Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Soral répond... sur ERFM ! – Vingtième fournée !

Au sommaire : Raspail, Houellebecq, le développement personnel, Dechavanne et QAnon !

Après deux ans de questions-réponses en vidéo sur ERTV, l’émission Soral répond revient sous un nouveau format sur ERFM, la radio en ligne et en continu d’Égalité & Réconciliation.

 

Le principe : les auditeurs qui le souhaitent posent leurs questions sur le répondeur d’Alain Soral, qui choisit les meilleures et y répond !

Merci de ne poser qu’une question par appel !

 

Le numéro du répondeur :

0 899 25 22 66

(0,25 €/min)

 

Le numéro est surtaxé afin de limiter les insultes et les messages interminables. Pour ne pas payer trop cher, soyez clairs et concis !

 

Au sommaire de cette vingtième fournée :

00:27 : Jean Raspail
05:48 : Michel Houellebecq
12:06 : salariat/actionnariat
18:48 : développement personnel
21:49 : Quel universalisme français ?
26:55 : Ploncard d’Assac
32:16 : Centre Zahra
35:34 : Christophe Dechavanne
38:01 : Theodore Kaczynski alias Unabomber
41:57 : La musique sur ERFM - QAnon

 

Écouter l’émission :

Soutenez E&R avec lbry.tv

 

Pour écouter et télécharger l’émission en podcast,
rendez-vous sur le site d’ERFM !

 

À ne pas manquer

Le cours de Sociologie profonde dispensé par Alain Soral, à découvrir sur Kontre Kulture !

 

 

Pour soutenir Alain Soral dans son combat pour la vérité,
rendez-vous sur la page de financement participatif dédiée :

 

Voir aussi :

17 mai
Soral répond... sur ERFM ! – Dix-neuvième fournée !
Au sommaire : la chasse, l’alcool, le SIDA, Asselineau et Vincent Lindon !
87
6 février
Soral répond... sur ERFM ! – Dix-huitième fournée !
50
Décembre 2019
Soral répond... sur ERFM ! – Fournée de Noël !
100
Novembre 2019
Soral répond... sur ERFM ! – Seizième fournée !
119
Octobre 2019
Soral répond... sur ERFM ! – Quinzième fournée !
89
Août 2019
Soral répond... sur ERFM ! – Quatorzième fournée !
108
Juin 2019
Soral répond... sur ERFM ! – Treizième fournée !
68
Mai 2019
Soral répond... sur ERFM ! – Douzième fournée !
61
Mars 2019
Soral répond... sur ERFM ! – Onzième fournée !
54
Février 2019
Alain Soral – Gilets jaunes : analyse et synthèse
Soral répond... sur ERFM ! – Dixième fournée !
161
Novembre 2018
Soral répond... sur ERFM ! – Participez à la fournée spéciale Gilets jaunes !
9
Octobre 2018
Soral répond... sur ERFM ! – Neuvième fournée !
31
Juin 2018
Soral répond... sur ERFM ! – Huitième fournée !
57
Mai 2018
Soral répond... sur ERFM ! – Septième fournée !
77
Mars 2018
Soral répond... sur ERFM ! – Sixième fournée !
70
Février 2018
Soral répond... sur ERFM ! – Cinquième fournée !
55
Décembre 2017
Soral répond... sur ERFM ! – Quatrième fournée !
22
Novembre 2017
Soral répond... sur ERFM ! – Troisième fournée !
6
Octobre 2017
Soral répond... sur ERFM ! – Seconde fournée !
54
Octobre 2017
Soral répond... sur ERFM ! – Première fournée !
48
Septembre 2017
Soral répond... sur ERFM !
19

L’émission culte Soral répond ! en vidéo, chez Kontre Kulture :

 

Rendez-vous sur kontrekulture.com
pour découvrir les nombreux ouvrages d’Alain Soral !

 

Soutenir ERFM

 






Alerter

115 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2535758

    Je me demande si Alain Soral écoute et apprécie Van Morrison. Souvent on parle à son sujet de l’album « Astral Weeks » mais il ne faut pas s’arrêter à ça. J’ai tardé à écouter d’autres choses de lui, n’ayant pas été transcendé par cet album. Mal m’en a pris mais mieux vaut tard que jamais. Il a des morceaux d’une liberté incroyable, tant au niveau des compositions que de l’interprétation. Juste un morceau au hasard, de l’album « Hard noise the highway » (même la pochette est trippante), « Snow in San Anselmo ».
    https://youtu.be/lpcsThJEgWM

     

    Répondre à ce message

  • #2535991
    Le 30 août à 12:45 par Dauphine
    Soral répond... sur ERFM ! – Vingtième fournée !

    Je voudrais dire à Alain Soral qu’il n’a rien en commun avec Houelbeck. Alain Soral c’est l’abnégation pour un peuple. Alain Soral va rester dans l’histoire. Houelbeck est un bon romancier de son temps qui dénonce un peu, rien de plus.

     

    Répondre à ce message

    • #2537271

      Houelbecq est surtout très bon écrivain mais son écriture est malsaine.
      Il faut comprendre qu’il était complètement dingue de Lovecraft qui était un type à moitié fou et très très sombre...
      L’écriture de Houelbecq sidère, parce qu’elle plombe...
      A fuir !

       
    • #2537311

      Une posture réactionnaire caricaturale n’est pas un avis littéraire @Tim, et c’est plutôt ça qui est à fuir à mon avis.

       
    • #2537408
      Le 1er septembre à 01:55 par Tim
      Soral répond... sur ERFM ! – Vingtième fournée !

      @Eric, ce n’est pas une posture réactionnaire caricaturale...

      J’ai lu les particules, extension du domaine de la lutte, plateforme... et j’ai été au début séduit, fasciné. J’étais jeune... Houellebecq a un réel talent dans l’écriture... Je me suis questionné un bon moment sur ce qui provoquait cette réaction à la lecture... Très puissante réaction...

      Je pense sincèrement qu’il est hyper malsain et que ce qui émane de ses livres est malsain. On est pas ici face à quelque chose qui nous fait grandir mais au contraire comme sous une emprise. Sur le coup c’est génial ! Comme une personne qui est séduite par un démon et qui gagne du pouvoir, elle ne se sent plus... Et avec le recul je pense que c’est vraiment malsain, je n’ai pas d’autre mot.
      Je ne dis pas ça pour prendre une position réactionnaire. Je n’aime pas du tout non plus Sagan. En fait ces gens sont déprimants, et n’apportent aucune once de début de piste de quoi que ce soit de transcendant. Ce sont comme des oiseaux de mauvais augure... Et on peut être totalement captivé, aspiré dans leur délire qui est pour moi une forme de folie malsaine destructrice.

       
    • #2537454
      Le 1er septembre à 07:07 par Eric
      Soral répond... sur ERFM ! – Vingtième fournée !

      Je n’ai pas dit que c’était une position de principe de votre part, cependant il s’agit bien de fait d’une position réactionnaire. On passera sur ce qu’ « il faut comprendre » de Lovecraft qui est très très sombre ! Mais ce n’est pas grave. « Malsain », « fou » (sic), « emprise », « folie destructrice », « hyper malsain » ! Et vous dites ne guère pouvoir vous l’expliquer. La belle affaire. Peut-être devriez-vous envisager les choses dans l’autre sens, à savoir en partant du lecteur. Il y a des lectures à ne pas mettre entre toutes les mains, encore moins quand on est fragile, qu’on a du mal avec des choses qui ne nous correspondent pas et que l’on a tendance à surréagir quand on est confronté à autre chose que de l’ordinaire ou du moins à des univers mentaux éloignée de soi. C’est une tendance qui se remarque plus encore avec le cinéma. Il y a des gens qui ne peuvent pas regarder certains films et/ou qui les interprètent à l’excès, ils ont des réactions qui parlent plus d’eux que des films en question. Ce n’est pas un reproche personnel bien entendu, vous êtes sincère et c’est une tendance assez répandue, une sorte d’hypersensibilité qui biaise le jugement.

       
    • #2537482
      Le 1er septembre à 08:57 par Tim
      Soral répond... sur ERFM ! – Vingtième fournée !

      Eric, cette hypersensibilité dont vous parlez peut aussi parfois mener à une vision extrêmement lucide des choses (car l’hypersensible appréhende tous les infimes détails qui passent à 5000 d’autres lecteurs). haha. Mais chacun son avis bien entendu. Je ne viendrais pas commenter votre avis en disant que vous êtes un neuro-typique qui pense saisir les choses dans leur ensemble mais passe à côté de l’essentiel :-) Ca n’est pas mon style. Et je respecte le fait que vous aimiez Houelbecq au point de prendre sa défense ici.
      On se gave l’imaginaire de tas de choses qui ne nous sont pas nécessaires. Vous avez raison d’évoquer les films (et les séries n’en parlons pas) qui comme la littérature programment souvent inconsciemment les gens avec beaucoup d’éléments malsains (surtout à notre époque d’inversion ou le laid est promu comme quelque chose de beau). Il m’a fallu plusieurs années de recul et l’expérience de la vie pour comprendre que tout cela contribue à la chute qu’on observe. Un réalisateur comme Tarantino dans un autre style est génial lui aussi (au sens du génie) mais complètement taré... et ce que je trouvais super à une période me parait suspect aujourd’hui dans certains de ses films.

       
    • #2537616
      Le 1er septembre à 12:35 par Eric
      Soral répond... sur ERFM ! – Vingtième fournée !

      Bis repetita et donc même constat.
      « Eric, cette hypersensibilité dont vous parlez peut aussi parfois mener à une vision extrêmement lucide des choses « 
      J’ai utilisé ce terme non seulement pour ne pas en utiliser d’autres moins euphémistiques et donc pour vous ménager.
      Je ne dirais pas « vision lucide » (sic) mais plutôt hallucination et extrapolation présomptueuse, à l’image de ce qui suit. Cela illustre encore une fois que vous ne parlez pas d’un écrivain mais de vous. Personnellement, je ne parle pas de Houellebecq ni ne prend sa défense juste parce que je dis que vous racontez n’importe quoi et que vous êtes parfaitement et outrancier et immature. Vous devriez aborder les choses de manière moins simplette et binaire. De même on peut tout à fait apprécier modérément un cinéaste sans que pour autant n’importe quelle critique à son égard soit recevable au sens de pertinente. Vous me faites penser à un jeune fat qui a changé à plusieurs reprises de pseudos ici. Je vous souhaite de grandir un peu pour qui sait ! peut-être un jour comprendre que projeter et comprendre ce n’est pas la même chose. Contentez de vous de littérature enfantine et de téléfilms gentillets en attendant car, qu’on l’apprécie ou pas, Houellebecq s’adresse quand même à un lectorat adulte et pas à des neuneus fragiles qui « raisonnent » à coups de « taré », « malsain », et j’en passe. Et bientôt sataniste pourquoi pas ! Bref, c’est pitoyable.

       
    • #2537962
      Le 1er septembre à 20:06 par Tim
      Soral répond... sur ERFM ! – Vingtième fournée !

      @Eric,
      Merci pour vos conseils mais je suis adulte et je n’ai pas besoin de vos commentaires psychologisants. Comme je vous l’ai dit je n’ai pas eu cette attitude avec vous donc ayez au moins le respect de votre interloccuteur.
      Personne n’est objectif à moins que vous soyez Dieu ? Donc on a le droit d’avoir des avis différents. Oui l’écriture est très belle mais malsaine (et d’autres pourront confirmer probablement) tout comme Sagan c’est beau et malsain (elle projete son côté auto-destructeur et ça se ressent à toutes les pages dans Bonjour Tristesse). Un peu de subtilité que diable.
      On peut se nourrir de ça, mais au final je pense que c’est limitant. La transcendance c’est autre chose et pour moi l’art doit nous apporter cela, un peu de transcendance ! En cette période totalement ravagée par le moche et le décadent je ne conseilles pas de lire du Houelbecq. Voilà. C’était en ce sens que je faisais ce commentaire. Merci. Au revoir.

       
    • #2538005
      Le 1er septembre à 20:58 par Eric
      Soral répond... sur ERFM ! – Vingtième fournée !

      De rien, c’est offert de bon cœur. Si vous êtes adulte, et bien c’est encore pire. Autre chose, évitez-moi la pleurniche qui consiste à quémander je ne sais quoi. Sinon, vous pouvez répéter encore une fois « malsain », c’est un mantra et vous ne l’avez pas assez dit (qu’est-ce c’est subtil, bon sang !). Ça ne changera rien mais comme ça a l’air de vous faire du bien. J’espère que vous allez vous endurcir et évoluer un peu, dans votre intérêt. Au revoir.

       
  • #2536408
    Le 30 août à 20:14 par Heisenberg
    Soral répond... sur ERFM ! – Vingtième fournée !

    Très bonne émission d’Alain Soral. La réponse sur le sujet de l’actionnariat est intéressante. Cela permet à l’individu lambda de mener une réflexion pour se positionner sur le sujet.

    Merci à vous. Que Dieu vous aide et vous protège.

     

    Répondre à ce message

  • #2536681
    Le 31 août à 04:54 par SOCRADE
    Soral répond... sur ERFM ! – Vingtième fournée !

    Pour ceux qui comme moi ne connaissait pas Robert Wyatt il y a une playlist avec 184 morceaux ici : https://www.youtube.com/playlist?li...

    Bon... j’en suis à la moitié et je vais endurer jusqu’au bout parce que Soral dit que c’est super mais bon... si vous avez un capital à 100% en devises Soral-a-raison, ça risque de l’égratigner à mon avis :D

    C’est manifestement du texte posé sur des mélodies ad-hoc et le mec c’est pas Elton John donc faut pas espérer un miracle niveau mélodie.

    Si ça vous plait, en style ado ie geignard métaphysique avec mélodies de newbie innocent offertes à la moquerie et chant sub-geignard vous avez Neil Young qu’est 100x plus abouti, car Wyatt c’est cheap de chez cheap :

    https://www.youtube.com/watch?v=Kfl...
    https://www.youtube.com/watch?v=jRE...

    Et surtout en style disabled / art brut 100% spontané, le top du top c’est ça :

    https://www.youtube.com/watch?v=XR9...

    franchement je vous envie si vous ne connaissiez pas :D

     

    Répondre à ce message

    • #2536727

      Bonjour à vous. Je crois qu’en fait quand A. Soral parle de Wyatt il ne parle que du fameux album « Rock Bottom » et de rien d’autre. Du moins je ne l’ai jamais entendu parler d’autre chose concernant cet artiste que de cet album Rock Bottom doublement marquant parce que si je ne m’abuse Wyatt y a tout assuré lui-même. Pour le reste, je veux bien vous croire mais je ne connais pas. Il y a tellement de choses à écouter, à lire, etc.

       
    • #2537153
      Le 31 août à 17:34 par Alain SORAL
      Soral répond... sur ERFM ! – Vingtième fournée !

      Il faut vraiment être un plouc, un porc et un con pour oser comparer cette demi-merde d’Elton John à Robert Wyatt.
      C’est le problème des mecs qui ont des choux-fleurs à la place des oreilles...
      Wyatt, mon gars, c’est simplement trop fin et trop subtil pour toi.
      Si tu veux t’élever un peu, plutôt que de ramener ta lourdeur, demande ce qu’il en pense à Stéphane Blet, lui est musicien...
      AS.

       
  • #2536725
    Le 31 août à 08:08 par 1+1= 22
    Soral répond... sur ERFM ! – Vingtième fournée !

    Wyatt a construit une oeuvre très singulière, en perdant ses jambes et son alcoolisme, à la manière des Kinks qui se sont retranchés dans leur "village green" musical, après avoir été bannis des States.
    Pour moi, Wyatt en solo, c’est à petites doses, car l’aspect imprévisible de ses lignes de chant est basée essentiellement sur un travail long et minutieux en amont, loin de ce qu’il était dans Soft Machine et sa spontanéité insouciante de touche-à-tout. Bref, pour moi, c’est un super artisan plus qu’un génie.
    Par contre, Soft Machine I, II, III, ça reste des disques de chevet, avec une évolution musicale incroyable à chaque album (j’ai peut-être une préférence pour le II)
    En ce moment, niveau vieux rock torturé bizarroïde,
    hormis les Softs, j’écoute pas mal "Starless & Bible Black de King Crimson (comme m’avait vendu comme un mauvais album), "Acquiring the Taste" de Gentle Giant et "Pawn Hearts" de Van Der Graf Generator (le plus barré de Peter Hamill probablement).

     

    Répondre à ce message

    • #2536742
      Le 31 août à 08:53 par Medusaraft
      Soral répond... sur ERFM ! – Vingtième fournée !

      J’ adore "Starless and Bible Black" de King Crimson. Beaucoup de disques de ce groupe sont complètement inclassables. Torturés et mélodieux à la fois, ils sont complètement mystiques...

       
  • #2537269
    Le 31 août à 20:56 par Prosper Youplaboum
    Soral répond... sur ERFM ! – Vingtième fournée !

    Bien vu Mr Soral pour Houellebecq, je partage aussi cet opinion.
    La grande différence entre Nabe et Houellebecq c’est le traitement de la vie : Nabe ne raconte que ses mondanités, son enfance dans le show biz fut heureux et ses livres racontent des gens qui font : des expos, des restaus, des taxis, avec l’auteur t’expliquant combien les autres sont des nuls et qu’il a des gouts géniaux.
    Houellebecq raconte la solitude de l’homme occidental ("l’Incel"), rassasié de faux sexe, noyé d’idéaux progressistes délétères et vaincus mais tout le monde fait semblant d’y croire encore, confronté au problématiques de notre époque (la bioéthique et le libertarisme poussé à l’extreme dans les Particules, l’Islam dans Soumission, le transhumanisme et les sectes dans la Possibilité, la France périphérique dans Sérotonine...) dans une post France des zones industrielles, des COGIP et des néons (celle que n’a jamais connu Nabe).
    L’un ne produit que des autofictions plus ou moins sophistiquées et veut trop être un personnage médiatique par des "coups" polémiques, tandis que le 2e bâtit une cathédrale de lettres sur la France du XXIe siècle et maitrise sa visibilité dans les médias, fait en sorte de ne pas la subir. Les deux ne boxent pas dans la même catégorie, rien qu’en expérience de vie, Houellebecq bat le fils de star du hit parade.

     

    Répondre à ce message

  • #2537398
    Le 1er septembre à 01:18 par wax
    Soral répond... sur ERFM ! – Vingtième fournée !

    En toute fin d ’émission Soral se dit "exilé politique " en suisse ; cela pourrait bien signifier que sa dernière arrestation et garde à vue a eu valeur d ’avertissement : tu restes en France et tu pars pour la prison ou tu te planques en Suisse . Le pouvoir est malin sur le coup en refusant de faire de Soral un martyr .

     

    Répondre à ce message

  • #2537989
    Le 1er septembre à 20:34 par Tollandophobe
    Soral répond... sur ERFM ! – Vingtième fournée !

    L’alliance vétéro-testamentaire entre protestantisme et judaïsme politiques peut se combattre par la vérité : il suffit de rappeler que le judaïsme rabbinique n’est pas une religion de l’Ancien Testament, mais du Talmud et de la cabale. Ce n’est qu’à cause de cette méprise que cetre alliance de la carpe et du lapin est possible.

    L’Ancien Testament n’est lu littéralement dans aucune religion, et, comme le rappelait le Dr Shahak, encore moins par le judaïsme rabbinique que par le protestantisme ou mëme le catholicisme (Histoire juive, religion juive) :



    En fait, plus une de ces personnes [ceux qui sont de culture chrétienne] lit la Bible, et moins elle en sait sur le judaïsme orthodoxe. Car ce dernier voit dans l’Ancien Testament un tissu de formules sacrées immuables dont la récitation est un acte de grande vertu, mais dont la signification est entièrement fixée de l’extérieur. Et, comme Heumpty Deumpty le dit à Alice, il ne suffit pas de se demander qui peut déterminer le sens des mots, la vraie question est : « Qui sera le maître ? »




    L’Ancien Testament n’est pas très différent de ce qu’on trouve ailleurs ; ses principes sont à peu près ceux du Code d’Hammourabi et du Code hittite, bien antérieurs ; ses récits de conquêtes et de carnages, d’ ὕϐρις, se retrouvent dans toutes les mythologies, et n’ont rien qui justifie l’attitude des ophites, par exemple,



    Ophite : membre d’une secte gnostique (IIe/IVe s.) qui faisait du serpent, et plus précisément du serpent de la Genèse, le détenteur de la connaissance (gnose) du bien et du mal. (Larousse)




    La F∴M∴ se nourrit de cabale. Et un certain Alphonse-Louis Constant, ancien diacre, fit la synthèse luciférienne de toutes les hérésies ; son œuvre est le fondement de celle d’Albert Pike, doctrinaire majeur du « rite écossais » de la F∴M∴

     

    Répondre à ce message

    • #2547396
      Le 15 septembre à 17:42 par Tollandophobe
      Soral répond... sur ERFM ! – Vingtième fournée !

      L’incompréhension du rapport réel du judaïsme à l’Ancien Testament se trouvait déjà au dix-huitième siècle chez un auteur fameux, le F∴ Edward Gibbon (History of the Decline and Fall of the Roman Empire) :



      C’est la vanité des apologistes juifs, que tandis que les nations instruites de l’Antiquité furent abusées par les fables du polythéisme, leurs ancêtres simples de Palestine préservèrent la connaissance et l’adoration du vrai Dieu. Il n’est pas facile de réconcilier les attributs moraux de Jéhovah avec les normes de la vertu humaine : ses qualités métaphysiques sont exprimées obscurément ; mais chaque page du Pentateuque et des Prophètes est une preuve de sa puissance : l’unité de son nom est inscrite sur la première table de la loi ; et jamais aucune image visible de l’essence invisible n’a souillé son sanctuaire.
      It is the boast of the Jewish apologists, that while the learned nations of antiquity were deluded by the fables of polytheism, their simple ancestors of Palestine preserved the knowledge and worship of the true God. The moral attributes of Jehovah may not easily be reconciled with the standard of human virtue : his metaphysical qualities are darkly expressed ; but each page of the Pentateuch and the Prophets is an evidence of his power : the unity of his name is inscribed on the first table of the law ; and his sanctuary was never defiled by any visible image of the invisible essence.




      Gibbon fut ainsi l’un de ceux qui se méprirent sur la base réelle du judaïsme rabbinique en commettant l’erreur signalée par le Pr Shahak (Histoire juive, religion juive : « Autre idée fausse sur le judaïsme, particulièrement répandue chez les chrétiens ou les personnes marquées par la tradition et la culture chrétienne : l’idée que le judaïsme serait une “religion biblique”… »). Cette équivoque se retrouva dans de nombreuses doctrines politiques, philosophiques et religieuses du dix-neuvième siècle.

       
    • #2550205
      Le 19 septembre à 19:22 par Tollandophobe
      Soral répond... sur ERFM ! – Vingtième fournée !

      On remarquera que cet initié à la F∴M∴ qu’était Gibbon voyait sous un jour peu favorable (« Il n’est pas facile de réconcilier les attributs moraux de Jéhovah avec la norme de la vertu humaine ») le dieu que l’on appelle, faute de connaître les voyelles qui accompagnaient les quatre consonnes de son nom, Jeohvah ou Yahveh.

      D’abord on pourrait s’en étonner : la version adoptée en 1738 des Constitutions d’Anderson ne fait-elle pas référence, dès son article premier, aux « trois grands articles de Noé » (Cécile Révauger, De La Maçonnerie “opérative” à la franc-maçonnerie - Ruptures, continuité, évolutions en Angleterre et en Écosse, Revue de la société d’études anglo-américaines des XVIIe et XVIIIe siècles, n° 52, VI-2001, pp. 21/34 [28]) ? Or, Noé est un personnage de l’Ancien Testament, de ce Pentateuque et de son dieu Yhvh que le F∴ Gibbon décrit sous un jour sinistre dans ce passage. Comment expliquer cette contradiction apparente ?

      Je remarque que Noé fut pour l’Ancien Testament le dernier partiarche ancêtre non d’une race ou d’une nation mais de l’humanité entière, et celui auquel Dieu prononça son alliance avec l’humanité entière, symbolisée par l’arc-en-ciel (Gn 9:9, 13) ; par ailleurs cette alliance ne comportait pas les dix commandements, que devait recevoir Moïse.

      Ainsi une doctrine vétéro-testamentaire s’arrêtant à Noé élude ces épisodes postérieurs du Pentateuque que sont la tour de Babel (Gn 11) ou le Décalogue.

      Les ophites, rejetant tout l’Ancien Testament, n’accordent pas plus de valeur à ces récits.

       
  • #2539726
    Le 4 septembre à 14:13 par Ronan
    Soral répond... sur ERFM ! – Vingtième fournée !

    Bonjour,
    Y aurait il quelqu’un d’éclairé qui pourrait donner des noms d’ouvrages ou d’auteurs sur le concept de " l’Universalisme Français " évoqué par le père Soral. Cela a éveillé chez moi un besoin de comprendre. Si quelqu’un peut m’aider.

     

    Répondre à ce message

    • #2540069
      Le 4 septembre à 22:56 par Palm Beach Post :: "Cult !"
      Soral répond... sur ERFM ! – Vingtième fournée !

      en Peinture, y’a Nicolas Poussin

      en gros, dans quelque domaine que ce soit,
      c’est la réalisation d’une synthèse de juste milieu, équilibré

      accessible et compréhensible
      comme quand tu manges une cuisine française simple
      même si ça n’existe pas, puisque c’est toujours terroir

      difficile de répondre, le français est à la fois très simple et très compliqué, mais c’est le meilleur du monde : il n’y a rien de meilleur que la langue française

       
  • #2541136
    Le 6 septembre à 18:08 par lameute
    Soral répond... sur ERFM ! – Vingtième fournée !

    En parlant des gens du Nord,j’ai eu l’occasion de croiser un gars de Dunkerque exilé en Haute Savoie...Plus de dents,plus proche du squelette que de l’homme vivant,il ne mange pas mais il boit,au RSA...Ils sont pleins comme ça,les hommes blancs oubliés,ni migrants ni homos,ils n’émeuvent personne...Mais moi il m’a déchiré le coeur...Tant qu’on oubliera ces hommes qui souffrent,tant qu’il y aura des victimes plus importantes que d’autres dans ce monde qui fait souffrir tout le monde,il n’y aura pas d’alliance des luttes. Je suis une femme et il m’est arrivé de tomber sur des prédateurs mais je ne me sens pas une victime perpétuelle.Il y a des hommes qui subissent,il y a des oubliés qui n’ont aucun échappatoire.Les féministes,les indigénistes,les sémites et autres pleurnichards devraient étudier et corriger leur angle de tir.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents