Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Second tour : plus de 25% d’abstention et 4,2 millions de votes blancs et nuls, un record

Plus de 4,2 millions des électeurs qui se sont déplacés dimanche ont mis un bulletin blanc ou nul dans l’urne, soit un record pour une élection présidentielle déjà marquée par une très forte abstention (26% des inscrits).

Selon plusieurs instituts de sondages, entre 8,8% (Ipsos-Stéria) et 9% (Elabe) des inscrits, soit environ 12% des votants et plus de 4,2 millions d’électeurs ont choisi un bulletin blanc ou nul. Dans le détail, il y aura selon Kantar Sofres 8,4% de blancs et 3,6% de nuls parmi les votants. C’est un record pour une élection présidentielle, le précédent record en pourcentage des votants datant du second tour de 1969, où 6,42% des votants avaient refusé de choisir entre deux candidats de droite, Georges Pompidou et Alain Poher.

Les blancs et nuls sont aussi près de deux fois plus nombreux qu’en 2012 où 2,15 millions de personnes (5,82% des votants) n’avaient pas voulu trancher entre François Hollande et Nicolas Sarkozy. En 1995, ils avaient été 6,0% des votants dans ce cas. C’est seulement depuis la loi de 2014 que les bulletins blancs et nuls sont comptabilisés séparément dans les résultats officiels du ministère de l’Intérieur, ce qui empêche de faire des comparaisons historiques pour les seuls bulletins blancs. Selon un sondage Ipsos-Stéria pour France Télévisions, Radio France, LCP/Public Sénat, France24, Le Point et Le Monde sur les motivations du vote, 51% de ceux qui ont voté blanc ont refusé de choisir entre deux candidats, Emmanuel Macron et Marine Le Pen, qu’ils « rejettent totalement ». Pour 39% d’entre eux, ce vote ne manifeste pas un rejet mais « aucun ne correspond à leurs idées ».

Enfin pour 10%, un vote ne servait à rien, la victoire d’Emmanuel Macron étant certaine. La participation et les votes blancs et nuls étaient un des enjeux de ce second tour dont étaient absents, pour la première fois sous la Ve République, les deux grands partis traditionnels, de gauche et de droite, éliminés le 23 avril. L’association pour la reconnaissance du vote blanc milite pour que les bulletins blancs soient comptabilisés parmi les exprimés, ce qui ferait mécaniquement baisser le score du président élu.

 

 

Voir aussi, sur E&R :

Sur la « démocratie », chez Kontre Kulture :

 






Alerter

61 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Ca vaudrait dire que biquette a fait un score très élevé ce dimanche ?

     

    Répondre à ce message

  • un record qui ne sert absolument à rien, si ce n’est à se donner bonne conscience ou a se cacher derrière le vote des autres

     

    Répondre à ce message

  • 43% pour macron, c’est comme sarko en 2007 et c’est plus qu’hollande en 2012 (39%).

    Y’a t-il vraiment des gens qui pensent que ce chiffre posera un problème à nos maîtres ?

    (=> l’abstention, le vote blanc et le vote nul, c’est de la merde)

     

    Répondre à ce message

  • Sur le Monde, le résultat de Macron est 66.06% ! En tout cas, pour moi c’est plus que clair. Un clin d’oeil pour notre ami Jovanovic...

    Bonne chance et bon courage...

     

    Répondre à ce message

  • HONTE ET COLÈRE
    - honte de passer pour les derniers des cons dans le monde d’avoir élu un banquier
    - colère car je me suis bien fait niquer en votant Marine, laquelle n’a jamais voulu le pouvoir (qu’est-elle allé faire à la Trump Tower ? qu’est allé faire Nicolas Bay en Israel ?)
    Je reposte ici la grande fête qu’elle a donné à Vincennes, sans doute pour fêter la défaite du "peuple français" : http://www.europe1.fr/politique/vid...

    Des vieilles bourgeoises, des gayfriendly et des couilles molles : voilà ce qu’est le FN

    Et on nous présente encore Marion Le Pen, elle est bien gentille la petite Marion, mais avec sa queue de cheval et ses petits sourires en coin qu’elle perde ou gagne, c’est pas elle qui va changer quelque chose.

    Quand on voit les bobos de droite qui l’entourent, incapables de NOMMER L’ENNEMI.. çà va durer encore combien de temps ce cirque ???

    J’me suis fait baisé terminé le vote !
    Hors de question que je me tourne vers Mélenchon et je ne crois pas plus en Dupont-Aignan qui lui aussi est un tiède !

     

    Répondre à ce message

  • Il faudrait analyser en profondeur la nature de l’électorat qui n’a pas choisi.
    Nul doute que les pros de la politique sont en train de le faire et avec des moyens dont on ne dispose pas, mais par élimination, on peut avancer que la gauche ethnique a voté Macron ou s’est abstenue en masse, que les Hamoniens ont voté en masse pour Macron et que l’électorat de Fillon s’est abstenu ou a voté Macron.

    On arrive à peu ou prou 16 millions qui n’ont pas choisi, donc qui sont radicalement contre le choix Macron et Marine, mais dont les composantes sont protéiformes, donc quasi incontrôlables.
    Ce qui explique pourquoi un sondage est sorti hier après l’élection de Macron comme quoi les Français ne voulait pas que Macron obtienne la majorité absolue aux législatives, au pif, on peut même imaginer qu’ils sont près de 30 millions à vouloir une cohabitation.

    Si Macron est intelligent et/ou bien conseillé, alors il choisira un premier ministre de droite ou alors tente le coup Mélenchon pour calmer les casseurs de rue, mais sur ce dernier point, se pose le problème d’une cohabitation houleuse de par la personnalité de Mélenchon et de son expérience, donc ne n’y crois pas tellement.

    Pour couper l’herbe sous les pieds des républicains tentés de tout renverser aux législatives, placer Bertrand à Matignon serait donc bien joué, ce qui ramènerait à un clivage progressistes vs conservateurs, les petits arrangements ex UMPS recommenceront pour les députations afin de réduire les extrêmes le plus possible en un tea party à la Française.

    En fait le système se moque bien qu’EM remporte les législatives, du moment que la classe politique dite républicaine soit majoritairement représentée à l’assemblée et au sénat.

     

    Répondre à ce message

    • Les chiffres existent. De mémoire :

      10% du Mélenchon pour Le Pen
      20% de Fillon pour Le Pen

      Je ne me souviens plus des répartitions abstention versus macron, mais les chiffres existent

      Quand à l’option X. Bertrand. Elle pourrait être la moins pire, du point de vue de Macron. Mais les rivaux de Bertrand à l’intérieur de LR pèsent plus lourd, et ne laisseront pas faire. Et le poids léger Macron ne peut recruter un poids lourd de LR.

       
  • C’est marrant (ou pas) mais pour ma part tous ces chiffres me paraissent extrêmement suspects.

    Je veux bien qu’il y ait des tendances lourdes sur certaines villes, mais j’entends, aussi vu le manque d’assesseurs que l’on ait pu gonfler un peu sur certaines villes afin d’arriver à ce résultat. Je dis cela car ayant été assesseur hier j’ai bien vu toute la difficulté de contrôle que cela représentait notamment lors du comptage : 1 assesseur dans une mairie votant habituellement à gauche se retrouve face à 20 personnes (3 autres assesseurs, le président du bureau et 16 compteurs répartis sur 4 tables) qui, semble t il, se connaissent tous.. L’assesseur peux bien faire tout ce qu’il veut, il ne pourra empêcher le remplacement à un instant t, avant le comptage, d’une ou plusieurs enveloppes de centaines, par d’autres. Je dis bien sur certains bureaux pas sur tous. D’autant que l’on sait le manque d’assesseurs avoir été cruel sur des villes comme Marseille (900 manquants si je ne me trompe pas).

    Nous pourrions prendre le problème encore autrement.
    En effet les sondages médiatiques effectués sur 1060 personnes par ces fameux sondeurs auxquels on ne croit plus (non indépendants et très liés au système médiatique et donc au gouvernement), semblent ne pas s’être trompés ce coup-ci, ni au premier, ni au second tour. A l’heure d’internet, et du numérique, il me semblerait tout à fait facile/judicieux d’effectuer une enquête en ligne, sur un panel bien plus important que permet aujourd’hui internet, en demandant aux gens sur certaines communes et de manière anonyme pour qui ils ont voté. Et vérifier les tendances sur certaines métropoles..

    Quand à confier les clefs du pays à un gamin ambitieux de 39 ans dont tout le monde s’accorde à dire qu’il est un acteur reprenant la suite d’Hollande.. je veux bien que les jeunes mélenchonistes puissent s’abstenir et qu’il y ait un fort taux d’abstention. Mais les adultes connaissant le contexte international et le changement de paradigme voulu et initié par la mondialisation ne sont pas dupes qu’elle qu’ait été la réaction des médias (très orientée) à la suite du second débat.

    Les choses sont beaucoup trop voyantes et étranges à mon gout dans un contexte où le système a bien trop a perdre si la France sort de l’Europe (sorties en cascades après) J’ai cette très désagréable impression qu’aux deux tours on m’ait volé ces élections faute de moyens de contrôle et de motivation des électeurs pour assurer ces contrôles.

     

    Répondre à ce message

    • Il y a déjà les urnes de la primaire du PS, bourrées pour favoriser Hamon, personnalité faible et trop à gauche pour le PS traditionnel, ce qui a offert à Macron le vote utile des socialistes dès le premier tour. Sans cela il ne l’aurait pas passé.

      Ce bourrage d’urne est dans un youtube récent de Michel Onfray, qui dit tenir l’info de Chevènement.

      De deux choses l"une :
      - soit les sondages sont fiables, et alors les urnes des deux primaires ont été bourrées.
      - soit les sondages sont bidons, et alors les urnes des deux tours ont été bourrées

       
  • Quand on voit que la plus "’emblématique " des démocraties , qui sanctionne tous les pays du monde n’adhérant pas à ce mode de gouvernance , enregistre un taux d’abstentionnistes de près de 50% aux dernières consultations électorales , soit 1 électeur sur deux qui ne se déplace pas ...ceci est révélateur d’un système inique . Nous allons sensiblement encore une fois ,vers cette perversion , et les " prêcheurs " habituels invoqueront ce monde ( dit ) libre , pour parfaire un peu plus leur dictature .

     

    Répondre à ce message

  • En nombre de voix, Macon obtient 20,7M, avec tous les reports de voix que vous savez. Hollande en 2012 contre Sarko obtint 18M de voix. c’est +12% de voix si on tient compte de l’augmentation du corps électoral (env. 3,4%). Tout ça en votant contre la bête immonde !

    Marine Le Pen : on passe de 6,4M de voix en 2012 (1er tour) à 10,6M en 2017 (2e tour) : c’est +61%.
    Je vous laisse extrapoler seuls sur les tendances...
    Leur histoire de plafond de verre, je la vois plutôt du côté du système aujourd’hui.
    Il n’est pas anodin de glisser pour la première fois un bulletin Marine dans l’urne. Même si c’est en opposition à Macron, quelque chose se passe. On sera bien plus enclin à le refaire par la suite que si on ne l’avait pas fait.

     

    Répondre à ce message

  • #1722526

    La médiocrité a gagné son pari pourri de fric

    Et la masse de zombis, bétail humain

    Ravage de guerres, "terrorisme", attentats, bêêêêêê...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents