Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Virginie Vota – Le mensonge médiatique des féministes

 






Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2692576
    Le 24 mars à 09:35 par Pere fouettard
    Virginie Vota – Le mensonge médiatique des féministes

    Oui, ok, mais je trouve qu’elle parle trop de feminisme, c’est systematique, voyez toutes les dernieres videos. Il faudrait changer de registre, peut etre ? Surtout que la dissidence est convaincue de tout ca, c est le reste de la societe qui restera indecrottable la dessus...

     

    Répondre à ce message

  • #2692588
    Le 24 mars à 09:48 par Système
    Virginie Vota – Le mensonge médiatique des féministes

    Cette fille est très jolie et elle a un bon fond ; mais elle enfonce des portes ouvertes ; tout ce qu’elle dit est connu de tous. Le problème est ailleurs : Tout ce qui arrive est voulu par le Capital, donc dénoncer les effets sans remonter à la cause première est une perte de temps ( même si l’intention est louable)..,

     

    Répondre à ce message

    • #2692638
      Le 24 mars à 11:18 par jean zerien
      Virginie Vota – Le mensonge médiatique des féministes

      Bien d’accord avec vous d’autant que je ne cesse de lui demander de parler d’Hervé Ryssen depuis des mois. Il me semble que sa position plutôt modérée avec presque 100 000 abonnés donnerait d’autant plus de poids et d’écho si elle en parlait et cela ne la discréditerait pas auprès des "tièdes" . Vraiment je ne comprends pas les femmes !! même les plus lucides !

       
    • #2692846
      Le 24 mars à 19:46 par Pangolovitch
      Virginie Vota – Le mensonge médiatique des féministes

      @jean zerien

      Vous avez raison. Mais votre analyse omet un détail : si nobles soient les intentions et les idéaux, le souci du substantiel l’emporte toujours, surtout chez une femme, par essence matérielle. Notre amie ne parlera sans doute jamais de Ryssen, ni de Reynouard, pas plus qu’elle n’a évoqué la cabale contre Soral ou Dieudo. Car, dans la démonologie moderne, ces personnes sont le "mal absolu", comme dirait Valls. Il est donc bien trop risqué de les soutenir, même à mots couverts, surtout lorsque l’on produit des contenus monétisès et que l’on aspire à vivre de ses activités dissidentes. En effet, des plateformes comme Tipeee et Patreon n’hésitent pas à fermer les chaînes de financement aux vidéastes trop borderline, si vous voyez ce que je veux dire... peut-être est-ce pour ces raisons que Mlle. a également supprimé une vidéo de 2016 faisant l’éloge de Pétain, trop risquée au vu des standards actuels de liberté d’expression... Bien sûr, je n’accuse personne d’hypocrisie, les intentions de ces jeunes dissidents sont sans doute pures, je dis simplement qu’il ne faut pas en attendre plus qu’ils ne consentent à dire. Et il est un fait que soutenir publiquement Ryssen est plus dommageable que de cibler quelques passionarias féministes (heureusement) minoritaires.

       
  • #2692595
    Le 24 mars à 10:02 par alpha-roméo
    Virginie Vota – Le mensonge médiatique des féministes

    "Fermer nos frontières" c’est pas vraiment à l’ordre du jour Mlle Virginie !
    Et surtout ne pas oublier la réconciliation homme-femme...

     

    Répondre à ce message

  • #2692596

    Mais qu’est ce qui leur permet de dire que ce sont des hommes ? Après tout c’est une construction sociale hétéro normative , non ?

     

    Répondre à ce message

  • #2692599

    Et il est où là le "pas d’amalgame" ?

     

    Répondre à ce message

  • #2692614

    Nous sommes au cœur de la perversion d’un monde ne fonctionnant plus que selon l’approche technocratique poussée jusqu’au délire. Toute situation, tout fait sont systématiquement passés au tricottage des machines à algorithmes censées régurgiter in fine des statistiques lesquelles autorisent ensuite des technocrates à en tirer des conclusions quasi définitives.

    Là est le problème et par extension, le mensonge.

    Le Vivant ne répond en aucun cas à une litanie de statistiques censées exprimer une articulation logique, procédurale et inamovible de la vérité. Malheureusement, c’est exactement ce que notre modernité finissante et délirante s’entête à pratiquer pour imposer via des médias univoques une unique vérité dans chaque domaine étudié.

    Une constante peut cependant être observée dans ce systématisme pragmatique inquiétant... la fabrique de la peur comme instrument de manipulation majeure au sein de notre civilisaiton dont le langage n’est plus le logo mais... le nombre.

    Tout comme l’homo economicus s’avère incapable de présentir le temps qu’il fera, il lui est désormais devenu impossible de sentir la réalité - à défaut de ne pouvoir y accéder. Le système a donc inventé un monde parfaitement artificiel dont le substrat est la numérisation intégrale du vivant.

    Au cœur de ce monde artificiel, la divinité est la Statistique qui n’est rien d’autre que le jus technocratique de la Grande Machine appelée - par les plus délirants - à gérer l’intégralité de la vie humaine. Poussé à son extrême, on obtient un Ferguson dont les travaux statistiques sur une pandémie imaginaire et projetée a donné le plus grand délire planétaire qu’est le covid2019.

    Dans un monde qui a litérallement achevé, par castration symbolique totale, la dynamique du "yang" (masculin, virilité, action, raison) et imposé à sa place le principe du "yin" (féminité, intériorité, protection, imaginaire sensitif), la Femme est devenu l’outil de destruction le plus redoutable de la Pensée et de la Raison au profit de l’Infantilisme et de l’’enveloppement maternant intégral.

    Le féminisme n’est rien d’autre que la 1ère étape de ce mouvement planétaire dévastateur qui accouche toujours in fine d’une barbarie auto destructrice pour tous les peuples. L’instinct maternel, dans son expression omnipotente infantilise les hommes, empêche l’intégration des limites (la Loi du Père) et par conséquent, pousse au retour à du primaire.

    C’est le spectacle qu’offrent les néo féministes...

     

    Répondre à ce message

  • #2693087

    ca m’a fait marrer le truc de l’anglaise assassinee sur le chemin du retour de chez ses amis : si j’ai bien compris,cette nana avait un bon boulot et etait qualifiee de femme forte et independante et elle a choisi de faire 4 km de marche a pied pendant 50 minutes pour rentre chez elle...
    Putain,elle fait quoi de son fric ? elle peut pas acheter un velo,un patinette,un uber ou un taxi ? y a un truc ca s’appelle une voiture je crois ...ses potes peuvent pas la ramener chez elle ? ah non,y en a qui va tenter de monter boire un dernier verre ? Mais choisis mieux tes amis, toi la nana super-boss...
    elle a fait la rebelle et s’est deplacee en douce en dehors des heures autorisees ? pas de chance,un policier l’a chope...Eh oui,les ennuis arrivent surtout si on les cherche bien...

     

    Répondre à ce message

  • #2693095

    Les masculinistes americains disent que toutes ces histoires sont destines a intimider les 80% d’hommes "betas" c’est a dire les "normaux",les "pas ambitieux" pour qu’ils ne s’aventurent plus a tenter leur chance avec une femme. D’apres eux, les femmes en politique ne tendent qu’a un seul but : maximiser les chances qu’une femme puisse s’accoupler avec les 20% d’hommes "alphas":il faut donc minimiser les chances qu’une femme se meprenne et confonde cet homme issu des 80% du bas qui ose l’aborder apres avoir rassemble tout son courage avec un des gars du 20% du haut. Donc on va pondre des lois qui vont menacer de poursuites judicaires tous ces imposteurs meme retroactivement,une fois que la nana se sera apercu qu’elle s’est faite avoir par un baratineur qui n’a fait que louer un airbnb et une audi pour la baiser...
    C’est la meme chose que l’histoire du patriarcat blanc:il s’agit d’empecher un comportement juge "indesirable" c’est a dire le vote protestataire RN par la honte et l’intimidation.
    Marine lepen,en tant que femme divorcee et peut etre soupconnee d’etre membre de la "sororite",devrait peut etre donner des gages envers les hommes dans son programme electoral pour en rassurer certains.

     

    Répondre à ce message