Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Soral répond... sur ERFM ! – Fournée de Noël !

Note de la rédaction

Émission initialement diffusée en exclusivité sur ERFM le 24 décembre 2019 à 19 h.

Après deux ans de questions-réponses en vidéo sur ERTV, l’émission Soral répond revient sous un nouveau format sur ERFM, la radio en ligne et en continu d’Égalité & Réconciliation.

 

Le principe : les auditeurs qui le souhaitent posent leurs questions sur le répondeur d’Alain Soral, qui choisit les meilleures et y répond !

 

Le numéro du répondeur :

0 899 25 22 66

(0,25 €/min)

 

Le numéro est surtaxé afin de limiter les insultes et les messages interminables. Pour ne pas payer trop cher, soyez clairs et concis !

 

Au sommaire de cette dix-septième fournée :

00:27 : Quelle formation de philosophie ?
08:30 : Peut-on être intellectuel et de droite ?
13:43 : La séparation de l’artiste de l’œuvre
22:05 : Laurent Alexandre
28:46 : Les économistes à la télé
33:19 : Frédéric Lordon
35:42 : La mixité à l’école
41:29 : Les MGTOW
48:42 : Joker
54:38 : J’accuse et l’affaire Dreyfus

 

Écouter l’émission :

 

Pour écouter et télécharger l’émission en podcast,
rendez-vous sur le site d’ERFM !

 

À ne pas manquer

Le cours de Sociologie profonde dispensé par Alain Soral, à découvrir sur Kontre Kulture !

 

 

Pour soutenir Alain Soral dans son combat pour la vérité,
rendez-vous sur la page de financement participatif dédiée :

 

Ne manquez pas les dernières analyses d’Alain Soral !

 

L’émission culte Soral répond ! en vidéo, chez Kontre Kulture :

 

Rendez-vous sur kontrekulture.com
pour découvrir les nombreux autres ouvrages d’Alain Soral !

 

Soutenir ERFM

 






Alerter

100 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2351231
    Le 28 décembre 2019 à 12:22 par Papi
    Soral répond... sur ERFM ! – Fournée de Noël !

    Partie 2/2 ( suite et fin ) :
    Mais en règle générale,et sans trop rentrer dans les détails,personnellement je recommande à ce monsieur de lire :
    - pour la philosophie : La République de Platon,L’éthique de Nicomaque d’Aristote, Le monde comme volonté et comme représentation de Schopenhaüer,La critique de la raison pure de Kant,Le capital de Karl Marx,La phénoménologi de l’esprit de Hegel.
    A noter que le site : Les philosophes.fr sur internet aide à approfondir le contenu de ces ouvrages et sur bien d’autres auteurs.
    - pour la philosophie de l’histoire,il est indispensable de lire le monument de la littérature de tous les temps,le livre"Guerre et paix"de Tolstoï.
    - pour la littérature : "Les possédés" de Dosteïveski,"Pour qui sonne le glas"d’Ernest Hemingway","La caverne"José Saramago,...
    Bon courage. ( Fin )

     

    Répondre à ce message

    • #2351447
      Le Décembre 2019 à 19:13 par Brice
      Soral répond... sur ERFM ! – Fournée de Noël !

      Bonjour, j’ai posé la question 1. Je vous remercie de votre réponse complémentaire à celle de M. Soral.

      Merci d’avoir pris le temps de la rédiger.

      Bien à vous,
      Brice

       
    • #2353955
      Le 1er janvier à 17:24 par toto la ciboulette
      Soral répond... sur ERFM ! – Fournée de Noël !

      @papi

      Pour Dostoievsky, rien ne vaut les frêres Karamasof.

      Sinon en lecture je conseille Friedrich Nietzsche avec Aurore qui est une compilation d’aphorisme, où avec des mots simples l’auteur traite de sujets profonds, alors qu’un Kant utilise des mots d’érudits pour définir des choses simples (si je peux m’exprimer ainsi)

       
  • #2351258
    Le 28 décembre 2019 à 13:29 par J.I.
    Soral répond... sur ERFM ! – Fournée de Noël !

    Merci pour toutes ces explications qui nous éclairent sur bien des points et montrent la richesse et l’étendue de votre culture.

    Pour Once upon a time in Hollywood de Tarantino, j’ai cru comme vous que c’était un exercice de style (pas si bon). Ce film parle en fait du tournant et la fin de la contre culture voulue par la nouvelle intelligentsia communautaire d’Hollywood. Il se sert de deux marqueurs : les angoisses existentielles d’une star de télé finissante, le Dalton moyen, jouant des westerns conventionnels puis des séries spaghettis, et le meurtre de la femme de Roman Polanski, Sharon Tate par les adeptes du malade Charles Manson. Sharon Tate, représente la star montante (a peine reconnue par le gérant du cinéma) de cette nouvelle élite de la société ouverte de Polanski et Hugh Hefner du manoir Playboy.

    Il y a une courte allusion au pouvoir asiatique montant et à la force mâle représentés par Bruce lee, défoncé par Brad Pitt, le pouvoir profond US.

    Les adeptes de Manson avaient séduit le vieux George Spahn qui avait un ranch de location de chevaux. Manson y a créé la famille, un groupe qui passait son temps à se droguer, voler et baiser.
    Charles Manson, n’était ni un prédicateur ni un agitateur politique mais un musicien raté. Manson envoya ses adeptes se venger d’un producteur Terry Melcher, qui l’avait éconduit. Ce producteur n’habitait plus sa maison de Cielo Drive qui était maintenant occupée par Polanski. Lui était parti mais sa femme et 3 amis y étaient et furent assassinés.

    La contre-culture qui avait servie à éliminer la société patriarcale US menaçait le pouvoir de la société ouverte des élites communautaires qui l’avait créé. Leurs médias se sont servis du meurtre de Tate pour enterrer la contre culture. Les hippies sont décrits comme des végétatifs, des prostituées et des violents. Des goyim zombis qu’ils faut éliminer au lance-flamme, comme les nazis.
    Tarantino se sert de Dalton, l’ancienne Amérique carriériste qui noie son inconscience dans l’alcool, pour éliminer les révoltés du consumérisme en faisant croire que ce sont eux qui détruisent sa société.

    Les assassins de 69 ne furent pas exécutés car en 1972 la Californie bannit la peine de mort. 50 ans après, Tarantino se venge de façon tribale, rendant ainsi son honneur à sa " famille ", une autre escroquerie de grande ampleur toujours active celle-là, complice et coupable de millions de morts.

     

    Répondre à ce message

    • #2351600
      Le Décembre 2019 à 01:20 par Himl’air
      Soral répond... sur ERFM ! – Fournée de Noël !

      J’ai une analyse similaire à la vôtre que je synthétiserai de la manière suivante : tout goym qui remettrait en cause le pouvoir communautaire d’Hollywood, et qui serait de surcroît anti consumérisme, doit être éliminé sans scrupule et violemment par la force .... au lance flamme.... tel un nazi.....

      Un film de propagande pour ceux qui ne sont toujours pas sortie, ou intérêts à sortir, de la 2ème guerre mondiale.....

       
    • #2351925
      Le Décembre 2019 à 17:26 par Karl Hambourg
      Soral répond... sur ERFM ! – Fournée de Noël !

      Et pour tout dire : le showa must goy on. Que seraient des maitres sans esclaves, ce bétail qui s’achète au rabbais ? On s’extasie sur la couleur des murs de notre prison.

       
    • #2351935
      Le Décembre 2019 à 17:58 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Soral répond... sur ERFM ! – Fournée de Noël !

      "Les hippies sont décrits comme des végétatifs, des prostituées et des violents."

      je n’ai pas encore vu le film, mais :
      de quoi ils vont se nourrir, tes hippies ?
      ils habitent où, chez qui ?

      on parle des États-Unis, les petites gens qui sont hors la loi,
      ils vont en prison
      où ils ont éventuellement la "chance" de joindre un gang, et puis, c’est tout

      y’a pas de "contre-culture"
      y’a que la violence

      réveillez-vous
      s’ils ont essayé de te fourguer une "contre-culture", c’est forcément une merde trafiquée
      tout est sous contrôle
      depuis le rappeur jusqu’au punk mes couilles

      accroche un pin’s "Peace & Love" sur ta veste

       
  • #2351536
    Le 28 décembre 2019 à 22:09 par Kroutoy
    Soral répond... sur ERFM ! – Fournée de Noël !

    Mais quel contre sens !!
    Si mon fleuriste grille un feu rouge, il doit en subir les conséquences... malgré son génie incontestable pour les compositions florales.

    N’importe quel individu contrevenant à la loi doit rendre des comptes (dans un monde idéal)

    Polanski a violé des femmes (c’est avéré). Il doit répondre devant la loi pour ses actes criminels. Punkt.

    ... son talent pour raconter des histoires ne rentre pas en ligne de compte.

    Céline n’a ni violé, ni drogué, ni abusé de personne... de quoi Céline est-il accusé. ?? quels sont ses crimes, ses délits ?? tu peux nous le rappeler, tu sera mignon !

     

    Répondre à ce message

  • #2351923
    Le 29 décembre 2019 à 17:18 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Soral répond... sur ERFM ! – Fournée de Noël !

    Alain aiguisé sur le cinoche, ça fait plaisir
    et puis, nuancé, fin, impeccable
    merci

    ça fait plusieurs jours que j’ai reçu le dernier Tarantino
    (qui avait fait un gros effort vers l’âge adulte avec Les Huit Salopards)
    mais toujours pas vu, parce que je suis sur une série en 6 saisons :
    - Justified

    je ne sais pas si notre ami Pierre-Marie est au courant,
    mais c’est pile pour lui, me semble-t-il

    du white trash en veux tu en voilà, des embrouilles à n’en plus finir
    des personnages savoureux

    n’oubliez pas non plus celle que que je vous ai déjà conseillée :
    - Banshee

    et c’est pas de la telenovela,
    c’est formellement bien gaulé

    au plaisir du prochain Soral répond
    perso, j’ai pas de questions, mais j’écoute attentivement
    et c’est toujours un kiff

     

    Répondre à ce message

  • #2352575
    Le 30 décembre 2019 à 15:30 par Adeon
    Soral répond... sur ERFM ! – Fournée de Noël !

    C’est marrant on nous bassine tous les jours sur l’égalité des sexes, l’égalité des genres, l’égalité des sexualités, l’égalité des formes de familles...

    Mais ils ne semblent pas s’intéresser à l’égalité financière. C’est bizarre hein ? C’est tellement bien l’égalité de tout. ^^

     

    Répondre à ce message

  • #2353189
    Le 31 décembre 2019 à 12:10 par Paphythos
    Soral répond... sur ERFM ! – Fournée de Noël !

    Quelque chose me chiffonne sur la notion intellectuel de gauche et penseur de droite.

    La gauche est l’avant-garde du capitale puisqu’elle le reproduit à niveau supérieur, tout en y réintroduisant faussement l’humain.

    L’intellectuel de droite à par définition un train de retard sur celui de gauche, car la droite évolue toujours vers la gauche.

    Monsieur Soral est parfois un intellectuel de gauche, parfois de droite mais le plus souvent il est neutre, ni de droite ni de gauche, il ne promeut pas le capital mais le critique.

    Le vrais intellectuel à mon sens n’est ni de gauche, ni de droite mais bien au contraire, ce que vous êtes monsieur Soral. Merci de m’avoir éduqué !

     

    Répondre à ce message

  • #2353800
    Le 1er janvier à 13:45 par Ripaton
    Soral répond... sur ERFM ! – Fournée de Noël !

    Haha, "Voltaire-Zola-BHL", excellent ! Pour en finir une fois pour toute avec le gros Zola - que j’ai pourtant encore vu cité ici ou là dans les commentaires aux côtés de...Balzac (! !!) - lire le truculent "Je m’accuse" du grand Léon Bloy. Compte est bon !

     

    Répondre à ce message

  • #2354401
    Le 2 janvier à 10:04 par Socrade
    Soral répond... sur ERFM ! – Fournée de Noël !

    sur la première question, apprendre la philo : les que-sais-je sont bien, il y a aussi l’Encyclopédia Universalis qui est difficile mais complète, c’est là que j’ai appris, mais faut savoir que c’est franchement difficile d’apprendre la philo, il faut beaucoup de temps pour s’habituer au langage et à la forme d’esprit avant de pouvoir se faire une idée de ce que ça raconte et de ce que ça vaut, à mon avis faut pas compter trouver réponses aux questions que vous vous posez. (le cours de Soral en mp3 est très bien niveau philo, parfois super-profond.)

    Mais faut surtout savoir que c’est mort la philo, fini, totalement mort, parce que Hegel à achevé la philo et la théologie et pour une raison beaucoup plus profonde : ce qui caractérise la modernité et qui devient officiel dans notre post-modernité c’est -en deçà de l’achèvement hégélien- la défaite de la pensée dans l’incapacité crasse de l’humain à se penser lui-même ; post-modernité, apocalypse, fin de l’histoire, mort de l’Homme désignent ce même état de fait : l’échec, la défaite de la pensée. Même s’il ne connaissent pas forcément le détail hégelo-marxiste, les gens savent parfaitement que la pensée ne marche pas, qu’elle a conduit aux grandes guerres et exterminations du 20ème siècle, c’est ce qui définit précisément la post-modernité : personne ne va croire qu’un système philosophique puisse changer les choses, sauf en pire. Donc l’intérêt pour la philo ne peut être qu’un passe-temps nécrologique, faut pas espérer trouver une solution au monde dans la philo, c’est vraiment mort.

    Ce qui va vraiment changer la condition humaine dans un avenir relativement proche c’est l’immortalité biologique par manipulation de l’ADN.

     

    Répondre à ce message

  • #2365494
    Le 16 janvier à 13:10 par safir
    Soral répond... sur ERFM ! – Fournée de Noël !

    La grande nouvelle c’est la préparation du prochain Best Seller d’Alain Soral... si dans le pays de "la liberté d’expression" une coédition avec un grand éditeur (Blanche par ex) est encore possible pour "l’ennemi médiatique numéro 1".

     

    Répondre à ce message

  • #2368586
    Le 20 janvier à 03:43 par Michelly58
    Soral répond... sur ERFM ! – Fournée de Noël !

    Hum pour en revenir à Joker cet auditeur a fait l’erreur d’en faire un film Gilet Jaune car il voulu transposer un problème français sur un film américain, or Joker traite d’une problématique très américaine qui est le déremboursement des médicaments pour les malades mentaux se qui posent de gros problèmes de sécurité aux États-Unis.

    N’ayant pas vu le film mais lu seulement quelques spoilers et avis sur Twitter je ne pourrais pas juger, cependant je pense que le film à voulu se la jouer faussement dissident afin de faire un max de pognon mais qu’au fond cela reste du Marvel movie classique c’est juste le fait que le méchant soit le héro qui le rend novateur, mais à part ça c’est tout.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents