Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Second tour 2022 : 61% des électeurs de Mélenchon voteraient Marine Le Pen face à Macron

Le ciel tombe sur la tête de Mélenchon une seconde fois : après la claque des européennes, où son parti a péniblement dépassé les 6%, un score de mauviette, de Hamon ou de Glucksmann, voilà qu’un sondage vient anéantir son travail de désouverainisation de La France insoumise, entrepris depuis quelques mois sous la pression des loges maçonniques et du CRIF.

 

Un sondage IFOP-JDD annonce qu’une finale Macron/Marine (30% contre 28% au premier tour) verrait 61% des électeurs de Jean-Luc voter pour Marine au second tour. Traduction : la stratégie antisouverainiste de Mélenchon est battue en brèche par les électeurs de gauche qui ne veulent plus du libéralisme, et qui sont prêts à voter Marine contre Macron au second tour pour ça. Cela aurait dû être fait en 2017 mais il y a les médias, qui ont habilement monté les Français contre le « danger » RN.

Autant le dire crûment, les Français se sont fait baiser dans cette élection, mais ce ne sera pas la première fois, et il est à craindre que ça ne soit pas la dernière : le Système, qui a toujours un coup d’avance sur les imbéciles, prépare déjà l’après-Macron avec, pourquoi pas, un candidat ou une candidate venu du camp national. Mais d’un camp national qui aurait été au préalable épuré de ses éléments ou dirigeants les plus franco-nationalistes, ou les plus rétifs à une nouvelle donne sioniste.

 

La punition divine de la gauche

Ainsi, les électeurs de Mélenchon, qui prétend agir contre la domination de la Banque, risquent d’être cocus une seconde fois. Pour info, le sondage rapporté par 20minutes.fr donne les projections suivantes en 2022 :

« Au premier tour, tous les autres partis sont en dessous des 15 %. L’écologiste Jadot perce mais à seulement 12 %, Mélenchon est à 9 %, Wauquiez à 8 % et le PS, représenté dans cette hypothèse par le premier secrétaire, Olivier Faure, obtient 4 %. »

La seule possibilité pour la gauche de renverser le Système est donc de voter pour le RN, c’est l’ironie de l’histoire. Sinon la gauche sera toujours l’idiote utile du CRIF. Ce choix cornélien est le résultat de 40 années de soumission au sionisme et de travail contre la France.
Mais nous n’en sommes pas là, il ne s’agit que d’un sondage, et il peut se passer beaucoup de choses en deux ans dans notre volcanique pays : un attentat israélien sur notre sol, une guerre civile avec Zemmour en allume-feu, un ennemi extérieur qui ressoude la nation, une explosion de l’immigration qui porte le RN tout seul au pouvoir, l’apparition d’un leader de gauche nationaliste qui vide le RN et rafle la mise...

À ne pas manquer, sur E&R :

Les européennes 2019, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

74 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Pensons d’abord aux municipales 2020 qui seront le dernier test majeur avant les présidentielles de 2022.
    Il s’agira alors de ne pas se marcher sur les couilles une fois de plus..

     

    • Les municipales ne sont pas le reflet de la vie politique à l’échelle nationale car au niveau locale les citoyens votent pour un maire et non pour un parti.


    • @MBZ Si les nationalistes raflent le plus de mairies possibles alors ils pourront porter un souverainiste aux élections plus facilement, voilà pourquoi ses élections sont importantes.


    • @ JL29

      Il s’agira surtout de bien faire comprendre à tous les abrutis que l’abstention
      ne suffit pas à envoyer un message, ne suffit pas à éclairer et montrer une
      direction. J’ai bien saisi que certain se disent non représentés par qui que ce
      soit dans le paysage politique Français. Ce sentiment devraient les pousser à
      se lancer en politique alors, vous êtes si combatifs, vous vous jugez très
      mesuré pour les 1000 débats que cela exigera ?? Enlevez vous les doigts du
      cul et allez-y, sinon, ayez un minimum de reconnaissance pour ceux qui daignent
      se présenter dans pareil combat.


    • @ La Faux Tranchante

      "Il s’agira surtout de bien faire comprendre à tous les abrutis que l’abstention ne suffit pas à envoyer un message"

      L’abruti d’abstentioniste que je suis est abstentioniste car Royaliste. Je ne reconnais pas la légitimité de la république, rien à foutre de leur cirque électoral et la culpabilisation que vous tentez de faire ne marche pas sur moi. Je suis fier de ne pas voter.

      Ça ne sert à rien d’envoyer un message aux politiciens, ils en ont rien à secouer. Même à 1% de votant, ils continueront leur vampirisme de la France. La différence, c’est qu’à 1% de votant, leur ilégitimité sera bien visible. C’est le message qu’il faut envoyer aux Français, donc abstention pour tout le monde.


    • @Royaliste qui a des ...Principes !!

      Clause de conscience... ?? Le bateau coule et monsieur ne veut pas se servir de la pompe d’ urgence car c’est marqué République dessus...

      Bien sur et si tu as un grave problème de santé, tu ne te feras pas soigner puisque le médecin est un gauchiste...C’est ça ?

      Et puis demain si ton gamin s’électrocute avec le sèche cheveux tu ne toucheras pas à la prise parce que c’est fabriqué par un mec du Rotari...

      On a des principes ou on en a pas ...N’est ce pas, Royaliste... !!!!


    • Sans être royaliste je suis abstentionniste pour la même raison : je ne reconnais pas cette forme de gouvernement soi-disant républicain, alors qu’en fait il s’agit d’une dictature oligarchique complètement corrompue.

      Le jour où un candidat dira qu’il suivra les préceptes de Chouard, à savoir ne pas déléguer le droit de décision politique mais le remettre entre les mains de la population, là oui je voterai. En attendant il suffit de voir ce que font les politiciens du pouvoir qui leur est donné par les électeurs pour comprendre qu’il s’agit d’un piège à cons. Coluche l’avait compris et l’oligarchie lui a interdit de se présenter. Tout est dit mais il y en a qui croient encore au père noël.


    • @ Karl L

      Le bateau France coule, la brèche s’appelle république et la pompe d’urgence s’appelle Royauté. "Navré" de vouloir sauver le navire avec mes principes.


    • @Royaliste bis

      Pour info, le Président Garcia MORENO en République d’équateur a mis en place au XIX ° un régime catholique, et Saint Thomas d’ Aquin a même glosé sur la République qui peut être catholique... Dans la vrai vie, il y a un principe de réalité !

      Question à deux balles pour les Super Tradis : Si Rome depuis V2 est en perdition et la FSSPX lui emboîte le pas...Est ce la faute à la République... ?


    • Qu’on vote ou qu’on ne vote pas ; que ce soit par principe, par conviction, d’espoir, de désespoir ou je ne sais quoi d’autre ; nous sommes tous d’accord pour dire qu’à la fin des courses nous l’avons dans le cul.

      Donc peu importe le choix de chacun. Que chacun fasse comme bon lui semble. Moi je considère que ça ne mange pas pain de voter, que l’absentéisme ne changera rien et même s’il atteignait 99% le chiffre serait réduit dans les médias pour cacher la réalité.

      À mon avis, il est dommage de se diviser sur une question si secondaire.

      Il serait préférable au contraire de se souder et de passer à l’action là où nous pouvons encore le faire. Par exemple remplacer la dépendance au système par une inter-dépendance au sein d’un collectif. Pensons local. Cherchons à créer des synergies. Et puis petit à petit, comme dirait Dieudo, barrons nous du système.


  • Mélanchon a fait à la louche 20% des suffrages exprimés. Donc on ne rajouterait que 10 points aux 31% de Marine Le Pen. Il manque encore un bon 10-15% des inscrits pour dégager Macron.


  • #2211130
    le 03/06/2019 par Mélenchon pas les torchons et les serviettes
    Second tour 2022 : 61% des électeurs de Mélenchon voteraient Marine Le Pen (...)

    Je serais la Marine je proposerais à Mélenchon de rejoindre le RN pour être colleur d’affiches .

     

  • Un sondage sur la prochaine présidentielle 3ans à l’avance... de mieux en mieux... (ou de pire en pire c’est selon).
    Ou comment le système joue avec son épouvantail préféré "Marine" .... allez lâche rien la prochaine sera la bonne (pour nous encore une fois AHAHAHAHA !!!).

    Et par la même occase joue avec "la masse".
    C’est vrai que l’élection "zéropéenne 2019" est plus que décevante concernant le niveau politique du peuple français.
    N’empêche qu’au final, avec ces 2 "partis" (RN&LaREM) qui n’atteignent même pas les 25% avec 50% d’abstention.
    On monte en neige 2 bidules qui ne sont même pas à la moitié de la moitié nécessaire pour être représentatifs, et ce sur à peine la moitié des inscrits.

    En réalité, RN comme LaREM ne représentent qu’au max 12,5%.
    Mais rien que par l’abstention ce chiffre est multiplié par 2 (bah oui c’est mathématique, 50% d’abstention => x2 sur les résultats) , l’ingénierie sociale et les diverses magouilles électorales faisant le reste pour qu’ils paraissent être des "leaders indiscutables".

    Suffisait d’aller voter, qu’importe pour qui du moment que c’était pas pour LaREM, et cette chose aurait fait son chiffre réel forcément sous les 12,5%.
    Alors oui ça n’aurait rien changé à l’escroquerie du "parlement européen".
    Mais réfléchissez un peu, avec un tel résultat sous les 12% obligatoirement relayé par tous les médias mainstream compris...
    Il restait quoi à Macron pour faire illusion ?
    Et oui "Abstention piège à cons !!!"

     

    • Oui, le pouvoir enfonce le clou par sondages interposés pour rendre MLP indeboulonnable, afin d’éviter que ce soit Bardella le candidat du RN pour 2022 déjà prioritairement.

      Pour les raisons simples que Bardella concurrence gravement Macron sur le côté jeune + bogoss. Il ne faut pas se leurrer, il y a un électorat du paraître..

      Ensuite les castors français qui font barrage réagissent pour une certaine part au stimuli "Le Pen". Il faut maintenir ce stimuli pour que le réflexe de pavlov soit pleinement opérant, sans quoi il s’erode.

      Le système à besoin de MLP qui bien qu’étant talentueuse politiquement à certains égards n’a plus le potentiel pour franchir le cap supérieur faisant accéder à la majorité.

      C’est une question de personne, d’incarnation.

      95% de chances que MLP n’ait pas la sagesse et même l’humilité de s’effacer pour laisser la place à une autre figure pour mener le pôle patriote.


    • On ne va pas revenir sur le coup d’état démocratique opéré par Macron sur 2017 ni sur un Mélenchon furieux de ne pas être au second tour car obligé de se dévoiler (officiellement pas de consignes, officieusement, tout sauf Le Pen).
      Avec une assemblée absolument pas représentative du peuple pour cause d’alliances sous forme de désistements de l’arc républicain pour la REM et par la grâce du scrutin non proportionnel, moins de députés RN que FI et surtout la REM ultra majoritaire alors que Macron ne pèse que 9 millions d’électeurs au premier tour.

      Sur les dernières européennes, fallait-il voter contre Macron ou pour le battre ?
      Ceux qui ont voté contre n’ont pas voté RN à contrario de ceux qui ont voté pour le battre.

      Ca explique le faible écart à l’arrivée entre le RN et La REM.

      Bien entendu et tout le système en a conscience, le premier parti de France est l’abstention plus le vote nul.
      Et pour le cacher, le vote blanc ne rentre pas dans les suffrages exprimés à l’instar du vote nul.
      Or le vote blanc diffère en intention du vote nul, le premier traduit un rejet du choix proposé dans une démarche de devoir citoyen alors que le second est un abstentionniste mou.
      Tout l’arnaque consiste donc à amalgamer vote blanc et vote nul, à contrario de l’abstention dont le chiffre est mécaniquement calculé par différence et est affiché dans les résultats.
      Or le vote blanc diffère par nature du vote nul et de l’abstention, en revanche, le vote nul diffère uniquement par degré de l’abstention.

      Voilà pourquoi le système refuse de reconnaitre le vote blanc.

      Donc oui, piège à cons.


    • Franchement vous nous faites chier les à nous faire la morale à chaque fois. Les deux points de vue se défendent. Soit à un moment donné on essaye d’aller au-delà de ce débat stérile, soit on tourne en rond pendant des heures : "oui fallait voter gnagnagna" ; "non, voter c’est légitimer le pouvoir en place blablabla". Sérieux y en à marre de tourner en boucle là dessus. Je peux comprendre le point de vue "opposé", il se défend même si je ne le partage pas, je ne pourrais pas reprocher à quelqu’un d’agir en son âme et conscience.


  • D’ici là, Marine Le Pen a le temps de se faire anéantir par le système, même à la dernière minute si besoin, et de se faire remplacer par un national-sionisme représenté par Marion M LP ou quelqu’un d’autre.

    Je ne vois vraiment pas Marine gagner quoi que ce soit de sérieux. D’ailleurs, si le systeme veut du national-sionisme, il faudra probablement éliminer MLP politiquement, pour ne pas trop diviser la droite nationaliste.

    En tout cas je le verrais bien comme ça.


  • L’Union de la Gauche" a été le terme utilisé pour désigner en premier lieu une alliance électorale conclue entre le Parti socialiste (PS), le Mouvement des radicaux de gauche (MRG) et le Parti communiste français (PCF), de 1972 à 1977, sur la base du Programme commun de gouvernement. Apparemment, cette Union électorale a échoué dans l’immédiat sauf qu’elle a finalement triomphé lors de l’élection présidentielle de 1981.

    Or ce grand événement prophétique, messianique et progressiste (1981) dont on est pas encore sorti, si on le regarde de près, n’était guère qu’une manœuvre électorale exigée par le système politique de la loi électorale majoritaire à deux tours qu’il fallait bien subir et qu’on subi toujours. La question primordiale que ces petits cons de "LR" ne veulent seulement pas voir : la question des DESISTEMENTS des candidats arrivés second dans l’alliance discrète de deux partis du même pôle (gauche ou droite) entre les deux tours.

    Il n’y a plus aujourd’hui que ce désistement d’entre les deux tours des prochaines élections présidentielles et législatives qui peut sauver la France.

    IL s’agissait en fait d’un pacte entre socialistes et communistes consistant à décider à l’avance et dans le secret d’une désistement réciproque ; les candidats arrivés en seconde position se désistaient systématiquement pour le candidat arrivé le premier. L’efficacité du pacte consistait à le tenir secret en parlant vaguement d’un "programme commun" jusqu’à la période électorale de l’entre deux tour où là, les choses étaient plus concrètes. Beaucoup d’électeurs socialistes ne voulaient pas voter communistes et réciproquement (question de "valeurs" comme on dit). Les électeurs massivement anticommunistes à l’époque auraient pris peur..

    Mais là, les électeurs d’entre deux tours voyant leur candidats se désister n’avaient plus le temps de réfléchir. Ils étaient "squeezés". Cela n’a pas marché tout de suite mais en 1981.

    Or la loi électorale commande tout. Ce ne sera pas la proportionnelle des européennes qui ne sont en fait qu’un sondage d’opinion, mais la loi majoritaire à deux tours, qui vaut au RN d’être majoritaire en voix en France et de n’avoir que 8 députés et voir reconduits éternellement ses adversaires antinationaux. Avec cela, on ne doit plus plaisanter et ne pas se laisser prendre par le petit jésuite Macron qui promet évidemment comme d’habitude une "dose de proportionnelle". Tu parles ! Le parti des riches n’est pas encore prêt au suicide.


  • #2211151

    Encore une preuve de l’idiotie de l’union des Droites et de l’échec programmé du Zemmourisme et des infiltrés du RN.
    Ceux qui avait reproché à Marine Le Pen son ouverture à gauche ne représente rien politiquement.
    Par contre, ceux qui dénonce un "partenariat" Macron/Le Pen ont raison ! Ils ont chacun contribué à enfin liquider le clivage gauche/droite. Mais le dénoncer prouve surtout l’incapacité à comprendre la recomposition politique dans les termes nationalistes/mondialistes.
    Je comprends qu’on puisse reprocher à Marine le manque de signes en direction des couches "traditionnelles", et finalement sa remarquable neutralité. Mais si j’en crois les sondages repris (méfiance tout de même), la soi-disante catégorie "cathos" votent surtout avec son porte-monnaie. Je ne sais pas si on peut s’appuyer et même croire en 2019 dans un vote "catho".
    D’ailleurs, stratégiquement, Marine a raison de combattre ou essayer de siphonner la Gauche plutôt que la Droite. Les premiers sont toujours très présents malgré des scores apparement faibles, et la Droite s’est reportée sur Macron.
    Et comme toute une partie ne veut plus voter, il ne lui reste de toute façon pas 36 solutions : aller chercher des voix là où elles sont. Moi-même je souhaitais une mobilisation, le fameux sursaut patriotique venant des abstentionnistes principalement. C’est peine perdue. On ne peut pas à la fois lui reprocher sa stratégie de rassemblement qui oblige à arrondir certains angles et ne lui donner aucun signe de vote radical pour l’obliger à changer de cap. Les absents ont toujours torts.
    Ce ne sont pas les partis qui paralysent la vie politique, mais les votes eux-mêmes, qui provoquent la peur des politiques d’exprimer des idées trop tranchées. On a les politiques qu’on mérite, et aucun signe de renouvellement ou de radicalisation n’est venu. Ce n’est donc pas là-dessus qu’il faut espérer une quelconque évolution. Là encore, Marine a bien joué en ne cherchant pas à tout prix et grossièrement à récupérer les Gilets Jaunes. Par contre, le bulldozer Gauchiste, entre anti-fa, pseudos intellos anti-capitalistes, porte-paroles gauchisés, a totalement échoué.
    Pas simple de naviguer dans ce merdier.


  • Les sondages, hein...

     

  • Je n’y crois absolument pas une seconde. Les gauchistes ne franchiront jamais le cap de voter pour le mal fascisme voire nazis que les médias leurs présentent. L’endoctrinement médiatique fait effet sur les âmes sensibles gauchistes tandis que les Le Gallou et cie appellent à la rescousse l’autre Le Pen : la marion. Il faut en finir avec cette firme familiale. Stop.

    Tant que les Français ne comprendront pas que le meilleur alibi du parti cosmopolite conquérant en France c’est une Le Pen qu’elle se prénomme marine, marion. LREM [LREM : parti des pires parasites politiques du centre, bourgeois de droite + gauche et catho souhaitant préserver leur intérêts accepteront de fait la GPA, uniquement par conservation de leurs intérêt] => cela se voyait dans les élections surtout lorsque vous dépouillez les vote puisque la LREM coagule le pire de droite, gauche et centre ; sorte réconciliation inversée “gauche du travail aveugle, droite des valeurs ultra libérale”.

     

    • #2211213

      Je ris jaune quand je lis "une explosion de l’immigration qui porte le RN tout seul au pouvoir".
      Ah bon ? Vu le nombre d’abstentionnistes qui trainent ici et qui visiblement préfèrent se faire sodomiser par de la Diversité plutôt que voter RN, je ne vois pas quelles voix s’éveilleraient soudain au nationalisme !
      Même en étant le seul blanc dans une ville, les Français sont tellement cons qu’ils trouveraient encore qu’il y a trop de blancs.
      Les Français, y compris nationalistes ont parlé : ce sera l’euthanasie pour tous. Fin de l’histoire.


    • Ce ne sera pas l euthanasie. Mais une violence incroyable. Et comme tu dis les abstentionnistes en auront une lourde responsabilité .


    • @The Médiavengers Zionist War

      Exact...quand j’entends une partie du clergé tradi parfaitement incapable de " rattraper " les conneries d’ un Fellay qui vend la boutique à l’ennemi, nous expliquer que le RN c’ est une dame qui vit en concubinage...et que donc il ne faut pas voter pour ELLE... On se dit qu’il y a des tartes qui se perdent !!

      NON, le RN n’est pas une personne...c’est un mouvement politique vivant qui a une direction collégiale !!


    • Hahaha, @u Mediavengeur sioniste : tu peux continuer à spammer tant que tu veux, les citoyens qui réfléchissent par eux-mêmes, et non soumis à une quelconque idéologie manichéenne, ne peuvent que s’abstenir en l’état actuel...

      Tant que le RN ne sera pas sorti de ses clivages du XXe siècle (la "droite" et la "gauche" sont mortes les amis, il ne reste plus que l’extrême-centre pour gagner les élections), et que le logiciel "national-européiste" (bel oxymore) n’aura pas été dissout, on ne pourra pas recommencer à discuter sur des projets communs.

      Il n’y a pas d’autre solution viable : tous les partis "populistes" qui sortent honnêtement du Système doivent appeler à l’union avec tous les autres. Puis dissoudre les appareils et se rassembler. Il n’y a pas d’autre alternative pour d’éventuels votants qui vont à la pêche le jour des élections. La France, mon pays, a suffisamment bouffé d’influences extérieures et historiques !


    • @The Médiavengers Zionist War + Castor

      Le système perdurera puisqu’il se joue d’avoir pour adversaire de choix une Le Pen au 2è tour. Le microbe élyséen a retenu la leçon de 2002 (chirac / Le Pen). Il a très bien compris qu’en 2017, il lui fallait une Le Pen pour être ÉLU de façon écrasante. En effet, 1) il a dézingué Fillon, candidat jugé trop sérieux et conciliateur avec la Russie, pour se retrouver face à une candidate (nullissime, on l’a tous malheureusement constaté, son impréparation voire son suicide négocier pour devenir l’opposante de choix) ; pour cela, 2) il a été aidé par le parquet financier créé par hollande pour contrôler l’opposition politique mais aussi 3) par les mass-médias qui jouèrent leur partition :

      - du bourrage de mou avec les mots éculés maintes fois (nazi, fascisme, rouge brun, antisémite...)
      - le passé familial
      - l’absence de verticalité de ce parti (sortie de l’euro puis non, sortir de l’Europe pour y rester puis non...) => ce qui conduit l’électeur à s’interroger sur la ligne de ce parti
      - les sujets non préparés par manque de travail, de constance et de culture
      - le décalage et l’immaturité post défaite puisque nous les voyons danser comme s’ils avait gagné !!!

      Maintenant que vous ne partagiez pas mon point de vue ce n’est pas grave mais de là à me claquer = coup de boule qui se perd.

      S’il advenait qu’elle soit au pouvoir, ceux seront les circonstances géo-politiques qui la porteront et uniquement cela. Mais, sa feuille de route ne sera jamais ce qu’elle promettra mais elle sera édictée par le crif, la licra qui lui intimeront d’agir dans un sens ou dans un autre.


    • @CASTOR Le même genre de vauriens moralisateurs qui crachaient sur Marie-Madeleine parce qu’elle se prostituait, donc cela justifierait de voter Macron ? il ferait mieux de regarder la poutre qu’il y a dans leur œil plutôt que la paille du voisin, à vomir ses cathocons.


  • 61% d’un parti en déliquescence qui fera peu ou prou 10% en 2022, c’est peanuts.

    Le système a anticipé la porosité extrême gauche-RN sur base anti libérale, il a donc inventé l’extrémisme écologique, l’écologisme, l’union de ceux qui ne veulent pas voter RN et ca fait du monde : Tout l’arc Républicain, de Arthaud/Besancenot jusqu’à Wauquiez/Bellamy.

    Et le job de Mélenchon, c’est d’encadrer le passage à l’écologisme de ce qui lui reste de troupes.

    Zéro voiture thermique commercialisée à horizon 2040, co-voiturage fiscalement boosté d’ici là, les entreprises vont devoir jouer le jeu sous peine d’amendes, sans même évoquer la révolution rurale à marche forcée, à savoir la densification de sa population qui est dans les cartons.
    Grosso modo, expropriation de ceux qui habitent à plus de 10 km des services publiques pour les concentrer dans des logements proches des villages pour tuer le besoin de voiture et les revendications qui vont avec, surtout pour sous tendre la diminution des fonctionnaires dans les collectivités locales.

    Le GIEC et sainte Gretha se chargeant de légitimer cette nouvelle dictature néo libérale qui se cache derrière un Hulot ou un Arthus Bertrand, idiots utiles des mondialistes.


  • Etonnant, les électeurs de mélenchon ne veulent plus de libéralisme. Pourtant ils sont souvent anti RN a fond

     

    • Parce que le RN est anti liberal ?????? Premiere nouvelle !!!!
      Le FN canal historique oui, mais le RN (sans Pilippot) ????
      C’est du Trump version française...


    • @ francky
      Je n ai beau avoir aucune symparhie pour Trump.
      Il est quand même bien au-dessus de cette nullarde de Marine


    • #2211322

      Vous ne pouvez pas avoir de parti anti-capitaliste dans un système capitaliste. Ontologiquement impossible.


    • @Franky

      Oui le RN est pour une économie nationale protégée par un état dirigiste qui s’oppose au dérives du capitalisme transnational... si tu avait lu son programme tu le saurais !!!!

      Manifestement tu es resté coincé à l’époque du FN d’avant la période Soral conseil de Jean Marie LE PEN, qui a introduit une dimension sociale dans la réflexion du parti.


    • @The Médiavengers Zionist War

      Bien sur que non !! Le capital ( ou l’épargne ) est un outil d’investissement mais l’ état doit promouvoir des noyaux durs fonds privés/publics au capital des entreprises d’ intérêts stratégiques pour éviter des OPA inamicales, imposer la production sur le territoire national ( politique de l’emploi, Trump le fait... ), favoriser la recherche et le développement ( Crédit d’impôt RD ), financer le prospection export ( BPI ), lutter contre la concurrence déloyale par une taxe à l’import ...imposez à tous les marchés publics d’acheter français ( armement, cantines scolaires... ), maîtriser notre monnaie etc...etc...Tout cela est archi connu...et n’est ni de droite ni de gauche, c’est de bon sens !!

      FAISONS LE !


  • La Marion Anne Perrine comme le TCF :. Mélanchon ont fait leur temps d’esbrouffe.
    En 2022, seront-ils toujours à la manoeuve ? Pitié !


  • Ces pauvres melenchoniens devaient faire ca deja en 2012 s’ils avaient ecoute soral !!!


  • si seulement cela se vérifiait à l’avenir. militez intelligemment mais franchement. il faut réconcilier les gauchistes avec le nationalisme.

     

    • Moi, je me perds et ne comprends de plus en plus rien. Le gauchisme dont les partisans sont les gauchistes, est un dévoiement de la gauche et désigne une gauche corrompue qui joue le même jeu que celui de la droite en se servant du langage ou des concepts de la gauche pour tromper les masses populaires. La gauche, par contre, se définit par ses concepts qui sont en parfaite opposition avec ceux de la droite et elle essaye de rendre intelligible la réalité de ceux d’en bas que ceux d’en haut ont tendance à brouiller, à nier, à criminaliser ou à ridiculiser.

      Donc, une gauche digne de ce nom est une gauche proche du peuple et de ses couches les plus démunies ou les plus pauvres. Ces couches sont enracinées et servent de bassin de main-d’oeuvre en étant à la source de ce qui donne sens au mot richesse, en étant ses créateurs essentiels, car seul l’humain par son travail crée de la richesse, même si cela ne se voit pas parce qu’il est couvert par un brouillard idéologique épais qui pervertit les relations et les rapports socio-économiques.

      C’est une jungle de rapports dont laquelle même le diable a du mal à se retrouver. En résumé, un parti de gauche ne peut pas ne pas être souverainiste de par sa composition. S’il n’existe pas de parti de gauche, c’est parce que la droite française fait son beurre ailleurs qu’en France en tant que bourgeoisie compradore ou en tant que bourgeoisie impérialiste. En tel cas, le peuple français est réduit à l’esclavage domestique, ce qui ne peut que le rendre vulnérable à prendre toute initiative qui risquerait de titiller le courroux de ses maitres.

      Sans vouloir dénigrer qui que ce soit, tout ce que je viens de dire, peut être confirmé par le mouvement des gilets jaunes qui passe son temps à faire des démonstrations de force par son nombre de participants ou par autre chose sans jamais vouloir se constituer en force représentative capable de négocier d’égal à égal avec le gouvernement pour faire avancer ses revendications. Il attend seulement que le gouvernement réponde à ses revendications de sa propre initiative. C’est un peu un comportement enfantin. C’est l’enfant qui pleure pour sa tétée.


    • @ Albert

      " il faut réconcilier les gauchistes avec le nationalisme."

      Non, il faut euthanazier la gauche et réconcilier les patriotes avec la Royauté.


  • foutaises absolues. Pour se maintenir , l UMPS d e l epoque ( aujourd hui en Marche c est kiff kiff) devait a l epoque isoler le Front National et emietter la gauche (pcf, Besancenot,radicaux, LO ...). Et bien maintenant ils font l inverse : isoler la gauche LFI et emietter la droite populiste et souverainiste (RN, DLF, UPR, Patriotes...)...Le jeu continu...Dans les deux extremes se pose toujours le probleme du "chef ", le narcisime et l egocentrisme des leaders. Alors que pour LREM , le "chef" officiel n etant qu un coursier des vrais decideurs (Attali , Crif, ....) donc facilement renplacable et kleenex (Sarko, Hollande, Macron, ....).


  • Ce peuple me donne la chiasse. Un coup pour la gauche un coup pour la droite un coup en bas, un coup dans l’eau un coup pour oublier et un coup dans le navire. Au lieu de sortir de l’UE fermer les frontières liés à l’immigration, défendre son savoir faire taxer l’étranger, c’est tout l’inverse, ba continuez à taper dans la flotte bande de ringards.

     

    • Ce doit être les dégâts biologiques que le bistro cause sur le cerveau. Souvenez-vous de 2015 ! la seule chose qu’ils ont trouvé pour montrer aux terroristes qu’ils ne gagneraient pas, c’est en allant picoler à la terrasse, peuple de clowns. La résistance par le bistro c’est maintenant !
      #LesBristrosSontIncassables #BistroWaKudakenai


  • N’oublions pas le report des voix LR de l’ex vokie


  • Bonjour camarades , ben rien de neuf sous le soleil .
    Préparez-vous il est déjà trop tard .

     

    • Laisse une chance aux Gilets jaunes de renverser la vapeur - souviens-toi de ce que disait Maurras du désespoir en politique...


    • Se préparer à quoi ?
      A fuir, à subir ou à prendre les armes ?
      Mais vous avez raison, il est déjà trop tard.


    • Oui, il est trop tard. Les gens lucides ont déjà accepté cette réalité. Avec la disparition du mouvement des Gilets Jaunes, infiltré de toutes parts et brutalement réprimé par un pouvoir sans scrupule et par des policiers au QI de moule défendant un pouvoir détruisant et broyant pourtant leur propre pays, c’est aussi le dernier espoir des français de souche, des travailleurs et de la classe moyenne enracinée et productive qui ne croyaient plus en ce système et au cirque électoral - dont cet article fait l’apologie - qui s’envole. Le point positif dans tout cela, s’il y en a un, c’est que ces derniers n’auront pas disparu sans rien faire et auront offert une belle et longue résistance à une clique oligarchique qui ne s’y attendait certainement pas au vu d’une part des moyens employés pour neutraliser ce grand mouvement populaire et de l’autre de la panique de l’exécutif en novembre/décembre 2018, au moment des Grandes Emeutes ayant fait trembler Matignon et l’Elysée. L’espoir maintenant, en tout cas pour ceux qui ont les moyens de partir, se trouve à l’Est, dans des pays encore sains, épargnés par l’immigration massive, où l’on enseigne pas à des petits garçons ou a des petites filles qu’ils ou elles ne sont pas réellement des petits garçons ou des petites filles. Des pays où l’on écrase pas les citoyens à coups de taxes absurdes et délirantes. Des pays où l’on peut encore se sentir fier d’être européen et blanc.


  • Bien que ce genre de parasite "sacré" soit coriace, le Mélenchon et sa "France insoumise" ont l’air de se faire crucifier pour de bon.

    "La folle" Jeanne d’Arc te passe le bonjour frère Jean-Luc.

     

  • C’est bien mais il faudra bien d’avantage que cela pour espérer la voir gagner. C’est-à-dire plus que la totalité des voix de Mélenchon. Il faut ausdi uune bascule de la droite. Celle qui préférera son pays à son portefeuille.


  • "et il peut se passer beaucoup de choses en deux ans dans notre volcanique pays [...] "

    certes, et n’oublions pas les abstentionnistes. Seule la moitié des inscrits se sont déplacés aux européennes.


  • Il y a un article qui disait exactement la même chose en 2016. C’est juste fou !
    Si on prend 60% des électeurs de Mélenchon et qu’on les additionne aux 100% des électeurs du FN, je suis sûr qu’on aurait entre 30 et 35% des votants et je prends les paries pour 2022 dès maintenant. Je donne Macron vainqueur à la présidentielle avec un score de 66,06%.


  • Entre la peste et le choléra...


  • Mais oui allez. On va en reprendre pour 5 ans, et encore pour 5 ans, et toujours pour 5 ans, tant que le RN n’est pas dissout. Enfin la France n’existera plus d’ici-là, s’ils mettent les EELV en face avec leur euro-régionalisme.


  • "il peut se passer beaucoup de choses en deux ans dans notre volcanique pays" : Il se passera Marion Maréchal qui arrivera sous une autre bannière conservatrice plus présentable que le RN en Jeanne d’Arc sauveuse d’une droite déconfite dont elle sera la grande rassembleuse et qui arrivera à faire un mouvement allant du RN à la droite un peu tradi qui ne vote pas Macron mais qui jusqu’à présent rechignait à voter FN.

     

  • Les boomers 68tards, ultimes ordures de la nation ! Ils quittent tous de plus en plus les LR pour Macron LoL !
    http://www.leparisien.fr/politique/...

     

  • Ou alors l’homme providentiel qui renversera la République et rétablira la royauté prendra le pouvoi, qui sait, trois ans c’est long, il peut se passer beaucoup de choses et personne ne lit dans le marc de café. J’espère juste qu’on attendra pas jusque là car le temps presse.


  • Là il n’y a plus le choix puisque les clivages droits gauches sont balayés .Il va falloir que les Français se décident .Soit les Français continuent à prendre des coups de barre à mine dans la tronche et dans le portefeuille soit ils dégagent toute cette daube à la poubelle .Il est certain que toute la clique européiste ne va pas se laisser faire et employer les bouchées double par des grands moyens .On n’a pas fini de nous repasser des documentaires sur la Shoah, H24 sur les chaines pro-sionistes, pour faire peur aux plus récalcitrants et surtout aux plus naïfs .Mais je compte sur eux, ils ont un bon entrainement depuis toutes ces années ,et une imagination débordante
    Il faut que les Français se réveillent une fois pour toutes, 2022 est l’ultime chance avant le KO général .Il n’y aura pas d’après .


  • Le système à très bien compris que le seul moyen de rester en vie était de continuer à diviser la classe populaire en catégories politiciennes pour mieux régner. D’un côté on fait peur aux gauchistes avec la menace fasciste, de l’autre on donne de faux espoirs aux nationalistes d’enfin remporter les élections en leur montrant bien que si ils échouent depuis tout ce temps c’est de la faute des imbéciles de gauchistes.

    Voilà, surtout rester tous bien accrochés à vos petits espoirs et vos petites peurs c’est exactement ce que le système veut, pendant ce temps là vous êtes totalement inoffensifs.


  • Je comprends pas que vous souhaitez la histoire du FN. Franchement, vous êtes une punition divine.


  • Second tour 2022 : 61% des électeurs de Mélenchon voteraient Marine Le Pen face à Macron et la marmotte, elle met le chocolat dans l’papier alu............


  • Pourquoi après cette défaite de Macron, rien ne bouge, le gars est encore au pouvoir, pas de remaniement ni dissolution... pas vu pas pris ?
    Il y aura bientôt 30 actes en GJ, LES HAUSSES CONTINUENT !
    Castragnette et ses Benalla Crase toujours au sifflet !
    Tous en jaune dans les rues partout en France ce samedi 8 juin Acte 30 !
    Ça va pleurer a l’Elysée !


  • Et c’est reparti mon kiki.

    Marine Lepen en alternative crédible au système. On y croit on y croit....

    Puis au lendemain de l’élection on dira : ah ben finalement non. La machine a perdre a encore perdu .

     

  • On se demande simplement pourquoi ils votent Mélenchon au premier tour...


Commentaires suivants