Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Une semaine avant le premier anniversaire du mouvement, les Gilets jaunes défilent encore

Pour l’acte 52, des milliers de Gilets jaunes ont défilé dans plusieurs grandes villes de province, le 9 novembre. À Paris, le début de journée a été calme avant qu’une manifestation sauvage à La Villette ne dégénère.

 

Plusieurs milliers de Gilets jaunes ont défilé le 9 novembre pour l’acte 52 dans plusieurs villes de France, à Montpellier, Toulouse, Bordeaux ou Strasbourg, une semaine avant le premier anniversaire du mouvement, dans une ambiance parfois tendue.

À Montpellier, près d’un millier de personnes ont manifesté, selon la préfecture, en réponse à un appel national. La manifestation a été marquée par plusieurs interpellations (12 personnes peu avant 18h, toujours selon la préfecture). Trois policiers et un manifestant ont été légèrement blessés, a précisé la préfecture de l’Hérault à l’AFP. France 3, qui cite un observateur de la Ligue des droits de l’Homme, assure que six manifestants auraient été blessés.

À Strasbourg, quelques centaines de Gilets jaunes, dont beaucoup venus de la Lorraine voisine, ont aussi répondu à un appel régional à manifester dans la capitale alsacienne.

À Toulouse, environ 300 personnes, une bonne partie d’ailleurs n’arborant pas le gilet jaune, ont manifesté dans le centre-ville. Le cortège a d’abord emprunté des rues étroites pour éviter les forces de l’ordre mais après deux heures de mobilisation, une centaine de manifestants se sont dirigés vers un cordon de CRS. Après quelques dizaines de minutes de face-à-face et diverses sommations, les CRS ont tiré des grenades lacrymogènes pour disperser les manifestants.

À Bordeaux, les manifestants ont été rejoints par des manifestants kurdes. Aux « Assassin Erdogan, Rojava vivra, Rojava vaincra » répondaient des « Travaille, consomme et ferme ta gueule ». Des Gilets jaunes ont également occupé les rails de la gare de Bordeaux Saint-Jean.

À Paris, les Gilets jaunes ont manifesté devant le siège de grands médias. Les manifestants reprochent à ceux-ci d’être déconnectés des souffrances des Français. « On est là pour essayer de convaincre les journalistes qui sont encore honnêtes de nous aider », a déclaré l’un d’eux pour RT France.

En milieu d’après-midi, des manifestants se sont rendus dans le XIXe arrondissement dans le quartier de La Villette pour un rassemblement sauvage. Des barricades ont été érigées, selon des images du journaliste indépendant Charles Baudry.

Les forces de l’ordre sont alors intervenues et quelques heurts ont éclaté.

À ne pas manquer, sur E&R :

 






Alerter

43 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Blocage du flux économique en mettant en place des barricades à côté de chez soi, comme au début, voilà la recette qui marche. Et c’est parce qu’elle marche que le mouvement à été réorienté vers la manif en centre ville, terrain de jeu des crs.

    Chers amis en vérité les cartes sont entre nos mains.

     

    Répondre à ce message

  • #2318665

    Même costume, mais est-ce encore les mêmes gens ?

     

    Répondre à ce message

  • #2318672

    Au moins là !
    Une constance ! Dans le souci de faire mieux en République. Française ...
    Les besoins restent présents mais avec des difficultés pour les exprimer. Car bien des pauvretés malgré une France productive quand même ... au vu de son potentiel .. quand même aussi.
    Cette longévité prouve la justesse de ce mouvement même avec des revendications difficiles à transformer en programme politiquement défendable.
    Il est vrai qu’en face ... à l’Elysée, le programme défendable à part des planifications horaires .. pour des voyages "utiles" et médiatisés ..

     

    Répondre à ce message

  • Sans aide extérieure, pas de salut, le pays est officiellement en dictature (en fait il l’est depuis au moins 1940).
    Une révolution colorée (en jaune) serait plausible (aucune allusion à la Chine, mais ainsi elle pourrait rendre la monnaie de sa pièce pour HK).
    Comme en Ukraine tiens...

     

    Répondre à ce message

    • @ Jacques

      Le pays est en dictature officielle depuis 1789, ça s’appelle la république, on en est à la 5ème mouture. L’aide extérieure viendra d’en haut mais pour que le bon Dieu nous entende, il faut prier, chose, que les français refuse de faire pour l’instant.

       
  • La photo en en-tête de cet article est remarquable.
    Je parie que le photographe de l’AFP, à qui elle est créditée sur le site RT, ne s’est même pas aperçu qu’il y avait une boutique (fermée) du voyagiste Thomas Cook en arrière-plan.
    En d’autres termes, qu’il n’a pas fait le lien entre la faillite récente de cette grande enseigne et le désordre social qui s’accélère.
    Elle plairait à Jovanovic à coup sûr !

     

    Répondre à ce message

  • Pour moi le mouvement des GJ a le mérite d’exister et ER a le mérite de ne pas le récupérer mais seulement de le rendre visible et l’analyser.
    Seulement voilà, c’est juste un mouvement de protestation. On râle. On attend que le gouvernement change.
    Or il ne changera pas.
    La solution est de s’organiser en gouvernement bis. Il faudrait des locaux un peu partout. Des financements. Des gens d’astreinte avec un rôle particulier. Un projet.
    Arriver petit à petit à faire adhérer au sens propre.
    Et puis renverser le pouvoir par l’empleur du phénomène.
    J’y crois car si le système actuel ne marche pas, un système parallèle devrait se faire de lui-même. Pas par des coups de force dans la rue, mais tout doucement un peu partout par petite touche.
    Il faudrait pour cela une vraie organisation, et donc des vrais leaders.

     

    Répondre à ce message

  • #2319303

    On peut critiquer les gilets jaunes, le fait qu’ils se soient arrêtés en cours de route, qu’ils n’aient pas su s’organiser en véritable mouvement politique, trouver leur chef, etc. Mais, comme dirait Alain Soral, d’autres médiations étaient sans doute nécessaires pour que cela réussisse parfaitement. En attendant, on doit quand même saluer leur courage, leur ténacité et leur honnêteté.

     

    Répondre à ce message

  • #2319363

    et si pour fermer la gueule des pauvres il suffisait de leurs fermer un oeil ?

    c’est simple , efficace, peu onéreux et sans risque

    la théorie a donc été mise en œuvre ces 12 derniers mois avec courage, efficacité et détermination, en toute impunité , par un ensemble cohérent composés d’incohérents
    dont une majorité sont pères et mères de familles ( ça fait peur, non ? )

    lorsque j’utilise le mot "pauvre" ce n’est absolument pas par cynisme mais il faut appeler un chat un chat, c’est tout

    maintenant il va falloir s’occuper des rentiers possédants, finir le "job"
    mais qui cela concerne ?

    ceux qui l’hivers dernier arboraient un foulard rouge en criant "c’est bien fait ! "

    les mêmes qui, possédant un petit patrimoine immobilier, vont devoir contre sonnantes et trébuchantes se plier à un ensemble de mesures qui vont grignoter et son patrimoine et son revenu

    les mêmes qui passeront du dépôt de bilan au règlement judiciaire, c’est à dire d’une certaine aisance à la gène quotidienne, c’est fou comme les choses vont vites dans ce sens

    bref une jolie armée d’égoïstes aux poncifs obsolètes
    et bien lorsque ces personnes commenceront a ressentir les premières morsures de la pauvreté elles rejoindront la gueule enfarinée , leurs frères de mauvaises fortunes

    il n’ y a rien attendre, ni du coté de l’église conciliaire, ni du coté des auto proclamés corps intermédiaires, seule la convergence des situations de pauvreté ( effectives ou ressenties ) sera le l’élément fondateur, après .... l’avenir nous le dira

    remercions ER qui GRATUITEMENT, sans distinction de classes, d’opinions et d’origine, permet a toutes personnes le souhaitant de comprendre une situation rendue incompréhensible grace a la qualité de ses intervenants, AS le premier

    je ne suis pas un cire botte, mais il y a des choses qu’il convient de rappeler de temps en temps, le forum étant aussi fait pour cela

     

    Répondre à ce message

  • #2319414

    " defilent"... tout le problème tient en ce seul mot : défilent.

    Les mots ont un sens.

     

    Répondre à ce message

  • #2319415

    Malheureusement la grosse majorité du peuple français a tellement été lobotomisé ou terrorisé qu’il a peur de sortir de chez lui.

    Il suffit que Macron fasse une petite réforme qui ira dans le sens des revendications du peuple (sans entubage par derrière) pour que tout mouvement contestataire cesse. Et ce sera la victoire des leaders gauchistes GJ...

    C’est ce que je ferai si j’étais Macron, faire croire que les GJ et le peuple ont finalement gagné. Pour cela, il suffirait que Macron ouvre un vrai débat avec Boulo, Nicolle, Ludosky, Drouet et Rodrigues et accepte leurs revendications : du fric et un RIC. Mais bien sûr tout cela ne serait qu’un superbe leurre. Pour faire taire la contestation, il suffirait de donner du pognon et de mettre en place un RIC de gauchiste.

    Pourquoi Macron ne fait-il pas cela ?
    Tout simplement parce que la vérité a réussi a pénétrer le mouvement des GJ grâce au travail d’E&R, de Dieudonné et des GJ constituants, ainsi que d’autres influenceurs sur youtube.

    Mais c’est surtout la stratégie d’entêtement et d’humiliation incrémentale systématique des français provenant du gouvernement autoritaire et fasciste de Macron et surtout des réseaux qui sont derrière, qui finira par causer sa perte.

    J’en suis certain, un jour ce sont les européens qui supplieront la Russie ou la Chine de leur ouvrir les portes, il s’agira d’un mur de Berlin ou un rideau de fer inversé...

    L’Union Européenne n’a pas d’autres choix que de devenir une dictature totalitariste impitoyable afin de contrer les puissances actuelles (USA et BRICS), et au poste de "chancelier suprême" de l’UE, il n’y a pas de meilleur candidat qu’Emmanuel Macron car il est soutenu par les réseaux les plus puissants de la planète (les Rothschild qui contrôlent Wall Street, La City, Blackrock et toutes les banques centrales du monde y compris celles des BRICS et de l’Iran).

    Rappelez-vous comment Macron et ses réseaux ont pris le pouvoir avec une facilité déconcertante. Il en sera exactement de même avec l’Union Européenne.

    Voilà exactement à quoi sert l’idéologie du national zionisme que l’on voit émerger aujourd’hui : faire monter un nationalisme européen exacerbé israélo-compatible, c’est la seule stratégie qui leur reste en attendant la fin des règnes de Trump et Poutine (et encore on ne sait pas qui vont les remplacer).

    Je suis sûr que Soral et Hindi valideront bientôt cette analyse de façon prioritaire si ce n’est pas déjà fait.

     

    Répondre à ce message

    • #2319642

      Important : on apprend ces derniers mois grâce à Benjamin Fulford (attention il y’a du bon et du moins bon chez lui), qu’après leur défaite aux USA, en Chine et en Russie (et certainement en Inde) les Rothschilds se seraient relocaliser en Europe pour poursuivre leur agenda de domination mondiale par le biais de l’Union Européenne. C’est la seule option qu’il leur reste en ce moment c’est pourquoi ils ont tout misé sur leur nouveau poulain, Emmanuel Macron.

      Sans parler qu’ils essaient aussi de prendre le contrôle de toutes les crypto-monnaies (c’est pour cela que le Libra de facebook a échoué, ils lui ont barré la route, les banques l’ont refusé, car ils veulent que ce soit uniquement leur crypto qui s’impose comme seule monnaie virtuelle unique, voir Phenix et Immo deux projets de crypto des Rothschilds).

       
    • #2319683

      Je pense que tous les chercheurs de vérité devraient se concentrer sur Macron et l’UE, car c’est devenu le nouvel agenda prioritaire des Rothschilds après la victoire de Trump et la réélection de Poutine.

      Il serait temps de répondre aux questions suivantes :

      1. Pourquoi Macron tient-il à créer une armée européenne ? Pourquoi a-t-il déclaré que l’OTAN était en état de mort cérébrale ? Tout cela est lié. Macron veut un nouvel OTAN, financé et contrôlé exclusivement par l’UE, une armée qu’il n’hésitera pas a utiliser contre les peuples européens en cas de révolte.

      2. Pourquoi les Rothschilds feront en sorte que le Brexit n’aie jamais lieu (sachant que Boris Johnson n’est qu’une nouvelle version de Teresa May, un employé des Rothschilds qui contrôlent toute la politique en Angleterre sauf Nigel Farage et UKIP, d’ailleurs ce devrait être lui qui devrait être en charge du Brexit, tous les autres ne font que jouer dans le théâtre de marionnettes des Rothschilds).
      Aucune sortie de l’UE ne sera désormais tolérée d’ailleurs, les politiciens comme Salvini seront tous progressivement écartés du pouvoir jusqu’à ce qui ne reste plus que des dirigeants soumis à l’UE...

      3. La seule vraie raison qui pousse Macron à créer des liens économiques avec les USA et les BRICS est de brouiller les pistes et d’enrichir l’UE au passage. Mais il n’hésitera pas à entrer en guerre avec eux + tard.

      4. Macron est un sociopathe et un psychopathe de très haut niveau, c’est pour cela qu’il a été choisi, c’est un maître de la rhétorique et du sophisme, ce sont les seules qualités de chef d’état qui intéressent l’oligarchie, Macron est leur meilleur candidat à la présidence de l’UE.
      Cela ne posera aucun problème aux Rothschilds si Marine Le Pen ou Marion Maréchal gagne les élections en 2022, même Mélenchon d’ailleurs car ils sont tous israélo-compatibles.

      5. Les outils de répressions et de flicages sont en train de prendre une proportion très inquiétante en France, reconnaissance faciale généralisée (même la Chine n’en est pas encore arrivée là), identification et répression systématique des manifestants, rien ne semble pouvoir s’opposer à la dérive totalitaire du gouvernement Macron qui finira par s’imposer d’elle-même.

      6. Même si en apparence Macron semble avoir du mal à imposer sa vision pour l’UE et qu’il a beaucoup d’opposition en ce moment de la part des autres membres qui le voient plus ou moins venir de loin et qui le bloquent temporairement, Macron poursuivra son ascension.

       
Afficher les commentaires précédents