Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Y a-t-il une corrélation entre chaleur et santé mentale ?

C’est ce qu’insinue France 24 dans un article intitulé « La canicule n’épargne pas la santé mentale ».

« La canicule vous tape sur les nerfs ? Pas étonnant. Les fortes chaleurs ont un effet avéré sur l’état mental général. “On sait de manière sûre que cela augmente l’agressivité et l’impulsivité”, explique Guillaume Fond, psychiatre à l’Assistance publique-hôpitaux de Marseille et enseignant chercheur à l’université Aix-Marseille, contacté par France 24.

En d’autres termes, alors que la France subit une vague de chaleur record avec des températures qui ont dépassé les 40°C dans plusieurs villes dont Paris, jeudi 25 juillet, il faut s’attendre à davantage de violences physiques et verbales. Une simple hausse de 1°C par rapport à la normale saisonnière suffit pour que “les violences entre personnes augmentent de 4 % et celle entre groupes de 14 %”, concluait déjà en 2013 une étude menée par trois chercheurs américains des universités de Berkeley et Stanford. »

Mais alors, quid des pays chauds ? La chaleur activerait-elle les sanguins ? Les apathiques deviendraient nerveux et les nerveux sanguins ? Quant aux sanguins, ils deviendraient fous ?

Heureusement pour la société toute entière, la canicule n’arrive en général qu’au cœur de l’été, au moment où la plupart des gens sont soit en vacances soit plus détendus. Du coup l’effet, réel, de la chaleur intense sur le corps et l’esprit est freiné. Les scientifiques apportent deux autres explications à ce phénomène :

« Ce lien entre agressivité et canicule tient probablement à la qualité du sommeil. “Quand les températures ne baissent pas la nuit - ce qui est caractéristique d’une canicule - on dort moins et moins bien, ce qui augmente l’irritabilité”, résume Guillaume Fond. Un autre facteur aggravant pourrait être biologique : “la chaleur augmente le niveau de cortisone - une hormone favorisant le stress - secrété par le corps”, note Harriet Ingle, chercheuse en psychologie climatique au Centre de justice climatique de la Glasgow Caledonian University, contactée par France 24. »

Faut-il y voir la raison des débordements des supporters de l’équipe d’Algérie en France les soirs de victoire dans la CAN ? Non puisque ces débordements arrivent aussi en période non caniculaire. Les banlieues sont chaudes en été, et si par-dessus cette chaleur sociale permanente vient se greffer une chaleur biologique, alors ça nous fait une chaleur biologico-sociale doublée.

Si l’article de France 24 est intéressant du point de vue scientifique, il dérape quelque peu en élargissant le sujet à l’impact des changements climatiques sur la santé mentale.
Des petits malins racistes pourraient s’emparer de cette théorie pour expliquer une différence d’intelligence entre les pays ou les « races », mais comme les races n’existent plus on dira ethnies, ou groupes humains. Vous voyez, nous aussi on est touchés par la bien-pensance.
Autrement dit, les hommes qui vivent dans une chaleur constante seraient-ils moins intelligents que ceux qui vivent dans une atmosphère tempérée, voire froide ?

Quid des Inuits ? Ont-ils un QI double de celui des habitants du désert de Namibie ? Peut-on dire que le QI d’un habitant moyen de Phoenix aux USA, une ville qui possède un climat désertique chaud, est supérieur à celui d’un bushman namibien ? Eh non puisqu’il y a un contexte social différent, des écoles, une instruction...

L’article de France 24 va encore plus loin dans le sens voulu par les « réchauffistes », ceux qui entretiennent la psychose du dérèglement climatique, en mettant en avant le concept d’« éco-anxiété ». Définition ? Des personnes qui développent « une peur chronique d’un environnement condamné ». Alors là on est dans des perceptions empiriques largement influençables par la médiatisation de masse, on l’a vu avec les manifs des jeunes à la fin du printemps qui défilaient contre le réchauffement (pas très efficace, leur action), ou la tournée triomphale en Occident de la petite Suédoise qui fait peur.

Greta, cette espèce de robot humanoïde, incarne la froideur scandinave qui se rapproche de la sensibilité d’un robot. Elle doit donc être très intelligente, et on comprend qu’elle craigne la chaleur : son QI et son argumentation pourraient chuter...

Sauvons Greta !

À ne pas manquer, sur E&R :

L’étonnante logique réchauffiste, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les maladies mentales sont provoquées par le mental qui a pris le dessus sur l’être. Comment se soigner ? En se reconnectant en premier lieu à son être par la méditation. Dans le même temps, rééquilibrer les énergies par le biais de la médecine traditionnelle chinoise, et surtout ne pas oublier de soigner ses traumatismes par le biais de l’EMDR (EXPIER). Oui, l’EMDR réduit la charge émotionnelle liée au traumatismes que l’on a subi. La combinaison de ces trois principes est primordiale. Pour ce qui est de la chaleur, oui, mais celle qui est générée par l’activité du mental qui devient incontrôlable.

     

    • #2248938

      Le thé vert ça marche aussi ? C’est écolo en plus...


    • Tu racontes absolument n’importe quoi ! ... On croirait lire un fervent admirateur de la psychanalyse. Avant de poster et d’éviter ainsi d’étaler son ignorance, il vaudrait mieux se renseigner un peu plus sur ce dont on parle.
      Les maladies mentales sont dues à des perturbations inflammatoires et auto-immunes cérébrales et neuronales avec notamment des auto-anticorps qui vont venir perturber et gêner la neurotransmission et les neurotransmetteurs. Il semblerait que les infections et tout ce qui peut sur-stimuler l’immunité (vaccins) y jouent un rôle. Il est aussi supposé par certains que les métaux lourds et le microbiote peuvent jouer un rôle important dans la synthétisation ou non des précurseurs nécessaires à la fabrication des neurotransmetteurs (dopamine, sérotonine etc...). Si ces précurseurs (tryptophane, tyrosine etc...) sont mal ou peu-synthétisés ce sont tous les neurotransmetteurs qui le seront entraînant ainsi des troubles dits psy.
      Ce sont donc ces perturbations dans la neurotransmission et l’inflammation chronique neuronale qui expliquent la survenue de ces maladies, rien à voir avec les conneries freudienne ou psycho-machin.


    • Inuit
      Ton commentaire c’est la nuit noire ou seul brille big pharma.
      Cette théorie non scientifique de l’origine chimique de la maladie mental, poussé par les labos et les psychiatres est responsable de la mort de milliers d’individus complétement drogués.
      Si parfois on détecte des perturbation chimique dans les cerveaux, et encore, faut leur faire confiance, et bien ces perturbations sont la conséquence d’un problème mental et non la cause.
      Dans la très grande majorité des cas.


    • @Jay
      Il ne s’agit pas de "mon commentaire" mais d’études scientifiques facilement trouvables sur internet avec un peu de recherche.
      Gardez donc vos conneries (le mot est juste et pas insultant ) psycho-machin, mystiques, sorties par des gourous Indiens spécialistes auto-proclamés du shakra ou autres. Je ne fais pas dans l’ésotérisme. Des gosses de 4 ans, des ados et bien d’autres ont sombré dans les affres de la maladie mentale parce que des perturbations connues et reconnues en sont responsables pas parce que leur shakra affectif bidule a besoin d’une reprogrammation énergétique émotionnelle qu’on doit refaire remonter à la surface. Je laisse ça à ceux qui en fument (de la bonne).
      Ce n’est pas parce que des psychiatres disent que ces maladies sont dues à des perturbations bio-chimiques qu’ils ont forcément tort. De l’autre côté, les psys adeptes de la psychanalyse raisonne comme vous en psychologisant à tout va. Et oui, la conscience dépend (pas que) essentiellement d’un état bio-chimique physique. Quand tu prends de l’alcool (ou des drogues), il va joué d’abord sur tes récepteurs neuronaux et sur les neurotransmetteurs s’ensuivra ensuite une altération mentale et cognitive de l’esprit. C’est un peu le problème de la relation corps/esprit ou comment le premier, matière physique (bio-chimique) influe sur le second.


    • Inuit.
      Ce n’est pas sur internet qu’on apprend la psychologie.
      Les gens qui prennent de la drogue ou de l’alcool ne chopent pas une maladie mental, il l’ont déjà !
      Je serais curieux de savoir votre métier, votre domaine de compétence, les études que vous avez faites pour voir votre expérience pratique de la chose et votre légitimité à parler de ce sujet complexe de manière si arrogante.
      Ceux qui parlent comme vous passent leur temps à empoisonner leurs semblables en utilisant des substances qu’ils n’oseraient même pas prendre eux même en rêve.
      D’ailleurs toute cette secte de psychiatres est pour pour la plus part composée de gros malades mentaux, ils n’ont pas choisi ce métier par hasard.

      En plus vous ne savez même pas lire mon commentaire.
      J’insiste :
      "Des gosses de 4 ans, des ados et bien d’autres ont sombré dans les affres de la maladie mentale parce que des perturbations connues et reconnues en sont responsables"
      Ces perturbations, en supposant qu’elle existent vraiment ( il y a de grosses arnaques aussi dans cette "science" de la chimie du cerveau) sont une conséquences de problème psychologiques.
      Pour comprendre, il faut simplement analyser leur passé, mais personne ne prend le temps de le faire, c’est plus simple de les droguer.
      " comment le premier, matière physique (bio-chimique) influe sur le second."
      Vous oubliez l’inverse qui est bien plus puissant, mais qui est balayé par un revers de main par des intérêt mercantiles.
      Je suis très étonné de vous voir porter un intérêt à ER, avec des idées pareils.


  • Quelques faux airs de Dieudonné

     

  • #2248907

    Excellent !


  • Envoyez nous plutôt Fifi Brindacier, elle est plus drôle :) !

     


  • On sait de manière sûre que cela augmente l’agressivité et l’impulsivité”,




    oh le con !
    dans les pays chauds, (entre 40 et 45°) pendant plusieurs mois, les gens sont au contraire plutôt calmes et réfléchis. (quand tu dois vivre et bosser par ces températures, tu as intérêt à salement gérer. Je vis et je travaille à cheval sur l’Inde du sud et la Thaïlande donc ces températures sont courantes en été avant la mousson. la vie économique ne s’arrête pas, mais tout tourne un peu au ralenti pour éviter la fatigue et la perte d’énergie (même parler fort fatigue) .
    Alors ce psy à la con,plutôt que de délirer sur un sujet que visiblement il ne maitrise pas, qu’il se pose la question du comment est-il possible que la classe politique française accepte de se faire donner la leçon par une autiste trisomique de 15 ans


  • #2248934
    le 29/07/2019 par Révolutionnaires vs. Entubeurs
    Y a-t-il une corrélation entre chaleur et santé mentale ?

    Le Marché de la Défense de l’Environnement, avec Greta en papesse éco-chieuse, là pour culpabiliser le cochon citoyen qui en fout partout, et lui faire payer son écophobie en le transformant en légume sec.
    Pas pour le bien de la planète, mais pour le bien de la Secte !


  • #2248949
    le 29/07/2019 par alderic-dit-le-microbe
    Y a-t-il une corrélation entre chaleur et santé mentale ?

    la chaleur n’augmente pas le niveau de cortisone. C’est faux. Aucune étude scientifique confirme cette affirmation péremptoire.
    Il y a énormément de personnes qui sont au contraire plus détendue avec le soleil, et dont les taux de cortisone ne subissent pas d’augmentation.

    La chaleur augmente la vitesse de réaction de la saponification qui survient in vivo, du fait de l’état d’infection des populations par des bactéries productrices d’acides gras, ces mêmes bactéries dont est gavée notre bouffe depuis des lustres et qui nous colonisent aussi depuis des lustres . . .

    Le corps est alors obligé d’utiliser du cortisol pour éviter que les résidus de saponification et le gras obstruent les réseaux vasculaires et immunitaires. Le cortisol augmente la dégradation des lipides, et permet de maintenir la vascularisation.

    Si on ajoute la déshydratation partielle qui rend les fluides plus visqueux en diminuant la quantité d’eau dans le sang, la chaleur peut avoir un impact considérable au niveau cardio-vasculaire, selon l’état de santé, et donc sur le rythme cardiaque. Des personnes peuvent monter dans les tours pour assurer le métabolisme de base.

    Plus un individu est infecté, plus il y a de risques qu’il devienne agressif, car l’infection rend irritable, désinhibe, et excite, ce qui favorise l’agressivité . La chaleur est un facteur aggravant, ça n’est pas le facteur déclenchant. L’état d’infection est l’élément clé, c’est la cause primordiale.

    Sachant qu’une métropole est un nid à vermines, bactéries et virus en tous genres, comparée à une campagne entourée de forêts, les gagnants de la mondialisation sont donc les pires destructeurs de vies humaines et animales.


  • Un français voyageant régulièrement au Sénégal dit absolument le contraire : il fait tellement chaud que les gens non pas la force de s’embrouiller et s’economise, d’après les sénégalais eux même. Ce serait le soleil ? A force de diplôme les gens se croient permis de faire des théories foireuse à tout va. Bientôt un argument recevable devant un tribunal ? "je sais je lui ai défoncés le crâne mais à ma décharge il faisait très chaud ! Vous avez la clim ici voyez comme je suis calme..."

     

    • #2249089

      Le feu de la journée ressort la nuit dès la fraiche , un peu d’alcool de palme , et tout le monde est chaud , les africaines elles ne sont pas les dernières pour la chicote . Le sud de la France , ca bastonne , il y a des mafias , plein de malfaisants , d’escrocs et c’est la région la plus chaude, la plus douce et la plus belle . Toutes les grandes villes du sud sont dangereuses et bien sur surtout la nuit l’alcool aidant . Une passion de feu dans le sud attesté depuis le moyen âge . Avec un fort attachement a la terre mais avec un gout de sel et d’aventure . Dès les massifs et les montagnes ca se calme .


  • Onfray nous a aussi pondu un papier - qu’il lit, selon son mode de "web TV" à lui - et qui rappelle, à ceux qui n’auraient pas percuté, que dès qu’on nous sort une môme pleurnicheuse pour "dénoncer" telle ou telle cause, il faut se méfier.

    Méfiance... réflexe sain en ces temps de manipulations tellement grossières qu’elles en deviennent gaguesques. Abomifreux, bouleversifiant, décalocoiffant, sidépoussetouflant, insuppornervant... bref, on n’en peut mais de se voir infliger des demi demeurées dont le "léger handicap" et le jeune âge indiqueraient, sans rire, une intelligence insoupçonnée et une lucidité propre à épingler le moindre scientifique ad hoc qui aurait l’outrecuidance d’être d’âge adulte et de contrecarrer les propos rechaufistoalarmistes de la blondinettes à tresses remontée comme une poupée mécanique.

    Mais qui ne pas être dupe devant le discours lourdingue et peu incarné de cette môme sortie de sa banlieue suédoise et choisie par les mêmes manipulateurs demeurés (totalement, eux, pour le coup) en arrière-plan ? Ahhhh mais c’est qu’on va vous en faire bouffer de force du CO2 dangereux et de l’alarmisme en réseau époumoné par quelques demoiselles triées à l’intention des masses mises en mode poêle à frire !

    Y’a pas plus facile à faire descendre dans la rue que la jeunesse qui, n’ayant globalement rien vécu de la vraie vie, n’aime rien tant que de faire des leçons aux aînés, ces salauds qui n’aiment paraît-il ni la nature, ni les femmes ni les petits chatons.

    Pauvre époque, triste époque qui finit par ennuyer au point qu’on ait plus qu’une envie : les laisser à leur pleurniche et tenter d’échapper aux taxes écolos supplémentaires, aux impôts "ponctuels" pour réparer (sans rire) le bobo fait à Gaïa... laquelle pleure de douleur par ses courants détournés, ses vents trop brûlants en été et trop glaciaux en hiver, par ses nuages aux formes terrifiantes, ses nuages de criquets à venir et ses rivières de sang prévues par les oracles de la guerre verte.

    M’mazelle Thunberg, désolée, j’ai d’autres adventices à arracher dans mon minuscule jardin... je vous laisse à vos pleurnicheries écolo-mon-cul-sur-la-commode et à vos menaces de chaton en papier.


  • Si ma fille de 15 ans se permet de me donner des leçons d’écologie, je la met à la vaisselle, ça calme direct.

     

  • Le QI ne dépend pas du milieu. Sinon vous n’aimez pas la jeune golle OTANesque apparemment. Pourtant elle semble assez pathétique, vous pourriez avoir pitié.


  • Sans parler de maladie mentale, j’ai pu constater récemment l’effet de la chaleur sur mon comportement.

    Devant régler des détails administratifs, j’ai du me rendre à un guichet en plein après-midi de canicule (39°C), sachant que je suis piéton et obligé de suivre une route de près de 2 kilomètres en plein travaux de renouvellement du bitume sur tout le long.

    Après 30 minutes de cagnard intense, j’arrive chaud et rouge comme un homard trop cuit devant la fonctionnaire. Et là, en parlant, je me suis immédiatement rendu compte d’un truc : comme vous avez envie de vous débarrasser des vêtements quand vous crevez de chaud, j’avais une envie implacable de débarrasser ma tronche de toute pensée qui pouvait l’encombrer au risque de l’échauffer encore plus que le soleil ne l’avait déjà fait. Du coup, je disais immédiatement tout ce que je pensais, sans aucun filtre.

    Je pense que cet état doit être assez proche de celui que l’on atteint par l’alcool, c’est à dire une sensation où l’inhibition paraît dérisoire et sans intérêt, l’important étant que cela sorte et que les choses soient dites !

    En réalité, ce n’est pas de l’agressivité au sens classique du terme, mais cela peut être perçu ainsi parce que le concept du respect du seuil de l’espace psychologique de l’autre n’existe même plus suffisamment dans votre cerveau pour vous apercevoir que vous l’avez franchi ! Car dans un réflexe de survie, tout ça a été bazardé pour faire de la place et permettre la ventilation mentale du caillou ... Mens frigida in corpore frigidus !

    C’est ’après’, de retour et rafraîchi par une douche à l’eau froide de la tête, que j’ai pu analyser tout cela sachant que ’pendant’ il en était hors de question !

    Et là encore, rouge et chaleur à la tête, mais plus avec le soleil comme alibi !


  • Dans de tels cas, je pense que le mental est surtout déréglé par le changement de climat. J’entends par là par le passage de l’aridité africaine à l’humidité de la Porte de la Chapelle. Résultat : tu deviens un zombie d’une rare violence.
    Ce que j’ai dit est complètement con, mais pas autant que ce que peut raconter la pisseuse suédoise.


  • Ces gens n’ont pas besoin d’une quelconque canicule pour être des gauchistes !


  • Une chose qui est sûre c’est que pendant les vagues de chaleur, sans climatisation, je code bien moins efficacement et bien moins vite. Et je parles du Nord de la France. Techniquement, je suis un homme des neiges. J’aime le froid et l’hivers. Lorsque j’envoi un code brutal sur mon CPU, il me sert de chauffage en tant normal.

    Néanmoins, en 1976, ici le béton fondait sous les pieds et il était impossible de tenir à pieds nu sur le béton. A l’époque, on nous parlait d’âge de glace à venir car les températures mondiales étaient à la baisse depuis les années 40. Même The Clash dans son titre London Calling y fait référence ("The ice age is coming, the sun is zoomin in").

    J’attires l’attention des camarades si la novlangue qui consiste à parler de canicule à tout bout de champ. Tout comme appeler migrant des clandestins, il faut éviter de tomber dans ce piège sémantique.

    La canicule nous ramène à l’ancien empire égyptien lorsque l’étoile Sirius (de la constellation du Grand Chien - Canis Major) se levait en même temps que le Soleil vers le 45° parallèle nord entre le 24 juillet et le 24 août (de cette époque) et annonçait les crues du Nil et non pas seulement les grandes chaleurs comme l’indique dorénavant Wikipedia en omettant les crues.

    Ceci étant une référence étymologique à Canicula, l’étoile la plus brillante du Grand Chien et non pas un phénomène climatique qui peut être transposer dans l’espace et le temps et qui serait corrélé par un phénomène climatique connu comme El Nino.

    Je vais d’ailleurs appeler de ce pas le 0800 066 666 pour me plaindre des centaines de publicités payées par mes impôts qui ne servent qu’à enrichir les services publicité des chaines de télévision (entre autres) et qui sont là pour infantiliser les gens et manipuler les gens sur le changement climatique.

    Tout cela sans jamais parler de géo-ingénierie ni de l’effet de serre que produisent les déjections des millions d’avions qui circulent chaque année au quatre coins de la planète, le tout avec du kérosène qui lui n’est pas soumis à la taxation sur les carburants.


  • Cette demoiselle est la digne représentante de la doxa qu’elle répand avec le soutient virulent de ses commanditaires. Mais, faute de soulever les foules, il va probablement falloir passer à la vitesse supérieure, confier le flambeau à des pathologies plus affirmées et démarcher les asiles psychiatriques qui renferment un éventail de possibilités autrement plus significatives comme un bon paranoshizoïde, un paranoïaque au stade ultime ou, mieux encore, s’il entend ses voix en non-stop, un schizophrène de derrière les fagots du genre envoyé de dieu. En dernière instance reste le mégalomaniaque hyperviolent, pour organiser un massacre de masse sur les récalcitrants. Ce ne sont pas les solutions qui manquent, et l’on peut compter sur l’inventivité les serviteurs de la névrose qui sont aux manettes, pour les mettre en application.

     

  • #2249028

    Y en a marre de Fifi Brindacier !!!!!

     

    • #2249152

      @ Ramon Mercader

      Il y a eu aussi Samantha Smith comme fifi brindacier qui a mal fini, :
      Greta Thunberg et le retour du syndrome Samantha Smith
      https://reseauinternational.net/gre...

      Elle serait morte dans un accident d’avion et certains pensent qu’elle a été éliminée vu que les US ne voulait pas d’un rapprochement avec l’URSS :

      Voici ce que dit WIKIPEDIA sur la mort de Samantha Smith : https://fr.wikipedia.org/wiki/Saman...

      "Décès et funérailles
      Timbre soviétique édité en hommage à Samantha Smith, en 1985.

      Samantha perdit la vie au cours de l’été 1985, au retour du tournage d’un épisode de Lime Street, lorsque son avion manqua la piste d’atterrissage d’Auburn dans le Maine et s’écrasa en tuant toutes les personnes à bord (six passagers – dont Samantha et son père – et deux membres d’équipage)1. L’avion, un Beechcraft 99, appartenait à la Bar Harbor Airlines (en). L’origine de l’accident fit par la suite l’objet de nombreuses spéculations, certains allant jusqu’à accuser la CIA ou le KGB avec l’hypothèse que la popularité croissante de la jeune fille aurait pu commencer à affecter d’importantes décisions politiques et militaires dans les deux pays. Une enquête fut ouverte aux États-Unis, et les conclusions du rapport, qui ne retenaient pas cette hypothèse, furent rendues publiques.

      Comme il est précisé dans le rapport, l’accident survint à environ 22 h 05 (heure locale), le point d’impact étant situé à 1,6 km au sud-ouest de l’aéroport d’Auburn. Le texte poursuit en indiquant que « l’angle de vol relativement abrupt de l’avion, ainsi que son altitude et sa vitesse, excluaient toute chance de survie pour ses occupants ». Le rapport retient que la nuit de l’accident était particulièrement sombre et pluvieuse, que les pilotes étaient inexpérimentés et qu’une erreur d’un radar au sol, assez courante mais habituellement sans gravité, avaient précipité la catastrophe.

      Environ un millier de personnes assistèrent aux cérémonies de funérailles de Samantha à Augusta (Maine), y compris l’acteur Robert Wagner et un envoyé de l’ambassade soviétique Vladimir Kulagin qui y lut un message de condoléances de la part de Mikhaïl Gorbatchev.
      Aucun représentant du gouvernement américain, en revanche, ne fit acte de présence, ce qui fit scandale dans l’opinion publique. Samantha et son père furent enterrés près de Houlton, la ville natale de la jeune fille."
      **********
      L


  • J’ai lu sur wikipedia que Greta est Asperger (donc autiste). Diagnostiquée en 2011.
    Si c’est confirmé, sa froideur cybernétique est surtout due à sa maladie mentale (qui n’a rien à voir avec la canicule) mais peut être à l’aluminium des vaccins.

     

    • #2249066

      Très certainement.
      J’ai tout de même une préférence pour le syndrome Gilles de la Tourette, vous m’excuserez.

      https://youtu.be/zGIxn5Hf89Q


    • À ce propos pour ceux qui se posent la question de l’incidence des métaux lourds des vaccins (et autres sources) sur le psychisme, sur le corps et sur les maladies neurologiques je renvoie aux travaux : du professeur Christopher Exley spécialiste de l’aluminium, du professeur Romain Gherardi, du professeur Jean Pierre Willem, et du professeur Jacques Estienne.
      Le pr Exley a montré, notamment à l’aide d’autopsies sur des malades d’Alzheimer, d’autisme et autres, comment l’aluminium migrait dans le cerveau en étant transporté par les macrophages et générait des troubles neurologiques et neuro-psychiatriques en favorisant notamment l’inflammation chronique. Même constat du professeur Gherardi qui a montré sur des expérimentations sur des souris comment l’aluminium était transporté dans les différents organes et notamment dans le cerveau où il generait de l’inflammation, il lie directement maladies auto-immunes et aluminium dans la mesure où il le considère comme un immuno-stimulant constant, c’est à dire qu’il mobilise constamment l’immunité lorsqu’il se trouve dans le corps, d’après lui, l’aluminium continue de rester dans le corps des décennies après son inoculation. Les professeurs Willem et Estienne en arrivent au même constat et rajoutent que les métaux lourds (notamment vaccinales) : aluminium, mercure, cadmium etc... favorisent le développement de souches bactériologiques pathogènes et bloquent la synthétisation des acides aminés précurseurs des neurotransmetteurs, ce qui perturbera la bonne santé psychique des gens.
      Une étude italienne indépendante commandée par des associations de parents se méfiant des vaccins, citée notamment dans les commentaires et faite par les chercheurs italiens Antonietta M. Gatti et Stefano Montanari, a montré que les vaccins analysés contenaient 43 types de métaux lourds sous forme de nanoparticules dont de l’aluminium, du mercure, du tungstène, du strontium ou encore du baryum. Ils ajoutent que tous ces métaux lourds ne sont pas déclarés dans la composition des vaccins et dont "la présence est pour l’heure inexplicable". Autrement dit on injecte aux gens des substances non déclarées en dehors de leur consentement. Casasnovas dans son enquête sur les vaccins cite des études où outre des métaux lourds et des pesticides, ils contiennent aussi un produit utilisé notamment contre le cancer du cerveau qui ouvre la barrière hemato-encéphalique laissant donc entrer dans le cerveau toutes les substances injectées.


  • Voilà une théorie qui ne coûte pas cher, mais qui pourrait rapporter gros, si les pigeons tombaient dans le panneau !

    De toute évidence, la somme des éléments qui pourraient avoir un impact sur la santé mentale est proprement incalculable : de la mauvaise note, au jouet non désiré, en passant par des températures inhabituelles ou une hausse drastique de taxes en tout genre, sans oublier, ne pas pouvoir manger à sa faim ou se soigner etc.

    Bref, il y a beaucoup de marge et donc matière à extorquer un petit billet !


  • #2249101

    greta la prochaine fois n’oubli de leurs dire que les bombes au yemen depuis des années c’est pas trés "cool" pour la couche d’ozone .
    tchao ma grande , respire !


  • Quand ’’ils’’ en auront fini avec l’instrumentalisation de cette autiste pour le ’’climat’’, ils pourront la recycler pour les ovnis et autres extraterrestres, puis, successivement l’énergie libre et ses mouvements perpétuels, le surnaturel, l’atlantide, les anunakis, la magie noire et blanche, autant de domaines qui méritent qu’on s’en servent pour se remplir les poches en vampirisant les gogos.


  • en Inde où il a fait plus de 50 degrés ils devraient tous s’entretuaient alors !
    c’est bidon cette histoire d’agressivité et de chaleur. Au contraire, plus il fait chaud plus les gens sont extrêmement mous.


  • #2249159

    cette jeune fille est envoyée ou manipulée par qui ? pour quelle raison on la retrouve subitement propulsée sur tous les médias en train de donner des leçons de morale à l’assemblée nationale et aux" vilains adultes" ? lorsqu’un personne est adulée par les "mass merdias" aux ordres on peut douter de la finalité de son combat ...N’en doutons pas cette jeune fille est un pur produit marketing estampillé "bourgeois bobo" de par ses origines sociales , son combat écolo , ses engagements on la voit du reste porter un tee shirt "antifacist all stars".. son discours apocalyptique me rappelle celui des politiciens verreux qui nous ont culpabilisé notamment avec l’arnaque de la dette ...il faut toujours travailler plus...cotiser plus pour soit disant assurer l’avenir de nos enfants..travailler un jour de plus pour "nos vieux" la problématique du climat bizarrement est apparue en France lors de la crise sociale sans précédent des gilets jaunes histoire de récupérer une jeunesse et de la détourner du combat social..qui risquait d’emporter l’oligarchie et de détruire une fois pour toute le culte du veau d’or .bien entendu il faut préserver et respecter" mère nature" et la terre ...mais il faut aussi assurer aux êtres humains une vie décente ..tous les problèmes environnementaux , humains viennent de ce capitalisme destructeur qui ne voit que le profit...d’une caste de profiteurs qui polluent , provoquent des conflits , ruinent des millions d’individus pour s’enrichir..réduire uniquement les problèmes de l’humanité et de la survie de la terre au réchauffement climatique est un leurre.. .comme le disaient avec raison certains gilets jaunes ils pensent déjà plus à remplir leurs assiettes vivre plus décemment qu’à de possibles cataclysmes...l’un ne va pas sans l’autre ..il faut s’attaquer à la racine du mal ..qui est le culte du profit...Ne serait ce pas non plus un bon subterfuge pour habituer la populasse à faire de nombreux sacrifices quand à leur condition de vie (moins se chauffer l’hiver ,limiter ses déplacements..) à payer de nouvelles taxes , s’acheter des véhicules moins polluants mais plus chers , construire des maisons bios et faire fonctionner le bon business vert..


  • Plutôt le contraire j’aurais presque tendance à penser. Si selon moins l’environnement, en particulier le climat, n’influe pas sur les potentialités cognitive d’une race, en revanche en ce qui concerne le tempérament c’est tout autre chose ! Les climats chauds et désertiques produisent des races plutôt nerveuses et agressives qui doivent protéger coûte que coûte la seule oasis ou source d’eau disponible à des dizaines voire centaines de kilomètres à la ronde...les climats chauds et humides produisant d’énormes quantités de biomasses végétales et animales produisent en principe des peuples plus pacifiques, moins enclin aux affrontements, avec une organisation sociale moins complexe de laquelle sont absentes ou peu présentes les notions de servitude, d’esclavage, de hiérarchie sociale (l’abondance des ressources potentiellement disponibles diminuant la compétition et la nécessité d’être agressif pour protéger son bifteck...) Quant aux climats connaissant une période hivernale relativement rigoureuse cela produit des races qui tendent à être anxieuses, soucieuses de l’avenir, parce que pour pouvoir passer l’hiver confortablement voire même pouvoir y survivre tout court il faut se soucier du lendemain, faire preuve d’anticipation, se préparer à l’avance pour faire des réserves de nourriture, de bois de chauffe, on est dans un état de stress quasi permanent, on n’a pas le droit au relâchement, on doit toujours faire les choses quand elles doivent être faites sinon on crève ! Il faut planifier et préparer les cultures soumises aux saisons (plantées trop tôt risquent d’être anéanties par les derniers coups de gel printaniers...plantées trop tard risquent de ne pas arriver à maturité avant les premiers froid avant-coureurs de l’hiver...)
    Bien entendu ceci ne sont que de très grandes tendances qui n’ont rien de totalement absolues. Des climats apparemment doux ont produit des races extrêmement violentes, des sociétés socialement très hiérarchisées...et des climats rigoureux ont au contraire produit des races pacifiques...et puis il y a des sociétés et civilisation présentant des caractéristiques intermédiaires, ou qui au cours des siècles sont passés d’un mode d’organisation à un autre...
    Delavier a théorisé beaucoup sur le sujet...quant à Julius Evola il parlait de civilisation chtoniennes ou solaires...


  • Cette Greta est un pur produit du spectacle : ses parents sont chanteuse d Opera et acteur de cinema . Ils propulsent leur fille sur le devant de la scene mediatique alors qu elle est atteinte du syndrome d Asperger, qu elle a deja eu une depression nerveuse de plusieurs mois, qu elle est suivit par un psy, et en plus elle ne semble pas respirer la competence necessaire pour defendre une cause , quelle qu elle soit. Car a 16 ans , l experience et la competence, la faculte de raisonnement, la conscience politique et historique sont biens limites ! Greta n est qu un pur produit marketing ! Dans moins de 10 ans , au pire elle finira ecolo hysterique totalitaire ou alors au mieux, elle ecrira un livre sur "comment mes parents m ont vole ma jeunesse " pour une cause dont j en avais un peu rien a foutre ! Greta et le climat c est pareil que la pouffe semi a poil dans une pub automobile ! Elles sont toutes les deux la pour vendre !


  • Pour ce qui me concerne, la canicule me rend complètement con que je matte tous les décolletés et les ras-la-touffe qui se penchent ou s’aspergent : alors qu’en premier de cordée, cela n’arrive jamais. Non, il faut attendre le refuge pour briser la glace : tu me diras, c’est encore à cause du poêle et du réchauffement intérieur, cette fois...
    Oui, c’est cela : à chaque fois que monte le mercure dans le thermomètre, l’homme devient très con : j’en ai connu qui y ont même laissé leur carte bleue...
    Maintenant, question esthétisme, quand tu vois la bouille de Greta, tu te dis (si tu es plutôt Latino) que si c’est cette humanité-là qui disparaît, ce n’est pas très grave... Enfin, je dis cela, c’est chacun ses goûts : hein ?


  • vous voulez rigoler ?



    Cette date arrive toujours plus tôt dans le calendrier. Elle est devenue un véritable rendez-vous médiatique, un énième rappel de l’urgence écologique et une nouvelle occasion de sentir nos entrailles se contacter face à notre manque d’action et à la fin de notre planète telle que nous la connaissons.

    Au début de son engagement, Greta Thunberg a fait une dépression pendant plusieurs mois après avoir regardé des documentaires sur les ours polaires et la fonte des glaces. “Cela m’a beaucoup atteinte, confiait-elle au New York Times. J’ai commencé à penser à ça tout le temps et je suis devenue très triste. Ces images sont restées bloquées dans ma tête.” Et elle n’est pas la seule. En France comme ailleurs, cette inquiétude gagne du terrain.

    Parmi les victimes de l’éco-anxiété, on retrouve aussi les scientifiques eux-mêmes. Sur le site “Is This How You Feel”, des spécialistes du climat partagent dans des lettres manuscrites leurs ressentis, leurs espoirs mais aussi leur crainte et leur colère face à l’ampleur de ce qu’ils veulent accomplir et au peu de réactions que cela engendre.


     

  • Greta, ou le mondialisme dans toute sa mocheté, faisant surgir le boboïsme mondialiste destructeur par le biais de l’écologie , sans oublier le LGBTisme .
    La gauchaille et le centrisme se planquent derrière ces idéologies mondialistes à au con afin d’éliminer le patriotisme .


  • #2249314

    Bonjour.

    Je peux vous dire, en tant qu’infirmier, que les malades psychiatriques aux troubles bipolaires par exemple, décompensent plus souvent l’été. En effet ils sont traités par thymoregulateurs qui lors de fortes chaleur ont tendance à s’éliminer plus rapidement du fait du manque d’hydratation de ces patients et de leur hypersudation.


  • #2249320

    Je vous prie de me croire que je l’attends au tournant cette petite Greta. Je ferai en sorte qu’elle puisse montrer une empreinte écologique des plus convaincantes à tous ceux qui douteraient de son dévouement pour la cause écologique. Au moins ce sera déjà ça de gagné même si peu comparé à l’ apocalypse (écologique) qui nous attends et auxquels tous ces neuneux auront eux-mêmes contribués.


  • #2249333

    Greta Toonberg :
    Elle a quand même une tête de play-mobil .
    Ou de personnage de bd du temps jadis
    Est-on sur qu’elle n’est pas un prototype synthétique ou un démon polymorphe ? Mais si elle n’est qu’une enfant elle est aux mains des salops, il faudrait suivre l’argent . De toutes façons des qu’il y a surmédiatisation avec encensoir on sait qu’il y a ingénierie, escroquerie, enfumage , c’est a dire la propagande du bien obligatoire, et en plus on va te faire les poches . Tous les chemins mènent au tiroir caisse .

     

  • Il existe des cartes reprenant les QI par géographie


  • Je n’aimais pas trop cette chouineuse écologiste des neiges mais traverser l’atlantique en bateau à voile - c’est à dire revenir à la marine des cap-horniers et à la lampe à huile ... de baleine me ravit tout à fait ! Yes ! Hisse et haut Santiago. Vire au guindot ho ! ho !

    Il faut donner à cette Jeanne d’Arc climatique la dictature mondiale. Et qu’on fourre tous les informaticiens et mécaniciens de bord au arrêts de rigueur. Et qu’on pende les nucléocrates


  • #2249868

    A propos de Greta Thunberg :

    http://www.entelekheia.fr/2019/07/3...


  • ’’Y a-t-il une corrélation entre chaleur et santé mentale ? ’’
    Pour cette émanation d’on ne sait trop où (.. ?) encore qu’on puisse s’en douter (toujours les mêmes) c’est déjà plié ; froid ou chaud ne font aucune différence étant donnée la pathologie physiologique irréversible dont elle est atteinte. D’ailleurs mobiliser une autiste pour soutenir des théories scientifiques ne manquent pas d’être significatifs quant à leurs pertinence. Non, décidément le plus intrigant c’est quand même cette infatigable offensive sur les populations occidentales dans tous les domaines qui les pourraient déstabiliser fondamentalement, cette guerre de propagande qui vient toujours de la même direction avec cet objectif. Est-ce qu’un jour ces nuisibles clairement identifiés seront enfin muselés ?


Commentaires suivants