Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un conducteur fonce dans la foule à Toronto, 10 morts et 15 blessés

Le conducteur d’une camionnette a été interpellé lundi [23 avril 2018] à Toronto, au Canada, au terme d’une course folle dans la foule, tuant dix personnes et en blessant 15 autres. Si l’acte est considéré comme « délibéré » par le chef de la police canadienne, il est considéré comme « isolé » par les forces de sécurité canadiennes.

 

Les autorités canadiennes privilégient la thèse d’un acte isolé, ne visant pas la « sécurité nationale », alors que le conducteur d’une camionnette a délibérément foncé dans la foule à Toronto lundi. En soirée, la police a revu à la hausse le bilan du véhicule-bélier : 10 morts et 15 blessés, suite au décès d’une personne admise à l’hôpital.

Les forces de police ont toutefois écarté la piste terroriste, alors que Toronto, plus grande ville du Canada, accueille actuellement les ministres des Affaires étrangères et de la Sécurité publique des pays du G7.

« Les informations disponibles à ce stade indiquent que cet événement ne semble aucunement lié à la sécurité nationale », a ainsi déclaré le ministre de la Sécurité publique, Ralph Goodale, s’appuyant sur les conculsions des différentes agences de sécurité et de renseignement du Canada, en laissant entendre qu’il s’agissait d’un acte isolé. La réunion se poursuivra donc comme prévu mardi, a assuré la chef de la diplomatie canadienne, Chrystia Freeland.

 

« Mobile exact » pas encore déterminé

« J’ai été profondément attristé d’apprendre l’attentat tragique et insensé survenu à Toronto », a déclaré le Premier ministre Justin Trudeau lundi soir dans un communiqué. « Attentat », un terme employé en français par le Premier ministre, qui ne suggère pas « une connexion terroriste de nature à menacer la sécurité nationale », a précisé à l’AFP son cabinet.

Rapidement arrêté, le chauffeur de la fourgonnette de location a été identifié comme étant Alek Minassian, âgé de 25 ans et originaire de Richmond Hills, en banlieue nord de Toronto, a relevé Mark Saunders, chef de la police de la ville.

[...]

Ces faits rappellent les modes opératoires d’attaques à la voiture-bélier dans plusieurs grandes villes, comme New York, Barcelone, Londres, Nice, Paris, Berlin ou Stockholm, où des éléments radicaux à bord de véhicules ont fauché mortellement des piétons.

Lire l’article entier sur franceinter.fr

 

Le Canada à la pointe de l’ingénierie, voir sur E&R :

Sur le « terrorisme islamique », lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Un extrémiste arménien ... c’est nouveau ça.

     

  • Non mais apparemment, les dirigeants canadiens veulent le bien-être de leur peuple, puisque le Canada est à la pointe de la tolérance : les Juifs peuvent désormais fumer du cannabis casher, et pour finir le totalitarisme LGBT poursuit son avancée .C’est formidable, tout va bien et la cerise sur les gâteaux, un conducteur fonce dans la foule à Toronto, 10 morts et 15 blessés .Ne changez rien, ça roule .On voit ou peut mener le libéralisme totalitaire, comme en France d’ailleurs et partout en Europe .Et après, ils veulent faire la morale sur la démocratie en Syrie, en Libye et en Irak, en leur balançant des bombes, et déplaçant des populations . On ne peut faire mieux pour détruire les peuples ,puisque tout est lié .


  • " Minassian " Ca sonne arménien non ? En tout cas il avait la haine . Si ça se trouve il ne se sentait pas aimé, la frustration et la rancoeur ?Allez savoir pourquoi un cinglé peut délibérément assassiner une dizaine de personne si ce n’est pas un acte terroriste islamiste .

     

    • Ce n’est pas un acte terroriste, puisque pour être terroriste l’acte doit menacer la sécurité nationale (dixit Troudeau).
      Et puis, argument suprême, il n’a pas laissé sa carte d’identité dans la camionnette.


    • Detectice x est un fin limier et a raison, pas de carte d’itentité , et j’ajouterai non fiché, non suivi par un agent de liaison des services de sécurité, et non revendiqué par les égorgeurs islamistes modérés, c’est peu être juste un tordu comme la société contemporaine en fabrique par "fournées".


  • Le problème c’est l’exaltation de l’égo. Les gens sont prêts à tout pour avoir leur nom en première page des journaux.
    Cette attaque fait suite à une du même genre, causée par un déséquilibré à Münster.
    J’espère que cela ne va pas devenir une mode chez les détraqués.


  • "L’important c’est que çà n’arrive pas trop souvent... pour que les peuples ne commencent à se poser des questions... Un coup à l’est... un coup à l’ouest... et vice-versa. Mais pas trop fréquent." - Jean-P., franc-maçon.


  • Ca veut dire quoi que ça "ne vise pas la sécurité nationale", Toronto ne fait pas partie de leur nation ? Pourquoi pour certaines attaques, on sait tout de suite que c’est "terroriste", comment font-ils pour savoir que ça ne l’est pas, parce qu’il n’a pas un nom arabe ?

     

    • "ne vise pas la sécurité nationale" c’est du jargon "politicaly correct" pour dire « ce ne sont pas des Arabes qui ont fait le coup ».

      À Toronto (plus grosse ville du Canada) plus de la moitié des habitants ne sont pas nés au Canada. C’est une énorme tour de Babel où tous les gens s’aiment dans la joie éternelle du dollar et du libéralisme salvateur. Quand bien même le type aurait été un salafiste, ils l’auraient caché ou il lui aurait trouvé une bonne raison du type maladie mentale. Car selon le catéchisme multiculturaliste canadien, il est impossible qu’il y est des tensions entre les communautés.

      En fait le Canada, en excluant le Québec où le nationalisme est bien vivant quoi que passablement affaibli, est un pays où les habitants n’ont rien en commun entre eux à part habiter géographiquement un territoire. Pas d’histoire commune, pas de culture commune. Trudeau l’avouait candidement l’automne dernier dans une entrevue au New York Times : « Les pays avec une identité nationale forte éprouvent des problèmes à intégrer les immigrants qui viennent de partout. Le Canada n’a pas d’identité qui lui est propre (There is no core identity in Canada). Nous sommes le premier État postnational au monde. »

      Un État postnational ! Sans culture ni identité propre !

      Pas surprenant que des millions de Québécois francophones veulent sortir du Canada afin que le Québec devienne enfin un pays. Vous commencez à piger ce qu’on doit endurer depuis 1982 ?


    • #1951777

      @ jvidepi
      La très large majorité des québécois rejettent l’idée de Québec indépendant de 1(voir les précédents référendum et les innombrables sondages) et de 2 le Canada fait partit avec l’Australie des pays qui ont le moins d’homicides(meurtres), violences liés aux gangs et groupes criminels, agressions sexuelles/viols, crimes en tout genre etc...
      Désolée de vous contredire mais le Canada est 10 fois plus sécuritaire que l’Europe ou les États-Unis et ce malgré la très forte présence de gens issus de l’immigration...
      Désolée mais ce sont des ***faits*** à partir de là les opinions, que ce soit le mien ou le votre, ne valent rien !


    • @ ça-devient-chaud
      Le Canada est relativement peu peuplé. Voilà une bonne raison de sa criminalité moindre. Le climat peut aussi repousser les paresseux-agressifs, qui sont les plus dangereux. Enfin, c’est si loin de l’Afrique. Quant aux "latinos" qui montent jusqu’au Nord lointain, ils ont en général l’intention de travailler (dur) dans les pêcheries, les bûches.
      Jvidepi me paraît très lucide.
      Si les Québécois sont en majorité contre le séparatisme, cela donne une idée peu flatteuse de leur esprit (courage, intelligence).


    • @ Ça devient Chaud

      Je ne crois pas avoir parlé de sécurité publique. Mon intervention concerne la volonté d’une élite angloprotestante et mondialiste de dissoudre le seul bloc culturel cohérent du Canada soit le Québec francophone et catholique issu de la colonisation française de 1534 à 1763. C’est en 1982 suite au premier référendum sur l’indépendance que Pierre-Eliott Trudeau (le père de l’autre) a fait enchâssé le multiculturalisme dans la constitution comme doctrine d’état afin d’attaquer le peuple Québécois dans son essence.

      Maintenant, au référendum de 1995, les Québécois FRANCOPHONES ont voté à 62% pour l’indépendance. C’est l’ajout des votes anglophones et allophones qui a fait baisser le score global à 48.5% OUI, 51,5% NON. D’ailleurs ce référendum est passé à l’histoire comme étant "le référendum volé" puisque les forces fédéralistes ont triché de multiples façons notamment en accélèrent des centaines de milliers de demandes de citoyenneté (dont certains des terroristes) et par la participation frauduleuse d’environ 450 000 électeurs qui ensuite se sont évanouis dans la nature.

      Enfin, les sondages récents démontrent qu’encore aujourd’hui la moitié des Québécois FRANCOPHONES veulent un Québec indépendant. Nous luttons contre une tendance mondiale lourde qui condamne tous les nationalismes. D’ailleurs le score serait meilleur si l’on avait des médias compétents, non corrompus et indépendants. Les voici les faits !

      https://tinyurl.com/y7fm6pbd
      https://tinyurl.com/ya3qqfsn
      https://tinyurl.com/yc4zaa76


  • L’auteur du massacre à Toronto aurait fait part sur les réseaux sociaux de son "célibat involontaire", se disant rejeté par les femmes....
    Pas exclu que notre société produira à l’avenir de plus en plus d’hommes déséquilibrés de ce genre...


  • Interdisons la vente d’armes immediatement !

    Allez Jimmy Kimmel, montre nous tes larmes en prime-time et changeons la constitution pour tes bons sentiments.


  • Pas terrorisssss ! Pas jihadisssss ! Pas racissssss ! Juste déséquilibré. Stop ! Affaire suivante !!!

    Voilà comment devraient être résumés ce genre de fait -divers, ô combien banalissime, dans la presse écrite. Inutile de noircir des pages. Tout bénéfice pour la forêt amazonienne.


  • Etrange communiqué, je cite : "Les informations disponibles à ce stade indiquent que cet événement ne semble aucunement lié à la sécurité nationale..." selon le ministre de la Sécurité publique, Ralph Goodale"
    "J’ai été profondément attristé d’apprendre l’attentat tragique et insensé survenu à Toronto", a déclaré le Premier ministre Justin Trudeau
    La question est : est-ce que Mr Ralph Goodale, ministre de la sécurité publique, a le même niveau d’information que le 1er ministre Mr Trudeau ?
    Sachant qu’un "attentat" (terme utilisé par Mr Trudeau) menace bien évidemment la sécurité nationale ?
    De toute façon, foncer dans la foule avec ou sans mobile politique ou autre est un attentat puisque cela vise à terroriser les gens.
    Bref, à chaque fois, ils tentent de minimiser les choses.


  • #1952029

    Et zuuut ! C’est pas un arabe ou un musulman.

    Gageons que pendant l’enquête on va trouver qu’il mangeait du couscous et des kebabs tous les jours, loleu !


  • Cessez votre propagande folle. Il ne s’agissait que d’un jeune homme mentalement instable. Sur ses réseaux sociaux, on pouvait y lire peu après le drame ses motivations : sa frustration d’être célibataire. Il cherchait à se suicider en étant tué par la police, ce que l’officier a refusé malgré les “nombreuses menaces” envers la police du jeune homme.


Commentaires suivants