieds gelés pour s’enfuir d’un stalag afin de guérir de la gangrène, là tu manges sans y laisser une seule miette.


  • Le ROR est interdit au Japon ainsi que le prévenar . On a supprimé l’aluminium dans les vaccins pour les chats car il provoquait le sarcome félin. Sans oublier les dégâts de la double vaccination (infanrix et prévenar).

    Sans oublier aussi, le taux d’autisme causé par l’aluminium.

    Je connais un médecin gynécologue qui a mis gravement en danger la vie de ses ( une dizaine) patientes, et malgré les plaintes contre lui ( les patientes ont subi des séquelles lourdes), la Chambre Disciplinaire de Lyon a rejeté les plaintes et a blanchi l’ogre. Il exerce toujours.


  • Il ne sera pas le seul à remplir le carnet de santé sans procéder au vaccin et je pense que les médecins ont de beaux jours devant eux car les parents seront prêts "à acheter leur complicité" pour protéger leur enfant...
    Cette obligation vaccinale est scandaleuse et j’espère que beaucoup de parents vont s’y opposer.


  • De plus en plus laide la Buzynski !!!!! Sinon, je connais la communauté religieuse de la mère de l’enfant non vacciné. Il s’agit de la communauté de ceux qui ne veulent pas voir leur enfant souffrir d’autisme ou de sclérose en plaques. Une communauté qui fait de plus en plus d’adeptes mais que le système appelle une secte complotiste....


  • Là , c’est de la dictature totalitaire à donf ... exit quelque semblance avec une quelconque idée de " Democratie " ...

    Aux States , ça cartonne bien aussi , avec plus de 70 docteurs / guérisseurs / Shamans alternatifs qui eux ... pour le coup ... sont morts ... tous / toutes ( pour le coup , ça vaut la peine , parce qu’il y a beaucoup de femmes ( sorcières ?!? ) sur la liste orbituaire ) dans des circomstances très louches et bizarres !!!


  • Message clair des autorités envoyé aux docteurs qui ne joueraient pas le jeu, c’est à dire faire tourner l’industrie pharmaceutique à plein tube. La santé des enfants on s’en bat. D’abord engraisser les amis pharmaco et ensuite percevoir quelques "cadeaux" pour services rendus. Belle mentalité. A quand un mouvement balance ta "pute" du système ?

     

  • Si d’aucuns (empêchés du bulbe pour la plupart) avaient encore des doutes sur la dictature qui se met gentiment en place, ces doutes devraient être désormais dissipés, ou alors c’est à désespérer de l’espèce humaine...


  • Châle Home !
    Morale de la fable :
    Si tu n’es pas à la botte, tu ne peux prétendre à exercer un métier reconnu par un diplôme d’état.
    Moralité politique : Sur la tête de sa mère !
    C’est tout à fait pratique quand les institutions mises en place par Vichy sous l’occupation de naguère, sert les intérêts de l’occupation d’aujourd’hui !


  • Ce médecin n’aurait jamais dû être radié, mais recevoir au contraire une Légion d’honneur bien méritée, pour avoir agit en son âme et conscience, et non au profit des laboratoires.


  • Pays totalitaire


  • l’attendu est parfaitement en accord avec les dispositions prévues par les articles du code de la santé public
    la notion de clause de conscience pourtant inscrite dans le sus cité code de la santé public , est un couteau suisse juridique avec des possibilités d’interpretations multiples donc contradictoires dictées par "l’air du temps" par ceux qui y sont autorisés
    il y a donc eu la "faute" et l’esprit de la "faute",

    il existe pourtant une disposition parfaitement légale, un medecin peut sans avoir a se justifier refuser de prendre en charge un patient et ce en dehors des situations d’urgence ou de réquisition,
    ce dernier , restant dans l obligation d en informer le patient et de le confier a un confrere ( avec courrier) et ce sans délais
    une nouvelle version du "mistigris"

    au delà de cette information je suis encore étonné du silence des mères de familles

    concernant l’ordre des medecins, il convient de voir un ensemble de braves gens uniquement dévoués a la cause dont ils ont la lourde charge
    puissent t ils trouver le temps et s inspirer de ce que fut le long combat de l’un de leurs pères, ignace semmelweis, afin de convenir qu’il n’est pas toujours fondé d’avoir avec soit la force de la loi et d’une certaine raison


  • Jandrok, dans l’une de ses fastidieuses vidéos, explique qu’une loi protège le patient contre ce genre d’abus.
    Il est interdit d’imposer un traitement que le malade, effectif ou potentiel, refuse.

    Cette condamnation va donc contre la loi !

    Et il n’y a pas que l’alu qui soit nocif, mais encore le mercure, la nagalase ...
    tout ce qui nous vient des animaux, porc, singe, chien ... joyeux cocktails.

     

    • Le médecin a menti et fait un faux apparemment.
      C’est aux parents de se rebeller. Ne rien espérerr de personnes qui prennent entre 2000 et 8000 (?) € par mois pour faire un boulot auquel parfois ils croient d’autre part. Ils n’ont de choix que plier ou démissioner. Peu le feront.


  • C’est Buzzyn et ses comparses qui devraient être radiés,pour conflits d’interets et apologie de medecine infanticide


  • Les mêmes systèmes que la mafia mexicaine pour la drogue.


  • 10 ans d’études avec de nombreux sacrifices pour finir radier pour faire plaisir au labo.

    On en parle des certificats d’allergie aux chlores fournis à la demande des parents qui refusent que leur fille aille a la piscine ?


  • Et dire qu’il n’y a pas si longtemps, on débattait déjà ici du bien-fondé de la vaccination simple (3 vaccins) et qu’on ne voulait pas du ROR. Alors c’est comme ça, c’est pesé-emballé et les Français devront accepter 11 vaccins ? Je crois qu’on n’a plus aucune marge de manœuvre, très pessimiste !


  • C’est la preuve que les medecins ne sont pas là pour guérir. Ce sont juste des représentants de labos, grassement soudoyés (enfin beaucoup moins maintenant) avec des petits cadeaux que l’on n’appellent pas corruption. L’Ordre des medecin, c’est leur police, pour qu’ils se soumettent parfaitement.

     

  • Un homme ou une femme, devient médecin pour soigner, sauver des vies...... Pas pour mentir. Regardez le doc Gernez, le Pr Joyeux ! Ils n’ont pas menti, mais n’ont pas été écoutés non plus par les gouvernants, qui sont absolument mauvais en tout ! Cette justice est ainsi.....

     

  • C’est inadmissible ! Inacceptable ! Comment peut-on radié un médecin bordel...après tant d’années d’études et d’investissement à l’humanité. SCANDALEUX ! Cela m’écoeure. J’espère qu’il va fuire ce pays pour pratiquer son travail auprès d’un peuple qui acceptera sa sincérité sans qu’une personne inculte ne puisse juger ces actes médicaux. D’ailleurs que dis la loi face à des personnes sans aucun cursus médical puisse remettre en cause les décisions d’un professionnel ? Le médecin est le JUGE,PRESIDENT de notre corps et bien être quand il n’est pas lié au LABO !

     

    • Tout est inversé aujourd’hui. La médecine, c’est avant tout rendre malade pour le bénéfice des seuls laboratoires. Un système de pourris intégral !


    • Allez travailler au plus près des médecins et vous verrez combien le mensonge les habite ! Pour être au bloc opératoire je le vois en permanence . Les médecins "sincères et généreux" EUX sont des exceptions.

      On forme les médecins non pas à réflechir, mais appliquer des procédures. Si un traitement ne marche pas on passe au suivant comme on déroule les arbres décisionnels un par un.
      Pour être médecin aujourd’hui il faut principalement une excellente mémoire.

      Or comme m’a dit un des élèves infirmiers que j’ai eu de passage : "un diplôme ça s’imprime une compétence s’apprend."
      On peut être médecin et parfaitement très très con et même danger public au point que c’est la secrétaire qui va faire corriger les ordonnances. (c’est du vécu).

      Un médecin tout diplôme qu’il ait reçu, reste un humain et donc non infaillible. C’est la société qui l’a déifié. Dès lors remettre en cause un verdict peut être biaisé (fatigue, intérêts, erreur simple, sentiments) deviendrait un blasphème ?

      Désolé quand on voit un problème et qu’il y a un truc qui cloche ("vous stressez pour rien") et 5 jours plus tard paf le parent est hospitalisé en réanimation : tumeur cérébrale...le médecin on est en droit de remettre en cause ses compétences !

      Quand il fait sortir une patiente de cardio pour libérer un lit et qu’a peine sortie elle fait un arrêt et decede dans la première salle de reveil qui se présentait pour l’intuber...hum celui là vous savez que vous n’irez jamais le consulter et à vos proches vous dites "oui il est pas mal mais tu sais l’autre aussi est pas mal.").

      Un médecin j’en conviens a en général une intelligence et une mémoire plus développée que d’autres (quoique quand il ne sait pas faire une addition à virgule...). Mais il SOIGNE et ne guérit plus.
      Autrefois le médecin demandait à l’herboriste ce qu’il voulait. Aujourd’hui c’est l’inverse, les labos proposent voire imposent ce qu’ils veulent.

      Pourquoi tant de scandales sur les médocs ? : depakine, mediator, vaccins
      Pas un hasard si l’osteo, les rebouteux, le magnétisme et tout ça revient en masse.

      Il y a eu abus des médecins à qui on a confié la santé publique et par leurs comportements se sont croient invincibles, omniscient a perpétuité et seuls détenteurs du "savoir".
      Aujourd’hui, la population reprend l’intelligence en confrontant leurs observations au corps médical.


    • Je tiens à préciser, je ne suis pas fondamentalement "pro vaccin". Il a suffit du H1N1 pour me forger une opinion..."Pas de vaccin tu ne fais pas partie du personnel" (ah ? pourtant c’est gratuit normalement et on donnait à celui qui voulait) 3 fois de suite et vous comprenez la supercherie du truc...

      Car en effet comme je le disais, les médecins "sincères et généreux" sont des exceptions...d’ailleurs souvent ils se font radier...par l’ordre des médecins à qui on a confié justement un rôle dans la santé publique.

      Mais les médecins en masse sont aujourd’hui des ’sachants" ne sachant plus, ou plutôt si, connaissant par cœur des procédures. Ceux qui en sortent sont des traitres il faut les excommunier. Et l’Ordre etant l’incontournable pour pouvoir adresser une ordonnance dans la loi...

      Quand le médical détourne le principe de protection d’exercice des médecins (eviter les charlatans) et qu’il s’accoquine avec les lobby et la politique on obtient une autorité de punition et des charlatans...ceux là même que l’Ordre était censé combattre par une attitude digne de leur serment.

      Que tout les radiés de l’Ordre créent LEUR ordre, à la population ensuite de trancher.


  • On nage en plein délire et c’est Buzyn qui devrait être jugée !
    Vu hier, un "débat" télévisé (chez des amis car je n’ai plus de télé depuis longtemps) avec deux pro vaccinations et un seul anti tout-vaccin. A aucun moment, les pros vaccinations multiples ne rappellent que tous les enfants nourris au lait maternel ont un système immunitaire très fort. Ceux qu’on a nourris au lait en poudre de vache (!) sont nettement plus fragiles...
    Si on ramène ce sujet "allaitement maternel" sur le plateau, on imagine les vociférations hystériques féministes !


  • "code de la santé" ?

    Vacciner à outrance et inciter à consommer 3/4 laitages par jour ?

    J’ai + de 60 ans, je suis non vacciné et je ne mange jamais de laitage.
    Comme je ne suis jamais malade je ne mets jamais les pieds dans les pharmacies. Voilà surtout ce qui les emmerde ! Salauds !


  • Ils empoisonnent nos enfants et radient nos médecins courageux. Il faut qu’un vrai pouvoir reprenne la main sur nos institutions et condamne comme il se doit tous ces assassins qui nous font tant de mal. Ils sont le diable. Le plus tôt sera le mieux. Il faut les dégager de l’Etat et donner le pouvoir a des personnes qui aiment la France et surtout qui veulent le bien être et le bonheur des français. Difficile à croire qu’ il y a autant de personne qui soit si dépourvue de bon sens parmi les électeurs pour remettre toujours les mêmes au gouvernement. L’avenir fait peur, mais ne perdons pas espoir. Il faut éveiller les consciences. Au boulot !! Bonne chance à tous.


  • Je me demande comment l’ordre des médecin à fait pour être au courant de ce qu’il se passe dans l’intimité d’un cabinet médical.

    C’est triste qu’il se soit fait choper. Je reste positif quand au milliers d’autres médecins qui peuvent continuer de sauver des enfants en inscrivant le vaccin dans le carnet de santé tout en balançant le poison à la déchèterie.

     

    • La discrétion vis-a-vis des consultations médicales est trahie par les usagers en conflit avec d’autres usagers, lorsqu’il y a un divorce par exemple. On s’informe en tant que parents sur les risques liés aux vaccinations. Puis, quelques mois plus tard, suite à une séparation avec problématique de garde d’enfant, tout est"bon" pour faire du bois. L’un des parents se sert de la Loi pour se venger et tenter d’obtenir gain de cause, en allant jusqu’à priver une patientèle d’un praticien compétent et engagé dans un combat salutaire : la santé envers et contre les lobbies. Les divorces, ça sert aussi à ça : traquer les désobéissants.


    • Le père séparé qui a balancé ...


  • La dictature vaccinale arrive juste après la nouvelle année...


  • Combien de vies d’enfants à jamais détruites par les adjuvants toxiques des vaccins auront sur la conscience Agnès Buzyn et Emmanuel Macron ?

     

  • Pas sûr que ça change la donne mais il y a cette pétition qui circule :
    http://petitions.ipsn.eu/mobilisati...


  • Les journalistes ont-ils vérifié que ce n’est pas de la propagande d’intimidation ?
    Comment peut-on prouver que les vaccins indiqués n’ont pas été faits sauf si le patient l’affirme (mais c’est sa parole contre celle du médecin ?)
    Etrange tout de même juste avant le 1er janvier, non ? D’autant que ce gouvernement est prêt à tout pout imposer son pouvoir technocratique.


  • Excellente idée !!!

    C`est vrai , le nombre de médecins est excédentaire ... surtout en zone rurale !
    Et aucun mouvement solidarité constaté de la part du corps des médecins ...

    Le "conseil d`état" , donc conseiller du gouvernement ... ne devrait-il pas s`appeler "état profond" plutôt ?


  • Affligeant de lire ces commentaires ...
    Qu’on soit pour ou contre l’extension vaccinale, le DTP doit rester le minimum syndical ... ce médecin fait courir le risque à un enfant de s’exposer à des maladies invalidantes potentiellement de manière définitive, si toutefois il s’en sortais.
    Après il faut quand même admettre qu’une radiation temporaire aurait probablement calmé ses ardeurs ... espérons que ça évitera à d’autres de s’aventurer sur la même voie.

     

    • L’efficacité des vaccins n’a jamais été prouvée. La toxicité des adjuvants, par contre a été prouvée, notamment pour l’aluminium injecté dans le muscle deltoïde du bras, qui peut causer la terrible myofasciite à macrophage.

      Découverte en 1997 par le Pr Gerardhi, cette maladie fait apparaître de « grandes nappes de cellules bleues », dites « macrophages » dans le muscle deltoïde du bras… à un endroit où l’on n’avait encore jamais observé ce type de lésion !
      En octobre 1998, on découvre que ces cellules bleues contiennent de l’aluminium, métal cytototoxique normalement absent du corps.

      Le Professeur Gherardi confirme que 100 % de ses malades avaient bien subi une injection de vaccins contenant de l’aluminium dans les deux ou trois ans précédant l’apparition de leur maladie.
      Le Pr Gherardi a même injecté le vaccin contre l’hépatite B dans le muscle d’un rat… et il a observé quelques semaines plus tard, au microscope, toutes les caractéristiques de la maladie !

      Cette maladie est apparue précisément au moment où l’on a décidé de vacciner dans le muscle et non plus sous la peau.

      Tout ceci, le Pr Gherardi en fait la démonstration implacable devant l’Organisation mondiale de la Santé en 1999. Les plus grands experts sont venus du monde entier pour l’écouter. Dans la foulée, il publie un article de synthèse lumineux dans une grande revue médicale :
      https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11522584.

      Résultat : il est persécuté par le ministère de la santé...

      Il a publié en 1999 un livre intitulé Toxic Story : deux ou trois vérités embarrassantes sur les adjuvants des vaccins.


    • Ce sont les parents qui décident de faire courir le risque de la non vaccination DTP à leurs enfants. En Allemagne, elle n’est pas obligatoire et l’enfant se porte mieux qu’ici.
      Le médecin est qualifié pour juger du bien-fondé du choix des parents.
      Le principe de précaution que vous avancez est très utilisé en dictature.
      Le risque fait partie de la vie, on ne peut prétendre l’ôter, avec la liberté de le prendre, sans risquer le pire.


    • @Titus : Puisque vous ête à cheval sur la preuve scientifique, votre article ne met pas en évidence une relation de cause à effet, le format de l’étude ne permet que de suspecter cette causalité, qui doit ensuite être mise en évidence par une étude prospective, randomisée et en double aveugle.

      En médecine tout est question de balance bénéfice / risque, si tant est que la myofasciite à macrophages soit causée ou accentuée par la vaccination, quelle en est l’incidence ? quel part est attribuable aux vaccins ? et combien de morts et de malades évite-t-on par la même occasion ?

      Petit cocktail d’articles :
      Sécurité et immunogénicité d’un vaccin hexavalent : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed...
      Efficacité du vaccin ROR : http://www.cochrane.org/CD004407/AR...
      Absence de lien entre ROR et autisme : https://jamanetwork.com/journals/ja...
      Incidence de la rougeole / oreillons / rubéole et effet de la vaccination sur la santé publique : https://academic.oup.com/epirev/art...

      Sans oublier l’éradication de la variole qui ne s’est pas faite par l’opération du saint esprit ...

      Tant qu’on y est, même si vous ne l’avez pas évoqué et pour répondre à ce vieux mythe, le seul article ayant "mis en évidence" un lien entre vaccin et autisme a été produit par un fraudeur ayant manipulé les résultats : http://www.thelancet.com/journals/l...)11096-0/abstract
      The Lancet est aussi un très grand journal au passage ... 47 d’impact factor ... et pourtant.

      @Non-monsieur : peut-être les allemands ont-ils plus de bon sens et n’ont pas besoin qu’on leur impose : https://data.oecd.org/fr/healthcare...
      Vous n’avez probablement jamais croisé de personne ayant été atteint d’une de ces maladies ... pourtant ça existe : la dernière personne que j’ai vu ayant contracté la poliomyélite se déplaçait en chaise roulante depuis son enfance.

      Et je dis tout cela tout en étant partagé concernant l’extension de l’obligation vaccinale, mais dans la vaccination il y a certains points fondamentaux à ne pas négliger.


    • Un vacciné est de fait un porteur dit "sain" ... PORTEUR !! Ok ?


    • le vaccin DTP n’existe plus depuis 2008 (soit-disant une pénurie liée à l’augmentation de la demande mondiale, mon oeil). Un accident vaccinal peut également causer des troubles invalidants.
      Ce médecin a probablement estimé que le bébé avait plus de risque de faire une réaction allergique au vaccin que de contracter l’hépatite B (sexuellement transmissible)


    • @arion



      Puisque vous ête à cheval sur la preuve scientifique, votre article ne met pas en évidence une relation de cause à effet




      Je ne sais pas ce qu’il te faut ! La maladie a été reproduite sur des rats et chez l’homme depuis que l’injection d’aluminium est intramusculaire. C’est un fait incontestable. Par principe de précaution, on devrait donc supprimer le neurotoxique aluminium ou au minimum son mode d’administration qui cause une maladie invalidante grave !

      Pour n’importe quelle autre substance, on évalue le rapport risque/bénéfice, mais pas pour les vaccins, c’est scandaleux et criminel !
      Quand on le fait, on voit que les vaccins sont soit inutiles, soit dangereux, mais en aucun cas ils ne sont corrélés à une baisse des maladies qu’ils sont censées éviter. Le taux d’occurrence des maladies est seulement corrélé aux progrès de l’hygiène. D’ailleurs, plusieurs pays européens sont arrivés aux mêmes résultats (tétanos, poliomyélite, diphtérie) sans obligation vaccinale et sans couverture vaccinale importante.


    • @Juju : d’accord pour dire que le vaccin contre l’hépatite B ne devrait pas être fait systématiquement chez un nourrisson. Il est cependant important de le faire chez toute personne qui est régulièrement en contact avec une personne atteinte, la transmission se fait également par les autres sécrétions biologiques, le risque est minime mais présent.

      @Titus : Il y a des règles pour pouvoir parler de PREUVE scientifique, en l’occurrence ici, même en admettant que quoi que ce soit ait été prouvé (ce qui n’est pas le cas), ça ne met en aucun cas en cause la légitimité de faire ce vaccin si à côté il permet d’éviter des maladies bien pires. Mais cet article ne permet que de proposer des pistes d’études, je suppose qu’il y en a eu d’autres depuis 2001, j’imagine que vous vous ferez un plaisir de me les montrer.




      Pour n’importe quelle autre substance, on évalue le rapport risque/bénéfice, mais pas pour les vaccins, c’est scandaleux et criminel !
      Quand on le fait, on voit que les vaccins sont soit inutiles, soit dangereux, mais en aucun cas ils ne sont corrélés à une baisse des maladies qu’ils sont censées éviter



      Et les articles que je vous ai mis dans mon précédent message c’est quoi alors ? Tout médicament doit passer à travers un processus permettant à la fois de démontrer l’efficacité et l’innocuité avant de pouvoir être mis sur le marché, l’unique exception à la règle, c’est l’homéopathie.
      On est à l’ère de l’Evidence Based Medicine, toutes les recommandations en médecine sont basées sur des études ayant démontré l’efficacité d’une prise en charge ou d’un traitement, ou bien sur des conférences de consensus.



      Le taux d’occurrence des maladies est seulement corrélé aux progrès de l’hygiène



      Le meilleur pour la fin : le fameux argument de l’hygiène ...
      Les maladies transmissibles ne sont pas nécessairement causées par un manque d’hygiène, pour tout ce qui est à transmission féco-orale ça serait valable ... mais c’est loin d’être la majorité. Et la population n’est pas devenue subitement plus propre pour expliquer les chutes soudaines de l’incidence de certaines maladies (la variole, la rougeole, ...). Si l’hygiène suffisait, il n’y aurait pas d’épidémies de grippe.
      Non, l’hygiène même de nos jours ne permettrait pas d’empêcher une épidémie, ce n’est pas un problème d’hygiène en l’occurrence, à moins qu’on se mette tous en tenues hermétiques pour éviter la transmission.


    • @krupke



      Il y a des règles pour pouvoir parler de PREUVE scientifique




      Il y a différents niveaux de ce qui est accepté comme preuve en sciences. Il n’y a pas de règles uniques.

      En l’occurrence, l’aluminium intramusculaire présent dans les malades atteints de myofasciite à macrophage est corrélé à 100 % avec les vaccins intramusculaires à l’aluminium. Les vaccins à l’aluminium sont la source la plus probable (et certainement la seule possible) d’aluminium intramusculaire. De plus, la même maladie est reproductible chez le rat avec le même procédé d’inoculation et la même substance.

      L’article démontre une corrélation totale entre apparition de cette maladie qui n’existait pas avant et vaccination intramusculaire à l’aluminium.



      Et les articles que je vous ai mis dans mon précédent message c’est quoi alors ? Tout médicament doit passer à travers un processus permettant à la fois de démontrer l’efficacité et l’innocuité avant de pouvoir être mis sur le marché




      Ce ne sont pas des preuves scientifiques. D’ailleurs, il n’est pas possible de prouver scientifiquement que l’inoculation d’un vaccin protège de la maladie puisque ne pas attraper une maladie est l’état normal de santé. Rien ne permet de dire qu’un individu n’a pas attrapé la rougeole parce qu’il a été vacciné !

      De plus, on ne compte plus les personnes qui attrapent la maladie pour laquelle ils ont été vaccinés (et je ne parle pas seulement des temps de guerre).



      Le meilleur pour la fin : le fameux argument de l’hygiène ...




      Les progrès de l’hygiène (qui n’est pas seulement l’usage du savon mais comprend aussi l’alimentation et la qualité de l’air respiré par exemple) ont permis de faire chuter les grandes épidémies sans vaccin, c’est un fait incontestable puisque le début de la chute correspond à des époques où les vaccins n’étaient pas encore disponibles... Par exemple, il est difficile d’imputer la chute du taux de mortalité par rougeole aux USA des années 1920 aux années 1950 au vaccin alors que celui-ci n’a été introduit qu’après 1950...


  • Bien entendu , les toubibs resteront inactifs devant ce fascisme médical !!!!

    ...en contre-partie de leur silence complice l’ont augmentera leurs honoraires !!! Ces mecs ne se rendent même pas compte qu’ils sont devenus des marionnettes de Big Pharma qui leur dicte avec quelle médecine ils doivent formater leurs neurones et quelles sont les petites boites qu’ils doivent faire vendre et faire absorber par leurs victimes !!!!

    ...Pauvre HYPPOCRATE !!!!


  • Je ne crois pas que cette information soit basée sur des faits réellement établis. Je crois qu’elle a été fomentée de toute pièce dans les plus hautes sphères de l’Etat avec la complicité de l’ordre des medecins, officine de Big Pharma, pour intimider les médecins qui oseraient s’aventurer sur cette voie... plusieurs éléments me font penser ça : anonymat du docteur, aucune information sur la façon dont ça a été découvert... Ce n’est que de la pure manipulation...


  • Pour nourrir le débat sur les vaccins :
    https://www.youtube.com/watch?v=Tib...


  • Un médecin du jury l’interpelle  : « J’ai vu, au cours de ma carrière de chef de clinique, une cinquantaine de cas de tétanos  ; un enfant vacciné correctement ne contracte pas la maladie. »
    Voila comment il a été jugé,à l’aide des sempiternels mensonges :

    - D’après l’OMS : Tetanos
    Angleterre 1963 : 13 morts de tetanos
    France (20 fois plus de vaccinés) :293 morts (20 fois plus)
    (Joët Françoise - Tétanos Le mirage de la vaccination)
    - Finlande ,de 1969 à 1985 :106 cas de Tetanos, 67% de vaccinés
    dont 5 enfants et 4 sur 5 sont vaccinés
    PMID 8335151
    Demonstration du Dr Meric :http://www.alis-france.com/download...
    - Etudes demontrant l’efficacité du vaccin :O,aucune


  • C’est de la propagande d’une évidence absolue, le nom du médecin ne sera jamais révélé, et ce médecin ne se manifestera jamais, car ce médecin est une invention montée de toutes pièces, tout cela est un tissu de mensonge pour faire peur aux parents et aux médecins.


Commentaires suivants