Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Ruquier soutient Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles

Et l’enquête pour harcèlement sexuel contre Morandini est relancée

Décidément, dans le show-biz français, c’est pas la grande forme. Déjà que les artistes officiels ont du mal à remplir leurs salles, malgré les réductions massives de Billet Réduc et autres achats groupés de comités d’entreprise, si en plus des soupçons de harcèlement et d’agressions sexuelles viennent se greffer là-dessus...

 

Morandini était passé entre les gouttes de nombreuses accusations de harcèlement à l’encontre de jeunes hommes, castés dans une production plus que douteuse, voire carrément glauque. Voilà qu’une procédure revient chatouiller l’animateur producteur qui a fait fortune dans l’info low cost, l’info de basse qualité piquée à droite et à gauche par de jeunes stagiaires.

Du côté de chez Ruquier, les choses sont un peu plus clean : l’amuseur de service public et des Grosses Têtes soutient courageusement son copain le producteur Gilbert Rozon, longtemps à la tête de la multinationale du divertissement Juste Pour Rire. En d’autres temps, le courageux Laurent avait soutenu son ex-compère radiophonique Patrick Font, décédé cette année. Lui par contre était accusé d’agressions sexuelles sur mineurs et ça avait fini en taule. Patrick, pas Laurent !

On envie ces modèles pour la jeunesse de pouvoir clamer haut et fort leur innocence, car ils disposent de tous les micros et de tous les avocats possibles pour cela. C’est l’avantage du fric : ça fait pencher la Justice du « bon » côté.

Pour info, et pour info croustillante, on vous en dira (beaucoup) plus dans un gros dossier Show-Biz & Sexualité(s) qui sera diffusé en « inédit » pour les souscripteurs du financement participatif. C’est pas du chantage, mais faut bien vivre, et aussi protéger ses arrières !

- La Rédaction d’E&R -

 


 

Une juge d’instruction parisienne a été désignée fin juillet pour enquêter sur des soupçons de harcèlement sexuel visant l’animateur dans l’affaire des castings dénudés. Une première enquête avait été classée sans suite en janvier 2017.

 

JPEG - 186.3 ko
Jean-Luc a l’air super serein

 

Deux ans après les premières plaintes déposées par trois jeunes comédiens, l’affaire des castings douteux organisés par Jean-Marc Morandini est relancée. Selon nos informations, la juge Céline Gaudillère, du tribunal de grande instance de Paris, a été désignée à la fin du mois de juillet pour instruire l’information judiciaire pour « harcèlement sexuel » et « travail dissimulé » visant l’animateur de 53 ans, qui officie sur CNews. Cette magistrate est notamment connue pour diriger l’enquête sur le meurtre de Mireille Knoll, retraitée juive retrouvée morte à Paris en mars dernier.

Dans cette affaire, Jean-Marc Morandini est soupçonné d’avoir poussé de jeunes acteurs amateurs – ils sont aujourd’hui âgés de 21 à 27 ans – à s’exhiber nus et à tourner des scènes de masturbation pour le tournage de sa websérie, intitulée Les Faucons, fin 2015. Celle-ci était censée raconter la vie intime et sans tabou d’une équipe de football de région parisienne.

Les jeunes comédiens affirment avoir été manipulés par l’animateur et producteur pour satisfaire ses fantasmes sexuels.

« Pour la deuxième (scène), c’est parfait aussi et vous proposez de parvenir à l’érection avec masturbation je suppose. Je n’ai pas compris si vous alliez jusqu’à l’éjaculation ? »

est-il écrit dans un mail transmis par la mystérieuse production de Jean-Marc Morandini à l’un des acteurs.

 

« Un système de prédateur sexuel »

Après cinq plaintes déposées, une première enquête avait été ouverte à l’été 2016, puis classée sans suites par le parquet de Paris en janvier 2017 pour « infractions insuffisamment caractérisées ». Selon le parquet, les victimes n’ont pas subi « de contrainte, pression ou de menaces » pour participer aux castings dénudés.

[...]

La faute, explique Me Vallat, aux exigences de la justice, qui avait demandé 4 000 euros de consignation par partie civile pour l’ouverture de l’information judiciaire. L’avocat a obtenu que cette somme soit réduite à 500 euros, en raison des faibles moyens financiers des victimes. Le parquet de Paris a rédigé le 28 juillet dernier un réquisitoire introductif, ouvrant la voie à l’information judiciaire.

[...]

Jean-Marc Morandini reste par ailleurs mis en examen dans une autre enquête pour « corruption de mineur aggravée », soupçonné d’avoir formulé des propositions sexuelles à des adolescents sur Internet.

Lire l’article entier sur leparisien.fr

 


 

Laurent Ruquier soutient Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles :
« Il n’a tué personne »

Il avait déjà estimé, dans une interview à TV Mag, « que l’on va un peu vite en besogne avec lui ». Dans un nouvel entretien publié dans Le Point, Laurent Ruquier persiste et signe à propos de son ami Gilbert Rozon, le célèbre producteur québécois accusé d’agressions sexuelles par une dizaine de femmes.

 

« Je trouve ça dingue la vitesse à laquelle on l’a rayé. D’abord, un ami est un ami », commence-t-il par dire à propos de l’homme qui a produit ses one man shows. « Gilbert n’a tué personne, et à ma connaissance - j’attends que la justice prouve le contraire – violé personne », dit-il avant de pointer du doigt l’hypocrisie de certains :

« Qu’il ait été un dragueur lourd, oui, mais de là à le lâcher du jour au lendemain et de l’enfoncer publiquement, j’ai trouvé ça choquant. C’est de l’ingratitude venant de personnes qui lui devaient beaucoup. Tout le monde va toujours dans le sens du vent. Ce qui est courageux, c’est de dénoncer quelqu’un quand personne ne le fait. »

Lire l’article entier sur people.bfmtv.com

Pouvoir, sexualité et justice,
à lire sur Kontre Kulture

 

Le très chaud « biz », sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Là on dirait un sketch de Dieudo, réellement ! Voir plusieurs sketchs même. Celui où il dialogue avec sa femme qui lui dit que s’il l’avait tué à coups de poings (comme Cantat), il pourrait être au festival d’Avignon. Ou cet autre où il discute dans un tribunal avec un autre prévenu en attendant son tour (le type a commis des horreurs) et le gars qui a tant à se reprocher lui dit, lorsqu’il apprend qu’il parle à Dieudonné, qu’il ne veut plus lui adresser la parole, qu’il est fou et qu’il ne veut pas alourdir son dossier. Les artiste, comme les grands intellectuels et romanciers d’ailleurs, sont des visionnaires.


  • On m’avait raconté une anecdote au sujet des castings de Morandini, ce dernier voyant un jeune stagiaire arriver sur son lieu de travail est allé le voir et lui demander de but en blanc s’il souhaitait se faire enc***r ce soir, cela démontra la perversion de tous ces gens de la télévision qui se côtoient et ne disent rien les uns sur les autres pour garder leur très confortable situation financière.

    En Anglettere, l’affaire "Jimmy Saville" en est la parfaite illustration, et là, on parle de viols sur des gosses, c’est dire...

     

    • #2026281

      La sidération causée par ce genre de proposition galante peut être attirante pour certain(e)s, mais une fois que la proie a dit oui, il ou elle est esclave d’une élite, et ne pourra plus se défendre, car le juge en cas de plainte lui rétorquera "mais alors pourquoi avez-vous accepté ?".
      Tandis que pour l’exploiteur, il a ainsi à sa disposition des êtres au mental dissocié, schizo., et qui se tairont pour ne pas mourir de honte ou de ridicule. Allez dire que vous vous êtes fait enculer pendant des années car c’était de l’argent facile et des portes ouvertes...
      Pour ce qui est des gamins, là pas besoin de rémunérer, la peur et le chantage suffit à les "tenir en laisse" (au figuré cette fois).
      Monde pourri, mais que fait la police ? Elle en est, donc elle couvre ses réseaux : médias, justice, école...


  • On peut penser ce qu’on veut de Ruquier (il m’est perso de + en + insupportable). Mais la loyauté en amitié c’est respectable. Sauf si on le prend comme un réflexe communautaire show-biz

     

  • "Et l’enquête pour harcèlement sexuel contre Morandini est relancée"

    Y-a-t-il un lien avec le pont Morandini qui vient de s’effondrer à Gênes ?


  • Avec un nœud pap, il a l’air plus con que jamais.

     


  • « C’est pas du chantage, mais faut bien vivre, et aussi protéger ses arrières ! »




    Protéger ses arrières : pas en passant à la télé pour le « coup », mais à la 17ème... pour le « coût » ;)


  • Apres balance ton porc, tout est bon à balancer tout producteur. La justice a un boulot à faire, les plaignants aussi. C’est un peu facile sinon. Je suis pour la presomption d’innocence meme pour les puissants, qu’on les aime ou pas.

     

    • #2026688

      Avocat général bientôt en retraite je suis extrêmement prudent quant aux affaires "sexuelles" ( par manque de preuves médico légales ) depuis qu’en 1986 j’ai ( conformément à la circulaire interministérielle dite de Ségolène Royal ) j’ai fait incarcérer injustement un papa dénoncé faussement par sa fille délurée du chef de viols . Pris de doute , après ma malheureuse décision , j’ai demandé à la police par juge d’instruction interposé de reprendre l’enquête à zéro : la fille mineure a avoué avoir menti afin d’être placée en foyer et échapper ainsi à l’autorité de son père afin de pouvoir faire toutes ses fantaisies avec une copine "cassos" elle même placée et qui était informée de la conspiration .
      L’intime conviction suffit à un juré mais en aucun cas à un procureur ou un juge .


    • Moi j’ai été condamné sans preuve sur l’intime conviction du collège de juge.
      L’histoire telle que racontée par le flic tenait debout, le substitut "voulait faire un exemple", le délit allégué était d’ordre technique, et j’ai été condamné pour mise en danger de la vie d’autrui en dépit des certificats de conformité des machines mise en cause, et sans expertise ni intervention d’un professionnel de mon métier a l’audience ni pendant l’enquête.
      C’était l’analyse du flic et ses conclusions qui on fait la conviction des juges.
      J’ai toutefois eu une faible peine, le plus ennuyeux a été les multiples articles de journaux.
      A noter également que le journaliste m’a avoué avoir fait son article grâce aux indications de la juge principale avant même la tenue de l’audience.
      L’article de journal était bien plus détaillé que ma convocation !!!


  • Que Ruquier entendre "résister" en boycottant les Le Pen et je l’imagine aussitôt emmanché par Steevy Boulay dans un grand loft Parisien, le concept de résistance me paraissant soudain si vaporeux...


  • #2026840

    Comme quoi c’est pas en participant à des castings pour ne pas être chômeur que l’on peut rencontrer des gens sains.

     

  • Bref, comme dirait l’autre, la limite c’est Dieudonné !


  • #2027158

    Ruquier ,Gilbert Rozon, Jean-Marc Morandini il y a bien une amitié rectale dans le show-biz (« Amicitatem de profundis rectum »)


  • "tout le monde va toujours dans le sens du vent "...Et il sait de quoi il parle Ruquier !


Commentaires suivants