Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un rapport d’Oxfam étale l’indécent accaparement des richesses par le CAC40

Nous vivons bien dans un pays de plus en plus inégalitaire, c’est pour ça que les oligarques font tout pour nous diviser. L’inégalité est l’ADN du système libéral qui tient sur le mensonge démocratique de la trinité révolutionnaire « liberté, égalité, fraternité ».

 

Car il y a de moins en moins de liberté, l’égalité est un leurre et la fraternité est attaquée de toutes parts.

L’inégalité est source de violences, violences attisées à dessein par le pouvoir profond : violence terroriste, violence du chômage, violence migratoire.

Il n’y a qu’une méthode contre cette tendance socialement mortelle : mettre fin à la hiérarchie des communautés intermédiaires qui engraissent au détriment du peuple entier, dénoncer l’oligarchie raciste qui noyaute l’État, et engager la réconciliation nationale contre la menace commune.

- La Rédaction d’E&R -

 

 


 

Un système favorisant l’extrême minorité des plus riches, au mépris même des règles que se fixe habituellement l’économie de marché : c’est un tableau très sombre du capitalisme français que dresse l’ONG de lutte contre les inégalités Oxfam dans son dernier rapport.

 

Publié ce lundi 14 mai, celui-ci traite de la question du partage des bénéfices au sein du CAC40, groupe qui réunit les plus grandes entreprises françaises. Les résultats présentés, qui se basent sur les données publiées par les compagnies entre 2009 et 2016 ainsi que des questionnaires envoyés par Oxfam, sont édifiants.

 

La France championne du monde des dividendes !

D’après l’ONG dirigée par Cécile Duflot, plus de deux tiers (67,4%) des bénéfices du CAC40 depuis 2009 ont été reversés aux actionnaires, faisant de la France « le pays au monde où les entreprises cotées en bourse reversent la plus grande part de leurs bénéfices en dividendes aux actionnaires ». Cette évolution est relativement récente, puisque dans les années 2000 moins d’un tiers des bénéfices étaient dépensés en dividendes.

Surtout, cette tendance se fait au détriment des salariés, qu’Oxfam qualifie de « grands sacrifiés de ce partage inégal » : 5,3% des bénéfices seulement leur sont versés sous forme d’investissement et participation. Une somme 15 fois inférieure aux dividendes. La confédération calcule même que si les entreprises du CAC40 avaient maintenu en 2016 le même niveau de dividendes qu’en 2009, « l’ensemble des travailleurs du CAC40 dans le monde auraient pu voir leurs revenus augmenter en moyenne d’au moins 14.000 euros sur la période, soit plus de 2.000 euros par an et par employé ».

[...]

Des écarts de rémunération indécents

Mais au-delà de la question des dividendes, tout sens de la justice sociale et de la décence semble avoir quitté les pontes du CAC40. Les écarts de rémunération qui y règnent relèvent presque de l’absurde : en 2016, les patrons du CAC40 gagnaient en moyenne... 257 fois le SMIC, et même 119 fois plus que la moyenne des salariés de leur entreprise. Oxfam dénonce l’alimentation consciente et organisée d’une « spirale des inégalités » au sein du CAC40 :

« Afin de maximiser leurs bénéfices et la rémunération de leurs actionnaires, les entreprises exercent une pression à la baisse sur les salaires au sein de leurs groupes et dans leurs chaînes d’approvisionnement et multiplient les techniques pour échapper à l’impôt, y compris en utilisant les paradis fiscaux pour des montages d’évasion fiscale », écrit l’ONG.

En effet, à mesure que les dividendes et les écarts de rémunération augmentaient, le recours aux paradis fiscaux s’est également accru au sein des grandes entreprises françaises : 1.454 filiales situées dans des paradis fiscaux étaient détenues par le CAC40 en 2016.

Lire l’article entier sur marianne.net

À ne pas manquer, sur E&R :

Le CAC 40, ver solitaire de l’économie nationale, voir sur E&R :

 

Changer de modèle économique avec Kontre Kulture :

 

Plus nécessaire que jamais, militer pour la réconciliation nationale avec Dieudonné et Alain Soral :

 






Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Une situation classique, quoi !! Seulement en France ou alors le propre de toutes ces entreprises qui font partie de ces indices comme d’autres ailleurs mais seulement grâce aux bourses dites "internationales" ?
    La façon dont est organisé le marché boursier est elle une garante de la vraie valeur de ces entreprises et donc de ce si fameux CAC40 qui dit bien des choses mais quoi ?
    L’étude brillante ci avant est elle une sorte d’analyse d’une autre chose que ce si fameux CAC40. Dans le fond ?
    La tristesse ? Ouvrière et donc nationale ne serait ce qu’un peu. Due à ces espèces de monstres-golum. Va t elle perdurer aussi au delà des grèves même massives et donc justifiées ?
    Où se situe le point de rupture non pas du marché boursier mais de celles et ceux qui le gèrent ? En ce sens la pression sur ces espèces de systèmes fermés va t elle d’abord pour leurs effets premiers sur les dirigeants et dirigeantes de ces entreprises justement qui se cooptent. En des faveurs et conforts fort peu concurrentiels ensuite ! En ce qui concerne les monstrueux bénéfices ? Et bien un système clos déjà pour les garder ! Pour un investissement où ensuite car l’entreprise un machin qui évolue car d’autres en concurrences évoluent aussi !
    Le global mangé en bénéfices d’abord par les dirigeantes et dirigeants manque t il ensuite dans l’entreprise pour son renouvellement et développement car ?
    Moins d’intérêt pour cela c’est à dire ? La pérennité de l’entreprise justement voire sa croissance pour plus d’emplois et aussi ?
    Des salaires plus hauts et plus nombreux aussi peut être car ? Le développement de l’entreprise nécessite des travaux dans celle qui existe déjà maintenant avec celles et ceux qui y travaillent pour la développer et donc ? Plus d’heures de travail pour être au niveau. De la concurrence !
    Européenne ? Quand même ? Aussi ?
    En ce sens le libéralisme est il perçu en France voire ailleurs comme une menace à cause justement de son non respect car ? Si l’entreprise est un souci !! Pour ses dirigeantes et dirigeants d’abord et bien ?
    L’espace libéral permet et doit !! Garantir justement sa pérennité et son développement qui permettra des richesses plus grandes à ses ouvrière et employés !

     

    Répondre à ce message

  • Le problème n’est pas l’inégalité, mais l’injustice.
    "tu n’avantageras pas le faible et tu ne favoriseras pas non plus le grand, mais tu jugeras ton prochain avec justice". (Lévitique 19, 15)

     

    Répondre à ce message

  • J’adhère, sans réserves, à la charte d’Egalité & Réconciliation

     

    Répondre à ce message

  • Les citations,ci-après,semblent convenir à l’avilissement régnant dans le monde :
    - Ceux qui votent pour la mafia ne sont pas des victimes,mais des complices.
    - Les esclaves sont ceux qui fuient la liberté,en ce sens que lorsque leur seigneur vient à les chasser,ils s’obstinent à chercher un autre.
    - Les esclaves heureux sont les premiers ennemis de la liberté.
    - Il y a ceux qui complotent contre le peuple,et c’est une bande de
    malfaiteurs,il y a ceux qui leur résistent et c’est généralement une
    minorité et puis il y a la majorité qui ne comprend pas ce qui se passe...

     

    Répondre à ce message

  • « plus de deux tiers (67,4%) des bénéfices du CAC40 depuis 2009 ont été reversés aux actionnaires, faisant de la France « le pays au monde où les entreprises cotées en bourse reversent la plus grande part de leurs bénéfices en dividendes aux actionnaires »
    Oui, mais pour information, les dividendes les plus importants ont été versés par les entreprises dont l’Etat (désargenté...) est actionnaire.
    Il faut savoir égalelent qu’Oxfam est financée par Soros...
    Cela ne prouve pas qu’il n’y ait pas d’inégalités, mais il y a celles qu’on dénonce pour agiter le bon peuple, et il y a les autres, les plus imméritées... Taper sur "les patrons" permet d’escamoter le problème des technocrates et autres profiteurs de la finance spéculative.

     

    Répondre à ce message

    • #1965338
      Le 14 mai à 15:23 par "Tu dois admettre que dieu ne t’aime pas du tout !"
      Un rapport d’Oxfam étale l’indécent accaparement des richesses par le (...)

      Oui, mais pour information, les dividendes les plus importants ont été versés par les entreprises dont l’Etat (désargenté...) est actionnaire.



      Donc l’état touche un paquet de dividendes également et proportionnellement à son "portefeuille" d’actions. Non ?

      De plus, les patrons, les financiers sortent souvent des mêmes grandes écoles élitistes et passent du privé (PDG ou membres des conseils d’administrations, du directoire des entreprises du CAC dans la finance/banque,assurance,énergie) à la fonction publique au gré des cooptations entre anciens de....et faisant partie du réseau de...
      Parfois, ils cumulent haut fonctionnaire et membre du conseil d’administration/de surveillance d’une entreprise dont l’état est actionnaire.

      PS : lire La Violence des riches ( Monique et Michel Pinçon)a

       
  • Et qui paye Oxfam pour enfoncer les portes ouvertes ? Marianne ferait mieux de se demander ce que compte faire l’État français s’agissant des diktats imposés par les Usa aux multinationales françaises en Iran ou ailleurs.

     

    Répondre à ce message

  • #1965327
    Le 14 mai à 15:09 par Socialiste inJustice Warrior
    Un rapport d’Oxfam étale l’indécent accaparement des richesses par le (...)

    Un rapport d’Oxfam étale l’indécent accaparement des richesses par le CAC40
    Heureusement qu’il y a eu la baisse de la taxe d’habitation
    Je sais pas comment Bernard Arnault, Carlos Ghosn, Lakshmi Mittal, Martin Bouygues, Henri de Castries, Rothschild, Rockfeller ,François Pinault ou Vinent Bolloré vont pouvoir se loger sainement
    On a de la chance Macron s’en occupe pour nous , euhh ! pour eux

     

    Répondre à ce message

  • Absolument rien n’empêche les employés de Carrefour d’acheter des actions ( actuellement à 16 euros !!! ) si ce n’est la pleurniche constante entretenue par les extrêmes de gauche se disant les défenseurs des petites gens face aux méchants patrons,JLM est RENTIER de la politique avec un patrimoine frôlant le million alors qu’il n’a jamais travaillé !!! En ce qui concerne les salaires des haut-placés en augmentation quand ceux des caissières baissent, c’est un autre débat !..
    Ps : je suis un smicard sans diplôme qui n’a jamais demandé d’aide à personne !!

     

    Répondre à ce message

  • On aura bientôt tout vu ! Oxfam qui se prend une autorité morale en jugeant les autres de leur manque de moralité. Y a pas si longtemps une affaire de sex party en Haïti a fait scandale en Angleterre ainsi qu’en Belgique. Au moins un des responsables (un belge) de tout cela eu les couilles d’admettre que cela était une pratique courante. Il était même un peu choqué de toute la controverse que cela avait pu suscité. Ça ne s’invente pas.

     

    Répondre à ce message

  • C’est ce qui s’ appelle l’ euromondialisme et ils sont 65% en France à avoir voté pour ça !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents