Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Rokhaya Diallo, agent afro-américain antifrançais

Vanter le modèle américain quand on vit en France (et d’ailleurs, elle vit de quoi ?), ça s’appelle être un agent culturel au service d’une puissance étrangère. Rien de grave en temps de paix, mais quand les tensions intercommunautaires sont à l’orange, l’agent culturel se change en agent du chaos.

« La France a beaucoup à apprendre des États-Unis »

C’est le cas de Rokhaya, qui vit de la haine de la France (ou plutôt des Blancs) et qui veut nous vendre le modèle américain, complètement antinomique de la culture française. L’Histoire nous apprend que ce genre de sorcier disparaît avec le chaos qu’ils ont contribué à créer.

En attendant, Rokhaya vit dans une France tellement raciste qu’elle lui permet de dire dans tous les médias que la France est un pays raciste, discriminant, et qu’il faut le communautariser encore plus, pour qu’il y ait à la fin une belle guerre raciale. Le problème, quand on allume ce genre d’incendie, c’est qu’en général, on brûle avec.

Le 13 octobre 2019, France Inter ouvre largement ses portes à l’agent afro-américain antifrançais pour dénoncer un pays des Blancs qui martyrise les Noirs.

 

Rokhaya fera évidemment la tournée des médias complaisants (par antiracisme) de service public. La voici, toujours en octobre 2019, sur France 24 :

 

Aujourd’hui, grâce à la mort de son frère George Floyd, Rokhaya retrouve le chemin des plateaux télé et radio. C’est la gloire ! Mais son discours sur les USA a quelque peu changé...

 

 

Avant, l’Amérique c’était super, aujourd’hui, c’est la merde. Comme souvent avec les agents qui travaillent pour l’étranger, cela finit par se voir. Valeurs actuelles a pris Rokhaya sur le fait en exhumant une interview datant de 2010 sur un site pro-américain, pardon, un site vantant l’amitié franco-américaine.

« “Rien n’a changé : des Noir.e.s meurent toujours du fait du stigmate historique frappant leur couleur de peau”, écrivait-elle sur Twitter, le 28 mai, en publiant un numéro de Libération datant de quatre ans et intitulé “La face noire de l’Amérique”. Le lendemain, elle retweetait une vidéo montrant une militante afro-américaine expliquant que les États-Unis ont “dépouillé les noirs”.

Pourtant, dès 2010, dans une interview à France-Amérique, Rokhaya Diallo assurait que “la France est discriminante”. Comparant notre pays aux États-Unis, elle estimait alors qu’au sein de ces derniers, “malgré l’enthousiasme suscité par l’élection de Barack Obama, les pesanteurs racistes demeurent”. Pour autant, elle ajoutait que “sur le plan institutionnel, la France a beaucoup à apprendre des États-Unis”. Et d’asséner : “De ce côté-ci de l’Atlantique (aux États-Unis, NDLR) tout n’est pas rose, mais les choses sont beaucoup plus avancées”. »

Rokhaya Diallo : « La France a beaucoup à apprendre des États-Unis en matière de diversité »

Morceaux choisis de l’interview de l’agent afro-américain (mieux qu’agent américain) sur le site france-amerique.com...

En France, le débat sur l’identité nationale a accouché d’une souris. Qu’est-ce que cela vous inspire ?

L’identité nationale est une question qui se pose au quotidien pour le jeune maghrébin dont on contrôle l’identité. Cela n’a rien de théorique comme le gouvernement a voulu le faire croire lors des débats. La France est discriminante. Elle reconnaît difficilement un certain nombre de ses citoyens. Voila pourquoi nous avons lancé un appel* cosigné par 100 personnalités qui dresse un état des lieux de notre pays. C’est un fait : la France est multiculturelle mais elle n’est pas reconnue comme telle par un certain nombre d’institutions. Nous appelons à un futur post-racial. Nous avons établi cent propositions concrètes pour évoluer vers une France qui cesserait la discrimination.

[...]

Article 1er de la constitution française : « La France est une République indivisible (…), elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. » Vos propositions de quotas ne sont-elles pas inapplicables au regard des textes ?

À mon avis, c’est plus un prétexte qu’un réel obstacle. Les textes sont toujours modifiables quand les pouvoirs publics le souhaitent. Par exemple, la constitution a été révisée pour appliquer la parité hommes femmes en politique.

Beaucoup de Français sont contre la discrimination positive. Que répondez-vous à ceux qui estiment que c’est à chacun de se faire une place dans la société ?

C’est un fantasme de croire que chacun réussit en fonction de son mérite. C’est une logique individualiste. Le rôle de l’État est de donner à chacun les mêmes chances, même si, parfois, cela nécessite un coup de pouce. En France, 82 % des parlementaires sont des hommes. Je ne pense pas qu’ils soient plus méritants que les femmes. Notre système facilite l’accès aux postes décisionnaires à la gent masculine. Que l’on soit une femme, pauvre ou membre d’une minorité ethno-raciale, on doit faire des efforts incroyables pour arriver au niveau des plus favorisés.

[...]

Comment définiriez-vous les différentes composantes de la société française ?

Il y a les blancs et les non-blancs. Cette dernière appellation n’est peut-être pas objective puisque parmi les personnes maghrébines, par exemple, certains ont la peau claire. Politiquement pourtant, ils sont non-blancs. Idem pour les Asiatiques, les Africains et les personnes d’outre-mer. De toute façon, on voit dans les médias qu’il y a un traitement différent selon la couleur de peau. Les journalistes utilisent volontiers « d’origine guadeloupéenne » jamais « d’origine berrichonne ».

Apres ce séjour aux États-Unis, quel regard portez-vous sur le modèle américain dont vous vous inspirez ?

Malgré l’enthousiasme suscité par l’élection de Barack Obama, les pesanteurs racistes demeurent. Les Français sont exemplaires car ils se mélangent dans leur vie quotidienne. Néanmoins, sur le plan institutionnel, la France a beaucoup à apprendre des États-Unis. Il faudrait une politique volontariste qui permette aux minorités d’être présentes au cinéma, à la télévision et dans le monde de l’entreprise. De ce côté-ci de l’Atlantique, tout n’est pas rose mais les choses sont beaucoup plus avancées.

Black is beautiful :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

52 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2477794

    Communautarisme basique lié à la couleur de peau permettant 1 de ne pas parler des vraies injustices sociales, 2 de diviser le peuple, 3 de masquer les vrais enjeux de civilisation (sionisme, transhumanisme, atteintes à la famille et à la vie).


  • #2477810

    L’épuisement par carence en vitamine D ainsi qu’une mauvaise alimentation, pas adaptée, contribue à la mauvaise humeur, voire à l’agressivité.

    Du coup je lui conseillerai d’aller voir un nutrithérapeute et lui souhaite d’un jour retrouver l’environnement pour lequel son corps s’est adapté et de pouvoir secréter sa sérotonine comme quelqu’un d’heureux.


  • #2477816

    Parler au nom des noirs n’est ce pas intrinsèquement raciste ? Dialo, vous avez deux heure !


  • #2477819

    Où lorsque l’état profond sionisto-évangéliste inventé une nouvelle couleur primaire , le noir , qui mélangé au rouge , crée du "ORANGE " afin de repeindre au mois de novembre, la maison Blanche , en boîte à partouzes pour pédophiles états-uniens !


  • #2477823

    Laisser leur le pays, que va t’il se passer :
    Au pire, un Détroit au niveau d’un pays (renseignez vous sur Détroit et ce que c’est devennu suite à la fuite des blancs...).
    Au mieux la France est dirigée par des islamistes en possession d’un arsenal militaire nucléaire. Coté positif les femmes retournent à leur place (fini instapute et retour à la cuisine...). Coté négatif, leur soif d’expension va les pousser vers l’Est et la France va se faire raser pour être libéré (nettoyage) pour ensuite etre repeupler par l’Est. J’ajoute qu’il est même possible que la Russie et la Chine se partage l’Afrique en continuant le travail.

    Le fait qu’il mette à jour les comportements innaceptables (sauvage) des gens d’origine africaine prépare l’opinion à légitimer une invasion de l’Afrique, avec appropriation de ces terres et tuerie de masses.
    Ils la vident de ces forces dans un premiers temps (immigration), dans un deuxième temps ils chauffent à blanc (c’est le cas de le dire) les populations occidentales blanches (attaque, pillage par les africains), troisième temps retour des croisades, premier dirigeant qui se présente et dit qu’il va tout nettoyer au lance flamme obtient 90% au élection...

    Au final c’est aussi bon pour Israël car le troisième temps permet de faire rentrer tous les moutons à la bergerie...

    Rira bien qui rira le dernier.


  • #2477824
    le 05/06/2020 par FRANCE LIBERTE
    Rokhaya Diallo, agent afro-américain antifrançais

    Les nouveaux sayanimes et les racistes anti blancs !


  • #2477829

    "Rokhaya Diallo : « La France a beaucoup à apprendre des États-Unis en matière de diversité » ".

    La Seine Saint Denis est une bonne élève, elle possède des "diverses cités" également appelées "zones de non-droit". C’est en somme un peu le 51ème état américain.......


  • #2477830

    Non mais sérieusement ??? Cette personne , pour ne pas utilisé de language châtié, n’a comme souci son fond de teint et son coiffeur pour insulter la France et faire l’ accusation d’un racisme systémique ??? Le pire c’est que l’on offre une scène à cette personne pour distiller une haine vicerale de la France.
    on a pas besoin de gens comme ça.


  • #2477845
    le 05/06/2020 par France bâillonnée
    Rokhaya Diallo, agent afro-américain antifrançais

    JAMAIS Macron ne parle de ces militants antiracistes, de ces ligues et assos communautaires et communautaristes, ça n’existe pas !

    Son silence en dit long sur sa collaboration avec le pouvoir profond, parasite & cosmopolite et sur sa volonté de diriger le pays : il le dirige mais dans le mur !

    Toute cette ingénierie de chaos ethnique ne sert qu’à nous faire admettre in fine l’immigration invasive sous peine d’être traité de raciste - même principe que pour l’antisémitisme quand on s’en prend aux banques, aux merdias, à la mémoire etc.

     

  • #2477847

    Racailla a le droit de s’exprimer (Ce droit lui serait refusé dans son Pays d’origine, éventuellement), soit ! Alors que s’expriment aussi comme elle, « officiellement », Soral, Ryssen, Reynouard (En plus dans son nom y’a noir), et d’autres du même acabit que ceux cités, et sur tous les sujets possibles...


  • #2477854

    Les Français pour les nommer n’ont pas de racisme, du moins vous en parlez beaucoup Me Diallo du coup on passe pour des racistes, est ce être raciste que de vouloir préserver ses racines ? Après la bassesse des opinions qui tire vers le bas ...pff...c’est pas d’aujourd’hui il faut être plus fin que cela ! nous savons très bien que les argumentations ne manquent pas et sur la place publique elles font vendre les journaux, les livres, les filmes, les techniques de publicité ainsi que les techniques pour faire des polémiques sont devenues parasites, l’essentiel est de rester intègre avec soi et d’ être sincère sur l’intention, la question qu’il faut se poser est de savoir si je sers le bien.


  • #2477859

    Énorme : "Rokhaya vit dans une France tellement raciste qu’elle lui permet de dire dans tous les médias que la France est un pays raciste"


  • #2477861
    le 05/06/2020 par toto la ciboulette
    Rokhaya Diallo, agent afro-américain antifrançais

    Cette jolie fille noire a un podcast "@kiffe ta race", si je "kiffe" ma race Rokhaya et que je suis blanc, suis je un horrible suprémaciste ?

    Le Sénégal étant proche de l’océan Atlantique, il se pourrait que ces ancêtres aient pu rapter des membres d’autres tribus pour les vendre aux affreux blancs esclavagistes (le Cameroun est dans le même cas, suivez mon regard)

    C’est insupportable, surtout quand tu sais que la traite négrière musulmane est toujours d’actualité en Afrique et que la vague des migrants est encouragée par les bobos, ce qui revient pratiquement au même, d’ailleurs est ce quelle l’ouvre sur le sujet ?

    Pendant que mèmère est sur les plateaux et nous renvoie en permanence sa race à la gueule, le Gaulois que je suis, ce sent de moins en moins chez lui et se cogne les lois PLEVEN, GAYSSOT, PERBEN etc, etc

    Comme Omar on ne l’a pas entendue sur la violence policière à l’encontre des gilets jaunes, c’est normal, ce n’est pas sa paroisse, elle, elle est là pour nous faire la leçon sur le muticulturalisme, mais on a bien compris que le "vivre ensemble" ce n’est pas le "mourir ensemble", comme nos maitres c’est du produit d’exportation.

    Une Joséphine Baker (qui a investi et à géré un orphelinat à Belle isle en mer) était surement plus Française que cette pauvre fille.


  • Dites-moi, Rockaya Diallo (un nom vraiment pas français) ?, pourquoi nous ne sommes JAMAIS emmerdés par les asiatiques, dont les gosses sont excellents élèves en une année ? ET pourquoi ne vous penchez vous pas sur les travaux incontestés de John Philippe Rushton qui montrent des QI très inférieurs des noirs par comparaison à ceux des blancs et des asiatiques ?
    Pourquoi cherchez-vous les raisons à l’extérieur et non pas à l’intérieur ? Pourquoi serait-ce TOUJOURS à cause des "autres" ?
    N’y-a-t-il-pas un racisme monstre entre noirs plus ou moins noirs comme entre tribus, entre peuplades noires ? Ni des noirs envers les blancs et les asiatiques ?
    QUI vous fait vivre pour pérorer autant de conneries, si ce ne sont pas des blancs ?

     

    • #2478011
      le 05/06/2020 par Tarass Boulba
      Rokhaya Diallo, agent afro-américain antifrançais

      Elle connait l’histoire des QI la Rockaya, elle la connait si bien que c’est la raison de son arrogance qu’elle utilise comme contre-feu, comme la Sibeth et bien d’autres noirs, c’est un classic qui n’a aucune valeur intellectuelle.


  • #2477882

    Si l’on exclut les Amérindiens et les autochtones d’Océanie (Hawai’iens, Samoans, Chamorros de Guam) dont les territoires sont intégrés de force aux USA, tous les "Américains" sont des immigrés. Encore que les Blancs y occupent une place particulière car ils sont à l’origine de la création des USA, pour leurs besoins et à leur image exclusive. Quant aux Noirs, y compris les descendants d’esclaves, ils y paraissent comme des "accidents" historiques. Les Blancs ne les y avaient pas introduits pour être leurs "compatriotes" mais à titrte de simple main-d’oeuvre. On voulait juste profiter de leur force de travail, contre leur volonté... D’où les malentendus après l’abolition de l’esclavage et les tentatives de ségrégation qui, dès lors, apparaissent très compréhensibles.

    Voilà donc où on en est. L’Amérique est tombé dans le piège de l’Etat-nation. Les Blancs voulaient une nouvelle nation d’immigrés européens et ils se retrouvent dans un bourbier pas possible avec des dizaines de millions de "compatriotes" qu’ils n’avaient aucunement souhaité. Pire, on veut les faire disparaître en tant que "blancs" (ce dont, le plus légitimement du monde, ils ne peuvent qu’être fiers !) dans un magma informe où ne règne que la violence totale, pour ne pas dire totalitaire, et la désagrégation sociale aux profit des seuls prédateurs financiers. Dans ce "melting pot" cauchemardesque (rêvé par le sioniste Israel Zangwill dès 1908, aidé de son ami Israel Cohen !), tout le monde y perd, sauf les manipulateurs, du moins provisoirement.

    Mais l’issue fatale semble désormais se profiler rapidement à l’horison : la désagrégation des USA au profit d’entités étatiques racialement homogène. Les Noirs notamment doivent être regroupés dans un territoire séparé (beaucoup en rêvaient d’ailleurs depuis longtemps !), car c’est eux qui posent le plus de problèmes de coexistence avec les autres. Mais pour le principe même, chaque entité ethno-raciale qui le pourra devrait pouvoir disposer d’un Etat séparé. Et l’exemple aidant, cela ne manquera aussi de mettre partout fin à l’obligation de coexistence et de brassages destructueurs de peuples différents. En tout cas, l’utopie antiraciste et le délire "multiculturel" disparaitront dans les trappes de l’histoire, tout comme les "droits-de-l’homme", l’immigrationnisme, la religion de la shoah, etc. Bien entendu, on ne pourra alors éviter le chaos planétaire avec ses millions de victimes mais c’est la loi de l’histoire et elle est toujours tragique.

     

  • #2477887

    Peuvent-elles, ils, comprendre que leur salut est d’être avec le peuple qui les a accueilli, respecté et donné un sens à leur vie ? Le sionisme joue de ces décérébrés jusqu’au jour ou il n’aura plus besoin de leur servitude et, là, seront perdus à tout jamais. Pauvres créatures d’ignorants.


  • #2477889

    Mme Diallo n’est qu’une marionnette, une de plus !
    Cette pseudo diversité arrive avec des années de retard !
    En haut de la pyramide quelque soit le pays est le mâle blanc de plus de 50 ans !
    Le reste n’est que comédie !


  • #2477897

    Ça devient insupportable ces gens qui viennent chez nous et prétendent nous rééduquer.

    Comment on va se sortir de ce merdier ? Quand je vois tous les couillons de souche Européenne qui marchent dans la combine en plus ...

    J’essaie de m’imaginer un Congolais venir donner des leçons à la TV Publique Chinoise, en leur expliquant qu’il est aussi Chinois qu’eux.

    On vit vraiment une époque inique.

    Quelles que soient les manipulations en amont, on vit vraiment une triste époque pour qu’il y ait des cons qui valident toutes ces conneries.

     

  • #2477936

    Les sites pornos sont racistes car on n’y recrute que des hommes noirs.


  • #2477956

    Pauv’conne !!! si la France était "raciste", il n’y aurait que les Blancs qui toucheraient les allocs et le chômage.


  • #2477964
    le 05/06/2020 par Viktor von Berg
    Rokhaya Diallo, agent afro-américain antifrançais

    Tandis que certains commencent à quitter notre France parce que ça sent le gaz, d’autres arrivent de leurs pays de merde et nous donnent des leçons d’antiracisme.

    La France n’aura plus jamais la paix parce que ses élites l’ont vendue à un tas de racailles à Dialo. A moins que la cocotte-minute explose et nous donne de vrais chefs, de vrais balayeurs...


  • #2477969
    le 05/06/2020 par l’artilleur de Metz
    Rokhaya Diallo, agent afro-américain antifrançais

    les Diallo 80 pages dans l’annuaire de St Louis du Sénégal...Rokhaya une habituée d’"on refait le monde" sur RTL avec le génial Gérard Miller ça montre le niveau de haine de la France...


  • #2477974

    Ou j’apprends que Jules Ferry,Monsieur école laique ayant pour vocation de former de bons citoyens ,était un apôtre de la domination raciste du temps de la république coloniale
    28 juillet 1885,au cours d’un débat parlementaire "les races supérieures ont des droits parce qu’elles ont des devoirs:le devoir de civiliser les races inférieures"
    (cf Nos ancêtres les gaulois et autres fadaises.F Reynaert)
    Mince alors ! ,tabliers et gants pas si blancs que ça ?
    Dommage que Mme Diallo n’a pas cité Mr Ferry !


  • #2477982

    Pauvre Rokhalya. Comme ces confrères de la communauté de lumière, elle n’a plus que comme seul business d’affirmer et de réaffirmer sa couleur comme si c’était un statut, un statut social. Comme Omar, elle devient la négresse de service, qu’on invitera plus que parce qu’elle est noire. Intelligente, elle s’est pourtant auto-marginalisée , auto-réduite. L’époque d’Angela Davis est révolue.


  • #2477984

    Le racisme a toujours existé dans toutes les cultures et dans tous les pays du monde . Ceux qui croient que la solidarité existe entre la couleur de peau sont naifs soit malhonnete . Les antillais ne se considerent pas comme noir et n aime pas trop les africains . Les chinois et les vietnamiens se detestent entre eux . Les iraniens et les arabes ne s entendent pas et se detestent. J ai remarqué que le racisme etaient moins present dans la haute sphere sociale car la solidarité c est une question de statut sociale . Les juifs , arabes , noir , asiatique millionaire s entendent tres bien , vivent cote a cote et font du business ensemble . Un francais de souche riche prefere un noir riche de la meme classe et que d avoir comme compagnie un blanc proletaire , les theorie de herve ryssen me font doucement rire . Mbappe et neymar sont les plus grandes stars de la planete , adulé par le monde entier , pourtant ils sont noir ... pour conclure le racsime est intresquement lié au statut sociale , il n y pas de solidarité entre couleur de peau.

     

    • #2478197
      le 06/06/2020 par Vince Malum Bono
      Rokhaya Diallo, agent afro-américain antifrançais

      Oui enfin si moi je ne suis pas adulé dans le monde entier ce n’est pas parce que je suis blanc mais plutôt parce que je suis nul au foot... Faut l’savoir hein.
      De quelles théories parlez-vous ?


  • L’anti racisme est pensé depuis le début comme un code pour racisme anti blanc..... avec le soutien des mêmes en matière de conflit


  • #2478000

    Mais si c’est terrible de vivre en France, pourquoi ne pas retourner sur la terre de ses ancêtres ?

     

  • #2478009

    Quand on sait que la cible est l’homme blanc hétérosexuel de 50ans, c’est plutôt cohérent que cet agent soit mis en avant..... serait-elle homosexuelle ?


  • #2478019
    le 05/06/2020 par qu’elle se taise
    Rokhaya Diallo, agent afro-américain antifrançais

    Des années que la Rokhaya débite les mêmes discours à toute vitesse, et vient se vanter qu’elle fait des procès à ceux qu’elle exaspère, sans doute des gens pas bien riches, des années qu’elle cause dans le poste avec des intellos reconnus, prudents et précautionneux. Des années qu’elle traite de "racistes" (mot grigri, mot magique, mot fumée) des gens qu’on ne voit jamais, qu’on n’entend pas, qu’elle dénigre en toute sécurité : le syndicat de la magistrature, et celui des médias, au vu de sa couleur de peau, et surtout des tarifs de son coiffeur et de son couturier, la traiteront en bonne copine, mais quand même pas trop, distanciation sociale oblige.
    De quoi vit-elle ? Qui la paie ? Combien vaut un agent de l’étranger ?
    Ses expressions trahissent une hargne inexplicable : elle est pourtant très gâtée cette dame issue de tribu Peuhl ? Qu’ont donc ces Français qu’elle n’a pas et qui la met en rage ? de quoi se venge-t-elle donc ? Voilà le noeud du problème.
    La France faut la fermer, surtout à des gens qui la sabotent de toutes leurs forces.

     

  • #2478051

    Pour ceux qui ne l’ont pas encore vu sur E&R,regardez absolument la vidéo : "Féminisme bourgeois et les chiens de garde de la femme bourgeoise".
    Vraiment éclairant pour ceux qui n’avaient pas compris l’imposture dont moi même j’avoue...


  • #2478056

    Et comme toujours , ils précisent pas quand ils vont remigrer...

     

  • #2478061

    L’expression qui me sort par les trous de nez : "White tears" (encore du globish) pour désigner le fait que les Blancs ne verraient pas d’un bon œil la complainte des Noirs (de plus, les affaires de racisme "anti-Blanc", qui ne sauraient exister).

    La France et ses autochones ont accueillis un nombre considérable de gens à qui l’on a dit de ne plus s’assimiler, et "Racailla" n’a fait que consolider le boulot de division souhaité par ses maîtres (qui lui ont donné accès aux plateaux, "privilégiée", va !). Il est normal que les gens soient exaspérés au bout de plus de 30 ans des ces manigances malsaine et du changement que cela a occasionné dans le pays.

    Mais non, c’est nous qui chouinerions "indûment". J’en peux plus !


  • #2478142

    En attendant, cela fait 42ans que la bêcheuse vit en France, ca ne doit pas etre si déplaisant que ca !


  • #2478208
    le 06/06/2020 par Jean De La Femme Fontaine
    Rokhaya Diallo, agent afro-américain antifrançais

    La pauvre...
    Les blancs sont tellement racistes que quand elle veut aller chez le coiffeur, elle doit aller à Mondial Moquette, et pour le fond de teint elle doit acheter du cirage chez Monsieur Chaussure, pour remplacer le sparadrap elle doit mettre du chatterton noir,...
    Pays de sales blancs racistes !


  • #2478221
    le 06/06/2020 par Tendinite et déchirure
    Rokhaya Diallo, agent afro-américain antifrançais

    C’est rigolo ce petit rictus de Racailla avec la journaliste blonde ....on dirait le Pékinois de ma vieille voisine ....quand il se nettoie la rondelle
    Sy si ...il a la même ganache...c’est mignon

     

    • #2478717
      le 06/06/2020 par Vaseline Bellatar
      Rokhaya Diallo, agent afro-américain antifrançais

      C’est vrai, on dirait le chien de ta voisine, sauf qu’elle remue pas la queue, quand elle est contente 
      Parcontre niveau dentition, on dirait l’âne de mon cousin 
      C’est vrai c’est rigolo , ces coïncidences 
      Parfois un rien et t’as l’impression d’un déjà vu


  • #2478445

    même sur ER, il n’ est pas toujours compris que l ’entreprise républicaine est 1 projet mondial..la république est une colonisation politique et économique s’ imposant aux peuples autochtones par "le Droit" (la force) à leurs dépens, voire leur anéantissement total.
    rokhaya est une bonne républicaine, invitée à parler en tant que noirE de service contre les autochtones, c’ est tout à fait normal.
    elle se permet de réclamer 1 petit peu plus "d’ égalité" pour les noirs, c’ est tout à fait normal aussi.
    imaginons un seul instant que le jeune Adama (Traoré) se soit appelé David ou Nathan..et bien aujourd’hui, le ministre aurait démissionné, le flic serait en détention provisoire et les drapeaux des gendarmeries et commissariats en berne..au minimum !


  • #2478571

    Merci camarades d’E&R pour cet article sur sur cet agent de l’étranger, des Etats-Unis plus exactement. Le genre d’articles que je ne trouve pas assez (voire pas du tout) dans le camp de la "dissidence" ou de la droite dite nationale. Ca paraitra aussi à tous les adorateurs des States (que je surnomme les Chuck Norris) de la boucler. Ces individus sont en effet peu ou pas dangereux, mais vu la situation actuelle, ils sont très dangereux.

    Commençons donc par les mettre dans la lumière et/ou les démasquer. En espérant qu’un jour soit ils dégagent soit on les neutralise....


  • #2478757
    le 06/06/2020 par Gédéon le grand
    Rokhaya Diallo, agent afro-américain antifrançais

    Désolé les gars, j’ai de l’estime pour vous, je vous aime beaucoup, mais France 24, je ne peux pas
    Mon médecin m’a défendu de regarder cette lucarne.
    Depuis 2012, au moins.
    Donc ce sera sans moi.



  • “De ce côté-ci de l’Atlantique (aux États-Unis, NDLR) tout n’est pas rose, mais les choses sont beaucoup plus avancées”. »



    C’est sûr que c’est pas en France qu’on risque de voir un policier avec un genou à terre, non plus un sénateur, un juge ou un magistrat noir.

     

    • #2481031

      Ed,
      Il y a ici en France, et il y a eu dans le passé, des hauts responsables et des élus Noirs ! Le premier international Noir en équipe de France de football en 1931 (l’Angleterre attendra 1979 pour sélectionner Viv Anderson, défenseur du Nottingham Forest), Raoul Diagne, était le fils d’un député du Sénégal, le Guyanais Gaston Monerville, Président du Sénat dans les années 60, Houphouet-Boigny, ministre dans le Gouvernement du Général de Gaulle en 1958, etc, etc...

      Si les Noirs d’aujourd’hui préfèrent la pleurniche et la victimisation, c’est tant pis pour eux ! Je déplore le fait qu’ils ne s’en rendent pas compte... L’extrême-gauche pousse les Noirs dans les embrouilles, pour foutre toujours plus de bordel, mais que les Noirs en soient les victimes, les facho-gauchos n’en ont rien à cirer !


    • Ah oui, le très africain Gaston Monnerville, sous-secrétaire d’État aux Colonies et franc-maçon... tu parles ! Et pourquoi pas Chocolas, Banania et M’Bala M’Bala ?? mdr


  • #2478829
    le 07/06/2020 par Jean De La Femme Fontaine
    Rokhaya Diallo, agent afro-américain antifrançais

    Et après, madame la révolutionnaire qui défend la cause noire, croit que les micros sont coupés et fait biz-biz avec les babtous fragiles. Les sales blancs qui donnent les sous...
    Une collabo ou (et) une vicelarde.
    En tout cas ça ne sent pas bon pour tous.


  • #2479094

    Son projet n’a strictement rien de "post racial". Elle n’est la facette modérée et bourgeoise de mouvements racialistes et suprématistes étrangers.
    Cet agent de l’étranger, a très tôt été mise en avant. Ambassadeur Rivkin, emission sur la chaine Public Sénat, elle a presque failli se retrouver a travailler avec l’état pour traquer les gens sur le net mais ça heureusement été avorté. Elle dira que c’était à cause du racisme


Commentaires suivants