Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Résolution à l’ONU : Israël doit cesser la colonisation de la Palestine

L’État juif contre le monde entier, même les États-Unis

La création par Israël de colonies de peuplement dans le Territoire palestinien occupé depuis 1967, y compris Jérusalem-Est, n’a aucun fondement en droit.

Le texte adopté vendredi [23 décembre 2016] exhorte Israël à « cesser toute activité de colonisation en territoire palestinien occupé, dont Jérusalem-Est ». Israël rejette cette résolution, la Jordanie y voit la réaffirmation du droit et l’Autorité palestinienne parle d’un « camouflet ».

 

Les réactions diplomatiques se poursuivaient samedi après l’adoption vendredi par le Conseil de sécurité de l’ONU de la résolution 2334 réclamant l’arrêt de la colonisation israélienne. Pour la première fois depuis 1979, les États-Unis n’ont pas mis leur véto à une résolution du Conseil de sécurité concernant la colonisation israélienne alors qu’ils soutenaient jusque-là Israël sur ce dossier.

L’ambassadrice des États-Unis à l’ONU, Samantha Power, a expliqué que la poursuite des constructions en Cisjordanie « menaçait sérieusement la sécurité d’Israël ». « Les États-Unis ont adressé le message selon lequel les implantations privées et publiques devaient cesser pendant près de cinq décennies », a-t-elle expliqué devant le Conseil de sécurité. « On ne peut pas à la fois se faire le défenseur d’un accroissement des colonies israéliennes et d’une solution à deux États qui soit viable pour mettre fin au conflit », a-t-elle poursuivi. « Il faut faire un choix entre la colonisation et la séparation ».

 

« Historique » ou « honteuse »

« Cette décision (...) est historique, elle exprime le consensus de la communauté internationale (à considérer) la colonisation israélienne comme illégale et réaffirme le droit historique du peuple palestinien (à vivre) à Jérusalem et sur ses terres historiques », a affirmé samedi le ministre jordanien de l’Information Mohamed Momani.

Le porte-parole de la présidence palestinienne Nabil Abou Roudeina a estimé vendredi que cette résolution était « un grand camouflet » pour Israël, parlant « d’une condamnation internationale unanime de la colonisation et d’un fort soutien à une solution à deux États ».

L’État juif a averti qu’il « rejetait cette résolution anti-israélienne honteuse des Nations unies et ne s’y conformerait pas ». « Au moment où le Conseil de sécurité ne fait rien pour arrêter le massacre d’un demi-million de personnes en Syrie, il se ligue contre la seule vraie démocratie au Moyen-Orient, Israël, et qualifie le mur occidental (mur des Lamentations) de “territoire occupé” », poursuit le communiqué du premier ministre israélien. L’État juif « attend avec impatience de travailler avec le président élu Donald Trump et avec tous nos amis au Congrès, Républicains comme Démocrates, pour neutraliser les effets néfastes de cette résolution absurde ».

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

Comprendre le conflit israélo-palestinien avec Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "L’État juif a averti qu’il « rejetait cette résolution anti-israélienne honteuse des Nations unies et ne s’y conformerait pas »."

    Ah bon, parce qu’avant israel s’était déjà conformé à une résolution ? Laquelle ?

     

  • La mule du Pape se venge !

    Le couple Obama,huit ans nègres de Wall Street
    se libèrent de leurs maîtres en quittant la maison blanche !
    Un peu tardif,mais significatif !

     

  • "Résolution absurde" disent-ils ! Les cons ça osent tout !


  • Quel antisémite ce Père Noël !


  • Etant donné la date et le lieu concerné, c’est le plus beau des cadeaux de Noël !

    L’ONU comme Crèche universelle, rassemblant une grosse centaine de Rois Mages (même “US”, cette fois) pour amener l’humanité à méditer auprès du peuple martyr...

    Avoir “le Monde contre soi” a pu écrire un essayiste...


  • Le veto Americain c’est la quenelle d’Obama en fin de mandat.


  • L’entité sioniste vient de tirer les oreilles du Sénégal pour la même raison.


  • A Maitre Damien Viguier : sur la base de cette résolution, est-il possible de contester la légalité des mesures de répression contre les actions du BDS ? Merci.


  • Après une longue soumission, Obama se libère du joug de l’esclavage, exercé par le peuple divinement élu, et il fallait s’y attendre à ce que se ’’déchaînement’’ ne se produise qu’en fin de mandat. Paradoxalement, il débute ce dernier par un prix Nobel de la paix, délivrer par le comité sioniste international pour avoir mis la Libye, et la Syrie, à feu et à sang, et il le termine comme un infâme anti-sémite, raciste, révisionniste...et glisseur de Quenelle sauce mafé ?!


  • Enfin des mots, j’attends les actes...


  • Si ces criminels sionistes continuent à vouloir mettre le monde civilisé à genoux ,la paix de l’humanité passera automatiquement par la destruction d’Israel et de cette secte sanguinaire ,prête à sacrifier des milliards d’êtres humains pour son projet satanique !


  • C’est du théâtre, l’ONU veut faire croire qu’elle tient compte du Droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, alors qu’elle est à la botte d’Israël . De toute façon Israël "fara da se" (agira seul) comme l’Italie du Risorgimento .


  • Ce niveau d’antisémitisme devient insupportable ! Nauséabond !
    J’me circoncis sur-le-champ en mémoire de ce peuple qui a déjà beaucoup trop souffert bien bien plus que les autres.


  • C est du pipo pour les gogos...
    Obama avait fait le même coup avec le micro ouvert et la conversation avec sarkozy où ils disaient du mal de netanyaou...

    Comme si sarko ou obama pensaient ou pouvaient dire du mal de leur maître y compris dans le privé à leurs proches...Mais alors à un autre chef d état élu par les truchements de la communaute organisée...ce serait suicidaire...

    Tout ça pour faire croire aux goyim que ce n est pas israel qui mène la danse et qui donne les ordres...pour faire oublier la vraie hiérarchie. ..pour donner raison à la vision du type chomski où israel est un vassal des états unis qui sert les intérêts des usa au moyen orient...

    Et pour donner une raison à trump de se rapprocher d israel après un tel " rift entre l administration obama, qui a été si antisemite, et israel"...car c’est ce qui est présenté dans la presse américaine actuellement...Ils osent tout pour citer audiard...

    Et à en lire les 11 précédents commentaires cette tactique marche, y compris sur E&R...

    Comme le dit souvent Gilad atsmon, le pouvoir de la communaute organisée réside dans le fait qu il soit soigneusement caché...interdit de le mentionner...

    Ce qui serait drôle ç est que les emails et autres conversations où obama à reçu l ordre par Netanyahu de ne pas mettre son veto soient interceptés et fuitent vers le grand public...


  • Ça sent vraiment la fin je crois.

    N’est-il pas écrit qu’à la fin des temps toutes les nations seront contre Israël ?


  • Qu’est-ce qu’ils entendent par ;" travailler avec le président élu Donald Trump et avec tous nos amis au Congrès " ," amis " ou ennemis dans le contexte actuel ?


  • Pas du tout convaincu,cela fait 50 ans que cela dure et ils se sont toujours "assis" sur les résolutions de l’onu donc je ne vois pas pourquoi maintenant,ils s’y conformeraient...


  • Okay, beh on attend le déploiement des casques bleus pour faire respecter tout ça, et les bulldozers qui vont avec pour inverser le processus, ah et puis le Père Noël aussi.


  • L’ONU est une entreprise plus proche du pouvoir sioniste qu’Israël lui-même qui n’est qu’une base offshore de ce projet : à la limite le projet sioniste pourrait continuer sans lui. Quand un organisme sioniste prend des résolutions contre Israël, c’est que le pouvoir sioniste en envoie les employés qui ont fini de servir à la défaite délibérée, pour les faire mettre à pied. L’ONU est un organisme ayant été chargé d’entretenir la rectitude politique pour détruire ce qu’il fallait détruire des classes moyennes blanches, exactement comme les partis communistes avaient été mis sur pied pour détruire ce qu’il fallait détruire des bourgeoisies blanches. Une fois leur travail fait, on les met à pied, on les dissout. Et pour les dissoudre on les envoie percuter contre Israël, contre le mur duquel ils se fracassent d’eux-mêmes. Cette décision de l’ONU marque la fin de toute rectitude politique et la mort à terme de l’organisme. Dans un sens c’est bien pour le peuple travailleur qui ne sera plus laissé pour compte de manière aussi systématique, c’est désormais aux gens des médias et de professions de trinquer.


Commentaires suivants