Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Réseau mondialiste : la fille de Lionel Stoléru nommée secrétaire d’État à la Transition écologique

« Fille de Lionel Stoléru, ancien ministre de Valéry Giscard d’Estaing, Emmanuelle Wargon à un CV bien rempli. Diplômée d’HEC, de Sciences Po, elle a également intégré l’ENA, école où elle a compté parmi ses camarades de promotion un certain Édouard Philippe. »

Emmanuelle Wargon a été nommée secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire. C’est la numéro deux derrière François de Rugy, le remplaçant de Nicolas Hulot qui a fui la Macronie qui s’écroulait. On peut dire qu’Emmanuelle, selon l’expression du moment, coche toutes les cases : fille de, énarque, Kouchner, Hirsch, Danone et Pénicaud.

Et encore, c’est le portrait de BFM TV : on n’a pas encore celui de Faits & Documents, mais on sent qu’elle en a encore sous la pédale.

« Nommée à la Cour des comptes après son cursus, elle devient par la suite conseillère technique dans le cabinet de Bernard Kouchner, à l’époque ministre de la Santé de Jacques Chirac. Passée par le Haut-commissariat aux Solidarités de Martin Hirsch sous Nicolas Sarkozy et le ministère du Travail sous François Hollande, elle est jusqu’à présent cadre dans une grande entreprise que connaît bien une de ses nouvelles collègues au gouvernement. En effet, depuis 2015, Emmanuelle Wargon est directrice générale des affaires publiques et de la communication de Danone, entreprise pour laquelle Muriel Pénicaud, le ministre du Travail, a exercé la fonction de directrice des ressources humaines. » (Source : BFM TV)

 

Wargon fait ici la promo de son PDG Franck Riboud, à la tête de Danone. Elle tient le micro lors du Forum mondial de Convergences. On nage en pleine euphorie mondialiste et on sent pointer le nez d’un gouvernement mondial sous prétexte de lutte contre les grosses émissions de carbone et la grande pauvreté qui sont liées, on le sait, chez les pays en voie de développement.
La vidéo suivante pourrait fort bien figurer sur le blog de Jacques Attali, spécialiste de la microfinance :

 

 

Voici le credo de Convergences :

« Nous croyons que pour réduire la pauvreté, lutter contre l’exclusion et le changement climatique, une mobilisation globale et concertée de tous les acteurs est indispensable : citoyens, élus locaux, entreprises, pouvoirs publics, associations, producteurs, consommateurs, médias, chercheurs… C’est à la fois individuellement et collectivement que chacun peut œuvrer pour un monde sans exclusion, sans carbone et sans pauvreté. »

Il ne manque plus que la prédiction du mage Attali et Jérusalem capitale mondiale d’un monde pacifié !
Et regardez qui est à la tête de Convergences... Ce bon vieux Jean-Marc Borello, roi du réseau « social » et puissant soutien de Macron ! Décidément, les réseaux, on n’en sort plus.

 

 

Pour la petite histoire, Emma est donc la fille de Lionel Stoléru, issu d’une famille juive roumaine, qui a été le ministre en charge des travailleurs manuels et immigrés. Il se heurte ici au dirigeant du Front national :

 

 

D’inspiration plutôt sociale, il a créé la fameuse aide au retour de 10 000 francs (un an de salaires minimum à l’époque) pour inciter les travailleurs immigrés surnuméraires à rentrer chez eux. C’était alors, dans les années 70, le début de la crise économique et la montée du chômage de masse. La mesure fera un flop. Giscard voulait renvoyer un demi-million de travailleurs immigrés chez eux, on sait aujourd’hui que Simone Veil s’est opposée à cette mesure.

Alors, Emma, secrétaire d’État à la Transition écologique ou à la Transition mondialiste ?

Le vrai visage de la politique française
est sur Kontre Kulture :

 

Triangulation de son ex-boss Pénicaud, sur E&R :

 






Alerter

58 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents