Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Rencontre avec Ayssar Midani, citoyenne franco-syrienne

Parties 1 et 2 : Terrorisme & Changements

 

Partie 3 : Ingérence & Réformes

 

Partie 4 : Rôle d’Israël & Sanctions

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Mme Midani a raison. Le retraité général Turc Adnan Tanrıverdi aide les terroristes contre la Syrie. Adnan Tanrıverdi est un salafiste contre le Kémalisme. Adnan Tanrıverdi a trahi les soldats Turc Kémaliste, il a dit que les soldats Kémalistes préparaient un coup d’état, ce qui est faux ! Erdoğan a voulu se débarrasser des soldats Kémalistes parce qu’ils étaient contre le projet de l’Empire "La doctrine de remodelage du Grand Moyen-Orient" ou Erdoğan est le coprésident. Aujourd’hui les soldats Kémaliste sont emprisonné. L’armée turque est sous le contrôle d’Erdoğan. Adnan Tanrıverdi a créé une compagnie de défense au nom de SADAT qui forme des soldats (terroristes) étranger. Adnan Tanrıverdi travaille avec les 58 soldats Turc viré de l’armée turque pour être des agents salafiste qui rêvent de détruire la République de Turquie pour créer un Empire Ottoman et instauré le califat. Bachar El-Assad avait dit que Erdoğan se prenait pour un Sultan, il a raison. Erdoğan et ses chiens salafiste pensent que l’Empire va créer l’Empire Ottoman et Erdoğan va devenir le nouveau Sultan calife. Malheureusement la Turquie a perdu son indépendance à cause des religieux naïve et ignorant qui ont voté Erdoğan.


  • #284129

    Je suis citoyen franco-syrien aussi, et mon opinion est à l’opposé de cette dame. Est-ce que ER viendra m’interviewer ? Ou est-ce que là, pour le coup, le fait que je sois franco-syrien ne me confère aucune légitimité particulière pour parler de la guerre civile syrienne ?

     

    • Tu a toute la presse atlantosioniste pour t’exprimer contrairement a ceux qui lutent contre les assassins en Syrie.


    • @Moltisanti
      Oui pourquoi pas ? Le problème c’est que ce que vous direz, les merdias officiels le disent déjà. Je ne pense pas que vous puissiez le faire avec autant de talent et de zèle pour enfumer le grand public. Je vous sous-estime peut-être ? Êtes-vous juste Franco-syrien ou Franco-syro-sioniste ? Je pense que que vous méritez mieux qu’une interview de la part d’ER. Ce qu’il vous faut c’est un fion de hamster tout chaud, tellement j’admire votre courage. Je ne vous dis pas à bientôt.


    • Que te faut-il de plus ? 99% de la presse mondiale est de ton côté ? Cela ne te suffit pas ? Il faudrait aussi que le 1% restant ouvre ses tribunes à ta propagande ?
      Elle me fait marrer votre notion de la démocratie et de la liberté : au nom de l’aspiration de quelques pour cent de la population justifier l’anéantissement économique d’un pays entier, le massacre en masse de dizaines de milliers de civiles...
      Si ceux de ton camps avait une légitimité authentique Bachar Al Assad aurait été renversé depuis longtemps, or en dépit du soutien logistique massif dont vous bénéficiez le gouvernement d’Al Assad tient toujours. Ceci ne veut pas dire que ce gouvernement est parfait et vertueux mais que le peuple a compris qu’un changement de gouvernement dans ce genre de circonstances ne pourra qu’amener chaos, esclavage, tortures et massacres, or de cela il n’en veut pas et à raison !


    • @ Moltisanti,
      .
      Tu as plus que tous les droits ... tous les médias occidentaux, absolument tous ... sont d’accord avec toi ... car cette dame ... n’a aucune voix elle, dans nos médias ... qu’elle contredit complètement.
      Mais bon ... tu as tes raisons ... usraëliens ... même à l’insu de ton plein gré.
      .
      Dommage pour toi ... car à présent, le peuple syrien va être plus soudé ... comme jamais il ne l’a été ... que tous les peuples (et non gouvernements) arabo/musulmans soutiennent le gouvernement légitime syrien.
      .
      Mme Ayssar Midani précise qu’Israël n’a pas de frontières ... elle ne dit que des vérités, et celle là est peu connue ... car en effet, Israël a des frontières évolutives ... à tel point que la seule ambassade en Égypte ... à l’ouest du Nil ... est israélienne ... car la rive Est du fleuve ... fait partie du grand Israël !
      .
      Merci Madame pour toutes ces vérités ... à faire passer !!!


    • #284536

      Cher Moltisanti,

      Je ne pense pas qu’Ayssar Midani ait une opinion "opposée" à la majorité des opposants syriens lucides. Je pense que beaucoup de personnes en Syrie, qui ne sont pas nécessairement d’accord avec la nature du régime Assad, sont également des patriotes et s’opposent donc à toute ingérence ainsi qu’à la propagande obscène des médias occidentaux.
      Cet entretien avec Ayssar Midani, que j’ai moi-même filmé, a le mérite de démontrer que la Syrie fut (et est) un élément central du panarabisme et de l’opposition à l’impérialisme sioniste dans la région. Vouloir à tout prix décrédibiliser cet entretien sous prétexte qu’il ne correspond pas au mainstream d’opposition que l’on voit dans les médias occidentaux me paraît particulièrement malhonnête. Je vous encourage donc à écouter Radwan Ziadeh, prétendu porte-parole de l’opposition syrienne (en réalité salarié de la National Endowment for Democracy) face à Madame Midani

      http://www.youtube.com/watch?v=DYXQ....

      Je pense que cela vous correspondra mieux. Je vous donne donc ce lien pour admirer la rhétorique de Mr Ziadeh face à celle d’Ayssar Midani. Je vous épargne les passages antérieurs ou Mr Ziadeh nous explique qu’Assad est comme Milosveic (ce qui est vrai : c’est le représentant légitime d’un état souverain qui ne plaît pas à l’OTAN) et qu’il faut donc bombarder le pays pour le libérer... Vive la démocratie,

      Cordialement

      Julien Teil


    • #285886

      Moltisanti (ça ressemble trop à Monsanto), tu as le droit d’aimer le qatar, heu...pardon, la Syrie, mais quand on te lit, on a tout de suite compris la supercherie. Tu ne trompes personne, mon pauvre ami.....


  • J’approuve évidemment ce discours d’Ayssar Midani sur la Syrie, à l’exception d’un point : elle nous dit que la Syrie est devenue une démocratie car il existe désormais onze partis politiques en Syrie et que la nouvelle Constitution a été approuvée par le peuple. Non la Syrie est devenue un gouvernement faussement représentatif, comme la France. Dans une démocratie digne de ce nom il n’y a pas de partis politiques (car les membres des partis politiques se dressent entre le peuple et l’exercice de sa souveraineté) et la Constitution doit être écrite par des citoyens préalablement tirés au sort.

    Il est regrettable que la plupart des intellectuels résistants ignorent ce qu’est la démocratie, y compris Thierry Meyssan.

     

  • un pays non endetté c’est un scandaale !


  • J’ai juste envie de dire à cette Dame Ayssar Midani que je trouve très belle drapée dans l’amour tellement fort qu’elle porte à son pays,
    Dites aux syriens qu’ils ne sont pas seuls, que nous sommes avec vous ...
    Merci de nous avoir permis de retrouver le sens des mots : Dignité, Courage, Grandeur et Résistance
    Vive la résistance


  • Je respecte cette dame pour pour son patriotisme

    Elle aurait pu aboyer avec les autres et avoir ses moments de télé

     

  • Je crois qu’elle résume assez bien l’attitude à avoir vis à vis du conflit à la fin : sans être un partisan du régime d’Al Assad, on ne peut que constater qu’une bonne partie du pays le soutien et que toute intervention exterieure est synonyme de déstabilistion et donc de chaos.


  • merci Chère Madame pour ces rappels historiques qui permettent de situer la crise syrienne dans la continuité des guerre coloniales commencées au XIX ème siècle. La première" pacification" ou "protectorat", appellations préférées des colons prédateurs, avait déjà pour prétexte de protéger les Kroumir contre les affreux massacre supposés du Bai de Tunis de l’époque, devenu tout à coup le plus affreux tyran que la terre ai jamais connu.Le peuple français maintenu dans un Alzeimer historique en phase aiguë aurait bien besoin de vos lumières.