Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Soral répond... sur ERFM ! – Dix-neuvième fournée !

Au sommaire : la chasse, l’alcool, le SIDA, Asselineau et Vincent Lindon !

Après deux ans de questions-réponses en vidéo sur ERTV, l’émission Soral répond revient sous un nouveau format sur ERFM, la radio en ligne et en continu d’Égalité & Réconciliation.

 

Le principe : les auditeurs qui le souhaitent posent leurs questions sur le répondeur d’Alain Soral, qui choisit les meilleures et y répond !

Merci de ne poser qu’une question par appel !

 

Le numéro du répondeur :

0 899 25 22 66

(0,25 €/min)

 

Le numéro est surtaxé afin de limiter les insultes et les messages interminables. Pour ne pas payer trop cher, soyez clairs et concis !

 

Au sommaire de cette dix-neuvième fournée :

- 00:27 : Édouard Limonov
- 03:09 : SIDA : Montagnier versus De Harven
- 14:03 : Vincent Lindon
- 21:33 : Albert Dupontel et Gérard Depardieu
- 26:40 : La chasse
- 32:09 : Conseils pour un prof d’Histoire
- 36:53 : L’alcool
- 41:04 : Asselineau-(bra)gate
- 45:33 : L’astrologie
- 47:55 : D’autres Alain Soral ?
- 56:16 : Quel rôle pour les femmes ?

 

Écouter l’émission :

 

Pour écouter et télécharger l’émission en podcast,
rendez-vous sur le site d’ERFM !

 

À ne pas manquer

Le cours de Sociologie profonde dispensé par Alain Soral, à découvrir sur Kontre Kulture !

 

 

Pour soutenir Alain Soral dans son combat pour la vérité,
rendez-vous sur la page de financement participatif dédiée :

 

Voir aussi :

L’émission culte Soral répond ! en vidéo, chez Kontre Kulture :

 

Rendez-vous sur kontrekulture.com
pour découvrir les nombreux ouvrages d’Alain Soral !

 

Soutenir ERFM

 






Alerter

86 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2465557
    Le 18 mai à 11:11 par sybarite92
    Soral répond... sur ERFM ! – Dix-neuvième fournée !

    Chouraqui est l’individu qui s’était fait remarquer en agressant des enfants en première partie de soirée dans envoyé spécial le 15 avril 2004 à Montreuil.
    Ce reportage est bien sûr passé en première partie de soirée, quand un reportage, dans la même émission un peu trop critique vis à vis d’israël est relégué en troisième partie de soirée, quand il n’est pas supprimé...
    Cet individu que beaucoup de Français ne connaissaient pas, ont pu se rendre compte de la nature de cet individu, un lâche.
    Concernant l’instrusion iranienne dans notre politique, où sont les BHL iranien,
    le CRIF iranien, la Licra iranienne, le Finkelkraut iranien, le Arkadie iranien, le Michel Wiworka iranien, la Annette Wievorka iranienne, la Zabou Breitman iranienne, la chaîne en continue iranienne, la ruth elkrief iranienne, le drahi iranien,le groupe parlementaire français d’amitié avec l’Iran, la Anne Sophie Lapiz Sadun iranienne, Charlie Hebdo iranien, Martine Gozlan iranienne ? et j’en ai oublié
    d’autres...

     

    Répondre à ce message

  • #2465576

    Pour Dupontel, l’orateur n’a pas vu son dernier film, succès commercial et artistique. Un très bon film, qui prouve qu’il n’est pas victime du cinéma fr

     

    Répondre à ce message

    • #2465807

      Oui, mais Soral a raison :
      "Au revoir là-haut" est un succès calibré pour les césars, esthétique et fait pour plaire, sans risques, dans le fond ;
      Le vrai Dupontel n’est pas mainstram : c’est celui de "Bernie"ou du "vilain" ; il a a été tenté par le mainstream, ça peut se comprendre, mais il s’éloigne de l’esprit gotlieb, "écho des savanes" qui le caractérise.
      En attendant son prochain opus....

       
    • #2465811

      Ça ne change rien à l’analyse globale. Si ce film se laisse regarder, ce n’est en rien un chef d’œuvre tel qu’à pu en produire le cinéma qu’ A. Soral évoque en donnant quelques références. Adaptation d’un prix Goncourt, références visuelles plus qu’appuyées (imagerie rétro à la Caro et Jeunet), sans parler de la référence absolue de Dupontel qu’est le cinéma de Terry Gilliam, on peut au moins dire que son originalité est toute relative. Même Bernie qui est évoqué, film vraiment personnel de lui, vaut bien plus à mon avis par son esprit anar qui dénote dans un paysage très aseptisé que par ses qualités cinématographiques intrinsèques.

       
  • #2465663
    Le 18 mai à 13:25 par Charcutier-Trader
    Soral répond... sur ERFM ! – Dix-neuvième fournée !

    Risques de débandade à l’UPR... comment en est-on arrivé là ?

    À la tête d’un parti encore vierge de tout scandale financier (classé "divers"), celui que des anglophones taquins allaient surnommer "Assholineau" semblait jouir d’une popularité inébranlable au sein du mouvement, adossée à un certain respect en milieu dissident...
    au point que la grosse boutique d’en face envoie un espion qui s’est fait gaulé, épisode resté dans les annales, en train de prendre des notes.

    Un temps si prompts à vanter leur champion, les fameux Upériens se retrouvent dans les cordes suite à l’inattendue attaque interne. Les moqueries fusent et on rigole comme des baleines. Malgré la présomption d’innocence, la tentation est grande, car l’UPR de "Vaselino" a atteint le statut peu enviable de lolcow (vache à traire du rire, cible validée bien au-delà des simples trolls).

    Au sujet des prétentions du dodu père François, l’inévitable Alain Soral s’était exprimé à peu près en ces termes : "pour les conférences oui, il est efficace, mais sinon il a pas les couilles".
    Voilà, pour se faire respecter, à un moment donné il faut montrer qu’on en a. Alors, même si les doutes venaient à se dissiper quant à cette affaire, Asselineau aurait toujours le même problème : sûr de lui-même en solo, il se révèle piètre dominateur en terrain hostile.

    Tout n’est pas perdu pour notre bedonnant énarque et un jour prochain il pourrait à nouveau parcourir les grands plateaux à fortes audiences, au milieu des hyènes de la savane médiatique.
    Mais pour triompher des débats inévitablement biaisés, il lui faudra arriver à un contrôle total, et imposer enfin ses arguments les plus saillants à la vue de tous.
    Pour séduire la plèbe, le mieux serait encore de déraper, de discriminer ostensiblement le premier charognard qui tenterait de l’acculer vers une politique mollement correcte.
    Imaginez alors la surprise, le choc, la foule en délire : la risible bête de somme métamorphosée en prédateur implacable...

    PS : il reste à prouver que le terme "Assholineau" a bel et bien été employé, mais je n’imagine pas être le seul à y avoir pensé !

     

    Répondre à ce message

    • #2468041

      Le problème de l’UPR vient, je pense, d’un recrutement basé sur le système de la confiance aveugle d’Asselineau à l’égard de celui/ celle qui porte un intérêt à ce mouvement.

      D’autre part, la mise en avant de ce problème d’une sexualité débridée que tout mâle en attente de tendresse masculine/ féminine recherche pour x, y raisons qui lui sont propres, l’UPR engrangeait 3000 vues par mois sur Internet. Ses nombres de vues inquiétaient, je suppose, tous les politiciens alors pour cela :
      - > trouver le maillon faible au sein de l’UPR pour le corrompre si affaire il y a le concernant (le chantage est une arme redoutable quand on a le cul merdeux et que l’on tente de cacher son problème) ;
      - > l’appât du gain par des promesses de postes, d’un mieux vivre, d’une reconnaissance sociale, l’individu est friand de ces opportunités (idem = chantage + pression) ;
      - > la crainte d’un voire deux parti(s) politique(s) de perdre des voix électorales à cause d’un analyste qui faisait le job malgré les dires de Soral (que j’ai trouvé, pour une fois, léger de lancer en pâture N.DA et F.A “cf. F&D affaire Epstein”), notre ennemi voire ceux que nous combattons ne sont pas ces deux-là mais voilà quelque fois l’humain surprend par ses mesquineries taquines ;
      Conseil avisé : “ne faites pas à lambda ce que vous ne voulez pas que l’on vous fasse”.
      - > les exécuteurs, dans cette affaire, souhaitaient, probablement, être calife à la place du calife c’est comme si on éjectait Soral d’ER en pointant du doigt je ne sais quels prétextes ; nous tous, serions outrés par de telles calomnies alors le faire à ceux qui ne nous gênent pas outre mesure me dérange profondément car ni Asselineau, ni Philippot, ni Dupont-Aignan ne sont le problème de tous nos malheurs et de la descente aux enfers de la France à ce jour ; il s’agit, par contre, d’une entité harceleuse et machiavélique et non de Tartempion.

      Parfois certaines guéguerres intestines pourraient être éviter car il faut se concentrer sur l’adversaire communautaire aux tentacules mondiales qui est source de notre situation française et que l’on aimerait bouter hors de France.

       
  • #2465666

    Parler de la Chine comme combattant du NOM alors qu’elle mets en place dans l’extrême le projet orwellin de la surveillance de masse, est ce cohérent ? Les gens parlent en Europe comme dictature la traçabilités des portables alors qu’il suffit de laisser son téléphone à la maison ... c’est un peu fort de café non ?

     

    Répondre à ce message

    • #2465693

      Le Nouvel Ordre Mondial n’est pas défini par la surveillance de masse. Cette dernière n’est qu’un moyen qui peut être mise au service de diverses fins.

       
    • #2465704
      Le 18 mai à 14:13 par tatiebaba
      Soral répond... sur ERFM ! – Dix-neuvième fournée !

      C’est sûr que c’est la finalité d’un portable :)...Effectivement je laisserai le mien à la maison, ou plutôt je me désabonnerai si le traçage augmente...Mais de là à trouver cela acceptable et facile à contourner sans désagrément y a une marge. La Chine, c’est complexe...

       
    • #2465758

      @Chabada, Comme le dit en creux et avec humour @tatiebaba, on peut faire du portable l’usage d’un fixe, c’est sûr !!! On peut aussi tout accepter et dire qu’on est toujours en démocratie quoi qu’il arrive ! C’est fort de café mais on peut !

       
  • #2465732
    Le 18 mai à 14:49 par Prosper Youplaboum
    Soral répond... sur ERFM ! – Dix-neuvième fournée !

    Très bonne mise au point sur le SIDA et je rejoins pour l’Historicité des idées : le gros problème de l’enseignement de l’Histoire est le jugement anachronique....dois t on juger Jules César avec les lunettes des droits de l’homme ? Le droit de Rome et sa grandeur passait avant tout, le stoïcisme était le modèle philosophique (Marc Aurèle fut un grand gouvernant se réclamant de cette philosophie et ce sont eux qui ont inventé le Droit justement...et on a des petite cruches de l’éducation nationale qui arrivent et font leur "madame je sais tout" en prenant de haut un mort qui les gouverne jusqu’au calendrier...consternant.
    Sinon je conseille à Mr Soral de regarder promptement "Au revoir là-haut" d’Albert Dupontel (car "Enfermés Dehors" ça fait plus de 15 ans tout de même), c’est adapté de Pierre Lemaitre et c’est l’histoire touchante d’une escroquerie aux monuments aux morts assez jubilatoire tout en étant terriblement touchante. "9 mois fermes" était aussi très bien : entre Raymond Depardon et Tex Avery/Fluide Glacial pour le style, je crois n’avoir pas autant ri pour un film français depuis...les Pierre Richard ! Pour ma part j’ai beaucoup apprécié le film coréen "Parasite" aussi bien satire que thriller que comédie et drame, j’ai été épaté par la virtuosité de l’écriture passant d’un genre à l’autre tout en tenant son sujet fermement (et quelle mise en scène au cordeau : la scène de la pêche est au milimètre ! Ce sera certainement analysé dans les écoles de cinéma). "The Servant" de Losey/Harold Pinter m’ennuie et est complètement passé de mode, tout en ayant une mise en scène datée (et les yeux globuleux de Dick Bogarde...bof !), il vaut mieux voir "The Go-Between" du même réalisateur !

     

    Répondre à ce message

  • #2465967
    Le 18 mai à 19:41 par Métronome
    Soral répond... sur ERFM ! – Dix-neuvième fournée !

    J’ai applaudi derrière mon écran. Vous vous améliorez de vidéo en vidéo, dans la fluidité, l’articulation des concepts et le calme avec lequel vous les développez. Merci pour ce que vous produisez Alain

     

    Répondre à ce message

  • #2466775

    Moi même chasseur,l’analyse de mr Soral est juste mais très incomplète...Dans ma pratique cynégétique(et aussi halieutique...)je me suis beaucoup intéressé à la mouvance "chasse"(associations,fédérations et aussi politique avec CPNT"chasse pêche nature et traditions")
    Certains d’entre vous pourraient être surpris mais il a existé dans les années 90,2000 une association cynégétique "dissidente"(qui n’est plus,hélas !)cette association avait dans bien des domaines une ressemblance avec ER...Un travail intellectuel,moral et environnemental d’un niveau inégalé encore aujourd’hui...D’ailleurs des archives existent et je me ferais un plaisir de vous les transmettre,dont un livre d’un des présidents fondateurs,une référence !(Kontre Kulture pourrait même le rééditer,une simple réflexion)

     

    Répondre à ce message

  • #2468020

    Excellente analyse comme d’habitude, en revanche pas d’accord sur le film Parasite. Film distrayant sans la propagande grossière habituelle matraqué par Hollywood. Juste une détente , nulle besoin de tout politiser.

     

    Répondre à ce message

  • #2469689

    Merci Monsieur Soral pour ces analyses, que je fais depuis peu partager à ma belle-mère, qui n’était jusqu’ici pas spécialement versée dans la dissidence... Indéniablement, en créditant l’astrologie de quelque mérite, tout en pointant le rôle primordial de la femme dans le repos du guerrier, vous l’avez conquise !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents