Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Une grande fortune au secours de Slate : les Rothschild

Jean-Marie Colombani, un exemple d’indépendance journalistique

Le site, qui n’a jamais été bénéficiaire, a rejoint le giron de Benjamin et Ariane de Rothschild au prix d’une réduction de l’équipe rédactionnelle.

 

Un autre média entre dans le giron d’une grande fortune. Depuis peu, le site d’information Slate.fr est majoritairement détenu par Ariane et Benjamin de Rothschild. Déjà principal actionnaire du magazine en ligne, le couple à la tête de la banque privée suisse Edmond de Rothschild en a pris le contrôle à la faveur d’une augmentation de capital réalisée, selon nos informations, le 30 juin.

[...]

« Il a fallu que Colombani convainque Ariane de Rothschild, raconte un salarié, sous couvert d’anonymat. Elle ne voulait pas être majoritaire, de peur d’être assimilée aux autres milliardaires qui détiennent des médias. »

 

Petit empire

Classés à la 18e place des plus grandes fortunes de France par le magazine Challenges, Benjamin de Rothschild et son épouse Ariane sont respectivement président du conseil d’administration et présidente du comité exécutif du groupe Edmond de Rothschild. Ce petit empire de la finance, basé à Genève, est surtout connu pour son activité de gestion d’actifs. Il ne doit pas être confondu avec Rothschild & Cie, la banque d’affaires – où a travaillé Emmanuel Macron – dirigée à Paris par David de Rothschild, un cousin de Benjamin de Rothschild. Les deux branches de la grande famille sont d’ailleurs en froid, se disputant l’usage du célèbre patronyme.

Pour Slate, il s’agit moins d’un rachat que d’un sauvetage. En accès gratuit, le site d’information – cofondé en 2009 par Colombani, l’essayiste Jacques Attali, les journalistes Éric Le Boucher, Éric Leser et Johan Hufnagel (devenu directeur en charge des éditions de Libération) – n’a pas trouvé son modèle économique. Depuis sa création, la déclinaison française du Slate américain n’a jamais été bénéficiaire.

[...]

Ce changement d’actionnaire s’accompagne d’un renouvellement de l’équipe. Si Colombani reste président de la société, qui compte aussi comme actionnaires minoritaires Alain Minc et Bernard Arnault, il aura à ses côtés un nouveau directeur général : Marc Sillam, proche des Rothschild, remplace Éric Leser, un cofondateur. Un nouveau rédacteur en chef, succédant à Charlotte Pudlowski, qui a décidé de partir, est arrivé cette semaine : il s’agit de Christophe Carron, un ancien de Voici et de Canal +, qui a travaillé ces dernières années à la Nouvelle Édition et au Grand Journal.

Lire l’article entier sur liberation.fr

L’histoire de la presse a toujours croisé celle de la Haute banque,
lire sur Kontre Kulture

 

Colombani, la presse et les Rothschild, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ne les appelez pas "journalistes" : ce sont des propagandistes, de petits mercenaires du système...

     

    • Pas même " mercenaires " , c’est trop d’honneur ! Je dirais " caniches " ou " kapos " de l’empire à l’instar des pseudo élites dont nous héritons !


    • #1786371
      le 18/08/2017 par homme_des_forêts
      Une grande fortune au secours de Slate : les Rothschild

      Nan mais moi aussi, quand j’imagine manœuvrer un gros avion, j’affirme être un pilote, un grand pilote d’ailleurs ! (boutade)

      Laissons les fantasmer si cela leur fait plaisir !
      Et prions pour que les crédules se rendent compte des supercheries égotique.
      Il n’y a, semble t’il, que d’expérimenter sa crédulité pour s’en rendre compte et ensuite ne plus suivre cette voie.


  • #1786349

    « Il a fallu que Colombani convainque Ariane de Rothschild, raconte un salarié, sous couvert d’anonymat. Elle ne voulait pas être majoritaire, de peur d’être assimilée aux autres milliardaires qui détiennent des médias. »

    Hahaha qu’est-ce-qu’ils nous prennent pour des cons,il n’y a pas à dire !

    "Les deux branches de la grande famille sont d’ailleurs en froid, se disputant l’usage du célèbre patronyme."

    Si on ne croit pas celle là ils nous en raconteront une autre hahaha. Sinon plus sérieusement, il n’y a que du beau monde là dedans Alain Minc, un grossiste en futals pour unijambistes, et maintenant une branche "dissidente" (hahahaha) des Rothschild. C’est pas une synthèse, c’est une caricature.
    Merci à l’équipe de relayer un tel article, je me suis presque autant maré que dans un spectacle de Dieudo


  • Slate est un vecteur de propagande impériale grotesque.


  • #1786408
    le 18/08/2017 par The Médiavengers
    Une grande fortune au secours de Slate : les Rothschild

    Ah oui, on sent bien le renouvellement et la diversité d’opinion ! A se pisser dessus de rire.


  • Slate, le petit frère d’Atlantico ?
    Les organes de la propagande atlanto-sioniste...


  • J’espère que les gros bonnets de la finance mettront au chômage Eric Le Boucher, ce rampant qui débite avec délectation ses salades insipides...


  • A propos d’indépendance journalistique..Un p’tit tour par France Inter :
    le journal : Frédéric Benyada
    la météo : Yohanna Yakin
    avec un sujet sur Alexandre Jacob, le modèle d’Arsène Lupin, qui volait les riches pour donner aux pauvres,
    Sana oublier Erik Orsenna sur La Fontaine,
    et Julia Foys qui se pâme à chaque mot de Simon Liberati...
    J’en ai des kilomètres comme çà, bon mais là j’ai ma dose pour aujourd’hui..
    Digressé-je ? Pas vraiment on parlait d’indépendance journalistique, le contraire d’allégeance communautaire...


  • #1786664

    Les fameux médias ’’français’’.....