Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Virginie Vota – Pour en finir avec le mythe du patriarcat oppresseur

Virginie Vota, sur E&R :

 






Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • c’etait quoi les privileges patriarcaux ? mourir a la guerre et devoir se sacrifier pour le groupe.Parce que les societes qui protegeaient leurs femmes et avaient une meritocratie parmi les hommes avaient le plus d’enfants ( femmes protegees) et pouvaient les nourrir ( meritocratie parmi les hommes producteurs).
    Les feministes peuvent l’ouvrir de nos jours parce que des generations d’hommes sont morts pour apporter le confort materiel actuel. Mais les societes riches deviennent decadentes,des hommes faibles appellent les predateurs et la dissuasion nucleaire ne sert a rien si l’armee ennemie est deja sur votre sol...Est ce que les algeriens qui en ont marre d’un bouteflicka sur leur sol voudront d’un cousin a bouteflicka ou d’un neveu a MBS sur le sol francais ?
    encore 15 ans d’automne puis viendront les 30 ans d’hiver. Preparez vous....

     

    Répondre à ce message

    • Ce sont évidemment les meilleurs qui meurent à la guerre ; la guerre est une sélection naturelle a l ’envers ; les meilleurs , les plus courageux , valeureux et génétiquement avantagés sont envoyés au casse -pipe .Reste les planqués , les pleutres , les dégénérés qui se reproduisent et ça donne les générations actuelles mâchonnant leurs stupides litanies féministes mais pas que ; ajoutons à cela les importations des prolétariats les plus arriérés . . . ; et vous avez un peuple soumis sans âme et sans avenir . Mais non l ’âme de la France n ’est pas morte ; quelque chose bouillonne au fond de ce vieux pays .la France n ’est pas destinée à la médiocrité ;De Gaulle le disait et il avait raison .Il va se passer des choses

       
  • Les féministes ont gagné, dites moi que nous sommes encore en patriarcat, sans blague !
    Je ne connais pas une femme qui ne s’identifie pas à cette idéologie, pas une, même celles qui se disent anti cette religion genrée, elle vous mettront à un moment ou un autre en porte à faux avec votre machisme, sexisme, virilité mal placée , voire votre misogynie etc... si par malheur vous dites ne pas faire le ménage, par exemple. A moins d"être le beau gosse blindé ou juste blindé, ce qui n’est pas donné à tous.

     

    Répondre à ce message

  • Ben pour une fois je ne suis pas du tout d’accord avec les commentaires que je lis, j ai l impression qu on vit ds deux mondes différents, à part ma belle soeur qui est feministe sans oser le reconnaitre, toutes les femmes que je côtoies - relation familiales, amicales, professionnelles - n’ont rien mais rien à voir avec des hystériques féministes bien au contraire et ce quelque soit leurs ages !!!!

     

    Répondre à ce message

    • Merci Francky, je suis entièrement d’accord avec toi !

       
    • #2683408

      Pareil Francky !
      Je vis en campagne, je pense que ces délires sont réservés à de petites minorités de dégénérées urbaines, mais auxquelles on donne tellement de place, qu’on a l’impression que toutes les femmes sont à leur image !
      Mais Paris n’est pas la France, et la fosse sceptique des médias n’est pas la réalité !

      Pour ma part, je vois plus de femmes du genre de Virginie Vota, sauf qu’elles ne sont pas aussi charmantes, mais en ce qui concerne la mentalité, on est très loin des cinglées genre Alice Coffin ou je ne sais quoi !
      Et Dieu merci !

       
  • Deux ados une fille et un garçon viennent de tuer par noyade une autre ado de 14 ans ! Tollé ! La vieille sénatrice (!) socialiste Laurence Rossignol, qui a lutté toute sa vie contre le patriarcat, qui a recommandé de virer les pères , s’interroge : " Où sont les pères ? " . Après les avoir viré elle les accuse d’avoir déserté ! C’est comme au moment d’un divorce, l’avocate de la femme affirme que le mari "est parti" du domicile conjugal, alors qu’il en a été viré ! Immonde .

     

    Répondre à ce message

  • 8:00 : on n’entend souvent ça, mais je ne pense pas que la pornographie dégrade l’image de la femme. On note que certaines actrices X deviennent des stars comme Clara Morgane par exemple. La pornographie représente l’état physiologique de l’excitation nécessaire au coït, rien de plus, rien de moins. En quoi cela donne t’il une mauvaise image ? On y trouve ce qu’on y amène. Ce qui est possible c’est la frustration d’être dans une situation où l’on n’a accès qu’à du porno et pas à des vraies femmes ; et encore ... j’ai l’impression que le porno a surtout le rôle d’opium du peuple. Le porno devient problématique si il remplace le désir de vraies relations, mais je n’ai pas d’éléments pour étayer cela.

     

    Répondre à ce message

    • "La pornographie représente l’état physiologique de l’excitation nécessaire au coït, rien de plus, rien de moins."
      Le porno fait surtout croire aux jeunes hommes qu’ils peuvent avoir une relation sexuelle avec une nana en 10 minutes chrono apres l’avoir rencontre. Or pour la majorite des mecs c’est minimum 3 rencards voir le mariage...
      ben oui,les nanas c’est pas tres demandeur en relations sexuelles,ca prefere causer...et faut deja que t’as de la valeur pour elle et que tu saches y faire pour qu’elle soit genereuse avec toi de ce cote...ou alors faut se taper les alcoolos et les droguees en manque...https://www.youtube.com/watch?v=OKq...

       
    • @calal
      je suis d’accord avec ce que tu dis sur ce que les femmes attendent et je connais les analyses de Stéphane Edouard que j’apprécie ; le truc où je ne suis pas tout à fait d’accord c’est le fait de dire que les jeunes hommes confondraient le porno avec la réalité, et comme les femmes dans le porno sont des nymphomanes (en fait ce sont des femmes prêtes au coït et donc compatibles avec l’état de l’homme qui arrive pour consommer par définition), alors les hommes (mêmes jeunes) penseraient que les femmes sont comme cela dans la réalité. ce serait dire qu’ils ne feraient pas la différence entre le fantasme et la réalité ; c’est fort comme accusation, c’est quasiment pathologique.

      Le prono permet de faire patienter les mecs qui doivent se les vider régulièrement. La frustration peut naître des difficultés sociales c’est certain, mais ce n’est pas le porno qui est la cause de ces difficultés.

       
  • A Lyon le crétin écolo Doucet exige une épuration des musées de Lyon où sont exposés trop d’artistes masculins et pas assez de féminins ! La PARITE on vous dit ! Ils vont sortir des réserves des tableaux tocards mais peints par des femmes et les accrocher à la place des tableaux peints par les bêtes à testicules ( l’horreur ! ) .

     

    Répondre à ce message

  • mdr.......

    Les agressions sexuelles seraient le miel des immigrés ou des populations issues de l’immigration. Des populations qui sont nés en France et qui n’ont rien à voir avec leurs parents du BLED. Ne parlant pas la langue des parents ou très mal dans les cas, ayant une culture OCCIDENTALE, FRANCAISE malgré ce que l’on peut dire pour justifier ses convictions sur les "issues de l’immigration" en gros non-blancs.
    Je pense que certains qui demandent des études "ethniques" risquent d’être surpris.

     

    Répondre à ce message

  • Mon Dieu comme une femme est belle quand elle est intelligente !!!

     

    Répondre à ce message

  • Il est paradoxal de voir que les plus féministes sont souvent celles qui en souffrent le moins : des femmes intellectuelles, disposant de diplômes supérieurs et de rémunérations souvent plus élevées que la moyenne. Vous entendrez rarement une femme médecin se plaindre de discrimination...car elle dispose des armes intellectuelles pour se faire respecter.
    La vraie "émancipation" des femmes passe par les études, pas par les quotas,...
    Pourquoi croyez-vous que les talibans et autres primitifs ne supportent pas de voir leur femmes faire des études et veulent les enfermer sous un voile où à la maison : de peur de se faire dominer par leur femme, eux qui se contentent (parfois) de muscles er de leur paire de c...

     

    Répondre à ce message

  • #2684587

    Cette semaine, France Culture ou Inter, une femme pleurniche d’avoir été embauchée avec un salaire 40% inférieur à celui de son prédécesseur, parce que celui-ci était un homme et elle une femme !
    Rien n’est cependant dit sur l’ancienneté du prédécesseur ni sur leurs diplômes respectifs, etc.
    Non ! le privilege des minorités c’est de pouvoir expliquer le monde a travers le prisme étroit de leur persecution ! Dans ces conditions, l’esprit ne peut que s’atrophier...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents