Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Regards non-alignés sur la Syrie

Entretiens et conférence avec Ayssar Midani

La semaine dernière, à Nice, ont eu lieu deux conférences-débats sur la Syrie. Heureuses initiatives organisées par l’antenne local du « réseau des cafés-citoyens », le « Cercle Valmy », le « CNR » – Comité pour une Nouvelle Résistance – ainsi que par une aile locale « hétérodoxe » des amis du monde diplomatique.

Ce fut l’occasion d’y entendre Mme Ayssar Midani, une franco-syrienne, militante laïque et progressiste depuis de nombreuses années. Présidente de l’association Afamia, une association euro-syrienne pour le soutien et le développement de la culture en Syrie, elle fut ainsi longtemps tenue en suspicion par le régime de Bachar Al-Assad de par son opposition politique. Ayssar Midani milite aujourd’hui pour une Syrie souveraine, unie, laïque et démocratique et soutient le régime de Bachar Al-Assad malgré ses défauts bien réels. Seul rempart selon elle, contre les ingérences étrangères et le fanatisme salafiste manipulé de l’étranger.

Sa passionnante conférence et le « café-citoyen » auquel elle a participé à Nice ont été l’occasion pour nous de l’interroger sur sa vision de la situation actuelle en Syrie. Elle pose ainsi un regard clairement non-aligné sur la tragédie réelle que la Syrie est en train de vivre. Celle d’un pays en train d’être attaqué par de multiples ennemis qui tentent à tout prix de le démembrer afin de s’emparer de ses ressources énergétiques et de redessiner ainsi toute la géopolitique régionale. Voire même continentale, si l’on déplace notre regard du Moyen-Orient à l’affrontement Occident/Eurasie en cours. Ainsi ce que l’on nous présente en Occident et dans ses colonies européennes (qui n’ont plus d’Europe que le nom) comme un soulèvement populaire intensif s’avère être en fait l’instrumentation par l’étranger d’une majorité de « djihadistes » non-syriens pour la plupart. Djihadistes aiguillonnant une minorité d’opposants syriens au régime de Bachar Al-Assad vers une impasse et un bain de sang.

Derrière les évènements en cours en Syrie c’est rien moins que le projet de redécoupage du Moyen-Orient qui se dessine sous nos yeux.

La Syrie résistera-t-elle à l’ingérence de l’Empire allié à la barbarie salafiste ? C’est bien de sa survie en tant que nation dont il est ici question. Une nation clef dans la géopolitique mondiale et un trésor civilisationnel de la mémoire humaine.

Ayssar rappelle ici certaines des raisons clefs de l’attaque actuelle contre la Syrie. Telles que : la non-reconnaissance par la Syrie de l’État d’Israël, sa croissance économique, sa forte démographie, son sous-sol regorgeant de ressources énergétiques, ou encore son régime laïque. Régime laïque mais non antireligieux où chaque confession est protégée par l’État. État certes autoritaire et sécuritaire qu’il convient de réformer, mais un État sûrement plus humain que les monarchies pétrolières du Qatar ou d’Arabie Saoudite que l’Occident protège et promeut de toutes ses forces. Mais surtout : son absence de dette… Eh oui !

La Syrie, un État-nation à la population jeune et dynamique non encore minée par le nihilisme occidental mais sachant séparer le politique du religieux tout en respectant les religions et leur place centrale dans la sphère publique : voilà bien de quoi en faire une cible privilégié de l’ordre des multinationales. Si en plus cet État développe son propre modèle économique et refuse le système de la dette, il se place de lui-même en tête dans le camp du Mal !

Pour nous autres, habitants de notre belle Europe soumise aveuglément et honteusement aux visées de l’Empire occidental, la manipulation la plus cynique apparaît clairement être celle qui consiste à nous coaliser de force dans des guerres qui ne sont pas les nôtres au nom de la lutte contre l’islamisme et le terrorisme tout en armant et soutenant par tous les moyens les islamistes en Libye et en Syrie. On pourra très clairement user ici de l’appellation géopolitique utilisée en son temps par le Général Gallois : celle d’ « Islamérique ». Face, donc, à cette « Islaméricanisation » de tout le Moyen-Orient, la « riposte laïque » de Bachar Al-Assad apparaît bien comme le dernier rempart à la régression communautariste salafiste.

Une certaine cohérence politique voudrait que tous les croisés de papier qui chez nous dénoncent avec raison les reculs de la République et de l’État face aux islamistes et autres barbus pathologiques, soutiennent aussi le combat de la Syrie laïque et patriotique face aux menées islamistes. Ceux qui dénoncent avec raison l’islamisation de l’Europe chez nous feraient bien d’ouvrir les yeux sur ce qui se passe réellement en Syrie. Malheureusement comme ceux-ci ont souvent choisi de s’allier à l’État d’Israël, qui est l’une des sources premières de la tentative actuelle de démantèlement de la Syrie, il leur sera difficile de soutenir le combat des patriotes syriens de toutes confessions contre cet islamisme qui n’est pas l’Islam et qui menace aujourd’hui de tout emporter dans les pays arabes. Ce que vivent aujourd’hui les Syriens, les Yougoslaves d’hier l’ont vécu [1]. Et demain ? La France ?

La Syrie est l’une des sources pérennes des civilisations de la Méditerranée. Ancienne province de Rome, le christianisme y est presque né avec saint Paul avant de se répandre dans tout l’Empire. À l’époque contemporaine elle fut l’un des berceaux du nationalisme arabe. Nationalisme qui voulait allier le passé et la mémoire des peuples arabes avec les nécessités et les promesses de l’avenir. Aujourd’hui les forces antihumaines les plus régressives et sombres se massent à ses frontières et plus largement veulent enfoncer ce pilier du non-alignement face à l’empire américano-sioniste. L’Europe et la France libres se défendent aussi à Damas, aujourd’hui comme hier.

C’est aux Syriens de réformer leur régime politique, pas aux Occidentaux de s’ingérer dans les affaires d’un peuple qui doit rester souverain et qui risque de devenir définitivement esclave si les menées actuelles parviennent à leur but. Il s’agit de bien comprendre que ce qui a lieu en Syrie actuellement c’est une guerre menée depuis l’étranger contre le peuple syrien et son État. Et non pas une révolution populaire contre le régime actuel comme on tente de nous le faire croire depuis des mois en Occident.

Ayssar Midani est une voie dissidente indispensable face à la séquence en cours de « médiamensonges » sur la Syrie. Ceux qui veulent organiser des conférences ou débats avec elle peuvent nous contacter, nous lui transmettrons vos demandes.

Les Non-Alignés

 

Entretien avec Ayssar Midani sur la situation en Syrie :

 

Conférence du 30 janvier 2013 avec Ayssar Midani, et questions du public :

 

Café citoyen avec Ayssar Midani :

 

Rappel : synthèse sur le nationalisme arabe :

Prolonger l’analyse avec Alain Soral et Kontre Kulture :

Notes

[1] Sur le démantèlement de la Yougoslavie par l’action des réseaux islamistes de l’OTAN, voir le livre de Jürgen Elsässer, Comment le Djihad est arrivé en Europe, préfacé par Jean-Pierre Chevènement, éditions Xenia, 2006.

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #327180
    le 10/02/2013 par lauburu
    Regards non-alignés sur la Syrie

    Comment la Syrie pourrait-elle reconnaitre Israel qui s’est emparé du Golan en 1967 et qui l’a carrément annexé en 1981 ? Par ailleurs les frontières de la Syrie datent de 1920 et ce sont les Franco-Anglais qui les ont tracé : pourquoi seraient-elles intangibles ? Qui nous prouve que les sionistes n’auraient pas participé à l’élaboration du tracé de ces frontières ? Cela n’aurait rien d’étonnant .

     

    • #327268
      le 10/02/2013 par Le Radiologue
      Regards non-alignés sur la Syrie

      @lauburu.
      Vous dites : " Qui nous prouve que les sionistes n’auraient pas participé à l’élaboration du tracé de ces frontières ? "

      Une réponse plus que plausible : la destruction de l’Empire Ottoman a profité aux sionistes car le le Khalife de l’époque s’était farouchement opposé à la demande de grands chefs sionistes internationaux d’autoriser l’établissement des juifs de la diaspora en Palestine.

      Très peu de temps après, les deux grands impérialismes anglais et français, mandatés par l’ONU ( un hasard sans doute car il n’y a pas de complot ), ont procédé au dépeçage du Proche et Moyen-Orient ( traité Syces&Picot) et remodelé les frontières selon leur bon vouloir. L’obstacle turc une fois écarté, la porte était grande ouverte pour les sionistes et, à leur tête, les Rothschild, pour réaliser leur "Eretz Israel" .

      Le web, pour celui qui veuille s’en donner la peine, est riche en informations relatives à la création de l’Etat d’Israel, sa face cachée et nous livre bien des secrets sur ces tireurs de ficelles qui refont le monde comme ils le veulent eux et ne l’admettent pas tel qu’il est.


  • #327206
    le 10/02/2013 par syrien libre
    Regards non-alignés sur la Syrie

    Le peuple syrien souffre depuis 42 ans, sombré dans la pire dictature du monde. Depuis le 15 mars 2011, il s’est révolté, contre la tyrannie, pour la démocratie, pour la liberté. Arrêtons ce discours qui dévalorise la révolution syrienne. Cette révolte s’est formée de l’intérieur, par tous les Syriens. Certes, il y a un complot international, mais contre le peuple syrien et non contre le régime syrien. Ce régime est illégitime, Bachar el Assad a hérité du pouvoir de son père et la constitution a été modifié en deux minutes, afin que l’age pour être président soit abaissé. De qui se moque-t-on ? L’armée syrienne est devenue l’armée ’assadienne" qui bombarde les villes chaque jour et qui commet des massacres, appuyéé par les milices du régime, les "chabbihas". La révolution s’est basée sur le pacifisme, mais le nombre de morts étant devenu trop important, cette révolution s’est militarisée, au nom du droit de se défendre. L’Armée Syrienne Libre s’est donc constituée, mais celle-ci manque cruellement de moyens. Un peu de patience, et les Syriens arriveront a faire tomber cette dictature et instaurer un Etat de droit, où tous ceux qui n’ont pas été complices du régime syrien, n’importe qui que ce soit, auront leurs places dans la société.
    Vive la Syrie libre !

     

    • #327259
      le 10/02/2013 par anonyme
      Regards non-alignés sur la Syrie

      Mr Syrien libre, vous avez dû vous tromper de site, on n’est pas sur Rue89.


    • #327270
      le 10/02/2013 par anonyme
      Regards non-alignés sur la Syrie

      Alors votre pays ressemblera à un nouvel Irak avec votre vision sauce démo"crasse"tisante .... ! vive Bachar El Assad !
      quand les médias parlent de "démocratie" il faut comprendre " chaos" ! j’ai pris l’habitude de croire le contraire de ce que les médias racontent !


    • #327319
      le 10/02/2013 par Le Radiologue
      Regards non-alignés sur la Syrie

      " Le peuple syrien souffre depuis 42 ans ".......blablabla........" le dictateur qui massacre son peuple ".......blablabla......" 60.000morts " ......blablabla.........la "communauté internationale ne peut pas laisser faire " .......blablabla........" toutes les options sont sur la table y compris l’intervention militaire" " ( Obwana)......blablabla...... " tout çà c’est bon pour israel ! " (Levy BH).


    • #327339
      le 10/02/2013 par Thrud
      Regards non-alignés sur la Syrie

      c est ton metier de relayer la propagande de tf1 ? Si c est pas le cas c est certainemant qu a force de regarder la tv et de gober tout crus ce qu elle te raconte ,elle a eu raison des quelques neuronnes qu il te restait....

      Bon sans dec tires toi vendre ta soupe sur des sites de lobotomiser ici t as aucune chance donc rembales ton copier coller et vas jouer ailleur.


    • #327372
      le 10/02/2013 par prof crasseux
      Regards non-alignés sur la Syrie

      Je veux Bachar à L’Elysée !


    • #327432
      le 10/02/2013 par anonyme
      Regards non-alignés sur la Syrie

      Je veux Bachar à l’ONU ! afin de faire une grande déclaration de vérité sur ce qui se passe !


    • #327648
      le 11/02/2013 par Bernard
      Regards non-alignés sur la Syrie

      "syrien libre" est un exemple concret du citoyen nord-atlantique formaté médiatiquement et "culturellement" par les médias et "cultureux" en tous genres, au service de la dictature de la grande bourgeoisie financiére et idéologiquement sioniste, sous couverture "démocratique" et "droits-de-l’hommiste"...Cette DICTATURE, économiquement aux abois face à la montée en puissance de la Russie, de la Chine et autres "BRICS", s’est octroyée un "droit d’ingérence" dans les affaires internes des nations souveraines en vue d’y imposer son "régime" sur tous les continents, notamment dans ses ex-pré carrés moyen-orientaux, africains, latino-américains, par voie de maipulations de foules, d’instrumentalisation de religions, de séditions armées et de bombardements aériens massifs et dévastateurs...

      La démocratie et les droits de l’homme doivent être rendus aux citoyens libèrés du formatage médiatico-culturel...Ils sont toujours en devenir...En aucun cas ils ne sauraient constituer un produit fini, exportable à coups de tapis de bombes, de manipulations de foules baptisées "révolutions" colorées, botaniques ou saisonnières, de séditions armées, comme en libye, au Mali, en Irak en Afhanistan, Syrie, Egypte, Tunisie...


    • #328658
      le 12/02/2013 par Antisioniste antisemite
      Regards non-alignés sur la Syrie

      syrien libre = syrien sioniste. Un agent du Mossad, et un, bien tassé ! XD


  • #327312
    le 10/02/2013 par Francescad
    Regards non-alignés sur la Syrie

    2ème vidéo = Edifiant !
    Merci d’avoir relayé !


  • #327322
    le 10/02/2013 par Sandino
    Regards non-alignés sur la Syrie

    Il est payé combien de dollar “syrienlibre” pour écrire,menacer ?Se rend-t-il compte a quel point ses “syriens libres” sont-il syrien ?Si quelqu’un connait l’histoire du Nicaragua vous verrez le parallèle !Il y avait les "contras" payé par les USA.Maintenant le champ de collaboration est encore plus large.Merci à EetR,merci pour le témoignage de cette femme relatant les mensonges,les manipulations et ect...Merci


  • #327469
    le 10/02/2013 par Powers D
    Regards non-alignés sur la Syrie

    il va falloir mettre Fabius, Hollande, Sarkozy, Juppé, BHL et quelques Généraux au conseil de guerre.... au plus vite !!!!


  • #327481
    le 10/02/2013 par anonyme
    Regards non-alignés sur la Syrie

    Je voudrais répondre et en même temps poser une question à Mr. syrien libre ?
    Que veut dire "régime illégitime" pour lui ?
    Sachant que dans toute l’histoire des arabes et des musulmans après le prophète et les Califes bien guidés donc nous avons connu que des roi et des sultans qui parfois même selon la région garder au pouvoir une famille royale pendant 6 siècles.
    Donc pourquoi pas retirer et assassiner tout les président et Sultan arabe si nous suivons ce raisonnement ?
    Je te rappel que le prophète (paix et salut sur lui) nous a avertis :
    - ceux qui font couler le sang des musulmans sont les chiens de l’enfer
    - celui qui tue un non musulman qui a pris un pacte avec les musulmans (c’est à dire qui est rentré en paix) ne sentira même pas l’odeur du paradis.
    Si tu as une éducation légitime musulmane je suis sur que tu sais.
    Si tu as une éducation libéral libertaire tu es piloté à distance !


  • #327823
    le 11/02/2013 par stelianoponticos
    Regards non-alignés sur la Syrie

    "monsieur" syrien libre : quand on soutient des terroristes violeurs egorgeurs assasins et avec l’ideologie la plus reactionnaire que le monde a jamais connu (le salafisme) on doit au moins avoir la decence de ne pas donner de lecon. le peuple syrien s’est massivement exprime pour la laicite et pour l’independance de son pays.